Aller au contenu
Laurent

Reportage : Le Canada, nouvel eldorado de l'emploi

Messages recommandés

Jamais le Canada n’a autant eu besoin de travailleurs, mais aussi de citoyens. Le pays veut tripler sa population d'ici la fin du siècle. Nos reporters sont partis dans cet eldorado de l'embauche qui compte bien séduire l'Hexagone. Karine Poulin, responsable des ressources humaines dans cette entreprise de la région de Québec dit que si 5 analystes programmeurs frappaient à sa porte, elle les embaucherait immédiatement. Elle est allée directement en France pour recruter. Avec un taux de chômage à 2.4%, cette région est véritablement en plein emploi.

 

 

Reportage de France 24

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui ils ont besoin d'embaucher, mais ils sont encore très frilleux des français !!! nous avons envoyés environ une quinzaine de CV mais seulement 2 réponse et uniquement de patron d'origine française c'est donc plus compliqué qu'il n'y parait .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 8 minutes, mela16 a dit :

oui ils ont besoin d'embaucher, mais ils sont encore très frilleux des français !!! nous avons envoyés environ une quinzaine de CV mais seulement 2 réponse et uniquement de patron d'origine française c'est donc plus compliqué qu'il n'y parait .....

Entre la demande et l'offre, il y a parfois de grandes distances à franchir et des barrières quasi-insurmontables. Et commes ce sont les syndicats qui gouvernent au Qc, il faut comprendre que tout ce qui ne rejoint pas leurs intérêts est automatiquement ralentit ou rendu compliqué. La gestion de l'offre fait partie de la culture locale...
 

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

et pourquoi les démarches sont devenus aussi longues ??

pas d'efforts de recrutement dans les bureaux des traitements ??

 

pour le fédéral ,  avant une moyenne de 4/5 mois voir 6 max , maintenant un moyenne de 10/12 mois atteignant parfois 14 mois ??!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Le problème c'est que tous les pays ont besoin de travailleurs "qualifiés"...La compétition est rude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 15 minutes, mela16 a dit :

oui ils ont besoin d'embaucher, mais ils sont encore très frilleux des français !!! nous avons envoyés environ une quinzaine de CV mais seulement 2 réponse et uniquement de patron d'origine française c'est donc plus compliqué qu'il n'y parait .....

 

En même temps, y'a tu un pays dans le monde où trouver une job est facile? Un endroit où tu trouves juste en claquant des doigts?

 

Genre tu lances une pierre et 50 patrons tombent de l'arbre pour te recruter? Hé ho ... faut revenir sur Terre.

 

Partout dans le monde, ça prend pas mal de temps et d'énergie de trouver une job. Besoin de main d'oeuvre certes, mais faut pas croire que faut pas se battre pour l'avoir la job ... ils vont pas non plus recruter n'importe qui!

 

15 CVs c'est absolument rien dans une recherche d'emploi.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 10 minutes, crazy_marty a dit :

 

En même temps, y'a tu un pays dans le monde où trouver une job est facile? Un endroit où tu trouves juste en claquant des doigts?

 

Genre tu lances une pierre et 50 patrons tombent de l'arbre pour te recruter? Hé ho ... faut revenir sur Terre.

 

Partout dans le monde, ça prend pas mal de temps et d'énergie de trouver une job. Besoin de main d'oeuvre certes, mais faut pas croire que faut pas se battre pour l'avoir la job ... ils vont pas non plus recruter n'importe qui!

 

15 CVs c'est absolument rien dans une recherche d'emploi.

euh merci pour le n'importe qui je sais pas trop comment je dois le prendre mais bon passons !!! ils disent pourtant que les métiers de bouches sont sur la liste c sur que 15 cv ça ne fait pas beaucoup , et biensur que l'on va persévérer je vais continuer a lancer des pierres dans l'arbre comme tu dit et sinon tu peut aussi dire les choses gentillement tu sais !!!! salut a toi crazy 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y a 14 minutes, mela16 a dit :

euh merci pour le n'importe qui je sais pas trop comment je dois le prendre mais bon passons !!! ils disent pourtant que les métiers de bouches sont sur la liste c sur que 15 cv ça ne fait pas beaucoup , et biensur que l'on va persévérer je vais continuer a lancer des pierres dans l'arbre comme tu dit et sinon tu peut aussi dire les choses gentillement tu sais !!!! salut a toi crazy 

Les métiers de bouche ne sont pas très payant. Ils préfèrent fermer que d'aller chercher les travailleurs qualifiés là ou ils sont. Les pénuries résultent aussi de la façon dont la main d'oeuvre a été traitée au fil des décennies. C'est bien complexe. Il ne faut pas poublier qu'ici, la variable d'ajustement c'est la main d'oeuvre. Un marché  du travail super flexible ... au point de rupture. Tu peux être viré dans l'heure même après 25 ans de service et sans avertissement. 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 53 minutes, mela16 a dit :

oui ils ont besoin d'embaucher, mais ils sont encore très frilleux des français !!! nous avons envoyés environ une quinzaine de CV mais seulement 2 réponse et uniquement de patron d'origine française c'est donc plus compliqué qu'il n'y parait .....

Je ne connais pas votre statut d'immigration (profil non rempli) donc difficile de comprendre pourquoi vous n'avez pas de réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Laurent a dit :

Je ne connais pas votre statut d'immigration (profil non rempli) donc difficile de comprendre pourquoi vous n'avez pas de réponse.

nous en sommes au point mort si l'on peut dire!! j'ai éssayée de remplir un dossier d'imigration, mais c'est plutôt complex , en fait nous avons une offre d'emploi intéréssante , la personne nous proposent de payer les frais d'imigration pour mon mari a prioris en fonctionnant comme cela , ça nous permettrais de rentrer tout de suite enfin d'ici 6 mois environ avec nos enfants et d'avoir déja un employeur ! ça nous parait court , mais intéréssant et tout ça pour env 13 dollards de l'heure 

qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 35 minutes, mela16 a dit :

euh merci pour le n'importe qui je sais pas trop comment je dois le prendre mais bon passons !!! ils disent pourtant que les métiers de bouches sont sur la liste c sur que 15 cv ça ne fait pas beaucoup , et biensur que l'on va persévérer je vais continuer a lancer des pierres dans l'arbre comme tu dit et sinon tu peut aussi dire les choses gentillement tu sais !!!! salut a toi crazy 

 

N'importe qui = le premier venu qui frappe à leur porte. C'est tout. Il ne faut pas lire / voir le mal partout. C'est pas mon genre de porter des jugements, encore moins sur les personnes que je ne connais absolument pas.

 

Métier en demande ne veut pas dire qu'on se fait dérouler le tapis rouge quand on débarque, il faut arrêter de croire ça. Ça évite bien des déceptions après.

 

Encore plus difficile si on est même pas sur place, je ne sais pas si vous êtes là ou à distance, mais à distance c'est encore plus compliqué.

 

Pour les métiers de bouche, plutôt qu'envoyer des CV en réponse à des annonces, il faut aussi savoir y aller au culot et se présenter en personne avec son CV dans les restaurants. Des fois c'est bien plus rapide et efficace qu'envoyer un email et attendre une réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, Ivy Bijou a dit :

Les métiers de bouche ne sont pas très payant. Ils préfèrent fermer que d'aller chercher les travailleurs qualifiés là ou ils sont. Les pénuries résultent aussi de la façon dont la main d'oeuvre a été traitée au fil des décennies. C'est bien complexe. Il ne faut pas poublier qu'ici, la variable d'ajustement c'est la main d'oeuvre. Un marché  du travail super flexible ... au point de rupture. Tu peux être viré dans l'heure même après 25 ans de service et sans avertissement. 
 

OUI j'ai remarquée que les salaires étaient bas , mais même si l'on risque de perdre notre emploi il me semble que dans nos métiers justement cela est assez facile de se retourner, les salaires de toute façon sont très bas aussi en france donc nous sommes habitués a ce style de vie ça ne nous posent pas de problème 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, crazy_marty a dit :

 

N'importe qui = le premier venu qui frappe à leur porte. C'est tout. Il ne faut pas lire / voir le mal partout. C'est pas mon genre de porter des jugements, encore moins sur les personnes que je ne connais absolument pas.

 

Métier en demande ne veut pas dire qu'on se fait dérouler le tapis rouge quand on débarque, il faut arrêter de croire ça. Ça évite bien des déceptions après.

 

Encore plus difficile si on est même pas sur place, je ne sais pas si vous êtes là ou à distance, mais à distance c'est encore plus compliqué.

 

Pour les métiers de bouche, plutôt qu'envoyer des CV en réponse à des annonces, il faut aussi savoir y aller au culot et se présenter en personne avec son CV dans les restaurants. Des fois c'est bien plus rapide et efficace qu'envoyer un email et attendre une réponse.

éffectivement nous ne sommes pas sur place et du coup étant donné que notre statut d'imigration est au point mort , je pense que c'est un frein a notre embauche, malheureusement notre situation ne nous permet pas de nous y prendre autrement alors oui je compte fortement sur le facteur chance !!! et je garde éspoir si ça ne marche pas c'est que ce n'est pas notre destiné bonne soirée crazy 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'immigration n'a jamais été aussi longue et complique, a rien y comprendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 52 minutes, mela16 a dit :

OUI j'ai remarquée que les salaires étaient bas , mais même si l'on risque de perdre notre emploi il me semble que dans nos métiers justement cela est assez facile de se retourner, les salaires de toute façon sont très bas aussi en france donc nous sommes habitués a ce style de vie ça ne nous posent pas de problème 

Il faut faire très attention à cela ! Quand vous venez avec un emploi et par conséquent un permis de travail fermé lié à l'employeur, si ça se passe mal, c'est retour au bercail car la perte de l'emploi implique perte de statut et donc du droit de résidence.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir, j'ai pour projet d'aller au Canada pour travailler, je suis d'accord avec ce que vous dîtes quand il y a besoin de main d'oeuvre mais la réalité est différente quand on souhaite démarcher des entreprises au Québec depuis la France.

j'ai une seule question: puis je venir au canada en vacances sans avoir de PVT ( vu que j'ai 45 ans), rechercher un emploi et y rester temporairement. Le but étant d'y rester.

Je cherche plusieurs infos qui pourrais m'aider à concrétiser mon projet.

H.L

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Il y a 1 heure, mela16 a dit :

OUI j'ai remarquée que les salaires étaient bas , mais même si l'on risque de perdre notre emploi il me semble que dans nos métiers justement cela est assez facile de se retourner, les salaires de toute façon sont très bas aussi en france donc nous sommes habitués a ce style de vie ça ne nous posent pas de problème 

Partir si loin de chez vous pour gagner à peine plus que le salaire minimum et obtenir des emplois précaires...pensez-y bien. Partir loin de votre zone de confort pour survivre...disons que ce n'est pas donné  à tout le monde.
Vous devriez plutot aller chercher une bonne formation, ici ou ailleurs.

Modifié par Invité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, mela16 a dit :

nous en sommes au point mort si l'on peut dire!! j'ai éssayée de remplir un dossier d'imigration, mais c'est plutôt complex , en fait nous avons une offre d'emploi intéréssante , la personne nous proposent de payer les frais d'imigration pour mon mari a prioris en fonctionnant comme cela , ça nous permettrais de rentrer tout de suite enfin d'ici 6 mois environ avec nos enfants et d'avoir déja un employeur ! ça nous parait court , mais intéréssant et tout ça pour env 13 dollards de l'heure 

qu'en pensez vous ?

 

 

Oh non, ne chambardez pas votre vie pour venir gagner ici 13 $ /h. C'est le salaire d'une personne sans qualification aucune (genre ma fille qui est étudiante et qui bosse dans un magasin électronique pour 13,50 $). Je suppose que votre mari est plutôt qualifié pour ce qu'il fait (il a suivi une formation en bonne et due forme et possède quelques années d'expérience). Je vous déconseille fortement de bousculer votre vie pour si peu, surtout s'il y a des tout-petits dans le projet. À moins de fuir la France, ou être fous raides de la vie au Québec, ou encore de vouloir, à long terme, obtenir un peu d'expérience pour créer votre propre resto ou boulangerie plus tard. Sinon, bof ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis bien d’accord il ne faut pas accepter un travail si peu payé d’ailleurs a ce tarif vous ne pourrez pas faire vivre une famille.

Ça ne date pas d’hier le manque de main d’oeuvre, ça me fait rire de voir  les boites qui n’arrêtent pas de dire qu’il y a une pénurie mais ce sont ces mêmes boites qui ne font rien pour retenir leur personnel ou font la fine bouche pour recruter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 22 minutes, Hei a dit :

Je suis bien d’accord il ne faut pas accepter un travail si peu payé d’ailleurs a ce tarif vous ne pourrez pas faire vivre une famille.

Ça ne date pas d’hier le manque de main d’oeuvre, ça me fait rire de voir  les boites qui n’arrêtent pas de dire qu’il y a une pénurie mais ce sont ces mêmes boites qui ne font rien pour retenir leur personnel ou font la fine bouche pour recruter.

 

 

Et je trouve carrément malhonnête, pour ne pas dire inhumain, d'aller appâter des travailleurs étrangers pour venir leur offrir des conditions médiocres dont les Québécois ne veulent pas. Si c'étaient des paysans guatémaltèques venus pour cultiver la laitue et des tomates, ça passerait encore. Ils ne viennent que quelques mois, ils sont nourris, logés, transportés et soignés par l'employeur, et leurs familles sont bien au chaud au pays. Mais aller tirer des familles françaises d'une vie relativement confortable pour un e vie de chiotte? Ça s'appelle avoir du front tout le tour de la tête ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par Bahtey01
      Je suis caissière, est-ce que j'ai une chance ? De quel justificatif ai-je besoin ? Merci 
    • Par smato
      Comment postuler à un poste au Québec depuis la France ?
      A ceux qui ont déjà fait cela: comment faire? je veux dire : moi j’ai du mal me voir envoyer ma candidature pour une offre d’emploi en disant :’ je vis en France, mais je serais dans à peu près 9 mois à Québec, et c’est moi que vous devez embaucher ? ..j’ironise’
      Sérieusement, comment postuler et dire que nous sommes dans une démarche d’immigration ? 
      Merci à vous tous
    • Par immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
    • Par JSmith
      Salutations,
       
      Nous cherchons un planificateur stratégique à Montréal pour une agence de publicité de premier plan. Notre client souhaite recruter des stratèges talentueux venus de France qui souhaite s’installer à Montréal. Idéalement en train d'obtenir leur permis ou peut-être déjà les avoir.
       
      S'il vous plaît partager avec votre réseau ou si vous avez des recommandations, je l'apprécierais grandement.
       
      La clientèle est B2B, professionnelle et intellectuelle. Des compétences supérieures en communication, la capacité de lier un portefeuille de produits et de dissocier le complexe de la simplicité sont essentielles. La personne doit être bilingue.

      L'agence est sur une courbe de croissance ascendante et le rôle relève du PDG.

      Très sincèrement,
       
      Jill Smith 
    • Par laurine_pl
      Bonjour à tous,
       
      Je sais qu'il y a déjà des sujets dessus mais ils sont souvent vieux donc je me permet de réécrire dessus, au cas où je puisse trouver des contacts récents.
      Mon emploi en France: Monitrice Educatrice auprès d'adultes souffrant d'un handicap psychique
      Mon projet au Canada: Réussir à obtenir un pvt et partir 2 ans pour travailler dans le social, surement vers Alma (lac st jean). Mon copain fait une demande de formation ébéniste, dans l'école d'Alma.
      Plusieurs questions: le pvt est d'un an, renouvelable un an, quelles sont rêgles pour être renouvelé?
      Est ce qu'il est compliqué pour un moniteur éducateur (diplôme non reconnu au canada) de travailler? Dois je faire un bilan de diplômes?
      Nous souhaitons nous installer à Alma, quelqu'un connait-il le marché de l'emploi là-bas? Est ce facile de s'intégrer?
       
      Je croise les doigts pour avoir de réponses ;)
      Laurine
    • Par siana
      Bonjour,
      Alors voila, j aurai besoin d avoir des orientations et conseils.
      J ai obtenu mon PPR (via entree express, extraction directe). 
      Je n ai pas encore fait mon landing au canada (prevu pr le printemps) mais mnt j ai décroché un emploi dans mon domaine a quebec! 
      Je ne sais plus quoi faire? Faire mon landing en ontario ou aitre province puis partir au quebec au bout d un mois? 
      Faire mon installation en ontario (gatineau) et faire la navette pr aller a ce travail sachant que c est 4h de route par jour?
      Refuser ce travail au risque de se retrouver au chomage une fois en ontario ? 
       
      Merci d avance pr vos retours :) 
       
    • Par hisoka91
      Bonjour à tous,
      J'espère que je trouverais la bonne réponse avec vous , 
      un mec de 27ans diplomé en informatique depuis 2013/2014 (université tunisienne) 
      j'ai travaillé dans deux magazins de vente des materiels electrique (vente en details et gros ) de 2015 jusqu'a 2018 ,donc j'ai aucune experience de travail dans le domaine informatique
      Je veux savoir s'il est possible pour moi , de demander pour un emploi au Canada et commencer une formation en même temps pour améliore mes connaissances dans le domaine informatique ! 
      Merci. 
    • Par Dariaparis
      Bonjour à tous,
      Je suis en train de compléter ma demande entrée express Ontario. Concernant le code CNP correspondant à l'emploi que je souhaite occuper au Canada, j'ai beaucoup de mal à trouver un équivalent. En effet je suis responsable qualité environnement dans le secteur des services et je ne trouve pas de code CNP qui s'en approche. Il existe des codes relatifs aux métiers de la qualité dans l'industrie mais la description qui en est faite ne correspond pas. J'ai déjà fait une première demande d'immigration via le programme fédéral qui m'a été refusée car le code que j'avais proposé 1122 (professionnels des services-conseils en gestion aux entreprises), ne correspondait pas selon eux à l'expérience que j'ai acquise en France (plus de 10 ans dans le métier de la qualité/environnement).
      Savez-vous à qui je pourrais m'adresser pour avoir des renseignements sur les codes CNP à utiliser ?
      Merci d'avance!
       
    • Par Lucas34460
      Bonjour,
       
      Je suis actuellement en France et je me renseigne pour une potentielle vie future au Canada.
      Je suis étudiant, et j'aurais finis mes études d'ici 3 ans.
      J'aimerais recevoir des informations sur le secteur bancaire au canada, pour accéder a des postes de directeurs d'agences, de secteur ou encore de conseiller pro.
      Faisons comme si j'avais finis mes études, avec un DUT Techniques de Commercialisation en poche, et un Master Grande école de commerce double diplomes (Management + institut techniques bancaires = ITB) (ITB étant un programme poussé sur l'univers bancaire et le management bancaire) et en alternance, donc deux ans d'exp dans une banque.
      A quoi puis-je prétendre au Canada avec ce genre de diplômes?
      Merci de vos réponses.
    • Par CUBiX2018
      Bonjour à tous,
       
      Nous sommes une entreprise qui souhaitons recruter un PVT qui travaille comme pigiste pour nous afin qu'il devienne un employé permanent à temps plein.
      Quels sont les critères d'admissibilité d'emploi afin qu'il puisse obtenir sa résidence permanente?
      Connaissez-vous un lien Internet sur lequel je peux trouver toute l'information nécessaire à son recrutement? Le site d'Immigration Québec ne semble pas avoir de détails précis concernant cette situation.
       
      Merci d'avance et bonne journée!
       
      L'Équipe CUBiX
       
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles