Aller au contenu
IMPORTANT : Gérez votre adresse de courriel En savoir plus… ×

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'immigrer'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

51 résultats trouvés

  1. relbadri

    renseignement immigration

    Bonjour , je suis nouveau sur ce forum, je suis heureux d'être parmi vous, selon vous est ce que j'ai de fortes chance d'être admis pour entrer expresse Ontario selon mes critères suivant : - licence en Economie. - diplôme en informatique. -3 d’expérience dans le domaine des centres d'appel ( 10 mois pour une entreprise canadien BELL CANADA) au maroc. actuellement je travail dans une banque (caissier). j'ai 28 ans ps: j'ai pas encore passé le tcf canada. Merci svp de me répondre aussi vite que vous liserez mon message , je vous embrasse d'avance. Cordialement
  2. Bonjour, Je viens d'obtenir mon diplome d'etudes secondaires et je voudrais venir au Canada pour poursuivre mes etudes mais des la fin de mes etudes, j'aimerais avoir uen garantie d'obtenir ma residence permanente ou du moins le permis de travail avant la residence permanente, donc pourriez vous me dire quel diplome vous me conseillerez de rechercher au college pour y arriver ? on m'a parle de DEP et ASP de 1800h mais dois je avoir le DEP puis l'ASP ou directement l'ASP? En gros quelle formation dois je suivre pour satisfaire les prerequis pour etre elligible pour l'experience quebecoise. Merci d'avance pour vos reponses. Cordialement
  3. jhoubert

    Immigrer au Canada

    Un jeune couple français rencontre un Canadien à l'étranger — C'est comment le Canada? — C'est un grand pays! Magnifique! Il y a beaucoup de banlieues...mais je vous rassure, c'est pas comme en France! C'est hyper propre, hyper sécuritaire et hyper ennuyeux. Dans les banlieues canadiennes, les jeunes se suicident...disons en bonne quantité, c'est suffisant pour faire le top 5! On est presque champion du monde, vous savez! Notre gouvernement fait beaucoup d'effort en ce moment pour rafler le titre! Comme ça, ça fera plus de pub pour attirer des immigrants désespérés! Les adultes travaillent beaucoup, ils sont occupés à payer leur grande maison remplie de produits qui débordent des placards. Ici, même si vous n'avez pas beaucoup d'argent vous pouvez avoir une grande maison, c'est pas juste un rêve! c'est un cauchemar! boulot-conso-dodo... Et quand ils ont du temps libre, les adultes regardent Netflic toute la soirée en mangeant des pizzas Domino's et des glaces Ben & Jerry's. Parfois, ils sortent, mais c'est seulement pour courir quelques minutes autour du pâté de maisons, car pour le shopping, ils préfèrent tout acheter en ligne. Et les vieux, ils dorment dans des centres, devant Netflic évidemment. Pas mal non? — Nous avons envie d'immigrer au Canada avec nos enfants qui auront bientôt 15 et 16 ans! — Super! Je peux vous aider à trouver un bon travail et une belle maison sur Internet. Vous trouverez sûrement un bon travail 9 à 5 au centre-ville dans un bureau propre et sécuritaire, ou bien dans un abattoir ou une usine quelconque à seulement 4 ou 5 kilomètres de votre banlieue. Le taux de chômage frôle les 5%, il y a des emplois CDD partout pour les nouveaux arrivants, surtout lorsqu'on sait qu'ils ne restent pas longtemps, et que d'autres après eux viendront les remplacer assez rapidement. Le patronat et les agents d'immigration se frottent les mains...Vous pourrez ensuite acheter une grande maison qui ressemblera à celle de votre voisin et toutes les autres du quartier, en plus de deux belles voitures de l'année (je vous recommande les modèles 4x4, car vous pourrez y stocker plus de choses lorsque vous ferez du shopping). Il y aura d'énormes hypermarchés pour acheter toutes les choses inutiles dont vous rêvez. Chez nous, les banques sont très généreuses, c'est pas comme en France! Elles vous prêteront facilement du crédit et vous offriront des cartes de toutes les couleurs! Le rêve nord-américain c'est maintenant ou jamais! — Vous nous avez convaincus! On part demain avec nos enfants Dylan et Jordan! — Tant mieux alors, et je suis sûr que dans 5 ans, vous plaindrez les Français et vos amis en France, malgré tous les défauts de votre beau pays...
  4. Carl-Andrea

    Quelles démarches pour immigrer ?

    Bonjour, je me présente je m'appelle Carl-Andrea, je suis un français de 21 ans qui a toujours habité en France. J'aimerais immigrer au Canada (plus précisément au Québec) pour y vivre, y travailler, un jour obtenir la citoyenneté Canadienne et y finir ma vie. Cependant, après de longues recherches, je ne sais toujours pas si il m'est possible d'immigrer. Quelqu'un pourrait m'aider et m'expliquer les démarches que je peux entreprendre pour mener à bien mon projet, s'il vous plait? A titre d'information: - Je suis titulaire d'une licence en développement Web ainsi que du BAFA, - J'ai les 13 000$ dollars canadiens nécessaires, - Je n'ai pas le permis, je compte le passer là-bas, - Je n'ai aucune dette et un casier judiciaire vierge. Merci d'avance ! :3
  5. VictoriaCDENE

    Nouvelle-Écosse

    Bonjour à tous, Je vois qu'il n'existe pas de sujet existant sur la Nouvelle-Écosse, et pourtant, quelle belle et accueillante province ! Je suis arrivée de France à Halifax en octobre 2014 et en tant qu'agente aux communications et au marketing pour le CDÉNÉ (Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse) voici quelques précieuses informations que j'aimerai partager avec vous si vous souhaitez immigrer en Nouvelle-Écosse : Tourisme Ses côtes de près de 7 400 km baignent dans l’océan Atlantique. Ses régions urbaines et rurales permettent d’infinies possibilités pour se réaliser aux plans professionnel et personnel. Malgré le fait qu’elle soit une province anglophone et que son marché du travail fonctionne majoritairement en anglais, la Nouvelle-Écosse offre d’excellentes possibilités de carrières aux individus qui maîtrisent également le français. Sa situation géographique est aussi avantageuse du point de vue des affaires en raison de sa proximité avec les marchés européens et américains. D’ailleurs, la Nouvelle-Écosse compte un aéroport international, l’Aéroport international Stanfield d’Halifax, qui offre des vols directs vers plus de 11 pays, en plus de vols à l’intérieur du Canada et vers les États-Unis. Il est également important de souligner que le coût de la vie en Nouvelle-Écosse est faible, ce qui entraîne un pouvoir d’achat plus élevé ainsi qu’une plus grande qualité de vie. Vivre en français Il existe, en Nouvelle-Écosse, des communautés de langue française établies depuis longue date. Leur présence date du 17e siècle et leur population est connue sous le nom des « Acadiens et Acadiennes ». Encore aujourd’hui, la langue française est utilisée dans ces communautés. Du point de vue de la langue, 10 % de la population néo-écossaise, soit près de 100 000 personnes, peut s’exprimer en français. Bien que seulement 4 % des résidents de la Nouvelle-Écosse possèdent le français comme langue maternelle, près d’une demi-douzaine de ses collectivités comptent un nombre important d’habitants qui s’expriment dans cette langue. Les personnes d’expression française forment la majorité dans trois de ces régions. Les familles d’expression française ont accès à plus de 20 écoles publiques francophones chapeautées par le Conseil scolaire acadien provincial (CSAP). De plus, l’Université Sainte-Anne offre des programmes universitaires et collégiaux en français dans ses cinq campus. Enfin, de nombreux organismes régionaux, provinciaux et institutionnels offrent des services variés en français aux diverses collectivités où un nombre élevé de résidents s’expriment en français. Bref, il est possible d’envisager une vie riche et stimulante en français en Nouvelle-Écosse! Emploi La Nouvelle-Écosse a un besoin grandissant de recruter des travailleurs qualifiés provenant de l’étranger pour réaliser son plein potentiel. Notre province est d’une beauté exceptionnelle, elle prend racine dans des communautés fortes et elle offre son lot de possibilités à saisir. Important! dans le cadre du projet pilote d'immigration au Canada atlantique, certaines professions sont prioritaires pour l'immigration en Nouvelle-Écosse lors de votre demande d'entrée express. Voici la liste : # Titre des professions CNP Niveau d compétence 1 Vérificateurs/vérificatrices et comptables 1111 A 2 Autres agents financiers/agentes financières 1114 A 3 Professionnels/professionnelles en publicité, en marketing et en relations publiques 1123 A 4 Adjoints administratifs/adjointes administratives 1241 B 5 Techniciens/techniciennes en comptabilité et teneurs/teneuses de livres 1311 B 6 Ingénieurs civils/ingénieures civiles 2131 A 7 Analystes et consultants/consultantes en informatique 2171 A 8 Programmeurs/programmeuses et développeurs/développeuses en médias interactifs 2174 A 9 Techniciens/techniciennes de réseau informatique 2281 B 10 Agents/agentes de soutien aux utilisateurs 2282 B 11 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées et infirmiers psychiatriques autorisés/infirmières psychiatriques autorisées 3012 A 12 Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires 3233 B 13 Enseignants/enseignantes au niveau collégial et autres instructeurs/instructrices en formation professionnelle 4021 A 14 Techniciens/techniciennes juridiques et personnel assimilé 4211 B 15 Travailleurs/travailleuses des services sociaux et communautaires 4212 B 16 Représentants/représentantes des ventes financières 6235 B Professions en demande en 2016 Les chiffres entre parenthèses, qui suivent le nom des professions, correspondent à un code CNP, soit un code de la Classification nationale des professions. La CNP est la référence reconnue des professions au Canada. Le générique masculin est utilisé dans le but d’alléger la lecture du texte. Il désigne à la fois les femmes et les hommes. Professions des affaires, des finances et de l’administration Vérificateurs et comptables (1111) Profession réglementée* Analystes financiers et analystes en placements (1112) Non réglementée Professions de la santé Omnipraticiens et médecins en médecine familiale (3112) Réglementée* Infirmiers autorisés et infirmiers psychiatriques autorisés (3012) Réglementée* Infirmiers auxiliaires (3233) Réglementée* Technologues de laboratoires médicaux (3211) Réglementée* Physiothérapeutes (3142) Réglementée* Ergothérapeutes (3143) Réglementée* Sciences naturelles et appliquées et professions apparentées Ingénieurs civils (2131) Réglementée* Ingénieurs mécaniciens (2132) Réglementée* Ingénieurs électriciens et électroniciens (2133) Réglementée* Ingénieurs informaticiens (2147) Réglementée* Analystes et consultants en informatique (2171) Non réglementée Analystes de bases de données et administrateurs de données (2172) Non réglementée Programmeurs et développeurs en médias interactifs (2174) Non règlementée Professions en sciences sociales et en éducation Psychologues (4151) Réglementée* Éducateurs et aide-éducateurs de la petite enfance (4214) Réglementée* *Certaines professions et certains métiers sont réglementés en Nouvelle-Écosse. En d’autres termes, un permis d’exercice est exigé. Pour en découvrir davantage visitez http://immigrertravaillerne.ca/professions-reglementees/ Pour en savoir plus sur les services du CDÉNÉ et la Nouvelle-Écosse, rendez-vous sur http://immigrertravaillerne.ca/ et contactez nos agents par courriel : Agente de recherche - laura.le@cdene.ns.ca Agente en immigration économique - ncomeau@cdene.ns.ca Liste (non exhaustive) des organismes francophones en Nouvelle-Écosse par secteur : Santé Réseau santé Nouvelle-Écosse Vie communautaire et culturelle La fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse Conseil communautaire du Grand-Havre Fédération culturelle acadienne de la Nouvelle-Écosse Regroupement des aînés de la Nouvelle-Écosse Centre de ressources pour les familles militaires Fédération des femmes acadiennes Nouvelle-Écosse Centre communautaire de la Rive-Sud Association de la Vallée Centre francophone communautaire de Truro Conseil acadien de Par-en-Bas Centre communautaire étoile de l'Acadie L'Acadie de Chezzetcook Centre communautaire culturel La Picasse La Société acadienne de Clare Société acadienne Sainte-Croix Centre culturel et galerie les Trois Pignons Éducation et jeunesse Conseil scolaire acadien provincial Conseil jeunesse provincial Université Sainte-Anne Garderie Le Petit Voilier Alliance Française Halifax Fédération des parents acadiens Nouvelle-Écosse The French Doctor Prématernelle le Jardin d'Evra Fleur de Lys Centre provincial de ressources préscolaires Jeux de l'Acadie Nouvelle-Écosse Équipe alphabétisation Nouvelle-Écosse Juridique Association des juristes d'expression française Nouvelle-Écosse Immigration Immigration Francophone Nouvelle-Écosse Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse Emploi et entreprise Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse Chambre de commerce francophone Halifax Média Le Courrier de la Nouvelle-Écosse Radio Canada Oui 98.5 CIFA FM 104.1 CITU FM 104.1 CKJM FM 106.1(Chéticamp) / 92.5 (Pomquet)
  6. Apalaveda

    Achat d'un Couette & café !

    Bonjour ☀️ Je souhaiterais avoir des informations pour acheter un chouette & café autour de Québec ou à Québec Pouvez vous m'aider sur des sites offres immobilières ... Merci à vous ?
  7. Bonjour a tous, je m'appel Anthony ,j'ai 29 ans et ma femme 26. Apres plusieurs année de réflexion ,on s'est décidé a partir pour le Quebec. Nous sommes en train de récupérer tout les documents pour le dossier mais je ne sais pas si c'est mieux de mettre ma femme ou moi en requérant principal sachant que ma femme a un diplôme d'aide soignante avec 6 ans expérience et moi j'ai un Bac pro en électrotechnique (ELEEC) sans expérience dedans car ne trouvant pas de poste je suis rentré dans le BTP et aujourd'hui je suis chef de chantier gros oeuvre. Merci d'avance pour votre aide!!
  8. Alde

    Immigrer avec qui?

    Bonjour, J'ai besoin de votre expérience pour savoir comment aborder mon immigration au Quebec. Je suis marié avec 6 enfants et je vis à Brazzaville. Ma motivation d'immigration est de trouver une école spéciale pour l'intégration d'un enfant deficient que j'ai. - Dois-je lancer une procédure pour toute ma famille? - Commencer tout seul, puis appeler les autres progréssivement? - Commencer avec mon épouse et un enfant ? - ... J'ai besoin de conseil en terme de faisabilité et facilité. Merci d'avance,
  9. qc2016

    Declaration de residence ?

    Bonsoir, J'aimerai savoir si quelqu'un pouvait m'eclaircir sur un point qui me semble important. Lorsqu'un etudiant va au Canada pour y etudier essentiellement, il aura acces a un logement donc il devra signer un bail si je ne dis pas de betises. Dans mon cas de figure, c'est mon frere qui a signe ce bail et moi je suis arrive apres donc non present physiquement pour le faire. Donc je ne suis pas "declare" dans ce logement a proprement parle bien que je recoive du courrier de la part de la RAMQ, de la banque, etc... Effectivement avant d'arriver donc j'ai du signer un tas de papier et donner l'adresse dans laquelle j'allais resider seulement je doute que cela soit une preuve administrative suffisante pour declarer ma residence... Je crois en fait que je n'ai pas transmis a un organisme dont je ne sais plus le nom le formulaire attestant ma residence, moi et non mon frere. Ca fait 2 ans que je suis dans ce meme logement et je n'ai jamais rien eu comme signalement. Desole si je manque de clarete je ne m'y retrouve plus trop la-dedans donc, est-ce grave ? Dois-je faire quelque chose en particulier ? J'ai vu donc la secretaire qui s'en occupe et elle n'avait aucune information en mon nom qui prouve que je loge avec mon frere (lui y figure bien donc).
  10. JulienClaire

    Tests de langue pour dossier d'immigration

    Bonjour à tous Je suis nouveau sur le forum et espère ne pas m'être trompé d'endroit pour poster ceci. Ma femme et moi sommes actuellement à la pêche aux informations pour commencer notre dossier d'immigration. Notre principale interrogation porte sur les tests de langue. Est-ce que c'est nécessaire que ma femme fasse également les deux tests de langue pour le dossier ? Vu que nous sommes mariés, si mon dossier est accepté, elle doit obligatoirement me suivre non ? Merci d'avance pour les réponses PS : On est français :-) Désolé pour l'invasion...
  11. Bonjour tout le monde, Aujourd'hui je voudrais s'il vous plait que l'on me dresse une liste du début à la fin de la procédure a suivre pour immigrer au Québec (Travailleurs permanents), en passons par le site mon projet Québec etc... Merci beaucoup votre aide mes très précieuse.
  12. Bonjour tout le monde, je souhaite immigrer au Québec et j'ai un niveau d'étude universitaire 1er cycle 2 ans, cet a dire que je n'ai pas terminé mon cycle jusqu'à la 3eme année en université étatique. je me suis inscrit a une école privée d'enseignement supérieur en commerce international (ESGCI de Paris) , j'ai obtenu un diplôme de BBA: Bachlor in Buisness Administration option : Ingénieur Commercial. Pour accédé a ce diplôme le niveau Bac+2 est obligatoire, et le niveau de sortie est Bac+3. Ma question est: Est-ce que mon diplôme est reconnu aux Québec vue qu'il n'est pas étatique? Si oui: et combien de points me procure t'il vis a vis a la "GRILLE SYNTHÈSE DES FACTEURS ET CRITÈRES APPLICABLES À LA SÉLECTION DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS"? ps: je ne suis pas de nationalité Française ni Québecoise. Merci beaucoup de votre précieuse aide.
  13. Vous prévoyez effectuer vos procédures d’immigration canadienne par vous-même? Vous croyez qu’il suffit de suivre à la lettre les renseignements que vous avez lus sur internet pour réussir votre projet migratoire? Si tel est le cas : méfiez-vous du « syndrome du pâtissier ». Voici pourquoi. Par Reynaldo Marquez, avocat Le net regorge, en effet, d’une foule de renseignements gratuits concernant les procédures d’immigration canadienne, à commencer par les sites officiels des différents ministères concernés, tels : Réfugiés, Immigration et Citoyenneté Canada (IRCC) Service Canada ; et Ministère de l’Immigration, la diversité et de l’Inclusion (« MIDI »). Ces sites parlent abondemment des procédures relatives au parrainage, permis de travail, d’Études d’impact sur le marché du travail et de l’obtention du Certificat de sélection du Québec. Le site d’IRCC, plus particulièrement, offre également des guides sur la marche à suivre pour compléter les formulaires d’immigration. Et que dire des sites Web de certains cégeps et universités qui renseignent leurs étudiants sur les procédures relatives aux permis d’études? C’est sans compter sur les forums de discussions dans lesquels des expatriés et de futurs immigrants causent de leurs expériences personnelles et n’hésitent pas à conseiller (parfois mal) les autres participants sur les démarches à suivre pour réussir leur projet migratoire. Le syndrome du pâtissier Bref, cette surabondance de renseignements gratuits en ligne peut parfois créer chez certaines personnes intéressées à l’immigration canadienne un faux sentiment de sécurité. Un sentiment les amenant à croire qu’il suffit de suivre minutieusement les instructions qu’elles ont obtenues sur le web pour mener à bien leur émigration au Canada. En ce sens, ces personnes entrevoient les procédures d’immigration un peu comme le ferait un pâtissier d’expérience auquel il suffit de suivre une recette éprouvée pour que son gâteau lève. C’est ce que j’appelle « le syndrome du pâtisser ». Compte tenu de cette surabondance de renseignements, certaines personnes sont du même coup portées à croire que les services d’un professionnel de l’immigration, tel un avocat ou un consultant compétents, est une dépense inutile et non pas un investissement en leur avenir. Le syndrome du pâtissier est parfois renforcé par les histoires à succès entendues ça et là, dans votre entourage, et voulant qu’un tel ou une telle aient réussi ses procédures d’immigration sans l’aide d’un avocat. Qu’ils ont simplement complété des formulaires, payé les frais demandés et que bingo! Ils ont obtenu leur visa. Certes, cela est possible. Mais avez-vous entendu parler des histoires de personnes qui ont grandement compromis leur avenir au Canada après avoir choisi de faire cavalier seul? Des histoires avec une mauvaise fin Dans ma pratique de tous les jours, il m’arrive souvent de rencontrer des clients dans une telle situation. Ils viennent me consulter à savoir s’il existe une solution au problème d’immigration dans lequel ils se sont placés, après avoir tenté de régler leurs papiers par eux-mêmes. En effet, ce n’est pas toutes les histoires d’immigration qui finissent bien pour les gens qui décident d’entreprendre leurs démarches seul. Parfois, elles ont une mauvaise fin. Certains de mes clients sont allés même jusqu’à perdre leur statut d’étudiant ou de travailleur au Canada, alors qu’ils avaient finalement pu réunir tous les pré-requis exigés et qu’ils étaient à deux doigts de pouvoir demander la résidence permanente. Pourquoi? Entre autres, parce qu’ils ont mal compris les instructions qu’ils avaient pourtant bien lues et relues, qu’ils ont mal complété le bon formulaire ou qu’ils ont bien complété le mauvais. Je constate aussi qu’ils commettent les erreurs suivantes : Croire qu’une demande de CSQ octroie le statut implicite; Demander un permis post diplôme avant d’avoir obtenu un emploi; Compléter un programme d’études ou occuper un emploi qui ne débouche pas sur la résidence permanente; Etc. Demander à faire réviser votre procédure Certes, vous n’êtes pas obligés d’être représentés par un professionnel du droit pour compléter vos démarches migratoires au Canada. Toutefois, le recours aux services d’un représentant compétent étant à l’affût des lois et des règlements, dans ce domaine en constante évolution qu’est le droit de l’immigration, peut potentiellement maximiser vos chances de réussite. Si d’aventure vous avez déjà complété vos formulaires d’immigration seul, demandez donc au professionnel d’immigration de votre choix s’il accepterait de réviser avec vous la procédure que vous comptez transmettre aux autorités de l’immigration. Par exemple, dans une perspective d’un meilleur accès à la justice, j’offre des services de révision de procédures pour mes clients qui se sentent à l’aise avec les divers formulaires d’immigration qu’ils doivent compléter. Un tel service en mode révision est parfois plus économique pour eux que si je faisais la procédure complète à leur place. La connaissance sans expérience, égal danger! En effet, à force de lire des renseignements gratuits sur le web, il est possible que vous ayez l’impression de très bien connaître les programmes et les procédures d’immigration. Toutefois, en la matière, la connaissance sans expérience peut s’avérer risquée! On ne réussit pas son projet d’immigration comme un pâtissier le fait avec son gâteau. Et vous, croyez-vous vous souffrir du syndrome du pâtissier?
  14. Bonjour chers membres de ce Forum, Voilà une application Androïde assez pratique qui pourra nous aider à consulter chaque jour notre statut eCAS depuis notre téléphone portable sans avoir à valider les CGVS ni à chercher le site ou le taper dans la barre de notre navigateur. Je l'ai testé et c'est sans risques, en plus, elle est gratuite : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.weCASCANADAImmigrationStatus_5529726 Simple & Pratique ... Espérant une pluie de Visas pour tout le monde ? Cordialement,
  15. Bonjour, je suis actuellement à la recherche d'un emploi au Canada (au mieux Québec) afin de lancer une procedure d'immigration. Est ce que vs auriez des pistes ou chercher? Des sites et autres ? Je recherche dans le domaine de la Qualité et gestion des processus. Je suis actuellement en Allemagne et titulaire d'un master en management de la qualité avec 5 ans d'expérience (je suis encore en fonction). Merci pour vos suggestions.
  16. StevenPresqueQC

    Comment immigrer ?

    Bonjour, Je suis un jeune français de 18 ans qui rêve depuis quelques années de déménager de ma petite ville du Sud pour le grand Québec. Après des années de recherches assidues, je me rends compte que ce n'est pas si simple que ça. En effet, l'immigration demande de l'argent, des études et/ou un travail. Les banques françaises dû à mon jeune âge, me refusent catégoriquement le moindre petit prêt. De plus, mon idée première était d'aller au Québec pour la beauté du pays (enfin de la région) mais aussi pour les études. Or la phobie scolaire est passée par la, ce qui supprime l'option des longues et fastidieuses études. Je possède un niveau terminale littéraire (que je n'ai pas pu finir, de fait). Le Québec m'intéresse beaucoup, je suis très très motivé, c'est un vrai objectif de vie. Je suis prêt à accepter un travail qui ne correspond pas à mon domaine (c'est à dire le domaine littéraire) comme le service à la clientèle ou être commis de bibliothèque mais qui me permettrait de venir. Je maîtrise évidemment le français écrit et oral, ainsi qu'un anglais écrit et oral très correct. Mon objectif est de devenir canadien. Ce projet est-il viable ?
  17. Bonjour à tous, J'ai obtenu mon CAQ pour un doctorat à l'UQAM (Montréal), et je commence donc les démarches pour le permis d'étude. Malheureusement je n'arrive pas à accéder au formulaire IMM1294. J'ai essayé avec plusieurs navigateurs, un autre ordinateur, mais échec... Arrivez-vous à accéder au document? Je n'obtiens qu'un "Please wait..." http://www.cic.gc.ca/francais/pdf/trousses/form/imm1294F.pdf Si quelqu'un arrive à l'ouvrir, je veux bien qu'il me dise comment (ou qu'il m'envoie le document). Par avance, merci, Matt
  18. Bonjour , Je suis étudiant de maîtrise à l'Université de Sherbrooke et je termine mes études à la fin du mois d'août 2017. Après 5 belles années au Québec, j'envisage de m'y établir plus durablement. Aussi, je me retrouve dans une situation délicate vis-à-vis de mes démarches de résidence permanente (démarche relative au PEQ) : mon CAQ et mon permis d'étude se terminent au 31 août 2017 et c'est à peu près au même moment que je devrais recevoir le relevé de notes final attestant de l'obtention du diplôme (pièce indispensable pour permettre l'évaluation de mon dossier). J'ai d'ores et déjà soumis mon dossier demande de CSQ au Ministère et il ne me restera plus qu'à leur fournir le relevé de notes final afin de recevoir une décision. Ceci étant, il y a de fortes chances que cette réponse arrive après la date de fin de mon permis de séjour au Canada à cause des délais de traitement, et ce sans parler du Permis de travail post-études. Ceci m'amène donc aux questions suivantes: quelqu'un aurait-il une idée de comment gérer ma situation au regard de ces délais resserrés? Dois-je demander un renouvellement de mon CAQ et de mon permis d'études juste pour quelques jours? Votre aide et vos éclaircissements seront très appréciés, Merci!
  19. Bonjour à tous et à toutes ! Nous sommes trois sur ce compte : Nathan, 23 ans, développeur web. Baptiste, 27 ans, Dessinateur Projeteur. Et moi même qui parlerais pour nous trois, Marion, 26 ans, Etudiante en tant que Conceptrice 3D VFX (Visual Effect). Nous avons pour projet de rejoindre ce beau pays qu'est le Canada d'ici 2019 à 2020. Nous avons déjà entamé nos recherches depuis quelques mois puis avons organisé un premier voyage de 15 jours à Montréal pour l'été 2018. Nous avons déjà sélectionné ce que nous voulions voir à tout prix (musée, patrimoine, parcs, visite aléatoire de la ville, bars, cabarets etc...). Nous voulons grâce à ce voyage nous immerger complètement pour nous imprégner de la culture, visiter un maximum et rencontrer du monde pour échanger et ainsi avoir un premier contact concret. Nous trouvons que ce voyage est une étape importante afin de n'avoir aucuns doutes si nous décidons de venir nous installer. Cela fait plus d'un an que nous suivons le site et nous avons donc décidé de rejoindre le forum pour plus de contact. Nous avons encore beaucoup de questions que nous poserons ultérieurement dans les sujets adéquats (comme beaucoup de personnes ici j'imagine). Ce que nous recherchons aussi ici ce sont un maximum de vos avis, expériences, qu'elles soient positives ou négatives et concrètes. Il est important pour nous de mettre les pieds sur terre. Ce projet est un rêve que nous aimerions réaliser tous ensemble mais il faut être réaliste pour ne pas avoir de désillusions une fois installés. Je pense que même en ayant les avis négatifs cela nous aidera à surmonter les défis et nous donnera une volonté plus forte en étant préparés à toutes les éventualités ! Dans un premier temps nous allons visiter le forum de fond en comble car je suis persuadée que nous trouverons bon nombre de réponses à nos questions. Mais par la suite nous tenons à vous partager en détails notre projet afin que nous puissions échanger tous ensemble Merci d'avance pour votre accueil, nous avons hâte de faire votre connaissance ! Marion, Nathan et Baptiste
  20. emipuko

    des USA au Canada

    Bonjour,moi et mon mari (tous deux Suisses de 26 ans, sans enfants) sommes actuellement sous visa E2 en Floride depuis 2 ans, ou nous avons ouvert notre garage spécialisé dans les voitures anciennes (Seb's auto repair, google it!). Nous aimerions maintenant vendre notre affaire et partir pour le Québec afin de nous y poser, pour de bon cette fois. Je ne suis pas certaine de bien comprendre les démarches pour y parvenir, elles varient d'un forum à l'autre . Faut-il l'aide d'un conseiller en immigration ? (nous en avons pris un pour venir aux USA), quelle est le délais pour obtenir d'aller vivre et travailler au Québec ? Nous avons bien compris qu'il fallait remplir le Certificat de sélection du Québec pour obtenir un permis de résident permanent et que c'était long. Mais si mon mari (mécanicien et chauffeur poids lourd) trouve un emploi. Est-il possible de passer du visa de travail temporaire à un visa permanent depuis le Canada? Ici aux USA c'est très difficile voir impossible, à moins d'être riche ! Merci de votre aide, belle journée à vous Emilie & Seb
  21. Bonjour, Voilà je viens de préparer mon dossier pour le Québec mais j'ai voulu avant de commencer les démarches savoir si nous risquerons d'être refusés à cause du diabète de ma fille âgée de 3ans ? Merci bien pour vos réponses.
  22. Cette réponse fait référence à cet article en particulier : Le Canada recrute massivement des français, mais comment s'expatrier Je prends le temps de me créer un compte, parce qu'après plus de 20 ans ici, les gens on le droit de savoir ce qui se passe tout du moins au Québec. Je suis francais et quebécois, j'ai la nationalité Française et Canadienne, j'ai habité 18 ans au quebec et 15 ans en France. Oui la France, c'est chiant, les gens surtout qui se plaignent constamment, rien ne va jamais, ça râle.. ça râle, et ça rale encore. Les loyers sont chers, depuis l'euro surtout la vie est chere, au boulot on fait constamment des heures sup, le chomage...C'est raciste, parfois homophobe, on sent a violence parfois quand on marche dans la rue. Mais qu'est ce que je fais là?? Allons au pays des caribous, avec les super gentils québecois toujours souriants, la neige, les grands espaces. Et chaque année je vois le numero spécial de l'express ou du point sur l'immigration au canada: " le Québec cherche des francophones et on a de l'emploi pour vous! Des annonces, des affiches, des super photos, le Canada a préparé pour vous une super communication qui finira de vous convaincre de faire le grand saut! Ce que vous ne savez pas, c'est que derriere cette réalité la se cache très souvent un cauchemar administratif, social, culturel, professionnel et personnel. Je vois d'ici les commentaires du genre : "fallait y penser avant d'immigrer", "personne n'a dit que c'était facile", "fallait se renseigner avant" etc etc. Le genre de commentaire qui vous fera bien sentir que c'est de votre faute, et que vous n'avez pas fait les choses comme il faut. Et c'est bien pour ces mêmes raison que je prends le temps d'écrire une réalité qui n'est peut être pas la réalité de tous, mais d'une bonne grosse partie des immigrants. Moi même je suis né au Canada, je suis canadien, et ma mère, qui est francaise, a tenu à ce que j'aille passer mon BAC en france. Et puis apres j'ai bien aimé,. je suis resté faire une maitrise dont une partie en Erasmus (pourquoi s'en priver!? A mon retour au quebec, 24 ans, grosse surprise: on ne me reconnait aucune étude, à peine les études secondaires. Depuis plus de 10 ans, je travaille ici comme si j'avais le bac. rien de plus. J'ai eu des postes à responsabilité, mais mal payés, puisque souvent le salaire est aussi en fonction du niveau de diplomation. IMMIGRATION: Il faut considérer que Le canada et Québec sont 2 entités différentes. C'est pas parce que le canada te donne un permis de séjour que tu peux étudier ou travailler. tu as juste le droit d'etre la, sur le trottoir,à prendre une photo. Les démarches vont être longues, et tu vas assez vite mettre 2000$ entre tes demandes de permis, de visa, ta visite médicale etc etc.. QUEBEC: Le Quebec en france, c'est le reve des grands espaces, des gens gentils, acceuillants et chaleureux. On ne le sait pas en France, mais de tous les immigrants, ceux qui ont la plus mauvaise presse au Québec, c'est les francais! (moi ca va, je passe inaperçu :). En france on entends parfois :" y'a trop d'arabes en France, au quebec on entends :^" Y'a trop de francais au Quebec" fait pas ton francais, y'é tellement francais (pour dire un peu chiant). Plein de mes copines quebecoises ne veulent tout simplement pas sortir avec des francais. Racisme me direz vous... ignorance plutot. RIen que d'enmtendre des francais parler on va te trouver arrogant avec ton accent. Ici ce qui est bien vu c'est d'etre d'accord sur tout. Le consensus. En france c'est l'inverse, une soirée ou on arrete pas de discuter, de pas etre d'accord, de se faire l'avocat du diable, de pousser le visse jusqu'à essayer d'argumenter meme sur des choses dont on est pas tout à fait d'accord. Ici ca dégoute les gens ca.. on ne vous comprendra pas, et ca repousse les gens. Dites vous bien que le fait que vous ayez laché vos amis, votre famille, la bonne bouffe et un climat tempéré les gens ici n'en n'ont rien à foutre. La france e3st si mal percue que les québecois ont intériorisés que les gens "fuient" l'europe et se réfugient au Québec. Par conséquent on se positionne en sauveur des immigrants qui n'en peuvent plus de leur pays de fous. ETUDES: tes diplômes ne seront pas reconnus, il va te créditer tout au plus la moitié, il faudra que tu paies l'université 4 fois le prix des canadiens pour pouvoir faire tes cours qui ne te seront pas reconnus, pour pouvoir avoir un diplome canadien pour pouvoir travailler ici avec. Ca te coutera cher et ca durera longtemps. Pendant ce temps la tu ne pourras pas travailler et tu vas vivre assez misérablement la première année ou les 2 premieres années de ton arrivée. TRAVAIL: Au Quebec, la majorité des gens ont 10 jours de vacances par année. et 2 jours de maladies. avec 3 fériés. Vous pensez peut etre que vous aurez une plus grosse paye, mais si vous prenez 2 ou 3 semaines sans soldes vous amputez d'autant votre salaire annuel. Tu oublies de faire le pont, tu oublies les RTT, tu prendras 5 jours a noel et tu auras 5 jours en été. Tu as autant d'impots à payer qu'.en france et un systeme social digne de l'angleterre...j'exagère à peine. De toutes facons il y a surtout des petits boulots payés a 12$ canadien de l'heure. C'est un peu comme les états unis ici. on travaille dur, le jour le soir les fin de semaine et on peut t'embaucher en 24h mais aussi te licenscer en 24h. Mais avant de travailler, il faudra que tu aies ton permis de séjour, ton permis de travail et tes études reconnues et aussi refait tes études parce que c'est ca la beauté du protectionnisme. SECU: tu ne pourras pas voir de medecin dans la journée, le delais d'attente à l'hopital (oui tu as le rhum: tu vas a l'hopital) est de 20heures. Il y a une pénurie de medecin de famille (tu n'en auras pas). La sécu ne rembourse rien pour les dents et les yeux (détartrage chez le dentiste 220$ - 23 euros en france, tarif conventionné par la sécu). Les médicaments sont moins remboursés etc etc.. grosse galère, tu as quelque chose de grave tu attendras probablement 2 mois avant de pouvoir voir un spécialiste. Mais tu ne le feras pas, tu seras malade et tu seras obligé d'aller dans le privé et de payer 400$ ta consultation. CLIMAT: Sois pret a l'hiver, a mettre 700$ dans une veste, a mettre des gants, des combi (calecons longs) sous ton pentalon et ca dure 6 mois par an. Un an ca va, c'est meme marrant. 2 aussi, 5 tu vas en avoir raz le cul, surtout si les 2 mois d'été il a pas fait beau. La on est le 14 decembre, jour a 9h, nuit a 16h. dur dur sur le moral en plus du froid glacial. SOCIAL: si t'es francais ca part mal. Si t'aimes les bonnes bouffes aussi. Les restos sont hors de prix (mais pas les fast foods). La bouffe est suepr chère, l'alcool et les fromages des produits de luxe. La viande est chère aussi. les boites ferment a 2h ou 3h. l'alcool n'est plus en vente libre. Dans les SAQ (magasins d'état pour l'alcool) on peut vendre jusqu'à 20 ou 22h maximum. Tu oublies Easy jet et de voir autre chose dans ton année. La premiere ville le fun c'est new york, c'est a 7h de bus. 250$ la nuit la bas en air B&B. Prévoit ton budjet. En terme de niveau de vie, ton loyer te couteras moins cher, mais tu devras chauffer pendant 6 mois, ton abonnement de téléphone te coutera 75$ avec les taxes. Un abonnement internet illimité 80$ aussi au bas mot. Ensuite tu vas probablement galérer socialement parce que les gens ne se mélangent pas. tu vas etre forcé de rencontrer des gens de ton pays, parce que ui on va te faire de beaux accueils sur la forme, mais ca n'ira pas beaucoup plus loin malheureusement (oui, je suis critique sur les quebecois parce que j'en suis un aussi, et je vois bien comment ca se passe. La france est parfois plus dure, mais beaucoup plus franche et moins hypocrite). Bon Je ne vais pas plus loin, je pense que tu as compris mon message. Avant de laisser ton pays, ta culture, ta langue, ton beau climat, ta famille et tes amis et ton boulot, avant de laisser ton appart, de payer des 2000$ de frais pour immigrer, des billets d'avion et de te pointer comme si tout le monde était gentil et bienveillant ici, penses y a 2 fois, parce que ce ne sera pas plus facile ici qu'ailleurs. Il y a un gros protectionnisme sur le travail, sur la reconnaissance des études, et tu trouveras juste des jobs a 12$ de l'heure ou tu devras travailler la nuit et rentrer chez toi a -25C l'hiver et tu vas etre un peu dégouté et en plus on va te dire, apres tous ces efforts pécniers, ces sacrifices, que tu as probablement "fui" la france ou ton pays parce que ca doit etre insupportable la bas et que de toutes maniere, si tant de gens viennent au Québec, c'est sans doute parce que c'est la meilleur endroit ou vivre. Je n'ai qu'une chose à dire: Le Canada et le Quebec: Bravo, très joli coup de communication! ET ca marche, des millions en demandes d'immigrations avec une rétention résiduelle. Les immigrants ne restent pas. C'est trop dur. Meme les jeunes qui viennent étudier ici et ont un diplome canadien repartent dans leur pays. Les immigrants se ruinent, triment, ont perdus 1 ou 2 ou 3 ans de leur vie et repartent avec envcore moins que ce avec quoi ils sont arrivés. et ils ont laissé au passage des miliers de $ au canada.
  23. Bonjour à tous! J'aimerais intégrer le Collège Salette (durée 16 mois) à Montréal puis m'y installer définitivement. Je désespère car j'entreprends ces démarches depuis la Suisse et je me perds un peux car pas d'info pour les immigrés Suisses. Pour le moment j'ai pu voir qu'il y aurai comme démarche à faire dans mon cas: 1. la demande de Certificat de Sélection du Québec (CSQ), catégorie travailleurs qualifiés = qui me permettrait de partir à Mtl afin d'intégrer le Collège (si rép. positive en amont du Collège) 2. lors de l'acquisition de mon diplôme du Collège faire une demande sous max 90j au Programme de l'Expérience du Québec (PEQ) - démarche simplifiée = qui prolonge le temps de ma résidence à Mtl de 16 mois (le temps que j'aurai passé en étude au Collège en faite..!) afin de me laisser du temps pour trouver un travail! 3. j'ai vu que mon Collège régi par le ministère de l'éducation me permettait de faire une demande de permis de travail postdiplôme dans le cadre de la PEQ qui me permettrait de faire une demande d'entrée Express pour facilité la démarche de demande de résidence permanente. Dites moi si j'ai tout bon ou si je me plante sur toute la ligne! XD OU si il me manque des étapes. Merci de votre aide, besoin de personnes qui s'y connaissent vraiment bien et/ou qui ont peut être déjà fait ces démarches!! Merci de m'aider à réaliser ce beau projet de vie ADIIIEEEUUU SALUUU ET MERCI ^^
  24. Partir vivre au Canada te tente mais tu n'oses faire le grand saut ? En faisant le test suivant, tu sauras si c'est le bon moment... ou non ! Compte le nombre de fois où tu as répondu "oui" et tu seras vite fixé. 1- Ta tête ressemble à ça quand l'un de tes amis te raconte sa vie au Canada. 2- Ta vie actuelle manque de piquant, de challenges, d'aventures ? 3- Tu connais les têtes à claques ? <iframe width="300" height="225" src="https://www.youtube.com/embed/aH8CIB8AWxI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe> NB : Si tu as compris tout le dialogue, ton "oui" en vaut deux ! 4- Ta famille t'"étouffe", tu aimerais bien prendre un peu de distance ? 5- Voilà ce que tu rêves de faire très régulièrement (à tes voisins, à ton pays, à ton patron, etc) : 6- Tu en as marre de devoir coller à l'image que l'on veut te donner ET de cacher tes véritables envies (vestimentaires, sexuelles, de reconversion professionnelle, de retour aux études, ...) ? 7- Tu es capable de citer 1 chanteur canadien, 1 acteur canadien, 1 artiste canadien autre que chanteur et acteur (masculin ou féminin, bien sûr), ET 1 film canadien ? 8- Tu adores les grands espaces ? 9- Tu te demandes régulièrement si tu te plairais plutôt à Montréal, Toronto ou Vancouver ? NB : Si tu connais DÉJÀ ta destination de rêve, dans ce cas ton oui en vaut 2. 10- La chambre de tes rêves ressemble à ça ? NB : Si ta chambre ACTUELLE ressemble à ça, ton "oui" en vaut 2 ! Question subsidiaire : Tu as fait ce test et tu as compté le nombre de oui répondus ? NB . Si tu as répondu affirmativement à cette question subsidiaire, ton "oui" en vaut 2 ! Tu as compté tes "oui" ? Bravo, il est maintenant temps de découvrir si tu es prêt pour l'"expat life" ! Voici donc les résultats du test : Entre 0 et 5 points : Continue à mûrir ton projet de partir vivre au Canada : tu n'es pas encore prêt. Va faire un tour sur les forums, discute avec des compatriotes qui y vivent déjà et demande-toi si la vie au Canada est vraiment un rêve (= réalisable) ou plutôt un fantasme (= illusoire). Entre 6 et 9 points : Tu es prêt pour aller vivre une belle aventure, il est temps de "passer à l'action" et de concrétiser ton idée/projet/rêve de vivre ailleurs. Si tu n'essaies pas, tu t'en mordras les doigts. Il vaut mieux vivre de remords que de regrets, non ? Alors GO !!!! 10 points et plus : Soit tu vis déjà au Canada, soit tu es sur le quai d'embarquement avec ta valise pleine à craquer, soit... il est temps que tu ouvres les yeux ! Car tu es fait pour cette belle aventure, cela ne fait aucun doute : la vie au Canada te tend les bras. Bref, saisis ta chance !
  25. Bonjour à tous, Ma petite famille et moi-même souhaiterions émigrer au Canada (pourquoi pas au Canada anglophone) mais j'avoue ne pas trop comprendre comment m'y prendre.... Je vous explique : je suis sage femme de formation (mais c'est très compliqué d'exercer en tant que tel au Canada, si j'ai bien compris) mais comment faire pour éventuellement passer une reconnaissance infirmière mon conjoint est chauffeur poids lourds mais j'ignore si les permis français sont reconnus au Canada ou pas, ou doit-il tous les repasser,... et nous avons 3 filles de 9,7 et 1 an! On souhaitai faire appel à un avocat mais vu leur prix et surtout vu les commentaires sur le forum , on va s’abstenir! A quel profil d'immigration correspond on? Par ou commencer? ou n'importe quels conseils.... Merci d'avance!
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles