Jump to content

Nonau

Membres
  • Content Count

    24
  • Joined

  • Last visited

About Nonau

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Gender
    Couple
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Ingénieur en développement
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France
  • City
    Mulhouse

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Et ça n'a pas posé de souci pour le visa touristique de ne pas avoir de billet de retour ? De plus, vous avez donc cherché votre visa de travail directement à l'aéroport, ou bien du fait que vous étiez déjà là-bas, la démarche est différente ?
  2. Bonjour à tous, Ma compagne a trouvé un travail au Québec et aura donc un visa de travail d'ici le mois d'août/septembre. Pour ma part, j'aurai le visa de travail ouvert en tant que conjoint de fait. Notre question est simplement que nous souhaiterions partir quelques semaines en avance, pour visiter le pays avant qu'elle ne commence à travailler. Est-ce que cela est facilement faisable ? Nous partirions d'abord en tant que simples touristes. Sauf qu'une fois sur place au bout des quelques semaines, nous devrons nous faire délivrer nos visas de travail directement là-bas, sans retourner préalablement en France... Cordialement
  3. Salut Indiana, Merci tout d'abord pour ta réponse ! Alors, je pensais de toute manière travailler en tant que serveur pendant quelques temps pour justement voir le métier à la base. Quant à ma copine, elle est travailleuse spécialisée temporaire (trois ans). J'en profite de parler d'être mon propre employeur. J'ai mon entreprise actuelle (en France donc, en tant que salarié) qui me propose de devenir auto-entrepreneur pour travailler depuis là-bas à leur compte : en tant que forfait-jour en quelque sorte, avec chaque fois une mission différente à réaliser, et donc un emploi du temps libre, et je peux accepter ou non le travail en fonction de mes envies en gros. Ils me conseillent de me déclarer en France et d'être payé en France car à priori plus simple. Cependant, est-ce légal du côté Québecois ? Pour le café, ayant déjà une bonne idée de la chose, le but serait de mettre un maximum d'économies pendant quelques années, puis de l'ouvrir ensuite, avec l'aide d'une amie. Les frais devraient donc être limités (ou du moins une partie)... Cordialement,
  4. Bonjour à toutes et à tous, Je viens vers vous car partant vivre au Québec, j'aurai un projet qui me tient à coeur, que je souhaiterai mettre en place sur le long terme. En effet, je souhaiterai ouvrir un café. Tout d'abord, il faut savoir que je pars avec un permis de travail ouvert. Comme il s'agit d'un visa temporaire, je pense que je peux oublier d'ouvrir le café avant d'obtenir un visa permanent au minimum, ai-je correct (du fait de la demande de prêt et même pour être certain de pouvoir rester vivre là-bas) ? La question est plutôt sur la partie des démarches nécessaires. J'ai suivi une formation où l'on apprend (sans aller dans tous les détails) à créer son entreprise en France, mais je ne sais pas du tout comment cela se passe au Québec. J'imagine que ce ne sont pas les mêmes pré-requis, démarches, etc. Du coup, comment tout cela se passe au Québec dans les grosses lignes ? De plus, au niveau de la demande de prêt, y-a-t-il des choses spécifiques au Québec à savoir ? C'est plus clair en le disant, mais j'en appelle plutôt à ceux qui ont déjà créé leur propre entreprise, où qui s'y connaisse là-dedans. Dans l'attente d'une réponse de votre part.
  5. D’accord. [emoji4] et du coup entre ton envoi et la réception de tes résultats ? [emoji846] Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
  6. Et tu as reçu ton résultat avec un courrier perdu ?... [emoji23] Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
  7. Ok c’est ce que j’ai fait du coup (bon sauf le bac scientifique qui me semble quand même assez connu pour être généraliste [emoji4]). Au niveau des délais, combien de temps as tu attendu avant d’avoir une quelconque nouvelle au moment de l’envoi ? Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
  8. Super je vais faire comme ça alors ! Au niveau de la licence, j’ai une licence informatique puis j’ai continué sur un master. Je ne sais donc pas si c’est une licence professionnelle ou non ... comme ils demandent le relevé de notes, j’ai meilleur temps de le mettre au cas ou ? Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com
  9. Bonsoir, Je reviens vers vous car nous en sommes à remplir l'équivalence. Cependant, j'ai quelques doutes sur la façon d'écrire les études faîtes en France. Au niveau du primaire et secondaire, que faut-il mettre ? Pour moi, la primaire est le collège et le secondaire le lycée, puis ensuite université en post-secondaire. Cependant, comme le système québecois n'est pas le même, et qu'il n'existe pas d'équivalence exacte, je ne sais pas trop où mettre chaque étude... Pourriez-vous m'éclaircir ? Merci d'avance !
  10. Donc même avec l’évaluation comparative du Québec, je devrai faire une démarche supplémentaire pour être reconnu en tant qu’ingénieur ? [emoji54] Sinon je comprend bien a priori que je peux oublier le télétravail et le free-lance. La troisième solution serait de simplement trouver un petit job (par exemple, dans la réparation d’ordinateurs ou même en dehors du domaine, en tant que serveur, vendeur, etc) en attendant de pouvoir me rapprocher de Montréal. Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  11. Oui bien entendu. Ça me parait même logique de devoir y aller pour rendre des comptes. Le but serait simplement de n’y aller qu’une à deux fois par semaine s’il y a 3 heures de route... [emoji4] Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  12. Bonjour à toutes et à tous, Je suis diplômé d’un master ingénieur informaticien (disons plutôt d’un MIAGE s’il y a des connaisseurs). Je sais qu’il y a énormément de travail du côté de Montréal, Québec, Joliette, etc. Le problème est que je vais me retrouver dans le Bas Saint-Laurent. Et là-bas, apparement il n’y a pas grand chose si ce n’est des réparateurs d’ordinateur. La question est donc, y-a-t-il plus de facilité à travailler en télétravail au Québec ? Car en France, c’est encore très limité (en général, c’est une journée par mois et selon justificatif...). Et la, on serait dans une tranche de télétravail presque à 100% vu la localisation... Sinon, y-a-t-il des free-lance en développement vivant hors de la région Montréal pour me renseigner sur le sujet ? Merci d’avance. Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  13. Pas de soucis, il a bien été réimprimé. Par contre ils m'ont bien précisé que les copies conformes ne sont plus faits la bas mais absolument en mairie. J'espère que ça ne posera pas de soucis comme le Québec privilégie l'école émettrice. Cordialement.
  14. Ça m'étonne aussi qu'ils n'aient pas d'archives. Ils marquent cette phrase peut être simplement pour que tout le monde ne vienne pas en réclamer de nouveaux pour rien. En tout cas merci pour vos réponses. :-) Cordialement.
  15. Bonsoir, A nouveau moi, pour un tout autre problème cette fois. [emoji4] Nous commençons les démarches d'équivalence des diplômes. Cependant, je me suis rendu compte qu'il me manque un relevé de notes (premier semestre de la L1). Apparement, il est bien stipulé qu'aucun duplicata ne sera délivré. J'ai tout de même essayé de contacter l'université pour savoir s'il y avait une solution. Dans le cas où rien n'est possible, est-ce que ça peut poser un réel souci pour l'equivalence ? Sachant que j'ai tout le reste (et autres relevés, et diplômes). Ça m'embêterait vraiment qu'on me refuse mon équivalence de master pour le simple fait qu'il me manque le relevé de mon tout premier semestre... Cordialement.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines