Aller au contenu

veniziano

Habitués
  • Compteur de contenus

    16576
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    137

veniziano a gagné pour la dernière fois le 9 août 2016

veniziano a eu le contenu le plus aimé !

À propos de veniziano

  • Rang
    courriel non valide
  • Date de naissance 29.02.1976

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  • Date d'arrivée
    06-08-2013
  • Profession
    Chimiste Industriel
  • Pays d'origine
    Algérie
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

21538 visualisations du profil
  1. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Astuce pour le calcule rapide des Taxes et Prix réel de vente/service au Québec Bonjour chers attendeux ! Je reviens avec un sujet léger mais que je juge important à connaitre. Au Québec les prix de vente et service sont affichés sans les taxes (les taxes ne sont pas inclus dans le prix affiché) sauf qu'à la caisse la personne est appelée à payer le prix réel, c'est-à-dire avec taxes. Si on résume la chose, il y a deux types de taxes pour la province du Québec : la TPS (taxe fédérale : 5% du prix) et la TVQ (taxe du Québec : 10% du prix), donc en gros la somme des taxes à payer lors d'un achat ou service est de 15% du prix affiché. Sauf que dans la vie de tous les jours on va pas se balader avec une calculatrice et calculer à chaque fois nos différents articles croisés sur un magasin, supermarché ou épicerie ..etc pour mais il existe une astuce simple et pratique qui permet d'avoir une estimation rapide du prix réel de l'article ou service à payer. L'astuce est comme suit : tu prends le prix affiché de l'article (qui est sans taxes) tu le divise sur 10. La valeur trouvée tu lui rajoute sa moitié et voila que tu auras la somme des taxes qui s'ajoutent à ton prix affiché. Ensuite le prix réel n'est que le prix affiché qu'on lui additionne la somme de taxes. Pour mieux assimiler la chose, voici quelques exemples pratiques : Exemple 1 : ordinateur - prix affiché : 400 $ Donc 400 $ divisé par 10 = 40 $ 40 $ + la moitié de 40 $ = 40 +20 = 60 $ On a la somme des taxes (les 15%) = 60 $ et donc le prix réel à payer avec taxes est : 400 + 60 = 460 $. Prix réel de l'ordinateur = 460 $ Exemple 2 : Abonnement Internet - prix affiché : 30 $/mois On divise 30 $ sur 10 = 3 $ ensuite : 3 $ + la moitié de (3 $) donne : 3 $ + 1,5 $ = 4,5 $ (c'est la somme des taxes liées au produit). Le prix réel de l'abonnement donc est : 30 + 4,5 = 34,5 $/mois Exemple 3 : Baguette de pain - prix affiché : 1 $. Question : Combien est le prix réel à payer à la caisse pour l'achat de trois baguettes de pain? Pour cet exemple je vous laisse agresser vos têtes pour voir si la leçon est bien assimilée ! (réponse cachée : 3,45 $).
  2. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    1ère position : Un AEC en chimie analytique (mais rares sont les cegeps qui donne ce programme en AEC) 2ème position : un DEC en chimie analytique (le plus connu et le plus offert dans les cegeps et le mieux faut le dire aussi). Remarque : Chimie analytique est le domaine qui absorbe le plus dans le domaine de la chimie et ses connexes par rapport aux autres domaines tels que microbiologie, biochimie, biologie, biotechnologie ...etc.
  3. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Le choix ne se porte pas sur le AEC ou le DEC mais sur le programme choisi et son poids en termes de placement sur le marché du travail. Il y a des programmes intéressants qui ne se font qu'en AEC, d'autres que en DEC et d'autres où ils sont données dans les deux niveaux par exemple si tu fais un DEC en soins infirmiers, tu vas pouvoir travailler comme étant infirmier mais si tu fais juste un AEC de soins infirmiers, tu travailleras comme infirmier-auxilière. En plus il n'y pas que les formations de AEC (12 à 18 mois au cegep) ou DEC ( 3années au cegep) mais plein de formations de types certificat (1 année universitaire, comme par exemple un certificat en biotechnologie) ou encore un micro-programme (quelques mois à l'université) qui ciblent un aspect bien précis d'un domaine donnée afin d'augmenter son employabilité vis-à-vis le marché du travail québecois car ce types de courtes formations ont été créées justement pour combler des postes bien définies et qui sont très en demande sur ce marché. Ces vastes disons mais pour toi par exemple en tant que chimiste des formations telles que : AEC en chimie analytique ou DEC en chimie analytique, ou DEC en biotechnologie ou certificat en biotechnologie sont super et avec cela le travail est presque assuré vu les opportunités de travail dans ce sens et où le taux de placement pour ces formations avoisine les 90% et dont beaucoup d'étudiants qui se trouvent durant leur stage pratique à la fin de leur formation sont approchés par l'employeur du lieu de leur stage justement pour qu'ils restent à travailler sur place.
  4. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    RAC : est une formation de reconnaissance des acquis et des compétences donnée pour des personnes ayant déjà une expérience dans leur domaines (qui fite avec le domaine du RAC ciblé) et dont la formation initiale a été donnée dans un contexte pas officiel ou pas reconnu comme par exemple un diplôme étranger d'un immigrant qui a poursuivi une formation équivalente dans son pays mais qu'il a besoin de la faire reconnaitre au Québec. Mon avis : c'est mieux de passer une formation bien ciblée de zéro.
  5. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Le DEP est le meilleur de tous (côté offres d'emploi, salaire ...etc). C'est juste que je réponds souvent à des personnes qui ont des diplômes hautement qualifiés dans le pays d'origine et afin qu'ils puissent œuvrer dans leur domaine dans le futur, j'essaye de leur expliquer que l'accès à cela demeure dans une formation cégepienne sur place ensuite une fois l'accès est fait, ils pourront par la suite exceller et évoluer grâce à leur expérience acquise et leur diplôme hautement qualifié avec son équivalence établie. Par contre si on aborde l'autre volet des formations appelées formations d'études professionnelles (DEP), elles sont les plus demandées par exemple tout ce qui est travaux publiques, électricité, plomberie, ...etc.
  6. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Pour la période c'est le grand froid disons mais chacun comment il voit les choses et parfois faut le dire aussi que l'on est serré avec les délais. Pour l'évaluation, personnellement je conseille les candidats de la faire avant même d'arriver au Québec comme ça la personne pourra l'utiliser dès son arrivée car le document est utile pour le travail et aussi pour se situer par rapport au niveau et spécialités d'études québecois en cas de demande de formation parce que pour les organismes d'études, il y en a ceux qui font leur propre évaluation (comme les universités) pour l'acceptation du futur étudiant, d'autres ils demandent par contre cette évaluation comparative (comme les cegep en général pour une formation d'un DEC), et donc autant l'avoir avec soi.
  7. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Justement c'est cette façon de pensée que je désire éradiquer de la tête de nos futurs immigrants. Car une fois ici tu verras par toit-même qu'une formation de DEC est juste formidable, basée sur la pratique et est à jour avec les avancées technologiques au monde et ce qui s’emploie au marché du travail actuellement. Par contre tout ce qui est universitaire d'ici (en général disons mis à part des exceptions près) est surtout orienté vers la gestion et la mise au point de nouvelles méthodes et axes de travail, recherches ...etc. Bref une formation de AEC ou DEC ici basée sur la pratique et est à jour avec la technologie constitue une avancée et qu'elle va en plus valider tes autres diplômes et en aucun cas un retardement ou une baisse du diplôme ou de l'estime de la personne. Bref, tu vas constater une fois ici le fond de mon conseil est que cela n'a rien avoir avec le fait d'avoir des objectifs diminués ou des rêves limités mais des conseils "réalistes" et "concrets" basés sur comment fonctionne le système de travail en Amérique du Nord (qui est très différent de ce qu'on avait l'habitude de voir chez nous ou en France par exemple). Une formation de DEC par exemple en chimie analytique (puisque tu es chimiste), microbiologie, biotechnologie ici et avec des informations à jours et des méthodes pratico-pratiques sont mille fois mieux de ce que l'on a vu en Algérie dont on avait juste de la théorie ancienne qui ne serve presque à rien actuellement. Certes on a souffert pour avoir nos diplômes sauf que la réalité des choses dans le monde actuellement et surtout en Amérique du Nord font que le nouvel arrivant doit s'adapter à son nouveau milieu et connaitre la vraie valeur de ses compétences et donc ni se sous-estimer et ni se sur-estimer afin de se fixer un point de départ correct et qui aille avec ses objectifs. Il y a tout ce qu'il faut ici. A bien juste planifier ses choses et être motivé. Le message que je voulais passer est que les normes ne sont pas pareilles partout et donc va falloir une fois ici s'y adapter aux normes d'ici pour réussir, c'est cela la challenge qui attend un nouvel arrivant. Remarque importante : il y a des types des formations "universitaires" du genre certificat et micro-programme (d'une année) ici au Québec et qui me semble vraiment intéressante si on cible un aspect bien précis de sa spécialité tout en ayant déjà un diplôme dans un domaine connexe. Car ce types de formations ont été crées en ciblant des domaines et postes bien précis et qui sont généralement très en demande. Et donc il y a pas mieux de passer une formation comme ça : courte durée, condensée, pratico-pratique et à jour avec ce qui se fait actuellement dans le domaine au monde), de plus du stage pratique de 1 mois ou 1 mois et demi qui est considéré ici comme une expérience professionnelle québecoise et voila la personne bien armée pour affronter le marché dub travail local et ses exigences.
  8. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Je commencerai à te dire qu'il faut pas se reposer sur l'expérience d'une personne afin d'en déduire toute une théorie et donc les cas diffèrent. Ici faut presque toujours passer une formation bien ciblée comme je l'ai maintes fois mentionné car si tu appliques uniquement avec ton diplôme (étranger) + ton expérience (étrangère), tes chances sont très minimes pour décrocher quelque chose qui es similaire à ton niveau d'études car il y aura toujours des personnes qui appliquent pour le même poste et qu'ils te dépassent vis-à-vis les recruteurs lorsqu'ils ont une "expérience québecoise" minimale équivalente au poste convoité. Sauf si vraiment tu appliques pour un poste où la chance fait que tous les postulants à ce poste à ce moment la n'ayant pas d'expérience sur place et que l'employeur ayant besoin de combler le poste rapidement, là tu auras plus de chances puisque on va prendre le meilleur profil parmi ceux qui ont appliqués. Bref, mis à part des cas rares, je peux te dire que sans une formation québecoise, tu vas trop trainer pour avoir un poste qui rentre dans tes plans. Pour les formations sinon, oublie un peu l’université, ici c'est la pratique qui prime, et donc vise un AEC ou encore mieux un DEC qui t'ouvre le marché du travail québecois. Sinon pour ton diplôme universitaire, tu en as déjà un j'imagine, donc au moment opportun , tu en auras besoin juste d'en faire l'évaluation comparative afin d'évoluer une fois dedans ce marché, sinon pour le premier temps, le plus important (l'étape cruciale) est surtout d'y accéder à ce marché du travail qui ne demande pas souvent des diplômes hautement qualifiés mais des niveaux intermédiaire comme un DEC qui est parfait pour appliquer ici aux emploi et trouver un bon poste de travail dès le départ.
  9. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    C'est au choix. Et dans les deux choix va falloir contacter le CIC. Choix 1 : Soit tu les contactes pour les informer que tu te trouves à l'extérieur du pays et là il vont arrêter le processus de délivrance de ta carte RP. Puis une de retour au Canada (en demandant un titre de voyage via l'ambassade du Canada de ton pays d'origine qui remplacera ta carte RP pour ce voyage de retour) et tu vas t'y installer définitivement, là tu vas contacter le CIC pour leur fournir une adresse canadienne afin qu'Ils activement le processus de délivrance de cette carte. Remarque : une fois la RP validée, tu dispose d'un délai max de 6 mois afin de communiquer cette adresse canadienne de réception de ta carte RP. Choix 2 : Ou bien tu cherches une personne sur place au Canada qui pourra récupérer ta carte RP et donc communiquer au CIC l'adresse de ta connaissance. Une fois la carte RP récupérée par ta connaissance, cette dernière te l'acheminera par la suite (envoi postale, de main à main ..etc), et puis une fois ta carte en main, tu pourras l'utiliser lors de ton retour au Canada. Remarque : mais là inconvénient est le risque d'égarement de ta carte RP. Aucun problème. Du moment que tu as validé ta RP en août 2018, tu es devenu à partir de cette date là résident permanent du Canada et donc à partir de cette même date il va falloir assurer une présence physique minimum au sol canadien de 2 années (730 jours minimum) durant les 5 années qui vont suivre, c'est-à-dire jusqu'à août 2023 afin de préserver ton statut de résident permanent. En dernier je cite quelques détails "désavantageux" qui nuisent pas forcément au statut de RP d'un résident permanent mais c'est bien de le savoir et qui concerne les conséquences d'un long séjour passé en dehors du Canada pour un résident permanent . 1. Il faut savoir une chose est que des absences longues du Canada de plus de 6 mois par année en tant que résident permanent, je vais pas dire que ça va nuire à ton statut du moment que la durée de présence minimale au Canada est respectée sauf qu'il faut peut-être s'attendre à des quelques questions de la part des agents d'immigration (je dis peut-être) afin de clarifier mieux les raisons de cette longue absence. 2. Aussi, dans le cas des absences de 6 mois et plus du Canada, la carte d'assurance maladie (RAMQ) perdra son effet (je le dis dans le cas où le résident permanent a déjà sa carte), et donc dans ce cas la, il va falloir en faire une nouvelle demande et donc attendre comme pour à la première demande, un délai de carence de 3 mois avant la réception de sa nouvelle carte RAMQ (bref une longue période sans couverture de santé).
  10. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Pour le financement des études, il faut savoir qu'en tant que résidente permanente qui sélectionnée par le Québec (CSQ) et installée au Québec tu bénéficieras du même tarifs que celui des québecois de souche (le moins cher). Sinon pour les canadiens non issus du Québec ils payement le double tandis que pour un étranger il payera presque 5 fois plus. De plus tu n'es pas obligée une fois installée de payer tout et à l'avance de ta poche dès le début des cours, tu le payeras par plusieurs versements par exemple. Sans oublier que tu pourras y bénéficier des prêts/bourses à cet effet, et ce, selon ton cas.
  11. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Le BS (bien-être social) est l'ex-appellation de l'aide financière de dernier recours offerte par le gouvernement aux personnes/familles les plus démunies le temps que leur situations s’améliorent et deviennent autonomes. Cette aide, comme son nom le résume est vraiment de dernier recours et non pas qu'elle fait partie des démarches d'installation d'un nouvel arrivant comme elle se véhicule parfois (sans faire attention par certain dans les réseaux sociaux). Donc pour les gens qui bénéficient de cette aide, et en plus d'un certain montant selon leur cas , ils auront la gratuité des transports publiques et certaines formations achetées par Emploi-Québec. Ces formations sont bien ciblées selon la demande du marché québecois et sont gratuites. Pour y accéder à ce type de formation, il va falloir être donc sur le BS, de plus de passer certaines épreuves liées à l'accès et au nombre de place selon le type de formation proposée. Pour cela il va falloir prendre attache avec le CLE le plus proche du lieu de résidence. (CLE : centre local d'emploi = un organisme gouvernemental) et voir avec un agent sur place les modalités de la chose. sauf que le BS, comme comme précisé en haut, n'est qu'une aide de dernier recours pour des gens qui se trouvent vraiment dans des situations précaires ou qu'ils ne sont pas capables de travailler u trouver du travail à un certain moment de leur vie au Québec (pour des québecois de souche ou des immigrants installés au Québec), le temps que leur situations s'améliorent et quittent ce système qui est en réalité un système de misère où n'importe quelle jobine est mille fois mieux que de d’y adhérer. Sans oublier que le passage via ce système ne se fera pas sans séquelles, psychologiquement parlant ou sur l'historique de la personne, dans la mesure par exemple où une trace de passage via ce système pourrait pousser un locateur de refuser de vous louer un appartement/maison par la suite. Bref, on pourra vous refuser un crédit tout simplement. Sinon sur le plan psychologique, le fait de ne pas travailler, tout en étant capable de le faire et être payé par l'argent soustraite des autres travailleurs ne constitue surement pas une fierté pour une personne qui se respecte. Bref si je résume mon intervention, je dis que oui si la personne se retrouve dans une impasse et qu'elle n'est vraiment pas capable à subvenir à ses besoins ou de trouver un emploi, l'aide sociale est la solution de dernier recours afin de survivre et rebondir, et dans ce cas là pourquoi ne pas bénéficier de certaines aides telles que des formations offertes gratuitement par Emploi-Québec pour une meilleure insertion au marché du travail et améliorer donc sa situation en restant le moins de temps possible sur ce système. Sinon si c'est avant même de s'installer au Québec et voir ce qu'il y a sur place comme opportunités de travail/études/formations, et planifier préalablement sur accès au BS, ne pas travailler exprès durant les 3 premiers mois afin de consolider son dossier via le CLE pour bénéficier de cette aide et donc profiter d'une formation gratuite alors que la personne pourrait très bien travailler et se former d'une façon autonome, tout en en occupant la place d'une autre personne plus nécessitante, je trouve cela juste du profitage et en aucun cas un exemple à suivre. J'ajouterai une chose, est que lorsque l'on voit les statistiques des gens qui sont sur cette aide sociale et qui y restent plus qu'une année dedans, l'on voit que les pays du Maghreb occupent le haut du classement. Cela ne constitue en aucun cas une fierté ou un exemple à suivre. Lorsque l'on immigre, on immigre la tête haute, c'est-à-dire que l'on rajoute une valeur ajoutée à la société d'accueil et non pas de venir tendre la main et attendre des miettes de la part de la société qui nous accueille tout en étant capable de générer nos besoins d'une façon autonome et ensuite oser chercher que la société nous respecte.
  12. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Oui deux semaines avant la date butoir de ta démission.
  13. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Pour mon cas, j'ai déposé ma démission après une semaine de mon installation au Canada. Bref chacun a ses circonstances sauf que le mieux est de laisser ta démission vraiment pour le dernier moment. C'est-à-dire de régler toutes tes affaires d'avant-départ, ensuite il te laissera juste la démission.
  14. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    T'auras pas besoin de faire le transfert car depuis n'importe qu'elle autre succursale (agence) de ta banque tu pourras en faire les mêmes transactions : retrait, paiement de factures, dépôt, faire le change, virement ...etc. De plus que tu pourras faire la majorité de transactions régulière directement via ton compte en ligne et à tout moment (Internet) sans même te déplacer à l'une des succursales de ta banque. Pour le paiement de tes factures (électricité, Internet, frais de scolarité, impôts s'il y a lieu ..etc) c'est en ligne aussi, où tu en as le choix de les payer via ton compte chez ton fournisseur du service ou encore via ton compte bancaire en ligne. Bref perso je me déplace pas beaucoup à ma banque sauf pour si pour une transaction particulière ou encore pour faire le change pour mon voyage en Algérie l'été car je préfère prendre des euro par exemple que des dollars canadiens.
  15. veniziano

    Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

    Je pense que pour les démarches et paperasseries d'installation une fois sur place, le requérant principal et son conjoint devraient les faire en se présentant tous les deux car il y a entre autre un formulaire que l'agent de guichet chez Services-Canada te donnera à remplir sur place (et signer donc) qui ressemble à celui-ci : http://universitasstorage.blob.core.windows.net/media/1059/demande_nas.pdf?mode=pad&rnd=131302817660000000
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles