Jump to content
Sign in to follow this  
immigrer.com

12 000$ à payer pour avoir refusé de louer un logement à un couple d'origine haïtienne

Recommended Posts

Publié le 26 janvier 2018 à 12h57 | Mis à jour à 13h49

 

Discrimination: 12 000$ à payer pour avoir refusé de louer un logement

 
LIA LÉVESQUE
La Presse Canadienne
MONTRÉAL
 

Le Tribunal des droits de la personne vient de condamner les propriétaires d'un duplex à verser 12 000 $ à un couple d'origine haïtienne à qui il avait refusé de louer un logement de l'arrondissement LaSalle, à Montréal, en 2012.

Les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, devront verser 5000 $ à Stéphanie Marcel et 5000 $ à Jean-Claude Pheneus à titre de dommages moraux, en plus de 1000 $ à chacun des deux à titre de dommages punitifs.

Le couple de locataires, Stéphanie Marcel et Jean-Claude Pheneus, avait mandaté une courtière immobilière, Kénande Marcel, aussi la soeur de Stéphanie, pour trouver un grand logement de six pièces et demie pour la famille.

De leur côté, les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, avaient mandaté un courtier immobilier, Marco Lopez, pour trouver des locataires.

 

Après une première visite du logement par Mme Marcel et sa soeur courtière, puis une seconde par Mme Marcel et son conjoint, le couple exprime son intérêt à louer le logement. Il est alors informé qu'il doit s'adresser au courtier des propriétaires, M. Lopez.

Or, M. Lopez a témoigné devant le tribunal qu'après la deuxième visite du logement, Mme Bresciani-Fornella lui avait téléphoné pour lui dire qu'elle ne voulait pas avoir de locataires de cette origine raciale.

 

suite et source: http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/actualites-judiciaires/201801/26/01-5151573-discrimination-12-000-a-payer-pour-avoir-refuse-de-louer-un-logement.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça pris 6 ans :mellow:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By cllap40
      Toi qui vient de France, moi qui doit y repartir, voilà mon offre.....
      Après 3 ans au Québec, nous devons rentrer en France fin octobre.
      Je propose la reprise de notre logement 51/2 type maison de ville ( 2 stationnements, cabanon extérieur, déneigement compris) à St Jean sur Richelieu (situé à 30 min de Montréal, ligne bus direct).
      L' achat de nos électroménagers (achetés neuf, il y a 3 ans) et selon intérêt, du mobilier.
      Nos intérêts communs... moins de frais sur un déménagement international.
       
    • By Nonau
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Après avoir passé plusieurs entretiens, ma compagne a enfin reçu son contrat de travail au Québec. Le "problème" est que nous ne connaissons rien au marché Québécois, et nous ne savons du coup pas si le salaire proposé est plutôt correct ou pas du tout. Des avis nous aideraient donc énormément pour nous rassurer (ou pas ^_^).
      Le salaire proposé se trouve être autour de 42 000$ brut annuel, pour un poste de technicien (équivalent BTS), avec une expérience de deux ans en France.
      De plus, est-ce qu'avec ce montant, nous pouvons facilement vivre au Québec à deux, sachant que je n'aurais pas de travail au départ ? Ou est-ce un salaire trop limité pour y vivre de manière confortable ? Nous ne sommes pas de gros dépensiers, la question est donc plutôt : est-ce que nous pourrons manger à notre faim et avoir un logement décent tout en pouvant nous offrir un minimum d'extras/loisirs ?
       
      Merci d'avance.
    • By Valentino
      Appel à témoin : discrimination à l’embauche d’immigrants francophones au Québec
       
      Bonjour,
      Dans le cadre de recherches sociologiques, je compile des témoignages de francophones (langue maternelle) pensant avoir été victimes de discrimination à l'embauche que ce soit à cause de leur genre, de leur pays d'origine (immigration de première génération - Belgique, France, Suisse, pays d’Afrique francophone….). et/ou leur niveau d’étude.
      N’hésitez pas à me contacter afin d’obtenir plus d’information.
      Au plaisir de vous parler,
      Séverine
       
    • By Macfan
      Bonjour à tous,
       
      Je commence à regarder les logements à Vancouver et sa banlieue (Burnaby, New Westminster, Coquitlam, Surrey, ..), cependant je ne sais pas quelle est la meilleure stratégie à adopter.
       
      Je compte arriver mi-juin, et prendre un airbnb pendant 1 mois et demi. Je suppose que 15 jours est trop court pour trouver un studio décent? (si possible pas plus de 1500 CAD/mois)
       
      Il y a des sites comme kijiji, .. mais je suis preneur de tout conseil sur les délais, pièges à éviter, ... Comment avez-vous recherché votre appartement?
       
      Merci d'avance.
    • By Carloune
      Bonsoir,
       
      au début du mois de Fevrier je me rendrai au Quebec dans la région Saguenay, je cherche un appartement a louer. Qu'est ce que semi-meublé veut dire a quoi m'attendre dans un appart semi-meublé. merci de m'aider.
    • By Kikou69
      Bonjour à tous,
       
      J'en appelle surtout à ceux qui sont déjà partis, mais les réponses de tout le monde me feront plaisir
      Nous devons arriver avec mon conjoint et notre chat en mars ou avril. Je me demande donc quelle option avez-vous choisi pour le logement, avant de trouver votre chez vous? Plutôt hotel, auberge, airbnb?
      Et combien de temps avez-vous mis pour trouver votre logement "long terme"?
      Je ne voudrais pas arriver sans nulle part où dormir et j'aimerais bien évaluer le coût de cet hébergement temporaire...
      Merci pour vos réponses!
    • By bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Je viens ici pour glaner quelques informations concernant les 1ères dépenses d'un étudiant étranger à son arrivée à Montréal.
      Ici, en France, pour un logement (location ou colocation), il faut souvent débourser une caution, un premier mois de loyer et une assurance habitation : est-ce le cas au Québec et à combien peuvent s'élever ces frais - en moyenne ?
      De plus, quelles sont les démarches pour ouvrir un compte bancaire ou souscrire à un abonnement téléphonique ? Savez-vous combien ça peut coûter ?
      Enfin, est-il facile de trouver un job étudiant pour quelques heures par semaine ou le week-end ?
       
      Je vous remercie par avance de vos réponses
       
    • By bengos
      Bonjour à toutes et à tous,
      Je suis actuellement en première année de Master à Toulouse et j'ai été admis à l'UQAM pour y effectuer ma deuxième année, et j'espère vraiment pouvoir saisir cette opportunité. Je dois apporter à la CPAM pour signature l'attestation d'affiliation au régime de sécurité sociale des participants aux échanges entre établissements d'enseignement supérieur.
      Mais il faut indiquer une adresse au Québec, que je n'ai pas encore.
      Celles et ceux qui ont déjà fait cette démarche et dans la même situation que moi - ne pas avoir d'adresse au Québec - comment avez-vous fait ? Avez-vous une astuce, un conseil, un site pour trouver un logement rapidement et pouvoir indiquer une adresse ?
      Je vous remercie par avance  
    • By immigrer.com
      Publié le 02 juin 2018 à 13h10 | Mis à jour à 13h10 Canada: magasiner quand on est Noir, une illustration du racisme au quotidien


      BRETT BUNDALE La Presse Canadienn Faire ses emplettes quand on est Noir au Canada est une expérience particulière, selon la consultante Tomee Elizabeth Sojourner-Campbell.
      La personne noire entre dans un magasin et réalise rapidement qu'elle est suivie, dit-elle. Un employé est à quelque pas derrière, surveillant chacun des mouvements du client et vérifiant l'inventaire chaque fois qu'il fait une pause dans une allée. Le client noir achète quelque chose, mais il est intercepté à la sortie pour montrer son reçu. Personne d'autre ne l'est.
      C'est souvent subtil, mais ça peut rapidement dégénérer, comme on l'a constaté le mois dernier dans un café de Philadelphie lorsque deux hommes noirs ont été arrêtés en attendant un partenaire d'affaires.
      La vidéo virale de l'incident chez Starbucks est une illustration choquante du «racisme ordinaire» aux États-Unis. Mais pour les Noirs, les Autochtones et plusieurs autres personnes des minorités visibles au Canada, cela fait partie de la vie de tous les jours, selon Mme Sojourner-Campbell, une experte en profilage racial des consommateurs pour la firme torontoise Sojourner Mediation and Consulting Services.

      source et suite: http://www.lapresse.ca/actualites/201806/02/01-5184235-canada-magasiner-quand-on-est-noir-une-illustration-du-racisme-au-quotidien.php
    • By JASMIN76
      Bonjour tous le monde
      Je suis à l'étape d'attende l’obtention de la résidence permanente 
      et comme vous savez on attendant je doit trouver ou m'installer suivant les lieux ou se trouve mon secteur choisi .
      Je suis ingénier en TELECOM, donc je dois trouver les endroits ou se trouve les entreprises qui offrent les services de télécommunication .
      J'ai trouvé qu'il y a que sur Montréal et Outaouais . Est - ce que c'est juste ce que j'ai trouvé ?
      En plus si vous pouvez me donner les noms  de ces entreprises .
      MERCI .
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines