Jump to content
Sign in to follow this  
Guest

La réalité du marché du travail au Québec

Recommended Posts

Guest

Reportage intéressant à regarder. Tout le monde (les Maghrébins) est au courant de tout ca. Mais un petit rappel ne ferait mal à personne. :blush2:

[mediaS]http://www.youtube.com/watch?v=T3dFWJcN82w]

Edited by Saam

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un autre côté, le Canada ne force personne à venir sur son territoire. Si certains ne sont pas contents, pourquoi ne retournent-ils pas dans leur pays d'origine ? Pourquoi restent-ils ici à se plaindre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

C'est classique comme réponse. Il va falloir trouver autre chose, m'dame. Se plaindre? Tu es francaise, et tu en sais quelque chose, j'imagine?

Edited by Saam

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est classique comme réponse. Il va falloir trouver autre chose, m'dame. Se plaindre? Tu es francaise, et tu en sais quelque chose, j'imagine?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Pareil pour toi, pour tes commentaires superfétatoires...

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un autre côté, le Canada ne force personne à venir sur son territoire. Si certains ne sont pas contents, pourquoi ne retournent-ils pas dans leur pays d'origine ? Pourquoi restent-ils ici à se plaindre ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a que les personnes qui ont été victimes de telles discriminations qui peuvent comprendre ce que cela signifie, les autres ne font qu'émettre des commentaires insignifiants parfois méprisants.

Que son nom soit à consonance arabe ne devrait pas avoir d'influence sur le traitement de son CV surtout lorsque l'on connaît les documents exigés lors de la demande de CSQ.

Les entreprises québecoises ne font-elles que reproduire la situation déjà connue en France ?

Les comportements honteux finissent toujours par se retourner contre ceux qui les ont, dans le cas présent, à terme une très mauvaise intégration (ghettos, etc) et, un jour, des problèmes bien plus graves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reportage intéressant à regarder. Tout le monde (les Maghrébins) est au courant de tout ca. Mais un petit rappel ne ferait mal à personne. :blush2:

[mediaS]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Reportage intéressant à regarder. Tout le monde (les Maghrébins) est au courant de tout ca. Mais un petit rappel ne ferait mal à personne. :blush2:

[mediaS]

"Ils ramènent la crème de l'Etranger" - " Ils les laissent ici à travailler au salaire minimum".

C'est qui "Ils" ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Sujet qui va être difficile à traiter sereinement ici avec tous les adeptes de la "culture supérieur pure" ici.

Encore une fois il n'est permit que de donner à 80% les côtés positifs du Quebec.Sinon automatiquement vous aurez droit à troll,Quebec bashing etc

T'es courageuse Saam pour ouvrir un tel sujet merci de donner les autres réalités du terrain! :thumbsup:

ps:j'ai lu qu'au Canada anglophone c'est beaucoup plus facile pour une femme qui porte le voile d'occuper des postes à responsabilités tandis qu'au Quebec beaucoup plus compliqué

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

T'es courageuse Saam pour ouvrir un tel sujet merci de donner les autres réalités du terrain! :thumbsup:

Sinon, moi je préfère plutôt "courageux".. :biggrin2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sujet qui va être difficile à traiter sereinement ici avec tous les adeptes de la "culture supérieur pure" ici.

Encore une fois il n'est permit que de donner à 80% les côtés positifs du Quebec.Sinon automatiquement vous aurez droit à troll,Quebec bashing etc

T'es courageuse Saam pour ouvrir un tel sujet merci de donner les autres réalités du terrain! :thumbsup:

ps:j'ai lu qu'au Canada anglophone c'est beaucoup plus facile pour une femme qui porte le voile d'occuper des postes à responsabilités tandis qu'au Quebec beaucoup plus compliqué

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir les chiffres de ceux qui tiennent le coup et ceux qui restent?

Possible d'avoir ces chiffres?

j'ai des retours positifs c'est vrai,mais bon disons que je me focalise que sur les fils ou la vie n'est pas rose.

A cause de mon dicton dans ma signature :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Sujet qui va être difficile à traiter sereinement ici avec tous les adeptes de la "culture supérieur pure" ici.

Encore une fois il n'est permit que de donner à 80% les côtés positifs du Quebec.Sinon automatiquement vous aurez droit à troll,Quebec bashing etc

T'es courageuse Saam pour ouvrir un tel sujet merci de donner les autres réalités du terrain! :thumbsup:

ps:j'ai lu qu'au Canada anglophone c'est beaucoup plus facile pour une femme qui porte le voile d'occuper des postes à responsabilités tandis qu'au Quebec beaucoup plus compliqué

Je n'ai rien personnellement contre toi mais je dois bien t'avouer que ça devient lourd à la fin. Toute cette semaine tu n'as pas arrêté de critiquer sans cesse le Québec. Pas un seul de tes posts avaient un avis positif sur le Québec.

Alors certes le Québec n'a pas que des bons côté et il faut être conscient que tout ne sera pas simple la-bas lorsque l'on immigre mais crois-tu honnêtement que si le Québec était si "horrible" que ça, il y aurait tant de personnes capable de tout plaquer pour refaire leurs vies là-bas.

A un moment il faut savoir prendre du recul et analyser les choses de façon objective.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir les chiffres de ceux qui tiennent le coup et ceux qui restent?

Possible d'avoir ces chiffres?

j'ai des retours positifs c'est vrai,mais bon disons que je me focalise que sur les fils ou la vie n'est pas rose.

A cause de mon dicton dans ma signature :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir les chiffres de ceux qui tiennent le coup et ceux qui restent?

Possible d'avoir ces chiffres?

j'ai des retours positifs c'est vrai,mais bon disons que je me focalise que sur les fils ou la vie n'est pas rose.

A cause de mon dicton dans ma signature :rolleyes:

et ça va te servir à quoi de savoir ces chiffres là?

dans ceux qui partent, c'est pas juste parce qu'ils trouvent pas de travail ou qu'ils aiment pas le Québec mais parce que leur famille leur manque.

puis, il y a des gens qui restent mais qui sont pas heureux , ne trouve pas un travail intéressant etc mais ils peuvent pas partir parce qu'ils ont pas d'argent.

donc les chiffres ne disent rien du tout

ça l'air que le Québec t'intéresse pas , ok t'as le droit.

mais moi si j'ai pas l'intention d'aller vivre en Alberta et que je vais dans la section Alberta du forum et critiquer sur tout, je vais avoir l'air pas mal conne et je suis sûr qu'on va m'envoyer promener aussi.

Faut il fermer ce fil alors?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui serait intéressant c'est d'avoir les chiffres de ceux qui tiennent le coup et ceux qui restent?

Possible d'avoir ces chiffres?

j'ai des retours positifs c'est vrai,mais bon disons que je me focalise que sur les fils ou la vie n'est pas rose.

A cause de mon dicton dans ma signature :rolleyes:

et ça va te servir à quoi de savoir ces chiffres là?

dans ceux qui partent, c'est pas juste parce qu'ils trouvent pas de travail ou qu'ils aiment pas le Québec mais parce que leur famille leur manque.

puis, il y a des gens qui restent mais qui sont pas heureux , ne trouve pas un travail intéressant etc mais ils peuvent pas partir parce qu'ils ont pas d'argent.

donc les chiffres ne disent rien du tout

ça l'air que le Québec t'intéresse pas , ok t'as le droit.

mais moi si j'ai pas l'intention d'aller vivre en Alberta et que je vais dans la section Alberta du forum et critiquer sur tout, je vais avoir l'air pas mal conne et je suis sûr qu'on va m'envoyer promener aussi.

Faut il fermer ce fil alors?

c'est ça ta réponse intelligente?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le reportage est intéressant mais ne traite du marché de l'emploi que pour les immigrants qualifiés maghrébins. Le reportage n'est centré que sur cette communauté, mais qu'en est-il des autres ? Un reportage du même type sur d'autres communauté serait le bienvenue.

Quant à moi je suis étonné de voir cela. J'ai plusieurs amis qui ont quitté la France pour le Canada et la plupart sont restés sans emploi moins de 3 semaines. Cela dépend surement des domaines de formations, mais si à cela se rajoute la discrimination, cela va devenir compliqué, surtout pour les immigrants maghrébins d'après ce reportage.

Je suis peut-être pas très fin, mais je préfère le constater par moi même. Trop de chose entrent en compte pour se faire une idée figée du marché, pour moi ce reportage n'est pas représentatif. Il est seulement intéressant.

Merci du partage Saam

Share this post


Link to post
Share on other sites

La reconnaissance des diplômes est plus dur aussi je pense. Quand tu écoutes les témoignage tu as la femme qui a un diplôme en droit. Donc au Québec comment exercer du droit d'un autre pays ? Puis tu en as un autre qui a un diplôme de biologie, domaine qui ne recrute pas des masses même pour les québécois. Pour les jeunes diplômés québécois le taux de chômage est de plus de 8% et seulement 60% qui exercent dans ce domaine.

Après c'est sûr que leur parcours académique est impressionnant mais ça ne semble pas forcément correspondre au marché du travail québécois. Dire que le Québec est raciste c'est un raccourci, ils auraient eu besoin d'avoir d'autres conseils que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Valentino
      Appel à témoin : discrimination à l’embauche d’immigrants francophones au Québec
       
      Bonjour,
      Dans le cadre de recherches sociologiques, je compile des témoignages de francophones (langue maternelle) pensant avoir été victimes de discrimination à l'embauche que ce soit à cause de leur genre, de leur pays d'origine (immigration de première génération - Belgique, France, Suisse, pays d’Afrique francophone….). et/ou leur niveau d’étude.
      N’hésitez pas à me contacter afin d’obtenir plus d’information.
      Au plaisir de vous parler,
      Séverine
       
    • By immigrer.com
      Publié le 02 juin 2018 à 13h10 | Mis à jour à 13h10 Canada: magasiner quand on est Noir, une illustration du racisme au quotidien


      BRETT BUNDALE La Presse Canadienn Faire ses emplettes quand on est Noir au Canada est une expérience particulière, selon la consultante Tomee Elizabeth Sojourner-Campbell.
      La personne noire entre dans un magasin et réalise rapidement qu'elle est suivie, dit-elle. Un employé est à quelque pas derrière, surveillant chacun des mouvements du client et vérifiant l'inventaire chaque fois qu'il fait une pause dans une allée. Le client noir achète quelque chose, mais il est intercepté à la sortie pour montrer son reçu. Personne d'autre ne l'est.
      C'est souvent subtil, mais ça peut rapidement dégénérer, comme on l'a constaté le mois dernier dans un café de Philadelphie lorsque deux hommes noirs ont été arrêtés en attendant un partenaire d'affaires.
      La vidéo virale de l'incident chez Starbucks est une illustration choquante du «racisme ordinaire» aux États-Unis. Mais pour les Noirs, les Autochtones et plusieurs autres personnes des minorités visibles au Canada, cela fait partie de la vie de tous les jours, selon Mme Sojourner-Campbell, une experte en profilage racial des consommateurs pour la firme torontoise Sojourner Mediation and Consulting Services.

      source et suite: http://www.lapresse.ca/actualites/201806/02/01-5184235-canada-magasiner-quand-on-est-noir-une-illustration-du-racisme-au-quotidien.php
    • By Laurent
      Les membres de la communauté maghrébine ont deux fois moins de chance de se faire convoquer en entrevue pour un emploi à Québec, selon la première étude du genre dans la région.
      Les Québécois et Québécoises d’origine maghrébine qui cherchent du travail dans la région de Québec doivent envoyer deux fois plus de curriculum vitae pour décrocher un emploi que leur voisin dit de «souche», selon l'étude du doctorant en sociologie de L’Université Laval, Jean-Philippe Beauregard.
      Le chercheur a présenté les résultats de ses recherches dans le cadre du Congrès de l'ACFAS, lundi.
        «À compétence égale, ils sont ignorés. Ils n’ont pas la chance de se présenter en entrevue», relate M. Beauregard.
      En comparaison, la dernière étude du genre qui a été réalisée à Montréal démontrait un taux de discrimination à l’embauche de 35%.
      Il s’agit d’ailleurs d’une tendance lourde qui s'observe aussi ailleurs dans le monde.


      Texte intégral : Journal de Québec

    • By immigrer.com
      Sondage Léger: le Québec est-il plus raciste que le reste du Canada?
      Quand on leur demande, 14 % des Canadiens se considèrent racistes. Un Québécois sur six se considère raciste (16%), révèle un nouveau sondage réalisé par la firme Léger.
      Le Québec n'est pas la province qui affiche le plus haut taux de racisme. Les Manitobains sont les plus nombreux (23%) à avoir affirmé être plutôt ou peu racistes.
      Au total, 14 % des Canadiens se considèrent racistes, selon leur propre évaluation.
      LÉGER
      La divergence d'opinions entre les générations est minime. Les milléniaux et la génération X sont 14% a se considérer plutôt ou peu raciste. Seulement 1% sépare ces deux générations des baby-boomers qui ont répondu affirmativement avec 13%.
       
       
      suite et source
       
       
       
    • By Tapis
      Je suis tombé ce matin sur cet article qui dévoile ce à quoi il faut s'attendre lorsqu'on est un immigrant artiste. Ça concerne le cinéma, mais on peut penser que c'est à peu près la même chose pour les autres arts :
      http://www.mauvaiseherbe.ca/2018/02/08/discrimination-systemique-dans-lattribution-des-aides-a-la-production-cinematographique/
    • By immigrer.com
      Publié le 26 janvier 2018 à 12h57 | Mis à jour à 13h49
       
      Discrimination: 12 000$ à payer pour avoir refusé de louer un logement
        LIA LÉVESQUE
      La Presse Canadienne
      MONTRÉAL   Le Tribunal des droits de la personne vient de condamner les propriétaires d'un duplex à verser 12 000 $ à un couple d'origine haïtienne à qui il avait refusé de louer un logement de l'arrondissement LaSalle, à Montréal, en 2012.
      Les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, devront verser 5000 $ à Stéphanie Marcel et 5000 $ à Jean-Claude Pheneus à titre de dommages moraux, en plus de 1000 $ à chacun des deux à titre de dommages punitifs.
      Le couple de locataires, Stéphanie Marcel et Jean-Claude Pheneus, avait mandaté une courtière immobilière, Kénande Marcel, aussi la soeur de Stéphanie, pour trouver un grand logement de six pièces et demie pour la famille.
      De leur côté, les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, avaient mandaté un courtier immobilier, Marco Lopez, pour trouver des locataires.
       
      Après une première visite du logement par Mme Marcel et sa soeur courtière, puis une seconde par Mme Marcel et son conjoint, le couple exprime son intérêt à louer le logement. Il est alors informé qu'il doit s'adresser au courtier des propriétaires, M. Lopez.
      Or, M. Lopez a témoigné devant le tribunal qu'après la deuxième visite du logement, Mme Bresciani-Fornella lui avait téléphoné pour lui dire qu'elle ne voulait pas avoir de locataires de cette origine raciale.
       
      suite et source: http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/actualites-judiciaires/201801/26/01-5151573-discrimination-12-000-a-payer-pour-avoir-refuse-de-louer-un-logement.php
    • By Othmac
      Afin d'éviter la discrimination à l'embauche, le gouvernement canadien a lancé jeudi un projet pilote pour recruter des employés de la fonction publique à partir d'un CV anonyme.

      L'administration canadienne doit privilégier «un milieu de travail de choix pour les candidats les plus prometteurs et brillants» indépendamment de leur origine ou nationalité, a indiqué le gouvernement.
      «Le nom d'une personne ne devrait jamais constituer un obstacle à l'emploi», a déclaré Scott Brison, président du Conseil du Trésor, organisme gérant l'administration publique canadienne.
      Avec ce projet pilote, une commission spéciale va «vérifier la viabilité et l'efficacité de l'application des techniques de recrutement par CV anonyme dans la fonction publique fédérale», selon un communiqué du gouvernement.
       
      Cette pratique est par exemple appliquée dans la fonction publique britannique avec l'objectif de «réduire les préjugés inconscients dans le processus d'embauche», selon le Conseil du Trésor.
      Le projet pilote va être mené par les ministères de la Défense, des Affaires étrangères ou encore celui de l'Environnement.
      Le CV anonyme gomme les indications pouvant donner aux recruteurs des indices sur le pays ou le continent d'origine, ou encore le sexe du candidat.
      Une étude récente de l'université de Toronto montrait, qu'à compétences équivalentes, les candidats avec un nom d'origine asiatique avaient moins de chances d'être convoqués pour un entretien que ceux avec un nom canadien.   
       
       
      La source
    • By davidNB
      La Ligue des Noirs du Québec compte porter plainte à la Commission des droits de la personne au sujet de la faible représentation des minorités visibles au sein du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).
      La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers montréalais, soit 19 sur 2430, étaient issus des minorités visibles. « Beaucoup d'organisations liées au gouvernement font des efforts depuis des années pour intégrer des minorités, mais le [SIM] ne fait aucun effort pour améliorer la situation », se désole Dan Philip, président de la Ligue des Noirs du Québec.
      L'organisation compte donc déposer une plainte cette semaine à la Commission des droits de la personne pour demander la tenue d'une enquête sur les efforts de ce service pour embaucher des minorités visibles. Dans un courriel transmis à La Presse, le SIM dit participer à plusieurs programmes pour attirer dans ses rangs des candidats des minorités et des femmes.
       
      Montréal est une ville peuplé de 30% de personnes issue des minorités, appelé au Quebec communauté culturelle et pourtant au sein de la police, des pompiers et dans d'autre domaine les minorités subissent un racisme et une discrimination à l'embauche qui n'a pas son égal ailleurs. 
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201612/20/01-5053069-minorites-chez-les-pompiers-de-montreal-la-ligue-des-noirs-portera-plainte.php
           
    • By immigrer.com
      Un chauffeur d'OC Transpo est qualifié de héros pour avoir aidé une musulmane
      PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 13 H 33 Le chauffeur d'OC Transpo Alain Charette se porte à la défense d'une femme portant le niqab   PHOTO : LORIAN BÉLANGER  
      Une femme portant le niqab, qui a été harcelée par un usager dans un autobus d'OC Transpo, vante les mérites du chauffeur.
      Hailey [elle préfère garder l'anonymat], une étudiante de l'Université d'Ottawa de 20 ans, est montée à bord d'un autobus bondé au centre commercial Rideau, le 12 mai dernier.
       
      Elle s'est fait rapidement apostropher par un homme, qui n'a pas apprécié sa tenue vestimentaire et l'a traitée de terroriste.
       
      Hailey affirme que l'usager lui a aussi crié de s'assimiler.
       
      La jeune femme affirme être souvent montrée du doigt et haranguée en raison de son choix vestimentaire, mais l'incident du 12 mai l'a marquée plus que les autres.
      L'usager aurait aussi été grossier avec d'autres passagers, au point où certaines personnes lui ont demandé de quitter l'autobus.
      Intervention du chauffeur
      C'est l'intervention du chauffeur qui a toutefois réglé la situation. Alain Charette a stationné son véhicule et s'est levé pour aller informer l'homme qu'il avait contacté la sécurité. Il lui a aussi proposé de descendre immédiatement de l'autobus ou d'attendre les agents de sécurité.
       
      suite et source
    • By Laurent
      Immigration Canada : un système discriminatoire, selon l'avocat international David Matas

      L'avocat international spécialisé dans les droits de la personne, David Matas, croit que le système d'immigration canadien est sous-financé et que ses agents sont à bout de souffle.  Photo :  TOM HANSON/Presse Canadienne Exclusif - L'avocat spécialisé dans les droits de la personne et en immigration et ancien délégué canadien aux Nations unies, David Matas, croit que le système canadien d'immigration est « discriminatoire » dans l'octroi de visas de visiteurs.
      Un texte d'Omayra Issa   M. Matas estime qu'il « est presque impossible » pour un touriste de visiter le Canada, si ce dernier ne répond pas à certains « critères génériques », puisque Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) veut s'assurer que le visiteur retournera dans son pays à la fin de son visa et ne fera pas de demande d'asile.
      Cette logique est particulièrement inflexible si l'étranger est issu d'un pays en proie à une instabilité politique ou économique, note-t-il.
      « Pour ces pays-là, je crois qu'il y a de la discrimination. On ne considère pas les circonstances des individus, on considère des critères génériques comme : est-ce que vous êtes riches? Est-ce que vous avez des enfants? Je trouve que si vous êtes jeune, si vous êtes une femme, si vous n'avez pas d'enfants, c'est presque impossible d'avoir un visa [quand on vient de] ces pays-là. »— David Matas, avocat en droit international et immigration En vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, les ressortissants de 148 pays, principalement d'Afrique, du Moyen-Orient et d'Amérique du Sud ont besoin d'un visa pour visiter le Canada. Toutefois, des citoyens de 58 pays au monde peuvent visiter le Canada sans visa.
      Demandes vaines d'un Saskatchewanais
      Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) refuse depuis 13 ans des visas de visiteurs aux membres de la famille de Patrick Kongawi, un Canadien originaire de la République démocratique du Congo, qui vit en Saskatchewan depuis 22 ans.
      Les agents d'immigration du ministère n'ont pas été convaincus que les proches de Patrick retourneront dans leur pays au terme de leur visa.
      De 2004 à 2015, le Canada a refusé en moyenne 18 % des demandes de visas de visiteurs, tous pays confondus. Pendant la même période, le pourcentage moyen de demandes de visas refusées aux ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) atteignait 58 %.
      Source et suite
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines