Jump to content

Recommended Posts

Moi je vous dirai juste qu'au final " La vérité est ailleurs......"

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que le cinéma est très présent a Vancouver (et sa région) et qu'il y a des tournages en tout genre toute l’année. Peut-être parce que la ville ressemble a n'importe quelle autre ville d’Amérique du Nord. Il n'y a pas vraiment de "symbole" comme Londres et Big Ben, Paris et sa Tour Eiffel, Rome et le Coliseum.... Le charme de Vancouver repose plus sur ses espaces verts, le cote montagne/ocean qui sont certainement plus propices aux studios de cinéma. D'ailleurs, des scènes du dernier "Mission Impossible" se sont déroulées a Vancouver alors que le film se déroule a Dubai ! Vive la magie du cinéma !

Bon je vous laisse, ils ont besoin de figurants pour la serie "Fringe" !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie
evangellion75

On parlait des prix pour se loger a Vancouver, compare a ma précédente ville, c'est ca le rapport. Heureusement que le Canada est une terre d'immigration et que "les maudits français" sont la pour relever le nombre au Quebec", car le Canada ne serait certainement pas au G8 actuellement, et donc s'appuyer sur une économie favorable.

:Crylol: C'est quoi le lien entre immigration et économie favorable ? Le Japon par exemple a une immigration très faible et a un niveau de vie supérieur de vie à plusieurs pays européens et a une supériorité technologique sur l'Europe dans beaucoup de domaines. La Corée a une immigration très faible et a une économie plus dynamique que celle de l'Europe, Europe qui est en crise et en déclin. De plus selon une étude, l'immigration importante dans un pays a tendance à faire baisser les salaires, l'inverse est vrai, lorsqu'il y a une pénurie de main-d'oeuvre, les patrons s'arrachent les employés et cette compétition entre employeurs pour attirer ou garder les employées fait augmenter les salaires et avantages sociaux de employés. Ton argumentation est totalement bidon.

Edited by mckenzie

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi le lien entre immigration et économie favorable ? Le Japon par exemple a une immigration très faible et a un niveau de vie supérieur de vie à plusieurs pays européens et a une supériorité technolique sur l'Europe dans beaucoup de domaines. La Corée a une immigration très faible et a une économie plus dynamique que celle de l'Europe, Europe qui est en crise et en déclin. De plus selon une étude, l'immigration importante dans un pays a tendance à faire baisser les salaires, l'inverse est vrai, lorsqu'il y a une pénurie de main-d'oeuvre, les patrons s'arrachent les employés et cette compétition fait augmenter les salaires et avantages sociaux de employés.

Totalement d'accord. On n'a même pas besoin d'une étude pour savoir cela.

En France comme ailleurs, les employeurs et les politiciens ont précisément voulu importer de la main d'oeuvre en vue de casser les mouvements ouvriers et de baisser les coûts de la main d'oeuvre, quitte à créer le chômage de masse qu'on peut à présent observer.

C'est une sorte de délire typiquement français de se transformer en chantre de la mixité multiculturelle. En l'occurrence il s'agit dans ce cas ci de transformer cela en un argument en faveur de Vancouver. Les "immigrants" qui ont la tête sur les épaules sont capables, par contre, de s'apercevoir que certaines villes sont déjà totalement saturées (d'immigrants) et que Vancouver en fait partie de façon encore plus évidente que, par exemple, Toronto ou Calgary. De plus, le caractère extrême-oriental d'une bonne partie des immigrants présents à Vancouver ne peut que renforcer la tendance à assimiler les conditions de travail à ce qui se fait habituellement de l'autre côté de l'océan pacifique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

Tu contredis une affirmation que je ne cesse de lire et d'entendre sur la CB.

Merci

Laisse-moi deviner....hum...que tu ne travailles que pour payer ton loyer, qu'il te faut 4 jobs ou 10 colocataires pour payer le loyer, que tout est tellement impossible ici.... :sleeping:

</p>:8): Il ne faut peut-être pas 4 jobs pour payer le loyer mais les loyers sont suffisamment chers pour que beaucoup QUITTENT Vancouver parce que les loyers et maisons y sont trop chers... Vancouver a un solde migratoire négatif, plus de gens quittent Vancouver que ceux qui y arrivent. Par exemple Mariko McDonald qui a quitté Vancouver pour Montréal parce que les loyers très chers à Vancouver...

Fièvre immobilière: quitter Vancouver

NICOLAS BÉRUBÉ

La Presse

(VANCOUVER) Pour la première fois en 40 ans, Vancouver est victime d'un solde migratoire négatif: les gens qui quittent la ville sont plus nombreux que ceux qui y arrivent. Les prix des maisons - les plus hauts du Canada et parmi les plus élevés du monde - sont, de plus en plus, vus comme étant problématiques. Voyage au coeur d'une ville au point d'ébullition.L'un des taudis les plus chers du monde est un bungalow blanc et vert, construit dans les années 50 au coin de la rue Balsam et de la 22e Avenue, à Vancouver.L'escalier du porche tombe en ruine. Les murs blancs sont sales. La clôture qui entoure la minuscule cour est en partie écroulée. Le terrain comprend un petit arbre malade, et fait à peine 17 mètres de largeur.Le tout est sur le marché pour 2 489 000$.Si le prix vous fait sourciller, vous ne venez pas de Vancouver. Ici, personne n'est surpris. En juin, le prix moyen d'une maison unifamiliale trônait à 1 215 265$, une hausse de plus de 800 000$ depuis 2001. Cela place Vancouver au sommet du palmarès des villes les plus chères du Canada, et même, selon certains analystes, du monde anglo-saxon, devant New York et Londres.Partout au Canada, la hausse faramineuse des prix de l'immobilier depuis 10 ans - un phénomène sans précédent dans l'histoire du pays - a transformé tout propriétaire en investisseur heureux de sa bonne étoile. À Vancouver, cette fièvre a atteint des sommets jamais vus.Cam Good, l'un des agents immobiliers les plus connus de Vancouver, se montre direct. À ceux qui s'inquiètent des prix, M. Good résume la situation ainsi:«Si vous ne voulez pas [payer les prix de Vancouver]... eh bien, peut-être que vous devriez aller vivre ailleurs. N'importe quelle ville aussi belle, aussi populaire, présentera ces ennuis. Ou bien vous voulez y vivre, ou bien vous ne voulez pas.»Plus cher que Hong KongDeirdre Marconato ne connaît pas Cam Good, mais ses propos lui sont familiers. Elle entend régulièrement ses voisins et connaissances dire que Vancouver est «le meilleur endroit du monde».«C'est une phrase très prétentieuse, mais c'est dit sans aucune gêne, c'est accepté comme une vérité immuable», dit-elle.Mme Marconato considérait elle aussi que Vancouver était un endroit idéal quand elle y est arrivée, en 2008. Son mari, qui fait une carrière internationale comme analyste financier, et elle avaient décidé de vendre leur appartement à Hong Kong pour déménager sur la côte ouest canadienne, d'où Mme Marconato est originaire. Ils voulaient s'établir avec leur fille dans un endroit accueillant, près de bonnes écoles, de l'océan et des montagnes.Quand La Presse l'a rencontrée dans sa maison du quartier cossu de Vancouver Ouest, à la fin juin, Mme Marconato était occupée à remplir ses dernières boîtes. Son aventure tirait à sa fin: après trois ans passés à Vancouver, la famille rentre à Hong Kong.Dès leur arrivée, les Marconato ont vu que quelque chose clochait. Pourtant à l'aise financièrement et habitués au coût de la vie de Hong Kong, ils ont été estomaqués lorsqu'ils ont vu le prix des maisons. Ils se sont tournés vers la location.Or, être locataire à Vancouver, c'est faire partie d'une sous-classe, a vite réalisé Mme Marconato. «Quand je dis aux gens que nous louons notre maison, leur regard change. C'est comme si c'était honteux d'être locataire», dit-elle.La vie de quartier dans Vancouver Ouest n'est pas non plus ce qu'elle imaginait. «Au moins 60% des maisons de mon quartier ont été vendues depuis deux ans. Plusieurs sont vides. Ça fait une ambiance très froide. Nous invitons les gens, mais on ne se fait jamais rendre la pareille. J'ai vécu à Londres, à Paris, à Singapour et à Toronto, et je n'ai jamais vécu une telle situation.»Vancouver Ouest n'est pas non plus à l'abri du crime: plusieurs fusillades de gangs ont eu lieu dans le quartier depuis deux ans. Un élève de l'école secondaire que fréquente sa fille a été poignardé devant l'école.Il y a quelques mois, un chasseur de têtes a pris contact avec le mari de Mme Marconato pour lui offrir un emploi à Hong Kong. La décision de partir s'est prise rapidement.Mme Marconato dit être déçue de voir son «rêve canadien» s'achever.«Je ne comprends pas comment les gens font pour vivre à Vancouver, dit-elle. À Hong Kong, la vie est chère, mais les salaires sont élevés. Ici, les emplois ne sont pas très bien rémunérés. Les gens doivent s'endetter massivement pour mener un train de vie normal. Ce n'est pas ce que nous voulons.»50% de DetroitMalgré son emplacement unique et la beauté de ses environs, Vancouver a l'économie d'une métropole nord-américaine de taille modeste.L'économie de Vancouver représente moins de 50% de celle de Detroit, selon PricewaterhouseCoopers. Les salaires y sont inférieurs à ceux de Toronto. Pourtant, en 2011, le prix moyen des logements représente 9,5 fois le revenu moyen des ménages, un sommet au Canada. (Les économistes estiment que le marché est sain quand les logements représentent en moyenne trois fois le revenu moyen des ménages.)Bien des gens attribuent la hausse des prix aux Asiatiques fortunés qui investissent sur la côte Ouest. Or, «l'invasion asiatique» semble être largement un phénomène anecdotique: un récent rapport de l'Urban Futures Institute, une firme de recherche de Vancouver, montre que, sur les 55 512 maisons vendues répertoriées en 2010, 195 ont été achetées par des gens en provenance de l'extérieur du Canada. Cela représente 0,4% des acheteurs cette année-là, l'une des plus actives de la décennie pour le volume des ventes, note l'analyste Andrew Ramlo.«Nos données contredisent les histoires et anecdotes qui circulent à Vancouver, selon lesquelles la demande des investisseurs étrangers est le moteur de la hausse importante des prix de l'immobilier», observe-t-il.Qui plus est, pour la première fois depuis que les données ont commencé à être compilées, en 1972, Statistique Canada a noté une baisse de l'immigration internationale en Colombie-Britannique, dans le dernier trimestre de 2010. Au total, 7353 résidents non permanents ont quitté la province, renversant une tendance à la hausse observée depuis des décennies. Cette baisse est unique, et il est trop tôt pour savoir si elle se répétera en 2011.Doutes sur la «fièvre»Chose certaine, le coût de la vie est de plus en plus montré du doigt par les gens qui quittent Vancouver.L'auteure et traductrice Mariko McDonald a quitté la ville, il y a trois ans et demi, pour déménager à Montréal. C'est le prix des loyers qui lui a donné l'envie de partir.«Le coût des loyers a perdu tout lien avec les salaires, dit-elle en entrevue téléphonique. Je dépensais de 60 à 70% de mon salaire pour me loger. Sortir dans un bar ou au resto était impossible. Je ne voyais tout simplement pas d'avenir pour moi là-bas.»

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201110/15/01-4457609-fievre-immobiliere-quitter-vancouver.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elle nous dit pas vraiment ou elle habitait, ni le montant du loyer, ni combien elle gagnait...

Comme indiqué plus haut, je n'ai jamais dépensé 70% de mon salaire dans le loyer, mais je n'ai jamais habité a Yaletown non plus.....Je ne me considère pas massivement endettée et je sors de temps en temps. Il y a certainement plein de gens qui sont dans mon cas aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh le revoilà l'autre avec ses articles decoupes dans les journaux et ses articles bancals que n'ont pour but que de l'encourager a venir polluer les topics. "Bidon", "mentalité française", et ben ouais, le français que je suis en a rien faire de machin MacDonald. Si tu savais comme je me contre-fou des statistiques. Et puis son pote (Robin des bois) qui vient le soutenir et baver sur la France et parler sur la main-d'oeuvre asiatique de Vancouver. Non mais on aura tout vu.

Si vous voulez vivre a partir de statistiques et vous dire : "oh ben y'a trop d'immigrants dans cette ville, je vais ailleurs" et bien tant mieux. Ca veut dire que vous n’êtes peut-être pas assez imaginatifs pour soutenir votre projet.

J'ai eu assez d’humilité mes premiers mois pour apprivoiser ma ville, apprendre, écouter et retenir. Me faire petit et grandir. Vous et vos certitudes, vous et votre Quebec, vous et votre éducation que vous mettez sans cesse en avant. Je sais d'ou je viens, je sais ce que je veux, et je suis motive pour vivre la vie que je me construis au jour-le jour. Je me leve tot, je travaille, je rentre tard le soir pour offrir une belle vie a ma famille. Et je pourrai le faire n'importe ou. Toronto, Montreal, New York, je le ferai. Et franchement, me faire juger par des inconnus qui sont juste la pour dire "les francais c'est des cons", ca me fais sourire. Un peu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

et ben ouais, le français que je suis en a rien faire de machin MacDonald. Si tu savais comme je me contre-fou des statistiques.

:innocent: Les statistiques sont importantes parce qu'elle reflètent une RÉALITÉ. La réalité c'est que Vancouver a un solde migratoire négatif...et que les maisons et loyers sont très chers à Vancouver et que plusieurs comme Mariko McDonald quittent ( ou ont quitté ) Vancouver pour cette raison. Je pense que c'est une information importante pour les futurs immigrants au Canada.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour je suis a la recherche de renseignement pour le visa je sais pas si je suis bien au bon endroie mes sa fait un moment que je tourne en rond pour savoir si je peut partir au canada sans visa je reste en France et je doit aller rester par la j'ai fait la connaissance d'une personne la bas mes elle ne sais pas non plus ce que je doit faire je devraie partir avec mon fils de 12 ans pour le mois de Novembre merci de votre réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour je suis a la recherche de renseignement pour le visa je sais pas si je suis bien au bon endroie mes sa fait un moment que je tourne en rond pour savoir si je peut partir au canada sans visa je reste en France et je doit aller rester par la j'ai fait la connaissance d'une personne la bas mes elle ne sais pas non plus ce que je doit faire je devraie partir avec mon fils de 12 ans pour le mois de Novembre merci de votre réponse

Si tu as un passeport europeen biometrique, pas besoin de VISA si tu viens en tant que touriste. Forcement, pas le droit de travailler, pas le droit d'inscrire ton fils a l'ecole, juste le droit de jouer a la touriste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai pas encore de passeport mes je doit faire ma vie en principe la bas donc a savoir si je peut obtenir un visa sur place ou ce que je doit faire mon fils doit obligatoirement aller a l'ecole

merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai pas encore de passeport mes je doit faire ma vie en principe la bas donc a savoir si je peut obtenir un visa sur place ou ce que je doit faire mon fils doit obligatoirement aller a l'ecole

merci d'avance

Sans VISA c'est 6 mois maximum en tant que touriste, et pour la couverture sociale en cas de maladie il faut avoir une assurance privee.

Pour venir vivre au Canada, il n'y a que la procedure classique d'immigration ou le parrainage et dans ce dernier cas, il faut justifier d'au moins un an de vie commune il me semble.

Faire les demarches une fois sur place cela est possible il me semble, mais tu n'as pendant ce temps aucun statut au Canada donc ni le droit de travailler niu le droit d'envoyer ton fils a l'ecole. De plus si la personne que tu rejoins n'est pas le pere, il te faut une autorisation officielle du vrai pere pour aller vivre hors de France avec ton fils. http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/parrainer/index.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui mes si on fait une demande de parainage est ce que mon fils peut aller a l'ecole quand méme et mercie pour le lien je pense que sa va m'aider

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui mes si on fait une demande de parainage est ce que mon fils peut aller a l'ecole quand méme et mercie pour le lien je pense que sa va m'aider

Si tu n'as pas de visa de resident permanent ou de travail temporaire, tu ne pourras pas inscrire ton fils a l'ecole, meme avec une demande de parrainage en cours. Faire une demande ne signifie nullement que tu es autorisee a t'installer, travailler etc...en attendant la decision finale. La procedure prend en general quelques annees.

Share this post


Link to post
Share on other sites

peut on obtenir ce visa au canada méme ?

je doit vraiment partir pour fin Novembre on m'attend la bas

je doit aller vivre chez mon ami la bas

ses impossible d'attendre plusieur année

Share this post


Link to post
Share on other sites

Desolee il faudra attendre quelques temps avant d'avoir le visa! Tout le monde est soumis aux memes regles. Tu peux venir en touriste, ce qui signifie que tu ne peux pas travailler et que ton fils ne peut pas aller a l'ecole.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui mes pour combien de temps car je doit y vivre la bas

et le visa je peut le faire au canada méme ou pas ?

mon ami ne va pas m'attendre eternelment

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux venir en touriste pour 6 mois, en principe, sans avoir besoin de visa.

Pour ce qui est de la demande de parrainage, je ne suis pas une specialiste de cette question. Regarde dans la section "parrainage" de ce site.

Aussi, ton "ami" est implique dans les demarches, cela n'est pas quelquechose que tu fais toute seule. Il devra remplir des papiers aussi et repondre a des questions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

slt blueburry , j voulais bien savoir pour un titulaire d'un doctorat en géologie pe t'il trouvés une façons devenir au canada dans un contexte de recherche ... est il possible ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

slt blueburry , j voulais bien savoir pour un titulaire d'un doctorat en géologie pe t'il trouvés une façons devenir au canada dans un contexte de recherche ... est il possible ???

Oui c'est possible. La géologie est un domaine recherché ici au vu de toutes les ressources naturelles. Par contre c'est reglementé. Dans un contexte de recherche, post-doc, regarde du coté d'UBC -University of British Columbia- & SFU a Vancouver et UVIC pour Victoria. Ce sont les seules universités delivrant des doctorats en géologie et qui ont des programmes post-doc. Il faudra probablement faire évaluer ton doctorat étranger pour voir s'il correspond a un doctorat ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Frsely
      Bonjour à tous ! Je fais appel à vous car je suis vraiment perdu et c'est très urgent... 
       
      Je fais actuellement mes études de droit en France et je prépare un dossier Bci pour passer un an au Québec. 
      Le problème est que je n'arrive pas à me décider entre l'université Laval et L'UQAM... 
       
      Tout d'abord je voulais savoir au niveau des cours de droit laquelle est la plus réputé ? Je trouve toujours l'université Laval dans les classements mais jamais L'UQAM... 
       
      Ensuite au niveau de l'université en elle même laquelle me conseillez-vous ? Niveau ambiance, divertissement etc... Je dois aussi avouer que je trouve l'université Laval juste magnifique ! 
       
      Et ensuite au niveau de Montréal et Québec ? La le choix est vraiment compliqué... Est ce qu’il y a de quoi faire à Québec ? Parce que j'imagine qu'à Montréal cela doit forcément beaucoup bouger. Après je le dis que québec est magnifique avec beaucoup de nature juste à côté mais j'ai peur de passer à coter de quelque chose en n'allant pas à Montréal mais je peux toujours y aller le week-end donc voilà je suis perdu...
       
      Ainsi donc entre les deux pour une petite étudiante française qui vient passer une année au Québec pour ses études de droit, vous me conseillerez quoi ? 
       
      Je vous remercie en espérant que vous puissiez me sauver de ce choix juste horrible à faire haha! 
    • By Socra
      Bonjour à tous,
       
      Je viens créer un post ici parce qu'après avoir fouillé les FAQ et questionnaires du site de l'immigration canadienne, je n'arrive pas à trouver de réponse claire. Sans compter le fait que l'ambassade du Canada à Paris refuse tout entretien, même pour des renseignements.

      Voici ma situation:

      J'ai 23 ans, tout juste diplômé d'une école d'ingénieur publique (Télécom ParisTech), ce qui complète mes 5 années d'études post-bac. Je suis en CDI dans une société d’électronique française en tant qu'ingénieur logiciel embarqué.
      L'entreprise en question est d'accord pour que je travaille en remote depuis Vancouver à partir d'Octobre 2019 sans conjoint(e) ni enfant. Cependant je dois m'occuper des démarches d'immigration. Pour l'instant je viens d'obtenir mon AVE. Si j'ai bien compris, ce dernier me permet de rester 6mois sur le sol Canada sans soucis. Seulement je compte au moins rester 2 années à Vancouver. J'ai l'impression que cela ne suffira pas.
       
      Et à partir de là, je ne sais pas quel démarche entamer. Techniquement j'y vais avec un emploi déjà assuré mais pas pour une entreprise Canadienne.
      Du coup 1ere question : Ai-je besoin d'un permis de travail ?
       
      J'ai bien compris que le statut d'ingénieur est régit par l'ordre des ingénieurs de la BC.
      Étant donné ma situation, 2eme question : Ai-je quand même besoin de faire une demande d'enregistrement auprès de cet ordre, même si je ne travail pas pour une entreprise Canadienne ?
       
      Pour info je viens de m'inscrire au TCF pour le français et l'IELTS pour l'anglais. Je sais que ces certifications sont reconnues par l'immigration canadienne et je me dis que ça pourra toujours être utile, malgré les 220€ et 235€ respectifs de frais de dossier. Aïe.
       
      Enfin question 3 : Quels sont les types de contrat possible pour un profil comme le mien du point de vu de mon employeur ? Je ne connais que le VIE et le statut d'expatrié (même si je ne comprends pas vraiment la vrai définition de ce dernier ni ce qu'il implique)
       
      Merci d'avance pour votre aide, je ne sais vraiment plus ou chercher ?
       
      Cordialement

      AL
       
    • By 2Mille
      Bonjour
      Je cherche des personnes à vancouver qui pourons m'aider au niveau des contacts avec des entreprises dans le cadre de la mobilité francophones
      Merci
    • By zomorrod
      Bonjour à tous,
       
      Actuellement, je me renseigne sur le CANADA (vraiment je débute sur le sujet) dans le cadre d'un éventuel projet d'immigration. Parmi les régions étudiées je suis intéressé par la Colombie-Britannique et en particulier Vancouver et Victoria. Bien évidemment, parmi les éléments étudiés je cherche à avoir une connaissance sur les prix des maisons et globalement le marché d'immobilier. Sur Google j'ai trouvé quelques sites d'annonce et très vites je me suis aperçu que les prix à l'intérieur de la ville de Vancouver sont très élevés aussi bien pour l'appartement que pour une maison. A vrai dire, ça ne m'a pas surpris, car je trouve que c'est plus ou moins la même situation de nos jours, un peu partout dans le monde en ce qui concerne le prix d'immobilier dans les grandes villes. Du coup, je me suis dit si je m'éloigne du centre et je cible des banlieues de Vancouver, j'aurais peut-être, plus de chance à trouver des opportunités plus abordables. Pour l'instant, je considère un budget de 300000 à 350000 euros pour acheter une maison (au moins 3 chambres à coucher) dans une banlieue de Vancouver (idéalement max 1 heure et demie de Vancouver par le transport en commun).
       
      Je voulais donc savoir, est-ce qu'à votre avis, avec ce budget, c'est réaliste ou pas du tout? Je cherche quand-même une région bien classée d'un point de vue de la sécurité avec un niveau raisonnable de commerces et des transports en commun (surtout la sécurité pour moi est très importante).
       
      Donc si vous avez des quartiers dans la ville ou des banlieues à suggérer (que ça soit pour Vancouver ou Victoria) ainsi des liens vers des sites d'annonces que vous préconisez, je vous écoute!
       
      Merci d'avance,
    • By Tirigolo
      Bonjour,
       
      J'ai créé un sujet identique mais malheureusement pleins d'incohérences, faute d'avoir envoyé mon message sans l'avoir préalablement relu...
      Le message ci-dessous corresponds donc au message d'origine mais corrigé.
       
      Je m'appelle Thierry, j'ai 39 ans, je suis marié et j'ai deux petites filles de 3 ans 1/2 et 14 mois. 
      Si tout se passe bien, notre petite famille devrait débarquer dans la belle province et plus précisément dans la ville de Québec, en juillet 2019.
       
      Nous préparons donc notre arrivée et nous nous renseignons actuellement sur la future école de notre grande fille.
      Nous avons choisi de la mettre dans le publique, pour facilité son intégration et c'est précisément là que nous aurions besoin votre aide. 
       
      Connaissez vous ou avez vous entendu parler d'école(s) publique particulièrement bonne(s) (surtout en terme de pédagogie, de respect/écoute de l'enfant, d'activités; etc...) sur Québec ville, Ste Foy , Sillery et Cap rouge?
      Ça serait vraiment sympa de nous donner quelques noms
       
      Nous avons une autre problématique : notre fille aînée aura 5 ans le 24/12/2019,  cela signifie qu'elle ne pourra pas faire sa rentrée en pré-scolaire lors de notre arrivée (du moins dans le publique). C'est pour cette raison que l'on vous demande des noms de bonnes écoles. Nous demanderons aux écoles en question si elles peuvent ou non faire une exception avec notre fille, qui aura déjà fait sa petite et moyenne section en France
       
      Si aucune n'accepte, nous partirons sur le privé. 
       
      Merci d'avance pour votre aide.
    • By Adamc06
      Bien le bonjour/bonsoir
       
      Je suis un lycéen français pour le moment en première économique et sociale , cependant je ne me plais pas du tout en France et ne jure que par les USA.
      J'ai été dopé aux séries américaines depuis tout petit (Desperate housewives , les feux de l'amour , Dallas, et pleins d'autres...) , mes proches m'ont toujours ventés tous ce que ce pays possédait et j'ai toujours vu l'Amérique comme un pays merveilleux , je me suis fabriqué mon petit American Dream et ne rêve que de partir vivre la bas le plus tôt possible.
      J'ai déjà l'avantage de disposer de la nationalité américaine (je suis Franco Américain) je suis né la bas dans l'état de l'Ohio , et ma mère est Américaine (Je lui parle de temps en temps mais rarement , c'est une mère porteuse)
       
      Donc pour en revenir à mon projet d'immigration afin d'être au maximum dans la réalité et moins dans le petit rêve que je me suis créer je viens ici pour récupérer des témoignages et trouver des réponses a certaines questions que je me pose déjà
       
      Tout d'abords , je n'ai aucune idée du métier que je souhaite faire , j'ai toujours pris la filière générale jusque la en ayant des résultats très moyens , en seconde j'ai décidé de prendre la voie économique et sociale mais arrivé en première mes résultats ont chuté jusqu'à maintenant ou je crains pour mon bac , je me suis donc dis qu'il fallait que j'arrête ma tentative désespérée et cherche des solution a la question , j'aimerai savoir quel métier puis-je faire dans un premier temps qui nécessite peu de formation et qui accepterait de recruter un franco-américain parlant à peu près correctement la langue ? Je ne souhaite pas gagner des cents et des milles , j'aimerai juste pouvoir vivre sans problèmes financiers. J'ai pensé a la police ou les pompiers , mais j'imagine que ça nécessite quand même un formation de quelques années ou un diplôme comme le bac ?
      Sinon j'ai pensé a me réorienter en France dans un bac hôtelier avant de partir car il me semble que là bas le savoir faire français dans l'hôtellerie et dans la restauration est plutôt apprécié cependant je ne souhaite vraiment pas passer ma vie la dedans , est il possible de se réorienter dans quelque chose si je choisis cette option ?
       
      En ce qui concerne ou j'aimerai vivre , je me suis plusieurs fois posé la question et franchement je n'ai vraiment pas d'attirance particulière pour un état , je veux juste pouvoir avoir du soleil et une température correcte car vivant actuellement dans le sud de la France , je ne suis absolument pas habitué au froid mais plutôt a un climat méditerranéen, auriez vous des états ou villes a me conseiller en particulier ?
       
       
      Je n'ai plus trop d'autres idées de quoi aborder , mais j'aimerai beaucoup obtenir des témoignages de français étant partis aux USA .. Quels ont été les difficultés que vous avez rencontrés ? Maintenant que vous y êtes quels sont les défauts que vous pouvez reprocher a ce pays ? Au niveau de la santé et des médecins , est ce la même chose qu'en France ? Le prix de l'eau , de l'électricité , des locations et des forfaits téléphonie/internet , est il convenable ?
      Je suis prêt a entendre tous les conseils et propositions que vous direz , j'aimerai vraiment réussir a bien ce projet et pouvoir partir le plus tôt possible
      Merci beaucoup d'avance a tout ceux qui partageront ce qu'ils savent !
    • By immigrer.com
      18/01/2018 Les loyers sont maintenant plus élevés à Toronto qu'à Vancouver | 
       
      Ceux qui se cherchent un appartement à une chambre à Toronto doivent maintenant payer plus cher en moyenne (2100 $ par mois) qu'à Vancouver (1990 $ par mois), selon les chiffres de Padmapper, un site web qui répertorie les logements à louer.
       
      Un texte de Philippe de Montigny
       
      Marc-André Giasson, 26 ans, peine à trouver un nouvel appartement. Il doit déménager le mois prochain, car son propriétaire a vendu le condo qu’il louait. « Quand je cherchais il y a un an, un studio tournait autour de 1450 $ à 1500 $. Maintenant, je ne trouve rien de disponible en dessous de 1650 $ », dit-il.
       
      De plus en plus de jeunes professionnels choisissent d’habiter chez leurs parents ou en colocation, souligne-t-il. Le nombre d’appartements disponibles a d’ailleurs atteint un creux historique, avec un taux d’inoccupation de 0,3 % au dernier trimestre de 2017, selon Urbanation Inc. 
       
      « C'est décourageant. Ce que je trouve difficile à concevoir, c’est comment on peut laisser le marché aller de cette façon-là » — Marc­André Giasson Les mesures provinciales exacerbent­elles la hausse des loyers ? Selon des agents immobiliers, adopté par la province l'an dernier exacerbe en fait la hausse des loyers, en réduisant l’offre sur le marché.
       
      source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1078707/2100-par-mois-loyer-toronto?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
    • By Ficelle
      Bonjour à tous!
      Quelqu’un pourrait-il me donner des infos sur le type de climat en Estrie hors hivers en Estrie, par exemple Granby ou Sherbrooke?
      Je ne trouve pas trop d'infos sur le sujet.
      Infos ou une comparaison ?
      Pour les sorties, les activités extérieures?
       
      Je vous remercie
       
    • By nhostyn
      Bonjour à tous,
       
      Je suis arrivée le 7 décembre à Vancouver et ai obtenu mon visa temporaire sans difficulté à la douane.
      Heureuse comme tout, je parcours mon document avant de me rendre compte qu'il est inscrit en condition "interdiction de fréquenter un établissement scolaire ou de suivre un cours théorique, sauf autorisation". 
      Cela ne m'enchante pas du tout car je comptais suivre une formation en part-time de Vanarts en "Video Production" afin de compléter mon master universitaire belge.
      Savez-vous s'il m'est tout de même possible de m'y inscrire? J'ai pu lire sur d'autres forums que, si la formation faisait moins de 6 mois, il n'y avait pas de souci, mais j'aimerais en avoir le coeur net avant de payer les 995$CAD d'inscription... Et si cela ne m'est pas permis, sauriez-vous à qui je dois m'adresser afin de demander une autorisation?
       
      Je m'excuse d'avance au cas où cette question aurait déjà été posée ailleurs sur le site.
       
      Je vous remercie pour vos réponses!
       
      Natacha
    • By Harmony
      Bonsoir,
      J'arrive en décembre sur Vancouver, à Coquitlam exactement et je voulais savoir si il y avais une fille qui serais intéressez pour louer à 2 une petite maison ou appartement avec 2 chambres histoire d'amortir les frais..
      Merci de me contactez en mp pour en parler!
       
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines