Jump to content

Notre expérience du Canada ne se fera… pas !


jimmy_choo
 Share

Recommended Posts

Récit vraiment intéressant. A l'inverse, de ce que j'ai pu lire dans les commentaires précédents, il y a globalement de bons commentaires comme de mauvais commentaires concernant l'immigration.

J'aime ce récit parce qu'il a le mérite de dire précisément ce qui a déplu à Jimmy_choo. A chacun que s'identifier ou non. Ma compagne et moi même souhaitons émigrer dans un délai de 4 ans environ et donc nous nous posons la question de savoir où aller.

Elle est actuellement interne en médecine et moi consultant/enseignant chercheur. De fait nous gagnons bien notre vie (et cela va augmenter) et la question de savoir si l'immigration au Quebec vaut le coup est importante. J'ai lu que nos métiers allaient être particulièrement demandé dans les prochaines années au Québec. Cependant, si nous devons sacrifier une importante partie de notre confort de vie pour pouvoir vivre au Quebec, il est probable que nous élisions une autre destination pour notre aventure.

Dans le fond nous souhaitons partir travailler à l'étranger pour le plaisir, donc je trouve que l'optique présenté à un grand intérêt en ce qui me concerne. N'en déplaise à Family G, je suis content que cela ait été partagé par Jimmy.

Link to comment
Share on other sites

Récit vraiment intéressant. A l'inverse, de ce que j'ai pu lire dans les commentaires précédents, il y a globalement de bons commentaires comme de mauvais commentaires concernant l'immigration.

J'aime ce récit parce qu'il a le mérite de dire précisément ce qui a déplu à Jimmy_choo. A chacun que s'identifier ou non. Ma compagne et moi même souhaitons émigrer dans un délai de 4 ans environ et donc nous nous posons la question de savoir où aller.

Elle est actuellement interne en médecine et moi consultant/enseignant chercheur. De fait nous gagnons bien notre vie (et cela va augmenter) et la question de savoir si l'immigration au Quebec vaut le coup est importante. J'ai lu que nos métiers allaient être particulièrement demandé dans les prochaines années au Québec. Cependant, si nous devons sacrifier une importante partie de notre confort de vie pour pouvoir vivre au Quebec, il est probable que nous élisions une autre destination pour notre aventure.

Dans le fond nous souhaitons partir travailler à l'étranger pour le plaisir, donc je trouve que l'optique présenté à un grand intérêt en ce qui me concerne. N'en déplaise à Family G, je suis content que cela ait été partagé par Jimmy.

Mais il n'a PAS vécu au Quebec !

Juste des vacances et c'est sûr qu'il vaut mieux aimer les sports de neige ce qui n'est pas son cas.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

J'ai fait l'effort de lire votre temoignage jusque au bout.

Desole, mais je me suis vraiment ennuye.

Vous rapportez tout a l'argent et a votre reussite professionelle.

Vous semblez ne vous interreser qu'a cela.

Le pays en lui meme ne semble vraiment pas vous passionner particulierement.

Je comprends tres bien que vous anticipiez 4 mois d'hiver dans l'ennui...

Si je peux vous donner mon avis : restez effectivement en France, ce pays semble mieux vous correspondre.

Link to comment
Share on other sites

Le témoignage est assez intéressant du fait qu'il relate des points négatifs et montre bien le fait que le Québec n'est nullement un Eldorado, et il relate aussi quelques problèmes rencontrés par certains immigrants, sur ces points ça peut être pas mal de le lire.

Ce que je trouve domage en revanche, c'est que ce témoignage si négatif soit raconté par des personnes n'ayant jamais vécu sur place, car malgré tout ce qu'ont pu vous racontez vos amis, les récits lus sur des forums ou dans des livres, il n'y a aucun vécu personnel derrière. Et là dessus je trouve que c'est domage que ces infos soit relatées par une ou des personnes n'ayant pas franchit le pas. Car même si vous y êtes allés plusieurs fois en découverte, en recherche, vous n'y avez pas vécu!!! Vous n'avez pas ressenti ce qu'était qu'être immigrant, essayer de faire sa place, essayer de s'intégrer, et j'en passe. Tant de choses qui sont tellement plus forte que les petits problèmes récités.

Bien sûr il est compréhensible vu votre situation professionnelle et la ville dans laquelle vous vivez, qui est une ville facile et agréable, rien à voir avec Paris, qui devrait servir de point de comparaison avec Montréal (je peux en parler je suis nantais, et j'ai vécu aussi à Paris), que vous vous êtes posés tant de questions sur le fait de vouloir partir ou pas. Et d'après ce que je lis de votre témoignage il est certainement mieux ainsi pour vous (je ne fais pas un jugement de valeurs), juste dire que vous n'êtes pas près à immigrer, vu que vous essayez de rechercher ce que vous avez en France. Partir veut aussi dire quitter, chercher quelque chose de différent, s'adapter...

J'ai vécu un an au Canada, dont les 3/4 à Montréal. J'y ai connu comme beaucoup pas mal de galères, ce qui m'a d'ailleurs obligé à rentrer en France après la fin de mon visa. Ça fait 2 ans et demi depuis mon retour, mais à aucun moment je n'ai pas eu l'envis de repartir, et ça tombe bien car dans un mois j'y retourne avec une RP en poche cette fois-ci. Oui, j'ai connut des galères en France aussi, et surtout point de vue travail. Donc je suis d'accord que ce n'est pas plus vert, je reprends cette expression qui m'agace quand elle vient de personnes qui ne sont pas partis, car elles ont souvent l'impression que la majorité des futurs ou tout simplement immigrants quittent ou ont quitter le sol français "parce que la France ça craint". Ceci est loin d'être vrai !

Il faut se poser la question de ce qui peut s'animer à l'intérieur des gens qui sont partis et on franchit le pas. Rationnaliser est une chose (surtout dans votre situation c'est normal que ça soit fort), mais le côté ressenti est aussi immense. Donc tant qu'on a pas vécu l'expérience on ne peut pas en parler de la manière dont ça été fait. Tous les bouquins, témoignages, etc ne remplasseront pas le vécu. Et puis qui sait ça peut être aussi une excellente réussite. Il y a tant d'autres témoignages qui relatent des expériences pleinement réussitent, et crois-moi, il y en a certainement tout autant. C'est l'aventure...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

D'ailleurs, si le Canada est vraiment dans vos tripes, je ne comprend vraiment pas comment vous avez pu couler autant de temps entre chacune de vos demarche.

Et si il ne vous attire pas pourquoi vojs lancer dans de tels demarches ?

Desole, mais a vous lire on a vraiment l'impression que c'est pour tromper un profond ennui.

Bonne conginuation en tout cas.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Comme disent les autres, témoignages intéressants. Pertinents je ne penses pas, mais interessant oui.

Pour y avoir déjà véçu une année en PVT, je pense qu'il faut vraiment se faire sa propre expérience, on a 1 chance sur 2 que ça marche.

Mais on ne peut pas se reposer sur ce que disent les gens. Il est facile de trouver du travail, d'évoluer et de s'intégrer, seule la volonté fait la différence.

Vous avez la chance d'avoir un dossier prioritaire, mais comme vous avez mis en stand by au premier accord reçu, cela montre dès le départ que vous n'êtes clairement pas prêt.

*Pas prêt à immigrer que se soit au Canada ou ailleurs

*Pas prêt à mettre votre vie entre les mains du destin

*Pas prêt perdre un certain confort pour peut être en retrouver un autre

Et c'est là que vient toute la différence entre vous et les autres qui immigrent, vous n'êtes pas prêt.

Et quand on n'est pas prêt on a plus de facilité à se rassurer en voyant les points négatifs et sur le fait qu'on fait bien de rester en France.

Il y aura toujours du pour et du contre, à chaque place où vous irez, que se soit dans un pays voisins, ou tout simplement un ville voisine.

Certains ont peur et d'autres non.

Vous avez peur de prendre un risque et de le regretter, durant l'immigration on est tous comme ça.

*Certains ont peur, le font et le regrette.

*Certains ont peur, ne le font pas et le regrette

*Et certains ont peur, le font, et Dieu qu'ils sont ravis d'avoir pris cette décision.

Nous avions des amis qui sont Partis Au Canada, lui n'avait aucun diplome, il a commencé dans un centre D'appel au téléphone a vendre des assurances, au bout de 6 mois il était Coach, au bout de 4 ans il étais superviseur, bras droit du Directeur. Sa femme était dans un cabinet d'avocat.

Ils sont rentrés il y a 2 ans, lui n'a trouvé aucun Job durant 1 an car il n'avait pas de diplome, même s'il avait une super expérience, on lui a dit que c'etait pas possible qu'au canada il fasse ça, que limite on le traité de menteur, que c'etait un poste qu'on pouvait avoir au bout d'une longue carriere. Sa femme a trouvé un poste d'avocate, son salaire divisé par 2 par rapport au canada;

Autre exemple, on arrive au Canada, au bout de 3 jours ma femme est employé, au bout de 6 mois on lui demande si elle veut être chef d'équipe.

Autre exemple, on arrive au canada, je trouve un taf, au bout de 3 mois je demande une augmentation, on me l'autorise, je prend 4$ de plus à l'heure, essaye de demander une augmentation a ton patron en france au bout de 3 mois, et regarde son visage, il va t'exploser de rire à la figure.

Bref c'etait juste pour te donner des exemples de personnes qui réussissent et d'autres qui n'y arrive pas.

Une immigration, une intégration, ce n'est pas pour tout le monde, mais comme je disais au début, interessant comme point de vue.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leurs démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Edited by J-MI
Link to comment
Share on other sites

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leur démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Ils ont le DROIT comme tu dis, mais perso je n'y trouve aucun intérêt.

Pour nous qui sommes en démarches, ça ne m'aide en RIEN plutôt tendance à me filer le bourdon.

C'est dommage que ce sujet ai été posté sur Facebook car ça lui donne de l'intérêt alors qu'il n'y en a pas.

Les points négatifs on les connais tous et on veut pas venir au Quebec pour avoir une brillante réussite et avoir plein de fric !

On y vient pour fuir le bateau français avant qu'il ne coule (en tout cas, c'est notre cas) et pour vivre et faire vivre à nos enfants, une expérience de vie à l'étranger tout en gardant le confort de la langue française. Et surtout pour avoir un jour notre cabane au Canada mais ça c'est une autre histoire ;-)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Récit vraiment intéressant. A l'inverse, de ce que j'ai pu lire dans les commentaires précédents, il y a globalement de bons commentaires comme de mauvais commentaires concernant l'immigration.

J'aime ce récit parce qu'il a le mérite de dire précisément ce qui a déplu à Jimmy_choo. A chacun que s'identifier ou non. Ma compagne et moi même souhaitons émigrer dans un délai de 4 ans environ et donc nous nous posons la question de savoir où aller.

Elle est actuellement interne en médecine et moi consultant/enseignant chercheur. De fait nous gagnons bien notre vie (et cela va augmenter) et la question de savoir si l'immigration au Quebec vaut le coup est importante. J'ai lu que nos métiers allaient être particulièrement demandé dans les prochaines années au Québec. Cependant, si nous devons sacrifier une importante partie de notre confort de vie pour pouvoir vivre au Quebec, il est probable que nous élisions une autre destination pour notre aventure.

Dans le fond nous souhaitons partir travailler à l'étranger pour le plaisir, donc je trouve que l'optique présenté à un grand intérêt en ce qui me concerne. N'en déplaise à Family G, je suis content que cela ait été partagé par Jimmy.

Attention si vou voulez émigrer à la reconnaissance des diplômes! TRES long parcours du combattant pour les médecins, à cause du Conseil de l'Ordre...Mais le problème est le même en France pour les médecins immigrants.

Je suis d'accord que le récit est intéressant, même si je pense qu'ils n'étaient pas prêts à partir, ce qui explique les points (presque) seulement négatifs. Oui l'hiver est long, mais non, point n'est besoin de faire des sports de neige pour l'apprécier et ne pas s'ennuyer: c'est mon cas, pas fait de ski ni de raquettes de tout l'hiver, même pas une petite marche, mais je ne me suis pas ennuyée pour autant! Oui, les gens sont plus individualistes, on est en Amérique du Nord, pas en France. Et oui, on trouve de la mal-bouffe partout, en France aussi, mais on peut manger équilibré et sain sans problèmes, c'est mon cas, le Québec regorge de bons produits, viandes, légumes, fromages super, etc. Allez dans les marchés publics! Ils sont ouverts 7 jours sur 7, nocturne le jeudi et le vendredi comme les magasins...

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leurs démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Les réactions sont tout à fait justifiées. Et si tu relis la plupart des commentaires soulignent bien le fait "qu'ils n'y ont pas vécu". Ce qui est critiqué n'est pas leur choix, car ils font bien ce qu'ils veulent, et je ne dirais pas que le fait de ne pas partir est une mauvaise chose.

Mais exposer de tels arguments alors qu'il n'y a pas de vécu derrière est clairement critiquable!!! Aimerais-tu que l'on expose quelque chose qui te tien à coeur et qu'on le critique durement alors que la personne n'y connait rien hormis ce qui a pu etre raconté?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leur démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Ils ont le DROIT comme tu dis, mais perso je n'y trouve aucun intérêt.

Pour nous qui sommes en démarches, ça ne m'aide en RIEN plutôt tendance à me filer le bourdon.

C'est dommage que ce sujet ai été posté sur Facebook car ça lui donne de l'intérêt alors qu'il n'y en a pas.

Les points négatifs on les connais tous et on veut pas venir au Quebec pour avoir une brillante réussite et avoir plein de fric !

On y vient pour fuir le bateau français avant qu'il ne coule (en tout cas, c'est notre cas) et pour vivre et faire vivre à nos enfants, une expérience de vie à l'étranger tout en gardant le confort de la langue française. Et surtout pour avoir un jour notre cabane au Canada mais ça c'est une autre histoire ;-)

Le fait que vous n'y trouvez aucun intérêt vous regarde. Maintenant si vous ne voulez lire que des sujets et des avis qui vont vous conforter dans votre décision, le forum en est légion. Dans la mesure ou vous écrivez que votre démarche personelle est motivée par "la fuite", doit-on en conclure que vous cherchez surtout a vous raccrocher à des expériences qui vous rassureront sur le bien fondé de votre démarche?

Et en quoi votre situation personnelle serait plus digne d'intérêt que celle de l'initiateur de ce fil ?

Edited by J-MI
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leurs démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Les réactions sont tout à fait justifiées. Et si tu relis la plupart des commentaires soulignent bien le fait "qu'ils n'y ont pas vécu". Ce qui est critiqué n'est pas leur choix, car ils font bien ce qu'ils veulent, et je ne dirais pas que le fait de ne pas partir est une mauvaise chose.

Mais exposer de tels arguments alors qu'il n'y a pas de vécu derrière est clairement critiquable!!! Aimerais-tu que l'on expose quelque chose qui te tien à coeur et qu'on le critique durement alors que la personne n'y connait rien hormis ce qui a pu etre raconté?

Ils n'y ont pas vécu mais ce qu'ils ont "appréhendé" ne les incite pas à poursuivre. Ils exposent les raisons qui ont motivé leur décison, simplement. Je pense que c'est parce-que leurs propos ne sont pas "conformes" à ce que les candidats à l'immigration veulent entendre ou lire, parce-que cela remet en question sans doute inconsciemment ou consciemment la pertinence du choix de certains que cela fait débat.

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leur démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Ils ont le DROIT comme tu dis, mais perso je n'y trouve aucun intérêt.

Pour nous qui sommes en démarches, ça ne m'aide en RIEN plutôt tendance à me filer le bourdon.

C'est dommage que ce sujet ai été posté sur Facebook car ça lui donne de l'intérêt alors qu'il n'y en a pas.

Les points négatifs on les connais tous et on veut pas venir au Quebec pour avoir une brillante réussite et avoir plein de fric !

On y vient pour fuir le bateau français avant qu'il ne coule (en tout cas, c'est notre cas) et pour vivre et faire vivre à nos enfants, une expérience de vie à l'étranger tout en gardant le confort de la langue française. Et surtout pour avoir un jour notre cabane au Canada mais ça c'est une autre histoire ;-)

Le fait que vous n'y trouvez aucun intérêt vous regarde. Maintenant si vous ne voulez lire que des sujets et des avis qui vont vous conforter dans votre décision, le forum en est légion. Dans la mesure ou vous écrivez que votre démarche personelle est motivée par "la fuite", doit-on en conclure que vous cherchez surtout a vous raccrocher à des expériences qui vous rassureront sur le bien fondé de votre démarche?

Et en quoi votre situation personnelle serait plus digne d'intérêt que celle de l'initiateur de ce fil ?

Pas besoin de psychanalyse merci :-)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leur démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Ils ont le DROIT comme tu dis, mais perso je n'y trouve aucun intérêt.

Pour nous qui sommes en démarches, ça ne m'aide en RIEN plutôt tendance à me filer le bourdon.

C'est dommage que ce sujet ai été posté sur Facebook car ça lui donne de l'intérêt alors qu'il n'y en a pas.

Les points négatifs on les connais tous et on veut pas venir au Quebec pour avoir une brillante réussite et avoir plein de fric !

On y vient pour fuir le bateau français avant qu'il ne coule (en tout cas, c'est notre cas) et pour vivre et faire vivre à nos enfants, une expérience de vie à l'étranger tout en gardant le confort de la langue française. Et surtout pour avoir un jour notre cabane au Canada mais ça c'est une autre histoire ;-)

Le fait que vous n'y trouvez aucun intérêt vous regarde. Maintenant si vous ne voulez lire que des sujets et des avis qui vont vous conforter dans votre décision, le forum en est légion. Dans la mesure ou vous écrivez que votre démarche personelle est motivée par "la fuite", doit-on en conclure que vous cherchez surtout a vous raccrocher à des expériences qui vous rassureront sur le bien fondé de votre démarche?

Et en quoi votre situation personnelle serait plus digne d'intérêt que celle de l'initiateur de ce fil ?

Pas besoin de psychanalyse merci :-)

Non non, juste un peu de modération et de respect de l'autre pour commencer et cela devrait suffir

Edited by J-MI
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Tout le mond e a le droit d'exprimer son point de vue sur tout, c'est certain,

mais franchement, venir sur un forum qui s'appelle immigrer.com pour dire qu'on veut pas immigrer c'est quand meme bien curieux.

Link to comment
Share on other sites

Je ne vais pas rentrer dans des échanges ennuyeux mais...
Déjà je n'ai absolument pas manqué de respect à qui que ce soit.
Modération j'en ai toujours eu mais j'aurai préféré ne pas poser les yeux sur cet article qui a du prendre bcp de temps à Jimmy choo d'ailleurs.

Moi je ne veux de mal à personne juste partager les bonnes et moins expérience et surtout pouvoir me faire AIDER.
Et par chance sur ce forum il y a des gens ADORABLES qui ne manquent pas de bonnes informations.

Link to comment
Share on other sites

Intéressant comme point de vue. Après pour parler de notre "démarche" en route, nous ne nous cantonnons pas à avoir des contacts d'émigrés... Il est bien évident qu'il y a plus de chance d'avoir des retours mitigés dans ces cas. Tout le monde ne peut pas émigrer, il ne faut pas se voiler la face. Quand les difficultés se présentent, c'est plus facile à gérer là où on a l'habitude d'être parceque l'on connait mieux le système, qu'ailleurs. Il faut s'adapter, adapter sa façon de voir, de faire, de penser etc... C'est certain ce n'est pas évident , surtout pour ceux et celles qui n'ont jamais vécu hors France.

Donc nous, nous avons choisi d'avoir de "tous contacts". Des Québeccois, comme des expatriés. Les uns comme les autres nous permettent de nous poser pas mal de question, d'y réfléchir et d'y répondre. Nous avons tous les échos sur la vie là-bas. Les québécois ne nous vendent pas leur pays comme un paradis. Ils nous en parlent objectivement, avec ce qu'ils apprécient chez eux, et ce qui les enquiquinent. Et les expatriés nous parlent de leurs démarchent pas toutes roses, de leur arrivée, pas toujours simple. Ils nous expliquent aussi ce qui les a destabiliser, comment ils tentent de trouver à s'adapter etc...

Bref, quoi qu'il en soit nou aussi leur posons beaucoup de questions surtout pratiques, sur le quotidien. Montant des loyers suivants les lieux, tarfis des transports en commun, des taxes, des assurances (santé, auto, moto, immobilier etc...), les écoles, les courses. On leur demande aussi qu'est-ce qu'on trouve comme produits : lait, viande, pates etc.... Ca a peut-etre l'air idiot mais on tente de se faire une idée globale pour anticiper sans doute et ne pas être trop surpris même si nous espérons malgré tout être très surpris, avoir un réel dépaysement.

Et comme nous ne sommes pas matérialistes, que l'essentiel pour nous est d'etre au chaud, avec de quoi manger dans notre assiette et surtout etre bien dans nos baskets, peut-etre aussi que l'adaptation sera plus facile car nous ne voulons pas spécialement reproduire là-bas notre façon de vivre ici... Au contraire, la façon de faire, d'être ici nous pèse beaucoup. Cela ne nous ressemble pas. Donc on a besoin que ça change et de connaitre autre chose. Quitte à être enquiquiner, autant choisir d'être enquiquiner plutot que cela nous soit imposer comme on aime dire ^^ Au moins on saura pourquoi pour le coup, ce sera forcément notre faute puisque nous aurons choisi, et du coup pas le droit de nous plaindre ^^

Maintenant, nous devons organiser notre voyage là-bas pour la fin de l'année. Avec le conseil de nos amis Qc ou non d'y aller à une certaine période de l'année pour pouvoir découvrir un maximum de choses avec notre fille. Pouvoir tester un maximum de choses, voir si c'est viable un minimum avec une petite fille.

Pour ce qui est de l'expérience décrite au tout premier post, j'arrive très bien à comprendre la diminution de l'enthousiasme étant donné que ce couple à beaucoup à perdre en lachant tout ici. Comme on dit, on sait ce que l'on perd mais on ne sait pas ce que l'on gagne... Alors soit on a peur et on fait en sorte de ne pas perdre son acquis, soit on passe au dessus et on tente l'aventure. Et suivant les tempéraments on peut comprendre que quelqu'un n'ose pas. Moi-même si je n'avais pas eu les expériences que j'ai eu par le passé, je ne sais même pas si j'aurais pensé à m'expatrier.

J'ai juste un petit pincement au coeur, quand je lis le point de vue négatif sur l'accueil des québecois envers les français... Je pense qu'en tant que français nous devrions nous poser la question dans l'autre sens: que ne fesons nous pas, ou que fesons nous qui fait que les québécois ne nous "intègrent" pas? Surtout que j'ai pas mal de contacts là-bas, et tous sont adorables, brut de pomme et plutot sympatiques dans le contact. Il ne faut pas oublier que lorsque nous allons là-bas nous sommes les étrangers, et oui, nous ne sommes pas chez nous. Nous avons à faire l'effort d'aller vers eux, leur culture, leur us et coutumes etc... Si nous ne sommes pas près à faire cela, nous n'avons rien à y faire. En arrivant là-bas nous avons tout à prouver, gardons bien cela en tête.

Link to comment
Share on other sites

Quand tu part immigrer c'est que tu es amoureux du pays et peut importe les contraintes, on devrait laisser la priorité à l'immigration au vrais amoureux du Canada et pas pour ceux qui veulent un job mieux payer ou à salaire égale de la France, si tu immigre ta pas à imposer tes diplômes ou quoi que ce soit, t'es pas chez toi et tu doit accepter de recommencer à zéro.

Et le Canada et certes plus individualiste que la France, mais les gens ne sont pas moins sociable, bien au contraire, c'est justement en France que les gens ne sortent pas et ne sont pas sociable.

La société individualiste c'est ce que recherche la plupart des gens, le canada

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même hallucinant de voir le genre de réactions que suscitent de tels sujets. Ils ont quand même le droit d'exposer les raisons pour lesquelles ils ont décidé de ne pas poursuivre leurs démarches. C'est un choix personnel par rapport à des arguments que eux jugent pertinents. C'est leur propre existence qui est en question et non celle de tous ceux qui leurs reprochent de venir en parler.

De tels écrits n'ont vocation à décourager personne. Est-ce si compliqué d'accepter le fait que tous ceux qui décident d'immigrer ne le font pas pour les mêmes raisons mais que tous les choix sont respectables?

Les réactions sont tout à fait justifiées. Et si tu relis la plupart des commentaires soulignent bien le fait "qu'ils n'y ont pas vécu". Ce qui est critiqué n'est pas leur choix, car ils font bien ce qu'ils veulent, et je ne dirais pas que le fait de ne pas partir est une mauvaise chose.

Mais exposer de tels arguments alors qu'il n'y a pas de vécu derrière est clairement critiquable!!! Aimerais-tu que l'on expose quelque chose qui te tien à coeur et qu'on le critique durement alors que la personne n'y connait rien hormis ce qui a pu etre raconté?

Ils n'y ont pas vécu mais ce qu'ils ont "appréhendé" ne les incite pas à poursuivre. Ils exposent les raisons qui ont motivé leur décison, simplement. Je pense que c'est parce-que leurs propos ne sont pas "conformes" à ce que les candidats à l'immigration veulent entendre ou lire, parce-que cela remet en question sans doute inconsciemment ou consciemment la pertinence du choix de certains que cela fait débat.

Je n'aime pas que lire des récits qui ce sont bien déroulé, au contraire! Et même parfois je suis content de lire des témoignages négatifs, car ils permettent d'autant plus de relativiser sur l'immigration ou bien encore la vie au Canada. Donc leur choix pour moi n'est nullement condanable, certainement que dans leurs situations les question de partir ou pas, je me les serais posé, ainsi que l'hésitation. Je le redis, car apparemment ça n'a pas été clair dans mes précédent commentaires.

Ce qui est critiquable, une fois de plus, c'est la manière de le faire en prenant que la part négative, sans pour autant faire la comparaison avec les points positifs d'un tel changement. Et biensur venant relater des récits non "vécu".

Tu trouves hallucinant les réactions, ce que je trouve dans ces cas là d'hallucinant c'est de faire part de tous ces points négatifs sans jamais y avoir été confronté! S'ils ne veulent pas de réactions, ils le gardent pour eux. Pourquoi venir dans ces là exposer ça sur un forum d'immigration?!

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement