Jump to content

Vivre à Québec à 4 avec 60 000 dollars par an


alexis69

Recommended Posts

  • Habitués
Le 2019-03-16 à 14:08, Xenalibra a dit :


Je pense également que vendre la maison n’est pas forcément la solution on ne sait jamais ce qui peut arriver garde en tête que pour obtenir une RP on parle en années...
Pour moi, je me trompe peut-être, mais il faut garder un plan B d’après ce que disent les personnes du forum qui vivent déjà là bas tu risques de perdre en qualité de vie financièrement en tout cas dans quelques années vous n’aurez plus le même âge non plus serez-vous prêt à tout accepter? Et si la vie au Québec ne vous plait pas ou que vos enfants ne s’adaptent pas ou que la distance avec la famille est trop dure ou que justement cette perte financière est trop importante.... Il y a le fantasme dans lequel j’avoue être en plein dedans et il y aura la réalité... Ne vaut-il mieux pas assurer ses arrières ? Au cas où ....
Après ça n’est que mon avis, perso je pars en PTT peut-être que c’est ce qui fait que j’ai moins de certitudes que les personnes qui partent en RP


Envoyé de mon iPhone en utilisant application mobile Immigrer.com

 

Ton commentaire est très réaliste, je trouve ça bien que même depuis la France on envisage un plan B. Venir au Québec est un projet certes, mais un projet qui ne paie pas à tous. Un géant du jeu vidéo de la Capitale Nationale à licencié du jour au lendemain des familles a cause de projet abandonnés, qui se retrouvent a pleurer auprès d'organismes de recherche d'emploi ensuite. Je le souhaite à personne mais il faut penser aux plans B et arriver ici sans trop d'attente.

Penser acheter une maison et vendre ses biens en France avant même d'avoir vécu ici est une fausse bonne idée, encore plus avec des enfants en bas âge. L'un de mes collègue français arrivé au moins d'avril 2018, envisageait l'achat de condo à son arrivée. Puis il y a eu l'hiver, un hiver qui aura été trop long et dont les enfants n'arrivent pas à s'habituer. Résultat, il est bien content de ne pas avoir investi à son arrivée et d'avoir loué.

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
2 hours ago, crazy_marty said:

 

Pour un téléphone qui a 4 ans ... 

 

Pour le même prix tu as des appareils bien plus récents, mais bon, pas des iPhone c'est sûr. 

 

Des fois ça m'étonne pas de voir certains surendettés (je ne dis pas que c'est ton cas, mais je réponds à ton post): ils ont pas les moyens mais se jettent sur les nouveaux iPhone, tous les nouveaux joujous technologiques, et mettent 15 ans à payer le tout. Ajoute à ça que à chaque année il faut acheter ce fameux nouveau iPhone, tu ne t'en sors jamais du cercle de l'endettement.

 

Quant à Costco, quand on a de la place pour stocker, c'est intéressant pour certains produits, comme papier toilette, lessive. Après, dans mon cas, la dernière fois que j'y suis allé y'avait du 2 pour 1 sur une lessive ... mais du coup là j'ai de quoi laver mon linge pour 5 ans au moins ?

 

Costco nous permet aussi de stocker et effectivement cela ne vaut le coup que si tu as de quoi stocker.

 

On transforme aussi la viande (on achete de gros morceaux de boeuf on fait nos steack et steask haché par exemple)

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 22 minutes, evaninchca a dit :

 

Nous avons obtenu nos CRP en février 2016, venus 2 semaines en aout avec toute la famille (couple + 3 enfants) pour les valider. Retour en France pour vendre la maison, et autre... 

Arrivée définitive pour toute la famille en septembre 2017. Ni moi, ni mon mari n'avons pensé un instant partir séparément : c'était notre choix.

 

 

Je vous comprend moi et mon mari avons été séparé pendant environ 1 mois et demi il y a un peu plus de 16 ans de cela et nous avons trouvé ça tellement pénible que nous nous sommes faite la promesse de PLUS JAMAIS, et depuis nous avons toujours respecté notre promesse, la cette année j'aurais peu partir avant mon mari car j'avais un emploi qui m'attendais et pas lui et il aurais pu bâcler les trucs en France avant de venir me rejoindre mais on a plutôt décider de tout décaler a la place.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 25 minutes, Sidji972 a dit :

 

Ton commentaire est très réaliste, je trouve ça bien que même depuis la France on envisage un plan B. Venir au Québec est un projet certes, mais un projet qui ne paie pas à tous. Un géant du jeu vidéo de la Capitale Nationale à licencié du jour au lendemain des familles a cause de projet abandonnés, qui se retrouvent a pleurer auprès d'organismes de recherche d'emploi ensuite. Je le souhaite à personne mais il faut penser aux plans B et arriver ici sans trop d'attente.

Penser acheter une maison et vendre ses biens en France avant même d'avoir vécu ici est une fausse bonne idée, encore plus avec des enfants en bas âge. L'un de mes collègue français arrivé au moins d'avril 2018, envisageait l'achat de condo à son arrivée. Puis il y a eu l'hiver, un hiver qui aura été trop long et dont les enfants n'arrivent pas à s'habituer. Résultat, il est bien content de ne pas avoir investi à son arrivée et d'avoir loué.

 

 

@Sidji972 et même si ça paie, quand après 3 ans, vous verrez arriver votre première estimation de ce que Retraite Québec vous payera dès vos 65 ans même en ayant cotiser au maximum autorisé dès le début ... il ne vous restera que vos yeux pour pleurer ... ?

Avoir gardé votre capital retraite sous forme d'un bien immobilier en Europe, ne sera avec vos maigres REER d'ici seront ce qui peut-être vous permettra d'envisager vieillir ici. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 22 heures, qwintine a dit :

 

@Sidji972 et même si ça paie, quand après 3 ans, vous verrez arriver votre première estimation de ce que Retraite Québec vous payera dès vos 65 ans même en ayant cotiser au maximum autorisé dès le début ... il ne vous restera que vos yeux pour pleurer ... ?

Avoir gardé votre capital retraite sous forme d'un bien immobilier en Europe, ne sera avec vos maigres REER d'ici seront ce qui peut-être vous permettra d'envisager vieillir ici. 

 

Ben on ne compte pas rester plus longtemps que la durée de notre permis de travail temporaire en fait, le Québec on essaie, mais sur la durée pour nous ça ne va pas trop le faire côté retraite. C'est une interrogation que je me suis beaucoup posé dernièrement d'ailleurs tant je commence à voir les limites du système locale. D'autant qu'en tant que PTT on ne peut ouvrir de plan REER avant 12 mois et qu'en plus il y a un plafond. ?

 

Il y a 22 heures, Hei a dit :

C’est vrai que c’est pas terrible et au prorata des cotisations, c’est pour ça qu’il faut mettre dans les REER chaque année si on peut ou si on a la chance d’avoir un employeur qui offre un fond de pension.

Mais il peut encore s’en passer des choses, dans 20/30 ans, le système aura peut être changer.

 

Le problème de REER ( pour ce que ça rapporte) c'est qu'il faut vraiment envisager le Canada comme du long terme et un projet de toute une vie, à partir du moment ou le moindre doute subsiste, il vaut mieux opter pour des comptes CELI ou à intérêts élevés. Les plan REER employeurs sont encore différents il me semble,  mais n'y a t'il pas une contrainte sur le temps avant de pouvoir retirer ses cotisations ?

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
15 minutes ago, Hei said:

 

J’ai oublié de poser la question la dernière fois mais pour ceux qui n’ont pas de voiture, comment faites vous ? A moins d’avoir une épicerie à côté, comment arrivez vous à vous ravitailler ? Peut être louer une voiture à la journée pour faire ses courses ou le taxi.

 

Le bon vieux caddie a roulette ? quand il s'agit des petites courses sinon Uber pour le retour cela coute moins cher que la location. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Hei a dit :

 

J’ai oublié de poser la question la dernière fois mais pour ceux qui n’ont pas de voiture, comment faites vous ? A moins d’avoir une épicerie à côté, comment arrivez vous à vous ravitailler ? Peut être louer une voiture à la journée pour faire ses courses ou le taxi.

 

Ici à Montréal : Communauto et Car2Go. Tu planifies et tu rush pour limiter le temps ...

Sinon avec trois épiceries à 50 m, les sacs et sac à dos.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 41 minutes, Sidji972 a dit :

 

Ben on ne compte pas rester plus longtemps que la durée de notre permis de travail temporaire en fait, le Québec on essaie, mais sur la durée pour nous ça ne va pas trop le faire côté retraite. C'est une interrogation que je me suis beaucoup posé dernièrement d'ailleurs tant je commence à voir les limites du système locale. D'autant qu'en tant que PTT on ne peut ouvrir de plan REER avant 12 mois et qu'en plus il y a un plafond. ?

 

C'est valable pour tous. Pour pouvoir cotiser à un REER, il faut avoir eu une déclaration de revenue Canadienne l'année précédente.

 

 

il y a 41 minutes, Sidji972 a dit :

 

Le problème de REER ( pour ce que ça rapporte) c'est qu'il faut vraiment envisager le Canada comme du long terme et un projet de toute une vie, à partir du moment ou le moindre doute subsiste, il vaut mieux opter pour des comptes CELI ou à intérêts élevés. Les plan REER employeurs sont encore différents il me semble,  mais n'y a t'il pas une contrainte sur le temps avant de pouvoir retirer ses cotisations ?

 

 

Pour le REER personnel, tu peux toujours retirer tes sous à tout moment. Des ton retour en France ou plus tard où à ta retraite, juste les impôts à payer lors du retrait.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je n'ai lu que la première page mais quel catastrophisme ! 60000$ brut à 4, ce n'est certes pas énorme, mais quand même  ce n'est pas si mal pour commencer. La bouffe 1400$ par mois ? Ah ça, si tu veux bouffer comme en France, bio, etc. ce sera même plus... Je ne comprends pas pourquoi les Français sont souvent si pessimistes, à les lire le Québec est très cher et tout est moins bon/moins bien qu'en France... 

 

Moi je dis que c'est très bien, 60000$ brut, pour commencer. À la condition de ne pas venir au Québec en se prenant pour le King que tout le monde attendait. Après, améliorez votre sort progressivement. Une fois le doigt dans l'engrenage, cela peut aller très très vite.

 

Si j'ai vraiment un conseil à vous donner, un seul: venez avec la RP ! Sans cela, vous allez en avoir des barrières... 

Edited by Mark-Beaubien
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
1 hour ago, Sidji972 said:

 

Le problème de REER ( pour ce que ça rapporte) c'est qu'il faut vraiment envisager le Canada comme du long terme et un projet de toute une vie, à partir du moment ou le moindre doute subsiste, il vaut mieux opter pour des comptes CELI ou à intérêts élevés. Les plan REER employeurs sont encore différents il me semble,  mais n'y a t'il pas une contrainte sur le temps avant de pouvoir retirer ses cotisations ?

 

 

Le REER rapporte ce que tu veux bien qu'il rapporte. C'est sûr que le mettre sur un placement à taux fixe de 1%, c'est s'assurer de perdre de l'argent à chaque année, ne serait-ce ce que du fait de l'inflation. Le mettre sur des placements plus profitables, ben ça rapporte quand même bien. Selon quand la retraite est prévue on peut jouer sur le risque.

 

C'est la même histoire avec les CELI, ça rapporte ce qu'on veut bien que ça rapporte.

 

Si tu repars dans ton pays, ce que tu as mis en REER n'est pas perdu, tu as juste à le sortir. Rien ne t'oblige à le garder à vie, alors même si tu es là temporairement, ça peut être une bonne stratégie fiscale, et qui peut s'avérer payante selon le placement choisi. Cumulé à ça, prévoir de le sortir au bon moment, donc pas forcément le jour de son départ, pour amortir les impôts, ça peut être un meilleur outil encore. 

 

Les REER ou fonds de pension abondes par l'employeur en plus de tes cotisations, sont aussi intéressants et je ne connais pas de cas où tu n'as pas le droit de récupérer ton argent et celui payé par l'employeur advenant un départ de la compagnie ou du pays. Par contre, il est possible que tu doives placer cet argent sur un compte bloqué dans le cas des fonds de pension, si tu restes au Canada, mais si tu pars à l'étranger, je ne sais pas si cette obligation s'applique.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 5 minutes, Hei a dit :

Je crois que tu es moins imposé si tu retires tes REER depuis la France 25% au lieu de 30% et + mais à vérifier.

 

Oui de ce que j'avais regardé tu as avantage quand tu es rentré d'attendre de n'avoir plus de déclaration d’impôt à produire au Canada et tout retirer d'un coup car tu ne paieras que 25 % d’impôts.

 

Sinon tu est imposé sur ton taux marginal ... 

Par contre si tu retires via le FEER à ta retraite, là cela s'ajoute à tes revenus et tu seras imposé dessus au taux moyen.

Edited by qwintine
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
2 hours ago, qwintine said:

 

Oui de ce que j'avais regardé tu as avantage quand tu es rentré d'attendre de n'avoir plus de déclaration d’impôt à produire au Canada et tout retirer d'un coup car tu ne paieras que 25 % d’impôts.

 

Sinon tu est imposé sur ton taux marginal ... 

Par contre si tu retires via le FEER à ta retraite, là cela s'ajoute à tes revenus et tu seras imposé dessus au taux moyen.

 

Exact. C'est pour ça que je mentionnais de les sortir au bon moment. Pas forcément le jour de son départ.

 

Disons que le REER peut vraiment être un bon outil d'optimisation fiscale. Rien n'oblige à recuperer dans ses impôts ses REER de suite, on peut reporter le montant, donc ça peut être intéressant quand on a un revenu plus bas de toujours acheter des REER mais de les utiliser dans ses impôts une année où on a des revenus plus gros.

 

Les prêts REER peuvent aussi être utilisés, avec précaution, mais selon les circonstances ça peut s'avérer très payant, sans même transporter la dette, avec le retour d'impôts ça peut suffire à tout rembourser immédiatement et à maximiser du même coup son allocation REER disponible (et donc capitaliser pour sa retraite au maximum possible). Ça se calcule et ça se réfléchit c'est sûr.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 14 minutes, Hei a dit :

Si on demande un prêt pour les REER, il faut être sûr d’avoir un remboursement équivalent ou supérieur au montant du prêt. Dans ce cas ci, est ce que les intérêts du prêt sont déductibles?

Non (malheureusement)...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
23 minutes ago, Hei said:

Si on demande un prêt pour les REER, il faut être sûr d’avoir un remboursement équivalent ou supérieur au montant du prêt. Dans ce cas ci, est ce que les intérêts du prêt sont déductibles?

 

Certains comptables les déduisent, à tort. Certains experts conseillers en placements en font aussi leur argument de vente. A tort.

 

Mais oui, si le retour d'impôt est plus faible que le crédit, ça ne vaut en théorie pas la peine - en théorie. Disons que ça peut quand même valoir la peine: par exemple, mettons que ton taux d'intérêt est de 3% mais ton REER placé rapporte 7% ... ça reste plus intéressant d'avoir cet argent en REER que de pas l'avoir du tout, même si tu payes 3% sur la partie que le retour d'impôts ne permet pas de rembourser. Comme c'est aussi un crédit remboursable en tout temps sans pénalité, temporairement ça peut le faire.

 

On s'entend que c'est un levier à utiliser avec précaution et que ce n'est pas pour tout le monde. Il faut vraiment bien calculer ça. Pour que ça vaille la peine il faut aussi avoir un beau montant de disponible pour remplir le REER, pas juste 1000$. 

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
8 minutes ago, Hei said:

Pour la partie remboursable en tout temps sans pénalité tu veux dire que c’est comme la marge de credit, tu rembourses ce que tu veux quand tu veux ?

 

Tu as un paiement fixe composé de capital et des intérêts. La différence avec la marge de crédit c'est que tu dois quand même payer du capital à chaque mois. Par contre, tu peux rembourser le capital en partie ou en totalité en tout temps.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
4 minutes ago, Hei said:

 

Ah ok merci.

 

Comme je suis en plein dans la déclaration des impôts, j’ai fait des simulations avec le logiciel genre si j’avais emprunté 10k en REER j’aurais eu un remboursement moindre donc,  il vaut mieux mettre dans les REER mais sans emprunter.

 

Oui et non.

 

Exemple.

 

Tu as 25,000$ que tu peux mettre en REER avec le cumul des années. Cette somme tu ne l'as pas disponible cash - ou mettons que tu l'as mais tu préfères la garder en liquidités / fonds d'urgence, plutôt que la "bloquer" en REER.

 

Tu empruntes 25,000$ en crédit REER. Mettons à 5%.

 

Les impôts te retournent 15,000$. Tu mets cet argent de suite dans le crédit. Il te reste 10,000$ à payer.

 

Pendant les 30 prochaines années, tes 25,000$ vont faire des bébés dès maintenant. Bébés qui rapporteront plus à chaque année, même si ils ont une croissance de 5% équivalente au taux d'intérêt de ton crédit, que ce que va te coûter les 10,000$ restants à payer. Ça va aussi te rapporter plus en 30 ans que si tu mets 25,000$ petit à petit en plusieurs années.

 

Puis si un moment tu as une rentrée d'argent, comme une prime, ou vente de maison, tu rembourses le restant des 10,000$ avec. 

 

Tu as maximisé la place disponible de tes REER et tu as maximisé les 30 prochaines années dès maintenant.

 

Le crédit ça peut faire peur, mais dans le cas des REER, ça peut s'avérer bénéfique. Simplement c'est pas bénéfique immédiatement, il faut se projeter pas mal dans le temps pour voir ce bénéfice-là.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, crazy_marty a dit :

 

 

Tu as 25,000$ que tu peux mettre en REER avec le cumul des années. Cette somme tu ne l'as pas disponible cash - ou mettons que tu l'as mais tu préfères la garder en liquidités / fonds d'urgence, plutôt que la "bloquer" en REER.

 

Tu empruntes 25,000$ en crédit REER. Mettons à 5%.

 

Les impôts te retournent 15,000$. Tu mets cet argent de suite dans le crédit. Il te reste 10,000$ à payer.

 

 

Encore là il faut faire attention au montant que les impôts te retournent... Parce que même si théoriquement tu as droit à 15 000 (dans ton exemple) si tu a payé moins de 15 000 d'impôts au fédéral tu n'auras pas un remboursement supérieur a ton imposition. Il faut quand même prévoir la somme que tu injectes en reer en fonction du remboursement possible.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
12 minutes ago, juetben said:

 

Encore là il faut faire attention au montant que les impôts te retournent... Parce que même si théoriquement tu as droit à 15 000 (dans ton exemple) si tu a payé moins de 15 000 d'impôts au fédéral tu n'auras pas un remboursement supérieur a ton imposition. Il faut quand même prévoir la somme que tu injectes en reer en fonction du remboursement possible.

 

On est d'accord. J'ai bien précisé avant que tout ça ça se calcule. C'est évident que ça dépend de chaque situation fiscale.

 

Mais disons que ça peut aussi permettre de placer du REER et préparer sa retraite, sans toucher à ses liquidités immédiates. Si tu as 10,000$ disponibles, ça vaut parfois plus la peine de les placer et de les garder disponible, tout en gagnant des intérêts, et tout en mettant 10,000$ que tu empruntes en REER, plutôt que bloquer tes 10,000$ en REER directement. Mais encore une fois, ça se calcule et se planifie.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 25 minutes, crazy_marty a dit :

 

On est d'accord. J'ai bien précisé avant que tout ça ça se calcule. C'est évident que ça dépend de chaque situation fiscale.

 

Mais disons que ça peut aussi permettre de placer du REER et préparer sa retraite, sans toucher à ses liquidités immédiates. Si tu as 10,000$ disponibles, ça vaut parfois plus la peine de les placer et de les garder disponible, tout en gagnant des intérêts, et tout en mettant 10,000$ que tu empruntes en REER, plutôt que bloquer tes 10,000$ en REER directement. Mais encore une fois, ça se calcule et se planifie.

Jongler entre celi et reer est quand même un bon moyen d'épargner quand tu as la capacité à le faire, perso j'ai de la difficulté à mettre beaucoup de reer (Ils sont au max toutefois!) à cause de mon fond de pension qui rend la partie que je peux cotiser vraiment faible... Donc pas gros retour d'impôts! donc je me tourne plus vers le celi mais la somme est quand même limitée. 

Link to comment
Share on other sites

Guest Ounnahi78

Question bête peut etre mais je prend le risque, quel est le pourcentage d'imposition sur le salaire à l'année ?

Quel sont les barêmes ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement