Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'eldorado'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

12 résultats trouvés

  1. Jamais le Canada n’a autant eu besoin de travailleurs, mais aussi de citoyens. Le pays veut tripler sa population d'ici la fin du siècle. Nos reporters sont partis dans cet eldorado de l'embauche qui compte bien séduire l'Hexagone. Karine Poulin, responsable des ressources humaines dans cette entreprise de la région de Québec dit que si 5 analystes programmeurs frappaient à sa porte, elle les embaucherait immédiatement. Elle est allée directement en France pour recruter. Avec un taux de chômage à 2.4%, cette région est véritablement en plein emploi. Reportage de France 24
  2. Laurent

    Pourquoi le Canada vous fait tant rêver ?

    Une question récurrente mais que je vous pose quand même : Pourquoi ou en quoi le Canada/Québec vous fait-il rêver ? Qu'est-ce qui justifie que vous êtes prêt(e)s à tout abandonner pour venir y vivre ?
  3. Adieu France, C'est décidé nous partons. Dans 32 jours, nous quitterons le sol français et nos pas irons fouler le sol Canadien. Nous nous installons à Montréal. Nous, mais qui sommes nous? Une famille française, classique. Un papa, Jérôme, une maman, Géraldine et quatre enfants, Arthur, Timothé, Zoé et Camille, tous nés du même père et de la même mère! Original et rare, non? Alors oui, nous te quittons, pour une durée indéterminée. Rien n'est jamais définitif chez nous! Tu veux savoir pourquoi? Alors pas à cause de la crise, pas non plus à cause de notre Président, ce serait trop facile de n'accuser qu'un seul homme. Il est juste Président, c'est un homme bien réel qui fait des choix, bons ou mauvais peu importe! Il n'est pas le génie d'Aladin non plus! Notre décision de partir est encore plus forte aujourd'hui qu'hier! Mon mari et moi avons quitté Paris pour la Provence il y a plus de dix ans pour y créer une maison d'hôtes. Nous avions quatre chambres au départ et comme nous sommes des entrepreneurs dans l'âme, des constructeurs (oui nous avions déjà trois maisons achetées et rénovées à notre actif), des passionnées d'archi, on s'ennuyait un peu... Un matin de 2009, Jérôme a eu une idée de génie :" et si on créait une Cabane de luxe, un modèle unique en France avec un spa personnel" (cela n'existait pas encore, nous avons été la première Cabane spa en chambre d'hôtes). En à peine 3 mois la Cabane était prête et elle accueillait ses premiers hôtes à la nuitée. Ce fut un succès incroyable à tel point qu'il y a un "me to" à Bézier créé par un de nos hôtes!! Eh oui, plus de cent milles euros de chiffres d'affaires par an pour un investissement à cent cinquante mille euros...! Ça fait des envieux... La Cabane, commandée, pas encore installée, apparaissait tout juste sur notre site internet qu'un voisin zélé et jaloux déposa plainte contre nous! Un administré à la mairie de Beaumes de Venise nous avait expliqué que nous étions chez nous et que nous faisions bien ce que l'on voulait...! En plus pour une structure démontable nous pensions naïvement que la législation n'était pas la même, cela avait été appuyé par notre constructeur et donc pas besoin de permis. La Mairie s'est immédiatement saisie du dossier et s'est portée partie civile contre nous, notre Cabane!! Nous sommes d'horribles Parisiens, que voulez vous?? Après plusieurs années de batailles, deux procès, nous avons perdu en appel! Le juge estimant que nous en faisions un profit personnel!! Quelle étrange façon de voir la réussite professionnelle. Cette Cabane nous permettait d'embaucher 2 salariés et donc de faire vivre deux familles... Eh oui, avec cette magnifique Cabane nous étions passés de deux cent mille euros de CA par an à plus de trois cent mille euros de CA par an!! Il fallait nous punir pour cette réussite insupportable... La condamnation fut lourde, une amende de 20 000€, la démolition immédiate et 50€ d'astreinte par jour en cas de non démolition avec la menace que la préfecture du Vaucluse débarque à tout moment pour aplatir notre magnifique Cabane. Aujourd'hui notre Cabane est démontée et nous l'avons offerte à un jeune couple adorable qui l'a transformera en habitation principale. Ils lui donneront une seconde vie... Nous sommes des personnes positives et battantes, nous n'avons pas perdu notre hargne et notre envie de construire et de développer, nous avons donc, après avoir construit la Cabane, acheté en 2011 une très vieille maison sur les anciens remparts de Beaumes de Venise et nous y avons créée une deuxième maison d'hôtes. Elle fut inaugurée après un an de travaux. Nous n'avons pas le droit de la déclarer "chambres d'hôtes" car nous n'y habitons pas. Cette belle maison est donc un "meublé de tourisme professionnelle". Avec elle nous en sommes à deux cent mille euros de CA en plus par an! Et bien là encore, nous avons subi la foudre et la jalousie de certains habitants de notre adorable village provençal!! Nous sommes maintenant accusés de concurrence déloyale car nous osons communiquer avec le terme "maison d'hôtes"!! Légalement rien ne nous l'interdit. Nous l'avions vérifié auprès d'un avocat fiscaliste. Mais la DGCCRF a vu rouge suite à la plainte déposée!! Là encore notre société embauche 2 personnes en plus...! Toujours aussi entreprenant, nous essayons depuis plus de trois ans de créer un nouveau projet touristique, toujours dans le Vaucluse, qui vit de son vin et du tourisme. Cette fois ci, ce sont les banques qui nous ont fermé les portes car le tourisme est un secteur à risque!! Alors voilà France, c'en est trop. La coupe est pleine nous te quittons pour un pays où la réussite est bien vue, où la création est encouragée... Tu me diras que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs. Mais là-bas, avec notre capital on nous poussera sur le banc de la réussite au lieu de nous en empêcher. Chers dirigeants de France , continuez d'engluer ce merveilleux pays... Continuez d'envoyer dans d'autres pays tous ceux qui peuvent apporter à notre belle France une vraie valeur ajoutée... Ciao France, j'espère que tu ne tomberas pas trop bas... ;-( source : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10200981928627680&set=a.1893091424253.54843.1750574540&type=1&theater Qu'en pensez-vous ? Avez-vous eu une expérience similaire ?
  4. Invité

    La France, tu l'aimes mais tu la quittes

    Chaque année, entre 60.000 et 80.000 Français quittent le pays. Rencontre avec ces Français qui choisissent l'exil. Benjamin (25 ans), Aurore (35 ans), Vanessa (27 ans) et Julien (26 ans) ne se connaissent pas, et pourtant ils ont un point commun: ils sont Français, expatriés à l'étranger. Selon une étude des Chambres de commerce et d'industrie publiée en mars 2014, les Français s'exportent de plus en plus à travers le monde. Suisse, Espagne, Etats-Unis, Canada... Autant d'eldorados pour un bon nombre d'entre eux, fatigués de la morosité économique dans l'Hexagone. "Ce serait faux de dire que la conjoncture économique ne m'a pas poussé à partir", s'exclame Benjamin Lecointre, installé à Madrid depuis 2011. Mais au-delà des considérations purement économiques, ces expat' parlent de la France en laissant poindre une lassitude mêlée d'agacement. Un "archaïsme à la française" Si beaucoup d'étudiants cherchent une expérience à l'étranger avec l'ambition claire de revenir dans l'Hexagone, de plus en plus d'entre eux ont exclu cette possibilité, plombés par la morosité de l'économie actuelle ou découragés par la somme incommensurable de paperasse nécessaire à la réintégration en France (réinstallation, logement, inscription scolaire, emploi, prestations sociales...). Benjamin n'envisage pas un retour au pays pour le moment. Installé à Madrid depuis 5 ans, ce salarié d'IBM de 25 ans juge la machine administrative française beaucoup trop accablante. Même son de cloche pour Vanessa P., installée au Vietnam depuis 4 ans. Cette enseignante de 27 ans qui gagne près de 2.000 euros par mois multiplie les emplois. Traductrice, éditrice, et bientôt directrice de sa propre école internationale, Vanessa aime se diversifier et apprécie la facilité avec laquelle le Vietnam lui laisse la possibilité de faire ce qu'elle souhaite. Le Vietnam est le pays des opportunités. C'est un pays du tiers-monde en plein développement (...) Si on a envie d'ouvrir une entreprise, c'est simple comme bonjour. Ce n'est pas aussi obtus qu'en France. Il n'y a pas de règles ou de lois à tout-va. Opinion partagée par Julien Defraeye, ancien enseignant d'anglais de 27 ans à Strasbourg, aujourd'hui en doctorat au Canada et pour qui la France "est figée dans un modèle qui n'est plus du tout d'actualité". Ces témoignages émanant de Français expatriés correspondent-ils à une réalité ? Sociologue, politologue et directrice de recherche au CNRS, Catherine Wihtol de Wenden est une spécialiste des migrations. Selon elle, il existe en France des "archaïsmes", comme la préférence européenne à l'emploi instaurée en 1994, ou la fermeture des commerces le dimanche. http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150414.OBS7159/expatries-qu-est-ce-qui-les-pousse-a-partir.html
  5. Bonjour à tous. Il y a actuellement sur M6 un reportage sur Montreal. J'aimerais avoir vos impressions. Bonne vision! Pour le regarder (VIDÉO)
  6. Laurent

    Le Québec c'est le Paradis, sauf pour...

    Au fond de nous, on cherche tous une certaine forme de perfection lorsqu'on décide de s'embarquer dans une telle aventure que représente une immigration. Alors j'aurais envie de poser la question à ceux ou celles qui sont déjà sur place ce qu'ils pensent de cette image de Paradis, en reprenant la formulation initiale, histoire de servir ceux qui rêvent de venir s'installer au Québec (et par extension au Canada) Le Québec, c'est le Paradis, sauf ... : - ?
  7. Tout est dans le titre, c'est le thème d'un sondage actuellement en cours sur RTL. Vous pourriez avoir envie de participer. "Nombreux sont ceux qui choisissent de s'installer au Québec. En effet, la Belle Province est à nos yeux une terre d'accueil et nous considérons ses habitants comme nos cousins d'Amérique. Mais au-delà des clichés, connaissons nous réellement les Québecois et leurs us et coutumes ? Qu'est-ce qui nous attend quand on décide de tenter notre chance de ce côté de l’atlantique ? Fait-il bon vivre au Québec pour les "maudits Français" ? " Le Québec est-il le nouvel eldorado des Français ? dans "On est fait pour s'entendre" avec Flavie Flament Au pays du sirop d’érable et du hockey sur glace, qu'est-ce qui attire tant nos concitoyens? La page de l'émission : On est fait pour s'entendre Drapeau du Québec PAR CLAUDE SZIGETI PUBLIÉ LE 25/11/2014 À 10:40 http://www.rtl.fr/culture/bien-etre/les-quebecois-sont-ils-toujours-nos-cousins-dans-on-est-fait-pour-s-entendre-avec-flavie-flament-7775527186
  8. Que pensez-vous de cette analyse ? Source Vos commentaires ?
  9. TRAVAIL Le Québec, un Eldorado pour les Français CAROLINE PAILLIEZ PUBLIÉ LE: DIMANCHE 02 MARS 2014, 23H27 | MISE À JOUR: LUNDI 03 MARS 2014, 6H31 COUP D'OEIL SUR CET ARTICLE Désabusés par le marché du travail dans leur pays, beaucoup de Français viennent tenter leur chance au Québec. Souvent avec succès. L'article au complet est accessible aux abonnées du Journal de Montréal. http://www.journaldemontreal.com/2014/03/02/le-quebec-un-eldorado-pour-les-francais
  10. Par Catherine Lubochinsky Pourquoi le Canada est un eldorado pour les banques Par Catherine Lubochinsky | 26/02 | 06:00 Quand l'ambassade du Canada offre 2.250 permis vacances travail d'un an aux jeunes Français (et Belges) le 1er février 2014, plus de 50.000 connexions sont enregistrées dans l'heure qui suit ! A travers le prisme des jeunes - en fin d'études ou à la recherche d'un emploi -, le Canada apparaît bien comme un eldorado en termes d'intégration sur le marché du travail. La communauté bancaire et les autorités de régulation et de supervision pourraient également s'interroger sur le fait que le Canada est l'un des deux pays au monde à ne pas avoir connu de crise bancaire (depuis 1923, seulement deux faillites de petites banques en 1985) et où la profitabilité des banques est parmi les plus élevées des pays du G20. Le rendement sur fonds propres (RoE) des principales banques, déjà plus élevé que celui des grandes banques américaines, anglaises ou européennes en 2006 et 2007, s'est maintenu à plus de 10 % pendant la crise financière en 2008 et en 2009, pour repasser largement à plus de 15 % depuis 2010 (certes en partie grâce à la tarification élevée des services bancaires). Le Canada, un eldorado pour les banques ? Les banques canadiennes furent pourtant critiquées avant la crise pour leur conservatisme et leur peu d'appétence envers le risque… Dans les classements internationaux, le Canada est toujours mieux classé que la France : en 9e position (la France 34e) dans le dernier classement compétitivité du World Economic Forum pour la disponibilité des services financiers aux entreprises ; Toronto en 9e position (Paris 29e) dans le GFCI Global Financial Centres Index de 2013. Le classement de Bloomberg Markets (avril 2013) place 4 banques canadiennes parmi les 10 banques les plus sûres au monde ; le magazine « Global Finance » en place 6 parmi les 30 premières (une seule française). Quels sont donc les facteurs qui ont permis au Canada une telle performance malgré la crise financière mondiale ? Dans une étude comparative des principales banques du G20 (Discussion Paper Banque du Canada 2013-4 « Lessons from the Financial Crisis : Bank Performance and Regulatory Reform »), Neville Arjani et Graydon Paulin mettent en exergue plusieurs facteurs de fragilité des banques. On retrouve les facteurs classiques tels que la dépendance d'un financement à court terme (hors dépôts de la clientèle) et le risque de liquidité. Mais aussi l'effet de levier et l'appétence au risque… suite et source : http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/debat/0203337605951-pourquoi-le-canada-est-un-eldorado-pour-les-banques-652932.php
  11. Laurent

    En quoi le Canada est-il VOTRE Eldorado ?

    On s'entend tous pour dire que "L'Eldorado" au sens large du terme est un mythe et n'existe que dans l'imaginaire et dans la littérature. Cependant, est-il pour autant absent totalement, ou existe-t-il sous une forme personnalisée? Autrement dit, VOTRE Eldorado n'est peut-être pas celui de votre voisin. Nous sommes tous en quête d'un idéal de vie, cet idéal peut parfois être une façon de vivre mais il peut être conditionné par un lieu géographique, un contexte social, une niveau de vie, etc. Le Canada attise ce concept par l'image qu'il véhicule dans l'imaginaire collectif de ceux qui ont pensé un jour s'y installer. Pour ceux qui rêvent de s'installer au Canada, à quoi ressemble votre Eldorado, et surtout, en quoi prend-il forme au Canada ? Qu'est-ce qui matérialise cet Eldorado, ici plutôt qu'ailleurs ? Pour ceux qui sont déjà installés au Canada, avez-vous trouvé votre Eldorado ? Les chercheurs d’or qui se rendaient au Klondike en passant par le canal Lynn, en Alaska, pouvaient choisir entre deux routes vers le cours supérieur du fleuve Yukon : la piste Chilkoot, à partir de la ville de Dyea, ou la piste du col White, à partir de la ville de Skagway. Malheur à ceux qui choisissaient Skagway. (museevirtuel-virtualmuseum.ca)
  12. foufou83140

    Québec: le nouvel eldorado de l'emploi

    Emission de télé ce soir sur M6, Capital Revoir : http://www.dailymotion.com/video/xtwc1c_quebec-eldorado-de-l-emploi_travel
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles