Jump to content

3 ans au Québec - Déception


Recommended Posts

  • Habitués

Je te suggère de voir avec les normes du travail du Qc... Le gars semble un exploiteur de premiere...

http://www.cnt.gouv.qc.ca/ fais une plainte!

À partir d'aujourd'hui le salaire minimum est de 10,15 $/h il n'a pas le droit de te payer moins, tu n'es pas employé comme cueilleur à la piece Mexicain.... Si tu fais des heures supp il doit te les payer, sinon tu ne les fais pas. Ecoute ya des boulots etudiants qui rapporte plus! Criss ton camp de là et vite! :)

Si tu es parrainé tu peux travaille ou tu veux.....

Edited by Maskoutaine
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

La grosse différence entre Canada et la France est simple: L'immigration en Canada est sélectionnée, en France NON. Le petite preuve, allez à la Préfecture ou Sous-préfecture, pour faire même la démarche du permis de conduire, et vous verrez. Ou pensez, que pour un Canadien, un Australien, un marocain, un chinois...etc....venir s'installer en France est facile? à Paris peuvent flipper avec les prix des loyers, peuvent flipper avec les salaires minables qui paie l'administration publique(AP=HP) aux infirmiers/infirmières par exemple avec des horaires de fous et une charge de travail insupportable. Peuvent aussi flipper avec la charge fiscale (pour quoi les riches , les cadres, les gens des affaires,les gens diplômés qui sortent des bonnes écoles partent de la France?????? peuvent flipper avec la lourdeur administrative.......Et surtout arrêtez de vous plaindrez, Typical French, si le Québec ne vous plaisez pas, prenez l'avion et rentrez, personne ne vous retient au Canada. L'immigration doit se réfléchir, ce n'est pas avec un coup de tête, que moi, j'ai décidé de prendre mes valises et partir dans quelques mois. Et j'aime mon pays, la France, mais il faut être réaliste et accepter la vérité. La France va très mal, crise économique, crise de valeurs, crise de tout et la crise Européenne ne fait que continuer, elle n'est pas finie. Toute l'Europa va mal....................

Bonjour Sophie '' La grosse différence entre Canada et la France est simple: L'immigration en Canada est sélectionnée, en France NON '' je t'accorde que la France est un grand pays d'immigration tout comme les autres pays developpés les USA, Allemagne, Engletérre et le Canada également, par contre je pense que tu te trompes si tu pense que la France est plus fléxible que le Canada, dans l'accéptation des immigrés, peut étre y en a plus en France en matiére de nombre pour des raisons historique, économique et de proximité géographique avec les pays de provenance, mais la politique de la France en matiére d'immigration est beaucoup plus dure par rapport au Canada et pour éxemple la circulaire de Claude Géant qui empéche les employeurs Français d'embaucher un étudiant étranger à l'issus de ses études en France quel que soit son talent(aéronotique spaciale, chimie, biologie, et nucléaire) et cétte lois à provoqué un tolé de contéstations auprés de la communauté universitaire, heureusement que cette dérniére a été abrogé par manuel vals, c'est trés dure d'avoir sa régularisation en France contrairement au Canada, y a beaucoup de moyens pour le faire au Canada, RP, Parainage, Etudes et autorisation de travail... en France c'est un parcours de combatant méme quelqu'un qui vit en situation irriguliére il lui faut 10 ans de présence et des conditions innaccéssible CDI, Salaire, logement etc pour le regroupement familliale n'en parlant pas, en plus c'est toi méme qui as donné un argument de mauvais accueil des immigrés dans les préféctures, moi pour renouveler ma carte de séjour je me planque dans la queu depuis 4 h du matin debout, au froid, la pluie pour l'ouverture de 9h00, et on est mal accueillit par les guéchetiers, immagines la suite. Salutations

Link to comment
Share on other sites

Comme tu dis, pour des raisons historiques, peut être toi, tu, a plus de facilité pour pouvoir rester en France, je ne sais pas, mais, je pense que s'établir dans ton pays ne doit pas être facile non plus, si j'arrive en tant que française, je ne sais pas. Quand je dis, que en France, l'immigration n'est pas sélectionné, je voudrais dire, qu'il faut passer quelques heures à la préfecture et voir la population et écouter leurs histoires, parfois incroyables, de lutte et de sacrifice. Je peux te dire, que j'ai travaillé dans une clinique et la dame qui faisait le ménage, elle ne savait pas lire ni écrire et elle n'avait non plus l'opportunité d'apprendre, je ne pense pas que en France faire des études est donné à tout le monde (question économique, les grandes école coutent très chers). Tout le monde a le droit de s' améliorer. Il y a des gens, qui se plaindraient de tout, pour ça je dis Typical french. La France n'est pas parfaite non plus, et le Canada non plus, au moins au Canada, je pense que j'aurais une opportunité d'évoluer que en France, je n'aurais peut être jamais à cause de la crise, de la mentalité française, je ne sais pas. Malheureusement, la France est aussi un pays où, la classe sociale compte énormément. la différence de clases se voit partout. Regarde, seulement, las cités de la banlieue, le taux de chômage, les opportunités de faire des études. Je ne voudrais pas que mes enfants, grandissent dans un pays pareil . Je voudrais leur donné une opportunité. Je le vois avec mes patients à l'hôpital, que parfois la famille viennent pour poser une question sur le patient, et me racontent qui si le frère est journaliste, que si la sœur est avocat, par exemple et à la fin ils se rappellent pas de la question sur le patient, après de me raconter la généalogie de la famille et tout le circuit social. Et je me demande: ils viennent pour me dire qui sont de gens d'argent ou simplement pour dire n'importe quoi? pour dire qu'ont du pouvoir? Je ne sais pas. J'espère trouver des gens plus normaux au Québec. Salut

Edited by sophie1973
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonne chance Sophie , réussir est tout le mal que l'on te souhaite. :flowers:

Link to comment
Share on other sites

Comme tu dis, pour des raisons historiques, peut être toi, tu, a plus de facilité pour pouvoir rester en France, je ne sais pas, mais, je pense que s'établir dans ton pays ne doit pas être facile non plus, si j'arrive en tant que française, je ne sais pas. Quand je dis, que en France, l'immigration n'est pas sélectionné, je voudrais dire, qu'il faut passer quelques heures à la préfecture et voir la population et écouter leurs histoires, parfois incroyables, de lutte et de sacrifice. Je peux te dire, que j'ai travaillé dans une clinique et la dame qui faisait le ménage, elle ne savait pas lire ni écrire et elle n'avait non plus l'opportunité d'apprendre, je ne pense pas que en France faire des études est donné à tout le monde (question économique, les grandes école coutent très chers). Tout le monde a le droit de s' améliorer. Il y a des gens, qui se plaindraient de tout, pour ça je dis Typical french. La France n'est pas parfaite non plus, et le Canada non plus, au moins au Canada, je pense que j'aurais une opportunité d'évoluer que en France, je n'aurais peut être jamais à cause de la crise, de la mentalité française, je ne sais pas. Malheureusement, la France est aussi un pays où, la classe sociale compte énormément. la différence de clases se voit partout. Regarde, seulement, las cités de la banlieue, le taux de chômage, les opportunités de faire des études. Je ne voudrais pas que mes enfants, grandissent dans un pays pareil . Je voudrais leur donné une opportunité. Je le vois avec mes patients à l'hôpital, que parfois la famille viennent pour poser une question sur le patient, et me racontent qui si le frère est journaliste, que si la sœur est avocat, par exemple et à la fin ils se rappellent pas de la question sur le patient, après de me raconter la généalogie de la famille et tout le circuit social. Et je me demande: ils viennent pour me dire qui sont de gens d'argent ou simplement pour dire n'importe quoi? pour dire qu'ont du pouvoir? Je ne sais pas. J'espère trouver des gens plus normaux au Québec. Salut

je t'éspère beaucoup de réussite dans ton parcours t'es la bienvenue dans mon pays , coté administratifs t'aurais pas beaucoup de problémes et la bonne chose que vous avez en France c'est que vous étes les bienvenue à tout moment et beaucoup de Français rerentre au pays aprés des éxpériences à l'étranger, tiens nous au courant de tes nouvelles. à bientot

Link to comment
Share on other sites

:sorcerer::sorcerer: Bonjour Galaxy,

J'ai des collègues de travail et des bons amis et amies Algériens. Vous êtes très famille, je suis invitée parfois à manger chez la familles de certains et certaines de mes amitiés Algériennes, et je me sens vraiment, entourée et en famille. Le côté religion, ils connaissent, mon avis, je ne suis pas pratiquante de la religion catholique, et ça reste claire entre eux et moi. Je respect votre religion, vos croyances et je suis très contente d'avoir des amis et amies de toutes les croyances et religions. Et je pense que le Québec est la société idéale pour moi, société multiculturelle et libre.

Salut

Sophie

:bye:

Edited by sophie1973
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

La grosse différence entre Canada et la France est simple: L'immigration en Canada est sélectionnée, en France NON. Le petite preuve, allez à la Préfecture ou Sous-préfecture, pour faire même la démarche du permis de conduire, et vous verrez. Ou pensez, que pour un Canadien, un Australien, un marocain, un chinois...etc....venir s'installer en France est facile? à Paris peuvent flipper avec les prix des loyers, peuvent flipper avec les salaires minables qui paie l'administration publique(AP=HP) aux infirmiers/infirmières par exemple avec des horaires de fous et une charge de travail insupportable. Peuvent aussi flipper avec la charge fiscale (pour quoi les riches , les cadres, les gens des affaires,les gens diplômés qui sortent des bonnes écoles partent de la France?????? peuvent flipper avec la lourdeur administrative.......Et surtout arrêtez de vous plaindrez, Typical French, si le Québec ne vous plaisez pas, prenez l'avion et rentrez, personne ne vous retient au Canada. L'immigration doit se réfléchir, ce n'est pas avec un coup de tête, que moi, j'ai décidé de prendre mes valises et partir dans quelques mois. Et j'aime mon pays, la France, mais il faut être réaliste et accepter la vérité. La France va très mal, crise économique, crise de valeurs, crise de tout et la crise Européenne ne fait que continuer, elle n'est pas finie. Toute l'Europa va mal....................

simplement les USA ne vont pas très bien et le Canada dépend en grande parti des USA qui est sont 1er partenaire commerciale... donc votre rhétorique est correct mais ne pensez pas que de l'autre coté de l'atlantique chose vont très bien demandé au oublié de Buffalo ce qui en pense... bref chaque avis compte je vous le concède mais dire que la France va mal est un faite réel et avérer mais ne croyez pas que le Canada ne connais pas la crise...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

simplement les USA ne vont pas très bien et le Canada dépend en grande parti des USA qui est sont 1er partenaire commerciale... donc votre rhétorique est correct mais ne pensez pas que de l'autre coté de l'atlantique chose vont très bien demandé au oublié de Buffalo ce qui en pense... bref chaque avis compte je vous le concède mais dire que la France va mal est un faite réel et avérer mais ne croyez pas que le Canada ne connais pas la crise...

Amen!! Quelqu'un qui dit des choses censées et ne porte pas de lunettes rose!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bonjour,

La grosse différence entre Canada et la France est simple: L'immigration en Canada est sélectionnée, en France NON. Le petite preuve, allez à la Préfecture ou Sous-préfecture, pour faire même la démarche du permis de conduire, et vous verrez. Ou pensez, que pour un Canadien, un Australien, un marocain, un chinois...etc....venir s'installer en France est facile? à Paris peuvent flipper avec les prix des loyers, peuvent flipper avec les salaires minables qui paie l'administration publique(AP=HP) aux infirmiers/infirmières par exemple avec des horaires de fous et une charge de travail insupportable. Peuvent aussi flipper avec la charge fiscale (pour quoi les riches , les cadres, les gens des affaires,les gens diplômés qui sortent des bonnes écoles partent de la France?????? peuvent flipper avec la lourdeur administrative.......Et surtout arrêtez de vous plaindrez, Typical French, si le Québec ne vous plaisez pas, prenez l'avion et rentrez, personne ne vous retient au Canada. L'immigration doit se réfléchir, ce n'est pas avec un coup de tête, que moi, j'ai décidé de prendre mes valises et partir dans quelques mois. Et j'aime mon pays, la France, mais il faut être réaliste et accepter la vérité. La France va très mal, crise économique, crise de valeurs, crise de tout et la crise Européenne ne fait que continuer, elle n'est pas finie. Toute l'Europa va mal....................

la France va très mal... moi je vois le Canada et je dis qu'il va nul part.

L'Europe s'en sort beaucoup mieux que l'Amérique du Nord.

La différence est dans l'approche: au Canada même si le bateau est entrain de couler on nous dira que tout va bien que c'est le meilleur bateau du monde avec le 3 ème meilleur moteur du moonde selon une étude grotesque et le 2 ème meilleur équipage équipage du monde ect... Si le bateau flotte et qu'il devient de plus en plus luxueux on nous en informera tout en nous cachant les 1ère classe.

En Europe latine, des peuples libres et instruits, on va chercher à destabiliser l'opinion en disant que tout va s'effondrer qu'il faut arrêter d'être libre et humaniste, qu'il faut passer des lois faire des concessions pour sauver les actionnaires de Wall Street dans leur fuite vers le Qatar...

Link to comment
Share on other sites

Ah bon?????????????????????????? le taux de chômage explose en France, explose en Espagne, explose en Italie, explose en Portugal.... La Suisse, va couper les permis de travail pour les travailleurs espagnols, italiens et portugaises, entre autres. UK, pense le faire aussi. La dette de la France prends le 100% de son PIB. Danemark, vient aussi de fermer leurs frontières à l'immigration. Regardez, les TJ, de France 24H et France 1, n'importe et regardez, la réalité de l'Europe. Les USA, vont sortir de la crise, cela va prends du temps, mais va se faire. Europe, avec la taux de natalité plus bas, sera une grande maison de retraite. Et qui va payer les retraites, qui va payes les impôts, les services publics????Arrêtez, de vouloir couvrir "le soleil avec un doigt" ......Pour quoi, les gens qui peuvent quittent la France, l'Europe??, Je ne dis pas, que le Canada soit le paradis, mais son croissance économique est évident.

Si avez l'occasion, lisez l'article de L'Express intitulé: Pourquoi ils quittent la France? Il n'y pas que les riches! Jeunes ,artistes, chercheurs ,cadres, diplômés, entrepreneurs, sportifs.......... (numéro 3226, semaine du 1 au 7 Mai 2013).

Edited by sophie1973
Link to comment
Share on other sites

Je te suggère de voir avec les normes du travail du Qc... Le gars semble un exploiteur de premiere...

http://www.cnt.gouv.qc.ca/ fais une plainte!

À partir d'aujourd'hui le salaire minimum est de 10,15 $/h il n'a pas le droit de te payer moins, tu n'es pas employé comme cueilleur à la piece Mexicain.... Si tu fais des heures supp il doit te les payer, sinon tu ne les fais pas. Ecoute ya des boulots etudiants qui rapporte plus! Criss ton camp de là et vite! :smile:

Si tu es parrainé tu peux travaille ou tu veux.....

Salaire minimum à 10,15 dollars. Combien ça fait en euro ?

Link to comment
Share on other sites

Muriel, une aide-soignante, par exemple,peut gagner en intérim, parfois pas plus de 8 ou 10 euros de l'heure. Et une infirmière peut gagner un minimum de 12 ou 13 euros nets de l'heure. Mais, tu ne peux pas faire la conversion de dollar canadien en euros, pour la simple raison: pour le cout de la vie en France et en Europe en général, plus tu gagnes dans un pays, plus cher est le cout de la vie.

Regarde, les salaires au Luxembourg ou en Suisse, oui, sont bien, mais il faut être frontalier si tu veux avoir un bénéfice. Arrêt toi, aussi, de couvrir le soleil avec un doigt :db:

Link to comment
Share on other sites

n

Muriel, une aide-soignante, par exemple,peut gagner en intérim, parfois pas plus de 8 ou 10 euros de l'heure. Et une infirmière peut gagner un minimum de 12 ou 13 euros nets de l'heure. Mais, tu ne peux pas faire la conversion de dollar canadien en euros, pour la simple raison: pour le cout de la vie en France et en Europe en général, plus tu gagnes dans un pays, plus cher est le cout de la vie.

Regarde, les salaires au Luxembourg ou en Suisse, oui, sont bien, mais il faut être frontalieri si tu veux avoir un bénéfice. Arrêt toi, aussi, de couvrir le soleil avec un doigt :db:

Je ne cherche aucunement à couvrir le soleil avec le doigt. Je posais une question aussi bête que simple ! Je suis d'accord avec toi. Bon nombre de français vont travailler en Suisse par exemple car meilleur salaire et vivent en France car loyers moins chers. Mais pour en revenir au Québec, le salaire minimum est de 10,15 (brut ou net ?). Je vais poser ma question autrement : quel est le salaire moyen d'un québécois ? Disons dans la catégorie ouvrière ?

Link to comment
Share on other sites

Voici Muriel: :8):
La loi oblige les employeurs à rémunérer tout travail effectué par ses salariés. Que vous soyez en période de formation, que vous receviez des commissions ou que votre travail ne dure que quelques heures, vous avez le droit au salaire minimum en vigueur.

Dans cet article, Éducaloi vous donne l’heure juste quant à la protection accordée aux salariés par la Loi sur les normes du travail en ce qui a trait aux différents taux de salaire minimum et aux modes de paiement du salaire. Quel est le salaire minimum?
Il existe différents taux de salaire minimum. Ils sont fixés par le gouvernement du Québec.

  • un taux général : 10,15 $ l’heure;
  • un taux pour les salariés au pourboire : 8,75 $ l’heure;
  • un taux pour les salariés de l'industrie du vêtement : 10,15 $ l'heure.

Exceptionnellement, certains décrets ou lois particulières peuvent aussi régir les taux minimums en vigueur dans quelques secteurs spécifiques. Tous les salariés ont-ils droit au salaire minimum?
Non. Certains salariés ne peuvent pas bénéficier du salaire minimum. En voici quelques-uns :

  • l’étudiant employé dans un organisme sans but lucratif à vocation sociale et communautaire, par exemple un camp de vacances;
  • le stagiaire d’un programme de formation professionnelle reconnu par une loi, par exemple un stagiaire en droit ou en comptabilité;
  • le stagiaire dans un cadre d’intégration professionnelle prévu par la Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées;
  • le salarié entièrement rémunéré à commission qui travaille dans le cadre d’une activité à caractère commercial en dehors de l’établissement et dont les heures de travail sont incontrôlables (ce serait le cas d’un vendeur qui sollicite de la clientèle par téléphone à partir de chez lui et qui ne reçoit que des commissions sur les ventes qu’il fait);
  • le salarié employé aux productions fruitières ou horticoles et affecté principalement à des opérations non mécanisées.

Quand et comment mon employeur doit-il me remettre mon salaire ?
Votre salaire doit vous être remis dans une enveloppe scellée et être payé en argent ou par chèque encaissable dans les deux jours ouvrables. Il doit vous être remis en main propre, sur les lieux du travail, pendant un jour ouvrable ou, si le jour du paiement est un jour férié et chômé, le jour ouvrable précédent.
Votre salaire peut aussi vous être versé par virement bancaire (communément appelé dépôt direct) si vous y avez d’abord consenti.
Peu importe le mode de paiement, votre employeur doit obligatoirement vous remettre un bulletin de paie détaillé qui fait notamment état des retenues effectuées et vous permet de calculer le montant net qui vous est versé. Suis-je un salarié au pourboire ?
Vous êtes un salarié au pourboire si, lorsque vous travaillez, des clients vous donnent habituellement de l’argent en plus de votre salaire ordinaire et que vous travaillez dans l’un des établissements suivants :

  • un hôtel;
  • un restaurant;
  • un terrain de camping;
  • un bar;
  • un restaurant qui fait des livraisons (livreur de pizza par exemple).

Vous n’êtes pas un salarié à pourboire si vous travaillez dans un restaurant de restauration rapide ou de type cafétéria, où il n’y a pas de service aux tables. C'est pourquoi vos clients n'ont pas à vous laisser de pourboire. Je suis salarié au pourboire. Comment se calcule mon salaire ?
Si vous êtes un travailleur au pourboire, les pourboires que vous gagnez vous appartiennent au complet. Votre employeur doit vous verser le salaire minimum (voir la première question) sans tenir compte de vos pourboires.
Si vous percevez vous-même vos pourboires, vous avez l’obligation de les déclarer, par écrit, à votre employeur à chaque période de paie. Vous permettez ainsi à votre employeur d’effectuer les calculs nécessaires à la détermination de vos indemnités de vacances ou de congé fériés. N’oubliez pas que vous aurez des comptes à rendre à Revenu Québec à la fin de l’année fiscale !
Si vos pourboires sont perçus par votre employeur, celui-ci a l’obligation de vous les remettre . Par exemple, certains restaurants ajoutent automatiquement les frais de services à l’addition lorsqu’il s’agit d’un groupe de convive de plus de 8 ou 10 personnes. Par contre, dans un tel cas, vous n’avez pas à remplir de déclaration pour cette partie des pourboires et votre employeur doit les déclarer dans la Déclaration patronales des pourboires et des ventes de Revenu Québec.
Vous pouvez convenir avec les autres salariés au pourboire de vous partager les pourboires qui vous appartiennent. Vous pouvez même décider de les partager avec d’autres salariés de l’établissement. Par contre, votre employeur ne peut vous forcer à partager vos pourboires avec les autres salariés et il ne peut non plus intervenir pour organiser un partage volontaire des pourboires. Une telle entente peut exister, mais elle doit résulter du consentement libre et volontaire de chaque salarié. J’ai fait un essai de cinq heures pour un éventuel employeur. Doit-il me payer pour cet essai ?
Oui. La Loi sur les normes du travail oblige les employeurs à rémunérer tout travail au moins au salaire minimum. Votre période d’essai doit donc être payée par votre employeur. Selon la politique de mon entreprise, tous les salariés sont payés mensuellement. Cette politique est-elle légale ?
Non. La Loi sur les normes du travail précise que le salaire doit être payé à intervalles réguliers ne dépassant pas 16 jours, à moins que vous ne soyez cadre. Dans ce cas, la loi permet à votre employeur de vous donner votre salaire une fois par mois. Mon employeur me demande de me déplacer fréquemment pour mon emploi. Doit-il me payer durant ces déplacements?
Bien sûr. Vous êtes réputé être au travail et votre employeur est obligé de vous payer lorsque vous vous déplacez à sa demande.
Votre employeur est également obligé de vous payer lorsque vous êtes à sa disposition, sur les lieux du travail et que vous êtes obligé d’attendre qu’on vous assigne une tâche. Je gagne juste un peu plus que le salaire minimum. Ai-je droit à une augmentation de salaire si le minimum augmente?
Le principe est que votre employeur doit vous payer au moins le minimum légal. Pour le reste, c’est votre situation qui dira ce qu’il faut faire. Trois exemples:

  • Votre employeur vous a engagé pour travailler dans son usine au salaire de 10,00$ l’heure. Le minimum, à cette époque, était 9,90$ l’heure. Si l’année suivante, le salaire minimum passe à 10,15$, votre employeur doit vous augmenter pour égaler le salaire minimum.
  • Votre employeur vous a engagé pour travailler dans son usine au salaire de 12.50$ l’heure. Le minimum, à cette époque, était 9,90$ l’heure. L’année suivante, le salaire minimum passe à 10,15$. Rien n’oblige alors votre employeur à vous augmenter puisque votre salaire est encore supérieur au salaire minimum.
  • Votre employeur et vous avez convenu que votre salaire serait le minimum, plus 0,75$. Dans ce cas, votre employeur doit vous augmenter à chaque fois que le salaire minimum augmente, pour maintenir cet avantage. S’il le fait, ce n’est pas parce que c’est une norme du travail, mais bien parce que c’est ce que prévoit votre contrat.

Attention, un salaire, c’est quelque chose qu’on peut toujours négocier. Rien ne vous empêche de signaler à votre employeur que le salaire minimum a augmenté et qu’il vous semble normal d’avoir un peu plus

Edited by sophie1973
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

:crying: Felipe, je me pose la question: est-ce que tu lis les journaux, t'écoutes les news? Je ne sais pas.

:blush2:

J'habite au canada depuis près de 9 ans, je lis énormément de journaux même US (ce n,est pas par ce qu'ils sont écrit en anglais qu'ils sont bons très loin de là), je regarde même le journal de france 2, 2-3 fois par semaines, même si ma conjointe (canadienne) refuse par ce qu'il est "trop déprimant" : et elle a raison, tous les sujets sont volontairement déprimant, sauf sur les sujets qui traitent des autres pays ou là forcément c'est le miracle du style : au canada on signe des emplois en 1 minute LOL...

Dans les journaux Canadiens il n'y a pas aucun problème, jamais, toujours du positif.

Pourant la crise financière est avant tout Nord-Américaine, il y a beaucoup de chômage au canada, l'immigration française et européenne est une manoeuvre pour récuperer de l'argent brut, des vrais euros.

J'avais predit le printemps érable il y a 5-6 ans et déjà à l'époque des français m'accablaient en me disant que ce n'était pas vrai qu'il y avait pleins d'emplois au Canada que les étudiants étaient ceci cela ect... ect... ,

Lorsque je compare les niveaux de vie entre mes amis en France qui se plaignent, et mes amis québecois et américains il n'y a pas photo, les derniers sont sans emplois, ou salaire minimum (ce qui est beaucoup plus contraignant au Canada qu'en France) et en plus ils sont endettés.

mes amis les plus riches ? ils sont mexicains.

Link to comment
Share on other sites

@Sophie 1973 : merci pour ces précisions. Mais je repose ma question : quel est le salaire moyen brut et net d'un ouvrier québécois ? Et autre question pour toi Sophie : As-tu déjà séjourné au Québec ou au Canada ?

Link to comment
Share on other sites

Le taux de chômage au Canada? en France 10%........

Mars 2013 L'emploi au Québec, comme au Canada et en Ontario, a connu un repli en mars.
  • En mars, l’emploi a baissé au Québec (- 16 800 emplois). Cette baisse concerne les emplois à temps plein (- 25 000), le nombre d’emplois à temps partiel ayant augmenté (+ 8 300).
  • Le nombre d’emplois en mars 2013 est plus élevé de 61 600 emplois (soit + 1,6 %) qu’en mars 2012.
  • Le niveau d’emploi moyen des trois premiers mois de 2013 (4 035 400) est en hausse de 101 600 par rapport à celui des trois premiers mois de 2012 (3 933 800).
  • En mars, les secteurs où l’emploi a le plus augmenté sont : information, culture et loisirs (+ 9 800) et services professionnels, scientifiques et techniques (+ 9 400). Le secteur qui a connu la plus forte baisse d’emplois est celui de la fabrication (- 19 500).
  • Sur 12 mois (mars 2012 par rapport à mars 2013), les secteurs qui ont connu les hausses d’emplois les plus importantes sont : soins de santé et assistance sociale (+ 40 700), construction (+ 26 300) et services professionnels, scientifiques et techniques (+ 20 900). Le secteur qui a connu la plus forte baisse d’emplois est celui de la fabrication (- 18 200).
  • Au Québec, le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage pour atteindre 7,7 %. Il est, ce mois-ci, au même niveau que celui de l’Ontario.
  • En mars, la population active a baissé (- 2 700). Toutefois, par rapport à mars 2012, elle a augmenté de 59 800 (+ 1,4 %).
  • En mars, il s’est perdu 28 500 emplois dans la région métropolitaine de recensement de Montréal et le taux de chômage a connu une hausse de 0,8 point de pourcentage pour s’établir à 8,3 %. Par rapport à mars 2012, il s’est cependant créé 53 000 emplois (+ 2,7 %) et le taux de chômage a baissé de 0,7 point de pourcentage.
  • Au Canada, l’emploi a baissé de 54 500 en mars et le taux de chômage a connu une hausse de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 7,2 %.
  • En Ontario, l'emploi a baissé de 17 400 en mars et le taux de chômage est demeuré stable, depuis janvier, à 7,7 %.
Edited by sophie1973
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement