Jump to content

trefle

Habitués
  • Content Count

    3,410
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by trefle

  1. Pourquoi ne tentez-vous pas le PVT ? A vos âges c'est l'idéal cela vous permet de travailler sans délai et dans n'importe quel domaine. Si c'est la RP que vous visez vous devez passez le test https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/accueil.html et ensuite lire ce qui vous concerne, engager des frais et bien sûr attendre. Bonne chance.
  2. Oui j'avais bien compris mais vous ne pouvez pas aller simplement la rejoindre et travailler (d'ou le conseil de ne pas fixer la date). Vous serez touriste et dans cette situation pas le droit au travail. A moins de trouver un employeur avec un contrat vous serez sur visa fermé. L'autre solution sera le PVT. C'est bien le problème si vous partez séparément. Elle a un statut d'étudiante et vous celui de touriste (juste le droit de visiter) et ne resterez qu'un certain temps.
  3. Bonjour Si vous pouvez prouver avoir vécu en couple minimum 1 an vous pourriez partir avec elle et ainsi vous auriez un permis de travail ouvert. Ne fixez pas de dates d'avance (août 2020 pour du travail). Vous ne pouvez travailler qu'en accompagnant votre compagne ou en ayant un PVT ou en ayant un contrat de travail approuvé par le ministère. Il est interdit de travailler sans visa.
  4. Le mieux pour vous est de vous loger pour au moins 2 semaines et cherchez par vous-même. Il n'y a pas que le logement à prendre en compte, pensez aussi au quartier. Et il y en a des "durs-durs". Sans parler des voisins, du voisinage, y a t-il des transports, des commerces, etc. et écoles s'il y a des enfants. Franchement rien ne vaut que de juger par soi-même.
  5. Oui ce n'est pas l'Eldorado mais croire ou laisser croire que c'est la misère je ne suis pas d'accord. J'en connais qui rêveraient de vivre avec autant et qui ont vrt beaucoup moins. (je ne parle pas pour toi)C'est juste que parfois faut retomber sur terre et regarder autour de soi et que la vie se vit avec un tel salaire. Tout simplement. Sinon on a l'impression, de loin, que les canadiens, québécois, montréalais doivent gagner cent mille et plus pour s'en sortir !
  6. Vous êtes sérieux ? Y en a qui vivent avec beaucoup, beaucoup moins que ça par mois avec conjoint et enfants. Et ils vivent. A moins que vous ayez un train de vie de "luxe" oui dans ce cas ce sera dur. Sinon informez-vous comme il faut et vous verrez que c'est vivable. Crdl
  7. TPS/TVQ sont des taxes sur produits et services payés par tout le monde. Seul un non-résident peut réclamer la TPS mais pas la TVQ qui est une taxe provinciale (chaque province canadienne possède sa taxe). (Si le non-résident traverse le pays et paie des taxes partout et repart par l'Ontario il ne peut pas demander les taxes des autres provinces). La TPS est récupérable sous certaines conditions. Il faut faire un minimum d'achats, garder les factures et les présenter à la douane au moment du retour. http://www.lacim.uqam.ca/~sfc05/rcf.pdf
  8. Je rejoins Marianne77 qui rejoint Toutix. Pourquoi tout vendre ? Si c'est pour avoir plus d'argent pour le projet, oui. Mais si vous pouvez éviter alors vous devez assurer vos arrières en cas de retour. Rien ni personne ne peut vous garantir une parfaite immigration. Vous seuls pourrez juger en temps utile si vous continuez l'aventure.
  9. Cela fait juste 1 an !!! Il faut du temps au temps. Comment peux-tu être aussi désappointé ? Après juste 1 an ? Que tu parles d'éloignement, d'ennuis de ce que tu as laissé, là ok mais pour le reste c'est comme ceux qui font un bilan après 2 mois d'installation ! Le "retour" est bien faible ! 1 an ! Ce qui te hérisse au bout de quelques mois va peut-être te sembler merveilleux dans un autre quelques mois. Tu as choisi le lieu de vie ? Peut-être qu'en bougeant, rien ne t'oblige à rester à Qc, tu vas voir les choses différemment. En changeant de job aussi. En fréquentant d'autres personnes aussi car à te lire tu as rencontré tous ceux qui ne se plaisent pas, qui n'aiment pas, qui, qui, qui ! ça j'adore. En 30 ans de vie ici j'ai dû en croiser un gros 5 personnes qui ont regrettées! Et pourtant je sors, je rencontre, je fréquente. Encore une fois laisse du temps au temps. Et si après disons 2 ans ton expérience est toujours pareille n'hésite pas à partir/bouger, le Canada est grand, ou à renter. On n'a qu'une vie, faut pas la gâcher. Comme tu as dit tu auras des remords à ne pas essayer. Pour ceux qui doutent en te lisant ne soyez pas étonnés. Vous avez bien démarré les démarches ? Je doute très fort que vous stoppiez l'affaire sur quelques lignes. Vous seul serez en mesure d'apprécier. Oui ? Non ?
  10. Oui on a eu de la chance. Cela aurait durer longtemps car on devait se tourner vers nos vendeurs (partis à l'étranger) ! Imagine les frais d'avocat(les lois sont faites déjà pour eux). On a eu de la chance.
  11. Non je n'ai pas dit ça. Je contais ce qui m'était arrivé alors que nous avions tout fait dans les règles et que même l'agent immo l'ignorait. Je disais à Toutix que rien n'est jamais sûr et qu'un acheteur peut revenir sur le vendeur dans certains cas et que le Pfff... qu'il mentionne genre "c'est du n'importe quoi".
  12. Pas de pff.... ! Et s'il y avait quelque chose même après la vente ????? Attention de ne pas minimiser. Tu n'en sais rien. Alors un conseil renseigne toi, on ne sait jamais. Une réalité qui m'est arrivée. En 2002 nous avons vendu notre maison tout comme il faut avec un agent immo. Bien sûr nous avions fait faire une inspection par un inspecteur du domaine qui nous a remis un beau rapport et a empoché son dû. 2 ans après la vente. Un beau mauvais jour on reçoit une lettre d'un avocat nous assignant de : procéder aux lourds travaux de mal-façon de la maison que nous avions vendue ! La nouvelle proprio devait faire face à un gros problème : la maison s'affaisse. Celle-ci est construite au bas d'un Mont (bien loin de ce mont, le Mont St-Bruno) à l'époque dans les années 80 ça ne semblait pas poser de soucis. Alors ! Nous devions à notre tour nous retourner vers ceux qui nous avaient vendus cette maison pour "les poursuivre" pour vis cachés Ces anciens proprios sont partis à l'étranger ! Tu te vois "courir" après les anciens proprios sans savoir ou ils sont ? Et ainsi de suite jusqu'à retrouver le constructeur de l'époque (évanoui) pour le poursuivre ! On n'a rien fait, pas donné suite. Résultat : la proprio a dû procéder aux travaux à ses frais. Bien triste, malheureux pour elle. On a appris à ce moment que malgré toute bonne volonté et fait ce qui devait être fait = on n'est pas à l'abri. Les vis cachés. Même l'agent immo l'ignorait. Maintenant on est averti. Et on en parle autour de nous.
  13. Oui le tuteur doit être majeur et doit prouver qu'il peut subvenir aux besoins du mineur pour toute la durée du séjour. L'enfant devra avoir aussi une assurance santé privée.
  14. Bonjour, Voilà l'info https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/obtenir-autorisations/conditions-requises/capacite-financiere.html extrait : Capacité financière Pour obtenir le consentement du ministre pour séjourner au Québec à titre d’étudiant étranger, vous devez démontrer que vous disposez des ressources financières suffisantes pour couvrir les droits de scolarité, les frais de transport (aller-retour depuis votre pays d’origine), d’installation pour la première année (500 $ CAN) et les frais de subsistance pour toute la durée de votre séjour. Si vous êtes âgé de 17 ans et que vous n'êtes pas accompagné au Québec de vos parents (père ou mère) ou de votre tuteur légal, le calcul des besoins essentiels s'effectue comme si vous étiez âgé de 18 ans.
  15. Il n'y a rien de nouveau sous le soleil ! Si toi tu viens de le découvrir ça existe depuis perpète ! J'suis ici depuis 30 ans et ce dont tu parles avait lieu bien avant internet. Aujourd'hui, au moins, on peut s'informer sur la réalité avant d'arriver et de "tomber de haut".
  16. La personne demande un chèque (traite bancaire) auprès de sa banque
  17. Le jugement a été fait en Algérie ? Vous n'êtes pas divorcée légalement ? Vous devez divorcer dans votre pays et ensuite faire approuver/reconnaître le jugement définitif au Qc. Pour le partage c'est dans votre pays que ça doit se passer selon la/les lois de votre pays puisque vous dites qu'il faut une procédure là bas. Cela ne concerne pas le Canada. De toute façon il vous faudra être sur place pour la procédure à certains moments. Une amie marocaine est en pleine procédure et c'est pas simple, renseignez-vous bien au sujet du partage du logement plusieurs points seront à considérer. Prenez conseil auprès d'un avocat spécialisé dans le domaine. Bonne chance
  18. Retourner aux études nécessite pas mal d'argent. Un budget d'une année pour vous loger, payer les cours et vivre. Vous ne pourrez travailler que minimum 20 h semaine en dehors des cours. Les loyers sur Mtl sont chers et vous devez trouver l'école qui vous accepte et passer un diplôme reconnu par le ministère. Dans tous les cas prenez connaissance sur le site du ministère de l'immigration https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/ Bonne chance
  19. Non. Il faut être résident plusieurs années avant de demander la nationalité et payer et passer un examen
  20. P.S. voici une petite aide pour vous donner un aperçu, ce sont des enseignes qu'on trouve au Qc. il y a de tout https://www.circulaires.ca/
  21. Bonjour Votre but premier est d'aller au Québec ? Alors si on vous dit (et certains le feront) ce salaire ne sera pas suffisant ça ne vous arrêtera pas ! Ne vous inquiétez pas : on s'adapte avec ce salaire, ce n'est tout de même pas la misère. Vous avez la chance d'arriver, déjà, avec un salaire puis vous même pourrez travailler rapidement, vous êtes dans les meilleures conditions. Sans parler de la région ou les loyers sont abordables beaucoup plus que sur Mtl (ou tout le monde s'agglutine). Gardez plutôt en tête de vous adapter loin des vôtres, dans un nouveau "monde" totalement différent de ce que vous connaissez. Là est le défi. Et pour le bio, comme dit, vous vous adapterez sur place, mis à part légumes et qqles fruits que vous trouverez sur place le reste de l'épicerie en bio est cher. Mais comme vous dites le but du Qc n'est pas là ! Bonne chance.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines