Jump to content

Cèdre

Habitués
  • Content Count

    417
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Cèdre last won the day on April 30 2014

Cèdre had the most liked content!

3 Followers

About Cèdre

  • Rank
    Incurable

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Commercial
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France

Recent Profile Visitors

506 profile views
  1. Veniziano... Soyons objectifs 2 mn si tu veux bien...Je suis le premier a m'insurger lorsqu'une communauté et stigmatisée, mais force est de constater qu'une (trop) grande partie des gouvernements Africains est corrompue jusqu'a la moelle épinière, à tous les niveaux et à tous les étages! Evidemment qu'en France ou au Canada il y a également des pommes pourries. Mais quand bien même, rien de comparable a ce qu'il se pratique en Algérie, seul pays au monde où un mort-vivant se présente aux élections présidentielles, et gagne! C'est triste, mais ce sont les gens comme toi qui en pâtissent. Bon, même si je reconnais que 5 ans pour un CSQ, ça reste long. Envoyé par l'application mobile Forum IC
  2. Maraudeur... Bon courage a toi et ta petite famille. Comme tu le dis, le tout est d'être heureux, où qu'on soit. Je suis dans la même situation que toi qui plus est: lorsqu'on a commencé la procédure, c'était avec un bébé de quelques mois. Maintenant c'est une petite fille de 2 ans. J'aime ta phrase: la vie n'attend pas, elle... Envoyé par l'application mobile Forum IC
  3. Merci Cèdre! J'ai adoré ton post et vraiment ta lettre est parfaite. C'est exatement ma façon de penser actuellement et si j'avais su que se serai aussi compliqué et aussi désordonné comme procédure (et pourtant c'est pas faute de m'être renseigné avant: depuis 2009) et bien je ne crois pas que j'aurai tenté, car je trouve que c'est du gachis d'argent et de temps. Nous avons connu les mêmes déboirs que toi mais à l'inverse nous nous sommes encore une fois plié à leurs exigences et nous avons tenté le tout pour le tout en faisant un DERNIER envoi de papier afin de justifier de nos domaines de formation et en joignant un TCFQ passé en catastrophe afin de récupérer les quelques points qu"il nous manque. Il nous en manquait 3, j'en ai récupéré 5 au TCFQ. Donc dans la logique ça devrait être OK mais comme il n'y a aucune logique au MICC, on s'attend au pire! Ils vont bien encore changer les règles et on va encore se faire avoir. Oui, lui, Cèdre pourrait postuler pour le Prix Nobel de Littérature? ou de la paix? Pq pas, un jour? Surtout, ne pas se méprendre. C'est de l'humour à la Monty Python. La plupart des membres de ce forum ne peuvent pas comprendre J'essaie... vraiment, j'essaie. J'imagine qu'il y a des choses auxquelles on ne s'habitue pas...
  4. (Encore une fois...) Que le Quebec soit sélectif, ça me parait non seulement nécessaire, mais également sain. Une immigration choisie est une immigration réussie, à mon sens. Mais bon sang, que les règles changent en cours de route, et soit arbitrairement rétro actives, c'est carrément du foutage de gueule. Parce qu'à la base, tu paies quand même pour qu'un mollusque du MICC ouvre ton dossier, et tu dois sortir une certaine somme en fonction des accompagnants. Evidemment, on a aucune garantie, mais les points, si t'as été au CP, et que t'as pas redoublé ton CM1, t'as été en mesure de les compter, de les calculer, de te renseigner à droite à gauche sur tes diplômes, ta formation, etc. Puis c'est vraiment pas sympa de remuer les couteau dans la plaie concernant la situation d'Isa. On a compris, toi t'aurais pas fait ça, mais à un moment donné, un peu d'empathie c'est pas mal aussi Autre chose, certains ici me conseillent de ne pas envoyer la lettre, de continuer la procédure. Merci pour votre sollicitude (ce n'est pas ironique, merci vraiment), mais c'est une décision mûrement réfléchie, et le fait que ma situation ait beaucoup évolué ici n'y est pas étrangère. Comme dit précédemment, j'ai la chance, le luxe de leur dire d'aller voir ailleurs si j'y suis. Je suis conscient que ce n'est pas le cas de tout le monde. Comme l'a dit Rooney988, les Africains pendant ce temps là sont obligés de la fermer pendant des années et des années. Donc je me considère comme chanceux d'être en France. Actuellement, il y a certes mieux. Mais dieu sait qu'il y a bien pire.
  5. On peut au moins avoir la garantie de jouer avec les mêmes règles du début à la fin du processus. Que les règles changent, c'est normal. Qu'elles soient arbitrairement rétro actives, beaucoup moins. Mettre sa vie entre parenthèses, c'est une façon de parler: on évite de faire des projets à trop long terme, forcément, parce qu'en tant qu'êtres humains que nous sommes, nous nous projetons forcément dans notre éventuelle nouvelle vie. Quand on se lance dans le processus on est conscient qu'il y a une sélection et que rien n'est acquis, les frais d'examen du dossier, on les paie, ce n'est pas une garantie. Peut-être justement que mettre sa vie entre parenthèse une fois qu'on a envoyé le dossier, c'est mettre la charrue avant les bœufs. "Certes le processus est éprouvant et les décisions du MICC sont des fois désarmantes d'incompétence, mais c'est ça l'administration." Oui, et puis en Syrie on gaze des gamins en ce moment. mais ça, c'est la guerre. Oh, et on assassine pas mal d'opposants politiques en Corée du Nord. Mais ça, c'est la dictature. Ok, les exemples sont très forts en comparaison de nos situations. mais c'est juste pour dire que l'absurdité n'impose pas le silence.
  6. Ca n'a aucun intérêt d'utiliser le salaire moyen qui est un chiffre qui ne veut rien dire. Il faut utiliser le salaire médian (= 50 % des gens gagnent + et 50 % des gens gagnent moins). Faux, le salaire moyen est utiliser régulièrement dans les études sur le niveau de vie. Et même avec ton salaire médian, tu te fais bouffer par les impôts et les taxes pour un système public sans service. Au bout du compte, tu auras pas de médecin de famille et tu auras des cheveux blancs avant de passer à l'urgence! Tout à fait d'accord avec Caroline. Le salaire moyen n'est absolument pas indicateur du niveau de vie d'un pays. Prenons un raisonnement par l'absurde: imaginons un pays qui n'aurait que 10 habitants. 9 ont un salaire de 100€/mois, et le 10ème a un salaire de 100 000€/mois. Le salaire moyen de ce pays est donc de 10 090€. Bref, pas très bon comme indicateur.
  7. Je ne voulais pas te faire pleurer Vraiment désolé pour toi, pour tes projets. Mais maintenant il faut compter sur ce qu'on a. Et qu'est ce qu'on a? Un pays qui, certes, a connu des périodes plus fastes. Mais quand bien même, combien de pays enviraient notre situation, alors même que nous sommes loin d'être au mieux de notre forme? Je ne veux pas faire preuve d'un manque d'humilité en disant cela, mais simplement rappeler qu'on a malgré tout la chance de vivre dans un pays dont le niveau de vie est comparable à ce que l'on peut trouver au Québec. Ce n'est pas le lot de tous les pays. Courage Isa, moi aussi j'en ai rêvé très fort du Québec. Dieu sait que j'en ai rêvé... j'ai mis ma vie entre parenthèses. Mais c'est fini tout ça. maintenant je vis, je fais des projets. J'ai envie d'être heureux là où je suis. Et si ça doit être en France, ainsi soit-il!
  8. Cherrybee et son irrésistible envie de corriger les fautes d'orthographe . Heureusement que c'était pas une dictée, d'ailleurs, parce que là je me suis bien ramassé . Bon, au moins il n'y a pas de fautes de syntaxe, c'est déjà ça de gagné. En tout cas merci, au mois je leur enverrai une lettre impeccable Et très bonne idée de communiquer cette lettre à la presse, histoire d'en faire une lettre ouverte. Je vais y réfléchir plus que sérieusement. Je pense que les liens vont m'être très utiles. Je vous tiens au courant, mais je suis très, très très tenté
  9. Chers forumistes, avec qui j'ai eu l'occasion d'échanger il y amaintenant plus d'un an, je vous annonce ma décision d'arrêter les démarches pour l'obtention du CSQ. Trop, c'est trop! J'ai déjà exposé mes raisons à la secte des décembriste et janviertiste. Pour faire court, trop de foutage de gu... de leur part, combiné à une situation professionnelle qui est devenu très intéressante pour nous ici, ont eu raison de notre volonté de continuer. Je pense sincèrement que leur cynisme est la raison principale de notre abandon. Cela ne signifie pas que je vais quitter ce forum. Même si j'ai moins de temps qu'avant, je viens de temps à autre vous lire avec plaisir. Je continuerai à participer de temps à autres, à renseigner ceux qui en ont besoin. Bref, voici la lettre que je leur envoie dès demain, je voulais vous la faire partager. Evidemment, pour des raisons juridiques, je ne mentionne pas le nom de l'agent qui s'est incroyablement mal occupé de notre dossier: " Madame ..., Je vais rentrer rapidement dans le vif du sujet, au risque de choquer les quelques yeux chastes qui auront le courage de me lire jusqu'au bout. Voici maintenant près de deux ans que je suis entré dans des démarches afin de devenir résident permanent au Canada. Le dossier m'a été retourné une première fois en février 2013, car il manquait un simple relevé de notes. Je dis bien : un simple relevé de notes. Il est probablement trop compliqué de demander à une personne (qui attend votre réponse comme le Messi) de simplement envoyer ce document pour continuer l'étude du dossier. Mais soit, passons... Lorsque nous avons renvoyé tous les documents en mars 2013, et que nous avons reçu l'accusé de réception en Août 2013, je me suis dit qu'enfin, nous allions voir le bout du tunnel. En effet : Est il impensable d'imaginer que si vos services ont encaissé les 1200$ dûs, c'est pour la simple et bonne raison que le dossier est acceptable, tout au moins est il complet pour une étude ? Partant du principe que mon dossier a été renvoyé lorsqu'il manquait un document, cela ma paraissait logique. J'ai rapidement cessé d'associer le mot "logique" avec le terme "MICC". En effet, je recevais le 17 février 2014 un magnifique courriel, me demandant tout un tas de document à renvoyer pour l'étude de notre dossier. Je me suis sincèrement demandé si tout cela n'était pas une vaste blague. Puis j'ai compris. C'était bien pire que cela : vous étiez sérieux. Ma question est simple : Par tous les diables, qu'avez vous fait des documents que je vous ai envoyé en mars 2013, et que vous me redemandez 6 mois plus tard ? Les bâtiments du MICC succombèrent-ils à un incendie ravageur, laissant désarmés les valeureux pompiers, tentant tant bien que mal d'étouffer des flammes qui se repaissaient de nos demandes de CSQ ? Ou bien y eut il une pénurie de bois sur la région de Montréal, auquel cas les dossiers que nous envoyions tous les jours servaient à une noble cause : la ravitaillement en feuille, papier toilette et autre papier à cigarettes, compensant ainsi le préjudice psychologique et moral subi par les Montréalais qui n'avaient plus de forêts pour s'échapper de leur jungle en béton. Je ne vais pas vous faire l'affront de dresser la liste des documents que vous me demandez, et que vous avez déjà en votre possession : d'une part, je ne sais pas combien de pages peut supporter un document word, et d'autres part, vous comprendrez que j'ai autre chose à faire que de vous courir après. Le document qui m'a le plus marqué, c'est le contrat d'autonomie financière. Donc, si j'ai bien compris, vous acceptez d'ouvrir des dossiers envoyés SANS ce document, mais pas l'ouverture de ceux envoyés sans un simple relevé de notes ?? Soyons sérieux... Bref, à ces documents s'ajoutent d'autres, sortis d'on ne sait où (probablement de l'imagination, que je pense très fertile, des agents du MICC), tel que la déclaration d'un candidat exerçant une profession ou un métier réglementé, concernant ma femme, qui est architecte...et colombienne, ne pouvant donc pas exercer sa profession au Québec sans avoir à repasser le diplôme. Mais s'il n'y avait que ça ! Comment est il possible qu'une administration se moque complètement des règles qu'elle a elle-même instauré ? Ce que je veux dire par là, c'est que lorsque j'ai commencé les démarches en décembre 2012 (date du 1er envoi de mon dossier), certaines règles étaient en vigueur. Entre temps, non seulement nombres d'entre elles ont été modifiées, mais elles sont de plus rétro actives ! Je pense notamment à certains domaines de formation : le mien est passé de 12 à 6 points (DEC Gestion de commerce), diminuant de fait les points qui m'étaient attribués concernant le niveau de scolarité. Lorsque j'ai payé les frais de dossiers (contribuant, comme tous les immigrants, au bon fonctionnement du MICC, au passage), c'est en ayant la certitude d'avoir un nombre suffisamment important de points pour ne pas être inquiété. En d'autres termes, lorsque je joue une partie de soccer, et que je me suis entraîné pour être prêt à jouer une partie de soccer, j'apprécie fortement que l'arbitre ne change pas les règles au cours du jeu, et ainsi me retrouver à jouer un match de tennis sans raquette et avec des chaussures à crampons. Si la comparaison peut vous paraître absurde, je vous assure qu'elle l'est infiniment moins que la façon dont nous (immigrants) sommes traités par vos services. C'est de l'humain que vous gérez, chère madame, derrière les documents que vous lisez et analysez à longueur de journées. Des êtres humains qui attendent, qui espèrent, qui s'illusionnent, pour qu'au final certains se rendent compte de l'incroyable cynisme dont le MICC fait preuve. Car il s'agit bien de cela, de cynisme. L'incompétence est probablement un facteur, mais je ne peux croire qu'il soit le seul. Pour finir, vous l'aurez compris, votre CSQ, vous pouvez le garder. J'ai la chance et le luxe (ce n'est malheureusement pas le cas de tout le monde) d'être en mesure d'arrêter la procédure, et de stopper de facto tous les effets secondaires qui s'en suivent : stresse, insomnies, illusions, vie mise entre parenthèse. Car, voyez vous (et peut-être faites vous une découverte), ceci est le lot de chaque immigrant souhaitant être accueilli au Québec. En effet, immigrer est déjà une source de stresse en soi. Mais immigrer en compagnie du MICC, je n'oserais même pas vous raconter, de peur de vous choquer. Cordialement,"
  10. Tu viens de me donner une de ces idées... Je pense que je vais prendre également le temps de leur répondre, point par point, sans leur renvoyer quoi que ce soit, bien évidemment. Je ne sais pas si j'aurai un retour, mais je pense qu'une lettre bien salée (tout en restant courtois), le fait d'écrire ce que j'ai sur le cœur, ça va me faire un bien fou, me défouler un bon coup... En tout cas, même si je deviens moins actif, je viendrai de temps en temps prendre des nouvelles, voire où vous en êtes dans vos démarches. Courage à tous
  11. Salut à tous, vous l'avez demandé, vous l'avez! lol Désolé pour ce long silence, mais je suis vraiment très pris par mon nouveau poste. Je m'éclate vraiment, d'ailleurs, à tel point que j'ai réellement relégué le Québec au second plan. Je n'ai d'ailleurs toujours pas renvoyé les documents (que j'avais déjà envoyé, donc) qu'ils m'ont demandé, et nous ne le ferons jamais. J'ai un boulot vraiment prenant, ma femme a un beau projet professionnel à venir, bref, pas mal de choses sont en train de nous sourire ici. Et il y a le fait de sentir que le Québec ne veut pas de nous (quand je dis nous, je parle des immigrants d'une manière générale), ça ne me donne pas envie de continuer plus que ça. J'ai ardemment rêvé du Québec, dieu que j'en ai rêvé... Mais ça (et je mets mes lunettes Krys), c'était avant. Isa vraiment désolé que pour vous ça n'ait pas marché. Encore une illustration de leur formidable faculté à se foutre de notre g... . On commence la partie, et ils font tout pour que l'on perde le match, en changeant arbitrairement les règles, et en décrétant que les nouvelles sont rétroactives. Puisque c'est comme ça, j'arrête les frais. Ils joueront sans moi, après tout, on est pas si mal en France. J'espère que chacun des survivor restant réalisera son rêve de partir, malgré l'injustice qui règne au sein de l'immigration canad... pardon, québécoise. Pour ceux qui y arriveront, ne restez pas sur l'image désastreuse que vous donne le MICC. J'ai eu la chance de vivre 6 mois à Montréal, et y vivre est super: les québécois sont sympas dans leur grande majorité, et si vous avez un minimum la mentalité anglo saxonne, vous vous plairez. Là-bas, c'est vraiment l'Amérique. Je ne regrette rien malgré tout. Notre immigration s'arrête là, car nous en avons décidé ainsi. Bien sur, il y aura toujours un petit pincement au coeur lorsqu'on entendra parler du Québec, une certaine nostalgie. Mais cela appartient maintenant au passé. Notre regard est tourné vers l'avenir, et notre avenir est ici et maintenant. Le changement, c'est maintenant!
  12. Cèdre

    Infos CSQ

    Environ 2 ans pour le traitement total, SI tout va bien... Moi aussi, je voulais croire que ces délais étaient exagérés, je suis passé par cet état optimiste. Résultat, ça fait va faire bientôt 1 an que j'ai renvoyé mon dossier. Et j'ai bien dit RENvoyé. Parce que je ne compte pas mon premier envoi en décembre 2012, avec dossier retourné en février 2013 pour cause de documents manquants... Et ça, c'est que pour le CSQ, il reste le fédéral encore.
  13. Au fait quelqu'un a une idée des délais actuels concernant le traitement du fédéral? Une approximation, pour info.
  14. Merci pour ta précision, mais l'auteur du sujet aurait tout de même pu faire un léger effort de compréhension et de présentation. 1er post, 3 mots et demi, y a mieux comme intro.
  15. Sans être un expert, j'imagine que c'est même plus que recommandé. Je pense que l'enfant est également dans l'obligation d'avoir son CSQ pour immigrer. Ce n'est qu'un ressenti, aucune connaissance formelle de ma part.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines