Aller au contenu

Automne

Habitués
  • Compteur de contenus

    14385
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    50

Automne a gagné pour la dernière fois le 28 avril

Automne a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Automne

  • Rang
    Du côté obscur de la Force

Informations du profil

  • Genre
    Femme
  • Statut
    Québécois(e)
  • Préoccupation
    renseigner, discuter, échanger,critiquer
  • Pays d'origine
    Canada
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

11965 visualisations du profil
  1. difficile à expliquer, faut le vivre pour savoir comment on se sent. Mais même si j'aime beaucoup la nature et que j'aime pas les trop grandes villes, en Abitibi c'était un peu trop éloigné pour moi. Puis aussi j'ai de la famille au Saguenay et ça fait une trotte faire 8 ou 9h de route pour y aller. Mais c'est sûr que dans ton cas si tu veux travailler dans les mines , tu dois aller dans ces coins là. Mon frère a un ami qui habite Val d'or et il est ingénieur minier, il a sa petite famille là et il y est heureux.
  2. Automne

    Parrainage d'un enfant.

    les deux et dès qu'il est né , faut déclarer comme non accompagnant
  3. ça ressemble à Montréal 😁 ça serait effectivement mieux de venir visiter avant parce que la vie par là c'est pas fait pour tout le monde, même pour des Québécois déjà habitué à la neige et aux maringouins.. J'ai habité Val D'or quand j'étais petite , c'est vraiment un bel endroit trèssssss vaste entre chaque petite ville. J'y ai de beaux souvenirs , par contre j'aurais pas personnellement voulu y rester ou y retourner y fonder ma famille.
  4. Automne

    demande de parrainage

    ce qu'a dit elomam juste en haut
  5. Automne

    demande de parrainage

    non , elle doit être au minimum résidente permanente. elle est venue avec quel visa?
  6. Automne

    Pour soigner leur fils, ils ont immigré au Canada

    🖕 va donc lire l'article au complet et apprendre à lire toi même.
  7. De la France à Winnipeg Un garçon aux «os invisibles» survit grâce à un traitement inédit canadien Agence France-Presse | Publié le 13 juin 2018 à 06:16 - Mis à jour à 06:22 Une maladie orpheline, des os invisibles et une chance de survie quasi-nulle pour Julien Ferrer à sa naissance. Pourtant, 15 ans plus tard, ce Français est plein de vie, grâce à un traitement inédit testé au Canada, à 7 000 km de chez lui. Julien est né en 2002 à Perpignan, dans le sud de la France. «C'était un petit bébé, il n'était pas hors-norme, mais il ne grandissait pas bien, mangeait peu et pleurait beaucoup», se rappelle sa mère, Mélanie Ferrer. Une première série de radiographies montre que les os du nourrisson sont «translucides». Les médecins sont dubitatifs. Désemparés, John et Mélanie Ferrer rencontrent des spécialistes. La nouvelle arrive quelques jours plus tard: «On a reçu un courrier qui nous expliquait que notre bébé de cinq mois avait une maladie génétique qui s'appelait l'hypophosphatasie. Point», raconte la mère. Il est alors l'un des 8 cas recensés en France. Le couple cherche des informations sur le web, «la pire chose à faire», car, dit-elle à l'AFP, «on découvre que si la maladie se déclare avant les 18 mois de l'enfant, généralement il ne survit pas». Mais le petit Julien survit malgré les handicaps liés à cette maladie orpheline qui entrave le développement osseux. Les parents remuent ciel et terre, aménagent le quotidien de leur fils, lui permettent de socialiser avec des enfants de son âge, de se déplacer dans un fauteuil adapté. Ils contactent des personnes atteintes d'hypophosphatasie (HPP) pour créer une association soutenant la recherche sur cette maladie. Deviennent experts en collecte de fonds. Participent même à l'organisation du premier symposium international sur l'HPP, en 2008. C'est un tournant: des chercheurs canadiens leur annoncent lors de ce symposium le lancement d'une étude clinique. John Ferrer se souvient d'être resté «bouche bée». Un coup de fil après des semaines d'attente apprend au couple que Julien figure sur la liste des cas prioritaires de l'étude. Elle sera menée à Winnipeg, dans la province du Manitoba (centre du Canada) et la famille Ferrer a 15 jours pour s'organiser. Elle s'envole quelques jours avant Noël 2009. C'est au Manitoba que les cas d'hypophosphatasie sont les plus fréquents, tous pays confondus, en raison de la colonisation européenne, relève le Dr Cheryl Greenberg, une généticienne émérite de l'université du Manitoba qui dirige l'étude expérimentale. Les communautés religieuses mennonites, majoritairement fondées par des colons allemands au début du XXe siècle, possèdent «plus fréquemment le gêne» défectueux de cette maladie: une personne sur 25 000 le porte, contre une sur 100 000 en moyenne dans le monde, explique-t-elle à l'AFP à l'Hôpital pour enfants de Winnipeg. Julien Ferrer y reçoit le 25 janvier 2010 sa première piqûre. Le traitement expérimental fournit à l'organisme malade les enzymes qui n'étaient pas sécrétées naturellement et dont l'absence empêchait une bonne croissance. «À Pâques, il marchait», se rappelle sa maman, les yeux encore écarquillés par ce souvenir des premiers pas. Son fils avait 7 ans. suite ici : http://www.tvanouvelles.ca/2018/06/13/un-garcon-aux-os-invisibles-survit-grace-a-un-traitement-inedit-canadien
  8. Automne

    Retourner en France après 25 ans à Montréal ?

    wow bravo pour ton QI de singe
  9. Automne

    Un réfugié qui a fraudé l'aide sociale pendant 12 ans

    ça m’écœure de voir un réfugié, qui a demandé l'aide du Canada et en retour ils font quoi? ça mériterait un bon coup de pied dans le derrière et dehors bye bye . après, y'a comme un gros problème avec la manière que c'est géré.. C'est pas le seul qui fait ça. Doit surement avoir moyen de trouver des solutions.. Je sais pas si c'est toujours des chèques? peut être seulement avoir des dépôts bancaires relié à un NAS, je sais pas trop
  10. Un réfugié dont la famille a fraudé pendant 12 ans l’aide sociale d’un montant allant jusqu’à 236 000 $ s’en est tiré avec des travaux communautaires et une probation vendredi à Montréal. Mohammed Ibrahim, 48 ans, est arrivé au Québec avec sa famille en 1999. Sans emploi, tout comme sa femme et leurs trois enfants, ils ont fait une demande d’aide sociale afin de subvenir à leurs besoins. Mais rapidement, ils ont trouvé une faille leur permettant de vivre bien mieux que ce qu’un seul maigre chèque mensuel leur permettait. En intervertissant leurs noms et prénoms et en donnant des adresses de boîtes postales, ils pouvaient ainsi récolter plusieurs chèques chaque mois. « C’est vraiment dès leur arrivée au Canada qu’ils ont créé ce stratagème. Ça montre qu’ils avaient une certaine connaissance du système pour augmenter leur source de revenus », a confié au Journal une source bien au fait du dossier, puisque les détails de la cause n’ont pas été présentés à la cour contrairement à l’habitude. Pendant 12 ans Ainsi, pendant 12 ans, la famille a fraudé l’aide sociale sans que personne s’en rende compte. Le pot aux roses a été découvert quand les membres de la famille ont entamé leurs démarches pour obtenir la citoyenneté canadienne. suite : http://www.tvanouvelles.ca/2018/06/08/un-pere-et-ses-fils-ont-fraude-laide-sociale-durant-12-ans
  11. Automne

    Parrainage et Permis de travail Ouvert

    ben, ça te prend un employeur pour faire les démarches et t'embaucher, c'est un permis fermé donc lié à lui. vous avez envoyé une demande de parrainage déjà ou rien?
  12. Automne

    Je la sens mal cette RP

    J'ai jamais eu rien contre toi. On peut pas toujours être d'accord sur un sujet mais y'a pas besoin d'envoyer promener l'autre pour ça. Le MIDI ou le CIC font souvent des erreurs dans leurs dossiers aussi et je trouve pas qu'ils sont sans reproches. Je suis pas toujours d'accord avec leur façon de faire ou leurs moyens de faire rentrer les gens. Y'a clairement des problèmes et pour avoir eux l'expérience de faire affaire avec eux par une autre branche d'immigration, j'ai aussi eu à vivre des erreurs de notre côté et du côté de l'immigration. C'est frustrant et on est pas tranquille tant que c'est pas terminé.
  13. Automne

    Je la sens mal cette RP

    je t'ai rentré dedans? mais ça va pas? j'ai seulement répondu comme tous les autres dans ce post. J'ai rien dit de méchant mais toi tu le prend mal parce que ça vient de moi. En tout cas moi, je t'ai pas insulté d'aucune manière. Tu veux que je publie ici ton beau message que tu m'as envoyé en privé? Montrer aux autres quel genre de personne tu es? Pour le pot, c'était qu'une petite remarque pour dire d'arrêter d'en fumer pour écrire des inventions de ton imagination ( soit disant je trouve tout formidable).
  14. Automne

    Je la sens mal cette RP

    tu es bien frustré pour rien? c'est pas lire entres les lignes, c'est écrit noir sur blanc, comme l'a mentionné Phil un peu plus haut! fait que si ça te tente de te défouler sur le midi, fait le mais pas sur moi en plus d'aller m'insulter en privée? la grosse classe. pour ta gouverne, j'ai rien dis qui méritais tes foudres et non, je pense pas que tout est formidable au Québec. tsé le pot est pas encore légal ...
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles