Jump to content

Recommended Posts

Bonjour cher membres

Je suis actuellement doctorant en informatique en Algérie (je soutien ma thèse dans un mois) et j’ai un dossier d’immigration en cours (depuis 2010) dans la catégorie « travailleurs qualifiés », après m’être documenté sur internet j’ai vu que ma profession était régie par un ordre (l’ordre des ingénieurs du Québec)

J’aimerai bien savoir si c’est possible de postuler dans une université du Québec comme enseignant ou aide enseignant ou élève chercheur avec un doctorat algérien…et si oui quelle sont les étapes à suivre...et peuvent elle être entamer avant l’obtention du CSQ(certificat de sélection) pour essayer de gagner du temps.

Beaucoup de personne n’aurai qu’un mot à la bouche « il faut tout refaire aucun diplôme n’es reconnu là-bas» et c’est humiliant pour un docteur de refaire dix ans d’études. Surtout que beaucoup d’enseignants universitaire ont quitté l’Algérie et exercent leur profession à l’étranger sans pour autant refaire leurs études…comment font-ils c’est la question en gros que je vous pose.

Je vous remercie d’avance pour votre lecture ou réponses

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

PS: Les informaticiens n'ont aucun avantage a s inscrire a l OIQ.

PS 2: D apres ce que je vois c est TRES complique de devenir enseignant a l universite en provenance de l etranger...

Link to post
Share on other sites

Salut Enima23,

Malheureusement, il semble que les ordres professionnels de toutes sortes soient "fermé" aux diplômes étrangers.

Je pense néanmoins que tu peux trouver un job là mais ça va demander du temps et de la patience pour que ce job correspondes à tes compétences. Il faut que tu construises ton réseau de connaissances, c le seul moyen en définitive de trouver un vrai boulot.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Salut Enima23,

Malheureusement, il semble que les ordres professionnels de toutes sortes soient "fermé" aux diplômes étrangers.

Dans le domaine de l'informatique, rien à voir. Comme le mentionne Kuroczyd il est même inutile de s'inscrire à l'ordre. En informatique les compagnies embauchent selon votre expérience et ce que vous savez faire.

Pour l'enseignement universitaire par contre, les postes sont rares et très convoités.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Salut Enima23,

Malheureusement, il semble que les ordres professionnels de toutes sortes soient "fermé" aux diplômes étrangers.

Je pense néanmoins que tu peux trouver un job là mais ça va demander du temps et de la patience pour que ce job correspondes à tes compétences. Il faut que tu construises ton réseau de connaissances, c le seul moyen en définitive de trouver un vrai boulot.

Salut,

Les ordres ne sont pas fermés mais il y a souvent des mises à niveau à faire et ce qui est nomarl!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Pour enseigner à l'université, c'est tout à fait possible. Le seul obstacle, c'est que le nombre de postes est assez faible, et la compétition rude.

Tu a étudié à quel université dans ton pays ?

PS: Les informaticiens n'ont aucun avantage a s inscrire a l OIQ.

PS 2: D apres ce que je vois c est TRES complique de devenir enseignant a l universite en provenance de l etranger...

Oui et non pour l'OIQ. Ça dépend dans quel domaine il veux travailler en industrie. Si c'est pour faire, je ne sais pas, de l'avionique alors là c'est possible que pour les postes sur lesquels il voudra travailler le titre d'ingénieur soit demandé.

C'est rare que le titre d'ingénieur soit exigé en informatique, mais pour certains domaines de pointes ça peut l'être, où alors si c'est des contrats gouvernementaux où de défense (mais un algérien va être barré des contrats de défense de toute façon).

Maintenant, le titre d'ingénieur a ses avantages. Reconnaissance, et dans certains cas rémunérations. C'est aussi un gage de qualité, puisque quand tu engage un ingénieur en informatique, tu connais exactement la qualité de la formation qu'il a reçut, chose qu'un employeur ne connaitra pas simplement en regardants des diplômes étrangers... Mais n'est certainement pas nécessaire d'avoir le titre.

Salut Enima23,

Malheureusement, il semble que les ordres professionnels de toutes sortes soient "fermé" aux diplômes étrangers.

Je pense néanmoins que tu peux trouver un job là mais ça va demander du temps et de la patience pour que ce job correspondes à tes compétences. Il faut que tu construises ton réseau de connaissances, c le seul moyen en définitive de trouver un vrai boulot.

Les ordres ne sont pas fermés, simplement il faut souvent faire de la mise à niveau. Le niveau d'une formation universitaire n'est pas le même partout, et la responsabilité de l'ordre c'est de s'assurer que tout le monde ayant le titre d'ingénieur dispose d'une formation minimale et suffisante.

Edited by TheMan
Link to post
Share on other sites

Je vous remercie infiniment pour vos réponses, donc, si je comprend bien, avec de la chance et du talent des docteurs algériens peuvent postuler et enseigner au Québec sans pour autant refaire des années d'études???

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je vous remercie infiniment pour vos réponses, donc, si je comprend bien, avec de la chance et du talent des docteurs algériens peuvent postuler et enseigner au Québec sans pour autant refaire des années d'études???

Peut-être à l'univerité mais il faut que le diplôme soit bien entendu reconnu, que la personne soit reconnue dans son milieu, avoir un excellent réseau, avoir publié des recherches, être un expert reconnu, etc.!

Pour enseigner à l'université il y a des tonnes de demandeurs dont plusieurs Canadiens et RP et très très très peu d'élus! :whistlingb:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je vous remercie infiniment pour vos réponses, donc, si je comprend bien, avec de la chance et du talent des docteurs algériens peuvent postuler et enseigner au Québec sans pour autant refaire des années d'études???

Si tu arrive à démontrer que tes recherches et tes diplômes sont meilleurs que ceux des autres personnes qui postulent pour le même poste, alors oui.

Link to post
Share on other sites

Je vous remercie infiniment pour vos réponses, donc, si je comprend bien, avec de la chance et du talent des docteurs algériens peuvent postuler et enseigner au Québec sans pour autant refaire des années d'études???

Bonjour je pense que pour les informaticiens ce n'est pas le cas pour refaire ses études ou refaire une autre formation

Il m'est arrivé de prendre un taxi à Montréal avec un algérien alors qu'il était médecin généraliste en Algérie

ou ingenieurs en génie civil exercant comme charpentier métallique

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...
  • Habitués

Tous dépend de vis compétences. Maintenant l'informatique c'est des certifications.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

j'en connaît des PHD venant de France et ils sont enseignant au cegep sur des modules de leurs compétence

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

j'en connaît des PHD venant de France et ils sont enseignant au cegep sur des modules de leurs compétence

Vous pourriez préciser, s'il vous plaît ? Vous en connaissez plusieurs ? Quel est la rapport avec la France, celui qui pose la question est d'Algérie. Ce n'est pas la même chose du tout. Les diplômes algériens ne sont pas reconnus au Canada.

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...
Le 08/08/2014 at 19:02, dentan a dit :

Salut,

 

Les ordres ne sont pas fermés mais il y a souvent des mises à niveau à faire et ce qui est nomarl!

Des mises à niveau?!? Cela veux dire que sa thèse vaux que dalle ..c'est la pire insulte qu'un docteur peut entendre

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Le 2016-04-22 at 03:53, aadghim a dit :

Des mises à niveau?!? Cela veux dire que sa thèse vaux que dalle ..c'est la pire insulte qu'un docteur peut entendre

ça rien à voir

 

les standards ou les normes sont pas toujours les mêmes d'un pays à l'autre. normal de faire des mises à jour sur certains métiers.

 

si c'est trop insultant pour vous, personne n'est forcé à venir ici

Link to post
Share on other sites
Le 24/04/2016 at 02:52, Automne a dit :

ça rien à voir

 

les standards ou les normes sont pas toujours les mêmes d'un pays à l'autre. normal de faire des mises à jour sur certains métiers.

 

si c'est trop insultant pour vous, personne n'est forcé à venir ici

 

Edited by aadghim
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, aadghim a dit :

Tu mélange tout, et t'es un peu raciste sur les bords...Un Ph.D est un Ph.D, peu importe le pays...t'as essayé d’en obtenir un, andouille? 

C'est quoi ces façons d'insulter le monde? Elle t'a répondu très poliment!

Elle a raison, il se peut très bien que ton PhD (peu importe le pays) ne soit pas reconnu au Canada! La preuve, les médecins qui doivent retourner sur les bancs d'école, les ingénieurs même avec un maîtrise ou un PhD doivent également retourner sur les bancs d'école, etc!

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, dentan01 a dit :

C'est quoi ces façons d'insulter le monde? Elle t'a répondu très poliment!

Elle a raison, il se peut très bien que ton PhD (peu importe le pays) ne soit pas reconnu au Canada! La preuve, les médecins qui doivent retourner sur les bancs d'école, les ingénieurs même avec un maîtrise ou un PhD doivent également retourner sur les bancs d'école, etc!

Je n'ai trouve pas cela poli

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By laurelmp
      Bonjour,
      Je suis une étudiante française résidant à Paris. Mon projet d’avenir est tel qu’à la suite de mon master FLE (Français Langue Étrangère) je souhaiterai partir enseigner au Canada. Que de bonheur me direz-vous ! Quel beau projet !
      Mais il y a un problème - et un assez gros problème de plus - : je porte un foulard (étant chrétienne). Je crois avoir lu que les enseignantes ont l’interdiction de porter un voile/foulard/etc.. Est-ce que quelqu’un pourrait me renseigner sur ce sujet ? Cette loi 21 ? Est-ce vraiment impossible d’enseigner au Canada en étant « voilée » ? Existe-t-il des écoles privées acceptant le port de signes religieux ?
       
      P.S : j’aimerais enseigner le français au secondaire.
       
    • By Nakeuh
      Bonjour, 
       
      Je suis actuellement ingénieur en France et je souhaiterai venir m'installer au Quebec (Montréal). 
      Dans le même temps je souhaiterai débuter une thèse dans le domaine des Data Science.
       
      Je souhaiterai savoir s'il existe un équivalent du CIFRE français au Quebec. 
      En France, le CIFRE est une convention entre le doctorant, l'université, et une entreprise qui permet de faire financer sa thèse (puisque c'est l'entreprise qui rémunère).
      En échange de cela, l'entreprise en question a son mot à dire sur l'orientation du sujet de thèse, et le doctorant s'engage à passer un certains temps de travail au sein de l'entreprise.
       
      Et si cet équivalent existe, est-il répandu , accessible ?  Est-ce qu'un niveau de rémunération minimal est fixé par la loi, quel serait le niveau de rémunération moyen ?
       
      Je n'ai pas trouvé énormément d'informations sur le sujet sur Internet.
       
      Merci d'avance !  
    • By Laurent
      Marco Fortier
      22 janvier 2020
      Société  
      Durement frappée par la pénurie d’enseignants, la plus grande commission scolaire du Québec presse le gouvernement Legault d’accélérer les procédures d’immigration pour favoriser le recrutement de professeurs à l’étranger, surtout en France.
      Les trois missions de recrutement menées en France en 2019 par la Commission scolaire de Montréal (CSDM) ont mené à la signature de 81 contrats d’enseignants. À peine trois de ces profs sont toutefois arrivés à Montréal — et quatre autres sont attendus au début du mois de février — parce que les procédures menant à l’obtention d’un brevet d’enseignement et d’un permis de travail prennent jusqu’à huit mois, indique la CSDM.
      « On a besoin de ces enseignants qui sont qualifiés et qui ont de l’expérience », dit Catherine Harel Bourdon, présidente de la CSDM.
      « Ces démarches peuvent prendre jusqu’à huit mois, une période cruciale durant laquelle l’accompagnement du candidat par l’équipe de recrutement de la CSDM est d’une grande importance. Il existe un enjeu de rétention des candidats à travers ce processus, car au fil de ces délais essentiellement dus à la demande de permis de travail, le candidat peut changer d’idée ou être recruté par un compétiteur », précise un document de la CSDM qui sera déposé mercredi au conseil des commissaires.
       
      suite et source: https://www.ledevoir.com/societe/571265/mission-de-recrutement-de-profs-en-france
    • By siamine
      Salut j'espère que vous allez bien , je suis un BTS en communication et l'industrie graphique Algérien,  je veux développer mes études au Canada Quebec.
      s'il vous plait si il y a quelqu'un il a des information par rapport à ça et tu peut m'aider en général qu'est ce qu'il faut faire etc .
      Merci
    • By fedk
      Bonjour,
       
      Je suis admise pour un post doc à Moncton, je ne vais soutenir ma thèse que vers le mois de novembre, le début de mon post doctorat est normalement prévu pour décembre.
       
      est-ce que vous avez une idée sur la possibilité de faire la demande de mon permis de travail en ayant pas encore mon diplôme de doctorat? 
      Ce que je peux par ailleurs soumettre c'est une lettre confirmant ma soutenance de thèse pour une date précise et signée par le doyen de l'université ?
       
      Quelqu'un a des informations sur cela? 
       
      merci beaucoup!
    • By Christel-a
      Bonjour à tous!
       
      Je suis française, actuellement en train de faire ma demande de permis d'études pour le Québec (université de Sherbrooke). J'ai été admise en doctorat là-bas, pour 4 ans, et je pars avec ma fille de 3 ans.
      J'aurais quelques questions concernant la procédure pour obtenir le permis d'études et notamment par rapport aux preuves de capacité financière, si quelqu'un peut m'aider ce serait fantastique.
       
      Voilà, apparemment je dois justifier d'un montant de 11000 dollars (droits de scolarité) + 11000 dollars de frais de subsistance pour moi + 3800 pour ma fille, soit un total de 25800 dollars.
       
      J'ai à ma disposition:
      - un contrat pour le doctorat indiquant que je gagnerai 18000 dollars par an
      - un relevé bancaire indiquant que j'ai 3000 francs suisses d'épargne (4070 dollars)
       
      Je suis en discussion avec ma banque pour voir si je peux faire un emprunt étudiant de 11000 dollars.
       
      Si je présente ces documents ainsi que mon prêt s'il est accordé, est-ce que ma demande de permis a des chances d'être acceptée? Ou dois-je réellement posséder d'avance 25000 dollars ?
       
      Je voudrais également vous demander si dans ces conditions cela vaut la peine de déjà créer un compte bancaire canadien?
       
      Merci d'avance pour votre aide, j'avoue que je suis un peu perdue dans ces histoires d'argent!
       
       
       
       
    • By Ben31
      Bonjour ,
      tout est dans le titre, et les questions suivront en fonction  : 
      Est-ce que le doctorat français est reconnu en tant que tel au Quebec et au canada de façon générale (un PhD en soit) ? 
      quel sont les perspectives que l'on peut espérer si ce dernier est en informatique ( pour ceux qui sont peut être passer par ça ) ? peut-on au moins faire de l'assistanat en enseignement ou de la recherche en labo pour commencer par exemple ? 
      Merci
    • By Mandy78955
      Bonjour je suis enseignante primaire en région parisienne.
      J'aimerais venir habiter à Québec et dans l'idée continuer d'y exercer mon métier, pour le moment je sais que c'est impossible car je suis enseignante depuis 1an or il me faut 3ans d'ancienneté.
      Cependant, je voulais avoir des informations là-dessus, en effet je sais que les enseignants sont recrutés par les écoles voir les parents en eux-mêmes au Canada.
      Qu'en est-il vraiment ? Existe-il une équivalence de diplôme ? On m'a parlé de me mettre en suppléante car c'est le plus simple au départ mais j'ai cru comprendre que c'était contraignant car il faut appeler toutes les écoles susceptibles d'avoir besoin d'un remplaçant le matin même ?
      Merci de m'éclairer sur tout cela et n'hésitez pas à me parler de l'école primaire à Québec en tant que telle, je prends toutes les informations possibles !
       
      On m'a aussi conseillé de travaillé en école française donc sous contrat français mais cela m'intéresse peu car bien que ce soit plus simple et plus rapide, ce contrat ne dure que 6ans après quoi je devrais revenir en France pour au minimum 3ans avant de pouvoir repartir.
       
      Merci beaucoup!
    • By Mehdidouw99
      Bonjour ,
       
      Je suis a la recherche de quelques infos sur le DEC technique .
      Déjà je tiens a préciser que je n'ai pas le bac , mais je compte le repasser , 
      Je suis algérien et le problème c'est que je n'ai pas le bac qui est vraiment un atout je le sais pour avoir l’opportunité d'étudier dans ce magnifique pays qui est le Canada ,
      Ma famille est installée depuis des années et d’après ce qu'ils racontent c'est un pays formidable ouvert aux étudiants ,
      Je suis perdu et je ne sais pas par Où commencer , 
      D'abord est-ece que je peux faire une formation DEC sans déjà avoir le bac ?
      Puis-je passer cette formation et en même temps travaille a temps partielle ? 
      Et enfin comme je vous l'ai déjà dis je suis perdu et je ne connais aucun collège , connaissez-vous des collèges si c'est le cas faites moi part de ces collèges  
       
    • By Yriviere
      Bonjour,
       
      Je voulais vous faire part d'une incompréhension du système et d'une baisse de moral qui en résulte. Nous sommes deux instits de la région parisienne et nous souhaitons travailler dans la province du Québec, idéalement Montréal mais nous ne sommes pas fermés.
       
      La demande de CSQ est faite mais renvoi du ministère car plein.. Il faudrait donc avoir un emploi pour pouvoir poser tout de même la demande n'importe quand. MAIS ! Mais difficile finalement de trouver un poste à temps plein hors lycées français.. La CSDM nous renvoie au CSQ et statut de résident permanent, or je constate que sans travail c'est impossible. J'ai l'impression de tourner en rond depuis un an...
       
      J'avais une impression au départ de facilité du système; après tout on est français, ils ont besoin de français ça devrait marcher hein ? Et bien non, ça ne marche pas !
       
      Suis-je le seul à ressentir ce problème ? 
      Merci pour vos futurs apports.
       
      Yannick
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines