Jump to content

Discrimination: accès limité au logement pour les immigrants


Recommended Posts

Publié le 21 mars 2013 à 12h53 | Mis à jour à 12h53

Discrimination: accès limité au logement pour les immigrants

La discrimination freine l'accès au logement pour les immigrants et minorités au Québec, et des formulaires de location sont perçus comme de véritables intrusions dans la vie privée, soutient le Regroupement des comités logement et associations de locataires.

Le Regroupement a souligné, jeudi, la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale en faisant un lien avec les difficultés vécues par plusieurs locataires.

La porte-parole France Émond souhaite convaincre le ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, Sylvain Gaudreault, qu'un encadrement juridique du processus de location est nécessaire. Selon elle, trop de cas d'abus existent toujours.

Certains formulaires de location, destinés à «qualifier» les locataires pour un logement, demandent des informations perçues comme de véritables intrusions dans la vie privée des individus. Parmi les renseignements demandés, on retrouve les numéros de comptes bancaires, le nombre et l'âge des enfants ou encore la marque et le modèle de voiture.

France Émond raconte aussi qu'il n'est pas rare, en entendant une personne parler avec un accent ou en mentionnant que le futur locataire a des enfants, que le logement convoité s'avère soudainement non disponible.

La situation est encore plus difficile en régions, là où les personnes issues de l'immigration sont moins nombreuses et où les minorités encore plus visibles.

Pour éviter ce que le RCLALQ traduit comme des cas d'abus, le ministre Gaudreault est invité à interdire de tels formulaires afin de donner à la Régie du logement le pouvoir d'intervenir dans le processus de location. En bout de piste, la régie pourrait trancher, en cas de litige, entre un propriétaire et un locataire.

L'Association des propriétaires du Québec a réagi à cette sortie du RCLALQ, en plaidant pour le maintien du formulaire de location. L'APQ croit que les renseignements demandés assurent aux locataires de «vivre en paix» avec les autres locataires.

Le président Martin Messier ne cache pas que les propriétaires en tirent l'avantage d'obtenir des garanties sur les capacités de paiements des locataires. Il en fait en quelque sorte une manière de calculer les risques liés aux obligations financières des propriétaires des immeubles locatifs, qui doivent déjà se soumettre aux règles de fixation des loyers.

source : http://www.lapresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201303/21/01-4633370-discrimination-acces-limite-au-logement-pour-les-immigrants.php

post-2-0-94519200-1363912129_thumb.jpg

Link to post
Share on other sites

Êtes vous certain que c'est une question racial? Ce n'est pas plutôt une question de profil caractériel, attitude, valeur, principe moraux, style de vie? Pour avoir des réponses à ces questions, il faut puiser dans la vie personnel. Un noir diplômé universitaire et travaillant à plus de chance de trouver un logement qu'un assisté social qui se laisse vivre par la société. Même chose pour immigrant qui a de l'honneur. Il trouvera plus facilement qu'un québécois qui se fout de payer ou entretenir son loyer.

Êtes vous également certain que renforcer des lois vont régler ce problème? Ironiquement, ce sont justement ces même lois qui font en sorte que les références se doivent d'être indispensable. Plus les lois seront fortes, plus les références seront exigés pour s'assurer de ne pas faire de mauvais choix. Il y a des centaines de logements vident à Montréal dont les propriétaires font le choix de les garder vide au lieu de faire un mauvais choix de client. De plus, comme les locataires n'ont aucun pouvoir sur le choix de leurs voisins, ce sont eux qui font pression sur les propriétaires pour avoir de bon voisin. C'est la responsabilité des propriétaires de s'assurer de l'homogénéité de sa clientèle pour éviter les conflits entre locataires. Ça, vous ne le comprendrez pas tant que vous n'aurez pas un voisin qui égorge une brebis dans sa cuisine ou un autre qui brûle le plancher car pour lui, faire cuire des pitas, ça se fait assis sur le plancher car c'est sa façon de faire dans son pays.

Ces formulaires ont quand même leurs failles et la meilleurs façon de voir comment une personne vie est de le rencontrer dans son logement actuel pour prendre les références et de parler à ses voisins.

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...
  • Habitués

Ces formulaires ont quand même leurs failles et la meilleurs façon de voir comment une personne vie est de le rencontrer dans son logement actuel pour prendre les références et de parler à ses voisins.

Votre argumentation est peu crédible...

demander des coordonnées bancaires puis parler de mode de vie...

Et la marque de la voiture... ?? est ce un signe de niveau de vie?

si on en a pas, il faudrait donc en acheter une pour faire plaisir son éventuel futur propriétaire??

Maintenant, si mon futur propriétaire veut venir me voir dans mon logement actuel... qu'il vienne, mais à ses frais... je suis encore en france !!

Et dans ces conditions, comment un nouvel arrivant va-t-il pouvoir se loger??

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

" Ça, vous ne le comprendrez pas tant que vous n'aurez pas un voisin qui égorge une brebis dans sa cuisine ou un autre qui brûle le plancher car pour lui, faire cuire des pitas, ça se fait assis sur le plancher car c'est sa façon de faire dans son pays."

C'est sans parler du cannibalisme, que c'est gènant pour un propriétaire d'entendre gémir un repas pendant des heures.

Le bruit et l'odeur (merci Jacques Chirac), pas facile à supporter.

On rigole de moins en moins sur ce forum, souvenons nous un peu des grands classiques du genre.(Coluche, Desproges, Chirac...)

Edited by LIONEL39
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

c'est pas juste une question de race ou d'être immigrant. les propriétaires veulent pas avoir de problèmes, donc la liste pour le parfait locataire est très longue!

je viens de partir de mon appartement. mon propriétaire avait accepté de briser le bail, en autant que je trouve un remplaçant. mais il m'a dit : je veux pas d'une famille nombreuse, de deux gars ensemble, deux filles ensemble, pas d'étudiants, l'idéal serait un couple ensemble depuis un certains temps.. :rolleyes2: pas deux gais.. (parait que les gais ça fait plus de problèmes que les hétéros...)

pourquoi pas deux gars colocs ensemble ? ( ben quand une fille arrive dans le décors, les problèmes commencent..) même chose quand c'est deux filles.. un couple 'récent'? ben le couple est pas stable et ça pète vite... en tout cas, il aurait fallu que je fasse passer une entrevue sur toute la vie des gens qui allaient venir visiter mon appartement :rolleyes2: complètement ridicule le gars.. s'il veut pas de problème, ben qu'il loue pas d'appartement..
finalement, c'est deux filles colocs étudiantes qui ont pris l'appartement. il avait pas trop le choix, c'était juste des étudiants qui venaient voir l'appartement :Crylol:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By V72
      Bonjour, 
      V72 comme le nombre de degrés d'ouverture entre les 2 cylindres d'une moto Française, la marque Voxan.
      Abonné newsletter depuis 1 an je viens pour découvrir le forum.
      J'ai démarré le projet de quitter la France fin 2017. Mon apart francilien vendu aussitot, rénovation de la maison de ma blonde puis vente en aout 2018.
      Inscription aux journées emploi Québec de Paris du 3-4 décembre 2018 courant octobre.
      En tant que responsable informatique d'une PME du lot et garonne j'ai eu 8 entretiens planifiés. Ma blonde infirmière urgentiste 1 seul forcément avec RSQ.
      J'ai passé les  8 entretiens prévus et puis 6 autres en candidat libre pour les employeurs qui n'avaient de grosses files d'attente. 
      Bilan 1 refus direct (trop qualifié pour le poste), 2 skype programmés, et un patron qui devait transmettre mon CV le samedi soir à un de ses chefs de service. 
      Dimanche 04/12 j'ai relancé l'entreprise intéressée. On négocie le salaire, en attendant un entretien en soirée heure FR avec mon futur chef 
      Rentré à 23h45 dans le lot et garonne après des heures perdues grace aux GJ j'appelle mon futur chef pour passer l'entretien.
      Lundi 05/12 9h heure du Québec je reçois mon contrat de travail, et à midi contre signé : je commence le 4 mars au plus tard.
      Mardi 06/12 ma blonde signe à l'hopital de son choix (choisi là ou j'allais être) mais avec début en 09/2019 seulement, et je donne mon préavis de 3 mois.
      J'ai 36 ans donc pour un permis de travail c'est plus compliqué et surtout plus long...6mois annoncés pour le Québec alors l'employeur se creuse et je pars dans le programme d'immigration du Canada "Talents mondiaux" certes 1000$ plus cher pour l'employeur, mais qui a un délai raccourci. 
      Je commence à rassembler les divers documents dont conjoint de fait pour que l'employeur fasse l'EIMT. Fin janvier l'employeur reporte ma date de début au 18 mars car les démarches ont du retard
      Je prends nos billets d'avion : 2 adultes, 2 gros chiens à faire maigrir pour respecter le poids max en soute, et 1 chat.
      Début février je reçois le CAQ et j'entame réellement mon dossier d'immigration sur citoyenneté canada. 
      Le temps de tout réunir et de nombreuses galères de validation de déport de documents je valide la demande de permis de travail le 19 févrirer. Délai annoncé : 3 semaines
      20 février : Je pose sur kiJJ une annonce "recherche maison, 2 chiens, 1 chat, pas d'historique de crédit" avec les trombines de chacun
      Un propriétaire nous contacte, nous propose 2 maisons, 45 photos, bonnes discussions, prix en adéquation avec le marché, on signe le bail + 2 mois de loyer payés d'avance.
      Surprise : il faut une prise d'empreintes dans un centre agrée : Paris ou Lyon. Paris 600km 8h (hors GJ). Lyon 500km 8h. Génial. Je fais l'aller retour Lyon dans la journée pour 10 minutes sur place. Heureux. 
      Mardi 12/03 je reçois enfin le courriel de permis pré-accepté pour me présenter à l'immigration à l'aéroport.
      Samedi 16/06 : mon futur chef me propose de commencer le mardi, le temps de faire mes démarches personnelles, génial
      Dimanche 17/03 Les adieux, on embarque les chiens, les bagages, et puis...nous lol. Arrivés à Montreal aucune attente à l'immigration, wow ça change de la France. Controle vétérinaire pour les chiens et le chat, aucune attente. 
      Lundi 18/03 : obtention NAS, 5 mins d'attente, inscription RAMQ 5 mins d'attente. Wow j'aime ne pas attendre dans les administrations ! 
      Du 17 au 31 nous sommes en airbnb à Laval (20$ la nuit à 2 avec 3 animaux) c'est pas mal, pendant ce temps on repère l'électroménager et le mobilier pour la maison qu'on récupère le 31, et on passe une soirée avec nos futurs proprio, simples et pas prises de tête.
      Le 31 mars on emménage, et nos propriétaires nous filent du petit électroménager, des meubles et pret d'outillage pour bricoler et nous demandent ce qui nous ferait quitter la maison, et j'ai répondu "de la place pour réceptionner mon container" car j'avais un garage de mécanique moto. 
      Mi avril notre propriétaire achète une maison avec un grand garage dans le but de réceptionner notre container... soit il nous loue maison + garage à +100$ de loyer ou que le garage à +75$ ... on a visité la maison et on a déménagé dimanche dernier
      Entre temps note négative...ma blonde cherche du taff jusqu'a débuter en septembre, plein d'entretiens malgré n'avoir jamais rien fait d'autre que infirmiere, mais personne ne l'embauche...parce qu'il ne veulent pas d'une personne pour 4 mois sous entendu c'est trop court ! Meme à MacDo ca été compliqué mais c'est passé quand même
      Bref l'état d'esprit n'a rien à voir, les gens sont plus ouverts à la discussion, l'ambiance au taff est top avec un esprit d'équipe en IT comme j'avais vu en 8 entreprises faites en 18ans, le cout de la vie est bien meilleur marché, j'avais peur de manquer de fromage sur place et de légumes frais...bien mal m'en a pris c'est pas 1 rayon de fromage comme en France c'est 3 rayons, certes c'est quand meme bien plus cher mais tant de fromages à tester, idem pour les légumes. En france c'est made in spain, ici c'est made in mexico lol.
      Bilan après 3 mois : heureux, on attend de pouvoir planifier l'envoi de nos 11 palettes en container, ce qui m'amène aussi ici pour piocher des infos à ce sujet car j'avais pu obtenir que 2 soumissions en EUR (environ 4 000€) qui acceptaient mes conditions, maintenant je vais essayer de trouver des infos sur des compagnies spécialisées canadiennes
      Bref on attends maintenant de connaitre les fameux hivers et leurs longues heures de traffic pour aller travailler ^^
      V72.
    • By Valentino
      Appel à témoin : discrimination à l’embauche d’immigrants francophones au Québec
       
      Bonjour,
      Dans le cadre de recherches sociologiques, je compile des témoignages de francophones (langue maternelle) pensant avoir été victimes de discrimination à l'embauche que ce soit à cause de leur genre, de leur pays d'origine (immigration de première génération - Belgique, France, Suisse, pays d’Afrique francophone….). et/ou leur niveau d’étude.
      N’hésitez pas à me contacter afin d’obtenir plus d’information.
      Au plaisir de vous parler,
      Séverine
       
    • By immigrer.com
      Publié le 02 juin 2018 à 13h10 | Mis à jour à 13h10 Canada: magasiner quand on est Noir, une illustration du racisme au quotidien


      BRETT BUNDALE La Presse Canadienn Faire ses emplettes quand on est Noir au Canada est une expérience particulière, selon la consultante Tomee Elizabeth Sojourner-Campbell.
      La personne noire entre dans un magasin et réalise rapidement qu'elle est suivie, dit-elle. Un employé est à quelque pas derrière, surveillant chacun des mouvements du client et vérifiant l'inventaire chaque fois qu'il fait une pause dans une allée. Le client noir achète quelque chose, mais il est intercepté à la sortie pour montrer son reçu. Personne d'autre ne l'est.
      C'est souvent subtil, mais ça peut rapidement dégénérer, comme on l'a constaté le mois dernier dans un café de Philadelphie lorsque deux hommes noirs ont été arrêtés en attendant un partenaire d'affaires.
      La vidéo virale de l'incident chez Starbucks est une illustration choquante du «racisme ordinaire» aux États-Unis. Mais pour les Noirs, les Autochtones et plusieurs autres personnes des minorités visibles au Canada, cela fait partie de la vie de tous les jours, selon Mme Sojourner-Campbell, une experte en profilage racial des consommateurs pour la firme torontoise Sojourner Mediation and Consulting Services.

      source et suite: http://www.lapresse.ca/actualites/201806/02/01-5184235-canada-magasiner-quand-on-est-noir-une-illustration-du-racisme-au-quotidien.php
    • By Laurent
      Les membres de la communauté maghrébine ont deux fois moins de chance de se faire convoquer en entrevue pour un emploi à Québec, selon la première étude du genre dans la région.
      Les Québécois et Québécoises d’origine maghrébine qui cherchent du travail dans la région de Québec doivent envoyer deux fois plus de curriculum vitae pour décrocher un emploi que leur voisin dit de «souche», selon l'étude du doctorant en sociologie de L’Université Laval, Jean-Philippe Beauregard.
      Le chercheur a présenté les résultats de ses recherches dans le cadre du Congrès de l'ACFAS, lundi.
        «À compétence égale, ils sont ignorés. Ils n’ont pas la chance de se présenter en entrevue», relate M. Beauregard.
      En comparaison, la dernière étude du genre qui a été réalisée à Montréal démontrait un taux de discrimination à l’embauche de 35%.
      Il s’agit d’ailleurs d’une tendance lourde qui s'observe aussi ailleurs dans le monde.


      Texte intégral : Journal de Québec

    • By immigrer.com
      Sondage Léger: le Québec est-il plus raciste que le reste du Canada?
      Quand on leur demande, 14 % des Canadiens se considèrent racistes. Un Québécois sur six se considère raciste (16%), révèle un nouveau sondage réalisé par la firme Léger.
      Le Québec n'est pas la province qui affiche le plus haut taux de racisme. Les Manitobains sont les plus nombreux (23%) à avoir affirmé être plutôt ou peu racistes.
      Au total, 14 % des Canadiens se considèrent racistes, selon leur propre évaluation.
      LÉGER
      La divergence d'opinions entre les générations est minime. Les milléniaux et la génération X sont 14% a se considérer plutôt ou peu raciste. Seulement 1% sépare ces deux générations des baby-boomers qui ont répondu affirmativement avec 13%.
       
       
      suite et source
       
       
       
    • By Tapis
      Je suis tombé ce matin sur cet article qui dévoile ce à quoi il faut s'attendre lorsqu'on est un immigrant artiste. Ça concerne le cinéma, mais on peut penser que c'est à peu près la même chose pour les autres arts :
      http://www.mauvaiseherbe.ca/2018/02/08/discrimination-systemique-dans-lattribution-des-aides-a-la-production-cinematographique/
    • By immigrer.com
      Publié le 26 janvier 2018 à 12h57 | Mis à jour à 13h49
       
      Discrimination: 12 000$ à payer pour avoir refusé de louer un logement
        LIA LÉVESQUE
      La Presse Canadienne
      MONTRÉAL   Le Tribunal des droits de la personne vient de condamner les propriétaires d'un duplex à verser 12 000 $ à un couple d'origine haïtienne à qui il avait refusé de louer un logement de l'arrondissement LaSalle, à Montréal, en 2012.
      Les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, devront verser 5000 $ à Stéphanie Marcel et 5000 $ à Jean-Claude Pheneus à titre de dommages moraux, en plus de 1000 $ à chacun des deux à titre de dommages punitifs.
      Le couple de locataires, Stéphanie Marcel et Jean-Claude Pheneus, avait mandaté une courtière immobilière, Kénande Marcel, aussi la soeur de Stéphanie, pour trouver un grand logement de six pièces et demie pour la famille.
      De leur côté, les propriétaires, Ugo Fornella et Anna Bresciani-Fornella, avaient mandaté un courtier immobilier, Marco Lopez, pour trouver des locataires.
       
      Après une première visite du logement par Mme Marcel et sa soeur courtière, puis une seconde par Mme Marcel et son conjoint, le couple exprime son intérêt à louer le logement. Il est alors informé qu'il doit s'adresser au courtier des propriétaires, M. Lopez.
      Or, M. Lopez a témoigné devant le tribunal qu'après la deuxième visite du logement, Mme Bresciani-Fornella lui avait téléphoné pour lui dire qu'elle ne voulait pas avoir de locataires de cette origine raciale.
       
      suite et source: http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/actualites-judiciaires/201801/26/01-5151573-discrimination-12-000-a-payer-pour-avoir-refuse-de-louer-un-logement.php
    • By Othmac
      Afin d'éviter la discrimination à l'embauche, le gouvernement canadien a lancé jeudi un projet pilote pour recruter des employés de la fonction publique à partir d'un CV anonyme.

      L'administration canadienne doit privilégier «un milieu de travail de choix pour les candidats les plus prometteurs et brillants» indépendamment de leur origine ou nationalité, a indiqué le gouvernement.
      «Le nom d'une personne ne devrait jamais constituer un obstacle à l'emploi», a déclaré Scott Brison, président du Conseil du Trésor, organisme gérant l'administration publique canadienne.
      Avec ce projet pilote, une commission spéciale va «vérifier la viabilité et l'efficacité de l'application des techniques de recrutement par CV anonyme dans la fonction publique fédérale», selon un communiqué du gouvernement.
       
      Cette pratique est par exemple appliquée dans la fonction publique britannique avec l'objectif de «réduire les préjugés inconscients dans le processus d'embauche», selon le Conseil du Trésor.
      Le projet pilote va être mené par les ministères de la Défense, des Affaires étrangères ou encore celui de l'Environnement.
      Le CV anonyme gomme les indications pouvant donner aux recruteurs des indices sur le pays ou le continent d'origine, ou encore le sexe du candidat.
      Une étude récente de l'université de Toronto montrait, qu'à compétences équivalentes, les candidats avec un nom d'origine asiatique avaient moins de chances d'être convoqués pour un entretien que ceux avec un nom canadien.   
       
       
      La source
    • By davidNB
      La Ligue des Noirs du Québec compte porter plainte à la Commission des droits de la personne au sujet de la faible représentation des minorités visibles au sein du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).
      La Presse écrivait récemment que moins de 1 % des pompiers montréalais, soit 19 sur 2430, étaient issus des minorités visibles. « Beaucoup d'organisations liées au gouvernement font des efforts depuis des années pour intégrer des minorités, mais le [SIM] ne fait aucun effort pour améliorer la situation », se désole Dan Philip, président de la Ligue des Noirs du Québec.
      L'organisation compte donc déposer une plainte cette semaine à la Commission des droits de la personne pour demander la tenue d'une enquête sur les efforts de ce service pour embaucher des minorités visibles. Dans un courriel transmis à La Presse, le SIM dit participer à plusieurs programmes pour attirer dans ses rangs des candidats des minorités et des femmes.
       
      Montréal est une ville peuplé de 30% de personnes issue des minorités, appelé au Quebec communauté culturelle et pourtant au sein de la police, des pompiers et dans d'autre domaine les minorités subissent un racisme et une discrimination à l'embauche qui n'a pas son égal ailleurs. 
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201612/20/01-5053069-minorites-chez-les-pompiers-de-montreal-la-ligue-des-noirs-portera-plainte.php
           
    • By immigrer.com
      Un chauffeur d'OC Transpo est qualifié de héros pour avoir aidé une musulmane
      PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 13 H 33 Le chauffeur d'OC Transpo Alain Charette se porte à la défense d'une femme portant le niqab   PHOTO : LORIAN BÉLANGER  
      Une femme portant le niqab, qui a été harcelée par un usager dans un autobus d'OC Transpo, vante les mérites du chauffeur.
      Hailey [elle préfère garder l'anonymat], une étudiante de l'Université d'Ottawa de 20 ans, est montée à bord d'un autobus bondé au centre commercial Rideau, le 12 mai dernier.
       
      Elle s'est fait rapidement apostropher par un homme, qui n'a pas apprécié sa tenue vestimentaire et l'a traitée de terroriste.
       
      Hailey affirme que l'usager lui a aussi crié de s'assimiler.
       
      La jeune femme affirme être souvent montrée du doigt et haranguée en raison de son choix vestimentaire, mais l'incident du 12 mai l'a marquée plus que les autres.
      L'usager aurait aussi été grossier avec d'autres passagers, au point où certaines personnes lui ont demandé de quitter l'autobus.
      Intervention du chauffeur
      C'est l'intervention du chauffeur qui a toutefois réglé la situation. Alain Charette a stationné son véhicule et s'est levé pour aller informer l'homme qu'il avait contacté la sécurité. Il lui a aussi proposé de descendre immédiatement de l'autobus ou d'attendre les agents de sécurité.
       
      suite et source
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines