Jump to content
Sign in to follow this  
Laurent

Reportage : Le Canada, nouvel eldorado de l'emploi

Recommended Posts

il y a une heure, lescastreyres a dit :

Bonsoir, j'ai pour projet d'aller au Canada pour travailler, je suis d'accord avec ce que vous dîtes quand il y a besoin de main d'oeuvre mais la réalité est différente quand on souhaite démarcher des entreprises au Québec depuis la France.

j'ai une seule question: puis je venir au canada en vacances sans avoir de PVT ( vu que j'ai 45 ans), rechercher un emploi et y rester temporairement. Le but étant d'y rester.

Je cherche plusieurs infos qui pourrais m'aider à concrétiser mon projet.

H.L

Vous pouvez venir en touriste, chercher du travail, mais vous ne pourrez pas rester car il est impossible de transformer un visa touriste en permis de travail. Seuls les résidents temporaires (permis d'étude ou permis de travail type PVT, permis de travail fermé ...) peuvent prolonger par un permis de travail leur séjour sans avoir à quitter le pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mela16 a dit :

euh merci pour le n'importe qui je sais pas trop comment je dois le prendre mais bon passons !!! ils disent pourtant que les métiers de bouches sont sur la liste c sur que 15 cv ça ne fait pas beaucoup , et biensur que l'on va persévérer je vais continuer a lancer des pierres dans l'arbre comme tu dit et sinon tu peut aussi dire les choses gentillement tu sais !!!! salut a toi crazy 

 

C’est juste un pb de visa. Pas besoin d’envoyer autant de cv au quebec les boulangers sont très demandés et il est facile de trouver mais il faut être sur place.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a 11 minutes, Hei a dit :

 

C’est juste un pb de visa. Pas besoin d’envoyer autant de cv au quebec les boulangers sont très demandés et il est facile de trouver mais il faut être sur place.

Boulangers en grandes surfaces... tu faire cuire des pains congerlés...pas trop grattifiant. 
Sinon dans des petites patisseries... 
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mela16 a dit :

nous en sommes au point mort si l'on peut dire!! j'ai éssayée de remplir un dossier d'imigration, mais c'est plutôt complex , en fait nous avons une offre d'emploi intéréssante , la personne nous proposent de payer les frais d'imigration pour mon mari a prioris en fonctionnant comme cela , ça nous permettrais de rentrer tout de suite enfin d'ici 6 mois environ avec nos enfants et d'avoir déja un employeur ! ça nous parait court , mais intéréssant et tout ça pour env 13 dollards de l'heure 

qu'en pensez vous ?

13$/h en ptt avec des enfants... restez en france! Vous ne pouvez avoir aucune aide financière pour la famille avant 18 mois de présence ! Comment vous allez payer la garderie ou encore les frais de garde à l'école... en 1 an pour un enfant en âge scolaire les frais de garde plus les journées pédagogiques m'ont coûté plus de 1700$! Ça c'est sans le repas de midi bien sur!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela serait intéressant s’il vous proposait un logement de fonction mais ici ça n’existe pas. Pour lui les frais d’immigration ne sont pas tres élevés, je crois que c’est dans les 1000$ pour un PTT et pour une famille, il faut prévoir un gros budget d’installation.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Hei a dit :

Cela serait intéressant s’il vous proposait un logement de fonction mais ici ça n’existe pas. Pour lui les frais d’immigration ne sont pas tres élevés, je crois que c’est dans les 1000$ pour un PTT et pour une famille, il faut prévoir un gros budget d’installation.

 

 

Ben la faut pas rêver non plus... un logement de fonction pour un emploi à 13$, en plus se sera un avantage imposable donc de l'impôt à payer dessus!

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, juetben a dit :

Ben la faut pas rêver non plus... un logement de fonction pour un emploi à 13$, en plus se sera un avantage imposable donc de l'impôt à payer dessus!

 

Je n’y avais pas pensé il est vrai qu’ici tout est imposable. Au final rien n'est fait pour attirer les metiers à bas salaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Kweli a dit :

 

 

Si c'étaient des paysans guatémaltèques venus pour cultiver la laitue et des tomates, ça passerait encore. Ils ne viennent que quelques mois, ils sont nourris, logés, transportés et soignés par l'employeur, et leurs familles sont bien au chaud au pays. Mais aller tirer des familles françaises d'une vie relativement confortable pour un e vie de chiotte? Ça s'appelle avoir du front tout le tour de la tête ... 

Ne vas surtout pas t'imaginer que tout est rose pour les travailleurs temporaires guatémaltèques.  Des histoires d'horreur (et d'abus sans nom), je pourrais t'en raconter pas mal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 2 heures, juetben a dit :

Ben la faut pas rêver non plus... un logement de fonction pour un emploi à 13$, en plus se sera un avantage imposable donc de l'impôt à payer dessus!

Si au moins la limousine était fournie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, mela16 a dit :

OUI j'ai remarquée que les salaires étaient bas , mais même si l'on risque de perdre notre emploi il me semble que dans nos métiers justement cela est assez facile de se retourner, les salaires de toute façon sont très bas aussi en france donc nous sommes habitués a ce style de vie ça ne nous posent pas de problème 

 

Vous devriez mettre noir sur blanc les différences de chaque côté de l'Atlantique. Votre salaire très bas versus 13 $/heure ici. Tout le social que vous avez en France, ne dites pas que vous n'avez rien ! Avec des enfants et à salaire bas oui vous en avez. Faites le calcul avec tout (et y'a de quoi faire) et pour le Québec aussi (pas difficile d'avoir le coût de la vie pour une famille comme la votre).

Au final vous verrez surement une belle différence et vous réviserez peut-être votre jugement. Le Qc c'est à la mode et c'est bien mais la France c'est pas si mal tout de même ! Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, trefle a dit :

 

Vous devriez mettre noir sur blanc les différences de chaque côté de l'Atlantique. Votre salaire très bas versus 13 $/heure ici. Tout le social que vous avez en France, ne dites pas que vous n'avez rien ! Avec des enfants et à salaire bas oui vous en avez. Faites le calcul avec tout (et y'a de quoi faire) et pour le Québec aussi (pas difficile d'avoir le coût de la vie pour une famille comme la votre).

Au final vous verrez surement une belle différence et vous réviserez peut-être votre jugement. Le Qc c'est à la mode et c'est bien mais la France c'est pas si mal tout de même ! Non ?

bonjour, nous avons déja fait le calcul et même si nous sentons bien que la plupart des canadiens ne veulent pas de nous , et je comprend vu ce que certains " français " font de notre pays, mais nous ne sommes pas tous pareil !! nous recherchons avant tout, le calme et la rigueur que nous n'avons pas chez nous et nous sommes près a des sacrifices financiers si il le faut et nous perso , nous sommes commerçants et je peut vous dire que les avantages nous n'en n'avons quasi pas ormi les 120 € d'alloc pour les enfants , et la sécu , mais nous en tant que commerçants nous la payons très cher la sécu a coup de 800 € par mois donc franchement il n'y a pas photo notre choix est fait et ce n'est pas nous qui viendrons vous poser des problèmes dans votre pays  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, juetben a dit :

13$/h en ptt avec des enfants... restez en france! Vous ne pouvez avoir aucune aide financière pour la famille avant 18 mois de présence ! Comment vous allez payer la garderie ou encore les frais de garde à l'école... en 1 an pour un enfant en âge scolaire les frais de garde plus les journées pédagogiques m'ont coûté plus de 1700$! Ça c'est sans le repas de midi bien sur!

bonjour, en fait pour nous pas besoin de garderie ils sont grand et il y a une école dans le village, si nous arrivons les mains vides je crois savoir qu'il y a des logements meublés qui se trouvent assez facilement , a prioris nous n'aurons pas besoin d'aide si nous gérons bien 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Ivy Bijou a dit :

Boulangers en grandes surfaces... tu faire cuire des pains congerlés...pas trop grattifiant. 
Sinon dans des petites patisseries... 
 

oui j'ai vu qu'il y avait plein d'annonce c ce que je me dis aussi si cela ne fonctionne pas avec se patron la , nous n'aurons pas d emal a trouver ailleur ensuite , et en plus nous avons fait 20 ans dans la restauration don cplusieurs cordes a notre arc , le but étant évidement de rester chez l'employeur qui nous a fait rentrer c la moindre des choses

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Kweli a dit :

 

 

Oh non, ne chambardez pas votre vie pour venir gagner ici 13 $ /h. C'est le salaire d'une personne sans qualification aucune (genre ma fille qui est étudiante et qui bosse dans un magasin électronique pour 13,50 $). Je suppose que votre mari est plutôt qualifié pour ce qu'il fait (il a suivi une formation en bonne et due forme et possède quelques années d'expérience). Je vous déconseille fortement de bousculer votre vie pour si peu, surtout s'il y a des tout-petits dans le projet. À moins de fuir la France, ou être fous raides de la vie au Québec, ou encore de vouloir, à long terme, obtenir un peu d'expérience pour créer votre propre resto ou boulangerie plus tard. Sinon, bof ... 

bonjour, il propose 17 a mon mari c vrai que j'ai vu des annonces a 22 , mais eux a prioris ne veulent pas de français ou en tout cas pas de français n'ayant pas encore entamé les démarches 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, mela16 a dit :

bonjour, en fait pour nous pas besoin de garderie ils sont grand et il y a une école dans le village, si nous arrivons les mains vides je crois savoir qu'il y a des logements meublés qui se trouvent assez facilement , a prioris nous n'aurons pas besoin d'aide si nous gérons bien 

Une école dans le village... ils ont quel âge? Car avant le secondaire il faut payer des frais de garde si les enfants rentrent dans l'ecole avant l'heure du début, restent après la fin de la journee dans l'ecole attendre les parents et restent à l'ecole pour manger... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, juetben a dit :

Une école dans le village... ils ont quel âge? Car avant le secondaire il faut payer des frais de garde si les enfants rentrent dans l'ecole avant l'heure du début, restent après la fin de la journee dans l'ecole attendre les parents et restent à l'ecole pour manger... 

ils ont 15 et 10 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, mela16 a dit :

oui j'ai vu qu'il y avait plein d'annonce c ce que je me dis aussi si cela ne fonctionne pas avec se patron la , nous n'aurons pas d emal a trouver ailleur ensuite , et en plus nous avons fait 20 ans dans la restauration don cplusieurs cordes a notre arc , le but étant évidement de rester chez l'employeur qui nous a fait rentrer c la moindre des choses

 

 

Ce qu'on essaie de vous expliquer c'est qu'en fait vous n'avez pas le choix: vous n'aurez pas la possibilité de changer d'employeur. Le permis de travail temporaire comporte une obligation de rester avec l'employeur. Donc si ça ne fonctionne pas avec lui vous êtes cuits. Vous rentrez en France. À moins de cas exceptionnels (s'il tombe en faillite par exemple, et croyez-moi, les faillites, c'est très fréquent dans la restauration). 

 

Maintenant, vous parlez d'un village ... c'est lequel? Si ça se trouve, une des personnes ici connaît le coin et peut vous renseigner. Si c'est un village où votre mari pourra travailler mais vous, vous n'avez pas de job, ce n'est pas vraiment encourageant. Un seul salaire ne fait pas vivre une famille, encore moins un salaire à 17 $ quand on n'a pas droit aux allocations et autres aides (vous y aurez seulement droit après 18 mois). Pour vous, même un job au salaire minimum rapporterait suffisamment pour que vous ne soyez pas toujours serrés serrés dans vos finances. C'est quand même plate de vivre au pays de la neige et de ne pas pouvoir offrir à vos enfants une sortie pour aller glisser, nan? 

 

Pour ce qui est des services de garde, vous en aurez sûrement besoin pour votre 10 ans. Ici, l'école primaire finit à 15h05 et l'école secondaire à 16h15. Et les enfants de 10 ans ne se gardent pas tout seuls. Si vous êtes au boulot tous les deux, votre plus jeune devra rester plus d'une heure tout seul en attendant que le plus grand rentre de l'école. Ce qui est limite limite avec la protection de la jeunesse ... 

 

Si on vous sert ces avertissements, ça n'a rien à voir avec "on ne veut pas de vous". Ce serait quand même bizarre étant donné qu'il n'y a pas plus de 10 personnes nées ici sur ce forum, vous ne trouvez pas? On voudrait juste vous éviter des galères surtout que vous engagez des enfants dedans. C'est à vous de voir par la suite comment bien préparer votre projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Kweli a dit :

Et les enfants de 10 ans ne se gardent pas tout seuls.

ah bon? 

c'est à partir de quel âge, parce que moi je me gardais seule à cette âge là 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Automne a dit :

ah bon? 

c'est à partir de quel âge, parce que moi je me gardais seule à cette âge là 

 

Douze ans. En fait il n'y a aucune loi qui l'oblige mais ... 

 

Pour en savoir plus: 

 

http://www.nannysecours.com/sante-securite/a-partir-de-quel-age-puis-je-laisser-mon-enfant-seul-a-la-maison-2/

 

Il ne faut pas se le cacher:  les parents immigrants sont toujours plus vulnérables face à la DPJ et à la malveillance des voisins. 

Edited by Kweli

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, mela16 a dit :

oui j'ai vu qu'il y avait plein d'annonce c ce que je me dis aussi si cela ne fonctionne pas avec se patron la , nous n'aurons pas d emal a trouver ailleur ensuite , et en plus nous avons fait 20 ans dans la restauration don cplusieurs cordes a notre arc , le but étant évidement de rester chez l'employeur qui nous a fait rentrer c la moindre des choses

 

Encore une fois ce n’est pas un pb de trouver un emploi mais c’est un  pb de visa.

 

Il faut qu’on vous retrouve l’article de la personne qui a perdu sa job 3 mois après son arrivée  et qui ne peut pas travailler chez d’autres patrons justement parce qu’elle est liée avec son employeur et pourtant les autres étaient prêts à l’engager.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By PaolineRDlny
      Bonjour à tous 😊
       
      Avec mon mari, nous aimerions partir vivre au Canada, à Montréal. 
       
      Je suis journaliste de formation. On nous a conseillé de partir en contrat jeunes professionnels car nous avons un enfant. Avez-vous des conseils à me donner pour pouvoir postuler là-bas dans les meilleures conditions ? 
       
      Merci beaucoup pour vos réponses. 
       
      Paoline
       
    • By StephanieAtkin
      Bonjour à tous, 
       
      Dans le cadre de mon projet doctoral en Sociologie de la Jeunesse à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), je souhaite rencontrer des jeunes adultes immigrants récents (18 à 35 ans) établis au Québec depuis moins de 3 mois. L’objectif de ma thèse vise à comprendre comment les transitions vers la vie adulte et les mobilités géographiques modifient mutuellement les relations avec l'entourage, et inversement.
       
      Cette étude implique trois entretiens individuels (2 entretiens de deux heures et un entretien de quarante minutes), échelonnée sur 18 mois. En guise de remerciement pour le temps offert par votre participation, vous recevrez une compensation financière de 50$ (20$ lors du premier et troisième entretien et 10$ lors du deuxième entretien).
       
      Votre participation est confidentielle; l'entretien sera enregistré, mais les données collectées seront protégées. Aucun nom ou détail permettant d'identifier les participants ou les individus nommés par les participant.e.s ne sera divulgué.
       
      Pour plus d'informations, vous pouvez me contacter par message personnel
       
      Au plaisir de discuter avec vous,
       
      Stéphanie
    • By SandraOh
      Bonjour,
      Je suis une élève de Terminale S en France qui souhaite poursuivre ses études en architecture afin d'obtenir le DEA, seulement le marché de l'architecture en France n'avance pas, et les salaires sont dérisoires.
      Je souhaite donc après peut-être 2 ans de stage en France me tourner vers un autre pays. Je me suis renseignée sur internet et il se trouve qu'au Québec et au Canada, le marché existe encore !
       
      Voilà, je voudrais donc chercher quelques renseignements. 
      Combien gagne un architecte débutant en moyenne au Québec ? En allant là-bas, vais-je directement trouver du travail ou cela sera-t-il compliqué ? Le DEA me permettra-t-il d'exercer mon métier là-bas ? Faut-il que je passe un autre concours ? Si je fais un cursus ingénieur-architecte, serais-je plus favorisée pour un emploi ?
       
      Bien à vous
    • By Cdryc
      Bonjour à tous,
      Voilà, je suis gendarme en Région Rhône Alpes, j'ai 38 ans, je suis intéressé (avec ma famille) par un changement de vie, direction le Quebec.
      Nous nous interrogeons sur pas mal de sujet, notamment sur celui de mon futur emploi. Ma femme est quant à elle directrice de
      magasin avec pas mal d'expérience, elle n'aura, je pense aucun mal à trouver du travail.
      Pour ma part c'est différend ; j'ai beau être qualifié dans ce que je fais (en enquête complexe, en surveillance observation et gestion
      du renseignement....) j'ai un bac technique commerce, donc peu de bagage scolaire.
      Je me demande donc quel métier je peux exercer au Quebec avec mes compétences ?
       
      Merci à tous.
    • By Laurent
      Vous êtes à la recherche d’un emploi ou de conseils dans cette optique?
      D’une formation pour vous perfectionner ou vous réorienter?
      Rencontrez les entreprises qui recrutent et faites valoir vos compétences en face à face au salon de l’emploi et de la formation continue L’Événement Carrières, au Palais des congrès de Montréal.
       
       
      Inscrivez-vous ici

    • By bibich-man
      Bonjour,
       
      Je suis un informaticien Algérien en processus d'immigration, je prépare ma certification Cisco CCNA, car je veux occupé une fois au Quebec le job d'administrateur réseaux.
       
      Je demande de l'aide au amis informaticiens déjà la-bas au Quebec, s'il peuvent me dire les compétences minimales d'un profil recherché sur le  marché du travail; et qui va avec ma certification CISCO, que je dois acquérir avant d'immigrer, histoire de trouver plus facilement du boulot dans ce domaine.
       
      Merci d'avance pour votre aide les amis.
       
      Bonne journée.
    • By bayremlahmar
      Salut!
       
      J'ai déposé une demande de résidence permanente et j'ai changé d'emploi dernièrement.
      Est-ce qu'il faut que je met à jour ma demande avec mon nouvel emploi?
      Est-ce que ça peut affecter ma demande d'une façon que ça va prendre plus de temps?
       
      Merci d'avance!
    • By Bahtey01
      Je suis caissière, est-ce que j'ai une chance ? De quel justificatif ai-je besoin ? Merci 
    • By smato
      Comment postuler à un poste au Québec depuis la France ?
      A ceux qui ont déjà fait cela: comment faire? je veux dire : moi j’ai du mal me voir envoyer ma candidature pour une offre d’emploi en disant :’ je vis en France, mais je serais dans à peu près 9 mois à Québec, et c’est moi que vous devez embaucher ? ..j’ironise’
      Sérieusement, comment postuler et dire que nous sommes dans une démarche d’immigration ? 
      Merci à vous tous
    • By immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines