Jump to content

Clara G., 20 ans, "mauvaise citoyenne", explique au président


Cherrybee

Recommended Posts

Une petite réaction, a tous ces commentaires car honnêtement personne en fin de compte à raison au tord. Déjà les étrangers qui se permettent de critères alors que la seule chose qu il connaisse de la France, c est paris, découverte lors d'un de leur voyage touriste (être de passage et y vivre sont deux choses différentes, et ça marche pour tous les pays du monde). Après chacun c est raison de partir ou rester la ou ils sont mais ceux qui sont ici (je parle des français qui ont fait des commentaires) franchement combien repartirai en France aujourd’hui connaissant la situation actuelle du pays (j'attends les réponses).

Je ne suis pas d accord avec tout ceux que dis cette jeune demoiselle mais il n'y a pas non plus de fumé sans feu et pour répondre au sujet de la fiscalité, ça toujours été un fantasme pour moi de payer beaucoup d’impôt au moins ça voudrait dire que je gagne bien ma vie.

Pour parler concret un donner un petit témoignage d'un secteur professionnelle en mal d amour (de qui ? je ne sais pas). jJe suis donc charcutier avec un CAP et un BP en poche, un CV assez bien garni et la seule chose que je pouvais espéré c est un job payé au minimum conventionnel (car dans ma branche du job il y en a, ça c est pas le pb). Alors qu'ici je gagne largement mieux ma vie (pourquoi ça?), car tout le monde à ces raisons. Principalement un employeur donnera l'excuse des charges excessives. Voilà pourquoi je suis parti pour ma part, pour espérer mieux et payer beaucoup d’impôt.

Si on veut parler un peu plus du mal français, malheureusement (et je dis bien malheureusement, pour les étrangers qui vont lire ces mots vous comprendrez un peu plus le mal français). La France est malade (et oui!), le symptôme est connu et le remède aussi. Le symptôme, c est la banque européenne (pas que je suis anti européen, loin de là) mais beaucoup d'économistes le dissent eux mm,le remède est de dévaluer l'euro, qui permettrai de relancer l'économie (regardé les pays qui contrôlent leur monnaie USA, Canada ah!, et oui messieurs et mesdames). ça n'est pas la seule chose mais commençons pas là. Après les charges professionnelles, honnêtement je suis anti patron (pour le coup) mais quand je vois les charges qui partent à l’État (on es quand mm des bonnes vaches a fric pour eux, quand je dis "on es" c est plutôt "ils sont" maintenant, pour moi). J ai eu fait un petit comparatif entre ici et la France, sur mon salaire je suis taxé en gros pareil quand France à 23%, sauf qu'ici l’impôt est prélevé a la source et tu as de grandes chances en plus d avoir un retour (chercher l'erreur).

Ceux qui m'agace aujourd’hui chez les personnes comme cette miss Clara, c'est encore de se mettre en position de victimes en chialant à tu tête que ça sera mieux ailleurs. Comme j ai toujours dis "soit tu regardes les trains passer, soit tu prends le train", ceux que je veux dire par là, c est que critiquer c est facile, mais apporter des pistes de réflexions ou des solutions, là ils y a plus personnes (personnellement vous pouvez constater que j ai apporté des réflexions de travail).

Une dernière petite chose qui reflète mon état d'esprit sur mon immigration, si je considère et que je considérais toujours la France comme ma mère patrie, le Québec est pour moi une maitresse qui à su me prendre dans ses bras et m apporter beaucoup de réconfort, et comme à mon age entre sa mère et sa maitresse le choix est vite fais, je vois laisse deviner sur cette pointe poétique où je compte rester vivre les prochaines années.

@+

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Hourra! J'ai trouvé quelqu'un qui s'est interrogé sur la crise monétaire et la mission de la banque centrale!

Merci Pilims.

(Je me permet de te corriger sur le mot symptôme qui est un effet tu as sans doute voulu parler de cause.)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Felipe agent secret mdrr « La situation est dure et injuste pour tous les jeunes du monde » n’en fait pas une généralité, c’est aussi dur pour les personnes plus âgées.

On ne peut pas comparer la France et le Canada. Chaque pays a ses lois, ses objectifs positifs ou négatifs, en France c’est plus en négatif

« En France il existe des bourses et les parents ont des exonérations d'impôts s'ils vous versent une certaine somme par mois, s’ils

ne le font pas vous êtes en droit de réclamer des aides de l'état »

Exonération de quoi ? la seule chose que l’on déclare aux impôts par rapport aux études, si un des enfants est soit au collège, université,

ou école supérieure. En ce qui concerne les bourses, houlaaaa, elles sont calculées par rapport au revenu des parents

Bah elle a fait des études gratuites en histoire, elle les aurait fait au Québec elle n'aurait pas choisi histoire par ce qu'elle aurait dût payer ...(15000$).

" rejoindrai sans doute d'abord les rangs fournis des jeunes chômeurs avant d'enquiller pendant des années les stages et les CDD"

- Tu connais un pays au monde qui signe beaucoup de permanents à 20ans-25ans ... en histoire ? À 20ans elle est diplômée universitaire, au Québec il faut en plus passer par le Cegep.

"Vous voyez, les temps changent. Mes grands-parents soixante-huitards avaient eu la tentation de la révolution, j'ai la tentation de l'expatriation. Mes grands-parents, qui coulent aujourd'hui une retraite heureuse dans leur petite maison de campagne du Limousin, rêvaient de transformer la société française, je ne songe qu'à la fuir."

-La facilité... classique, comme ton pays te le permet, aides bourses, passeport passe-partout, ententes assurance santé, ententes sur les diplômes...

"Mon travail et mes impôts vont devoir également payer vos retraites que vous n'avez pas pris la peine de constituer, et puis aussi tous les frais de santé et de dépendance de toutes ces personnes âgées que vous allez devenir et qui, dans moins de vingt ans, seront majoritaires dans le pays. Du coup, que me restera-t-il comme argent pour vivre convenablement et élever mes enfants ?"

-Bah ouai c'est ça une société, le problème du déséquilibre c'est de la faute de tes grands parents bobos qui ont arrangé la société pour eux. C'est a eux que tu dois écrire. Mais Les 68ares ont fait des 68ares... je me plaints, je prends, je prends et je prends encore.

Ils ont voulu réformer 50 fois le régime de retraites dont bénificient tes grands parents boomers ... la pire génération. T'as marché contre les retraites contre le CPE téléguidé par la génération de tes grands parents.

Vide rien une complainte. D'ailleurs l'allusion à l'affaire cahusac prouve le manque d'argument. La jeunesse si docile et parnurgienne.

L'autoflagélation, la prise en pitié est devenu un vrai sport.

Les études à la Sorbonne ne sont pas gratuites contrairement aux idées reçues : http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/TARIFS_2011-2012-modifie_le_07-07-2011-2.pdf

Merci d'éviter de véhiculer un cliché sur les études "gratuites" en France qui sont souvent un ramassis de conneries. Vous ne pouvez pas comparer le système Québécois au système français. En France, les élèves vivant dans des petites villes rurales sont bien plus nombreux que ceux vivant dans les villes où y sont implantés les universités. Au Québec, 50% de la population Québécoise vit à Montréal et son agglomération. Ce qui facilite grandement l'accès aux écoles supérieures. Ok le tarif n'est pas le même, mais pour la moitié du pays, vous pouvez avoir accès aux universités sans avoir à vous payer un logement et tout ce que cela ajoute comme dépenses.

Par ailleurs, ces tarifs n'incluent pas le logement, la nourriture, les charges courantes (eau, électricité, gaz, internet, téléphonie, médecin et autres frais médicaux etc...) J'ai moi même fait des études supérieures à Bordeaux. Le prix de la formation qui durait deux ans, je l'ai payée 7500 euros à crédit que j'ai mis 6 ans à rembourser, mes parents chaque mois me donnaient en plus 600 euros pour payer mon logement (un grand T1 de 35 mètres carré). Durant mes études, j'étais en formation continue dans une boite, et être payé 500 euros pour 70H par semaine, sans vacances, chef de projet junior, ça fait mal au cul. J'avais 1100 euros par mois pour vivre et dans une ville comme Bordeaux en 2001, c'était très court financièrement parlant. Il m'est souvent arrivé de ne pas manger, ou d'acheter des pizzas (13 euros les deux) qui me nourrissaient pendant une semaine.

je vous donne le résultat pour vous éviter de péter une durite durant la lecture du post : 7500 euros pour deux ans ajouté à 600 euros de loyer x 24 mois = 21900 euros de coût. A cela vous pouvez ajouter mes frais de route non payés par ma boite et vous atteignez allègrement les 25k euros, car j'étais aussi commercial chez eux. Mes 500 euros me permettaient juste de bouffer et payer quelques factures.

Concernant le travail des jeunes, je pense que cela se passe de commentaires, sinon c'est de la malhonnêteté intellectuelle : (source : http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/03/07/09005-20130307ARTFIG00384-le-taux-de-chomage-passe-la-barre-des-10.php)

201310_france_chomage.png

25,7% des jeunes sont au chômage. Elle ne fait que reprendre un fait bien pratique en France qui permet de mettre en concurrence et pour un cout bien inférieur aux prix du marché, de jeunes talents qui sont prêts à se mettre dans une situations financières déplorables pour obtenir leur "premier vrai job". Et pas un vulgaire CDD ou stage de 8 mois où des cadres vont se reposer sur le "petit stagiaire" pour qu'il fasse tout leur taff. C'est aussi une réalité qui est souvent occultée. Cracher sur cette réalité c'est manquer de recule.

Venir faire la morale sur les 68tard est une bien belle preuve du manque d'argument dont vous accablez cette jeune (et naïve ?) personne et une limitation de l'esprit visant à stigmatiser la catégorie de la population qui s'est battue à l'origine pour faire évoluer le modèle français. Que le mouvement se soit perverti et fut manipulé par les "nouvelles élites" dont faisaient parti Daniel Cohn Bendit, faisant la nique aux CRS en mai 68, mais aussi des journalistes comme Serge July entre autre est une réalité. J'en suis conscients et je partage cette amertume (?).

Mais à qui profite le crime ? Aux nouvelles élites d'aujourd'hui. Donc venir accabler les 68tard de ce qu'est devenu un mouvement récupéré politiquement par des mouvements de gauche et d'extrême gauche, c'est comme achever des morts. Par ailleurs, les politiciens n'ont pas cédé face à la rue, puisqu'ils n'ont même pas essayé de lui résister. Ces actions n'avaient qu'un objectif, que la rue et excusez moi pour le langage fleuri, leur foute une paix royale. CQFD.

Certes cette jeune fille se montre quelque peu idéaliste et parfois de mauvaise foi, je le reconnais, mais de là à lui opposer des arguments aussi bancales que les votre est de mauvais gout.

Votre analyse sur Montréal est tout aussi clichée que la lettre et le ton moqueur de ma réponse. Madame étudie en histoire à la Sorbonne.

Je lui rappelle (à elle ou au journaliste qui a écrit cette lettre) qu'elle/il se plein de devoir payer des retraites et d'avoir dans le futur à enchaîner les C.D.D. que la France est une honte et qu'il y a beaucoup mieux ailleurs. Et que tout ça c'est la faute à l'état à Cahusac et aux impôts et à la mentalité.

Pour moi dans le pire, pire des cas les deux se valent lorsque vous entrez dans des grandes écoles ou prenez le risque conscient de vous endetter. L'université payante du Québec, puisque le sujet se retrouve sur un forum sur le Québec, n'assure pas non plus des emplois aux étudiants.

Dans votre argumentation, vous balayez les données en modifiant un facteur: les études chez les parents à Montréal, cependant, passé le Cegep c.a.d 20 ans et plus je ne vois pas beaucoup d'étudiants qui vivent encore chez leurs parents à Montréal.

Même dans ce cas il faudrait comparer Montréal et Paris et pas Montréal et Bordeaux pour un non bordelais. En tant que commercial vous avez dût faire le pari de vous payer une bonne école et de trouver un travail qui payerait votre dette. L'injustice que vous ressentez est très partageable avec les jeunes du printemps érable.

Les études de 300$ pour une année en histoire à la Sorbonne quand ils en payent 1500$ par trimestre à l'UQAM pour trois fois moins d'heures de cours ce n'est pas comparable.

En France il existe des bourses et les parents ont des exonérations d'impôts s'ils vous versent une certaine somme par mois, s'il ne le font pas vous êtes en droit de réclamer des aides de l'état, il en existe aussi au Québec. Je vous réponds que je connais bien les deux systèmes, qu'il y a eu 8 mois de grève difficile dans un pays qui n'a pas l'habitude des bras de fer aussi durs.

Vous vous renseignez, venez voir.

La situation est dure et injuste pour tous les jeunes du monde.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je suis pour et contre les convictions de Clara, c'est une jeunette, comme on dit si bien "faut bien que jeunesse se passe"


Les problèmes en France sont présents depuis très longtemps, le trou de la sécu, le chômage, l’ouverture des frontières, l’euro, les fraudes que ce soit à la CAF ou tout autres organismes administratives et j’en passe et des meilleurs. Il faut être réaliste qu’en France tout augmente sauf les salaires. Au temps de Giscard d'Estaing, on avait un caddie pleine pour 500 francs, maintenant on a un caddie à peine plein pour 500 euros soit 3.279,79 francs français, voyez la différence. :crying:


Si la France a des problèmes, ce n’est pas la faute qu’à Cahuzac, il n’y a pas que lui qui magouille, de toutes façons, il n'y en a pas un pour sauver l'autre.

Les Français ont voté Hollande, maintenant ils s'en mordent les doigts, fallait réfléchir avant d'agir.

Je plains ce sont les futurs jeunes, accrochez vous à votre rêve, ne restez pas les deux pieds dans le même sabot et foncez. :whistlingb:

:bye:





Link to comment
Share on other sites

Dès fois j'ai l'impression que les débats: ça sert à parler pour parler mais pour aller dans le concret c'est plus dur.

Je me souviens (souvenir qui m'avait assez choqué) d'un petit débat entre une étudiante, et une femme d'un parti politique (je ne sais pas lequel) .

Etudiante :

Et concrètement madame, l'année prochaine, qu'est ce que vous aller faire pour moi? Pour qu'on ne me balance pas de service en service lorsque je demanderai de l'aide pour le logement ou le coût des études ou même pour la santé? Que ferez-vous pour que ma prochaine rentrée soit sereine?

La politicienne:

Mais bien sur, il est évident qu'aujourd'hui, les jeunes ont besoin d'aides autant pour leur santé, que le logement et leur étude. Faire des études dans les grandes métropoles coûtent cher notamment le logement (Paris donc) et patati et patata.

Je suis d'accord avec beaucoup de personne ici, les études à l'université sont quasi-gratuites, mais beaucoup souffrent vraiment durant leur étude (stress du au logement, bouffe et autre). Je ne dis pas que les autres jeunes des autres pays s'en sortent mieux. Mais quand on va à l'univ et qu'on se rend compte de plus en plus qu'après tout ces efforts, de toute façon ce sera chômage, alors forcement l'herbe a l'air plus vert ailleurs. Ce sont justes les maux des jeunes d'aujourd'hui.

T'as pas de diplôme t'as rien, t'as un diplôme : t'as rien non plus.

Après les impôts franchement c'est con, partout on doit payer des impôts franchement, c'est la redistribution des richesses, et elle en a bien profiter l'air de rien, elle a bien profiter des impôts des 68tard XD

Link to comment
Share on other sites

Comme la personne le dit dans ce blog http://elleetluiauquebec.wordpress.com/2013/04/24/douce-france/ ! C'est quand on part qu'on peut changer de regard.

Franchement, moi je pars, parce que j'ai toujours rêvé de voyager et c'est ce que la politique d'aujourd'hui nous permet, j'en suis bien contente.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bah elle a fait des études gratuites en histoire, elle les aurait fait au Québec elle n'aurait pas choisi histoire par ce qu'elle aurait dût payer ...(15000$).

" rejoindrai sans doute d'abord les rangs fournis des jeunes chômeurs avant d'enquiller pendant des années les stages et les CDD"

- Tu connais un pays au monde qui signe beaucoup de permanents à 20ans-25ans ... en histoire ? À 20ans elle est diplômée universitaire, au Québec il faut en plus passer par le Cegep.

"Vous voyez, les temps changent. Mes grands-parents soixante-huitards avaient eu la tentation de la révolution, j'ai la tentation de l'expatriation. Mes grands-parents, qui coulent aujourd'hui une retraite heureuse dans leur petite maison de campagne du Limousin, rêvaient de transformer la société française, je ne songe qu'à la fuir."

-La facilité... classique, comme ton pays te le permet, aides bourses, passeport passe-partout, ententes assurance santé, ententes sur les diplômes...

"Mon travail et mes impôts vont devoir également payer vos retraites que vous n'avez pas pris la peine de constituer, et puis aussi tous les frais de santé et de dépendance de toutes ces personnes âgées que vous allez devenir et qui, dans moins de vingt ans, seront majoritaires dans le pays. Du coup, que me restera-t-il comme argent pour vivre convenablement et élever mes enfants ?"

-Bah ouai c'est ça une société, le problème du déséquilibre c'est de la faute de tes grands parents bobos qui ont arrangé la société pour eux. C'est a eux que tu dois écrire. Mais Les 68ares ont fait des 68ares... je me plaints, je prends, je prends et je prends encore.

Ils ont voulu réformer 50 fois le régime de retraites dont bénificient tes grands parents boomers ... la pire génération. T'as marché contre les retraites contre le CPE téléguidé par la génération de tes grands parents.

Vide rien une complainte. D'ailleurs l'allusion à l'affaire cahusac prouve le manque d'argument. La jeunesse si docile et parnurgienne.

L'autoflagélation, la prise en pitié est devenu un vrai sport.

Les études à la Sorbonne ne sont pas gratuites contrairement aux idées reçues : http://www.paris-sorbonne.fr/IMG/pdf/TARIFS_2011-2012-modifie_le_07-07-2011-2.pdf

Merci d'éviter de véhiculer un cliché sur les études "gratuites" en France qui sont souvent un ramassis de conneries. Vous ne pouvez pas comparer le système Québécois au système français. En France, les élèves vivant dans des petites villes rurales sont bien plus nombreux que ceux vivant dans les villes où y sont implantés les universités. Au Québec, 50% de la population Québécoise vit à Montréal et son agglomération. Ce qui facilite grandement l'accès aux écoles supérieures. Ok le tarif n'est pas le même, mais pour la moitié du pays, vous pouvez avoir accès aux universités sans avoir à vous payer un logement et tout ce que cela ajoute comme dépenses.

Par ailleurs, ces tarifs n'incluent pas le logement, la nourriture, les charges courantes (eau, électricité, gaz, internet, téléphonie, médecin et autres frais médicaux etc...) J'ai moi même fait des études supérieures à Bordeaux. Le prix de la formation qui durait deux ans, je l'ai payée 7500 euros à crédit que j'ai mis 6 ans à rembourser, mes parents chaque mois me donnaient en plus 600 euros pour payer mon logement (un grand T1 de 35 mètres carré). Durant mes études, j'étais en formation continue dans une boite, et être payé 500 euros pour 70H par semaine, sans vacances, chef de projet junior, ça fait mal au cul. J'avais 1100 euros par mois pour vivre et dans une ville comme Bordeaux en 2001, c'était très court financièrement parlant. Il m'est souvent arrivé de ne pas manger, ou d'acheter des pizzas (13 euros les deux) qui me nourrissaient pendant une semaine.

je vous donne le résultat pour vous éviter de péter une durite durant la lecture du post : 7500 euros pour deux ans ajouté à 600 euros de loyer x 24 mois = 21900 euros de coût. A cela vous pouvez ajouter mes frais de route non payés par ma boite et vous atteignez allègrement les 25k euros, car j'étais aussi commercial chez eux. Mes 500 euros me permettaient juste de bouffer et payer quelques factures.

Concernant le travail des jeunes, je pense que cela se passe de commentaires, sinon c'est de la malhonnêteté intellectuelle : (source : http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/03/07/09005-20130307ARTFIG00384-le-taux-de-chomage-passe-la-barre-des-10.php)

201310_france_chomage.png

25,7% des jeunes sont au chômage. Elle ne fait que reprendre un fait bien pratique en France qui permet de mettre en concurrence et pour un cout bien inférieur aux prix du marché, de jeunes talents qui sont prêts à se mettre dans une situations financières déplorables pour obtenir leur "premier vrai job". Et pas un vulgaire CDD ou stage de 8 mois où des cadres vont se reposer sur le "petit stagiaire" pour qu'il fasse tout leur taff. C'est aussi une réalité qui est souvent occultée. Cracher sur cette réalité c'est manquer de recule.

Venir faire la morale sur les 68tard est une bien belle preuve du manque d'argument dont vous accablez cette jeune (et naïve ?) personne et une limitation de l'esprit visant à stigmatiser la catégorie de la population qui s'est battue à l'origine pour faire évoluer le modèle français. Que le mouvement se soit perverti et fut manipulé par les "nouvelles élites" dont faisaient parti Daniel Cohn Bendit, faisant la nique aux CRS en mai 68, mais aussi des journalistes comme Serge July entre autre est une réalité. J'en suis conscients et je partage cette amertume (?).

Mais à qui profite le crime ? Aux nouvelles élites d'aujourd'hui. Donc venir accabler les 68tard de ce qu'est devenu un mouvement récupéré politiquement par des mouvements de gauche et d'extrême gauche, c'est comme achever des morts. Par ailleurs, les politiciens n'ont pas cédé face à la rue, puisqu'ils n'ont même pas essayé de lui résister. Ces actions n'avaient qu'un objectif, que la rue et excusez moi pour le langage fleuri, leur foute une paix royale. CQFD.

Certes cette jeune fille se montre quelque peu idéaliste et parfois de mauvaise foi, je le reconnais, mais de là à lui opposer des arguments aussi bancales que les votre est de mauvais gout.

chapeau pour votre explication +10

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

merci pour vos explication j'espère cela feras réfléchir certain qui crois a la belle vie Bisounours en voulant vivre en France

Edited by Patrice Bouvart
Link to comment
Share on other sites

@ Clara,

Ne viens surtout pas au Québec, parce que tu vas devoir payer bcoup plus d'impôt et taxes qu'en France. :wink:

Ça serait surprenant, la France étant un des pays où les taxes et les impôts sont parmi les plus élevés du monde, par exemple la TVA en France qui est beaucoup plus élevé que la TPS/TVQ au Québec. Et ces exilés fiscaux français qui quittent les taxes et les impôts très élevés de la France pour des cieux plus cléments.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

C'est le genre d'affirmation qui est valable quel que soit le pays :

  • tout le monde crois la vie est rose au Canada ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose aux USA ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose en Allemagne ce qui n'est pas le cas
  • on peut continuer comme cela longtemps...
Link to comment
Share on other sites

@ Clara,

Ne viens surtout pas au Québec, parce que tu vas devoir payer bcoup plus d'impôt et taxes qu'en France. :wink:

Beaucoup c'est un fait, beaucoup plus non faut pas exagérer ;)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

@ Clara,

Ne viens surtout pas au Québec, parce que tu vas devoir payer bcoup plus d'impôt et taxes qu'en France. :wink:

Ça serait surprenant, la France étant un des pays où les taxes et les impôts sont parmi les plus élevés du monde, par exemple la TVA en France qui est beaucoup plus élevé que la TPS/TVQ au Québec. Et ces exilés fiscaux français qui quittent les taxes et les impôts très élevés de la France pour des cieux plus cléments.

Les exilés fiscaux Québécois ça existe, tu dois en avoir dans ta télé en France tous les dimanches, un ancien champion du monde: il commente la F1.

L'impôt au Québec et en France c'est sensiblement la même chose avec un avantage pour le Québec et encore tout dépend de ta catégorie, je n'ai pas les calculs exacts, il m'a toujours semblé que c'était un peu moins cher au Québec,

par contre tu vas devoir payer tout ce qui manque dans le 10% nourriture, assurances collectives privées, Soins dentaires, lunettes, transports (3$ un ticket de bus), vacances, age de la retraite, éducation ... en contre partie il y aura le prix de l'immobilier mais encore là...

Le résultat c'est que c'est la même chose: sauf que vous épargnez en euros et dans l'autre en dollars ce qui est 20% de différence.

Donc Clara G qui pleure sur les impôts comme un fardeaux d'une quasi spécificité française c'est faux.

Le problème c'est qu'avec les néo-expatriés ou futurs expatriés comme Clara g. la claque va être solide puisque tout ce qu'elle fuit existe ailleurs.

Edited by felipe
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

C'est le genre d'affirmation qui est valable quel que soit le pays :

  • tout le monde crois la vie est rose au Canada ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose aux USA ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose en Allemagne ce qui n'est pas le cas
  • on peut continuer comme cela longtemps...

Sérieusement, QUI croit que la vie en France est rose à 100 %? Absolument personne dans mes connaissances. Par contre, des gens qui croient que le Québec est rose à 100 %, ça j'en connait un paquet :) La nuance, ça marche dans les deux sens. Tout n'est pas noir en France non plus. Chacun trouve ce qui lui convient où il veut.

Et je ne pense pas qu'on paye vraiment beaucoup plus d'impots au Québec qu'en France, même si ça dépend un peu de notre situation fiscale.

Par contre contrairement à ce que pense MacKenzie recyclé en Poweroflove (quel merveilleux sens de l'humour) on n'en paye pas spécialement beaucoup moins. Ca n'est pas pour ça qu'il faut venir au Québec.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

chapeau pour votre explication +10

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

merci pour vos explication j'espère cela feras réfléchir certain qui crois a la belle vie Bisounours en voulant vivre en France

Et tout le monde croit que la vie au Québec/Canada est rose, ce qui n'est pas le cas non plus, loin de là!

J'espère aussi que cela en fera réfléchir beaucoup qui croient à la belle vie bisounours au Québec/Canada et qui immigrent sur un coup de tête....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Et je ne pense pas qu'on paye vraiment beaucoup plus d'impots au Québec qu'en France, même si ça dépend un peu de notre situation fiscale.

Par contre contrairement à ce que pense MacKenzie recyclé en Poweroflove (quel merveilleux sens de l'humour) on n'en paye pas spécialement beaucoup moins. Ca n'est pas pour ça qu'il faut venir au Québec.

Oui, mais à en écouter certains -qui pour la plupart ne sont pas sur place- il semblerait que le Canada soit devenu le nouveau paradis fiscal....

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

chapeau pour votre explication +10

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

merci pour vos explication j'espère cela feras réfléchir certain qui crois a la belle vie Bisounours en voulant vivre en France

Et tout le monde croit que la vie au Québec/Canada est rose, ce qui n'est pas le cas non plus, loin de là!

J'espère aussi que cela en fera réfléchir beaucoup qui croient à la belle vie bisounours au Québec/Canada et qui immigrent sur un coup de tête....

je dirais que nulle part la vie est belle , il y a des avantage des inconvénients

je dirais qui ne tente rien n'a rien dans la vie

Link to comment
Share on other sites

Quelques petites questions:

Y-a-t-il des personnes qui ont fait des études d'ingénieurs ou toutes autres études longues, dont les seules possibilités sont les écoles privées?
Y-a-t-il des personnes de la première question qui se sont retrouvées avec des prêts étudiants afin de payer écoles, logement, etc...?
Ces personnes sont-elles sorties pendant, ou après la crise de 2008?

Je ne pose pas ces questions pour discréditer ou encore faire de la discrimination envers personne. Mais en France aussi il existe des personnes qui ont fait toute leur vie d'étudiant dans le privé. Qui n'ont pas pu profiter des aides boursières par ce que les parents gagnaient trop (une bonne partie de la classe moyenne), mais pas assez pour pouvoir payer les études, dont le coût à l'année est dans les 7000/75000 euros (et pour certaines écoles c'est le double). Après 5 années d'études, un prêt en poche à rembourser. (Avant d'aller plus loin, je tenais à préciser que ce n'est pas une plainte). Tu arrives sur le marché du travail diplôme en poche, et tu commences à chercher un travail, mais malgré une attente modérée des postes que tu pourrais occuper, tu te retrouves au bout de pas mal de mois, avec peu de réponses à tes recherches d'emplois, et si tu as eu de la chance quelques entrevues. Alors à ce moment-là tu commences à te dire je vais peut être chercher un job alimentaire en attendant, ça permettra de pouvoir payer le prêt pour tes études, de vivre un peu, rester dynamique et ne pas se retrouver au RSA. Mais tout d'un coup, on te refuse l'accès à pas mal de postes sans qualifications particulières, car tu es "trop qualifié", soit tu fais peur aux supérieurs, soit on ne te répond pas parce que l'on se demande "pourquoi applique-t-il ici? Alors tu finis par cacher ta formation, et surtout mettre en avant toutes les jobines faites durant les études. À ce moment-là, tu commences à trouver une place en manutention ou autres (il n'y a pas de sots métiers, moi-même ayant été manutentionnaire). Tu continue sur ton temps de libre à chercher dans ton domaine ou dans des emplois connexes, mais toujours la même chose (pas assez d'expérience, pas d'expériences dans le domaine, trop de jobs différents, pas de réponses, etc...). Mais il y a aussi ceux dont les régions connaissent des taux de chômage assez élevés, et donc se retrouvent sans emplois pendant plusieurs mois, voir années. Alors pourquoi ne pas allez voir dans d'autres régions, départements? Mais sans argent c'est un peu délicat, surtout si c'est pour faire un job alimentaire. (Je ne parle pas de son domaine, il est évident que l'on ne va pas chercher qu'à une place).
Au bout d'un moment peut être, tu finis par penser partir ailleurs, mais pas forcément en tête que "l'herbe est plus verte", mais peut être "est-ce différent", peut être "aurais-je ma chance", et puis sinon je suis près à faire des jobines pendant un temps, mais au moins j'ai la sensation d'avoir bougé, d'avoir fait quelque chose malgré tout!
Et ce parcours concerne des milliers de jeunes et moins jeunes (ceux des années précédentes) diplômés chaque année en France.

Pourquoi ne pas avoir le goût de partir? Même si c'est pour se retrouver un temps dans la même situation ailleurs (car on sait que ça demande du temps avant de pouvoir s'adapter), on aura au moins le sentiment d'avoir franchi une étape et bien plus quand restant ici!
Ces profils-là, malgré le fait qu'ils ne représentent pas une majorité, sont quand même des milliers. Et le gouvernement n'en a rien à foutre!!! Ah et c'était pareil avec le précédent (donc pas de question de droite ou de gauche). Mais juste un pays qui va voir ses têtes partir ailleurs, là où l'on voudra bien leur donner l'opportunité de faire leur job, et que d'être sortie de l'école n'est pas un réelle handicape.

Beaucoup de personnes qui n'ont pas le même parcours que Clara (ou whatever) peuvent se retrouver en partie dans sa lettre. Pour ma part, je n'aurais pas parlé des 68tars, mais de la génération juste après. Quand l'embauche allait encore de bon train, et que maintenant ce sont les employeurs d'âges moyens.

Pour ce qui est de l'imposable au Canada, cela ne dépasse pas les 48% du salaire.
Je tenais à préciser que ceci ne reflète pas forcément mon parcours ou mes questionnements pour immigrer. Car je suis parti pour d’autres raisons. Mais quand je vois la situation, et parle avec des amis ayant ses profils. N’est-il pas légitime d’avoir cette aigreur?
Sinon pour ma part, la réponse de Marie Charlotte est aussi naïve et bateau que la lettre de Clara.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

tout le monde crois la vie est rose en France ce qui n'est pas le cas

C'est le genre d'affirmation qui est valable quel que soit le pays :

  • tout le monde crois la vie est rose au Canada ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose aux USA ce qui n'est pas le cas
  • tout le monde crois la vie est rose en Allemagne ce qui n'est pas le cas
  • on peut continuer comme cela longtemps...

Sérieusement, QUI croit que la vie en France est rose à 100 %? Absolument personne dans mes connaissances. Par contre, des gens qui croient que le Québec est rose à 100 %, ça j'en connait un paquet :smile: La nuance, ça marche dans les deux sens. Tout n'est pas noir en France non plus. Chacun trouve ce qui lui convient où il veut.

Et je ne pense pas qu'on paye vraiment beaucoup plus d'impots au Québec qu'en France, même si ça dépend un peu de notre situation fiscale.

Par contre contrairement à ce que pense MacKenzie recyclé en Poweroflove (quel merveilleux sens de l'humour) on n'en paye pas spécialement beaucoup moins. Ca n'est pas pour ça qu'il faut venir au Québec.

Sérieusement, QUI croit que la vie au Québec est rose à 100 %? Absolument personne dans mes connaissances. on n'a certainement pas les mêmes connaissances. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

@ Clara,

Ne viens surtout pas au Québec, parce que tu vas devoir payer bcoup plus d'impôt et taxes qu'en France. :wink:

Beaucoup c'est un fait, beaucoup plus non faut pas exagérer :wink:

Ben quand même ... Saam gagne beaucoup de sous, il est riche. C'est pour ça qu'il paye beaucoup plus d'impôts qu'en France.

Pour moi non, je suis dans une bonne tranche :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Sérieusement, QUI croit que la vie au Québec est rose à 100 %? Absolument personne dans mes connaissances. on n'a certainement pas les mêmes connaissances. :smile:

Personne car tes connaissances sont peut-être déjà sur place?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement