Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'doctorat'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 19 results

  1. Bonjour à tous! Je suis française, actuellement en train de faire ma demande de permis d'études pour le Québec (université de Sherbrooke). J'ai été admise en doctorat là-bas, pour 4 ans, et je pars avec ma fille de 3 ans. J'aurais quelques questions concernant la procédure pour obtenir le permis d'études et notamment par rapport aux preuves de capacité financière, si quelqu'un peut m'aider ce serait fantastique. Voilà, apparemment je dois justifier d'un montant de 11000 dollars (droits de scolarité) + 11000 dollars de frais de subsistance pour moi + 3800 pour ma fille, soit un total de 25800 dollars. J'ai à ma disposition: - un contrat pour le doctorat indiquant que je gagnerai 18000 dollars par an - un relevé bancaire indiquant que j'ai 3000 francs suisses d'épargne (4070 dollars) Je suis en discussion avec ma banque pour voir si je peux faire un emprunt étudiant de 11000 dollars. Si je présente ces documents ainsi que mon prêt s'il est accordé, est-ce que ma demande de permis a des chances d'être acceptée? Ou dois-je réellement posséder d'avance 25000 dollars ? Je voudrais également vous demander si dans ces conditions cela vaut la peine de déjà créer un compte bancaire canadien? Merci d'avance pour votre aide, j'avoue que je suis un peu perdue dans ces histoires d'argent!
  2. Bonjour , tout est dans le titre, et les questions suivront en fonction : Est-ce que le doctorat français est reconnu en tant que tel au Quebec et au canada de façon générale (un PhD en soit) ? quel sont les perspectives que l'on peut espérer si ce dernier est en informatique ( pour ceux qui sont peut être passer par ça ) ? peut-on au moins faire de l'assistanat en enseignement ou de la recherche en labo pour commencer par exemple ? Merci
  3. Bonjour, Après avoir d'abord étudié en France (je suis Français), je m’apprête à finir mon master en Suisse, et ainsi mon double diplôme d'ingénieur. Désirant partir vivre et travailler au Canada, j'aimerais savoir comment est réellement perçu un doctorat/PhD au Québec (ou plus généralement au Canada) par les entreprises sachant que je ne compte pas travailler en université plus tard. J'ai en effet lu des choses contradictoires sur les bénéfices et inconvénients que peuvent apporter un PhD dans ce pays et j'aimerais par conséquent recueillir plus d'avis avant de commencer les démarches d'inscription correspondantes. Merci d'avance pour votre réponse, Alx
  4. Bonjour, Je voulais me renseigner sur les modalités pour venir effectuer une thèse de 3ans au québec. J'ai déjà une lettre d'invitation d 'un chercheur et je suis entrain de m'inscrire à l'université. Cependant ce n'est pas encore très claire pour moi si je vais devoir demander un permis travail ou un permis étude. Il y a des explications sur le site de l'université mais je ne sais pas si je suis considéré comme un étudiant dans un programme régulier (de 3ème cycle) ou comme un stagiaire en recherche pour une durée de plus de 6 mois. (est-ce que stagiaire a la même signification qu'en France?). J'aurais donc aimé avoir confiramtion sur la démarche d'immigration à adopter. Si j'ai bien compris, une fois l'inscription faite à l'université je devrais faire un certificat d'acceptation du Québec puis un permis étude avec une autorisation voyage électronique? Merci pour votre aide!! Flora
  5. Bonjour à ceux qui me liront, Un peu perdue, envahie par un trop plein d'informations je m'amène donc sur ce forum qui à l'air riche. Je viens de finir ma licence de psychologie en France, et chercherai des étudiants (anciens ou actuels) qui pourraient me guider quant à ma suite, dans un projet d'expatriation au canada pour finir mes études. Effectivement, je suis déboussolée par les données différentes que je vois sur les universités du Québec, et le peu de réponse que je reçois des universités en question. Je ne trouve pas de maitrise de "psychologie professionnelle", les maitrises proposées sont axées sur la recherche, que je ne souhaite pas. Tandis que les doctorats, eux, proposent des voies uniquement pour exercer. Quelqu'un pourrait-il me guider? D'avance merci......
  6. Bonjour à tous-tes ! J'ai déjà fait une recherche générale sur le sujet, mais évidemment je ne trouve jamais de situation recoupant suffisamment la mienne ! Voici donc les faits, et j'espère que parmi vous quelqu'un pourra m'aider à y voir plus clair ! Je suis arrivée au Québec en 2010 pour les études. J'ai obtenu mon baccalauréat, ma maitrise, et je suis actuellement inscrite au doctorat en droit à l'UQAM. J'ai complété ma scolarité obligatoire (cours obligatoires et examen doctoral) et je suis à plus de la moitié de mon programme de doctorat, avec d'excellents résultats. Comme beaucoup, je souhaite m'installer définitivement au Québec/Canada (j'aime Montréal, mais je suis mobile, surtout dans l'éventualité d'un post-doc !). En parallèle de mes études, j'occupe depuis plusieurs années un emploi d'assistante, puis de gérante dans un petit hôtel (aucun rapport avec mes études). Ce poste entre dans la catégorie "0" et me permettrait donc, a priori, aussi d'accumuler des points pour un certificat de sélection sur une base professionnelle. Au courant de l'hiver, je vais devoir proroger mon permis d'études (il arrive à expiration en même temps que mon passeport) et je profitais de l'occasion pour évaluer les autres options vers la résidence permanente (et l'admissibilité à davantage de subventions...). Et... je m'y perds. Première question : La première étape est évidemment le renouvellement de mon passeport français, auquel est rattaché mon permis d'étude actuel. Que se passe-t-il si je dois sortir du Canada avant l'obtention de mon nouveau permis d'étude ? En d'autres termes, que se passe-t-il si je dois revenir au Canada avec mon vieux permis d'études (toujours valide) rattaché au passeport A, mais que j'ai désormais le passeport B ? Deuxième question : Est-ce que, indépendamment de toute autre démarche, je dois quand même renouveler mon CAQ et mon permis d'études ? Ou alors, est-ce que si j'entame des démarches pour obtenir un CSQ (par exemple), je n'ai plus besoin de renouveler ces documents là ? Trosième question : stratégiquement (et évidemment légalement) parlant, est-ce que je suis mieux d'appliquer pour un certificat de sélection sur la base de ma formation universitaire, ou sur la base de mon emploi ? J'ai lu que l'expérience professionnelle acquise pendant que l'on est détenteur d'un permis d'études ne compte pas, est-ce que quelqu'un peut confirmer ? Dans l'hypothèse ou cette expérience pourrait être comptabilisée, et sachant que je suis au Québec sur la base d'un permis d'études, est-ce que je risque d'être accusée d'avoir eu une "double intention" si je fais jouer mon expérience professionnelle acquise en parallèle ? Quatrième question : Si j'ai bien identifié les différentes voies qui s'offrent à moi, laquelle est la plus pertinente ? Programme de l’expérience québécoise (PEQ) – Diplômé du Québec Je bloque sur le critère : "détenir un diplôme du Québec admissible ou prévoir avoir terminé votre programme d’études dans les six mois suivant la date de la présentation de votre demande". J'ai complété ma maitrise il y a moins de 2ans. Mais évidemment, vu que je me suis engagée dans un cursus de doctorat, je ne peux plus appliquer pour la maitrise. Et pour ce qui touche à la fin de mon diplôme de doctorat, ce ne sera évidemment pas dans les 6 mois qui viennent. D'ailleurs, même une fois ma thèse déposée, les délais de correction et de soutenance sont difficilement prévisibles... Et si je comprends bien, l'obtention officielle du PEQ se fait seulement lorsqu'on apporte effectivement la preuve de réussite du diplôme. J'ai "ouïe dire" qu'il y avait des dispositions particulières pour les étudiants du doctorat, justement en raison des délais d'obtention difficiles à prévoir, mais je ne trouve rien à ce sujet sur les sites officiels de l'immigration... Si vous avez des renseignements, je suis preneuse ! Programme régulier – Étudiant étranger au Québec Ici, le critère est le suivant : "avoir complété au moins la moitié de votre programme d’études, s’il est d’une durée de moins de 18 mois ou s’il s’agit d’un programme de 2e ou de 3e cycle universitaire;" A priori BINGO. Je rentre dans le champ. Mais alors je ne comprends pas, quelle est la différence avec le PEQ en matière de délais de traitement ? Cela signifie-t-il aussi que je peux recevoir mon CSQ, et donc entamer les démarches pour la résidence permanente, avant la fin de mon doctorat ? Ou alors est-ce que mon obtention va rester conditionnelle jusqu'à l'obtention définitive de mon diplôme ? Je vois aussi qu'il est question de quotas de 5.000 demandes, et de "périodes de réception des demandes de Certificat de sélection du Québec", mais je ne trouve aucune information plus spécifique à ce sujet... Au niveau fédéral : Entrée express (si mon expérience professionnelle compte) Évidemment, les premières questions que je me pose sont : puis-je passer directement par ce programme et "sauter" le programme québécois (en considérant que j'ignore si le Québec est la province où je suis amenée à rester) ? Qu'est-ce qui différencie ce programme du PEQ/Programme régulier québécois ? Merci infiniment par avance pour votre aide !
  7. Bonsoir, Je suis actuellement doctorante en droit en Tunisie, et je voudrais savoir si mon doctorat sera reconnu au Canada et si je pourrais avoir le statut de juriste-docteur et éventuellement travailler là-bas sans refaire des études ou est-ce que je dois faire un test d’équivalence ou une autre procédure? ou bien suis-je face à une non-reconnaissance totale de mon parcours universitaire? et quels sont les domaines dans lesquels je pourrais travailler? Merci beaucoup pour vos réponses
  8. Bonjour, Etudiante en Master 1 de Neuropsychologie à Montpellier dès Septembre 2016, je souhaiterai emménager à Montréal après mon Master pour diverses raisons. Après quelques recherches, j'ai vu que les psychologues français ne peuvent exercer sur le territoire canadien en tant que psychologue : il faut avoir un doctorat et faire partie de l'ordre des psychologues du Québec. Passionnée par mes études, la piste du doctorat est envisageable. Cependant, je suis quelqu'un d'anxieuse et j'ai peur de ne pas réussir à gérer mon emménagement (et la nouvelle vie qui va avec) et le doctorat. J'envisage donc de partir m'installer là-bas pendant au moins 1 an et, si le bilan est positif, m'inscrire pour un doctorat (et m'y installer définitivement). J'aimerai donc savoir quelles sont les solutions qui s'offrent à moi pour pouvoir quand même exercer dans mon domaine: j'ai entendu parler de psychotechnicien (en quoi ça consiste exactement ? Quelles sont les différences et ressemblances avec le métier de neuropsychologue français ? Quelles sont les procédures à suivre pour obtenir une équivalence de diplôme ?) Quel type de visas est-il judicieux pour moi de retenir : j'ai lu que le PVT était un bon compromis pour découvrir et travailler au Québec mais qu'il était impossible de prolonger sa durée de séjour une fois ce PVT écoulé (2 ans ?). Quelle est donc la solution si je souhaite vivre plus de 2 ans au Québec ? J'ai également lu que pour devenir résident permanent, il fallait entamer une procédure de 2 ans... En gros... soit je fais la demande de résidence permanente le jour de mon arrivée, soit je suis obligée de repartir en France le temps des procédures ? Ca me parait absurde, il doit me manquer un élément! J'aimerai également savoir comment va le marché de l'emploi pour les psychotechniciens / neuropsychologues ? Quand est-ce que je dois commencer mes démarches si je souhaite emménager pour Septembre 2018 ? Quelles sont les conditions pour être admis en doctorat (la sélection est-elle rude / faut-il un TOEFL même pour une université francophone) ? Combien coute une année de doctorat ? Avons-nous des aides financières pour le réaliser et vivre à coté (puisqu'on n'est apparemment pas rémunéré pendant nos stages...) ? Comment se déroule un doctorat québécois ? Une fois le doctorat en poche, peut-on allier la recherche et l'exercice en hôpital ou les deux pratiques sont difficilement conciliables ? Bien cordialement, Chloé.
  9. Bonjour, je désire émigrer et pratiquer au Québec comme neuropsychologue. Je suis détenteur d'un Bachelor of Science in psychology (Australie, 2010), d'une 4e année de honours in psychology (Australie, 2011) et d'un Master à finalité professionnelle en neuropsychologie (Belgique, 2014). Comme les programmes, règlements et lois différent entre pays, d'après mes recherches je conclus que je ne satisfais pas la répartition des crédits pour le critère de 42 crédits d'études de 1er cycle en psychologie requis par l'ordre des Psychologues du Québec. Je voudrais savoir si : 1) quelqu'un aurait un profil qui s'apparente même légèrement au mien et comment il/elle a fait pour accéder au doctorat ou si ; 2) quelqu'un peut me dire s'il y a quand même possibilité que je pourrais être admissible et accéder au doctorat malgré les différences entre les conditions exigées par l' OPQ et les parcours académiques de personnes ayant étudié hors d'Amérique du Nord. Un énorme merci.
  10. Bonjour cher membres Je suis actuellement doctorant en informatique en Algérie (je soutien ma thèse dans un mois) et j’ai un dossier d’immigration en cours (depuis 2010) dans la catégorie « travailleurs qualifiés », après m’être documenté sur internet j’ai vu que ma profession était régie par un ordre (l’ordre des ingénieurs du Québec) J’aimerai bien savoir si c’est possible de postuler dans une université du Québec comme enseignant ou aide enseignant ou élève chercheur avec un doctorat algérien…et si oui quelle sont les étapes à suivre...et peuvent elle être entamer avant l’obtention du CSQ(certificat de sélection) pour essayer de gagner du temps. Beaucoup de personne n’aurai qu’un mot à la bouche « il faut tout refaire aucun diplôme n’es reconnu là-bas» et c’est humiliant pour un docteur de refaire dix ans d’études. Surtout que beaucoup d’enseignants universitaire ont quitté l’Algérie et exercent leur profession à l’étranger sans pour autant refaire leurs études…comment font-ils c’est la question en gros que je vous pose. Je vous remercie d’avance pour votre lecture ou réponses
  11. Bonjours tout le monde ; Y a pas quelqu'un d'entre vous qui s'est inscrit en thèse doctoral à l'université de sherbrooke ? j' en ai trop besoin des renseignement à ce propos.
  12. Bonjour, Y a -t-il des personnes sur ce forum qui ont pu trouver du travail avec une thèse doctorat en biologie végétale (ou autres), en tant qu'enseignent(e) à l'université ou en tant que checheur(se) dans les organismes publiques. Il me semble que le système Québecois n'est pas très différent de celui de mon pays ou de la France, en terme de sélection pré-établie, c-à-d avoir un réseau de "connaissances" et de personnes en place influentes, capables de pistonner votre candidature dans ce genre d'organismes et pour ce genre de poste. L’équité aux opportunités de travail est juste un mythr du "BS", la réalité est loin d’être le cas. Mais bon on ne va pas râler, le système tribal est un concept très encré chez les humains ... ET APRES TOUT ON EST QUE DES INVITES... Dans le cas ou cela était très difficile pour vous, dans quel secteur vous vous êtes reconvertis ? Merci de partager vos expériences et vos conseils.
  13. Bonjour, Rapidement, un état de la situation: DCSQ envoyée en mars 2014 – Demande d’informations additionnelles en janvier 2015 – Documents additionnels en Juin 2015 - Décision de refus en juin 2015 - Demande de révision administrative en septembre 2015 – Révision positive en novembre 2015 – CSQ émis en décembre 2015- CSQ reçus en janvier 2016. Maintenant, nous finalisons la demande de RP (début février 2016). Moi: Licence en Gestion des Affaires (Haiti) – Licence Professionnelle en Gestion (France) – Master 2 (Développement Durable (France) Mon époux: Licence en Gestion des Affaires (Haiti) – Master 2 en Développement (Haiti) – Master 1 en Gouvernance (France) Je me suis inscrite pour un doctorat à UQAM dans le but de faire des recherches dans le domaine de l’Agrotourisme. Je suis actuellement en contact avec un potentiel directeur de recherché. Mes questions sont: si j’obtiens la RP avant la rentrée scolaire en Octobre 2016 et que je suis admise en Doctorat, est-ce que je peux me lancer dans cette voie? Je sais qu’il se pourrait qu’on me demande de faire un semestre en Maitrise avant le Doctorat, ce qui ne me dérangerait pas. Ou devrais-je tenter un DEC? J’ai un profil assez diversifié, je travaille aux Nations Unies depuis 2005 et je parle plus de 4 langues. Merci de m’aider Djeanane
  14. Bonjour je m'appel Canh je suis nouveau sur le site je reside actuellement au senegal et j'aimerais venir au canada pour y faire un doctorat en management des systeme d'information et y resider ...cependant j'ai du mal à obtenir les informations sur internet concernant les universités si quelqu'un veut bien me repondre cela me serait tres utile merci
  15. Bonjour à tous, Je suis en doctorat de Géographie en France (Paris) et j'entame ma deuxième année de doctorat. Etant financée pour effectuer ma thèse pendant seulement 16 mois (un doctorat dure au moins trois ans en sciences humaines et sociales) par mon laboratoire d'accueil français, j'aimerais profiter de l'occasion d'avoir à chercher un autre financement pour enseigner à l'université (chargé de cours par exemple). Comme j'ai depuis longtemps été attirée par le Canada, et plus particulièrement le Québec, j'aimerais tenté d'enseigner dans une université québecoise (Montréal par exemple). Afin de mettre toutes les chances de mon côté, j'ai réussi à obtenir le PVT (permis vacances-travail) valable jusqu'en mai 2015 (et valable un an une fois entrée sur le territoire canadien). Je voulais savoir si quelqu'un a déjà été dans ce cas-là, savoir si cela est possible (sachant que je rendrai des comptes à mon labo français, bien entendu) et dans ce cas, quelles étaient les démarches à effectuer. Les universités canadiennes et québecoises acceptent-elles facilement des doctorants venus de l'étranger ? Faut-il contacter directement le département de Géoraphie de chaque université ou non ? Quelles sont mes chances de réussir à obtenir un poste d'enseignement à l'université (sachant que je pourrai me rendre disponible pendant une année au moins) ? Merci par avance de vos réponses. Caroline
  16. Bonjour à tous, Je me prépare à aller au Québec via un permis d'études pour y faire un doctorat de sociologie à l'UQAM. Cependant, ce cursus est long et les financements pour l'instant très incertains, donc je me pose des questions et je commence à envisager des "portes de sortie", pour lesquels j'aurais eu besoin de votre aide :-) Même si bien-sur le but est d'aller au bout de ce doctorat (mais on sait jamais) Je pars donc pour un cursus qui est à priori de 4 ans au moins, et je me demandais à partir de quand il sera possible pour moi de poser une demande de RP en cours de cursus. D'après ce que j'ai lu, je crois que c'est au bout de deux ans, mais je ne suis pas certaine. Pouvez vous confirmer? Et si j'ai bien compris ça prendrait environs 1 à deux ans de l'obtenir, c'est bien ça? Par ailleurs, dans le cas où financièrement ce serait pour moi impossible de continuer (par exemple après les deux premières années), on m'a dit que je pourrais peut être valider la scolarité du doctorat comme une maîtrise (il faut que je vérifie ça auprès de la fac). Est ce que cela me permettrait de présenter une demande de RP? Si oui, à partir de combien de temps là bas serait-il judicieux de la déposer? Et une demande de permis de travail post-diplôme? Pour finir, mon conjoint (de fait), m'accompagnera dès septembre avec normalement un permis de travail ouvert. Il va travailler là bas comme ingénieur (mais sans se faire accréditer par un ordre étant donné qu'il est en informatique-électronique). Son statut lui permettra-t-il de déposer une demande de RP? Peut il passer par une PEQ? Et surtout au bout de combien de temps là bas peut il le faire? Ou alors peut il simplement déposer une RP en arrivant comme il l'aurait fait depuis la France en espérant qu'elle arrive au bout d'un an, un an et demi? Et s'il obtenait un statut de son côté, pourrait-il m'en faire bénéficier dans le cas où je n'aurais pas réussit à obtenir une suite satisfaisante à mon permis d'études? Voila, beaucoup de questions, mais j'éssaie de me projeter à un peu plus long termes que je ne suis pour l'instant en capacité de le faire. Merci beaucoup pour vos futures réponses :-) Marion
  17. BONJOUR A TOUS J'OSE ESPERER QUE VOUS ALLEZ TRES BIEN! J'AI BESOIN D'INFORMATIONS RELATIVES A LA PROCEDURE D'OBTENTION DE BOURSE DE DOCTORAT AU QUEBEC! JE SUIS TITULAIRE D'UN MASTER SPECIALISE EN GESTION DURABLE DES MINES/ ENVIRONNEMENT MINIER (BAC+6) DE L'INSTITUT INTERNATIONALE D'INGENIEURIE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT (2IE). JE SOUHAITERAIS CONTINUER EN THESE PRECISEMENT EN ENVIRONNEMENT MINIER/ REHABILITATION MINIERE/ RESTAURATION DES SOLS DEGRADES. J'AI BESOIN DE VOTRE AIDE POUR OBTENIR UNE OPPORTUNITE DE BOURSE DE THESE AU CANADA. MERCI BIEN BIEN DE CHOSES A VOUS BON COURAGE DANS VOS PROJETS RESPECTIFS CORDIALEMENT: BALBO
  18. Bonjour à tous, Je postule en doctorat (en sociologie) à l'UdeM et je cherche à savoir quel est leur système de bourse. Je sais qu'il existe dans certaines facs des financements que l'on obtient au moment de l'admission. J'ai un ami qui étudie à Concordia et s'est vu garantir 10 000 dollars par an sur 3 ans (plus une rallonge pour la première année, obtenue non pas au moment de l'admission mais en aout). --> Savez vous si c'est également le cas à l'UdeM? Merci beaucoup!
  19. Bonjour les amis , je voulais avoir votre avis concernant une offre de thèse que j'ai reçu à l'université de sherbrooke , sachant que je suis en plein processus d'immigration ( j'ai passé ma visite médicale le 06/06/2012 ). le problème est que la thèse commence stemptembre prochain , ce qui fait qu'il me reste pas beaucoup de temps pour préparer mon départ et que je n'ai toujours pas reçu mon visa d'immigration. Donc je voulais savoir si j'ai le droit de faire une thèse une fois au Quebec sachant que je fais partie de l'immigration de travailleurs qualifié. Si c'est possible est ce que je peux l'utilisé pour accelerer mes démarches et partir le plutot possible . Merci les amis et bon courage à tous .
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines