Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/   

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu le plus aimé depuis le 19.10.2017 dans toutes les zones

  1. 25 points
    redbulls

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Les amis , je vous annonce la bonne nouvelle , mon CSQ est signé le 31 octobre 2017 DCSQ 08/2013 IR 06/2016 DF : informatique Pays : Tunisie Bonne chance à vous tous , courage , on y arrive
  2. 22 points
    kader2006

    Processus fédéral Paris (algériens)

    voila ma brune je la souhaite a tous le monde je crois pas mes yeux j'ai pas d’antécédent en cour n'est décision prise rien . mes stat sont dans ma signature
  3. 19 points
    mehdidou86

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonjour tous le monde je viens dapelle le MIDI est la surprise mon csq a ete signé le 14 novembre, merci a tous et chaqun viens son tour.
  4. 19 points
    cartage

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonne nouvelle pour moi et ma petite famille. Je viens de recevoir nos csq par poste.Ma joie est enorme.Je vous souahaite à tous que vos csq soient émis rapidement. je précise que nos csq ont été signés le 06/11. DCSQ : 072013 AR: 112013.IR:072016
  5. 19 points
    hind*

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonjour les gladiateurs Bruuuuuuuuuuune reçu aujourd'hui à 12h34 Youyouyiiiii Nchalah que des bonnes nouvelles pour vous pour très bientôt
  6. 16 points
    Phoenikia

    Processus fédéral Paris (algériens)

    DECISION PRISE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  7. 15 points
    louloubou6

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    bonjour xxxxxxxxxxx dieu merci je viens d'appeler le micc csq signé le 26 /10/17
  8. 15 points
    MassinissaD

    Processus fédéral Paris (algériens)

    bonjour les amis, je reviens vers vous encore une autre fois pour vous raconter la journée d'hier :), tout en étant dans le transport vers tizi et on arrivant aux issers, je me suis connecté et je trouve un mail venant de CIC me demandant de vérifier ma boite sur la clé GC, et enfin mon visa est émis !!!! la grande joie hahahah j'avais envie de hurler et crier de joie mais dommage le bus était plein à craqué hahah. je vous souhaite une délivrance pour bientôt, ne perdez pas espoir juste de la patience les amis (es) .
  9. 14 points
    jasmel

    Bilan après bientôt 2 ans 1/2 à Québec

    Bonjour tout le monde! Cela faisait belle lurette que je n'étais pas venue sur ce site alors que j'y ai passé des heures chaque semaine durant prés de 3 ans avant notre arrivée, pour lire des bilans, poser des questions, chercher des réponses... tout ça afin de préparer au mieux ce grand projet d'immigration! Je me suis dit qu'il serait enfin temps de faire à mon tour un petit bilan de cette belle aventure débutée il y a presque 6 ans, quand nous avons pris la décision mon mari et moi de faire notre demande officielle de CSQ. Après des démarches rendues longues du fait que nous habitions en Guadeloupe (nous dépendions de Mexico et les délais y étaient plus longs) nous avons finalement débarqué à Québec en juin 2015 avec 5 valises seulement. Nous sommes entièrement repartis de zéro avec nos 3 filles qui étaient âgées de 9, 12 et 17 ans. Notre bilan aujourd'hui? La satisfaction! Cette immigration a parfaitement répondu à nos espoirs et attentes. Nos filles se sont bien intégrées, elles se sont fait de beaux réseaux d'amis et le système scolaire leur permet de s'épanouir. Ma dernière est allée dans deux écoles primaires différentes et elle a été très heureuse dans chacune d'elles. Les maîtresses nouent de bons rapports avec les élèves, et le système éducatif est valorisant, encourageant et très positif pour les enfants. À l'école secondaire, il y a également des dispositifs intéressants pour soutenir les enfants grâce aux récupérations, et le système scolaire là aussi mise beaucoup sur l'autonomisation, le respect, etc. Il y a de belles activités proposées, d'intéressants programmes de concentration (ma petite vient de s'inscrire en première année dans une classe qui offre un programme de comédie musicale). Côté boulot pour nous les parents, on a aussi bien réussi à tracer notre route. Mon mari était agent de sécurité en France, mais il avait fait une formation de pâtissier avant de venir au Québec avec l'intention d'y exercer ce nouveau métier. Il a vite déchanté car les conditions de travail étaient difficiles et le salaire ne suivait pas. Il a bossé un peu en cuisine dans la restauration, mais ces métiers payent mal, en plus les cuisiniers n'ont pas de pourboire contrairement aux serveurs. Enfin bref, il a fini par suivre une formation d'agent de sécurité sur 3 mois à l'issue de laquelle il a obtenu une attestation qui lui a permis d'exercer à nouveau comme agent de sécurité. Depuis un an maintenant, il occupe un poste stable de 40 h par semaine payé 17,80$/heure (En Guadeloupe, il plafonnait au Smic+primes). De mon côté, à mon arrivée j'avais en tête de retrouver un emploi de travailleuse sociale comme celui que j'occupais en Guadeloupe. J'avais réussi à intégrer l'ordre professionnel, j'avais toutes les cartes en main. Mais finalement, je me suis démotivée dés la première entrevue. Il faut préciser qu'ici, les entrevues d'emploi, c'est du sérieux! En général, elles se tiennent face à 2, voir 3 personnes qui, bien qu'habituellement sympathiques, vous cuisinent copieusement! Donc j'ai échoué piteusement à ma première entrevue, et j'ai réalisé qu'avec ma formation française, j'étais terriblement en décalage avec ce qu'on pouvait attendre de moi ici. Finalement, après avoir fait quelques petits boulots, j'ai décidé de faire un retour aux études. Je me suis inscrite au Cégep en formation continue sur un programme en bureautique d'une année. Il faut préciser qu'à Québec il y a un besoin criant de main d'oeuvre, et que la bureautique fait partie des secteurs en souffrance : il est très difficile pour les entreprises de trouver du personnel qualifié. J'ai eu droit aux prêts et bourses pour cette année de formation, ce qui nous a permis de tenir le coup financièrement. J'ai quand même posé ma candidature pour un emploi étudiant histoire de me faire une expérience supplémentaire (on a le droit de travailler jusqu'à 14h par semaine sur un emploi étudiant) et c'est le ministère de la Santé et des Services sociaux qui m'a embauché. Puis, au cours de ma formation, je me suis inscrite à un concours de technicienne en administration organisé par le gouvernement du Québec et je l'ai réussi. Dés ce moment-là j'avais déjà un poste quasiment garanti au ministère car ils étaient en pénurie et voulaient me garder. Cela s'est concrétisé avant la fin de ma formation : j'ai quand même repassé une entrevue serrée (je vous assure qu'ils aiment ça vous cuisiner et vous faire des mises en situation!) et j'ai obtenu un poste permanent assorti d'une probation de 2 ans. La consécration pour moi! Cela fait presque 3 mois que je travaille là, et j'aime beaucoup mon emploi, mais on ne chôme pas ici! Et j'en profite pour souligner à quel point tout est bien structuré, bien organisé dans l'administration québécoise : c'est vraiment une machine bien huilée. Les gens parviennent à être décontractés et à rigoler mais tout est très carré, très rigoureux, et on tend toujours vers l'amélioration des processus et des procédures. Puis le respect est très présent, tant entre les collègues qu'en direction des ­«clientèles» et de la façon dont on gère les fonds publics. Je me retrouve beaucoup dans les valeurs du gouvernement ici et je préfère m'abstenir de faire des comparaisons avec mon ancien employeur français (un Chu) car ça serait douloureux pour lui! Je ne vais pas trop m'étendre davantage mais en conclusion, on adore notre nouveau pays, on ne regrette pas du tout notre choix, même si tout n'est pas toujours rose, mais on se sent bien à Québec, il y a un sentiment de sécurité autant sur le plan physique que par rapport à l'avenir des enfants et à notre propre devenir. Côté climat, les deux premiers hivers se sont très bien passés, avec des vêtements adaptés il n'y a pas de problème. Finalement, on trouve qu'on a vraiment bien réussi à se faire notre place. On savait déjà en venant que rien ne nous attendait, qu'on aurait tout à bâtir et qu'il faudrait repartir de zéro, et c'est ce qu'on a fait. Maintenant, on passe à une nouvelle étape puisqu'on est en pleines démarches pour acheter notre maison. Si je peux vous donner quelques conseils à vous qui préparez votre immigration, ce serait plus des conseils liés à l'insertion professionnelle, car je sais que beaucoup de personnes repartent déçues après parfois une année seulement, alors qu'il y a tellement de possibilités d'emploi ici (surtout à Québec, je le répète, ça recrute à tour de bras et c'est là que se trouvent toutes les grosses administrations!) mais c'est juste une question d'état d'esprit et de savoir faire les bons choix : 1) Préparez-vous comme nous l'avons fait à tout recommencer, soyez humbles et conscients qu'il faudra regravir chaque échelon mais que si vous êtes compétents et que vous avez du savoir-être (primordial ici le savoir-être! Mettez de côté l'arrogance et le mépris, soyez courtois, modestes, conscients de vos lacunes et montrez que vous voulez apprendre et que vous aimez le travail en équipe, c'est essentiel au Québec), ça se fera vite et bien. 2) N'hésitez pas à retourner aux études, il existe de très bons programmes courts comme celui que j'ai suivi : les AEC vous ouvrent la porte de métiers intéressants au bout de quelques mois de formations seulement, et vous aurez un diplôme québecois reconnu. En plus, si vous avez le courage de prendre un emploi étudiant en parallèle, vous vous donnerez de bonnes chances d'avoir un bel emploi à la sortie des études! Bonne route à tous et à toutes!!!
  10. 14 points
    rochernoir

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonsoir, je viens d'avoir la confirmation de l'agent du MIDI que mon CSQ a été signé hier le 24/10/17. DCSQ: 08/2013 MAJ: 09/2016 DF: génie civil pays :Algérie
  11. 14 points
    anass6230

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonjour les amis, je viens d'avoir la nouvelle depuis le site de francisation que je suis accepté, ainsi j'ai contacté midi mon csq a été signé hier le 24/10/2017 DCSQ 07/2013 AR 11/2013 IR 10/2016 Réponse à l'ir 11/2016 CSQ signé le 24/10/2017 Pays : MAROC Domaine de formation : Technicien informaticien. Alhamdolilah. J'aurais besoin de votre aide pour m'aider mes amis, car je compte me marier et ajouter ma femme inchallah.
  12. 13 points
    Patty

    Nouveau-Brunswick

    Bonjour, bonsoir (on gagne 1 heure de décalage) * échange de permis : Nous avons échangé nos permis voiture et moto sans problème. Mais bon, vu que cela date d'il y a plus de 2 ans ..... Combien même il vous faudrait repasser quelques tests de conduite, cela risque d'être assez simple. Ma fille a passé son test de conduite sur route afin d'obtenir son permis définitif et celui-ci a duré en tout et pour tout ..... 7 minutes montre en main!. Parking parallèle, créneau, 2 stop et un feu rouge et basta permis en poche. * Muriel 06 soulève un point qui n'est pas négligeable. À savoir que, oui effectivement, certaines personnes vous verront comme des européens riches à millions et n'hésiteront pas à augmenter la facture. Je vous rassure, généralement, ce genre d'énergumènes nous les voyons arriver de loin, de très très loin. * la neige, la glace et la voiture, une grande histoire d'amour pour tous les novices. Je vous rassure (et c'est une angoissée de la voiture sur route sèche en plein mois d'août avec 35 degrés qui vous le dit) tout roule bien, même en hiver. Les routes sont dégagées à longueur de journée. Le chasse neige passe plusieurs fois par jour si nécessaire. Sans oublier que même si il reste un peu de neige ou de glace, le soleil et le passage des voitures les font vite fondre. Evidemment, si vous roulez comme un cow-boy avec des pneus été lisses comme un œuf, je ne peux rien vous garantir niveau tenue de route mais là il en va de même un peu partout :-) * Niveau location à distance, cela peut parfois être assez sportif. Soit demander à l'association de la ville de votre établissement de vous aider, soit prendre le risque de louer à distance via Kijiji ou autres, soit voir avec des agences immobilières. Si c'est juste pour avoir un pied à terre lors de l’atterrissage et pour ensuite chercher une location ou un achat lorsque vous êtes sur place, parfois, des maisons mises en ventes sont également mises en location avec le risque que cela comporte. * Aujourd'hui, fête d'Halloween. Tous les petits sorciers et sorcières sont de sortie sous surveillance parentale et policière. Des voitures de police circulent dans les subdivisons afin de s'assurer que aucun enfant n'a de problème. Le couvre-feu est à 19h pour les - 14 ans et à 20h pour les -16 ans. Après 20h, plus personne ne peut sonner aux portes sous peine d'amende. * Sinon rien de neuf. Cette année, nous avons un automne chaud qui dure longtemps. C'est le fun :-) Juste pour le plaisir des yeux !
  13. 13 points
    H-med

    Processus fédéral Paris (algériens)

    DF 8/9/2015 - AR SYDNEY 24/11/2015 - VM 3/12/2015 - Ajout d'un enfant 29/06/2016 - VM Enfant: 2/7/2016 - Pas de MAJ - Ebrune ?
  14. 13 points
    Hadjira Oudiai

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Le cauchemar est terminé hamdoulah je viens de recevoir ma brune merci pour tout le groupe inch'Allah ça sera pour tout le monde le plus tôt possible Envoyé de mon PGN606 en utilisant application mobile Immigrer.com
  15. 13 points
    A notre arrivée au canada ce serait top qu'on se fasse une journée rencontre glads mpq 2016
  16. 12 points
    Hägar Dünor

    Nouveau-Brunswick

    Ce n'est pas une réaction épidermique aux infos des derniers jours mais un ressenti global.... Cela va crescendo... Pour faire un dernier petit point: - Oui l'immigration au NB peut bien se passer... J'ai quelques connaissances pour lesquelles cela se passe bien. Ce n'est pas la panacée mais ils ont trouvé leur place. - J'ai pris le temps de relire l'article que @Angeliqueetromaina partagé. En fait je connais plusieurs personnes citées dans cet article et ce ne sont vraiment pas des personnes nées de la dernière pluie...Donc au lieu de les condamner, peut être faudrait il s'interroger un peu sur le sujet. ces immigrants n'ont pas jeté l'éponge au bout de 3 mois pour repartir en France mais ont persévéré en explorant plusieurs possibilités pendant 1 an.... je vais citer la phrase de la professeure de sociologie spécialisée en immigration à l’Université de Moncton :« Ici, les niches, c’est les foyers de soins, les centres d’appel. Si on fait venir des travailleurs trop qualifiés, on se piège. On les fait venir avec une résidence permanente et s’ils ne trouvent pas d’emploi rapidement, ils peuvent changer de province s’ils le veulent. » En effet ; il y a du travail dans les foyers de soin mais pas pour les infirmières qualifiées mais pour des profils moins qualifiés, il y en a aussi dans les centres d'appel, chez les chauffeurs routiers (il faut financer la formation, le permis) et dans d'autres emplois peu qualifiés.... Si c'est votre cas, foncez à Moncton... - Il est possible, en se préparant bien, de trouver de bons jobs en IT, comme l'a fait @abd2705_nb. - Pour le reste, à vous de voir.... - L'exode des gens très qualifiés n'est pas un mythe. Dans l'entreprise où je travaille; il y a un bon nombre de Néo-Brunswickois très qualifiés. Je prends le temps de parler avec eux de leur province d'origine et bizarrement, ils ont le même ressenti que moi sur la province, sur la politique d'immigration..etc... ce n'est pas la vérité absolue, j'en suis loin mais ce sont des interlocuteurs plutôt réalistes... - J'ai évité au maximum depuis le début de mon installation tout ce qui tourne autour de l'immigration... Cela m'a toujours permis de sortir de l'image formatée que l'on peut nous donner dans ce contexte....Demandez vous toujours quel rapport entretien votre interlocuteur avec l'immigration... Ce n'est pas compliqué, par exemple, une association d'aide au nouveaux arrivants vit de l'immigration et des subventions... Vas tu vraiment aller contre la main qui te nourri? J'ai souvent conseillé aux personnes en voyage exploratoire de sortir des sentiers battus lors des VE... Cela vaut pour les associations, les services de mairie qui ne s'occupent que de cela et même d'éviter les adresses de logements type "gite" chez l'immigrant (sauf si c'est gratuit... )... il faut voir les associations mais aussi sortir du programme quelles vous concoctent.... Bref, prenez du recul, ne foncez pas tête baissée... Tous ceux passés avant vous ne sont pas des idiots mal préparés.... Le bon côté des choses... J'ai trouvé ce que je suis venu chercher ici et je ne repartirai pas de sitôt! Le Viking retourne dans son Drakkar pour continuer ses aventures! Bon vent à tous!
  17. 12 points
    houhou007

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonsoir à tous, gloire à Dieu, je viens de recevoir mon ARF, je suis vraiment content, je souhaite la même chose aux autres. Pays d'érable [emoji260][emoji300]
  18. 12 points
    Isa74

    Nouveau-Brunswick

    Hello tout le monde, Petite info pas négligeable concernant des cours d'anglais gratuits sur Moncton. Si vous souhaitez prendre des cours intensifs d'anglais, vous devez rencontrer un conseiller emploi de Service Canada, qui ensuite vous référera au CCNB de Dieppe. Vous passerez une petite évaluation et vous serez inscrit pour la prochaine session. Les cours intensifs sont les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h15 a 12h30. Ces cours sont financés par Service Canada et c'est tout récent ! J’espère que ça vous aidera. Dans quelques semaines, je ferai un petit bilan sur nos 2 ans au Canada. A bientôt, Isa
  19. 12 points
    WLido

    Nouveau-Brunswick

    Bonjour les amis, Eben devinez quoi..? AR reçu hier soir avec les deux fameux mails (AR + Lien pour compte...) Next step la visite, donc go pour le sport, le régime et à l'arrêt du cannabis et de la drogue dure et les psychotropes [emoji16][emoji16][emoji16] Envoyé de mon CAM-L21 en utilisant application mobile Immigrer.com
  20. 12 points
    Maniac

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    encore une autre bonne nouvelle
  21. 12 points
    Emmie81

    Nouveau-Brunswick

    J'ai malheureusement connaissance de cas trop fréquents de personnes qui repartent très rapidement par manque de préparation... Vu la durée de la procédure, une famille qui rentre au bout 3 mois, c'est qu'il y a un loupé quelque part... Depuis mon arrivée, c'est au moins 1 famille par mois... Et re-Amen mon Viking ! Et j'ajouterais que je ne pense pas que ce soit tant le rôle de l'immigration d'alerter là-dessus que celui des réseaux sociaux comme celui-ci. A mon sens c'est l'aspect humain qui est en cause principalement ici. Chaque cas est particulier, mais dans une grande majorité, penser que 10 jours suffisent pour savoir si on peut/veut vivre toute une vie dans un autre pays est une utopie. Je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, mais ce n'est pas la grande majorité. Ce n'est pas pour rien si le plus grand taux de rétention reste encore et toujours celui des étudiants qui font leurs demandes de visas dans la foulée. Ils ont vécu plusieurs mois au Canada, se sont fait des cercles de connaissances, de proches, d'ami(e)s, de gens sur qui compter, un début de vie en somme. Encore une fois, la grande majorité d'entre nous ne fuyons pas la guerre. Encore une fois, une partie d'entre nous, aussi, va quitter des emplois stables, des vies saines, correctes, une famille, des proches, pour de la curiosité intellectuelle, culturelle, une envie de différent, de voir si on peut aller plus loin. Ne nous voilons pas la face, malgré ses défauts, la France est l'une des plus beaux pays du monde avec énormément d'avantages culinaires, culturels, géographiques, climatiques, je ne vais pas vous faire un cours d'histoire-géo-politique. La France ne va pas si mal, on n'y vit pas si mal. Quitter la France pour le Canada, ne nous le cachons pas, c'est un vrai problème de riche : à voir combien ça coûte, en argent, en énergie, mais aussi en temps, ce que nos ancêtres immigrants et ce que les vrais migrants n'ont pas la richesse de pouvoir se permettre. J'ai immigré deux fois déjà. Est-ce que celle-là sera la bonne ? Ben j'en sais fichtrement rien ! Tout ce que je peux dire c'est qu'avec le recul, le Nouveau Brunswick est entrain d'appliquer les même procédures et procédés que le Québec dans les années 2003-2008, avec les mêmes résultats. Je ne vais pas vous ressortir les chiffres, je crois les avoir déjà donnés par le passé, sur ce fil. Ce n'est pas à moi de juger s'ils ont tort ou raison. J'imagine que dans la suite logique, ils vont peut-être bientôt mettre en place l'équivalent des carrefours d'intégration. On peut voir les signes qu'on veut, on peut croire que le Canada nous appelle, la vie est ainsi faite que peu importe combien on est préparé (ou pas d'ailleurs), au final, une fois la traversée effectuée, on va s'y plaire ou pas. Avoir des opportunités ou pas. Rencontrer des gens qui vont changer nos vies ou pas. Vivre une récession économique mondiale ou pas [pour celles et ceux qui auront suivi ;)]. Mais une chose est sûre et certaine : si on part avec l'arrogance de nos certitudes de maudits français, un sentiment de supériorité, l'envie de tout déboîter ou de refaire à l'identique là-bas, en reproduisant les mêmes schémas, sans chercher à nous adapter, là on va se planter ! Et une remarque me reviendra sempiternellement en tête depuis qu'une personne bien placée à l'immigration me l'a lancée, comme ça, juste pour m'inciter à réfléchir, mais à ne pas trop me prendre la tête non plus : "de toute façon, dis-toi bien que si tu finis par rentrer, il y en aura toujours 100 autres pour prendre ta place". Ca permet de remettre pas mal les choses en perspective, non ? Etre renseigné est une chose. Etre capable d'introspection, de prendre du recul, de s'adapter et de se changer fondamentalement si nécessaire en est une autre. Prépares-toi à réussir, mais n'aies pas peur d'échouer et surtout de te remettre inexorablement en question avant d'y arriver.
  22. 12 points
    MassinissaD

    Processus fédéral Paris (algériens)

    bonsoir mes amis (es) je reviens vers vous pour vous raconter ma journée d'hier le 18/10 : en récupération après une nuit de 12 h de travail, une fois a la maison j'ai pris une bonne douche puis directement au lit, a mon réveil aux alentours de 14h, je vérifie mon courriel et je trouve un message de CIC m'informant que j'ai un message sur mon compte CG clé, en vérifiant mon conte et voilllllllllllllllaaaaaaaaaaaaaa la fameuse BRUNEEEE tant attendue , joie et euphorie suivent et cet après midi 19/10 j'ai déposé mon passeport au CRDVC d'Alger les amis (es)xxxxxxxxxx que votre tour sera pour bientôt juste de la patience. si vous avez des questions n’hésitez pas je suis a votre écoute
  23. 11 points
    Alors voila, je vous ai parlé il y a quelques jours de mes quelques frustrations quotidiennes, la plupart pas vraiment aussi désagréables que ça, simplement des faits que ma vie des 8 dernières années pouvait constater des fois. Rien en tout cas de suffisamment profond et horrible pour me pousser à quitter le Québec. Même si ce petit bilan des 8 ans sonne aussi comme un bilan final de ma vie montréalaise, en considérant que je suis en partance fort probable (à 99% disons) pour la région de Gatineau / Ottawa pour un nouveau défi professionnel, il me restait quand-même à relater les joies de mon quotidien. En fait, certaines choses dont je vais parler sont "entre deux", à savoir qu'il s'agit de "bêtes" que je n'arrive pas forcément à apprivoiser correctement depuis tout ce temps et que je peux donc difficilement catégoriser entre joie ou frustration. Bien évidemment, il ne s'agit toujours pas ni de comparer avec mon avant, ni de parler des évidences qui sont souvent attachés au bonheur et que pourraient être la job, l'argent, le logement, les amis, la vie amoureuse (quoique sur ce point là, je vous invite à lire plus loin ). -Le plein air: je n'habite pas sur l'Ile de Montréal. Je ne suis pas pour autant éloigné du centre-ville que ça, mais la joie principale rattaché à mon choix de lieu de vie, réside surtout dans les 35 minutes de route qui me séparent de belles randonnées ou, le plus important, des pistes de ski d'un niveau acceptable (je ne parle donc pas du Mont Saint Bruno qui est beaucoup plus proche, mais vraiment pas fait pour un skieur expérimenté)! Pour un mordu comme moi, je suis absolument ravi de pouvoir chausser mes skis dans la semaine, en soirée jusque 22h. Il m'arrive souvent en saison de finir à 17h, prendre le bus qui me ramène chez moi et être sur les pistes à 18h30 gros maximum, et encore c'est quand je traîne pour charger les skis dans l'auto. 2/3h de ski, une couple de fois par semaine, me permet de me vider la tête et de recharger mes batteries pour le lendemain. En y allant en soirée, il y a aussi beaucoup moins de monde, ce qui est royal, parce que les foules et moi, disons qu'on est pas très amis. -Les bières: bon là je vais passer pour un alcoolique, mais je suis absolument en amour avec le choix de bières disponible, chaque jour, ou presque, il est possible de trouver une nouvelle petite merveille venue d'une micro-brasserie à quelque part en région. Je ne bois plus que ces bières-là, terminé les bières industrielles au goût d'eau. En fait, il m'arrive aussi de partir en expédition jusqu'à la brasserie en tant que tel, pour une fin de semaine d'escapades dans les régions québécoises, c'est une activité "motivante". Un bon moyen de découvrir les régions de la province et de savourer quelques spécialités. Pour ceux que ça intéresse, il existe des centaines de micro-brasseries à parcourir à travers tout l'Est: entre celles du Québec, des Etats de la Nouvelle-Angleterre, de l'Ontario et de l'Atlantique, vous avez de quoi occuper de nombreuses fins de semaine. C'est peut-être moins le fun que d'aller sur les plages de Miami, ou à NYC, mais ça en vaut la peine quand-même. Ma préférée: les bières de chez Archibald, à Québec, et maintenant aussi à l'aéroport de Montréal, une bonne raison de se présenter en avance pour prendre son vol tant qu'à moi. -Le bénévolat: pour moi, c'est remarquable à quel point il existe une forte culture du bénévolat. Il est plus facile de compter ceux qui ne participent à aucune activité bénévole que ceux qui y participent, à tous les niveaux. Entre les dons de temps aux associations, les participations spontanées (par exemple, pour les inondations de printemps, un collègue, un soir, est venu faire le tour du bureau pour trouver des volontaires et partir avec lui, presque immédiatement, porter assistance aux sinistrés), les différentes collectes alimentaires, beaucoup de gens participent. C'est même encouragé durant le processus de citoyenneté, il y a une section sur le bénévolat dans le guide. Dans mon cas, même ma compagnie nous pousse à faire du bénévolat: on peut facilement s'absenter pour aller participer à un événement bénévole, on nous incite à déclarer nos heures durant l'année pour que la compagnie puisse nous donner un équivalent en cash de chaque heure que l'on peut ensuite reverser à l'association de son choix. Moi qui étais vraiment loin de toutes ces considérations bénévoles, je m'y suis mis, un peu. Je fais du Nez Rouge notamment, depuis ma première année ici. Comme en tant que Français je n'ai pas le droit de donner mon sang, je m'implique quand-même bénévolement auprès de Héma-Québec. Si j'étais plus sportif, je m’inscrirerais aussi au challenge SRC notamment. -Le style vestimentaire sans jugement: on va et on vient comme on veut, sans pression de devoir sans arrêt être à la dernière mode du moment, ou habillé de la tête aux pieds en marques dernier cri. On fait ce qu'on veut, je vais au bureau en jeans, même si à mon étage c'est très exécutif, avec beaucoup de costumes/cravates, on s'en fout de comment je suis habillé. Des collègues ont des tatouages, ou piercings, ça n'impacte pas qui ils sont professionnellement, ils portent ce qu'ils veulent et voila. Il m'arrive aussi de voir des gens en pantalons de jogging, t-shirt, sneakers, dans les restaurants, pas grave, tout le monde s'en fout. Si vous n'avez pas l'habitude de voir des tatouages, accrochez vous par contre, parce que ça pullule et ce n'est pas forcément une "marque" sociale particulière, n'importe qui peut avoir un ou plusieurs tatouages. C'est en tout cas pour moi apaisant de voir que chacun porte ce qu'il veut, sans s'appuyer sur la pression des autres, ou leur regard. -La sécurité: veut veut pas, je me sens pas en danger nulle part à Montréal, autour de chez moi, ou ailleurs au Canada. Je ne sens pas de regard de travers, d'agressivité chez les gens qui m'entourent. Bon sauf à quelques reprises, mais je l'avais cherché en provoquant volontairement le débile pour, enfin je l'espérais, lui faire comprendre que c'est pas correct ce qu'il faisait (se stationner sur une place pour handicapés par exemple). Je ne dis surtout pas qu'il ne faut pas être prudent, à partir du moment où on vit en société, il faut toujours se méfier, il existe malheureusement des gens mal intentionnés de partout. Mais le sentiment sécuritaire est bien présent et c'est relaxant au final. -La société solidaire et collective: bon là je vais parler de choses que les gens détestent: les impôts et les taxes. Et oui c'est bien dans la catégorie de mes joies quotidiennes. Ben moi, je suis content de les payer. J'en paye beaucoup, mais ça ne me dérange absolument pas. Déjà parce que si j'en paye beaucoup c'est que je peux me le permettre. Ensuite, parce que je vis dans une province qui a choisi de se donner une conscience sociale et une force collective plus développées que n'importe où ailleurs en Amérique du Nord. Loin de moi l'idée de débattre sur les gaspillages publics de notre argent (y'en a, ne soyons pas naïfs), mais je cherche avant tout à féliciter la société dans laquelle je vis pour vouloir protéger les plus faibles et offrir un coussin social à l'ensemble de ses résidents. Ce qui a un coût et payer des impôts / taxes pour financer cette volonté de social, ben ça me fait plaisir. Je n'ai pas d'enfants, mais chaque fois que je fais mon paiement de taxes scolaires, je suis content de me dire que mon argent va servir aux enfants des autres. Chaque fois que je paye des taxes sur ce que je consomme, ou que je vois mes impôts pris à la source, d'un certain côté, je ne suis pas mécontent de me dire que les grands enfants des autres vont pouvoir étudier pour bien moins cher qu'ailleurs, que si demain mon voisin qui touche pas beaucoup d'argent à sa retraite est malade, il va pouvoir aller à l'hôpital sans qu'il y laisse sa maison en gage, que mon autre voisin qui a eu beaucoup de coups dur puissent ramasser son B.S le temps de se remettre sur les bons rails. Encore une fois, les gaspillages, ce n'est pas le sens du débat ici. J'en ai déjà en partie parlé avec mes problématiques autour des routes. Ni débattre de ce que je vois comme de la fraude fiscale que absolument tout le monde sans exception (fraude de taxes ou d'impôts) pratique, à plus ou moins grande échelle bien-sûr. Ni les frustrations autour des gens qui réclament toujours plus sans jamais accepter de faire le moindre effort pour et demandent aux autres de toujours payer pour. Je tenais seulement à souligner cette volonté de collectivité qui se soutient mutuellement, ce qui pour moi est une fondation sociétale extrêmement importante au Québec. Et qui me rend heureux, même si au final, je suis beaucoup plus payeur que receveur de cette "manne" publique. -Hydro-QC: quelle bonne idée d'avoir créé cette chose là. Non seulement notre électricité est pas chère, surtout quand en Amérique du Nord, ça peut varier du simple au décuple selon où l'on habite, mais en plus, ils trouvent le moyen de générer de gros profits qui vont directement dans les caisses de la collectivité et aident à financer l'effort social de la province. C'est une belle performance, vendre pas cher, gagner plein d'argent. Puis quand on a un petit côté pro-environnement comme moi, on ne peut aussi que se féliciter que cette électricité qu'on consomme est 100% renouvelable.C'est une sacrée machine et une fierté pour la province. J'espère en tout cas de tout coeur que leur expansion souhaitée à l'international ne pas se transformer en bérézina financière comme EDF par exemple, mais j'ai confiance en l'intelligence de leur modèle d'affaires, malgré leur gestion très mafieuse. Petit bémol ceci dit: elles sont où les autos électriques? Quand on a une machine telle qu'HQ, on se doit, en tant que société, de pousser au remplacement du parc d'autos vers des autos hybride ou électriques, ça devrait même être une cause nationale, bien plus importante qu'elle ne l'est actuellement. Que mes impôts servent à offrir de gros incitatifs pour acheter une auto hybride ou électrique, j'en serais encore plus ravi d'en payer. En fait je le vois aussi comme un bien social: les autos qui consomment le plus sont les plus anciennes, qui le plus souvent, sont dans des familles qui ont peu de moyens de s'en acheter une nouvelle, mais qui doivent continuer à payer plus d'essence pour leur grosse auto qui consomme. En arriver à presque leur "offrir" une auto hybride ou électrique redonnerait un gros pouvoir d'achat aux familles les moins fortunées, tout en protégeant mieux notre environnement. La société n'en ressortirait que plus gagnante, en tout cas, je pense. Pour terminer ce (très) long sujet, je vais vous partager deux mystères, qui ne sont ni dans les joies, ni dans les frustrations. Simplement, des expériences vécues qui ne me suffisent pas à les classifier. -Les syndicats: dans certains cas, ils sont ouverts, comprennent les réalités économiques, sont utiles aux négociations de super contrats de travail. Dans d'autres, ils sont réfractaires à tout changement. Une bête bizarre que les syndicats. Même si ultra puissants dans bon nombre de compagnies, du fait du syndicalisme obligatoire, ils sont capables de compromis et de marche en avant. Dans d'autres organismes, plus liés au secteur public, on a l'impression qu'ils s'opposent, quoi qu'il arrive. -Le dating et les relations de couples: là je pourrais en écrire des pages et des pages. C'est pour moi le plus grand mystère de ma vie ici. Incompréhensible dans bien des aspects. On voit plusieurs personnes en même temps au "début" un peu comme si on était à l'épicerie. Imaginez que vous soyez comme moi, un gros timide, du fait d'un passé assez tumultueux sur ce front-là. Quand vous savez pertinemment que vous êtes qu'un numéro dans une liste de dizaines de candidats, vous perdez encore plus vos moyens qu'en temps normal. Non pas que j'étais expert en cruise dans le passé, loin de là même, mais ce concept du multiple dating, accepté des deux bords, est horrible à assimiler et donne très peu de chances aux timides ou à ceux qui veulent juste, ben, je sais pas, voir une seule personne à la fois, c'est bien aussi non? Puis après le dating, si vous avez l'expertise suffisante pour passer entre les mailles du filet et être "choisi", arrive le temps des relations. Puis là, un bon nombre de fois dans mes conversations avec collègues, connaissances, ou amis, j'ai plus eu l'impression qu'on me parlait d'amis qui habitent en coloc pour économiser de l'argent et des fois font un bébé parce que c'est cool, font rien ensemble, partent en vacances chacun dans leur coin, plutôt que de vrais "couples" dans le sens de gens qui font des activités ensemble, habitent ensemble pas pour économiser, mais parce qu'ils peuvent plus se passer l'un de l'autre, sans pour autant être fusionnels, mais qui ont des intérêts en commun, des sujets de discussions à partager, tout ça quoi. En tout cas, un mystère pour moi. Peut-être que c'est juste moi aussi, l'éternel incapable de "conclure" (à la J.C Dusse). Allez savoir.
  24. 11 points
    Je viens d'avoir le bouton vert (ingénieur, 92xx, Europe de l'Ouest, aoutiste 2016)
  25. 11 points
    Ultra2001

    Procédures Manitoba : Le guide

    Dieu merci Lettre de nomination reçu à l'instant, date d'envoi le 15-07 3 mois et 25 jours. Statut en cours d'évaluation sur le site encore Une nouvelle aventure commence Que dieu nous aident tous Bonne soirée [emoji4][emoji111][emoji111] Envoyé de mon SM-A500H en utilisant application mobile Immigrer.com
  26. 11 points
    rachid*06

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonjour Les amis, Dieu merci, je viens de recevoir mon AR aujourd'hui merci Akiminori ! tes prédictions n'était pas trop loin Je souhaite cela aux suivants, houhou ton tour dans très bientôt.
  27. 11 points
    Bon et bien, la bouche estquasiment bouclée pour nous. Nous avons reçu nos CRP hier. Soit très exactement 2 ans et 3 jours après réception de notre DCSQ au Midi (envoi depuis la France) et 13 mois et 12 jours après réception de notre DF à Sydney (envoi depuis Montréal) Une délivrance !!! Reste plus qu'à faire le tour du poteau, et refaire NAS/RAMQ .... comme à nos débuts ici Courage les glad's Je vous surveille et je ne serai jamais très loin Cette brune se fait attendre, elle n'en sera que plus savoureuse (oui je sais, pour l'instant elle a un gout amer)
  28. 11 points
    josine

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonjour. CSQ reçu hier.signé le 20/11/17 .domaine de formation santé (infirmière) pays de résidence CAMEROUN. Vague de NOv 2015
  29. 11 points
    Hägar Dünor

    Nouveau-Brunswick

    Il ne suffit, en effet, pas uniquement de rédiger un CV. En premier lieu, comme l'indique cet article, il est important de rédiger un CV au "style" canadien. Le faire seul n'est pas évident, même en utilisant les outils disponibles sur internet. Il y a plusieurs services accessibles sur place pour se faire aider. Je me suis fait "coacher" par une personne dont c'est le métier et cela a été payant. Selon les métiers, un bon profil LinkedIn peut être un bon atout. C'est ce réseau que le chasseur de têtes a utilisé pour me contacter sans que j'ai postulé dans cette entreprise. Lors des différents entretiens d'embauche, j'ai misé sur l'honnêteté sur mon expérience et j'ai travaillé à mettre l'accent sur mes réalisations. Le fait que ma mentalité "fittait" bien avec celle de l'entreprise a été primordial. L'entreprise pour laquelle je travaille est francophone mais mon niveau d'anglais était aussi un gros atout car la majorité des clients avec lesquels je suis amené à travailler sont soit anglophones ou parlent d'autres langues et l'anglais nous permet de communiquer. En 6 mois, j'ai trouvé un travail à un niveau similaire à celui que j'ai quitté en France et ma conjointe à repris des études dans une très bonne université pour avoir un diplôme Canadien dans un domaine offrant de belles perspectives d'emploi. Nos revenus nous permettent dorénavant de boucler le budget. Nous sommes chanceux d'en être rendus à ce point, surtout lorsque l'on compare à la majorité des immigrants. Il y a plusieurs points dans cet article dans lesquels je reconnais mon parcours ici. Bref... Il n'y a pas de mode d'emploi parfait pour la recherche d'emploi mais cela peut vous aider a mettre plus de chances de votre côté.
  30. 11 points
    Major1

    Fédéraux "Africains" 2017

    Je viens vous faire un petit retour d’expérience une semaine après mon arrivée à Montréal. J’ai pris le vol Brussels airlines le 22/10/2017 à Cotonou à 20 heures qui a fait un premier esccal à Abidjan puis un second à Brussels. A l’aéroport de brussels, nous avons changé de vol pour le reste du trajet et c’es Air Canada qui a assuré la liaison sur Montréal. Nous sommes arrivés le 23/10/2017 aux environs de 12 heures. Les formalités à la douane ont été très rapide. Mais nous avons passé plus de temps dans les bureaux du CIC et de l’immigration Québec car il faut valider les RP et prendre contact avec le bureau du CIC pour la suite de formalités (information sur NAS, RAMQ et Intégration) Ma première remarque est que la ville est belle et très bien organisée. Les services et formalités se font rapidement sans perdre de temps aux usagers. Le Canada est très bien organisé reflète et l’image que nous avons de ce pays à l’extérieur. Mais je vous conseille de venir avec beaucoup d’argent et si possible plus que le montant requis dans le formulaire d’autonomie financière car les frais d’établissement sont vraiment importants. Si vous voulez vivre les premiers jours sans stress en attendant d’obtenir un emploi, venez avec beaucoup d’argent. Il suffit de faire la déclaration à la douane de l’aéroport et au CIC. Par ailleurs, pour ceux qui viennent avant l’été, préparer vous car les températures sont déjà très basses. (2° et 9°) ce jour. Prévoyez au moins un vêtement de saison même si vous aurez à acheter le maximum surplace car seuls les vêtements d’ici peuvent faire face efficacement à l’hiver qui s’annonce déjà. Préparez aussi vos CV à la québécoise avant d’arriver car les choses vont très vite ici. Vous pouvez faire le NAS et la RAMQ en une journée. Noubliez pas d’aller à emploi québec pour avoir des directives même si vous avez déjà fait la formation SIEL. C’est très important. Ils ont des bureaux dans toutes les régions. Merci à tous et à très bientôt pour d’autres informations.
  31. 11 points
    Besmadam

    10 ans et pas de regrets

    Il y a un peu plus de 10 ans, je débarquais à. Montréal avec ma femme et mes deux enfants de 6 et 2 ans, cela me parait tellement loin et tellement proche, loin par tout ce que nous avons accompli ici au Québec et proche tellement les souvenirs du départ de l’Algérie et l’arrivée au Québec sont vivaces dans nos esprits. Je vais vous partager ma modeste expérience ici au Québec, à notre arrivée l’espoir d’une vie meilleure nous animait mais les doutes hantais nos nuits, d’ailleurs à la personne qui était venue m’acceuillir a l’aeroport était « qu’est ce que je suis venu faire ici » la réponse résonne encore dans ma tête, c’est trop tard pour toi mais Ça va bien aller. Et de fait il avait raison. Je veux vous dire qu’il n y a pas de secret pour une immigration réussie, vous devez utiliser toutes les ressources que le Québec mets à votre disposition et gratuitement, ne pas négliger les séances d’inform a l’arrivee Et surtout vous dire que vous aller devoir recommencer au bas de l’echelle Dans n’importe quel travail, les emp’oyeurs ne font pas ça pour diminuer de vos compétence mais bien pour deux choses importante voir votre côté social et pour que vous appreniez à mieux connaître l’entreprise pour laquelle vous allez travaillez ensuite vous passerez les échelons assez vite. il faut aussi, apprendre à connaître la culture et l’histoire du Québec cela facilitera grandement votre intégration, les Québécois apprécient beaucoup quand un immigrant montre de l’interet Pour sa société d’acceuil. ceci dit, trois semaine après notre arrivée j’ai décroché mon premier emploi, un emploi à la commission uniquement je faisais du porte à porte pour une compagnie de téléphone, cette c’etait Dur mais j’ai appris à connaître ma ville et ses gens ça a duré 3 mois, ensuite j’ai intégré le monde des centre d’appels pendant 3 ans dans différentes compagnies et banques, le centre d’appel des banques était ma porte d entrée pour ce que je voulais faire au à Québec conseiller financier et pourtant je n’avais jamais étudié en finance on m’a permis d’apprendre sur le tas de gravir les échelons jusqu a devenir conseiller c est par la suite que j’ai décidé de faire un certificat en finance pour le plaisir, après sept années passées dans les banques j’ai fais le saut vers la fonction publique chez emp’oi Quebec, je n’y croyais pas car mon âgente d’aide a l’emploibetait Devenus une collègue dix ans après mon arrivée, la clé du succès et la persévérance et les embûches vous en rencontrerez tout au long de votre vie il faut juste prendre le positif et accepter de se remettre en question ne cherchez pas à mettre un échec ou une embûche sur le dos des autres mais posez vous la question qu l’est ce que j aurai du faire pour réussir cette étape et ainsi de suite c est de cette façon que vous réussirez. Bon vent à tous.
  32. 11 points
    Camarades de la zone Afrique, toutes ces expériences (format photo, attestation de travail, déclaration revenu, etc...) doivent vous servir de leçon pour éviter tout retard dans le traitement de vos dossiers après cette longue attente de la liste. Courage ! Enviado desde mi SM-N910F mediante Tapatalk
  33. 11 points
    Lilo6

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonjour mes amis; La bonne nouvelle ce matin tombe, sur mon compte https://services3.cic.gc.ca sur la partie État de la demande de résidence permanente s'affiche "Décision prise" et quand je clic toujours l’ancien message (dossier reçu, resultat examen medical favorable, ...) ?
  34. 11 points
    VOUS allez passer par toutes les couleur de l'arc en ciel avant csq a croire que c'est eux en bas qui font le traitements:
  35. 11 points
    Mon Manitoba

    Procédures Manitoba : Le guide

    Brune recu alhamdo lilah ,df 30/12/2016,ardf 07/03/2017,VM 26/04/2017,Pas de Mise a jour, decision prise 13/10/2017,brune 20/10/2017,agent MDY ,condidat de province Manitoba,algerien Envoyé de mon AT7-B en utilisant application mobile Immigrer.com
  36. 10 points
    je me fait pas d'illusion cette fois si c'est surement pour installer les décors de NOEL
  37. 10 points
    Bouton vert aussi Ingénieur 64XX Europe de l'Ouest dernier juiniste Bouton vert.bmp
  38. 10 points
    radouane2014

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonjour la compagnie, Je vous écris pour vous annoncer une bonne nouvelle Un grand merci a dieu, le Maroc et la Tunisie ont validé leur billets pour le mondial en Russie. au moins nous les maghrebins , nous allons célebrer ce soir entre temps la joie de la qualification. pourvu que la joie se poursuivra et recevoir les CSQ dans les jours qui viennent inchallah hahaha cordialement
  39. 10 points
    Jeovanie

    Fédéraux "Africains" 2017

    Bonjour a tous je vous informe que je suis au Québec depuis le vendredi 03 novembre 2017.bonne chance a tous
  40. 10 points
    Ulysse

    Procédures Manitoba : Le guide

    Bonjour, ayant profité de vos comptes rendus de visites exploratoires ,à mon tour de présenter mon CR de VE pour éventuelles exploitations. Départ le 22/10/2017 : Alger/Francfurt/Toronto/Winnipeg avec des temps de connexion assez espacés entre les vols (min 02H50)via Lufthansa. 23/10/2017 RDV avec véronique de l'Accueil francophone/récupérer clés/installation à l'abri marguerite Visite de la Bibliothèque de Saint-Boniface et inscription (plusieurs service gratuit offert). Visite la Fourche ,Esplanade Riel,et alentours. Courses 24/10/2017 Visite de la cathédrale de saint-Boniface. RDV avec GHIZLANE /Pluri-elles,explication des services offerts (services intéressants pour les nouveaux arrivants) Visite du parc Provencher et les quartiers aux alentours. 25/10/2017 Rencontre avec Brigitte ,elle m'a expliquer l'ensemble de la procédure ,ce que le PCM attend de ma VE ,la vie à Winnipeg et elle a répondu à toutes mes questions,aussi elle m'a parler de l’expérience de Merouane que je salut au passage. Visite organisme CTTAM. Visite centre commercial Polo Park juste à coté. Visite du musée canadien pour les droits de la personne,(merveilleux endroit) 26/10/2017 Visite centre ville Dowtown. Visite école précieux-sang en compagnie de Brigitte et entretien avec Robert et Rachelle (explication de A à Z du cursus scolaire ) Visite du palais législatif. 27/10/2017 Visite de la librairie millénaire. Visite agence de placement DRAK et RANDSARD. Visite du centre commercial WALMART polo place super centre, polo park et achat de souvenir pour les enfants 28/10/2017 Visite du parc Assiniboine et du pavilon gallery Museum. Courses en compagnie de A nouveau co-locataire. 29/10/2017 Visite de Assiniboine Parc Zoo en compagnie de A. Visite du quartier de saint vital et saint vital centre. 30/10/2017 Visite de la Société franco-manitobaine Visite du musé de saint-Boniface RDV Accueil francophone/entretien avec Anthony CDEM/entretien avec Salimata Visite de l'agence Mainland commerce real estate/location et vente appartement 31/10/2017 Visite école Lacerte en compagnie de A et entretien avec Daniel. Entretien Officiel avec l'agent d'immigration Inny au bureau du PCM Winnipeg, duré 40 Min elle m'a mis trés à l'aise dés le début et j'ai présenté mon profile professionnel ,mon but d'immigration, mon choix, mon plan d'établissement et mes perspectives.elle m'a dit qu'elle été satisfaite de ma VE et que j'allais recevoir mon invitation dans une semaine maximum. 01/11/2017 retour au bercail (mème itinéraire) A souligner espacez vos vols Inutile d'emmener trop de bagage Organisez votre programme et RDV afin de faire le maximum pendant le sejour Passe bus incontournable vu l’étendue de la ville de Winnipeg Si vous êtes à l'abri marguerite,partagez vos expériences entre co locataires Bon courage Je tiens à remercier.l'équipe ....H,L,K,A,M et I qui se reconnaitront
  41. 10 points
    Muriel06

    Nouveau-Brunswick

    Bonjour à tous, et merci à tous ceux qui partagent des informations super utiles ! J'ai un peu hésité à partager mon point de vue quant à la recherche d'emploi, etc.... et je précise que je ne pense ni détenir le saint Graal, ni avoir la science infuse, ni l'expérience puisque je ne vis pas au Canada, et que je n'y ai jamais travaillé ! Par contre, vos échanges ont suscités, et je vous en remercie, une reflexion de plus et un rappel de souvenirs ! J'ai accès en tant que services pré-départ, à une association avec des formations en ligne, qui s'appelle ACESS, et qui est dédiée à certaines professions uniquement. Dans mon boulot, j'ai plus de 25 ans d'expèrience, et pourtant, je dois dire que je découvre beaucoup de choses, grâce aux formations, et j'ai même des devoirs à faire ! Chercher du boulot, ou travailler au Canada, comme ailleurs, nécessite de comprendre le code, car oui, il y a un code : dans la recherche, dans la rédaction d'un CV, dans le comment décrocher une interview, puis dans comment passer un entretien, etc.... Or, ces codes ne sont pas les nôtres en France. Il nous faut donc, et à moi aussi, sortir de notre zone de confort et ne plus nous reposer sur nos acquis ! Il est vrai que la NB est à 30 % Francophone. Mais, soyons honnêtes, sauf exception, sans connaissance de l'Anglais, trouver du boulot peut être bien plus compliqué. Alors oui les assos sur place proposent des cours, mais liste d'attente, etc.... Alors que nous sommes tous sur des charbons ardents pour obtenir le Saint Graal, il existe aujourd'hui, plein de façons d'améliorer la langue : Babbel en ligne, pas cher et efficace, regarder des programmes en anglais uniquement : je sais, cela donne mal à la tête car on ne comprend rien au départ, mais cela vient, lire en Anglais : là aussi mal de tête au départ, mais ça passe vite. Pas besoin d'attendre d'être sur place, il suffit de trouver une heure par jour et se s'y tenir. Vous me direz, facile à dire pour elle puisqu'elle est déjà bilingue. Et bien, oui, mais mon mari, 55 ans, à mis cela en pratique pendant une année, car il visait un IELTS à 6, avec un anglais super scolaire, et le premier test l'avait placé à 4. Et il y est arrivé, même si je dois dire, qu'il n'est pas doué pour les langues lol ! Cela me rappelle aussi le souvenir de ma mère, qui a débarqué d'Italie en 1957, sans connaître un mot de Français. Pas d'internet, pas de formations en ligne, et encore moins de programme TV lol ! Elle s'est fait une copine italienne installée depuis longtemps et plus agée, qui est d'ailleurs devenue ma grand mère. Ma maman me racontait souvent qu'au début, si elle devait aller à la pharmacie, elle demandait la traduction de ce qu'elle voulait, la répétait en marchant jusqu'à la pharmacie (300 mètres), et il arrivait souvent qu'elle est oublié, donc elle revenait en arrière, redemandait, et repartait. Elle aimait lire, mais à l'époque, pas de journaux étrangers ! Donc, elle lisait un français qu'elle ne comprenait pas toujours, et avec son petit dico ou sa copine, déchiffrait ce qu'elle pouvait. Et pour elle comme pour mon père, au fur et à mesure, le français est rentré, oralement, car à l'écrit, c'était plus difficile, même si elle était capable de voir qu'un mot n'était pas écrit correctement et qu'au niveau vocabulaire, c'était mon dico personnel ! Donc si elle y est arrivée, c'est parce qu'elle avait décidé de comprendre le code donc la langue, et de s'intégrer, même si cela lui a demandé de gros efforts. Donc plus on maîtrise la langue, et plus on avance dans le bon sens. Est ce que ça veut dire qu'on arrive bilingue ? Non, sur place, on oublie la TV en Français, et on se procure une application qui traduit ce que l'on veut dire, et on répète et on a pas peur de se lancer ! Aussi, le bénévolat dans les associations où accepter un poste de manutentionnaire ou peu importe, même si diamétralement opposé à notre métier ou à nos qualifs, cela permet d'améliorer le niveau de langue, et donc d'ouvrir d'autres possibles après. Ma deuxième réflexion est qu'en tant que Français, nous n'avons pas l'habitude de nous vendre. Si dans une conversation vous parlez de ce que vous avez accompli, cela passe souvent pour de l'orgueil ou du "moi personnellement je". Donc soit on se survend, soit on attend que l'on vienne trouver nos qualifs comme le messie, soit on ne se vend pas du tout ! Mais là aussi, c'est un code qu'il faut apprendre et accepter que les premiers entretiens seront peut être la cata ! Mais qu'en analysant et en expérimentant, on va finir par y arriver ! Le screen pour un demandeur d'emploi est simple : est ce qu'il a dans son profil ou son CV les qualifs que j'ai listée sur le papier, et les diplômes ou le niveau que je requiert. Généralement, coup de téléphone, et là facile de voir si la maitrise de l'anglais ou du Français est là et à quel niveau. Après, est ce que pendant l'entretien qui encore une fois est quasiment toujours fait dans le même ordre, j'ai eu les réponses que je voulais ? Valeurs de l'individu égale à celle de l'entreprise, réalisations, niveau de langue, adaptabilité, etc..... Et là, il n'y a pas de questions d'Expèrience Canadienne lol ! Si vous connaissez les codes, eh bien vous avez une expèrience du mode et de la façon de procèder dans le monde du travail Canadien, et vous démontrez aussi que vous avez pris la peine de chercher comment ça marche. A chaque réunion d'infos où nous sommes tous allés, on nous parle de réseautage. En tant que Français, combien de fois avez vous demandé à un inconnu sur Linkedin de vous donner des infos sur son entreprise ou son job ? Allez allez, jamais, ce n'est pas dans notre façon de faire ! Et pourtant, il va bien falloir s'y mettre ! Ca s'appelle des contacts froids lol ! Et les contacts chaud, ce sont ceux que vous allez prendre ou demander parce qu'un tel vous a parlé de cette personne et vous pouvez prétendre à citer son nom dans votre demande ! Car, et ce n'est pas péjoratif du tout, mais le Français est individualiste et les pays Nord Américains et Anglophones sont plus communautaires. On donne à la communauté pour recevoir de la communauté. Pour conclure, encore une fois, je n'ai pas la science infuse, et mes réflexions sont uniquement le fruit de mes recherches et de mon expérience personnelle, et je suis heureuse de pouvoir à la fois désapprendre certaines choses, en apprendre d'autres, et avoir le projet de démarrer une autre vie, comme une ado, tout en conservant certains de mes acquis et de mon expérience. Comme les autres, je sais que devrais travailler en dessous de mes compétences, et cela ne me pose aucun soucis car c'est comme ça que j'apprendrai les nouveaux codes ! Bon, je retourne à mes devoirs du jour lol ! Bonne journée à tous et bonne semaine !
  42. 10 points
    TED/A

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Attachez vos maillots, une grosse vague en vue Excellente semaine à tout le monde...
  43. 10 points
    ESPRIT2000

    Les attendeux d'Abidjan

    Salut a tous vous allez certainement vous demander pourquoi il ne dort pas cet attendeux. C'est parceque affaire de CSQDAN me fait penser. Prions tous ce dimanche pour les chrétiens et vendredi prochain pour nos frères musulmans et par la grâce de dieu son csq sera signé la semaine qui suivra.... Prions le tout puissant pour nous aussi les attendeux et gardons la fois en tout ce qu'il dispose pour nous car des noeuds devront etre défaits....
  44. 10 points
    kiary

    Nouveau-Brunswick

    Bonjour, je contribue avec mon compte rendu de la VE: Tout d'abord il faut savoir que le but de la VE est bien l'entretien, le reste est juste pour pouvoir faire un compte rendu, donc il faut pas trop en faire, ( c juste mon avis). Mon avis de Moncton ( avis personnel ) la ville est vraiment magnifique superbe endroit pour vivre en famille ( Park, commerce, garderie, écoles) mais pas la plus belle . Saint john pour moi est plus belle, mais franchement elle est la ville la plus peupler de la province mais sur place difficile de le confirmer. J'ai confirmé que les habitants sont super gentils, vraiment incroyable. Pour l'anglais, oui il faut apprendre l'anglais pour trouver un travail, mais pour le reste en peut vivre en français pas de problème (je parle de Moncton et de Dieppe pas saint john). L'emploi est disponible, mais on doit prouver nos compétences par un emploi simple comme call center par exemple. J'ai parlé avec les gens et avec un peu de savoir et d'organisation on peut économiser bcp d'argent. J'ai mangé à la maison puisque j'ai loué sur Airbnb, et j'ai mangé chez Subway ( sandwich au thon) un restaurant libanais ( shawarma). Le transport à Moncton est bien pas besoin d'une voiture, mais le déplacement entre les villes c coûteux et difficile surtout avec bcp de bagages. Le budget : hébergement 12 jours = 550 cad Transports : entre les villes et dedans= 170 cad ( louer une voiture c mieux surtout à deux). Nourriture= 120 cad Divers= 300 cad Total 1140 cad Les rdv: voici mes rdv j'ai programmé 95% avant de partir et c mieux les gens sont gentils mais aussi occupé donc faut pas abuser, c facile d'obtenir des rdv il faut juste envoyer un mail. Aussi j'ai profité pour parler de la vie avec tous mes contacts, à Moncton presque tous les rdv sont à Main street, mais à saint john et Fredericton, non donc il faut bien s'organiser. Voici mes rdv à Moncton : Garderie : la Garderie la Floraison + Garderie Nos Petits Camarades Banque : TD Bank + Banque National. Ecole le mascaret (il faut contacter le district scolaire) AHS + kelly 3 PLUS (franchement pas utile). CAFI et MAGMA. Chambre de commerce (pas utile) Immobilier : CENTERY 21 (j’ai aussi visité des maisons) et EXITE. Assurance RBC Bureau de développement économique à l’hôtel de ville. Aussi les MALL pour les prix. SAINT JOHN : L’association AHS L’école Samuel de Champlain, l’association francophone et garderie. Lepage atlantic FREDERICTON : L’association. Maintenant l’entretien : Franchement bcp de stresse mais c normale, avant c Jasmine qui m’a programmé le rdv mais à ma grande surprise c Mario qui est venu m’appelé (ouf lol). Je pensé que j’allais faire un compte rendu de la VE mais non, premier question : pk votre domaine de formation n’est pas votre domaine d’expérience ?, expliquer moi votre travail actuel ? , pk le nouveau brunswick ? une question en anglais standard, what about your english ? j’ai crus que c fini pour l’anglais mais après une autre question en français il revient en anglais, why do u want to learn English ? quelque question sur mon épouse et mes enfants, et à la fin un compte rendu de la VE très rapide. Voilà après quelque minute j'ai reçus un mail pour envoyer le PI et CR. J’espère que mon compte rendu sera utile pour les prochains. Bonne chance
  45. 10 points
    amily

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonjour à tous et à toutes, Voilà je reviens vers vous pour vous donner un petit aperçu de l'évolution des choses. L'aventure continue (ou commence c'est selon),la famille Amily est scindé en deux en ce moment car moi Mr Amily suis toujours ici au pays des moustachus et la famille Amily est passée de l'autre coté . Tout se passe bien pour le moment,les papiers à remplir et à envoyé aux différents organismes prennent vraiment du temps et de l’énergie. Mais c'est une étape obligatoire et qui ne se fait qu'en une seule fois. Le cadre de vie est vraiment agréable,les enfants se plaisent,MTL est une ville cosmopolite,vraiment moderne,style US et pas du tout dans le style ni modèle Européen. Voilà Mr Amily compte rejoindre sa famille en Novembre,vous salue et reste dispo à vous repondre dans la limite de ses connaissances à vos questionnements. Bonne journée,courage et chance.Et surtout n'oubliez surtout pas de garder le moral,et positivez.
  46. 9 points
    Emmie81

    Nouveau-Brunswick

    Nos amis viennent de recevoir nos cartes de RP pour nous, on devrait les récupérer à la fin du mois ! Je sais, on est déjà résidents depuis fin septembre mais c'est pour partager un "semblant" de bonne nouvelle. Et ça en reste une quoiqu'il en soit : c'est dingue ce que ça parait symbolique à beaucoup d'entre nous !
  47. 9 points
    bag

    Processus fédéral Paris (algériens)

    Bonjour les amis Je ne sait pas si c’est le cas d’autre parmi vous tous , mais je suis vraiment dans une boule de stress depuis que je me suis inscrit à ce forum ( avant 0 stress ) . Soyons optimistes, échangeons des mail positif, prions pour nous tous et Allah va nous libérer Inchallah . Et un jour on va se rencontrer à Montréal et parler de ces souvenirs.
  48. 9 points
    TED/A

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Ce qui est drôle avec le cas de louloubou, c'est qu'il avait contacté le midi le 26 10 soit le jour de l'émission de son csq, et leur réponse était, aucune décision n'a été prise
  49. 9 points
    biga007

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Que des bonnes nouvelles VU sur facebook: Bonjour DCSQ 07/2013 MAJ envoyé 10/2016 Dossier complet 22/11/2016 CSQ signé aujoutd'hui Dieu merci
  50. 9 points
    TED/A

    DCSQ 2013-2014 Algérie, Tunisie, Maroc

    Bonjour tout le monde, Très bonne semaine à tous on espère beaucoup de bonnes surprises
×