Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'étudiant'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Lounge
    • PVT
    • Bilans et tranches de vie
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Retour dans son pays
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Ville de résidence


Pays de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

82 résultats trouvés

  1. mercuretony

    Changement de CAQ

    Bonjour , J'ai été admis au Baccalauréat de Mathématiques et Informatique pour la session d'hiver 2018 . Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de rejoindre l'Université en raison de la longue procédure que prend le traitement de mon permis d'étude ( 1 mois et demi déjà ! ) . J'ai obtenu mon CAQ , 2 mois plus tôt . Je voudrais maintenant reporter ma rentrée en été . Toutefois , je me demandais si j'avais besoin de refaire mon CAQ ( Confirmation d'Acceptation au Québec ) . S'il vous plaît , une aide serait la bienvenue .
  2. Bonjour, Je suis arrivée à Montréal en 2013 pour y faire mes études. J'avais donc un permis étude. J'ai gradué en 2017, et travaille depuis (avec un permis travail post-diplôme). Pendant mes études, mes parents ont payé mes études, mon loyer, etc... Et ils me déclaraient comme enfant à charge pour leurs impôts. Cependant (et c'est très stupide de ma part), j'ai simplement supposé à l'époque que je ne devais pas payer d’impôts (autre que les taxes sur les consommations) comme je ne travaillais pas au Canada. Je suis présentement entrains de faire mes impôts, et je suis donc entrains de me demander si j'étais quand même censée faire une déclaration d'impôts pendant mes études. Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer? Et si jamais je devais faire une déclaration, quelles sont les démarches à suivre pour "rattraper" la situation? Merci beaucoup.
  3. Bonjour, j'aurais besoins d'informations. Mon amie et moi, sommes en procédure pour aller étudier au Québec. Cependant, nous désirons un enfant. J'aurais aimé savoir comment ça ce passait au Québec au niveau de l'accouchement et la suite etc.. Merci d'avance pour vos réponse
  4. RachelG1V4X4

    DE QUEBEC A ONTARIO

    Bonjour à tous. Je suis française et réside actuellement à Québec, je suis venue grâce au permis d'études qu'on m'a attribué avant que j'arrive au Canada. Je ne suis actuellement plus étudiante dans le programme que j'avais choisi à l'origine puisqu'il ne me plait plus. Je souhaite immigrer dans la province de l'Ontario afin d'y entreprendre de nouvelles études et y travailler par la suite et enfin faire ma demande de résidence permanente. Quelqu'un saurait il si comme au Québec après un certain nombre de mois d'etudes on y attribue un visa post diplome? Ou la durée d'études n'importe pas? quelqu'un sait il si ils sont aussi sélectifs en Ontario qu'au Québec en terme d'embauche des étrangers? Je suis véhiculé, pourrais je traverser la frontiere du Quebec vers le Canada anglophone avec mon permis français? Pour informations je suis diplomée d'une licence professionnelle dans la gestion d'entreprise et le secteur dans lequel je souhaite travailler serait la bijouterie. J'ai vraiment besoin de ces informations. Cordialement.
  5. Louise Guibert

    Je cherche un logement étudiant !

    Bonsoir à tous, Je m'appelle Louise et je suis actuellement une lycéenne du Lycée Français de Phnom-Penh au Cambodge en Asie. J'ai étais acceptée dans le domaine de droit à Université de Montréal, UdeM et je cherche actuellement un logement étudiant, une colocation, ou un petit appartement pas mal dans les alentours du plateau Mont-Royal ou autour de l'université même. Je suis sur Montréal pendant les 2 prochaines semaines, je suis venue tout droit d'Asie pour trouver ça avant de venir définitivement en Août. Merci de me tenir informée si vous connaissez quelqu'un qui recherche un colocataire, un étudiant de préférence. Cordialement, Louise
  6. dinou

    Permis de travail sous conditions

    Bonjour à vous, joyeuses fêtes. Je voudrai avoir vos avis sur ma situation. Je suis rentré au Canada en tant que étudiant étranger en août 2014. À mon arrivée, on m'a délivré un permis d'études et un permis de travail. Sur le permis de travail, il y avait une condition qui ne me permettait pas de travailler hors le campus. Mais en cette année ,2014, la loi avait changé et elle autorisait les étudiants étrangers à travailler hors campus. C'est ce qui j'ai fait en 2015 et 2016 sans changer mon permis de travail. Aujourd’hui, je me vois refuser mon assurance-maladie pour un accident. J’espère que ça ne sera pas de même pour la RP.
  7. Bonjour ! Je vous écris parce que je commence a' être un peu confuse... Et j'ai besoin d'aide ! Je suis une doctorante d'origine italienne mais je vis en France depuis quelques années. En fin 2018 je terminerai le doctorat. J'ai toujours voulu aller au Canada et ... Maintenant j'ai l'occasion ! En fait j'ai réussi a' obtenir une collaboration avec le CNRS d'Ottawa. Je devrais y aller pour 4 mois en 2018. Donc voila' ma situation en bref : - je suis italienne mais ma résidence est en France. - j'ai 29 ans et j'ai un salaire (le doctorat). - je voudrais aller en Ottawa en 2018 pour 4 mois chez le centre national de recherche. - Peut-être j'aurai aussi une bourse mais je le saurai Septembre prochain. Je n'arrive pas a' comprendre quel Visa fait pour moi. Je crois que le visa "Travail lié à un programme de recherche, d’enseignement ou de formation – [R205c)(i), (i.1) et (i.2)] (codes C31, C32 et C33)" fait pour moi mais je ne suis trop sure... Pouvez-vous m'aider? Est-ce que vous savez s'il est possible appeler au CIC ou autres pour avoir plus d'infos? Merci
  8. qc2016

    Declaration de residence ?

    Bonsoir, J'aimerai savoir si quelqu'un pouvait m'eclaircir sur un point qui me semble important. Lorsqu'un etudiant va au Canada pour y etudier essentiellement, il aura acces a un logement donc il devra signer un bail si je ne dis pas de betises. Dans mon cas de figure, c'est mon frere qui a signe ce bail et moi je suis arrive apres donc non present physiquement pour le faire. Donc je ne suis pas "declare" dans ce logement a proprement parle bien que je recoive du courrier de la part de la RAMQ, de la banque, etc... Effectivement avant d'arriver donc j'ai du signer un tas de papier et donner l'adresse dans laquelle j'allais resider seulement je doute que cela soit une preuve administrative suffisante pour declarer ma residence... Je crois en fait que je n'ai pas transmis a un organisme dont je ne sais plus le nom le formulaire attestant ma residence, moi et non mon frere. Ca fait 2 ans que je suis dans ce meme logement et je n'ai jamais rien eu comme signalement. Desole si je manque de clarete je ne m'y retrouve plus trop la-dedans donc, est-ce grave ? Dois-je faire quelque chose en particulier ? J'ai vu donc la secretaire qui s'en occupe et elle n'avait aucune information en mon nom qui prouve que je loge avec mon frere (lui y figure bien donc).
  9. Bonjour à vous, Je recherche des personnes pouvant m'aider à rassembler des informations sur un éventuel visa long séjour (étudiant) pour le Canada. Je suis une mère en séparation de corps actuellement avec des enfants en bas âge (6 ans et 3 mois) de nationalité allemande et je voudrais aller au Canada (priorité au Québec mais je suis flexible) continuer en MBA ou un master simple (actu j'ai un master et 3 ans d'expérience ds mon domaine). Est ce qu'il y'a des personnes sur cette page pouvant me conseiller sur ce projet La? Car je sais que je pourrais facilement obtenir un visa pour ce pays mais qu'en Est il du statut de mes enfants ? Est ce que je pourrais obtenir un visa pour eux également? Je pourrais voir l'accord du papa sans difficultés. Pour ce qui est du soutien une fois sur place, mes parents sont à la retraite et sont d'accord pour venir rester avec moi dans un premier temps afin de m'épauler le temps qu'on s'adapte. Merci à vous.
  10. Bonjour , j'espère ne pas me tromper de forum En fait , je fais actuellement ma demande de renouvellement de CAQ. Après avoir lu plusieurs forums , je me suis rendu compte je n'ai pas beaucoup de chose de me voir accepter mon CAQ, voir même impossible . Et ce dernier expire en août prochain. Donc que cela soit accepté ou pas , je ne pourrais pas faire ma demande de permis d'étude à temps , avant la prochaine session . La délais pour faire une nouvelle demande CAQ étant de 6 mois , et que je ne veux pas rater la session prochaine et rentrer . Du coup je voulais savoir si ce serait grave de faire une demande de permis de visiteur c'est-à-dire rester au canada pour une courte durée en temps en tant que visiteur, c'est possible pour moi (juste le temps que je puisse faire mes nouvelles demandes pour les études ) ? je veux dire suis-je admissible ? De plus es-ce que avec le permis de visiteur , je peux continuer mes études , il ne serait-ce que pour une ou deux session(s) ? Toute réponse sera la bienvenue ! Merci !
  11. Bonjour à tous, Je suis titulaire d'une licence en Sciences humaines (ce qui correspond à un diplôme universitaire de premier cycle au Québec) depuis cette année, et je souhaiterai reprendre mes études au Québec dans les années à venir (mais dans un autre domaine). Cependant, l'école et notamment le programme que je souhaiterai intégrer est contingenté et réservée aux résidents du Québec. J'ai contacté la directrice qui m'a encouragée à persévérer et à entamer des démarches. J'ai donc fait le test d'évaluation préliminaire d'immigration en ligne, et je pourrais apparemment correspondre aux critères de sélections MAIS en tant que travailleur qualifié. Or si je m'inscrit dans cette école je ne pourrais travailler qu'à ma sortie, donc dans quelques années. Ma question est donc : la résidence permanente implique-t-elle de travailler dans l'immédiat ? Ou une reprise d'études est-elle possible ? Parce que postuler en tant que travailleur qualifié ne me semble pas convenir pour une reprise d'études, mais je ne correspond apparemment pas non plus au statut d'étudiant puisque j'ai déjà validé un diplôme en France. J'ai donc l'impression d'être dans un cercle vicieux : l'école me demande la résidence permanente qui me demande d'être déjà inscrit à l'école. Pourtant aucun parti ne ferme réellement la porte, comment faire ??! Merci beaucoup à tous ceux qui auraient d'éventuelles informations ou témoignages ...
  12. Bonjour tout le monde, Tout d'abord je me présente, je m'appel Thomas, j'ai 27 ans, je suis français et j'ai un diplôme en informatique (BTS Informatique de Gestion) et un licence de sciences politiques. Je viens ici parce que je suis actuellement un peu à court de solutions possible pour rester et travailler au Québec. Je m'explique, je suis arrivé le 9 septembre 2016 au Québec pour un échange étudiant d'une durée de 1 an, qui allait donc sur mon permis d'étude du 9 septembre 2016 (date de mon arrivée) jusqu'au 31 août 2017. Cet échange étudiant est donc terminé mais le fait est que je suis tombé vraiment amoureux du Québec et du Canada, de ses habitants et de sa nature (la neige en hiver, le mont tremblant etc !). Je souhaiterais donc rester et par la même obtenir, un permis de travail la résidence permanente et éventuellement plus tard la citoyenneté. Le problème est que j'ai l'impression de ne pouvoir bénéficier d'aucune des possibilités offertes pour rester. Mon permis d'études fait moins de 365 jours, donc moins d'un an donc pas d'expérience canadienne. Comme c'est un échange étudiant, je ne valide aucun diplôme ici mais celui en France donc exit le post diplôme. Je n'ai pas non plus l'expérience de travail ni la durée requise pour pouvoir y travailler en tant que travailleur qualifié et enfin, les PVT ne sont pas encore ouvert. En plus financièrement ça devient vraiment compliqué, je me suis mis à la recherche d'un travail de manière tardive et j'ai actuellement du mal à trouver un emploi en sachant que mon permis de travail inhérent à mon permis d'étude court jusqu'au 31 août seulement (ayant un BTS en informatique et ayant travaillé en hotline 6 mois il y a quelques années (entre autres nombreux différents petits jobs que j'ai pu effectuer) , j'ai reçu des propositions de travail d'entreprises mais le permis de travail jusque fin août uniquement bloque tout ça). Auriez d'autres solutions, possibilités auxquelles je n'aurais pas songé ou qui m'aurait échappé ? Merci infiniment d'avance Thomas V
  13. Bonjour, Je suis étudiant dans une université canadienne. Pour faire court mon histoire, c'est que j'ai perdu le soutien financier de mes parents puisqu'ils sont maintenant au chomage. Ceci est arrivé independament de leur volonté. Alors mon père ne peut plus me supporter et J'ai demandé un permis de travail pour étudiant en situation financière précaire. Il m'ont convoqué pour une entrevue la semaine prochaine. Mais parmi les documents que je dois apporter, il me faut apporter la prevue de perte de soutien financier de mon père. Alors je me demande, à quoi exactement ce document doit ressembler. Est-ce que ca sera suffisant qu'il écrive juste une lettre explicant qu'il a perdu son emploi et les raisons? ou il faudrait quelque chose d'autre plus specifique? Merci
  14. Bastien38

    Renseignements sur type de VISA

    Bonjour, Cela va faire 3 ans que je suis au Quebec en tant qu'étudiant français avec un permis d'étude et CAQ qui expirera d'ici la fin du mois d'août. Je suis donc dans l'obligation de faire renouveler mon visa, cependant on m'a offert l'opportunité de signer un contrat de travail pour une durée de 1 an dans une entreprise. Je souhaiterai arrêter les études (pour la simple raison que je considère que cela n'est pas fait pour moi), prendre cette offre d'emploi et ensuite peut être quitter le pays définitivement à la fin de ce contrat qui prendra fin d'ici Août 2019. J'aimerai donc savoir quelle type de demande de visa et quelles étapes dois je faire pour pouvoir rester encore 1 an ici, à Montreal en tant que travailleur. Merci !
  15. Bonjour les ami-e-s, Voila j'aimerais avoir vos avis sur les chances d'obtention d'un visa touristique pour une étudiante algérienne. J'en ai parlé avec des gens autours de moi et BCP disent qu'il est très difficile d'obtenir un visa surtout pour une étudiante et en plus algerienne! Quels sont vos expériences dans ce cas? Je vous remercie!!!!
  16. Bonjour à tous! J'ai eu la chance d'être acceptée en échange avec ma fac de Paris au Glendon college de Toronto. Ayant entendu parler des demandes possibles de permis de travail pour les conjoints de fait je me demandais si mon statut de "visiting student", étudiante en échange permettait à mon conjoint de faire cette demande. J'ai beaucoup de mal à trouver des infos sur le site de l'immigration canadienne, si vous connaissez des associations à Paris qui délivreraient ce genre d'informations cela m'aiderait également beaucoup. Merci pour votre aide, Chloé
  17. Bonjour à tous, Pour préparer ma rentrée à l'Université Laval en septembre 2017 j'ai obtenu un prêt étudiant en France, je souhaiterai donc savoir comment je pourrai placer cet argent au mieux, quelles sont les banques adéquates, si je dois tout mettre sur une banque québécoise d'un coup ou approvisionner depuis la France en fonction de mes besoins ? Merci beaucoup !
  18. imani

    visa étudiant

    pensez- vous un certificat sera admissible pour deposer une demande de visa etudiante ou bien il faut faire un baccalaureat au moins
  19. imani

    visa étudiant

    bonjour , donc je veux bien partager avec vous mon cas pour avoir plus d information et vos idée sur ce sujet la , alors j ai un bac+2 en gestion d'entreprise et j'ai visa touriste canada et je veux bien poursuivre mes études au canada mais j ai aucune idée sur les écoles et les formations qui se trouve la bas du coup j'aimerai bien avoir vos avis sur quel école ou université me conviens le plus ? ou que puis-je faire avec mon visa touriste comme ecole ou formation ? et comment faire pour changer de statut touriste vers l'étudiant ( la plus facile et la plus rapide procédure) ? donc je compte beaucoup sur vous et sur vos suggestions merci d'avance et bonne journée .
  20. Bonjour ! Je suis actuellement étudiante en échange universitaire à Calgary pour un semestre (4 mois exactement). Il s'agit d'un partenariat avec mon école française, je ne vais donc obtenir aucun diplôme de la part de l'université canadienne. Arrivée au Canada le 2 janvier, j'avais prévu d'en repartir le 2 mai, après la fin de mon échange. Je n'ai pas eu besoin de permis d'étude, car le semestre ne dure que 4 mois. Cependant, j'aimerais beaucoup prolonger mon expérience canadienne, et rester travailler pour un job d'été au Canada, le temps d'un ou deux mois. Si certains d'entre vous savent dans quelle mesure cela serait possible et quelles sont les procédures à effectuer, je lirais attentivement vos réponses ! Merci d'avance !
  21. Bonjour , Je me presente j suis un jeune marocain de 23 ans je suia arriver au quebec en 2015 j'etais paraigner, sa fait presque 1 anne e demi que j suis la , j'ai travailer tout la duree de l'anne mais mnt j commencer a etudier , j'ai trouver des difficulte avc ma femme puisque on s a connu just avant qu'elle me parraigne en plus elle est pas arabe , mnt j cherche un locataire soit marocain ou algerien ou arabe en general , j'ai pas eu des amis , et j'espere rencontrer des amis ici pour au moins oublier un peu de souffrance . Merci a vous Hamza
  22. Plusieurs étudiants universitaires découragés par l'élection de Donald Trump se sentent appelés par le Canada. Du Québec à la Colombie-Britannique, des universités canadiennes disent constater un plus grand trafic sur leurs sites Internet de la part d'internautes américains depuis le 8 novembre. Plusieurs ont également dit recevoir davantage de candidatures en provenance des États-Unis. Si de nombreux établissements canadiens ont accru leurs efforts de recrutement aux États-Unis, plusieurs font valoir que la victoire de Donald Trump a propulsé l'intérêt des étudiants pour les universités canadiennes d'une façon qui surpasse leurs attentes. Lara Godoff, une jeune femme de 17 ans originaire de Napa, en Californie, raconte avoir exclu toute possibilité de rester aux États-Unis au lendemain de la présidentielle. Cette électrice démocrate craint notamment que les lois fédérales relatives aux agressions sexuelles soient assouplies par l'administration de Donald Trump et que les campus deviennent ainsi moins sûrs pour les femmes. « Si nous vivons dans un pays où tant de personnes ont pu élire Donald Trump, ce n'est pas un pays dans lequel je veux vivre », a-t-elle dit. Les demandes d'admission en provenance des États-Unis reçues par l'Université de Toronto ont augmenté de 70 % depuis l'an dernier. Plusieurs autres établissements canadiens ont quant à eux observé une hausse de 20 % à ce chapitre. L'Université McMaster, à Hamilton, en Ontario, a pour sa part enregistré une hausse de 34 pour cent. « Nous ne pouvons ignorer les résultats de l'élection, mais je pense qu'il y a d'autres facteurs qui attirent les étudiants à notre université », a de son côté relevé une responsable du recrutement au sein des programmes de premier cycle de l'Université McGill, à Montréal, Jennifer Peterman. Les étudiants sont aussi attirés par la diversité au sein de l'établissement et par le coût de la vie moins élevé au Canada, a-t-elle fait valoir. Au sud de la frontière, certains responsables d'établissements universitaires estiment que les étudiants étrangers évitent d'aller aux États-Unis puisqu'ils craignent d'être déportés ou que leur sécurité soit menacée. Ils opteraient ainsi pour le Canada ou l'Australie, a-t-on indiqué. Des établissements canadiens ont d'ailleurs remarqué un intérêt grandissant en provenance de la Chine, de l'Inde et du Pakistan. S'il est encore trop tôt pour savoir combien d'Américains feront leur entrée dans des universités canadiennes l'automne prochain, certains établissements anticipent une hausse, vu l'effervescence observée présentement. Le Canada n'a jamais été, traditionnellement, une destination très populaire auprès des étudiants issus des États-Unis. En 2014, quelque 9000 Américains ont fréquenté des établissements canadiens, tandis que 57 000 Chinois sont venus étudier au Canada, selon les données du Bureau canadien de l'éducation internationale. http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201701/02/01-5056030-de-plus-en-plus-damericains-envisagent-de-venir-etudier-au-canada.php
  23. Le Canada : nouvel eldorado pour les étudiants français ? Le Canada bénéficie d’une excellente réputation auprès des Français... Remise de diplômes à l'Universtié British Columbia sur le campus de Vancouver ! Crédit photo : Facebook UCB On connaît tous nos cousins francophones du Québec, mais le Canada ne se limite pas à cette province. Avec une superficie totale de 9,97 millions de km², le Canada ne dispose que d’une population de 36 millions d’habitants. La France comptabilise 66,6 millions d’habitants pour 675.000 km². Autant dire que le Canada, malgré sa superficie, est relativement peu peuplé. La Ministre conseiller, responsable des programmes d’immigration, Caroline Guimond, espère favoriser l’immigration en conséquence. Si le Canada accueille chaque année 260.000 immigrés, Caroline Guimond aimerait porter ce chiffre à 300.000 en 2017. Un rapport intitulé « l’initiative du siècle » propose à ce titre de tripler la population du Canada à l’horizon 2100. Une bonne opportunité pour les Français ? Une progression de 8% du nombre d'étudiants français Côté étudiant, les chiffres sont également très positifs. En 2015, 353.750 étudiants étaient référencés au Canada, soit une progression de près de 8% par rapport à 2014. Si on ajoute à cela les données des étudiants en séjour linguistique dans une école de langue au Canada, on obtient près de 450.000 étudiants sur l’année 2015. Ce chiffre s’inscrit dans une continuité pour le Canada. En effet, étudier au Canada représente un pourcentage d’étudiants internationaux en augmentation : il a progressé au total de 92% depuis 2008.Plus de 60% des étudiants internationaux au Canada proviennent de 5 grands pays : la Chine, l’Inde, la France, la Corée du Sud et les Etats-Unis. La France occupe 8% de la part des étudiants internationaux au Canada, un chiffre en progression avec 20.000 étudiants. 71% des demandes de visa sont acceptées Il est également bon de savoir que le Canada accepte en moyenne 71% des demandes de visa, pour 42 jours de délai. Il gagnerait cependant à améliorer ses procédures de visa en les accélérant et en prévoyant une plus grande mobilité pour les étudiants à l’Université. Toutefois, avec les événements survenus au Royaume-Uni, notamment le Brexit, le Canada pourrait bénéficier d’une meilleure place parmi les choix des étudiants : 32% d’entre eux considèrent le Canada préférable au Royaume-Uni depuis le Brexit. suite et source: http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/info/le-canada-nouvel-eldorado-pour-les-etudiants-francais.html
  24. Bonjour ! Je me permet d'ouvrir une discussion ici concernant une question pour laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse. Je suis interne en interne en Médecine actuellement en France, et je travaille habituellement en CHU. Je partirais à Montréal (de janvier à octobre 2017) pour un stage en laboratoire de recherche dans le cadre d'un Master 2 (j'ai obtenu mon VISA EIC, catégorie "stage coop international"). J'ai un double statut : - Etant inscrit dans une université française, j'aurai donc un statut d'étudiant - Etant bénéficiaire d'une bourse délivrée sous la forme d'un salaire, je garde mon statut de salarié du CHU. Je continuerais donc à cotiser à la CPAM française. Je ne recevrait aucune rémunération de la part de mon laboratoire d'accueil à Montréal. Je compte prendre l'assurance Globe PVT pour les problématiques de maladie/rapatriement/responsabilité civile. Voici donc ma question : - Dois je m'inscrire à la RAMQ ? Et si oui, dois je utiliser le formulaire SE 401-Q-106 ? formulaire SE 401-Q-104 ? - Dois-je quand même faire les démarches pour obtenir un numéro NAS ? Un grand merci d'avance pour votre aide !! Bonne soirée, Benoit
  25. AmJar

    Parrainage d'un époux

    Bonjour, Je vais entamer les procédure pour le parrainage de mon époux. J'ai commencé à lire les instructions quant à la procédure, cependant il y a certaines choses que je ne comprend pas en ce qui concerne la capacité financière. Dois-je prouver que je peux subvenir à ses besoins, même s'il n'a pas d'enfants à sa charge? Je suis actuellement étudiante à la maîtrise et mes études sont payés grâce à des bourses que j'ai obtenu et le travail que j'effectue dans mon laboratoire. Je reçois donc un minimum de 21 000$ par an, et l'année dernière j'ai déclaré 23 000$ dans mes impôts. Cependant, dans le formulaire il n'y a pas l'option étudiante, il n'y a que sans emploi ou employé, et donc je ne sais pas comment je peux déclarer mon revenu qui provient de mes bourses. Cela va-t-il m'empêcher de parrainer mon époux? Quelqu'un a-t-il connu cette situation? Merci
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles