Jump to content

Recommended Posts

  • Habitués
8 hours ago, Gozplay said:

En parlant de tout ça j'ai une question...  

Je voudrais bien savoir comment cela se passe pour l'achat d'une maison ( et non appartement)?
Nous avons un peu regardé les prix immobilier dans le GTA.. Et on compte une moyenne de 700K CAD pour une maison.

Comment les gens font-ils ? ou c'est réservé à une certaine classe ? Quand on m'en a parlé, on m'a dit qu'il suffit de prendre un mortgage et de détenir +- 10 à 15% du prix du bien.
Quand je fais les calculs je me retrouve avec des mensualités immensen ... 

 

C'est bien toute la problématique: pour des primo accédants qui ont bon an mal an accumulé à peine 10% de mise de fonds pendant des années, il leur reste des gros paiements et leurs yeux pour pleurer.

 

Ceux qui en sont à leur 2e ou plus achat immobilier ont une mise de fonds généralement plus conséquente du fait de la plus value à la vente de leur maison.

 

Le problème c'est que ça crée un marché entre propriétaires et c'est tout. Les primo accédants sont renvoyés aux banlieues lointaines. A moins d'avoir de l'aide familiale.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 9 heures, Gozplay a dit :

En parlant de tout ça j'ai une question...  

Je voudrais bien savoir comment cela se passe pour l'achat d'une maison ( et non appartement)?
Nous avons un peu regardé les prix immobilier dans le GTA.. Et on compte une moyenne de 700K CAD pour une maison.

Comment les gens font-ils ? ou c'est réservé à une certaine classe ? Quand on m'en a parlé, on m'a dit qu'il suffit de prendre un mortgage et de détenir +- 10 à 15% du prix du bien.
Quand je fais les calculs je me retrouve avec des mensualités immensen ... 

 

 

Et bien c'est très simple: l'Ontario est connu pour être inabordable et en particulier la gta étendue dans son ensemble. Et les loyers sont tout aussi délirants avec des +20% tous les ans.

Si c'est pour vivre dans une jungle urbaine comme Toronto avec ce type de spéculation immobilière qui empêche de se poser autant rester en région parisienne.

Conclusion: on est bien mieux au Québec si votre rêve, c'est d'immigrer et d'acheter un nid douillet.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 9 heures, Gozplay a dit :

Quand on m'en a parlé, on m'a dit qu'il suffit de prendre un mortgage et de détenir +- 10 à 15% du prix du bien.

 

Je crois que beaucoup de personnes confondent:

* être propriétaire (aka: ne plus avoir de prêt à rembourser/ d'hypothèque)

* être en accession à la propriété (se taper un remboursement tous les mois sans en voir le bout et finir de payer au bout d'un délai raisonnable comme 10 ans).

Ce n'est pas parce que le crédit est plus facile, du fait des taux variables, et que les banques s'en crissent d'étouffer leurs clients sous les mensualités que cela veut dire que la propriété est facile.

Quand on compte ces taux variables ou les coûts d'entretien ou la qualité du bâti,  les prix ontariens servent juste à blanchir de l'argent sale. Ce marché immobilier n'est pas destiné au jeune couple immigrant qui veut fonder ine famille et vivre à la Nord-Américaine

C'est ce qu'on appelle le "snow washing":

https://www.cbc.ca/news/canada/toronto/anti-corruption-group-claims-criminals-laundering-money-through-toronto-real-estate-1.5065777

 

Link to comment
Share on other sites

Cest clair que ce n’est pas donné. Quand j’ai parlé avec les personnes là-bas tous m’ont dit qu’il fallait venir il y a 15-20 ans et que maintenant ce n’est plus abordable. Après je suppose que c’est une question d’offre et de demande... apparement à Vancouver c’est pire. (beaucoup de riche étrangers qui font exploser les prix) 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, Gozplay a dit :

Cest clair que ce n’est pas donné. Quand j’ai parlé avec les personnes là-bas tous m’ont dit qu’il fallait venir il y a 15-20 ans et que maintenant ce n’est plus abordable. Après je suppose que c’est une question d’offre et de demande... apparement à Vancouver c’est pire. (beaucoup de riche étrangers qui font exploser les prix) 

 

Oui. Exact. Un couple d'amis ont acheté pour 250k leur maison à Oakville il y a 20 ans. Là on frôle le million de dollar. C'est clair que la Gta, c'est bien quand tu es jeune, en pvt et que tu aimes les chambres en coloc' à 1000 boules par mois. Par contre, en venant en RP, avec pour but de s'établir sur le long terme, je ne vois vraiment pas l'intérêt. Comme c'est une ville ultra compétitive pour l'emploi, quel est l'intérêt de se battre pour y survivre tout ça pour de toute manière être "toujours en sursis," car il y est impossible d'y prendre racine (aka acheter). Autant investir son énergie autrement.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2019-04-04 à 04:16, MarySeventeen a dit :

 

La communauté franco de Toronto est développée mais très "hautaine" je trouve, après je n'ai testé que quelques events (comme le 14 juillet), mais je n'ai vraiment pas été convaincue...

hello, interessant, enigmatique, qu'ont ils de si particulier -,)???? reussite pro?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

hello les amis,

en tout cas en vous lisant tous j'ai compris le message : acheter un logement pour nouvel arrivant c'est une tres tres tres mauvaise idée ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, marco a dit :

hello les amis,

en tout cas en vous lisant tous j'ai compris le message : acheter un logement pour nouvel arrivant c'est une tres tres tres mauvaise idée ?

 

Non, ce n'est pas le message. Il est toujours préférable de posséder son logement que de jeter de l'argent en l'air dans les loyers. Bien sûr, il faut voir le coût complet de possession (pour les proprios, les frais de condo à 500 $/mois sont fréquents et beaucoup plus élevés et croissant d'années en années que les charges que nous connaissons en France. Dans les maisons, coût d'entretien plus dispendieux du fait du climat plus extrême qu'en France).

 

Le message c'est qu'en Ontario, dans la gta, il est et sera et restera impossible pour un immigrant, en arrivant et plus tard, aussi d'acheter un bien.

Cela n'arrivera jamais d'être propriétaire à part:

- si cet immigrant vient avec un apport de 800 keuro minimum

-et qu'il ou elle sécurise un poste à 100k

 

Pour les 100k, cela n'arrive jamais car les immigrants francophones se trouvent plutôt parqués dans des opportunités ""formidables" de postes bilingues à 19 $/h, soit sur une base de 40 heures par semaine un magnifique 40000 $/an  avant impôts, dans une région où la moindre chambre chez l'habitant est à 1000 $/mois et les deux pièces pour couple à 2500 $/mois min et le pass transport à 150$/mois pour Toronto jusqu'à 400 $/mois pour la gta étendue).

 

Du coup, les immigrants récents ne pourront jamais acheter.

Même s'ils en ont l'idée ou l'envie.

L'achat dans la gta est un mythe.

 

Et pour les loyers, ils vont se retrouver victimes de hausses régulières délirantes, perdant leur pouvoir d'achat de manière massive.

 

Venir en Ontario en 2019 quand tu viens de France, ou d'Afrique, je ne vois pas trop l'intérêt car tu ne pourras jamais y "prendre racine" aka y acheter ta maison au Canada.

 

L'Ontario n'est pas la ville de Québec où là ce rêve est encore envisageable, même si compliqué.

 

Tous mes amis qui y vivent, quittent la gta pour cela. Tu ne peux pas y fonder une vie de famille à long terme.

 

Il se barrent pour ça (coût de la vie) et par ce que la communauté francophone dans la gta est un vrai panier de crabes hyper politique et profiteurs de subventions cf le scandale récent de la Passerelle où un abus de biens sociaux massif a été découvert

 

https://www.thestar.com/news/investigations/2019/04/02/government-funded-agency-that-misused-sports-and-concert-tickets-meant-for-low-income-kids-will-no-longer-get-free-passes.html

 

Edited by Happymusher
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Happymusher : Merci pour ta réponse précise et franche !

je suis un peu assommé mais tu as le mérite d'etre direct et de ne pas pipoter.

Je vais quand meme venir car j'ai tout fait pour mais au moins j'ai en tete ce que tu dis; ok j'ai compris qu'en tant que francophone, je n'aurai pas de job "formidable" et je ne pourrai pas compter sur les autres "francophones". Oui je doute pouvoir fonder une famille si la maison fait 800k$...ou alors aller dans le nord de l'ontario. Je pensai que cette histoire de loyer avait un peu attérit mais de ce que je lis, c''est pas le cas. De toute facon un nouvel arrivant doit pas acheter de suite le temps de voir ce qu'il vaut sur le job market et apres selon son salaire, ben il faudra faire des choix difficiles mais tu vois dans la vie il n'y a pas que la maison, il y aussi plein de choses, le plaisir de la vie au quotidien, les gens sympa, le life style et j'espere que ca au moins ca existe sinon je donnerai ma candidature pour un voyage expérimental sur mars.

Link to comment
Share on other sites

5 hours ago, marco said:

hello, interessant, enigmatique, qu'ont ils de si particulier -,)???? reussite pro?

Très "j'ai tout vu, tout fait, je n'ai plus rien à apprendre de personne" selon mon propre avis personnel évidemment :) 

 

4 hours ago, Happymusher said:

Et pour les loyers, ils vont se retrouver victimes de hausses régulières délirantes, perdant leur pouvoir d'achat de manière massive.

 

Il y a une limite d'augmentation pour les loyers. Mon loyer a augmenté de 1,5% en 2017 et de 1,8% en 2018, c'était le maximum possible.

 

Je suis également la seule de mon groupe d'amis à ne pas avoir acheté, et aucun d'entre eux n'a mis plus de 50k en apport. 

 

Je trouve votre message vrai sur certains points mais plutôt exagérés sur d'autres. Oui la vie est chère, oui il est difficile d'acheter la première année, oui le marché de l'immobilier est saturé... mais si vous avez le salaire qui suit (et je ne parle pas de 100k ou au dessus) ce qui est tout à fait possible vu les possibilités d'emploi à Toronto, c'est possible. 

 

La seule raison pour laquelle je préfère payer un loyer au lieu d'un prêt, c'est que je ne sais pas sur quel continent je serais dans 2 ans. 

 

Ce sera ma seule réponse à vos messages car je ne souhaite pas que le sujet de mon post initial "Bilan de 3 ans à Toronto" soit détourné en "Pourquoi il ne faut pas s'installer en Ontario".

 

Bonne journée :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
On 4/7/2019 at 10:13 AM, Hei said:

 

1 million!!!!!!! et ils paient combien en taxes et charges ?

J’avais lu des histoires où des personnes possédant leur maison depuis une décennie étaient contraintes de vendre à contre coeur car leurs maisons avaient tellement pris de valeur qu’elles ne pouvaient plus payer les taxes.

 

C'est aussi le cas pour des héritages. On hérite d'une maison pour laquelle on a aucune possibilité financière d'entretenir ou de payer les taxes pour. Alors on vend, enfin on essaye, dans le cas de plusieurs héritiers qui sont pas tous d'accord.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
On 4/7/2019 at 9:51 AM, MarySeventeen said:

Très "j'ai tout vu, tout fait, je n'ai plus rien à apprendre de personne" selon mon propre avis personnel évidemment :) 

 

Il y a une limite d'augmentation pour les loyers. Mon loyer a augmenté de 1,5% en 2017 et de 1,8% en 2018, c'était le maximum possible.

 

Je suis également la seule de mon groupe d'amis à ne pas avoir acheté, et aucun d'entre eux n'a mis plus de 50k en apport. 

 

50k d'apport c'est déjà beaucoup ou pas beaucoup, selon la situation. Disons que juste comme ça, ça ne prouve en rien que Toronto est abordable à l'achat.

 

Déjà, 50k c'est pas à la portée d'absolument tout le monde, encore moins des nouveaux arrivants ou des nouveaux travailleurs sortis de l'université. Difficile aussi pour les familles de réunir assez d'économies. 

 

Ensuite 50k mis tout seul, ça représente pas grand chose, car dépend aussi de la valeur de l'achat, des paiements hypothécaires, et quelle portion du pouvoir d'achat y est aspirée.

 

Ça peut être 20% de mise de fonds comme ça peut être 5% de mise de fonds, auquel cas il faut ajouter l'assurance hypothécaire qui grève encore un peu plus le budget mensuel.

 

Pis ça dépend aussi de ce qui est acheté, pour quel stade de sa vie, parce qu'un condo de 500 p.c, tout le monde n'en veut pas par exemple. 

 

Tout est donc relatif.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, crazy_marty said:

 

50k d'apport c'est déjà beaucoup ou pas beaucoup, selon la situation. Disons que juste comme ça, ça ne prouve en rien que Toronto est abordable à l'achat.

 

Alos je n'ai jamais dit que Toronto était abordable, que ce soit pour y vivre ou pour acheter un bien immobilier (cf mon tout premier post).

 

Acheter un bien alors que l'on est nouvel arrivant n'est pas non plus recommandé, il faut d'abord tester la ville, voir les possibilités d'emploi...


Ce qui m'agaçait dans le message auquel je répondais c'est l'exagération totale des propos, pouvant laisser croire que GTA est inaccessible pour des personnes gagnant moins de 150k.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

ok les amis mais tout ca ne dis pas aux nouveaux arrivants a toronto, ou sont les bons coins pour les premiers mois?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour à toutes, tous,

 

Si je peux me permettre connaissant mtn un peu Happymusher, ne tombez pas dans sa propagande anti immigration.

 

@MarySeventeen - Tu as vu juste, ce n'est pas une impression...

 

Toronto a ce que je sache a des alentours ? y'a des quartiers plus lointains ?  Je parle avec des dizaines de nouveaux migrants en MP qui sont installées de part et autres sur Toronto et ca se passe bien. Et ce ne sont pas des milionnaires ou qui touchent des 150k$/ annuel

 

Alors arrêtes un peu de faire miroiter aux gens qu'il faut etre descendant de la Reine d'Angleterre pour réussir a vivre a Toronto.

 

Ou alors précise que tu parles du Downtown.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

hello les filles je suis preneur de conseils sur justement dans le GTA ou s'installer les premieres semaines (quartier etc.) et si les premiers jours il vaut mieux un Rbnb ou un hotel? Merci

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Midou85 said:

Toronto a ce que je sache a des alentours ? y'a des quartiers plus lointains ?  Je parle avec des dizaines de nouveaux migrants en MP qui sont installées de part et autres sur Toronto et ca se passe bien. Et ce ne sont pas des milionnaires ou qui touchent des 150k$/ annuel

2 hours ago, marco said:

hello les filles je suis preneur de conseils sur justement dans le GTA ou s'installer les premieres semaines (quartier etc.) et si les premiers jours il vaut mieux un Rbnb ou un hotel? Merci

Je conseillerais de prendre un airbnb ou chambre avec cuisine deux ou trois semaines, afin de ne pas être bloquer dans un hôtel sans pouvoir cuisiner (et donc devoir acheter à manger pour chaque repas dehors).

 

Les locations commencent le 1er du mois en général, sauf si vous trouvez un appartment dont le locataire part avant la fin de son bail.

 

C'est principalement votre travail qui déterminera votre lieu de logement, afin de ne pas passer votre vie dans les transports. Dans les coins sympas et un peu moins onéreux, vous pouvez viser au dessus de Davisville jusqu'à Finch sur la ligne 1 du métro, le long de la ligne verte de Kipling à Bathurst puis de Castle Frank à Woodbine (à noter que certaines portions de la ligne 2 sont souvent à l'arrêt un weekend sur deux pour des travaux de maintenance).

 

Vous pouvez viser Mississauga et Scarborough, je vous conseillerai de visiter en premier lieu car c'est tout de même assez loin du centre et il y a toujours pas mal d'embouteillage (surtout en direction de Mississauga via la Gardiner).


Les 2 seuls endroits à éviter seraient Jane/Finch et Sherbourne St entre Wellesley et Shuter, c'est tout :)

 

Le mieux est de bien prendre son temps et de prendre un agent immobilier (c'est le propriétaire qui le payera, il est entièrement gratuit pour les locataires), vous aurez la possibilité de voir plein de choses différentes dans divers quartiers.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, marco a dit :

ok les amis mais tout ca ne dis pas aux nouveaux arrivants a toronto, ou sont les bons coins pour les premiers mois?

 

Tu cherches sur viewit ou sur kijiji et tu auras une idée des prix.

Aux dernières nouvelles:

*Pour un équivalent F1, c'est minimum 1400 dollar/mois dans un quartier qui ne craint pas, proche d'une ligne de metro.

*Pour un couple, comptez 2000 dollar minimum pour un truc décent dans un équivalent F2.

*Si tu aimes retrouver la joie et la promiscuité de tes années étudiantes, il te reste la colocation (pour un truc décent à 1000$/mois la chambre) sur easyroomate. 

*Dès qu'un appart est remis en location avec un autre locataire, avec un simple coup de peinture aller/retour, le marché est tel que tu as un plus 300 dollar de plus par mois augmenté entre deux locataires.

Pour t'informer de tes droits de locataires: les groupes sur les réseaux sociaux comme "tenant Ontario".

 

Je trouve ton projet peu préparé: quel est l'intérêt d'arriver et de s'installer dans une ville où le moindre condo façon cage à lapin se vend 500k?

 

Venir au Canada pour croupir dans un basement sombre et humide, dans une ville surpeuplée, on est bien loin des clichés de la propagande migratoire avec ses grands espaces et les rêves de réussite facile avec le lac Louise comme fond de carte postale.

 

Fais ton calcul mais ce n'est pas avec les 40 k/an des jobs de bilingues que tu vas y vivre une vie décente avec des loisirs et autres...

 

Contrairement à @Midou85 qui ne supporte pas tout avis qui invite à la prudence et à une meilleure préparation et rejette toute information qui montre la vraie réalité économique du Canada, je dispose d'une expérience assez concrète de Toronto puisque j'y suis en mission, en déplacement au moins 50% de mon temps dans l'année pour le compte de ma compagnie québécoise.

 

De fait, je connais cette ville comme ma poche et j'y ai toujours refusé une mutation permanente pour les raisons que je cite notamment le coût de la vie.

 

De plus contrairement à Montréal, Toronto et la GTA ont un système de transport déplorable et coûteux pour l'usager : il faut jongler avec les ttc, go train et mi bus de Mississaugua. Bref les plans pas cher en banlieue éliognée n'existent pas. Si c'est pour gagner 200 dollars mais pour les perdre en coût de transport de 450 dollars et en commuting horrible de 1h30 merci.  

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 28 minutes, MarySeventeen a dit :

 Vous pouvez viser Mississauga et Scarborough

Scarborough, c'est la zone. A part si tu travailles dans les télécentres environnants et que tu es un amoureux de la cité des 4000 ou des Mureaux, aucun intérêt.

Mississaugua = une heure de go bus pour atteindre Union station de plus leur réseau de transport local si peu efficace que même si tu travailles à Mississaugua même, tu te tapes facile des 40 min de commuting.

Edited by Happymusher
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement