Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'uqam'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Lounge
    • PVT
    • Bilans et tranches de vie
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Retour dans son pays
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Ville de résidence


Pays de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

25 résultats trouvés

  1. bengos

    Futur étudiant à Montréal

    Bonjour à toutes et à tous, Je suis actuellement en première année de Master à Toulouse et j'ai été admis à l'UQAM pour y effectuer ma deuxième année, et j'espère vraiment pouvoir saisir cette opportunité. Je dois apporter à la CPAM pour signature l'attestation d'affiliation au régime de sécurité sociale des participants aux échanges entre établissements d'enseignement supérieur. Mais il faut indiquer une adresse au Québec, que je n'ai pas encore. Celles et ceux qui ont déjà fait cette démarche et dans la même situation que moi - ne pas avoir d'adresse au Québec - comment avez-vous fait ? Avez-vous une astuce, un conseil, un site pour trouver un logement rapidement et pouvoir indiquer une adresse ? Je vous remercie par avance
  2. bigjoe123

    Liste d'attente UQAM automne 2018

    Bonjour à tous, Ce topic s'adresse à ceux et celles qui ont fait une demande pour étudier à l'UQAM pour le trimestre d'automne 2018, plus particulièrement les gens qui se trouvent sur une liste d'attente. Ce serait apprécié si vous pouviez partager votre rang sur la liste, votre programme et la date à laquelle vous avez obtenu une réponse. Je sais que les réponses viendont un jour, mais j'attend des nouvelles depuis le mois de mars. À ce moment là, mon rang était le 11ème sur la liste universitaire pour le programme de design de l'environnement. Je n'ai aucune idée si mon rang a changé et quand je serai avisé. J'ai également appelé le service d'admission et laissé quelques messages mais je n'ai eu aucune réponse. Quelqu'un a réussi à obtenir des infos de la part de l'UQAM? Merci à tous
  3. hatem.tn

    CAQ

    Bonjour tout le monde J'ai envoyé il y'a quelques jours une demande papier CAQ avec une lettre d'admission à la maitrise en sciences de la gestion spécialisation stratégie. J'hésite encore avec une autre spécialisation (Gestion internationale).... Si je m'inscris dans cette dernière, est ce que ca me poserai des problèmes avec l'immigration ? Merci.
  4. ROCHEROUGE

    Etudier à l'Uqam

    Bonjour à tous, Je suis récemment résidente permente et je compte poursuivre mes études à l'Uqam. J'ai un diplome de baccalauréat francais et aussi un master en communication diplome étranger. Avant de m'inscrire à un programme pour obtenir un certificat en Administrations, je voudrai d'abord m'informer comment se passe les frais d'études en étant résidente permanent?et aussi le système de pret et bourse.Car les finances sont mes plus grandes préoccupations car étant deja mère de famille, j'ai peur de pas pouvoir financer mes études. Merci pour vos réponses.
  5. Ma vie d'étudiante à Montréal : Léa, en 3e année de licence à l'UQAM Daisy Le Corre Publié le 28.04.2015 Après avoir validé deux années de psychologie à l’université François-Rabelais de Tours (37), Léa poursuit sa troisième année de licence à l’UQAM (Université du Québec à Montréal). C'est en août 2014 que Léa, 20 ans, a posé ses valises à Montréal, au Québec. "C'est un rêve depuis que je suis petite ! Mes parents m'ont soutenue dans ce projet", raconte l'étudiante, qui avait prévu de venir au Canada dès sa première année de licence. L'envie d'une autre méthode d'enseignement a conforté son choix. Pratique Annuaire de l'alternance Annuaire des formations du sup "En France, je trouvais mes études stressantes. Pour mes partiels, je révisais parfois jusqu'à dix heures par jour ! Ici, il n'y a pas de gros examen final pour lequel il faut réviser quatre mois de cours en deux semaines… On a des ‘intras’, des examens à chaque moitié de session. Cela me convient mieux." Léa cumule douze heures de cours par semaine et consacre autant de temps au travail personnel. Parfaitement intégrée et épanouie dans son nouvel environnement scolaire, elle ne regrette rien et envisage de continuer en maîtrise à l'UQAM. "Il y a des cours que je n'aurais pas pu suivre en France, comme celui sur la psychologie de la motivation et des émotions ! Et le professeur est drôle et décalé, ça facilite l'apprentissage !" Des professeurs qu'on tutoie Une atmosphère détendue, des enseignants disponibles qu'il est normal de tutoyer : Léa ne rêvait pas mieux. suite et source: http://www.letudiant.fr/etudes/international/ma-vie-d-etudiante-a-montreal-lea-en-3e-annee-de-licence-a-l-uqam.html
  6. Bonjour,je viens de faire une demande d'admission pour un DESS en Bioinformatique (programme contingenté) en premier choix et une maitrise en informatique (programme non contingenté) en second choix a l'UQAM.J'ai obtenu une licence option Mathématiques et Informatique au maroc avec les moyennes suivantes : L1 = 10.5 L2 = 11.78 L3 = 12.85 ;Puis un master Bioinformatique au maroc avec les moyennes suivantes : M1 = 13.24 ; M2 = 14.53 Condition d'admission pour la Bioinformatik : Profil d'entrée mathématiques-informatique-génieLe candidat détenteur d'un baccalauréat obtenu avec une moyenne inférieure à 2,8 sur 4,3, mais égale ou supérieure à 2,5 sur 4,3 (ou l'équivalent) peut être admis après étude de son dossier par le SCAE, à la condition de posséder une formation additionnelle et appropriée d'au moins 15 crédits universitaires (ou l'équivalent) complétés avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2 sur 4,3 (ou l'équivalent). avec ces notations j'aimerais savoir quelles sont mes chances d'être acceptées a ces programmes surtout le DESS. Merci d'avance pour votre reponse, Cordialement,
  7. ysbk06

    HEC UQAM ou Laval

    Bonjour tout le monde; Je viens d'être admis dans les universités suivantes et j'ai besoin de votre avis : MBA Marketing-ULaval Msc. Marketing-HEC Montréal Msc. Marketing- UQAM Mon choix devrait être basé sur les 3 éléments suivants: 1. Un meilleur réseautage pour les étudiants (networking & mentorship). 2. Plus de notoriété à l'Ontario, vu que je vais m'installer là-bas après les études (non je peux pas ètudier à l'Ontario car c'est super cher). 3. l'École qui a la meilleure réputation chez les employeurs. Je sais que ça pourrait être très subjectif mais j'apprécierais toute réponse qui m'aidera à prendre une décision. Merci infiniment
  8. Bonjour à tous ! Finissante à l'UQAM, mon Projet de Fin d'Étude me demande de faire un sondage. Le problème c'est qu'il me faut 450 répondants masculin résidents au Québec, et que étant française résident à Montréal depuis seulement quelques années, je ne connais pas énormément de monde. Donc ce poste est pour vous demander votre aide! Pourriez-vous prendre ce sondage de seulement 5 minutes pour m'aider à compléter mon projet? https://docs.google.com/forms/d/1tDWB4aTrs1WVh9A9BaaXA6CcIoXHFoYHd0sXjbthcdk/edit Merci beaucoup, - Une française qui panique un peu
  9. Bonjour, Je postule a Concordia, l'UDEM et l'UQAM en cinéma et en communication. J'ai envoyé mes dossiers il y a 2 semaines avec mes relevés de notes et une vidéo constituant le portfolio. Mes résultats scolaires sont moyens (environ 10,4 de moyenne générale seconde+première+terminale) mais j'ai des commentaires satisfaisants et encourageants, une lettre de recommandation de ma directrice et mon lycée est très bien classé dans l’académie rhones alpes. Je sais que tout cela est abstrait et que votre réponse n'est pas sure mais ai-je mes chances ? J'ai une bonne lettre de motivation et donc plusieurs éléments jouant en ma faveur (mon portfolio) sachant que je postule pour des programmes d'art. Si quelqu'un a un avis où a eu des expériences communes aux miennes je serais intéressé de connaitre sa réponse. Merci !
  10. Bonjour à tous, j'ai postulé en maitrise de sociologie à l'UdeM et à l'UQAM pour la session hiver 2017. (programmes non-contingentés) Mes deux dossiers sont complets, et ont été envoyés en temps et en heure. Cependant, j'ai une crainte : je viens de me rendre compte que la moyenne de mes trois années de licence est inférieur à ce qui est demandé dans les conditions d'admission. Question : Est-ce que mes dossiers seront automatiquement refusés du fait de ne pas avoir la moyenne requise ? (J'ai peur ! lol)
  11. JDbln

    Serais-je admise ?

    Bonjour à tous, Je suis actuellement en 1eES, et j'envisage de faire mes études au Canada Je souhaiterais déposer ma candidature pour le baccalauréat en Administration, mais d'après ce que j'ai compris c'est un programme contigenté... J'ai actuellement 15 de moyenne, en imaginant que je reste dans ces eaux la, aurais-je une chance d'être admise ? Si vous pouvez m'aider, Merci
  12. Bonjour, Bonsoir Je ne sais pas si un sujet à déjà été posté sur ce sujet si c'est le cas dsl. Tout d'abord, je serai plutôt intéressée par la communication ou l'art. Ensuite, quelqu’un pourrait-il m'expliquer la différence entre les cégeps et les universités comme l'Uqam ou l'Udem pour les français? Je sais que les Cégeps sont gratuits (je crois...) mais au niveau de la réputation, est-ce la même? Et au niveau de la reconnaissance France-Quebec? Est-il plus facile d'étudier en Cégeps ou en universités (et au niveau de la moyenne du bac est-ce la même?)? Et est-ce possible d'intégrer ensuite une université (française ou québécoise) par la suite facilement? En fin voilà un peu le genre de questions que je me pose, si vous avez d'autres choses à dire, tout est le bienvenu! Merci
  13. Bonjour tout le monde Je voudrais d'abord souhaiter a toute la communauté une bonne et heureuse année et que vos projets (Immigration ou autre...) se concrétisent. J'ai en tête depuis quelques jours des questions sur l'après licence.En effet je viens de commencer une licence en gestion et ma préoccupation est,si dieu le veut, un master à l'UQAM. Ayant déjà un BTS en commerce international, j'envisage un master en relations internationales. A priori c'est risqué et oui ce n'est pas le même domaine mais je voudrais changer pour acquérir une certaine polyvalence et travailler pour les ONG,OG etc... Est ce que c'est un pari (trop) risqué ce changement (de la gestion vers le droit) ? Quels sont les réels débouchés ? Et si quelqu'un est déjà passé par la même situation je lui serait reconnaissant(e) de me faire part de son expérience. Merci d'avance pour votre aide.
  14. camillem

    Bac Communication à l'UQAM

    Bonjour, Je viens vous solliciter afin de répondre à quelques questions. Je suis actuellement en deuxième année de BTS Assistant de Gestion en France, je compte postuler très prochainement à l'UQAM en Baccalauréat Communication (Stratégies de la Production culturelle et médiatique) or j'ai appris que la formation était contingenté. Je ne m'en sort pas trop mal dans mes résultats scolaire en 1ère année de BTS ma moyenne tournait autour de 12.6 et la moyenne de classe autour de 11.4, cette année mes résultats ont baissé (11.4), mais reste au dessus de la moyenne de classe (10.9). Mais voici le problème, j'avais avant mon BTS fait un Bac Pro Secrétariat. Donc voici mes questions : - Mon Bac pro ne va t-il pas me poser un problème ? - Pensez vous que je respecte les critères d'admission ? - Mon statut d'étudiante étrangère ne m'avantage t-il pas ? (Juste une question ) Je vous remercie par avance de vos réponses
  15. Étudier même l'été ! L'UQAM offre une quinzaine d'écoles d'été à Montréal et à l'étranger. Par Jean-François Ducharme 24 FÉVRIER 2015 À 15H49 L'école d'été en Italie permet d'étudier à Florence, en Toscane.Photo: iStock En ces froides journées d'hiver, la période d'inscription aux écoles d'été de l'UQAM est déjà commencée. De multiples possibilités s'offrent aux personnes qui désirent profiter de la période estivale pour suivre des cours dans des domaines spécifiques, tout en participant à des colloques et à des séminaires. Offertes à Montréal comme à l'étranger, les écoles d'été permettent aux étudiants, aux professionnels et au grand public de profiter de l’expertise de professeurs reconnus internationalement, d'obtenir un diplôme plus rapidement, de reprendre un cours ou d'explorer de nouveaux horizons. Italie, Grèce, Allemagne L’école d’été en Italie permettra d’étudier deux mois à Rome et en Toscane, du 1er mai au 30 juin. Deux cours consécutifs de 45 heures seront offerts, à raison de 3 heures par jour, 4 jours par semaine, soit ceux sur Rome et le Moyen Âge italien et sur Florence et la Renaissance. Depuis 2005, l'école d'été en Grèce ouvre les portes de Molyvos, l'un des plus anciens villages de l'île de Lesbos, dans la mer Égée. La formation s'étalera sur une période de huit semaines, du 1er mai au 30 juin. Deux cours consécutifs de 45 heures seront offerts, soit un atelier de production en cinéma et en technologies numériques et un cours sur les différents genres et procédés de réalisation de carnets d'esquisses dans l'histoire de la peinture, de l'architecture et de la littérature. Berlin sera de nouveau le siège de l'école d'été en Allemagne, du 1er juin au 31 juillet. L'école propose de choisir entre deux cours en design de l'environnement et deux cours en langues et en sociologie. L'atelier en design, donné à Cesky Krumlov, en République Tchèque, permettra de voyager de Prague à Amsterdam, en passant par l'Allemagne centrale. Risques météorologiques Chaque année, les risques naturels d'origine hydrométéorologique – inondations, ouragans, cyclones, typhons, sécheresses – causent la mort de centaines de milliers de personnes, selon l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Ces risques sont susceptibles d'augmenter en raison des changements climatiques mondiaux. Afin de répondre aux besoins croissants dans le domaine de la gestion des risques, l'UQAM tiendra la première école d'été sur la réduction des impacts et la gestion des risques météorologiques dans le monde francophone, du 8 au 12 juin. Ce projet, réalisé grâce à un partenariat avec le Service météorologique d'Environnement Canada, rassemblera les diverses expertises développées depuis plusieurs années à l'UQAM, notamment en ce qui concerne la modélisation régionale du climat, les impacts de l'activité humaine sur l'environnement et la communication des risques. «Il est important de sensibiliser tous les acteurs – météorologues, scientifiques, étudiants, spécialistes en santé et en sécurité publique, en météorologie et en communication – sur l'importance de travailler de façon transdisciplinaire», souligne Philippe Gachon, professeur au Département de géographie. Des présentations et plénières auront lieu le matin, alors que des ateliers se tiendront en après-midi. Les étudiants de l'UQAM peuvent recevoir des crédits universitaires selon leur parcours académique, alors que les professionnels obtiendront une attestation de la Société de formation et d’éducation continue de l’UQAM. «L'école d'été contribuera à renforcer la place de l'UQAM en communication et en gestion des risques hydrométéorologiques, en plus de développer un réseau international dans toute la francophonie», note Bernard Motulsky, professeur au Département de communication sociale et publique et titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing. Yves Baudouin, professeur au Département de géographie, Pierre Gauthier, professeur au Département des sciences de la Terre et de l'atmosphère, et René Canuel, agent de recherche et de planification à la Faculté des sciences, collaborent également à l'organisation de cette première école. Montréal numérique La deuxième édition de l'école d'été Montréal numérique, qui se tiendra du 19 au 25 mai, se concentrera sur le thème du «Passé modélisé». Organisée par les départements d’histoire de l'UQAM et de l'Université de Sherbrooke, avec la collaboration de l’équipe de recherche Montréal, plaque tournante des échanges: histoire, patrimoine, devenir et le ministère de la Culture et des Communications, l'école se consacrera à l’exploration des relations entre l’histoire et le numérique, avec Montréal comme laboratoire de recherche. Plusieurs conférences, visites de terrain et ateliers pratiques permettront aux participants de découvrir l’apport du numérique et de la modélisation 3D/4D à la recherche, à sa diffusion et à l’élaboration d’applications destinées à divers milieux (écoles, musées, organismes en patrimoine). En science politique et droit Pas moins de sept écoles d'été seront organisées par la Faculté de science politique et de droit. L'université d'été sous les baobabs: enjeux et défis du développement en Afrique se tiendra du 11 au 22 mai au Burkina Faso, une première pour la faculté en sol africain. Cette école abordera les trajectoires des États africains postcoloniaux confrontés aux problématiques du développement et aux défis de l'intégration régionale et de la mondialisation. L'Observatoire sur les missions de paix et les opérations humanitaires de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques propose trois écoles d'été: la première, sur les opérations humanitaires, se tiendra du 4 au 9 mai; la seconde, qui se déroulera du 11 au 16 mai, portera sur les missions de paix; et la troisième, du 25 au 30 mai, sera consacrée aux interventions de consolidation de la paix. Une école d'été sur la protection internationale et comparée des droits de l'enfant se tiendra du 8 au 15 juin. Organisée en partenariat avec le Bureau international des droits de l'enfant, elle examinera divers enjeux, dont l’exploitation sexuelle et l’utilisation des enfants dans les conflits armés, la violence à l’école et la discrimination fondée sur le sexe ou l’origine ethnique. L’école d’été sur la Russie, organisée en collaboration avec l’Institut d’études internationales de Montréal, aura lieu du 15 au 19 juin. Elle portera sur les principaux aspects de la politique contemporaine de l’État russe, notamment le droit et la justice, le marché intérieur, la politique économique et les relations internationales. Enfin, l'école d'été sur les négociations commerciales: commercer dans un monde multipolaire, organisée conjointement avec l'École nationale d'administration publique, se tiendra du 20 au 29 août. Elle proposera aux étudiants et aux professionnels une formation sur les enjeux commerciaux, les négociations commerciales et le contenu des grands accords de commerce internationaux. «Les participants acquerront des outils pour mieux comprendre, analyser, négocier, administrer et appliquer des politiques publiques en matière de négociations commerciales internationales», mentionne Daniel Bonilla, coordonnateur de l'école. Écologie forestière La quatrième édition de l’école d’été du programme interuniversitaire et interdisciplinaire de formation en modélisation de la complexité des forêts aura lieu du 25 au 29 mai, à la Station de biologie des Laurentides. Une douzaine d’intervenants traiteront de thèmes liés à l’écologie forestière, à la complexité et à la modélisation. «En séjournant pendant une semaine dans une station de recherche située en forêt, les étudiants peuvent échanger sur leurs projets de recherche, faire du réseautage avec des professeurs ou explorer des possibilités d’études supérieures ou de stages», souligne Virginie Angers, coordonnatrice de l'école d'été. Une autre école d’été portant sur la complexité et les systèmes complexes adaptatifs en lien avec la forêt sera offerte à la forêt de recherche et d’enseignement HJ Andrews, en Oregon, du 8 au 12 juin. http://www.actualites.uqam.ca/2015/uqam-offre-quinzaine-ecoles-ete
  16. salut tout le monde ! je viens vers vous car je me pose pas mal de questions au sujet du permis d'études ... j'ai récemment terminé mon pvt au canada à montréal, je suis donc retournée en france. or, j'ai réellement aimé vivre dans ce pays, mais je n'ai malheureusement rien trouvé à part des petits boulots. j'ai donc pris la décision de refaire des études (dans un domaine qui n'a rien à voir avec le mien) pour pouvoir m'y installer définitivement. bonne nouvelle, je suis acceptée à l'udem pour faire le baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement au primaire. je vais bien évidemment devoir travailler à côté de mes études pour subvenir à mes besoin, d'où mes diverses questions : 1) je compte chercher une jobine en tant qu'animatrice en activité parascolaire, ou quelque chose dans ce domaine pour commencer dors et déjà à acquérir de l'expérience et à me créer un réseau. je me rappelle que mon pvt contenait une clause de restriction qui ne me permettait pas de travailler dans le domaine de la santé ou avec des enfants, il aurait fallu que je passe une visite médicale. je me demandais si c'était pareil pour le travail hors campus ? si oui, j'aimerais savoir où est ce que je peux passer cette visite (sachant que j'habite montpellier) et combien ça coûte ? 2) j'aimerais aussi savoir si je peux travailler dès mon entrée sur le territoire, car je connais quelqu'un qui serait prêt à m'embaucher dès mon retour (sachant que j'arrive le 1er août et que ma rentrée est en septembre). faut-il faire une demande pour travailler hors campus ou suffit-il d'avoir mon permis d'étude ? 3) autre question, il est spécifié dans ce baccalauréat que je ne pourrai prétendre au brevet d'enseignante (dans 4 ans quand j'aurai validé mon diplôme) uniquement si j'ai la résidence permanente. j'ai entendu quelque part qu'on ne pouvait commencer les démarches pour la rp qu'une fois les études terminées, mais j'aimerais bien l'obtenir un peu avant. est-ce possible ? 4) dernière petite question pour ceux qui ont fréquenté l'udem. j'aimerais connaitre votre avis sur cette université ? ou peut-être des personnes ont déjà fait le baccalauréat que je vais tenter, sais-on jamais ... j'attends aussi la réponse de l'uqam pour un baccalauréat en administration. quel serait le meilleur choix ? merci, merci pour votre aide !
  17. Bonjoureloise

    Études UQAM - UdeM Montréal

    Bonjour, je suis actuellement en Terminale Arts Appliqués à Paris et suis en train de remplir mes dossier de visa etc... pour l'année prochaine. J'ai été admise en Design industriel à l'Udem et ai envoyé un dossier à l'UQAM pour le programme Arts Visuels et Médiatiques (dont la réponse ne sera pas avant mai). Si je suis acceptée au deux je pense choisir Arts Visuels, toute fois je voulais vous demander si vous aviez eu des échos, informations sur ces programmes et ces universités ? Merci d'avance !
  18. Auri907

    Etudes 1er cycle au Québec

    Bonjour à tous, je suis actuellement en terminale S et je souhaite partir l'année prochaine au Québec pour faire un baccalauréat (équivalent d'une licence), soit à l'Udem, l'Uqam ou Bishop's. Cependant j'hésite beaucoup sur le choix du programme entre communication, marketing ou psychologie/sociologie, et j'aimerai savoir s'il existe des passerelles, c'est à dire si avec un baccalauréat en psycho je peux intégrer un master en communication par exemple, ou en marketing (dans une université au québec ou ailleurs, aux USA par exemple). Ce n'est pas indiqué sur leur site internet et je leur ai envoyé un mail mais ils ferment pour les fêtes de noël alors j'ai peur de ne pas avoir de réponse et il faut s'inscrire rapidement alors je me tourne vers vous, en espérant que quelqu'un puisse répondre à mon problème... Et autre question, quelqu'un m'a dit que combiner 2 programmes (un majeur et un mineur) conduisait à un diplôme "moins bien" qu'un baccalauréat avec un seul programme, est-ce vrai? Car sinon j'avais pensé à combiner communication et psychologie, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée. Merci d'avance pour vos réponses, Auriane.
  19. Bonjour tout le monde, Je suis nouvelle ici, et je fais appel à votre aide pour de multiples raisons. Je viens de passer mon bac S, et je cherche depuis quelques temps à étudier au Québec (Montréal plus précisément) puisque c'est une ville qui m'attire fortement. Je m'apprête à rentrer à la fac de droit d'Aix-Marseille à la rentrée et mes objectifs seraient les suivants : Je désirerais rentrer, au terme de ma licence, en maîtrise (donc master en France) dans une université Québécoise; ou bien y rentrer au cours de ma licence si cela est possible (peut-être partir grâce au CREPUQ et tenter d'être admise jusqu'à la fin de mes études ?). Je favorise le fait de commencer mon cursus en France afin de pouvoir bénéficier de l'enseignement français et ainsi pouvoir exercer mon métier dans mon pays, sans pour autant être 'bloquée' au Canada; mais mon ambition serait d'exercer à l'international. Ainsi, je me suis renseignée dans les divers sites des différentes universités Montréalaises et sur quelques forums, et d'après ce que j'ai lu mes objectifs seraient réalisables. J'aimerais savoir si l'une ou l'un d'entre vous a réalisé un tel parcours ou alors si quelqu'un pourrait me guider ? Par ailleurs j'ai lu -à titre d'exemple- sur le site des admissions en 2e et 3e cycle de l'université McGill que pour être admis il fallait : " détenir un baccalauréat en droit, ou son équivalent, d'une université reconnue, avec une moyenne générale cumulative d'au moins 3.00 sur 4.00, ou son équivalent (classe supérieure)" mais seulement que signifie une "université reconnue" ou "accréditée" (comme on peut le lire aussi sur certains sites) ? L'AMU l'est-elle ou comment fait-on pour le savoir ? De surcroît, comment peut-on déterminer l'équivalence des notes québécoises avec celles françaises ? Ou en d'autres termes à combien revient à avoir un 3.00/4.00 ? Pour terminer, j'ai lu sur le site de McGill qu'ils proposaient un double diplôme BCL/LLB reconnu au Canada et aux États-Unis en premier cycle, mais est-il possible de postuler pour ce programme en 2ème cycle, par exemple ? Je suis navrée, il se peut que mes propos soient quelque peu confus mais je suis encore un peu novice... Je vous remercie infiment d'avance pour votre considération et vos réponses, et j'espère ne pas vous assaillir avec tant de questions. Bonne soirée, Lsatsun
  20. Noiram

    Financer son doctorat

    Bonjour à tous, Après avoir postulé à l'UQAM et l'UdeM pour entrer en doctorat de sociologie cet hiver, je viens de recevoir ma première lettre d'admission (à l'UQAM, j'attends encore pour l'UdeM) et je cherche maintenant à me renseigner sur les possibilités de financer ce doctorat. J'étais à la base partie d'infos données par un ami qui fais une thèse à Concordia et qui semblait dire que obtenir des financements n'était pas si compliqué, mais il semble que le système des universités francophone ne soit pas aussi généreux en bourses. Je suis biensur en contact avec les deux facs et je me renseigne sur les bourses, mais il semble qu'elles soient plutôt rares et réservées à un ou deux étudiants étrangers par an (je pense là aux bourses distribuées par les facs elles même). Je sais aussi qu'il sera envisageable de postuler après une première cession à différentes bourses qui me sont pour l'instant innaccessibles, n'ayant pas encore de bulletins notes canadiens. Je voudrais donc me renseigner auprès de personnes qui sont déja là bas, et qui effectuent ou ont effectué un cycle supérieur dans le domaine des sciences humaines au sein d'une université francophone. --> Avez vous le sentiment que les bourses (à la fois de recrutement et d'excellence, mais aussi les différentes plus petites bourses accessibles plus tard) sont difficiles à obtenir où est-il envisageable de se financer partiellement avec? --> A defaut de bourses, vous semble-t-il possible de se financer grâce aux emplois du le campus et notamment aux emplois d'assistants de prof? Je précise que je peux obtenir un peu d'aide de la part de mes parents, au moins temporairement au début, et que je prévois de partir avec mon copain qui lui devrait, si tout se passe bien, pouvoir bénéficier d'un permis de travail ouvert et éventuellement payer notre loyer (il est ingénieur en electronique embarqué) lorsque ce sera plus compliqué pour moi. Voila j'aimerais votre avis, mon projet vous semble-t-il faisable? Merci d'avance pour vos réponses qui me seront très précieuses pour m'aider à me reperer dans l'énorme brouillard actuel de mes reflexions sur le sujet :-)
  21. Bonjour à tous, Depuis ma classe de première je souhaite entreprendre après mon baccalauréat français un baccalauréat en gestion et design de la mode, concentration commercialisation. Je suis maintenant en classe de terminale et souhaite toujours entamé ce projet d'étude. Voyant à quelle vitesse l'année scolaire passait, je commence tout juste à stressé à l'idée de ne pas être accepté à ce programme d'étude. En effet, le baccalauréat que je souhaite entreprendre est "contingenté". La peur que mon dossier académique (note et appréciation) ne réponde pas aux attentes de l'université m'envahi car ce projet d'étude me tiens énormément à coeur. Il y a 2 ans je ne savais vraiment pas où m'orienté, ma mère me répétait que je devais m'orienté vers quelque chose que j'aime et ce que j'aime c'est la mode. La mode est le secteur dans lequel je sais que je vais aimé bossé et étudié mais ne sachant pas manié le crayon je devais trouvé une autre orientation que celle du stylisme. J'ai donc procédé à des recherches et j'ai finis par trouvé par hasard ce programme d'étude qui collait parfaitement avec mon approche de la mode. J'ai carrément eu un coup de coeur en prenant lecture du programme ! J'avais déjà eu des échos sur le Canada pour les études lorsque j'y ai séjourné il y a 3 ans, séjour que j'ai adoré passé au côté de tous ces Canadiens tous aussi chaleureux les uns autant que les autres ! Je m'écarte là... Donc voilà. Pour information je suis guadeloupéenne et donc étudiante étrangère. Je dois alors déposé ma demande d'admission en Février (date conseiller pour les étudiants étrangers). Je voudrais avoir des infos sur les programmes contingentés : comment sont traités les demande (je voudrais avoir plus de détails) ? les demandes des candidats étrangers sont-elles traitées différemment ? Je suis en contacte avec une conseillère en recrutement qui était venu en Guadeloupe spécialement à l'occasion de la "Nuit de l'orientation" qui m'a dis que la moyenne de mes 2 dernières années de lycée recommandé pour être admissible est de 11,5/20 (note qui peut varié selon les années) et que si je n'avais pas ces résultats, je pouvais toujours m'orienter vers un certificat en administration, par exemple, pour cumuler un certains nombre de crédit et ainsi déposé ma demande sous la base universitaire. Mais j'aurai quand même préféré entamé le programme tout de suite après le bac... Voilà mes moyennes des 3 trimestres depuis la classe de première (je suis en série ES, économie et social, et en spécialité maths) : 1ère : 11,6 - 9,9 - 11,2. Je n'ai pas encore finis mon premier trimestre de terminale. Je n'ai pas d'appréciation "négative" à part quelques "manque de participation". Je prend toutes les informations bonnes à prendre. N'hésitez surtout pas ! Merci d'avance à tous.
  22. Bonjour, Je rentre en terminale L cette année et en début d'année prochaine j'envisage de faire des demandes d'inscription à l'université de Montreal ou bien de l'Uqam (voir les deux). Je vis en Martinique et il y a un forum étudiant avec des représentants d'universités du quebec tout les ans et je compte y aller.Mais avant sa j'aimerais savoir comment les universités publiques tel que UdM ou l'Uqam recrutent leurs étudiants. - Est-ce comme en France (ils ne s'attarde pas trop sur les résultats, et ne choisissent pas que les élèves "brillants" en quelques sorte, ils prennent les dossiers potables et bons tant qu'ils y a de la place) ou bien ils sont très carrés sur les dossiers scolaire (Si oui pouvez-vous me donner une moyenne) ? - J'aimerais aussi savoir (vu qu'une année de baccalauréat coute environs entre 1500 euros et +2000 euros (j'ai fais une conversion des prix en moyenne) si l'on peux payer en plusieurs fois (genre chaque trimestre ou si il y a certaines possibilités de paiement en plusieurs fois pour les budgets "petits" et "moyens" en gros? - Est-ce qu'ils y a des bourses/aides financières sous critères sociaux? J'ai probablement d'autres questions mais elles me viendront peut-être plus tard. Merci à ceux qui prendront le temps de me répondre, j'ai vraiment besoin d'aide.
  23. Bonjour, je suis actuellement en terminale Littéraire et je souhaite étudier le journalisme à l'Uqam. En première, ma moyenne était d'environ 16,50/20 et cette année elle est de 15/20. Le programme est contingenté et c'est donc pour cela que je pense que mes chances sont très minimes! J'aimerais savoir ce que vous en pensez... Si je ne suis pas accepté à l'Uqam, j'aimerais étudier le journalisme à l'Udem. Toutefois, il faut d'abord deux années d'études pour ensuite postuler pour un certificat en journalisme. J'aimerais être journaliste de presse écrite spécialisé en Culture et Société et je me demande donc ce que je pourrais faire ces deux années... Selon vous, quel programme serait le plus adapté ? J'avoue que je suis un peu paumé, j'ai en effet compris cette semaine que je ne devais pas me fier au conseiller en orientation de mon lycée et puis dans quelques semaines je dois commencer les démarches... Merci d'avance pour votre aide!
  24. Bonjour à tous, Donc je suis actuellement en France en terminal littéraire, et je prévois d'aller étudier au Québec après l'obtention de mon Baccalauréat, pour rejoindre ma copine (qui vit là-bas), je l'ai déjà visité plusieurs fois et après un an et demi nous avons décidé de franchir le pas pour vivre ensemble, le passage à l'université nous paraissant approprié. Voilà qui nous amène à aujourd'hui, j'ai postulé en novembre/décembre pour l'UQAM et l'Université de Montréal, et j'ai à ce jour reçu une première acceptation (dans un programme de l'UQAM non contingenté). Seulement pour les autres programmes la date limite et le 1er mars, et les résultats nous seront donnés que 6 semaines après environs il me semble. J'aimerais donc savoir si je peux commencer mes démarches pour venir en tant qu'étudiant (CAQ et visa étudiant, je crois?), ou bien si je dois attendre d'avoir l'acceptation que je désire pour faire les démarches avec ce programme. De plus je dois "valider" mon choix de programme à quel moment faire intervenir cette procédure et comment? D'avance merci pour ceux qui auraient des conseils ou une expérience à partager! Bonne journée Étienne
  25. Bonjour a tous , Je suis de retour ,ca fait un bail que je n ai pas visite le forum . Pour cette occasion ,j ai decide de poster une image ,montrant le processus des admissions universitaires au Quebec ,vu par un(e) etudiant(e) de l universite de Montreal sur un site de niaiseries .( ce n est pas moi ;-) ) Source :http://umontrealmemes.com/2012/01/25/le-processus-des-admissions-universitaires-explique/#comments Qu est ce que vous en pensez ?
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles