Jump to content

eli1789

Habitués
  • Content Count

    4,229
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    46

eli1789 last won the day on June 15

eli1789 had the most liked content!

About eli1789

  • Rank
    The Matrix
  • Birthday 01/01/1993

Profile Information

  • Gender
    Autre
  • Statut
    autre
  • Pays d'origine
    eli1789
  • Pays de résidence
    eli1789
  • City
    eli1789

Recent Profile Visitors

4,843 profile views
  1. le probleme est qu'il ne sont pas prés a deposer leur di a cause de leur teste de langue HS . a quoi bon de nous prendre nous en otage ?? alors qu'on as tous pour etre invité car si on doit attendre 6 mois de plus c'est nos teste qui vont devenir hs .
  2. mais en même temps les arrimiste ex mpquiste ne sont pas prés pour déposer leur d.i donc les invitation annoncer par le ministre serons pour qui ? a mon avis la priorité des mpquiste n'est pas absolue ils aurons juste le gros du gâteaux . c'est le seul scénario qui tient la route.
  3. si on suit cette lettre et la déclaration du ministre sur la priorité au 3700 donc il ne faut pas attendre d'extraction sur ARRIMA avant 6 mois encore. mais c'est a l’inverse de ce qui a étais dit aujourd'hui dans sa conférence de presse ou il semble prés a commencer. mais sa expliquerait pour quoi il a rallonger nos d.i de 6 mois. mais 6 c'est le mois de décembre et d’après eux il y'aura plusieurs invitation d'ici le 16 janvier. c'est m'embrouille ou c'est moi .
  4. ton analyse est courte je pense que le système n'est pas dupe : s'il y'a un mpquiste du Quebec détecter il sera invité même sans teste . le candidat les fournira sur MPQ et au moment de l'envoie du dossier papier. je doute fort que le midi attendent que vous passiez vos testes pour lancer les extractions et d'un point de vue logique je doute fort aussi que par exemple sur 500 il y'aura que des 3700+ les comme toi sa ne tient pas la route. sa sera du 60% 40% un truc dans le genre.
  5. Communiqués Lancement du système Arrima : une modernisation attendue et souhaitée du système d’immigration Montréal, le 27 juin 2019 – Le ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, M. Simon Jolin-Barrette, est fier de procéder, lors d’une présentation devant une cinquantaine de personnes du milieu économique, au lancement du nouveau système de sélection Arrima. Premières invitations Le lancement officiel du processus des premières invitations par l’entremise d’Arrima représente un virage majeur dans le système d’immigration québécois. Ce nouvel outil permettra de mieux associer le profil des candidats à l’immigration aux besoins du marché du travail. Le Ministère profitera de cet exercice initial afin d’inviter les personnes qui : avaient présenté une demande de certificat de sélection dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés et qui séjournaient temporairement au Québec au moment de la présentation de cette demande; avaient présenté une demande de certificat de sélection dans le Programme régulier des travailleurs qualifiés et qui sont aujourd’hui sur le territoire québécois; détiennent une offre d’emploi validée par un employeur du Québec. Les personnes qui répondent à la première et à la deuxième catégorie énoncée ci-dessus et qui souhaitent être invitées à présenter une demande de sélection permanente doivent d’abord déposer une déclaration d’intérêt par la plateforme en ligne Arrima. La déclaration d’intérêt est une étape simple et gratuite qui se fait en ligne et qui prend environ une heure à compléter. Ce processus vise à concrétiser un engagement pris par le gouvernement lors des travaux entourant la Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes, le 28 février dernier. Cet engagement consiste à inviter prioritairement les candidats qui avaient déposé leur demande de certificat de sélection permanente alors qu’ils se trouvaient en sol québécois. Par l’attribution de la priorité à ceux qui répondent déjà à un besoin du marché du travail, le gouvernement répond directement à l’enjeu de la pénurie de main-d’œuvre qui touche l’ensemble des régions du Québec. Une transition clé dans la réforme du système d’immigration au Québec Le Ministère pourra désormais concentrer ses efforts sur le traitement des demandes de personnes qui, tout en présentant un fort potentiel d’intégration au Québec, répondent aux besoins du marché du travail. Pour ceux et celles qui souhaitent concrétiser leur projet de vie au Québec, la différence sera marquée, car le délai de traitement de leur dossier passera de trois ans à six mois, une fois leur demande de sélection permanente présentée. Cette étape clé de la modernisation du système d’immigration offre les outils, mais surtout la latitude nécessaire au MIDI pour être réellement en phase avec les besoins actuels du marché du travail, notamment en modulant les critères d’invitation en fonction de l’évolution des besoins de main-d’œuvre et de la réalité de chacune des régions. Portail employeur : mieux recruter Lors de sa présentation, le ministre a également dévoilé une nouveauté offerte par la plateforme Arrima qui facilitera les démarches de recrutement des entreprises du Québec. Il s’agit de la première des deux phases du tout nouveau Portail Employeurs. Cette interface permettra aux entreprises d’avoir accès aux caractéristiques socioprofessionnelles des personnes qui ont déclaré leur intérêt à immigrer au Québec. Des agents d’aide aux entreprises du Ministère accompagneront dans un premier temps les entreprises et les guideront dans leur recherche en mettant à leur disposition une liste de candidats potentiels pour répondre à leurs besoins spécifiques. Les entreprises pourront par la suite, communiquer avec les candidats désirés, et leur offrir, s'il y lieu, un contrat de travail permettant d’amorcer les démarches d’immigration en sol québécois. Ce nouvel outil s’inscrit dans l’offre de services du MIDI qui prévoit un accompagnement de proximité aux entreprises par l’entremise des six directions régionales du Ministère et 40 points de service. La deuxième phase du Portail employeur sera disponible dès février 2020. Citation « C’est avec satisfaction que je vois aujourd’hui le système d’immigration du Québec prendre le virage de la modernisation. Le système Arrima nous permet de mieux répondre aux besoins du marché du travail du Québec. Nous avons entendu et écouté les différents besoins dans l’ensemble des régions du Québec ainsi que ceux du milieu économique. L’immigration est l’une des solutions à la rareté de main-d’œuvre qui touche le Québec et nous nous assurerons que les personnes immigrantes qui choisissent de s’y établir seront en mesure de participer pleinement à la société québécoise, et ce à la hauteur de leurs compétences. Pour votre gouvernement, l'immigration fait partie de la réponse aux besoins des entreprises et des régions, et c'est une priorité. » Simon Jolin-Barrette, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion
  6. Oui normale change de navigateur. Courage tous est possible.
  7. Un peut de courage il faut fermé le sujet et ouvrir un autre spécial pour la procédure de remboursement. Les mpquiste qui sont au Québec vont finir leur récit sur le sujet ARRIMA.
  8. Il y'a une autre phrase ou il est comparé au programme pilote d'immigration au Canada atlantique et c'est pas une bonne chose car se dernier est tributaire d'une offre d'emploi . il y'a aussi les lacunes déjà existantes de entrée express comme la fameuse autonomie financière qui est de un an c'est beaucoup trop. Et impossible de la justifier a la fin de la procédure idem pour l'ede a quoi bon l'exiger vue que les diplôme ne rapporte pas de point . sauf le niveau. Enfin je doute fort qu'ils nous lisent.
  9. Mise a jour du volet actualités sur le site du midi : espérons qu'il est pas beaucoup de petit malin comme @Nikos . Sanction de la loi sur l'immigration La Loi visant à accroître la prospérité socio-économique du Québec et à répondre adéquatement aux besoins du marché du travail par une intégration réussie des personnes immigrantes a été sanctionnée le 16 juin 2019. En vertu de cette loi, les demandes de certificat de sélection du Québec pour lesquelles aucune décision n’avait été rendue avant la sanction de la loi sont maintenant fermées. Le Ministère procédera au remboursement des droits exigibles, conformément à l’article 20 de la loi. La procédure à suivre pour obtenir ce remboursement sera communiquée prochainement aux personnes concernées. Dorénavant, le Ministère utilisera un nouveau système, qui permet d’inviter en priorité à présenter une demande de sélection permanente les personnes qui répondent le mieux aux besoins du Québec. En vertu de la loi, seront invitées en premier, par la plateforme Arrima, les personnes qui avaient présenté une demande de certificat de sélection du Québec avant le 2 août 2018 et qui : séjournaient temporairement au Québec au moment de la présentation de leur demande, conformément à l’article 5.01 du Règlement sur la sélection des ressortissants étrangers ou; qui séjournaient au Québec au moment de la sanction de la loi et qui étaient titulaires d’un permis d’études ou de travail. Le ministre invitera les personnes qui ont déposé une déclaration d’intérêt et qui respectent les conditions prévues à la loi à présenter une demande de sélection permanente. Les personnes qui désirent toujours immigrer au Québec peuvent se créer un compte dans Arrima et déposer gratuitement une déclaration d’intérêt. http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/actualites/actualites-2019/sanction-loi.html
  10. https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/nouvelles/2019/06/le-programme-pilote-dimmigration-dans-les-regions-rurales-et-du-nord-prend-son-envol.html
  11. Non donne moi un liens stp je vais approfondir le sujet merci.
  12. Si tu es sûre que ta pas fait de mise a jour essaye de voir si tu peut récupéré ta d.i l'ancienneté de création pourrait jouer un rôle dans les extractions. Si non pour les congés vaudrait mieux avoir les bonne dates.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines