Jump to content

Recommended Posts

J'ai rencontré un Sénégalais sur Internet il y a quelques temps, et je suis déjà impatiente de faire le voyage... Je ne dis pas que je crois pas aux relationx à distance, mais avant de le rencontrer, par pur hasard, je n'aurais jamais pensé que ca allait m'arriver.. et fallait bien que ca arrive, à moi... Depuis le début, je cherche les failles, et peut-être par pure naiveté, je ne trouve rien! Il a 25 ans et moi 30. J'ai été très honnête par rapport à ma situation, je suis séparée, j'ai un jeune bébé. Et lui aussi, enfin... Il a une petite fille il est séparé... Et plus je lis des trucs, plus je me dis... awwww mais pourquoi je me suis ''embarquée'' là dedans. :) En plus, j'ai lu aujourd'hui sur les histoires de mariages gris, et ça me tue de ne pas savoir ce qui se passe là bas... Pourtant tout a l'air si clair et transparent... C'est peut-être moi qui oublie trop souvent d'enlever mes lunettes roses.
Ca ne vous tue pas vous, d'etre loin de la personne, de peut-être penser qu'une personne a qui l'on fait assez confiance pour partager toutes nos soirées à discuter de tout et de rien, de nos vies, etc. est peut-être entrain de vous manipuler... C'est difficile. En tout cas, les couples pour lesquel ca fonctionne, chapeau!!!

Link to post
Share on other sites
  • Replies 132
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

oui bien sur aller avec elle a le servise service funéraire ( à l'église), meme jai des amies quebecois moi je dis je vivre dans cette pays et il tres belle pays et le peuple tres gentilles je restepe

Relation à distance et les dangers ? <== il faudrait rebaptiser ce topic "Relations à distance : une CHANCE !" Pour ma part, l'aide qu'a pu m'apporter Automne sur plusieurs questions m'a été très

Bonjour, Je pense qu'il faut se méfier de ce genre d'affaire , ici en France on a le même phénomène avec des personnes d’Afrique du nord qui veulent avoir la nationalité française tout en sachant que

J'ai rencontré un Sénégalais sur Internet il y a quelques temps, et je suis déjà impatiente de faire le voyage... Je ne dis pas que je crois pas aux relationx à distance, mais avant de le rencontrer, par pur hasard, je n'aurais jamais pensé que ca allait m'arriver.. et fallait bien que ca arrive, à moi... Depuis le début, je cherche les failles, et peut-être par pure naiveté, je ne trouve rien! Il a 25 ans et moi 30. J'ai été très honnête par rapport à ma situation, je suis séparée, j'ai un jeune bébé. Et lui aussi, enfin... Il a une petite fille il est séparé... Et plus je lis des trucs, plus je me dis... awwww mais pourquoi je me suis ''embarquée'' là dedans. :smile: En plus, j'ai lu aujourd'hui sur les histoires de mariages gris, et ça me tue de ne pas savoir ce qui se passe là bas... Pourtant tout a l'air si clair et transparent... C'est peut-être moi qui oublie trop souvent d'enlever mes lunettes roses.

Ca ne vous tue pas vous, d'etre loin de la personne, de peut-être penser qu'une personne a qui l'on fait assez confiance pour partager toutes nos soirées à discuter de tout et de rien, de nos vies, etc. est peut-être entrain de vous manipuler... C'est difficile. En tout cas, les couples pour lesquel ca fonctionne, chapeau!!!

Chacune de nous qui rencontre un mec sur le net passe par ou tu passes en ce moment. Tu es pas la seule je suis dans la meme situation. Il faut garder l'esprit claire et etre prudente. Je ne te dis pas de renoncer pcq qui sait c'est peut-etre quelqu'un de bien, mais il faut procéder avec extrême prudence. Je crois que juste le fait que tu sois contiente des dangers est déja une bonne chose. Écoute ta petite voix. Suit ton instinct. Si quelque chose te donne un mauvais feeling c'est parce que surement il a quelque chose de louche. Quand ta petite voix te dit quelque chose n'essaie pas de lui répondre avec des '' oui mais '' . Si elle te dit quelque chose écoute la et questionne toi d'avantage sur le pkoi elle le dit et ne la contredit pas. Il n'y a pas de moyen sur de savoir si l'autre personne dit la vérité. Les arnaqueur sont très doués et veulent ce qu'ils veulent à tout prix.

Tu dois en parler avec quelqu'un. S'il n'y a personne dans ton entourage avec qui tu peux parler, fait comme moi et tourne toi a des sites comme celle la ou tu pourras y trouver des gens avec d'autres point de vue a offrir. Les commentaires négatifs sont peut-être déplaisantes, mais elles sont aussi très bénifiques. Elle t'amène a te questionné, analysé la situation avec une autre perspective. Avant que faire koi que se soit, pense à ce que tu risques dans le pire des situations et avec ca en tête prend une décision.

Pour ce qui est de la première rencontre, elle est necessaire si tu as envie de continuer avec ce monsieur. Soit prudente. Oublie pas que tu seras loin de chez toi s'il arrive quelque chose. Assure toi de prendre tout les moyens necessaires pour assuré ta sécurité. Cet homme que tu aimes reste un inconnu.

Pour la suite de l'histoire, je ne sais pas. Je ne suis pas encore rendu là. Ha Ha Ha Une étape à la fois est le seul conseil que je peux te donner rendu là.

Je te souhaite bonne chance. Soit prudente

Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas de morale loin de là ma pensée, mais attention tu as un enfant à protéger avant tout. Je sais que la solitude c'est dur à supporter, mais il y d'autres hommes

au canada, pourquoi aller sur internet, ce briseur de ménage ou de vie. En plus aller au maroc, cela va te coûter très cher.

Oui d'abord et avant tout protégé mon enfant . Je vivais tres bien seule...lol Je n'avais aucunement envie d,avoir un homme dans ma vie. J'étais bien occupé a élevé mon fils, travaillé et avoir une vie sociale a moi. Je suis loin d,etre une femme désespéré d,avoir un homme dans sa vie....lol je vais prendre mon temps et faire attention et surtout protégé mon fils ainsi que moi meme. Le probleme que j,ai avec les hommes de mon coin c,est ceux que je croise vraiment ils ont pas de classe. Du moin dans mon groupe d'age ils en ont pas. Leur idée de romantisme est de prendre ton numéro de cell en note et t'envoyé une photo de leur membre en te disant'' Ca te tentes-tu ce soir'' pour vrai ca m'est arrivé souvent tres tres souvent.... WOW!!!! Les hommes de mon coin dans les 24-30ans vous avez du chemin a faire. Je veux pas généralisée mais c dur faire autrement parce que c'est l'expérience que j,ai eu. Je m'excuse envers tous les hommes qui ne sont pas comme ca et qui ont .été visé par mes propos. Si le chapeux te fait mets le comme on dit.....lol

:Crylol:

tu les trouves où ses phénomènes là?

au pire, tu les prends un peu plus vieux, si ceux là sont pas assez mature

C'est pas moi qui les trouve...lol Ceux eux qui me trouve hahahhaha

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Nikita,

mes parents m'ont dit un jour Méfiance est mère de sureté.

tu es personne trop gentille, et très sensible, donc fais attention.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Sibelle,

il y a eu une émission en France sur les arnaques du web, une femme d'une cinquantaine d'année seule, est tombée amoureuse d'un sénégalais, les mois passent, il lui promet monts et merveilles, le gars a reussi à manipuler cette femme, très naîve elle lui a envoyé de l'argent pour qu'il puisse venir en france, et hop là l'engrenage, après il lui prouve son amour en lui envoyant des photos, et redemande de l'argent, pour sa conscience et dans le doute, cette femme a fait des recherches, avec l'aide de plusieurs personnes dont la police, elle a vu son vrai visage sur une photo (grâce à la police du sénégal) c'était un gamin de 18 ans qui lui a estorqué beaucoup d'argent mais en fin il a été arrêter. Mais malheureusement, elle n'a jamais récupéré son argent et aujourd'hui elle fuit internet. Je sais que la solitude est dur à vivre, mais tout vient à point qui sait attendre.

Alors SVP faîtes très attention, pensez à votre sécurité.

Bon courage.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Hum hum

Nous sommes peut être un contre exemple....

.... Mais il y a beaucoup de chose dans ce post qui me fait penser a notre histoire

Pour faire rapide, il y a une 10eme d'année, sur des forums, une amitiés est née entre une canadienne et un francais qui sont actuellement mari et femme

A l'époque, étant tous deux en couple, nous n'avions que des rapports d'amitiés. Régulièrement une a deux fois par an, nous nous tenions au courant de nos vies qui périclitaient puisque dans la meme année nous nous séparions de nos deux cons joints respectifs.

Bref ( pour ne pas rentrer dans des details personnels) nous nous sommes rencontrés plut et marié

Tout ceci pour dire que oui c'est possible que d'une relation via le net naisse une belle histoire mais il ne faut pas être naïf il y a des dangers. Nous avons eu pour nous l'histoire de 15 années d'échanges, Un bon feeling mais c'est pas graver dans le marbre.

Mais lors du premier voyage, il y avait le risque d'une non rencontre et un échec possible. Mais il en est de chaque couple la distance et l'éloignement ajoute une barrière a ceux deja nombreux de la rencontre de deux être

Ton histoire est en devenir alors que tu as déjà et continue de construire soit prudente, pense a toi et ton fils

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Link to post
Share on other sites

Le problème dans ces relations, c est que tout est merveilleux jusqu au papiers ... Ensuite c est la qu on voit si c était sincère ou pas ... Personnellement je ne m engagerai pas la dedans si j étais vous ... Il y a suffisemment de personne intéressantes (et dont la relation sera énormément moins compliqué ) en Amerique du Nord ou en Europe occidentale.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le temps est une épreuve qui nous éprouve, et éprouve les sentiments.

" Patience et Longueur de temps, font plus que fort ni que rage"

Lafontaine jean

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

ce qui est compliqué dans ces histoires là, c'est quand il y a de jeunes enfants impliqués..

par exemple, Sibelle. si les deux ont de jeunes enfants, ça devient compliqué. déjà, c'est compliqué et quand on rajoute des enfants, c'est pire..

un des deux, devra faire un sacrifice et laisser ses enfants derrières. quand les enfants sont plus vieux, ça va, mais trop jeune, les enfants ont besoin de leur parent.

puis, il y a des cas où les femmes tombent enceinte sans que l'homme n'ai même pas encore reçu son visa ou que la demande soit accepté.

des cas où assez rapidement, la femme tombe enceinte avant même qu'elle ai pu 'habiter' vraiment avec lui, il arrive au Québec et en plus de s'habituer à une nouvelle vie, une femme et il a en plus un enfant.. je dis pas que tous les cas 'rate' , mais déjà, avant de penser à faire des enfants, faudrait voir si le couple à la base est compatible une fois que l'homme est ici. parce que je trouve malsain de mettre des enfants dans une histoire sans que la relation n'ai d'abord été testé ( une fois que l'homme est arrivé).

c'est mon opinion :thumbsup:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

A mon humble avis c'est plus une question de choix de vie que de problème immigration.

Comme dis plus haut il faut du temps au temps

Pour ma part et la ce n'est qu'un avis personnel; ne fait rien d'irréversible avant d'être sur de ton choix de ton coeur c'est juste un conseil plus personnel et qui n'engage.que toi et les tiens

Envoyé par l'application mobile Forum IC

Link to post
Share on other sites

je suis marocain et je te conseille de faire tres attention car jai des amis qui sont venu ici par le marriage et la pluspart dentre eux ils se sont divorce apres quelques mois ici , le probleme cest que si tu fait venir quelqun cest que tes responsable de lui pendant 3ans si il prend le BS tu doit payer son Bs , le seul moyen de savoir si ton copain veut rester avec toi pour vrai ou bien si il va tutiliser pour avoir ses papiers cest daller habiter avec lui labas pendant 6mois et la tu va savoir tous sinon si tu fait pas sa tu prend un grand risque qui peut detruire toute ta vie

Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas de morale loin de là ma pensée, mais attention tu as un enfant à protéger avant tout. Je sais que la solitude c'est dur à supporter, mais il y d'autres hommes

au canada, pourquoi aller sur internet, ce briseur de ménage ou de vie. En plus aller au maroc, cela va te coûter très cher.

Oui d'abord et avant tout protégé mon enfant . Je vivais tres bien seule...lol Je n'avais aucunement envie d,avoir un homme dans ma vie. J'étais bien occupé a élevé mon fils, travaillé et avoir une vie sociale a moi. Je suis loin d,etre une femme désespéré d,avoir un homme dans sa vie....lol je vais prendre mon temps et faire attention et surtout protégé mon fils ainsi que moi meme. Le probleme que j,ai avec les hommes de mon coin c,est ceux que je croise vraiment ils ont pas de classe. Du moin dans mon groupe d'age ils en ont pas. Leur idée de romantisme est de prendre ton numéro de cell en note et t'envoyé une photo de leur membre en te disant'' Ca te tentes-tu ce soir'' pour vrai ca m'est arrivé souvent tres tres souvent.... WOW!!!! Les hommes de mon coin dans les 24-30ans vous avez du chemin a faire. Je veux pas généralisée mais c dur faire autrement parce que c'est l'expérience que j,ai eu. Je m'excuse envers tous les hommes qui ne sont pas comme ca et qui ont .été visé par mes propos. Si le chapeux te fait mets le comme on dit.....lol

:Crylol:

tu les trouves où ses phénomènes là?

au pire, tu les prends un peu plus vieux, si ceux là sont pas assez mature

C'est pas moi qui les trouve...lol Ceux eux qui me trouve hahahhaha
ils te trouvent parceque ils veulent sortir de a misere ce nest pas parceque ils sont en amour avec toi et moi je les comprends quand tes pauvres et tu na pas de futur tu fait tous pour sortir de ca meme jouer avec les sentiments des gens Edited by simo22
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je ne fais pas de morale loin de là ma pensée, mais attention tu as un enfant à protéger avant tout. Je sais que la solitude c'est dur à supporter, mais il y d'autres hommes

au canada, pourquoi aller sur internet, ce briseur de ménage ou de vie. En plus aller au maroc, cela va te coûter très cher.

Oui d'abord et avant tout protégé mon enfant . Je vivais tres bien seule...lol Je n'avais aucunement envie d,avoir un homme dans ma vie. J'étais bien occupé a élevé mon fils, travaillé et avoir une vie sociale a moi. Je suis loin d,etre une femme désespéré d,avoir un homme dans sa vie....lol je vais prendre mon temps et faire attention et surtout protégé mon fils ainsi que moi meme. Le probleme que j,ai avec les hommes de mon coin c,est ceux que je croise vraiment ils ont pas de classe. Du moin dans mon groupe d'age ils en ont pas. Leur idée de romantisme est de prendre ton numéro de cell en note et t'envoyé une photo de leur membre en te disant'' Ca te tentes-tu ce soir'' pour vrai ca m'est arrivé souvent tres tres souvent.... WOW!!!! Les hommes de mon coin dans les 24-30ans vous avez du chemin a faire. Je veux pas généralisée mais c dur faire autrement parce que c'est l'expérience que j,ai eu. Je m'excuse envers tous les hommes qui ne sont pas comme ca et qui ont .été visé par mes propos. Si le chapeux te fait mets le comme on dit.....lol
:Crylol:

tu les trouves où ses phénomènes là?

au pire, tu les prends un peu plus vieux, si ceux là sont pas assez mature

C'est pas moi qui les trouve...lol Ceux eux qui me trouve hahahhaha
ils te trouvent parceque ils veulent sortir de a misere ce nest pas parceque ils sont en amour avec toi et moi je les comprends quand tes pauvres et tu na pas de futur tu fait tous pour sortir de ca meme jouer avec les sentiments des gens

t'as mal lu... les gars bisarre qu'elle a rencontré, c'est ici..

sinon par rapport aux gars bisarre que tu attires et qui t'envoie des photos de leur membre.. peut être ça un rapport à ton habillement? je sais pas, si tu t'habilles super sexy, c'est sûr que tu vas attirer des gars qui pensent que t'es une fille facile et qui s'habille comme ça pour 'attirer' les mâles :biggrin2:

pour que ça t'arrive aussi souvent... moi j'ai jamais eu ce genre de réaction. mais dès que je vois des filles à moitié à poils et les seins qui veulent sortir du chemisier, on voit toute les têtes des hommes se tourner avec la bave sur le menton :Crylol: bon, il y a des femmes qui aiment ça :biggrin2: je dis pas de mettre une burqa ni un col roulé.. mais parfois, y'a moyen de s'habiller en étant pas vulgaire :biggrin2: je dis pas que c'est ton cas.. j'essaie juste de comprendre comment tu fais pour 'pogner' que des gars comme ça..

Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas de morale loin de là ma pensée, mais attention tu as un enfant à protéger avant tout. Je sais que la solitude c'est dur à supporter, mais il y d'autres hommes

au canada, pourquoi aller sur internet, ce briseur de ménage ou de vie. En plus aller au maroc, cela va te coûter très cher.

Oui d'abord et avant tout protégé mon enfant . Je vivais tres bien seule...lol Je n'avais aucunement envie d,avoir un homme dans ma vie. J'étais bien occupé a élevé mon fils, travaillé et avoir une vie sociale a moi. Je suis loin d,etre une femme désespéré d,avoir un homme dans sa vie....lol je vais prendre mon temps et faire attention et surtout protégé mon fils ainsi que moi meme. Le probleme que j,ai avec les hommes de mon coin c,est ceux que je croise vraiment ils ont pas de classe. Du moin dans mon groupe d'age ils en ont pas. Leur idée de romantisme est de prendre ton numéro de cell en note et t'envoyé une photo de leur membre en te disant'' Ca te tentes-tu ce soir'' pour vrai ca m'est arrivé souvent tres tres souvent.... WOW!!!! Les hommes de mon coin dans les 24-30ans vous avez du chemin a faire. Je veux pas généralisée mais c dur faire autrement parce que c'est l'expérience que j,ai eu. Je m'excuse envers tous les hommes qui ne sont pas comme ca et qui ont .été visé par mes propos. Si le chapeux te fait mets le comme on dit.....lol
:Crylol:

tu les trouves où ses phénomènes là?

au pire, tu les prends un peu plus vieux, si ceux là sont pas assez mature

C'est pas moi qui les trouve...lol Ceux eux qui me trouve hahahhaha
ils te trouvent parceque ils veulent sortir de a misere ce nest pas parceque ils sont en amour avec toi et moi je les comprends quand tes pauvres et tu na pas de futur tu fait tous pour sortir de ca meme jouer avec les sentiments des gens

t'as mal lu... les gars bisarre qu'elle a rencontré, c'est ici..

sinon par rapport aux gars bisarre que tu attires et qui t'envoie des photos de leur membre.. peut être ça un rapport à ton habillement? je sais pas, si tu t'habilles super sexy, c'est sûr que tu vas attirer des gars qui pensent que t'es une fille facile et qui s'habille comme ça pour 'attirer' les mâles :biggrin2:

pour que ça t'arrive aussi souvent... moi j'ai jamais eu ce genre de réaction. mais dès que je vois des filles à moitié à poils et les seins qui veulent sortir du chemisier, on voit toute les têtes des hommes se tourner avec la bave sur le menton :Crylol: bon, il y a des femmes qui aiment ça :biggrin2: je dis pas de mettre une burqa ni un col roulé.. mais parfois, y'a moyen de s'habiller en étant pas vulgaire :biggrin2: je dis pas que c'est ton cas.. j'essaie juste de comprendre comment tu fais pour 'pogner' que des gars comme ça..

On n'attire pas les mouches avec du vinaigre

Link to post
Share on other sites

ce qui est compliqué dans ces histoires là, c'est quand il y a de jeunes enfants impliqués..

par exemple, Sibelle. si les deux ont de jeunes enfants, ça devient compliqué. déjà, c'est compliqué et quand on rajoute des enfants, c'est pire..

un des deux, devra faire un sacrifice et laisser ses enfants derrières. quand les enfants sont plus vieux, ça va, mais trop jeune, les enfants ont besoin de leur parent.

puis, il y a des cas où les femmes tombent enceinte sans que l'homme n'ai même pas encore reçu son visa ou que la demande soit accepté.

des cas où assez rapidement, la femme tombe enceinte avant même qu'elle ai pu 'habiter' vraiment avec lui, il arrive au Québec et en plus de s'habituer à une nouvelle vie, une femme et il a en plus un enfant.. je dis pas que tous les cas 'rate' , mais déjà, avant de penser à faire des enfants, faudrait voir si le couple à la base est compatible une fois que l'homme est ici. parce que je trouve malsain de mettre des enfants dans une histoire sans que la relation n'ai d'abord été testé ( une fois que l'homme est arrivé).

c'est mon opinion :thumbsup:

Entièrement d,accord avec toi sur se point. On a le devoir en tant que parent de protégé nos enfants d'abord et avant tout. Mon fils passe en premier dans ma vie. Les futurs enfants (si il y en a) seront également priorité numéro un avant meme d'être née. Ils comptent et dépendent sur nous.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Plus je lis les témoignages des gens sur ce site, et ailleurs, plus je me dis que le désert affectif dans lequel vivent plusieurs personnes les amènent à prendre des risques fous pour quelques chose qui, somme toute, n'est qu'une illusion.

Car c'est dans le monde réel et non virtuel que se construit le véritable amour.

Que la solitude, le désenchantement, une carence de tendresse et d'amour, sont de nature à fragiliser certaines personnes.

Ce qui est malheureux c'est qu'il y a des gens pour profiter de cette "faiblesse".

Et très franchement, quelles proies faciles pour les baratineurs de tout azimut !

Ce qui reviens souvent dans les différents témoignages c'est l'absence d'engagement des hommes d'ici versus les hommes de la-bas, par exemple, les hommes du Maghreb. C'est cet engagement, que démontre le prétendant virtuel, qui réussit souvent à faire baisser la garde des plus méfiantes d'entres nous.

Il est curieux que les Maghrébins d'ici , un fort pourcentage d'entres eux, ne veulent pas se marier ou ne veulent pas marier une québécoise (ce qui ne les empêche pas de consommer ces mêmes québécoises) mais qu'il y ait un nombre si important à l'étranger.

Je pense que la prudence est de mise. Qu'est-ce que 1 an ou 2 de plus, 1 ou 2 voyage de plus lorsqu'il s'agit de s'assurer que ce que l'on ressent est plus qu'un feu de paille.

Est-ce que ces sentiments, pourrons survivre à nos différences ? Et comment avoir une prise de conscience sérieuse et honnête lorsqu'on est même pas dans le monde réel ?

Et ce n'est pas en 2 semaines, dans un contexte de vacances, bien loin du quotidien, des vraies affaires, qui permettront cette analyse.

Il faut donc donner du temps au temps.

Pour ma part, je pense que le temps que nous avons pris, mon mari et moi, à nous connaître avant de nous engager plus avant dans le monde réel, a été une bonne chose. Nous sommes maintenant mariés depuis 5 ans et heureux.

Link to post
Share on other sites

Je ne fais pas de morale loin de là ma pensée, mais attention tu as un enfant à protéger avant tout. Je sais que la solitude c'est dur à supporter, mais il y d'autres hommes

au canada, pourquoi aller sur internet, ce briseur de ménage ou de vie. En plus aller au maroc, cela va te coûter très cher.

Oui d'abord et avant tout protégé mon enfant . Je vivais tres bien seule...lol Je n'avais aucunement envie d,avoir un homme dans ma vie. J'étais bien occupé a élevé mon fils, travaillé et avoir une vie sociale a moi. Je suis loin d,etre une femme désespéré d,avoir un homme dans sa vie....lol je vais prendre mon temps et faire attention et surtout protégé mon fils ainsi que moi meme. Le probleme que j,ai avec les hommes de mon coin c,est ceux que je croise vraiment ils ont pas de classe. Du moin dans mon groupe d'age ils en ont pas. Leur idée de romantisme est de prendre ton numéro de cell en note et t'envoyé une photo de leur membre en te disant'' Ca te tentes-tu ce soir'' pour vrai ca m'est arrivé souvent tres tres souvent.... WOW!!!! Les hommes de mon coin dans les 24-30ans vous avez du chemin a faire. Je veux pas généralisée mais c dur faire autrement parce que c'est l'expérience que j,ai eu. Je m'excuse envers tous les hommes qui ne sont pas comme ca et qui ont .été visé par mes propos. Si le chapeux te fait mets le comme on dit.....lol
:Crylol:

tu les trouves où ses phénomènes là?

au pire, tu les prends un peu plus vieux, si ceux là sont pas assez mature

C'est pas moi qui les trouve...lol Ceux eux qui me trouve hahahhaha
ils te trouvent parceque ils veulent sortir de a misere ce nest pas parceque ils sont en amour avec toi et moi je les comprends quand tes pauvres et tu na pas de futur tu fait tous pour sortir de ca meme jouer avec les sentiments des gens

t'as mal lu... les gars bisarre qu'elle a rencontré, c'est ici..

sinon par rapport aux gars bisarre que tu attires et qui t'envoie des photos de leur membre.. peut être ça un rapport à ton habillement? je sais pas, si tu t'habilles super sexy, c'est sûr que tu vas attirer des gars qui pensent que t'es une fille facile et qui s'habille comme ça pour 'attirer' les mâles :biggrin2:

pour que ça t'arrive aussi souvent... moi j'ai jamais eu ce genre de réaction. mais dès que je vois des filles à moitié à poils et les seins qui veulent sortir du chemisier, on voit toute les têtes des hommes se tourner avec la bave sur le menton :Crylol: bon, il y a des femmes qui aiment ça :biggrin2: je dis pas de mettre une burqa ni un col roulé.. mais parfois, y'a moyen de s'habiller en étant pas vulgaire :biggrin2: je dis pas que c'est ton cas.. j'essaie juste de comprendre comment tu fais pour 'pogner' que des gars comme ça..

On n'attire pas les mouches avec du vinaigre

EEHH non je ne suis vraiment pas du genre a m'habiller hyper sexy...lol Je ne possède pas de mini-jupe ni de gros décolleté. Je suis la plus habillé de mes copines quand nous sortons... Je suis celle que les hommes voient comme un défi. Du moin c'est ce que j'ai tiré comme conclusion. Meme si tu t'habille respectablment tu y échappes pas.

Link to post
Share on other sites

Plus je lis les témoignages des gens sur ce site, et ailleurs, plus je me dis que le désert affectif dans lequel vivent plusieurs personnes les amènent à prendre des risques fous pour quelques chose qui, somme toute, n'est qu'une illusion.

Car c'est dans le monde réel et non virtuel que se construit le véritable amour.

Que la solitude, le désenchantement, une carence de tendresse et d'amour, sont de nature à fragiliser certaines personnes.

Ce qui est malheureux c'est qu'il y a des gens pour profiter de cette "faiblesse".

Et très franchement, quelles proies faciles pour les baratineurs de tout azimut !

Je tiens à préciser que je ne suis pas une femme comme tu décris ci-haut... Je suis très fière du fait que je suis auto-suffisante...lol Je ne suis pas dans une course pour me trouver un partenaire bien au contraire. Je vis bien. Je suis heureuse dans ma vie de tout les jours tel qu'elle est maintenant. Je suis jeune. J'ai encore plusieurs années devant moi donc je ne ressent aucune hâte. C'est d'autant plus pour cette raison que je suis surprise que ce jeune homme aie réussit a m'attiré...lol Quand moi je cherchais à fuire toute relation....lol

Link to post
Share on other sites

Moi je comprends très bien cette situation. Lorsque tu rencontres ces gens sur le net pour la première fois, j'avoue que ça fait bizarre (ici on ne se fait pas demander en mariage tous les jours .. lol) mais au fil du temps, on finit par s'attacher. Notre raison dit NON mais notre coeur balance. Suffit de faire part de prudence. Si après les refus, en tenant ton bout, si cette personne reste toujours là.... alors on peut se poser la question. Pk il est toujours là. Mais attention au coeur sensible. Ce n'est pas parce que toi tu ne peux agir ainsi que les autres ne le peuvent aussi.

Bonne chance :flowers:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By StephanieAtkin
      Bonjour à tous, 
       
      Dans le cadre de mon projet doctoral en Sociologie de la Jeunesse à l'Institut national de la recherche scientifique (INRS), je souhaite rencontrer des jeunes adultes immigrants récents (18 à 35 ans) établis au Québec depuis moins de 3 mois. L’objectif de ma thèse vise à comprendre comment les transitions vers la vie adulte et les mobilités géographiques modifient mutuellement les relations avec l'entourage, et inversement.
       
      Cette étude implique trois entretiens individuels (2 entretiens de deux heures et un entretien de quarante minutes), échelonnée sur 18 mois. En guise de remerciement pour le temps offert par votre participation, vous recevrez une compensation financière de 50$ (20$ lors du premier et troisième entretien et 10$ lors du deuxième entretien).
       
      Votre participation est confidentielle; l'entretien sera enregistré, mais les données collectées seront protégées. Aucun nom ou détail permettant d'identifier les participants ou les individus nommés par les participant.e.s ne sera divulgué.
       
      Pour plus d'informations, vous pouvez me contacter par message personnel
       
      Au plaisir de discuter avec vous,
       
      Stéphanie
    • By Sigr
      Bonjour à tous,
      J'aimerais savoir, s'il vous plaît, s'il y a quelqu'un ici dans ce forum qui a connu une personne qui était victime d'un mariage de convenance? C'est quoi la procédure judiciaire à suivre? J'ai parrainé mon épouse et elle a eu son visa d'immigration. Elle est venue par la suite au Canada sans que je le sache et elle a eu sa résidence permanente mais elle ne s'est jamais présentée chez moi! Une fois au Canada, elle a demandé le divorce alors que nous n'avons jamais cohabité ensemble ...  Je suis passé par des moments très difficile et j'en souffre encore, des pertes sur tous les plans, bref ma vie est ruinée. J'ai consulté un avocat en droits familiale qui m'a dit que je peux annuler mon mariage (chose que je ne savais) au lieu de divorcer! Le processus est en cours.. Pour dénoncer cette situation j'ai envoyé deux plaintes à Immigration Canada et une au service frontalier mais je  n'ai pas eu de réponse, ni de suivi ... Je ne sais pas s'il y a autre chose à faire? Ou s'il y a quelqu’un qui a vécu une telle situation? 
       
      Merci de votre aide.
       
       
    • By Olivierr
      Cela fait maintenant 9 mois que je suis au Canada, à Montréal plus précisément en tant que résident permanent. Je suis un jeune Mauricien de 30 ans , qui est arrivé ici avec tout plein d’ambition. Tout comme beaucoup d’entre vous, avant mon arrivée ici, j’appréhendais un peu car je ne savais pas ce qui m’attendait et surtout si j’allais trouver un emploi dans mon domaine (la vente en hôtellerie). J’envoyais mes CV aux employeurs et très peu me répondaient – cela me frustrait un peu à l’idée que je devais peut être me réorienter… Bref ! Tout ça pour vous dire que je ne regrette EN AUCUN CAS d’être venu ici car je me suis bien intégré et ai trouvé un emploi 2 semaines après mon arrivée ici !! Donc, c’est normal  d’avoir de l’appréhension 
       
      Pour réussir ici, voici mes suggestions ci-dessous  :
      EMPLOI
      Fouiller sur internet comment rédiger un CV et ce que les employeurs Canadiens attendent de vous – Je vous recommande le site SIEL (Service d’Intégration En Ligne). Ce site possède toute sorte de modules et ils ont même une section qui explique comment faire un CV.
       
      Ne perdez pas de temps !!! Rédigez votre CV et votre lettre de motivation en anglais et en français avant d’arriver ici. Acheter rapidement une carte SIM ici et mettez à jour votre CV avec le numéro de téléphone. La plupart des employeurs vont vous appeler pour un entretien (pas forcément par courriel). Bien entendu, si vous obtenez un entretien, préparez-vous bien – aller sur le site de l’employeur et mémorisez les informations clefs. Préparez au moins 3-4 questions du type qui vont intéresser l’employeur. Exemple : Dans 2 ans, quels sont les possibilités d’évolution de carrière…
       
      Envoyez au moins une vingtaine d’application par jour !!. Et surtout ne paniquez pas si vous n’avez pas de réponse après une semaine. Vous serez contacté 2-3 semaines après, si la candidature est retenue.
       
      Le jour de l’entretien - Dire Bonjour en regardant dans les yeux et SURTOUT donnez une poignée de main FERME !!!!!!!
       
      Être bilingue est un AVANTAGE !!
       
      Et dernier point à mon avis – soyez vous-même, humble et démontrez une bonne attitude !
       
      Essayer de faire au moins 1 an chez un employeur – dans le contraire, cela démontre que vous êtes instable.
       
      J’ai fait exactement ce que j’ai décrit ci-dessus, et BOOM, premier entretemps => je décroche un emploi à temps plein ; pas exactement dans le domaine que je voulais mais c’est très reliée. D’ailleurs, d’autre employeurs Canadiens ont pris contact avec moi via LINKEDIN alors que j’avais déjà signé avec mon employeur actuel et j’ai décline… (voir le point où je mentionne que je recommande de faire au moins un an avant de bouger autre part, à mon avis).
       
      Tout ça pour dire qu’il faut commencer quelque part, dans un domaine connexe idéalement, car cela vous débouchera sur ce que vous voulez faire plus tard.
      Intégration Sociale
      Quand je suis arrivé, j’avais fait les arrangements avec un ami mauricien pour qu’ils m’hébergent ; alors que je prévoyais d’habiter chez lui pendent 2- 3 semaines, j’y suis resté pendant 3 mois  (sans abus bien sûr lol).
       
      Alors que mon ami et sa famille a vécu ici pendant 6 ans, j’ai saisi cette occasion pour absorber toutes les informations nécessaires et je posais pas mal de questions sur les emplois, le mode de vie au Quebec etc...  Le maximum d’information que vous avez, le mieux ce sera pour vous !!
      Suite à cette expérience qui m’a été très bénéfique, je vous recommande, si bien sûre les conditions le permettent, d’aller vivre chez de la famille ou amis dès votre arrivée car cela facilitera beaucoup votre intégration.
       
      Il y a beaucoup beaucoup à dire et à écrire – mais je pense que ces quelques points vont vous être utiles. SURTOUT et SURTOUT, ne vous démotivez pas, la clef du succès ici est la persévérance. En passant, je viens d’une ile tropicale oὺ il peut faire 15 degrés en hivers. J’ai eu froid 2-3 fois car je n’étais pas équipé ; je peux vous dire que l’hiver ici est tout à fait supportable ; quant à moi, j’adore la neige et l’air frais 
       
      Bonne continuation.
       
      Olivier R
    • By Addicttotravel
      Tiré de l'article de Radio Canada:
      "Ils sont jeunes et parlent français, mais ils ne se reconnaissent pas comme Québécois. Pourquoi? Quelles sont les solutions? Troisième d'une série de trois articles sur les 40 ans de la Charte de la langue française.
      Un texte de Danielle Beaudoin
      Les enfants de la loi 101 s’identifient davantage à leur pays d’origine ou au Canada, et beaucoup moins au groupe majoritaire québécois. C’est le constat dressé par la sociologue Marie-Odile Magnan, qui a copublié avec d’autres chercheuses deux articles sur le sujet, en 2014 et en 2016. Elles ont mené plus d’une centaine d’entretiens avec des cégépiens et des universitaires, tous des jeunes issus de l’immigration, de 1re et de 2e génération.

      « C’était intéressant de voir les mêmes résultats, même pour la 2e génération », souligne Marie-Odile Magnan. Cela dit, la chercheuse observe que ce processus de repli sur la culture du pays d’origine existe aussi dans d’autres sociétés.
      La sociologue explique que ces jeunes ont un rapport stratégique à la langue française. Le français est vu comme un outil d’intégration professionnelle, « mais ça ne va pas au-delà de ça ». Ils ne vont pas ressentir le besoin de s’identifier au groupe majoritaire, qu’ils appellent souvent eux-mêmes les Québécois de souche, précise Marie-Odile Magnan.

      Les auteurs du documentaire Les Québécois de la loi 101, Stéphane Leclair et Judith Plamondon, sont arrivés à la même conclusion que Mme Magnan. « Tout ce monde-là [enfants de la loi 101] parle bien le français, mais ce qu’on constatait, c’était l’échec plus culturel, finalement. L’échec de la transmission de la culture, et donc l’échec du sentiment d’appartenance envers la société québécoise », observe la réalisatrice Judith Plamondon."
       
      POURQUOI CETTE CRISE IDENTITAIRE?

      Des classes très multiethniques

      Marie-Odile Magnan constate que peu de jeunes issus de l’immigration se mêlent aux francophones québécois au primaire ou au secondaire. Les interactions scolaires se vivent dans un rapport « Nous/Eux » (Nous, les immigrants/Eux, les francophones québécois).
      La concentration des immigrants dans les mêmes écoles sur l’île de Montréal pourrait accentuer ce rapport « Nous/Eux », selon la chercheuse. On trouve à Montréal des écoles où 90 % à 100 % des élèves sont issus de l’immigration. Dans un tel contexte, ces jeunes fréquentent moins les Québécois francophones.
      Selon la sociologue Marie-Odile Magnan, obliger des élèves à parler le français en tout temps à l’école peut rendre leur intégration encore plus difficile. Photo : Radio-Canada
      Une approche punitive

      Marie-Odile Magnan observe que bien des jeunes vivent difficilement l’obligation de parler le français en tout temps à l’école. Ils se font avertir de parler français par le personnel de l’école, et cela leur rappelle sans cesse qu’ils sont différents.

      Dans certaines écoles montréalaises, les jeunes qui se font prendre à parler une autre langue que le français ont une amende de 25 sous. La sociologue croit que ce genre d'approches punitives ne permettent pas de favoriser un sentiment d’appartenance et peuvent même empêcher l’enfant d’avoir envie d’apprendre une autre langue.

      Des inégalités linguistiques
      Le fait que la langue française soit au cœur de l’approche interculturelle québécoise peut générer « une certaine forme de linguicisme », soit un racisme basé sur la langue, observe Marie-Odile Magnan. Il y a d’un côté les locuteurs de langue française, et de l’autre ceux qui parlent d’autres langues.

      « Ils sont invisibles »

      « Comment se sentir partie prenante d’une culture dans laquelle tu es invisible, d’une certaine façon? Maintenant, 30 % des nouveau-nés ont des parents qui viennent d’ailleurs. Ça ne se reflète pas nécessairement dans nos grandes institutions culturelles, au théâtre, à la télé », explique la chroniqueuse de La Presse Rima Elkouri, dans le documentaire Les Québécois de la loi 101.
      Où est la culture québécoise?

      Dans Les Québécois de la loi 101, des jeunes expliquent qu’ils n’apprennent pas la culture québécoise au secondaire. Une étudiante du Collège Vanier affirme qu’elle n’a lu qu’un seul livre québécois à l’école, Incendies, de Wajdi Mouawad.

      Akos Verboczi, auteur du livre Rapsodie québécoise. Itinéraire d’un enfant de la loi 101, estime que ce n’est pas normal qu’après 11 ans d’études des jeunes sortent avec un diplôme de 5e secondaire sans trop connaître l’histoire du Québec.
      L’auteur de « Rhapsodie québécoise. Itinéraire d'un enfant de la loi 101 », Akos Verboczy, est en pleine discussion avec des étudiants d’un cégep anglophone de Montréal, le Collège Vanier.   Photo : Documentaire Les Québécois de la loi 101 DES PISTES DE SOLUTION

      Transmettre la culture québécoise

      Être fier de sa culture, c’est aussi vouloir la transmettre, croit Akos Verboczi. « Dire à un immigrant pakistanais de lire du Michel Tremblay. Il ne faut pas juste transmettre une langue, il faut aussi transmettre une culture qui vient avec », soutient le Québécois d’origine hongroise dans le documentaire.

      « On ne cherche pas à leur faire aimer, à leur faire connaître des œuvres phare ou des œuvres plus actuelles de la culture québécoise et de bien enseigner l’histoire du Québec, l’histoire plus récente », explique le documentariste Stéphane Leclair.
      Des élèves de l’école secondaire la plus multiethnique du Québec, l’école La Voie de Côte-des-Neiges, à Montréal, lisent « Les Belles-sœurs » de Michel Tremblay à l’invitation du chroniqueur culturel Stéphane Leclair.   Photo : Documentaire Les Québécois de la loi 101 Favoriser les échanges

      La chercheuse Marie-Odile Magnan suggère de stimuler les rapports entre Québécois francophones et jeunes issus de l’immigration. Elle propose par exemple d’organiser des échanges entre les écoles pour favoriser la rencontre des jeunes.

      « Si on a une école à 100 % pluriethnique, peut-être pourrait-il y avoir des échanges avec une école de banlieue 100 % francophone native. »

      Un curriculum plus inclusif

      Selon Mme Magnan, il faudrait revoir le programme scolaire pour que les jeunes issus de l’immigration se sentent davantage inclus. Pourquoi ne pas parler de l’histoire des Noirs au Québec? suggère-t-elle.
      Et, à son avis, il faudrait intégrer dans les écoles des enseignants étrangers ou issus de l’immigration. « Le fait de diversifier le personnel scolaire pourrait favoriser d’autres approches ou d’autres visions », précise-t-elle.

      La diversité dans les médias et à l’embauche

      Comme majorité dominante, les Québécois francophones se doivent d’inclure les minorités à l’écran, mais aussi de les intégrer à l’embauche, selon Richard Bourhis, professeur émérite en psychologie sociale à l’UQAM et auteur de plusieurs écrits sur la loi 101.
      Richard Bourhis croit aussi que la majorité dominante a des obligations envers ses minorités, et qu’elle devrait voir l’immigrant non pas comme une menace à l’identité québécoise, mais comme un avantage.

      Le Québec, au-delà du français

      Quarante ans après l’adoption de la Charte, les jeunes, qu’ils soient Québécois de souche ou issus de l’immigration, ont envie d’un projet de société qui va plus loin que la seule protection de la langue française, constate Stéphane Leclair.
    • By Cherrybee
      Une Québécoise follement amoureuse d'un danseur cubain de 24 ans son cadet a dépensé une fortune pendant des années pour que son mari immigre au Québec. Manipulée par ce Cubain de « mauvaise foi » prêt à tout pour atteindre l'eldorado canadien, la mariée flouée vient de réussir à faire annuler leur mariage par une rare décision des tribunaux.
      «  [Il] n'a jamais eu l'intention de faire réellement vie commune, comme mari et femme, avec la demanderesse. Il s'est plutôt servi d'elle pour berner les autorités responsables de l'immigration et immigrer au Canada », écrit le juge Charles Ouellet de la Cour supérieure dans une décision rendue le 3 juillet à Sherbrooke. L'identité des deux intéressés est protégée dans le jugement.
      Dès leur première rencontre en 2010, Denise a succombé aux charmes de Javier (noms fictifs), jeune danseur à l'hôtel où elle passait ses vacances à Cuba. « Très éprise » de cet homme de « très belle apparence », Denise a commencé à faire l'aller-retour tous les trois mois pour passer quelques jours avec sa nouvelle flamme à l'hôtel. En décembre 2011, le couple a convolé en justes noces à Santa Marta, près de Varadero.
      Pressés de vivre sous le même toit au Québec, les nouveaux mariés ont déposé aussitôt une demande d'immigration auprès d'Immigration Canada. Toutefois, les autorités canadiennes ont douté de la « sincérité du mariage » en raison de leur différence d'âge et de l'empressement de Javier à immigrer et ont refusé la demande.
      Malgré ce refus, Denise a continué de rendre visite à son mari quatre fois par année. Or, à son insu, Javier entretenait une relation intime avec une employée de l'hôtel. En 2014, l'arnaqueur a voyagé un mois en France avec l'argent de sa femme en lui faisant croire qu'il se rendait en Équateur pour voir un cousin qui l'aiderait à immigrer plus facilement.
      IDYLLE DE COURTE DURÉE
      En mars 2015, la seconde demande d'immigration de Javier a été acceptée par les autorités canadiennes. Mais leur idylle a tourné au vinaigre dès leur première année de vie commune au Québec. 
      Javier sortait toute la nuit et mentait à sa femme au sujet de ses déplacements. En juin 2016, elle a découvert sur Facebook qu'il était toujours en couple avec son ex-collègue de l'hôtel. C'est la goutte qui a fait déborder le vase.
      Persuadée que Javier « l'aimait réellement », Denise a « englouti toute l'équité de sa résidence dans ses voyages et dans les démarches pour son immigration », souligne le tribunal dans sa décision. Le juge Charles Ouellet n'a pas cru un mot de la version du Cubain. « Les motifs qu'il donne pour avoir épousé madame, dans le contexte de l'ensemble de l'affaire, sonnent faux, et particulièrement quand on voit et qu'on entend monsieur témoigner », écrit-il. 
      Au sujet du faux voyage en Équateur payé par sa femme, le juge qualifie « l'explication maladroite et malhonnête » du Cubain de « modèle du genre ».
      Le jeune arnaqueur risque maintenant d'être expulsé du Canada. En effet, une personne est « inadmissible au Canada lorsqu'elle fait de fausses représentations sur un fait important », indique Nancy Caron, porte-parole d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, sans commenter ce cas précis. 
      L'avocate de Javier, Me Juliana Rodriguez, n'a pas rappelé La Presse la semaine passée. L'avocate de Denise, Me Céline Audet-Otis, a refusé de commenter la décision pendant la durée du délai d'appel de l'autre partie.
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/201707/15/01-5116574-arnaquee-par-un-danseur-cubain-une-quebecoise-obtient-lannulation-de-leur-mariage.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_les-plus-populaires-actualites_article_ECRAN1POS4
    • By ilham547
      Bonjour, je suis residente permanente depuis bientot 4 ans, je vais donc demander la citoyenneté fin août 2017 prochain, et je souhaite changer mon prenom dans le but de mieux m’intégrer (et eviter certains questions comme d'ou vient tu ou comment ca se prononce ton nom etc...) pour cela j'ai appeler la IRCC et m'ont dit qu'il faut attendre un an apres la citoyenneté pour faire une demande de changement de prenom, mais moi je suis certaine que il ya des gens qui presentent une demande de changement de prenom lors d ela demande de citoyenneté, donc si quelqu'un est passé par cette experience et a réussi a changer son prenom merci de partager avec moi la procedure correcte. merci
    • By Laurent
      Invité aujourd’hui au micro de Radio-Canada, Charles Taylor n’y va pas de main morte en qualifiant la France d’exemple de ce qu’il ne faut pas faire en matière d’immigration et d’intégration des minorités. Nommé en 2007 par le gouvernement québécois coprésident de la Commission de consultation sur les pratiques d’accommodement reliées aux différences culturelles, il se questionne sur le courant d’intolérance qui balaie les États-Unis et la France, et qui n’est pas le même que celui qui atteint le Québec.
      Selon lui, la vaste majorité des immigrants veulent s’intégrer contrairement à la perception que certaines personnes peuvent avoir, et toujours selon lui, la France, à cause de son passé colonial et de la guerre en Algérie, n’a jamais permis l’intégration de ses immigrants qui ont été discriminés sur plusieurs générations. Beaucoup de jeunes disent être musulmans et pas Français, à cause du phénomène d’exclusion qu’ils subissent et c’est ce que Charles Taylor définit comme une cassure profonde très regrettable pour la société Française qu’il faut absolument éviter au Québec.
      Extrait de son entrevue : https://www.immigrer.com/immigration-la-france-est-lexemple-ne-pas-suivre/
    • By ollip
      Bonjour,
      Au bout d'un an, nous avons eu finalement notre CSQ. Maintenant à l'attaque pour le fédéral. Nous espérons pouvoir déménager avec nos deux enfants ( 4 et 6 ans) d'ici fin 2018. On se pose par contre des questions sur l'adaptation des enfants à l'école. Avez-vous consulter le programme scolaire en avance afin de les préparer un peu? Diffère-t-il beaucoup de celui en France? Peut-on trouver des anciens cahiers et livres ( école primaire 2ème cycle) ? On aimerait faciliter au maximum ce début de nouvelle vie à nos enfants.
       
      Y-a-t-il des personnes qui se sont installées dans la région de Gatineau avec des enfants de cet âge? Des recommandations d'école?
       
      Merci ... pour votre feedback
    • By Golda
      Hello c'est encore moi,
      Oui, je ne lâche plus le forum depuis que j'ai le visa et que je prépare mon départ, attendez-vous à ce que je vous bombarde de questions les habitués et autres 
       
      Alors cette fois-ci c'est pour un sujet incontournable, mais que j'ai encore du mal à maîtriser. Je précise que le débat est le bienvenu, mais dans une optique pédagogique avant tout, je demande à apprendre et à comprendre, à me préparer quoi...pas à juger, ou remettre en question un système ou quoi que ce soit d'autre. 
       
      Bref, je ne suis pas sûr d'avoir tout saisi concernant ce fameux "réseautage" dont on parle tant et qui semble indispensable pour travailler au Québec (et même pour d'autres choses, trouver un médecin de famille ou que sais-je...). Ma préoccupation première vous l'aurez deviné c'est le réseautage pour le boulot, alors je veux vraiment en savoir un max là-dessus, et surtout comment réseauter quand on débarque seul sans amis ni famille déjà installés sur place, comment débuter surtout. 
       
      En toute humilité, j'aimerais aussi qu'on m'aide à saisir la nuance qui semble exister entre "réseautage" et "copinage" ...
      Comme toujours, le vécu de personnes arrivées seules comme moi, récemment de préférence (pour que les infos et conseils soient vraiment pertinents par rapport au marché du travail actuel) est le bienvenue.
       
      Voilà, j'espère avoir été assez clair sur un sujet pas mal vaste et potentiellement épineux 
       
      N.B: je suis formé dans les RH (diplôme français) et j'ai donc bossé dans les RH mais aussi eu un poste un peu plus polyvalent dans le tourisme dernièrement. 
       
      Merci d'avance à toutes et à tous pour vos apports toujours intéressants
       
       
       
    • By Laurent
      UNE IMMENSE CAMPAGNE PUBLICITAIRE POUR FAIRE ACCEPTER L’IMMIGRATION AUX QUÉBÉCOIS
      Au Québec, on ne s’entend pas sur le nombre d’immigrants à accueillir, aussi devant le nombre de nouveaux arrivants, le ministère de l’Immigration a lancé lundi, une vaste campagne pour aider la favoriser l’inclusion, la compréhension et l’intégration des immigrants. La première phase de la campagne « Ensemble, nous sommes le Québec » comprend la diffusion de capsules vidéo de Québécois d’origine étrangère, dont le joueur de soccer professionnel Patrice Bernier venant d’une famille Haïtienne et la productrice et animatrice de télévision Alexandra Diaz de famille Chilienne. Au coût de 1,2 million, cette campagne se déploiera sur cinq ans et contient pour l’instant deux capsules vidéo, tournées par le réalisateur Ricardo Trogi et diffusées à la télé et sur Internet.
      Cependant, suite au visionnement de ces 2 vidéos des voix dissonantes se sont fait entendre. Haroun Bouazzi, président de l’Association des musulmans et des Arabes pour la laïcité au Québec (AMAL-Québec) a déclaré « Assimilationniste », « négationniste », pleine de « clichés » en ajoutant : « La campagne me semble tout à fait grossière compte tenu de la responsabilité du ministère ». C’est avec colère que ce Canado-Tunisien a quitté la Table de travail intersectorielle sur la prévention de la radicalisation menant à la violence, à laquelle il siégeait bénévolement à la demande du ministère de l’Immigration (MIDI), aux côtés d’une dizaine d’autres leaders de la communauté musulmane. « Le bon immigrant, dépeint par les deux publicités, ne doit pas seulement apprendre le français, il doit aussi connaître toutes les répliques de RBO par coeur. Le bon racisé ne doit pas se contenter d’être un bon joueur de soccer (le sport le plus pratiqué au Québec), il doit aussi savoir jouer au hockey », a écrit M. Bouazzi dans une lettre envoyée au ministère de l’immigration du Québec. Certains membres de cette Table de travail sur la radicalisation, fondée en 2014 à la demande du gouvernement actuel, disent n’avoir jamais été consultés à propos de cette campagne audiovisuelle. Ils n’ont été informés que deux jours avant son lancement lundi dernier. Bochra Manaï, précise :« On est un peu le comité “ bonne conscience ”, qui légitime et valide ce que [le gouvernement] choisit de faire ». Bochra Manaï est chercheure, enseignante et citoyenne engagée, est titulaire d’un Doctorat en Études Urbaines de l’INRS-UCS. Ses recherches portent sur l’immigration, l’altérité en milieu urbain, l’identité des jeunes et les enjeux de radicalisation. Elle s’est dite « choquée » que la table de travail, qui avait été lancée pour discuter des questions d’islamophobie et de radicalisation, n’ait rien produit de probant à cet effet. « Je suis la seule chercheuse qui siège. Il faut beaucoup plus de monde et de chercheurs. »
      Au cabinet du ministère, on a répondu que le choix de lancer la première phase de la campagne avec des témoignages de personnalités connues permet de rejoindre le « grand public ». « Cette phase comporte aussi un volet régional qui mettra en scène des personnes immigrantes non connues provenant d’un peu partout au Québec, ainsi qu’un volet jeunesse. » Les autres phases restent encore à planifier.
      Capsule d’Alexandra Diaz

       
      Capsule de Patrice Bernier

       
      SHARE THIS:
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement