Jump to content

Avoir quitté la France c'était une grosse erreur


domonion

Recommended Posts

  • Habitués

bonjour,

excusez moi, mais vous commencez à me faire peur avec tout ce que vous dites

le quebec c'est bien ou pas

ma fille partirait du coté de saint basile de portneuf

merci

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Avant de traiter domonion de "Maudite Française" ou d'"insatisfaite", il faut avouer que tout n'est pas rose non plus au Canada.

Oui, le salaire est un peu plus élevé qu'en France, mais n'oubliez pas qu'on travaille plus au Canada.

Donc, juger dominion me parait tout a fait inapproprié, n'oubliez pas que le Canada est parfois "vendu" comme un Eldorado, je peux donc comprendre la déception.

Quant a moi, la vie a Montréal me plait, mais niveau professionnel, je ne vois pas vraiment de gros "plus" par rapport a la France.

A voir si je resterai sur la durée.

Chaque cas est différent. Pour ma part, j'ai aussi un meilleur salaire, mais avec des conditions de travail bien meilleures et moins d'heures de travail. En plus, un retour en cégep pour l'obtention d'un diplôme payé par la boite.

Ça m'a pris 1 mois, le temps de me renseigner, de me décider, de demander l'autorisation.

Ma fille qui est en France fait son dossier de Fongécif et attend les autorisations depuis près d'un an.

Cherchez l'erreur.

Edited by francknathalie05
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à toutes et à tous et à toi Domonion.

Je me permets d'intervenir sur ton bilan "provisoire" car je ne reconnais pas le Québec que tu décris.

Peut-être parce ce que tu as cru que celui-ci était l'Eldorado et le Paradis en même temps, ou bien le Pays de OUI-OUI, ou que tu méconnais celui-ci.

Personnellement, je pense que c'est un des meilleurs endroits où vivre de nos jours quand on voit ce qui se passe ailleurs.

Quand aux mésaventures que tu as subies, c'est regrettable mais on est pas à l'abris de déception nulle-part dans le monde.

Je réédite ce que j'ai souvent habitude de dire MAIS...

Quand on va quelquepart ON DOIT s'adapter pour réussir son projet.

Pour cela, il faut connaître le pays où l'on souhaite immigrer, et pour cela, y faire quelques séjours pour être sûr de son choix.

Après ton arrivée, si tu n'en a pas pris conscience... remédies-y rapidement car sinon ta chute sera encore plus douloureuse.

Se remettre en question ne peut faire que du bien, et apprendre le Québec te changer la donne plutôt que de le juger.

La critique est permise, le jugement seulement réserver au PLUS HAUT.

Lors de ma première réunion d'information à Marseille, on nous avait bien dit :

En premier lieu après notre arrivée, il y aura le choc des objets, puis au bout de quelques semaines, le choc des cultures, ensuite au bout de quelques mois, le choc de la nostalgie.

Si on arrive a surpasser ces 3 chocs, c'est qu'on est arrivé à s'adapter et à vivre au Canada.

Et aussi, selon moi... qu'on a arrêté d'être un MAUDIT FRANÇAIS !

MAIS pas tout le monde n'en est capable cependant.

En ce qui me concerne... j'ADORE le QUÉBEC !!!

Alors c'est sûr... parfois ce n'est pas évident... mais c'est le quotidien de chacun, et à moins de gagner à la Loterie... (et encore!), il n'y a pas de vie sans encombre.

Par contre, l'impact de tes propos peut donner des préjugés à nombre de lecteurs qui te lisent... et qui ne retiendrons que ceci à l'avenir.

Après, il est vrai que quand on immigre de FRANCE au CANADA... le fossé est à la fois énorme et petit.

Tout dépend du point d'observation où l'on se place.

Beaucoup de choses sont différentes voire à l'opposé et, je comprends que tu as nombre de comparaisons et de déceptions, mais une fois celles-ci revu à froid, je pense que tu aura changé d'opinion après quelques mois, ou après un retour en France (comme je l'ai vécu d'ailleurs).

Notre problème à nous Français étant de vouloir au début tout comparer car c'est ce que notre éducation scolaire nous a appris à faire depuis tout petit.

Nous sommes formater à cela et donc en arrivant au Québec... formater à être des MAUDITS FRANÇAIS malgré nous pour la plus grande majorité.

Mais à force de persévérance, d'humilité, d'esprit d'ouverture, de partage et d'adaptation... on devient tout simplement des voisins, des collègues de travail, etc... pourvu qu'on en ai l'envie.

Mon conseil : Je me souviens avant d'immigrer qu'en France le Québec, le Canada étaient ce que j'appellais en les voyant à la télé: l'Amérique, le Rêve Américain.

Aujourd'hui je suis passé derrière l'écran du téléviseur (façon de parler) et...

Je suis en Amérique, et c'est à moi de me construire Mon Rêve Américain.

Donc à toi de réaliser ton propre film américain.

Car comme dans toutes les histoires... il n'y a pas de fumée sans feu.

Croire que tout nous sera mâché n'est qu'hérésie.

Alors Dominion, je te souhaite bon courage dans ton installation, en espérant que tu verras ce que le QUÉBEC a à nous offrir.

Si tu ne le découvres pas... alors c'est que peut-être tu as fait une erreur.

Mais l'erreur est humaine... et te servira peut-etre alors pour d'autres projets.

Bien cordialement.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

pas forcément un troll

j'ai visité Gatineau pour une deuxième fois.

une personne de APO nous a fait visité 4 appartements.

3 appartements se trouvaient dans un endroit pire que le Bronx...

Quand j'ai vu ce quartier, j'ai eu des envies suicidaires et très mal dans ma peau.

1 seul était super bien, on a choisi ce dernier et on attend la réponse du propriétaire. il est dans la rue Lesage.

Sinon l'autre choix c'est etasse.com pour trouver un appart en courte durée.

Nous sommes revenus à Montréal.

Nous sommes arrivé à la solution de repartir en France;

Rien ne va ici, financièrement on peut tenir encore 1 an.

Mais vu que je ne trouve pas de travail, ni un logement qu'il nous faut.

dans un quartier pas trop bien non plus.

On attends notre carte de résidence permanente.

Peut-etre que seulement ma femme et mes enfants repartiront et moi je resterai pour voir un peu.

Merci pour vos aides

Edited by Mme Tetue
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

Avant de traiter domonion de "Maudite Française" ou d'"insatisfaite", il faut avouer que tout n'est pas rose non plus au Canada.

Oui, le salaire est un peu plus élevé qu'en France, mais n'oubliez pas qu'on travaille plus au Canada.

Donc, juger dominion me parait tout a fait inapproprié, n'oubliez pas que le Canada est parfois "vendu" comme un Eldorado, je peux donc comprendre la déception.

Quant a moi, la vie a Montréal me plait, mais niveau professionnel, je ne vois pas vraiment de gros "plus" par rapport a la France.

A voir si je resterai sur la durée.

Chaque cas est différent. Pour ma part, j'ai aussi un meilleur salaire, mais avec des conditions de travail bien meilleures et moins d'heures de travail. En plus, un retour en cégep pour l'obtention d'un diplôme payé par la boite.

Ça m'a pris 1 mois, le temps de me renseigner, de me décider, de demander l'autorisation.

Ma fille qui est en France fait son dossier de Fongécif et attend les autorisations depuis près d'un an.

Cherchez l'erreur.

Bonjour, même si une situation se crée, il faut bien reconnaître que vous n'êtes pas dans les mêmes dispositions..

Certainement. Mais ici, une formation DEP financée par Emploi-Québec, ça prend pas long non plus. L'autorisation est pratiquement acquise d'office dès lors qu'on remplit les conditions d'obtention (entre autres toucher le chômage)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Exact quand on peut se le permettre, hors comme beaucoup arrivent malheureusement avec le minimum, le moindre pépin et ca devient la cata...Bien sur, tout est faisable ensuite suivant les dispositions de chacun..

Ceci dit, vu le domaine de ce couple ca ne doit pas être le problème principal, je cause du domaine ensuite ..

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bein c'est le cas en France aussi, non ? Si tu es au chômage, tu peux suivre une formation facilement prise en charge par pôle-emploi avec allocations non dégressives ?

Personnellement j'ai pu suivre plusieurs formations facilement en France : formation d'infirmière quand j'étais au chômage (prise en charge par pôle-emploi) puis un diplôme universitaire d'un an prise en charge par l'employeur (cela dit, c'est parce que c'était dans le public, je pense que dans le privé c'est un peu plus compliqué)

Edited by caroline77
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Nico75014 :D .. il fait 5 ans que vous avez quitté la France...alors connaissais vous l'état de dégradation des hôpitaux, de la qualité de soins et les petits salaires de misère en tant qu'IDE à l'AP-HP??? je pense que vous avez oublié vite fait... le métier d' IDE en France... Même en MDR les salaires d'une IDE son plus élevés qu' à l'hôpital, mais avec 80 patients résidents en charge......Nico75014..ça vous plait? :rtfm:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Faut pas généraliser Sophie. N'oublions pas qu'il y a de plus en plus de chômage dans la profession en province, et que dans le privé c'est payé au lance-pierre en province. En IDF (malgré l'immobilier depuis longtemps hors de notre portée), les salaires sont "un peu mieux".

Ce qui se passe à l'AP-HP est représentatif de ce qui se passe dans le public de manière générale (sauf au ministère des finances :rolleyes2: ou quand on est sénateur :rolleyes2::rolleyes2: ) : salaires pas revalorisés depuis 15 ans en arrière....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oui Caroline... mais las salaires sont pénibles: même dans le privé...oui en IDF, moins, mais si t'as de l'expérience.. il y a des boites qui préfèrent payer 1600 euros à un jeune diplômé qu'à toi ou moi avec un peu d'expérience, parce que on cout plus cher....c'est la vérité.... :blink2::crying:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je sais bien : mais on n'a pas de problème pour trouver du travail en IDF, même avec de l'expérience. Pas encore...

Reste qu'en tant qu'infirmière, on a sûrement un plus grand pouvoir d'achat à Montréal qu'à Paris (l'idéal étant d'aller ailleurs qu'à Montréal ou à Québec où l'immobilier est trop cher)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Domonion,

Il est évident que ce n'est pas un post 100% positif que tu as écrit là (même si tu as écrit quand même quels points positifs).
Je respecte totalement ton point de vue, il est très personnel, jamais tu n'as écrit: "ne venez pas!".

Ce coup de blues profond m'a touché et je suis certaine que d'autres ont ressenti de l'amertume comme toi en arrivant. Le déracinement doit y être pour quelque chose!!!

Il n'est pas facile de tout quitter et lorsqu'on est négatif comme toi, on ne voit rien du positif qui nous entoure.

L'idée de rencontrer des personnes et de jaser un peu t'aiderait moralement.

Je souhaite que tu puisses rebondir et revenir ici t'exprimer sur de nouveaux ressentis positifs et même négatifs, il y a de la place pour tous les points de vue sur ce forum .

Et aussi, tu ne sembles pas être venu seul, tu peux le confirmer ??Merci


Bien à toi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Il me faut un CAQ et pour un CAQ il me faut un employeur qui en fasse la demande ce qui n'est pas facile à trouver car je n'ai pas une profession en demande....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour à tous,
je vais faire un petit bilan après un mois d'installation à Montréal,
beaucoup seront mécontents de lire ce que je vais écrire et d'autres seront peut-être d'accord avec moi.
1-Avant installation, nous étions en France en train de chercher un appartement pour une durée courte sur Montréal.
Nous sommes tombé sur le site airbnb, site que je vous déconseille tout de suite, allez chercher ailleurs comme ragq.
Nous avons trouvé un petit appart, très bien sur la photo.
On paie et tout est OK pour notre arrivée.
2-Arrivée à l'aéroport, déjà l'aéroport m'a parue complètement décalé et démodé par rapport à CDG, j'ai éprouvé un sentiment très bizarre et un profond regret d’avoir quitté la France.
tu comptais vivre dans l'aéroport ?
3- Nous prenons le taxi en route vers l’appartement à Montréal.
Dans le chemin, je suis dégouté de voir à quel point Montréal est moche et les routes très mal entretenues. Je n’avais qu’une envie, reprendre l’avion.
Si tu l'dit :dry:
4-Arrivées devant l’appartement, la rue était déserte, c’était la nuit.
Le propriétaire nous accueille et nous fais entrer dans l’appartement qui nous semble minuscule.
Salle de bain trop petit, cuisine trop petite, chambre presqu’inexistante et un salon qui ne ressemble pas trop à un salon.
Beaucoup de bruit à l’extérieur.
au début tu disais que c'est une rue déserte, après tu dis beaucoup de bruit à l’extérieur... donc pas aussi desert que sa la rue !!?? sinon pour l'appart c'est le risque de louer sur internet, mais bon c'est juste une location courte durée
5-Quelques jours après, j’apprends que mon propriétaire n’est pas le propriétaire et qu’en fait, il nous a sous-loué son appartement. Il travaille dans une station service comme caissier et partage une chambre avec un autre locataire à Montréal.
Donc grosse erreur de ma part d’avoir loué sur internet.
la sous location se fait facilement au Québec, ce n'ai pas interdit si le proprio et au courant
6- Rendez-vous pour une séance d’information dans un établissement d’accueil pour nouveaux arrivants près de chez moi.
Grosse déception, la majorité des immigrants n’ont aucune qualification alors que je croyais que la Canada n’acceptait que des personnes qualifiées.
Tout est le contraire ici. Je suis très déçu.
La majorité des personnes qui sont ici sont là pour avoir de l’aide social.
oulllaa direct un jugement, .... fais gaffe a ce que tu dis, a croire que tu te prend pour une lumière en comparaison avec les autres nouveaux arrivants ... sa ne s'appel pas de l’arrogance ??
7-Donc je cherche du travail et je trouve rapidement en moins d’un mois.
Donc là c’était bien, un meilleur salaire, j’ai pu acheter une grosse 4X4,
Mmmm t'aime bien les bonne choses qui consommes, moi je préfère mon vélo
j’ai pu changer d’appartement etc. Au fait pour l’appartement il faut signer un bail d’un an sinon rien.
C’est débile mais c’est comme ça.
Je loue en France étant étudiant étranger dans ton pays, et je n'ai pas pu trouvé un bail de location de moins de 10 mois ... même dans petite ville étudiante comme Nancy ou les proprio savent que y'en a qui arrivent que pour un semestre... alors en ile de france je ne te raconte même pas .... sinon ça va, il ne t'on pas demandé de garant, de depot de garantie, et des lettre de recommandation de tes ancienne location ?? ... allé avoue que c'est plus facile !!!
8-Une fois qu’on a eu notre voiture, on a enfin pu visiter Montréal, je suis donc allé à Longueuil, là ou je voulais m’installer avant d’arriver ici.
La ville est très belle et propre.
J’aime bien.
ouuufff enfin il aime quelque chose
9- L’alimentation? Rien à voir avec la France, ici c’est dégoutant. On s’engraisse sans contrôle.
ah oui c'est vrai, que quand tu ne sais pas cuisiné et que tu compte que sur les plat déjà pret tu ne contrôle pas ce que tu mange, .... a croire que c'est obligé pour toi de mangé ce qu'il y a dans les marchés .... déconne pas
10- Au fait j’ai oublié de vous dire dans quel quartier je suis installé, à
Côte-des-Neiges, un endroit qui semble être réservé pour des immigrés venant de partout, vraiment de partout, une majorité de maghrébins, d’africains, de sud américain, de chinois et de philippins.
Très très ethnique, personnellement cela ne me gêne pas. Par contre il y a un nombre important d’hôpitaux et chose qui m’a choqué, c’est de voir dans les rues des infirmiers et médecins en blouses bleues et blanches, ils se promènent, traversent les rues, viennent acheter leur sandwiches, font leur course avec leur tenue de travail.
C’est impensable en France.
Choqué ??? bizarre
11- Pour l’instant, par rapport à la France, il n’y a rien de mieux ici.
Avoir quitté la France, pour moi c’était une grosse erreur J’espère que ce sera le contraire bientôt car j’ai beaucoup investi.
12- Je ne vous parle même pas de mon excursion à Gatineau, c’était très bizarre.
Je préfère utiliser le mot bizarre pour ne pas choquer certains. Les vrais mots sont en moi.
Je souhaite qu’habiter au Canada deviendra un plaisir pour moi.
a j'ai utilisé le mot bizzare avant toi.
Merci

Et si je te raconté mon expérience dans ton beau pays qui est la France, ... des gens négatives, une administration merdique, un titre de séjour a renouveler chaque année avec les ressources que j'ai dans mon compte bancaire et des justificatifs qui n'en finissent pas, je possède la seule nationalité qui est soumise a une demande de permis de travail pour un petit boulot de merde d'étudiant (et les employeurs n'ont pas le temps a sa), des étudiants français plutôt impoli avec les étranges

Mais dieu merci j'ai dépassé tout cela et j'ai de très bon amis ici (qui resterons pour la vie je l'espère) et j'ai pu m'adapter au contraintes administratifs.

Quand tu y va avec un vision négative, c'est normale que t'es déçu .... sinon pourquoi ne pas rebroussé chemin sans trop te lamenter :wink:

Edited by Satinka
Link to comment
Share on other sites

Nico75014 :D .. il fait 5 ans que vous avez quitté la France...alors connaissais vous l'état de dégradation des hôpitaux, de la qualité de soins et les petits salaires de misère en tant qu'IDE à l'AP-HP??? je pense que vous avez oublié vite fait... le métier d' IDE en France... Même en MDR les salaires d'une IDE son plus élevés qu' à l'hôpital, mais avec 80 patients résidents en charge......Nico75014..ça vous plait? :rtfm:

Je suis a Montréal depuis 5 mois.

Auparavant j'ai travaillé pendant 4 ans a l'APHP, puis j'ai fait des vacations pendant 2 ans dans le même hôpital privé (J'ai également travaillé 2 ans dans un CHU de province en début de carrière)

Concernant les conditions de travail entre l'APHP et le CHUM, je suis désolé, mais je n'ai pas l'impression que ce soit beaucoup mieux a Montréal (moins de patients a charge, certes, mais des médecins qui passent en coup de vent, des tonnes de paperasse, du recopiage de prescription en veux tu en voila)

Les infirmières de l'APHP qui passent leur temps a se plaindre du salaire, des conditions de travail, des horaires, etc... Je les invite a prendre une dispo comme je l'ai fait en 2011, et aller bosser dans plusieurs hôpitaux (ou cliniques) privés pour tester.

J'ai pu trouver de cette façon un poste très intéressant, avec un salaire correct et des horaires flexibles.

Bref, si vous envisagez de traverser l'Atlantique uniquement parce-que vous trouvez les conditions de travail épouvantable en France, c'est de l'argent jeté par la fenêtre.

En se donnant la peine de chercher, on peut trouver un super poste en France, même a Paris.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour à tous,

Est-ce que quelqu'un à pris contact en privé avec domonion pour lui donner un petit coup de pouce pour rebondir positivement?

Cordialement,

Q.

Link to comment
Share on other sites

Oui Caroline... mais las salaires sont pénibles: même dans le privé...oui en IDF, moins, mais si t'as de l'expérience.. il y a des boites qui préfèrent payer 1600 euros à un jeune diplômé qu'à toi ou moi avec un peu d'expérience, parce que on cout plus cher....c'est la vérité.... :blink2::crying:

Ben ça c'est valable pour pas mal de métiers :P

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement