Jump to content

Nat F

Membres
  • Content Count

    15
  • Joined

  • Last visited

About Nat F

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Profession
    Etudiante
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

163 profile views
  1. de rien Avoir le BAC n'est pas obligatoire dans toutes les formations. Tout dépend de ce que tu choisiras, et donc, je ne peux pas te répondre clairement sur ce point. Souvent le niveau est plus haut et les admission plus strictes dans les DEC techniques. En ce qui concerne ta demande d'admission: Tu peux demander une admission immédiatement. C'est même mieux !!! justement pour te permettre de faire toutes les démarches de VISA en temps et en heure ! Si le BAC est exigé, tu pourrais, le cas échéant, obtenir une réponse du genre: " on vous accepte sous réserve de l'obtention de votre diplôme" . Le mieux est donc de joindre un cegep dans lequel tu voudras étudier pour savoir à quoi t'attendre. La plupart des demandes d'admission se font d'ailleurs avant l'obtention du diplôme d'études secondaires. L'admission, c'est l'étape Numéro 1. Une fois admis, tu peux choisir de t'inscrire ou non, et tu n'es pas obligé de commencer ta cession de formation si tu n'as pas le VISA adéquat. Tu n'es donc pas engagé financièrement sans inscription définitive. Tu auras en revanche, dans tous les cas, les frais administratifs de traitement de ta demande d'admission à payer. (que tu sois accepté ou refusé ou admis sous conditions) L'admission se fait sur la base de tes relevés de notes scolaires. A voir selon ta formation et le cegep, comment tu peux être admis selon tes notes. L'année du BAC, c'est l'équivalent d'une année de CEGEP. Donc tu es supposé avoir un niveau scolaire supérieur à celui des québécois qui y entre la première année. Dans tous les cas, renseigne toi sur les délais d'obtention de ton permis d'études dans ton pays. En venant de France, j'ai mis 1mois 1/2 pour avoir le CAQ puis le permis d'études. (et encore, en faisant le maximum pour accélérer les délais d'envoi postaux) Le MIDI s'engage à traiter les demandes de CAQ sous 20 jours ouvrés, hors délais d'envoi postaux (donc 1 mois environ maxi) le lien est ici: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/obtenir-autorisations/certificat-acceptation/delais.html IRCC traite les demandes de permis d'études dans des délais qui varient selon le pays d'origine. pour en avoir une idée, le lien est ici: http://www.cic.gc.ca/francais/information/delais/index.asp bon courage pour ton BAC et bonne chance !!
  2. Au fait: Les services administratifs des écoles ont un services des étudiants étrangers qui peuvent t'aider à trouver un logement. C'est moins galère qu'en France en tout cas. Pour les bourses en France, tu peux demander une bourse selon les critères sociaux (bourse classique) et regarde aussi les bourses ERASMUS. Leur site internet est super complet. Si t'es paumée dans tout ça, tu peux aller voir un https://www.cidj.com/ en France
  3. Bonjour, Fait attention aux dates de dépôt de dossier pour le DEC, c'est en février ou mars pour la rentrée de septembre, sinon tu risques d'aller sur liste d'attente... Le DEC est gratuit pour les français, sauf droits d'inscription d'environ 150 à 200 $. Reste à trouver un logement pas trop cher. Tu as des chambres d'étudiants en plus des possibilités de co-loc. Les bourses attribuées sont celles que tu auras en France, côté français je pense... La liste des DEC est là: http://www.education.gouv.qc.ca/employeurs/programmes-detudes/programmes-detudes-techniques/ les "collèges" (CEGEP au Québec) au sens américain, sont les établissements où tu fais tes études "collégiales", c'est à dire post études secondaires, et pré-universitaires. Etudie bien la liste des établissements qui proposeront le DEC de ton choix, avec leur localisation selon la ville où tu voudras aller. Je crois savoir que tu ne peux pas postuler dans plusieurs CEGEP à la fois pour une même formation. GARBE BIEN TOUS tes relevés de notes du lycée, en plus de tes relevés de notes du bac (j'en sais quelque chose...). Si tu ne les as pas, demande les auprès de ton lycée, tu en auras besoin pour ton inscription définitive au DEC. Au niveau des délais, pense aussi au délai nécessaire pour obtenir ton permis d'études.(2 à 4 mois) que tu pourras demander une fois ton admission effective auprès d'un CEGEP. La marche à suivre, en gros, c'est: 1) trouver le programme d'études 2) postuler au CEGEP pour une soumission d'admission (le CEGEP doit faire partie de la liste des établissements d'enseignement désignés par le gouvernement du Canada pour autoriser les étudiants étrangers à y étudier) la liste est ici: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes/preparer/liste-etablissements-enseignement-designes.html 3) une fois admise, tu vas recevoir un mail ou un courrier d'admission qui va te servir ensuite à demander un permis d'études (obligatoire car études de plus de 6 mois)> >Tu peux accepter ou refuser une admission, tu n'es pas engagée auprès de l'établissement tant que tu ne t'inscris pas. 4) te rendre sur le site de l'immigration québécoise pour demander un CAQ (Certificat d'Acceptation du Québec). c'est sur la base de ce document que le canada va pouvoir te donner le permis d'études. En gros, avec le CAQ, le Québec donne son accord pour que tu viennes dans la province. http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/obtenir-autorisations/certificat-acceptation/index.html Je te recommande de faire ta demande en ligne, c'est plus rapide et le contrôle des documents est simplifié donc moins de risque d'erreur. 5) Une fois le CAQ obtenu, tu peux aller sur le site de IRCC Canada, qui est le site de l'immigration canadienne, pour demander ton permis d'études au niveau fédéral. c'est ici: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes.html Tu n'as pas besoin d'attendre de détenir le CAQ original pour cela (il te sera envoyé par la poste). Tu auras besoin du numéro de CAQ que tu vas recevoir par mail... bon à savoir pour éviter tout retard inutile. 6) tu recevras un courrier par mail d'autorisation de délivrance du permis d'études, qui te sera finalement donné lors de ton passage à la frontière canadienne, une fois débarquée à Montréal. Pense bien à détenir tous les documents importants sur toi, et pas dans la soute à bagages à ce moment là, pour que l'agent de frontière te fasse le permis rapidement et sans problème ! 7) Tu t'inscris une fois arrivée dans ton établissement avec les originaux des document demandés par le service administratif de ton CEGEP. En ce qui concerne les papiers.... En gros, pense à demander d'ores et déjà, en France, un extrait d'acte de naissance AVEC filiation. il est très important de partir avec ce document, qui va t'être demandé de toute façon. L'extrait peut avoir plus de 3 mois, c'est pas le problème. Et tes relevés de notes ORIGINAUX , à défaut des copies certifiés conformes par un Notaire...ou l'établissement émetteur (les copies certifiées conformes sont refusées si elles sont faites en Mairie pour ce qui concerne les diplômes et leurs relevés de notes associés) Assure toi aussi de détenir un passeport valide sur toute la durée de ton séjour, sinon, ton permis d'études devra être refait pendant tes études.. et donc repayé !! Pour le permis d'études, les ressources financières sont prises au sérieux. Les montant indiqués sont réglementés. https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes/preparer/obtenir-documents.html#doc3 Ne donne que des preuves de ressources de fonds libérables facilement... pas le vieux plan d'épargne en action de tes parents, quoi...!!
  4. Nous on a pas eu à dédouaner et ré-enregistrer les bagages à Montréal.
  5. Appeler Air Transat est le mieux, oui. mais il y a de fortes chances que le vol interne soit effectué par Air Canada pour Transat. A vérifier sur les billets
  6. Bonjour, entièrement d'accord avec Isa78... difficile à rattraper car une fois le dossier envoyé tu t'engages à communiquer rapidement à IRCC tout changement dans ta vie personnelle ou professionnelle qui serait susceptible de modifier le traitement de ton dossier. Si tu ne le fais pas, tu es en tort, et IRCC peut supposer que tu l'as fait volontairement, donc clôture tout. C'est rude, et c'est rageant... mais bon voilà. Le mieux est effectivement de partir avec une offre d'emploi en main. Effectivement, ici, il y a carrément de gros manques de main- d'oeuvre dans différents domaines. C'est nettement plus rapide. un bon profil Linkedin, des CV envoyés sur internet... ça peut marcher si tu montres que tu peux te libérer pour venir au Canada rapidement !
  7. Au fait, en étant étudiant plus de 6 mois t'es obligé d'être à temps plein, sauf si tu peux être résident permanent...
  8. Bonjour, tu n'as pas nécessairement besoin du bac pour passer un DEC. En fait, la première année de DEC au Québec commence justement l'année du bac. LE diplôme d'études secondaires est passé un an avant le bac au Québec. Tout va dépendre essentiellement de la filière que tu choisiras, car certaines conditions d'accès aux DEC techniques se font sur la qualité du dossier scolaire. garde bien tous tes relevés de notes originaux algériens d'ailleurs, puisqu'ils conditionnent ton inscription au DEC au Québec) Le DEC technique, c'est en moyenne 3 ans , et certains DEC se font en 2 ans. Tout dépend de ce que tu choisiras. (Le DEC c'est une sorte de mélange entre un bac et un diplôme technique à bac + 2.) D'ailleurs tous les DEC comportent des matières généralistes du genre philo, sport, littérature... bref, le genre de matière qu'on passe au bac. ATTENTION aux délais d'inscription !!! les inscriptions pour septembre commencent en février ou mars !! Si tu fais une admission tardive, tu passes en file d'attente en croisant les doigts pour qu'une place se libère. Il y a donc plusieurs " tours '' de sélection, jusqu'à ce que les inscriptions soient closes. voilà le lien du site d'inscription aux DEC: https://www.sracq.qc.ca/international/Pays.aspx?pays=204 https://www.sracq.qc.ca/international/tableau_comparatif/comparaison_systemes_quebecois_et_algerien.pdf En espérant t'avoir aidé !
  9. si tu ne peux pas prouver que tu détiens 10 000 $ (hors Québec) PAR AN ou 11 000 $ (au Québec) PAR AN, en plus de la totalité de tes frais de scolarité, tu ne pourras pas obtenir de VISA, car les montant indiqués précédemment sont des montants réglementés. L'agent d'immigration ne pourra pas déroger à la loi. https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/etudier-canada/permis-etudes/preparer/obtenir-documents.html#doc3
  10. Bonjour, J'ai fais exactement la même chose de que toi en décembre dernier ! On avait moins d'une heure pour changer d'avion ! En fait, au poste frontière, l'agent nous a demandé le motif de notre voyage. Puisque c'était un permis d'études, on nous a fait patienter 5 minutes au poste frontières, puis on nous a donné un numéro à présenter au bureau de l'immigration (trouvé très facilement dans l'aéroport, on était guidé par le personnel de l'aéroport). Au bureau de l'immigration, l'accueil prend ton numéro et t'inscrit dans la file d'attente. Nous, on a attendu environ 1h30 !!! donc on a raté notre avion. Air Canada a l'habitude de ce genre de problèmes. Les avions de ligne interne sont remplis au fur et à mesure des contrôles de passeports par les agent d'immigration...On a eu un vol sans problème une heure après. Bref, dans le bureau d'immigration, Une fois ton tour arrivé, tu es appelée à un guichet où tu vas donner à l'agent d'immigration tes justificatifs. Tu vas patienter le temps que l'agent vérifie ton dossier La salle d'attente est divisée en deux parties: - ceux qui attendent leur tour - ceux qui attendent la vérification de leur dossier Ne fait pas comme certains qu'on a vu passer dans ce bureau !!!!!!! J'ai vu une étudiante française arriver sans la lettre de IRCC et sans son CAQ !!!!! Elle a attendu 2h pour se faire rembarrer... Là, pour ceux qui n'ont pas de dossier conforme, c'est simple: les gens ne sont pas renvoyés dans l'aéroport. Les agents les font sortir par une autre porte, direction vol retour à l'envoyeur. Logiquement, tout est informatisé. MAIS l'agent peut te demander des justificatifs à présenter en main propre. Assure toi donc de détenir tous les documents importants sur toi (et pas dans la soute à bagages...) Quand tout est OK, tu auras un VISA tamponné sur ton passeport, et si tu y a droit, un permis de travail y sera agrafé. Sur ce, on avait 2h00 de retard au final. Dans tous les cas, TOUS les contrôles de VISA et le passage de la frontière se font à Montréal. Si tu rates ton avion de correspondance, rend toi au terminal prévu pour ton vol initial et renseigne toi auprès d'un agent de ta compagnie. Tu peux aussi être orienté sur un guichet de la compagnie. Air Canada (je ne sais pas ce qu'il en est pour les autres compagnies) a l'habitude et ne te compte pas de frais supplémentaires en cas de vol raté pour un motif lié au contrôle de ton passeport. Il vont te trouver le vol suivant. Pour Québec, il y a des vols quasiment toutes les heures. voilà, en espérant t'avoir aidée !!
  11. Et si ce projet te tiens à coeur, ne fait pas comme la majorité des gens... prends conseil auprès d'un consultant en immigration !! le processus d'immigration semble simple, MAIS il ne l'est pas en fait. Une consultation c'est entre 100 et 180 $. Ça vaut la peine pour te permettre d'y voir plus clair et de prendre une décision avisée (100 à 200$ pour un projet de vie je trouve personnellement que c'est correct) Les conseillers font partie d'un ordre professionnel, et sont répertoriés. Ils connaissent bien toute la réglementation et certains peuvent procéder à distance sur skype. http://www.midi.gouv.qc.ca/fr/reglementation-consultants/index.html http://iccrc-crcic.info/fr/find-a-professional/ et infos sur les études, le taux de réussite et le niveau scolaire : http://www.education.gouv.qc.ca/fileadmin/administration/librairies/documents/Ministere/acces_info/Statistiques/Statistiques_ES/Statistiques_enseignement_superieur_2013.pdf http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/education/niveau-scolarite/index.html https://qe.cirano.qc.ca/theme/diplomation/tableau-taux-diplomation-niveau-detudes-au-canada-au-quebec-ontario http://plus.lapresse.ca/screens/b45190c1-bc7d-47c5-9c9c-4e44d3c7cc38__7C__T_~rJqYWRu8L.html
  12. Bonjour, Je viens de lire ton posts et plusieurs points m'interpellent. Je suis étudiante à l'Université actuellement, et je tente de reprendre des études techniques, qui sont plus proches de mes attentes. De fait, je te parle en connaissance de cause. Tout a l'air facile et bien accessible.. sur le papier....quoi. Et par pitié, arrêtons de dire que travailler 20h par semaine est compatible avec un cursus scolaire réussi... As-tu pensé travailler 20h / semaine l'année de ton bac en France ? Si cela t'es possible, ok, mais n'imagine pas faire des choses ici dont tu n'aurait été capable en France... 1. Etudier et travailler 20h par semaine: sur le papier, oui, c'est notamment ce qui va te permettre de faire des stages en entreprise si ta formation le permet. Dans les faits, NON, si tu comptes réussir tes études. Tu pourras travailler pendant les vacances, mais sache que les vacances hors vacances d'été sont souvent le moyen de récupérer du temps pour préparer tes examens et te mettre à jour dans tes cours. Tu auras plus de chances d'échouer des cours si tu travailles... C'est le cas de bon nombres d'étudiants étrangers qui se retrouvent pris à la gorge et contraints de travailler. De plus, si pour une raison x ou y tu dois faire une demande de prolongation de ton permis d'études, l'agent d'immigration peut refuser ton dossier au motif que tu as eu des échecs (que tu dois justifier dans ce cas), et que le motif principal de ton séjour n'est pas les études.. à prouver aussi. Donc attention aux 20h qui sont possibles sur le papier... sauf si tu travailles en été. 2. le DEC et le BTS ou le DUT, dans les faits, sont supposés être équivalents... enfin, dans les accords France et Québec. Dans les faits, le DEC est intégré par les québécois après l'équivalent de la seconde française. C'est une sorte de bac, mais avec une formation plus axée sur le concret, qui permet d'accéder au marché du travail (DEC technique) ou de préparer une entrée à l'Université. Dans les DEC, tu vas faire du français, de la philo, des maths... enfin toutes les matières qu'on fait dans un bac en France, quoi. Si tu tentes de faire un DEC, on va te demander de passer des cours de français, car ton niveau de français avec ton bac, n'est pas reconnu. Tu devras suivre à nouveau des cours généralistes comme la philo.... et tu seras recruté sur la base de tes relevés de notes ORIGINAUX de lycée (2nd, 1ere, term et bac). Pas de relevé de lycée, pas d'inscription possible... même si tu es bac+3 ou 4. Si tu veux passer l'équivalent d'un DEC mais sans les cours généralistes, il faudra te tourner vers un AEC... non reconnu pas l'immigration pour la catégorie des immigrants diplômés. Ça va te donner des points pour le CSQ, mais tu devras postuler dans la catégorie des travailleurs qualifiés (étudiants ou non), et non dans celle des diplômés. 3. Au sujet du coût des études: penser valider un diplôme d'études universitaires pour la modique somme de 13 000 euros, ou dollars, est pure chimère... ou pas loin... cela te permettra de te payer un diplôme sur 1 an ou 2, bien souvent non admissible à une demande de résidente permanente dans la catégories des étudiants diplômés. (certificat, DESS notamment) Regarde bien les modalités de paiement dans les universités: tout est compté en cession, avec une moyenne de 15 crédits... ce qui fait 30 crédits par an, hors cession d'été. Dans les faits, il te sera difficile de valider 15 crédits en une cession. En général, on en fait 12 ou 13 et c'est déjà pas mal, vu le travail que ça représente. Personnellement, une cession me coûte entre 3600 et 4000 $, pour 12 ou 13 crédits. A titre d'exemple, le baccalauréat québécois (qui est une licence en France), est supposé se faire en 3 ans. Dans les faits, les québécois valident généralement leur diplôme au bout de plus de 9 cessions. Le taux de réussite était de 67% (chiffres de 2014 si je me souviens bien.. ) En gros, y'a bien que les étudiants étrangers qui étudient à temps plein pour une question de VISA, puisque ceci ne peuvent excéder 37 mois. Les Québécois sont souvent à temps partiel pour alléger leur programme et justement leur permettre de payer leurs études en travaillant. De plus, ton niveau d'études français, ici, est sous-évalué par les universités, et tout est bon pour te demander de passer des cours de remise à niveau obligatoires, dans des matières x ou y. Ces cours sont à inclure dans ta durée d'études, et s'ajoute au coût global de tes études, et rallongent la durée de ton cursus. Les études se font pas cession de 4 mois. 2 cessions sont obligatoires en tant qu'étudiant étranger sous permis d'études: l'automne et l'hiver. Etre étudiant à temps plein, c'est travailler en moyenne (cours et travail à côté) 40 à 45h / semaine... et tous les cours ne sont pas disponibles pendant la cession d'été pour te permettre d'avancer dans le timing imparti par ton permis d'études. En gros, peu d'étudiants réussissent à valider un cursus dans les délais impartis par leur permis d'études, qui ne comprend pas la durée nécessaire aux cours supplémentaires, et qui sont attribués sur une moyenne de 15 crédits validés et réussis par cession. conclusion: entre les cours de rattrapage et la durée réelle des cessions, 13 000 euros suffisent à valider 1 an ou 2, pas plus. N'oublie pas que tout cours raté doit être repassé et repayé... et que sans ces cours de rattrapage, pas de diplôme. N'oublie pas non plus que tu es soumis aux contraintes de réussites de l'école.. qui peut t'exclure du programme si ta moyenne est inférieure ou égale à 2/5, ou si tu as trop d'échecs. Plus d'université, ou plus de cegep, plus de VISA. En cas d'échecs et travail, c'est l'agent d'immigration qui peut refuser ton dossier lors du renouvellement. Autant te dire que certains étudiants se retrouvent dans des situations graves, où ils sont obligés de rentrer dans leur pays sans diplôme, après avoir payés des milliers de dollars. 4. Evalue, si tu souhaites passer un DEC, le coût du DEC, les matières enseignées, et la DURÉE des études... Etudier au Québec c'est bien, mais pour un diplôme de courte durée... et pas trop cher.... beaucoup de français se retranchent sur le DEP (équivalent d'un CAP ou BEP) car gratuit pour les français, pas trop long à passer, et accessible à la RP dans la catégorie des étudiants diplômés. Résultat des courses: renseigne toi bien sur: les coûts, les conditions d'accès au diplôme (cours complémentaires), les conditions d'exclusion (en cas d'échec, que se passe-t-il: dans mon école ET en cas de demande de prolongation de permis d'études). Calcule tout avant de partir, car une fois sur place, ça peut être difficile de changer de formation...(admission à refaire, soumise à acceptation ou refus, et changement de cursus pas toujours évident selon les éléments indiqués sur ton permis d'études et ton CAQ) et dernier point dont ne parlent jamais les sites de promotion des écoles... l'intégration culturelle ! pour les étudiants étrangers, les 6 premiers mois sont souvent difficiles. Le mode d'enseignement est différent, le climat aussi, la culture aussi. Malgré une langue commune, les étudiants francophones sont soumis à cette phase d'adaptation qui peut aboutir à des échecs, ou du découragement. Mieux vaut donc choisir un cursus que tu pourras suivre sans problème, en évitant de se mettre la barre trop haut en arrivant. Au fait, dernier point: Regarde dans les autres provinces, notamment Ontario et Nouveau Brunswick, où des écoles francophones existent. un diplôme de 2 ans peut te rendre admissible à la RP hors Québec, sachant que le cheminement scolaire ressemble plus à celui qu'on connaît en Europe...
  13. Non, connais pas, je vais regarder... merci à toi pour l'info !
  14. Bonjour, Je suis travailleur indépendant en France (je gère un restaurant) et je souhaite monter une entreprise dans la restauration ou la pâtisserie au canada. (Québec ou autre province). Je recherche des informations relatives: - au marché de la restauration, (de type "INSEE" en France) - aux bilans des entreprises (de type "infogreffe" en France) - à l'état de rentabilité des entreprises et de leur endettement (que l'on trouve sur le site de la banque de France) et à la comptabilité canadienne afin de pouvoir monter un business plan. En vous remerciant de votre aide.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines