Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/    Stats Mon Projet Québec

jimmy

Habitués
  • Compteur de contenus

    7395
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    36

jimmy a gagné pour la dernière fois le 14 mars 2015

jimmy a eu le contenu le plus aimé !

À propos de jimmy

  • Rang
    maudit Québécois

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    Québécois(e)
  • Pays d'origine
    pays du Québec
  • Pays de résidence
    QUÉBEC

Pour me contacter

  • Site web
    http://
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

9146 visualisations du profil
  1. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Même pas....en fait je ne bois pas ....mais je fume des cigares...cubain bien sur ce n’est pas vraiment en contradiction avec ce que j’ai toujours dit: de un les Anglos Québécois ont des droits historiques, c’est pour ça qu’ils ont leurs écoles, leurs hôpitaux, leurs universités....qu’ils garderont d’ailleurs dans un Québec indépendant. La plupart de mes griefs ne sont pas contre les Anglos de Montréal....le problème ce sont les immigrants qui choisissent de s’intégrer à la communauté anglophone Il à toujours été clair pour les Québécois que les immigrants de toutes couleurs de toutes origines sont absolument le bienvenue au Québec....mais qu’ils s’intègrent a nous, pas aux Anglos....c’est juste ça le problème.....on a jamais voulu convertir les Anglos à la francophonie....mais les immigrants OUI . Finalement je faisais une boutade quand je disais que les Anglos de Montréal sont culturellement acceptable....quoique Goef Molson qui dirige Molson est allé à l’ école francophone à Montréal et il envoie ses enfants à l’école francophone On parle pas des pires Anglos Rhodésiens la
  2. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Oui le coup de la botte est pas pire bon Mais mon bout préféré c'est '' I can proudly sew my flag on the back of my backsack '' ''Je peux avec fierté coudre mon drapeau a l'arrière de mon sac a dos'' Quel incroyable humiliation pour les Américains Car les Américains ne peuvent pas faire ca, ils vont se faire tiré dans le dos tellement ils sont détesté partout dans le monde....moi j'ai pleins de collègues américains qui, , lorsqu'ils voyagent en Europe, ils disent qu'ils sont Canadiens tellement ils ont honte Quand a l'idée générale...il faut savoir que Molson est une compagnie....Québécoise Bon anglophone québécoise, mais québécoise quand même....ce qui fait que ce sont des Anglos culturellement acceptable
  3. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Mais le meilleur c'est lorsque les Canadiens Anglais se moque d'eux-mêmes et surtout se moque des américains...comme dans ces deux superbes pubs Et:
  4. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Tu n'as pas parlé des cassettes 8 tracks....ca c'est vieux Oui le film est même plus qu'intéressant D,ailleurs quand tu dis ''tout n'est pas mauvais chez eux autres'' tu parles de qui, des Américains ou des Canadiens Anglais...ou des deux ? Alors effectivement il y a parfois des choses étonnantes qui émanent de cette culture de masse anglo-américaine (rappelle toi, anglo-américaine inclus les canadien anglais, les américains, les british, les Australiens etc... tout ca c'est la même gang, la même culture de masse) Et parfois comme ca, out of nowhere il sort de cette culture des trucs surprenants C'est donc bien la preuve que le purin est vraiment un bon engrais
  5. Lorsque le Québec sera un pays....Olympique

    Non en fait le Canada a un total de 27 médailles.....dont 12 sont Québécoise Ce qui fait 12 sur 27...ce qui fait environ 45% des médailles (pour 23% de la population) L'Idée de ce tableau c'est de montrer ce que serait le classement des différentes nations si le Québec était indépendant
  6. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    @qwintine Hein, de késsé ? (c'est Resterzen qui te répondait) ps. pis de toute façon je la garde pour moi Marie-Eve....
  7. Noir, Jeune, Musulman...et il aime le Québec !!!!!!!!

    C'est corrigé Merci
  8. je rappelle que nous sommes 23,9% de la population Canadienne
  9. Un texte inspirant d'un immigrant Jeune, Noir et Musulman.....ca nous change des prophètes de malheur de ce forum UN MESSAGE D'AMADOU DIA EXTRAIT: «Je vous parle de souveraineté, moi qui suis d'origine sénégalaise et de la génération «Y». C'est mon témoignage pour un Parti Québécois plein d'ambitions!» À l’âge de 8 ans, je regardais la télévision avec mon père. On assistait à la victoire de Lionel Jospin en France aux législatives de 1997. C’est de là que me vient ma passion pour la politique. L’atmosphère d’espérance qui s’en dégageait m’a définitivement marqué. Je m’y suis reconnu, alors que, comme tous les enfants de 8 ans, j’avais mieux à faire, par exemple jouer au football ou regarder des dessins animés. Mon père m’a poussé à m’intéresser à la chose publique et, depuis, je souhaite m’y consacrer à plein temps. L’espoir pour la société, voir les jeunes qui peuvent se construire un avenir grâce à la politique comme facteur de changement, voilà ce qui m’a accroché dans cette victoire. Depuis, je suis à la recherche de dirigeants politiques qui œuvrent pour toucher les revendications des gens, discuter des problèmes de la cité, aspirer à des politiques concrètes pour résoudre ces problèmes. La politique africaine est violente. Au Sénégal, d’où je viens, la politique ne s’intéresse pas aux intérêts des citoyens. Ça fonctionne par insultes et on ne pense jamais aux couches les plus pauvres de la population. Il n’y a pas de vision à long terme. C’est le genre de climat politique qui pousse au cynisme. On se demande : comment rester motivé et intéressé à la chose publique? Socialement parlant, j’ai été privilégié. J’ai eu une bonne éducation, dans une famille aimante. Mais les gens qui sont occupés à survivre n’ont pas le temps de s’intéresser aux décisions des politiciens qui se prennent dans leur dos. Après le bac, au Sénégal, je baignais dans l'incertitude concernant la filière académique à choisir. Un jour, on m’a parlé des relations publiques et des communications, et j’y ai pris goût. Pour acquérir une expertise supérieure, j’ai décidé d’appliquer à l’Université Laval, à Québec. Quand j’ai dû dire au revoir à ma famille et à mes amis, ce fut très difficile. Je ne savais pas si j’allais les revoir. Ma grand-mère m’a donné plusieurs conseils avant de partir, et elle m’a rappelé à quel point je devais beaucoup à ceux que je laissais derrière et qui ont tellement sacrifié pour moi. Ça m’a donné une source de motivation très forte. En pensant à tous ces gens, je savais que je ne pouvais pas échouer dans ma nouvelle aventure et que j’allais tout donner, malgré les embûches! En arrivant au Québec, j’ai pris le bus de Montréal vers la capitale et, déjà, je tombais en amour avec ce paysage que je voyais pour la première fois. J’ai vraiment réalisé toute la chance que j’avais d’atterrir dans ce beau pays. À mon premier cours universitaire, je suis arrivé en retard. Quand j’entre dans la classe, tout le monde me regarde, car je suis le seul Noir. J’ai dû me présenter devant tout le monde, alors que j’avais de la difficulté à respirer tellement j’étais nerveux. Heureusement, tous mes camarades étaient sympathiques et j’ai été bien accueilli. Durant tout mon parcours universitaire, je me suis senti comme chez moi à Québec. On sent que cette ville est plus que la capitale d’une province. On sent que c’est une capitale nationale! Lors de mon déménagement vers Montréal, j'ai rencontré une dame d'un certain âge. Alors qu'elle ne me connaissait pas, elle a décidé de refuser les préjugés et de me laisser une chance. Elle m'a offert de m'héberger le temps que ma situation en ville se stabilise. Pendant deux semaines, j'ai vécu chez elle et elle s'est occupée de moi comme une mère avec son fils. Nous sommes toujours en contact et je n'oublierai jamais ce qu'elle a fait pour moi. C'est à travers elle que j'ai connu le Parti Québécois. Elle m'a parlé d'indépendance d'une façon réellement renouvelée et positive. À l’occasion des commémorations pour les victimes de l’attentat de la mosquée de Québec, j’ai vu Jean-François Lisée s’adresser à la foule. J’ai été très touché par la vague de soutien que l’ensemble de la société québécoise a envoyée à la communauté musulmane, dont je fais partie. Cet événement tragique a aussi poussé les gens à faire preuve de solidarité et a réaffirmer leur amour pour le Québec ouvert que nous connaissons. Lorsque j’ai eu l’occasion, par la suite, de faire un stage en communication politique à la permanence du Parti Québécois, j’ai pu moi-même déboulonner les idées préconçues qu’entretiennent certains immigrants envers le parti. J’y ai découvert un parti ouvert, accueillant, où chacun se consacre à la réussite d’un projet plus grand que nature : faire du Québec un pays. Surtout, je crois au programme du Parti Québécois. Un programme solide, progressiste, environnementaliste, ouvert sur la diversité et dans lequel la défense de la langue française est une priorité. C’est un programme qui cherche réellement à améliorer la vie des gens! Quelque temps après que je l’ai lu, on m’a proposé de devenir membre et de prendre ma carte du parti. Je n’ai pas hésité, et c’est ainsi que j’ai pu commencer mon engagement militant. Je me sens déjà Québécois, même si j’ai encore beaucoup à apprendre et que je n’ai pas ma nationalité. J’aime la façon dont se pratique la politique ici, car je vois les députés du Parti Québécois la faire proche des citoyens, sans piédestal, et en restant authentiques. J’ai un message pour les jeunes de ma génération : je sais que plusieurs ne croient plus en la politique comme outil pour changer les choses. Je leur dis : responsabilisez-vous! Nous sommes la relève, nous avons un devoir de prendre en main notre destin et de nous mobiliser pour le faire. Si vous ne voyez pas à quel point la politique a un impact sur votre vie de tous les jours, c’est que vous vous fermez les yeux. Prenons par exemple la question de l’environnement. Si les jeunes du Québec veulent ralentir les changements climatiques, ça prend plus que des changements d’habitudes. Ça prend des changements politiques, et ça ne peut être complètement possible sans avoir fait l’indépendance du Québec, puisque nous laissons encore à Ottawa une trop grande part de nos pouvoirs. Le Canada fait encore partie des grands pollueurs mondiaux, comme les États-Unis et la Chine. Les jeunes désirent autre chose pour le Québec? Oui, alors il faut qu’ils se prennent en main et qu’ils prennent connaissance de l’offre politique des différents partis. Ils verront que leur maison politique se trouve au Parti Québécois. Je vous parle de souveraineté, moi qui suis d'origine sénégalaise et de la génération «Y». C'est mon témoignage pour un Parti Québécois plein d'ambitions!
  10. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Pfff, tu n'es qu'un maudit Québécois va
  11. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Oui merde , je ne m'en rappelait plus de ce film......effectivement c'est prémonitoire Je l'ai quelques part dans mes millions de cassettes....oui je sais je suis vieux....tu connais pas ca des cassettes Bon faut j'aille voir (admirer) Marie-Eve
  12. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Oui je sais ce que tu veux dire...mais tu vas voir Jeutben, ils vont le faire...c'est le truc le plus vieux du monde....les Romains, les Grecs l'on fait pour étendre leur empire....les Américains sont de la même graine Les Romains ont envahis la France pour allé chercher l'eau (le pont du Gars ca te dit quelque chose ? ) Mais pour mobiliser les soldats Romains, il a fallu diaboliser la population qui habitait ce territoire convoité
  13. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Surtout Marie-Eve D'ailleurs arrête d'écrire des trucs ou je dois te répondre...Marie-Eve est a la télé en ce momenty
  14. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Ah ca c'est en effet tout un sujet qui m'intéresse Effectivement les Américains ont l'oeil sur notre Or Bleu Et un jour, vous allez voir leur stratégie va être de diaboliser le Canada Alors par exemple ils vont vouloir s'approprier ( avec leur argent sale et a travers leur compagnies de boissons gazeuse ou autres) TOUS les points d'eau du Canada pour la transporter par camion aux États-Unis Puis après quelques années de ce régime la population canadienne va se plaindre, la population va voter pour un gouvernement qui va régler ce problème Ce gouvernement qui sera élu...il va mettre le hola sur cette orgie de sortir l'eau douce du Canada Les États-Unis pour répliquer vont diaboliser ce gouvernement canadien...ils vont le traiter de communiste (puisqu'il est contre le libre marché) Cela va mobiliser l'opinion publique américaine qui va se mettre a se méfier des canadiens Un jour la police de NY va appréhender un individu a Time Square a New York qui voulait distribuer de l'Antrax dans le métro de New York....un ministre du gouvernement américain va emmener une petite bouteille pleine d'Antrax a l'ONU et il va dire que c'est un canadien qui a été appréhendé avec cette arme de destruction massive a New York. Le peuple américain va être heureux d'envoyer leur enfants dans l'armée américaine pour qu'ils deviennent de bons petit GI qui vont allé défendre le ''homeland'' contre les communistes du nord Ca vous rappelle quelque chose ? C'est exactement ce qu'ils ont fait avec L'Irak, ils ont diaboliser ce pays et ses habitants pour mettre la main sur leur pétrole...et la méthode est toujours la même ; il faut que l'opinion américain soit mobilisé....et comme la masse de la population est américaine est peuplé d'idiots mangeux de hot dog, qui écroutent des preachers le dimanche a l'église et donc ils sont relativement facile a manipuler Ils vont faire la même chose avec le Canada pour l'eau douce Oui Juetben, c'est le pays , le peuple le plus merdique de l'univers
  15. De jeunes anglophones songent à quitter le Québec

    Oui je sais qu'il est canadien....tsé quand je parle de culture anglo-américaine...ca inclus les Canadiens Anglais
×