Aller au contenu
immigrer.com

Et la ville la plus dangereuse du Canada est...

Messages recommandés

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, immigrer.com a dit :

Un nouveau sondage désigne Winnipeg comme la ville la plus dangereuse du Canada, alors que Montréal occupe le troisième rang. Québec se situe au bas de la liste, en 11eme position.

 

Le vote réalisé par la firme Rue principale mardi dernier cumule l'opinion de plus de 4 000 Canadiens.

 

56 % des gens recensés considèrent Winnipeg comme la ville la moins sécuritaire. La ville la moins dangereuse serait Ottawa, avec 72 % de votes positifs.

 

http://m.huffpost.com/qc/entry/11569718

Merci, bon à savoir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 50 minutes, Hicham2012 a dit :

Logique comme classement..

Juste pour comprendre, pourquoi est-ce logique? Est-ce à cause de la démographie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Logique comme classement..

Pourquoi logique?

J aurais pensé plutôt à des villes au youkon ou dans le fin fond de l Alberta

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, kuroczyd a dit :

Pourquoi logique?

J aurais pensé plutôt à des villes au youkon ou dans le fin fond de l Alberta

 

parce que c'est un sondage, ils ont appelé 4000 personnes. ils ont surement pas appelé dans le fin fond des provinces

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, kuroczyd a dit :

Pourquoi logique?

J aurais pensé plutôt à des villes au youkon ou dans le fin fond de l Alberta

 

Ils ont considéré que les grosses agglomérations dans leur sondage quand tu regardes l'article. Sinon je pense que certaines des villes pétrolières ou gazières seraient en tête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Huffington Post, voilà une belle source d'information ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par qwintine
      Il fait bon vivre ...
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/201711/23/01-5144566-les-assauts-de-lextreme-gauche-se-multiplient-au-quebec.php
       
      Publié le 23 novembre 2017 à 07h41 | Mis à jour à 08h02
       
      Les assauts de l'extrême gauche se multiplient au Québec

       
      Des anarchistes disent avoir incendié deux voitures de luxe dans la rue Léa-Roback, dans le quartier Saint-Henri, à Montréal.
      PHOTO TIRÉE DE L'INTERNET
      PHILIPPE TEISCEIRA-LESSARD, DANIEL RENAUD
      La Presse   Plus de 1 million de dollars de matériel incendié en une nuit, des blessures graves infligées à coups de bouteille et de la machinerie sabotée : les attaques revendiquées par des groupes d'extrême gauche se multiplient depuis quelques mois au Québec, alors que tous les projecteurs sont tournés dans la direction opposée.
       
      http://www.lapresse.ca/actualites/201711/23/01-5144566-les-assauts-de-lextreme-gauche-se-multiplient-au-quebec.php
    • Par Laurent
      Un Québécois dépense plus de 50 000$ pour sa femme qu'il ne peut faire venir au Canada
      Harold Rioux assure qu'il s'agit d'un mariage d'amour. Immigration Canada ne voit pas ça du même oeil.

      Un Québécois de 52 ans marié à une Vietnamienne de 24 ans depuis près de deux ans ne peut faire venir sa femme au Québec, Immigration Canada qualifiant cette union de «faux mariage».
       
      Harold Rioux, de Trois-Pistoles, au Bas-Saint-Laurent, a rencontré Nguyen Thi Linh sur Facebook en 2015. «Il m'a envoyé une demande sur Facebook et j'ai accepté», raconte la Vietnamienne, 28 ans plus jeune que son mari. «La différence d'âge n'a pas d'importance... Céline Dion et René Angélil étaient heureux», lance rapidement M. Rioux.
       
      Depuis presque deux ans, le couple communique ensemble chaque jour. «Au départ, j'utilisais Google Translate parce qu'elle ne me parlait qu'en vietnamien, explique M. Rioux. Aujourd'hui, on jase via Skype avec les caméras, et ce, en français. Chaque soir, je lui donne des mots à apprendre. Des petits devoirs d'une heure par jour. Elle est très bonne.»
       
      suite et source
      Stéphane Tremblay HuffPost Québec
    • Par Akounamatata
      Bonjour, 
       
      SVP j'aimerais vos lumières,  vos conseils et vos expériences sur les quartiers de la ville Quebec, 
      Y a t'il des quartiers que vous pouvez me conseiller pour une seule personne, en matière de prix, sécurité, accessibilité au réseau de transport aisément, et autres pour un nouveau arrivant afin d'une meilleure intégration socio-professionnelle.
      Merci d'avance pour vos réponses
    • Par Zeina
      Bonjour, 
       
      J'ouvre ce nouveau sujet pour les conseils et vos expériences sur les quartiers de montreal, 
      Je regarde pas mal de logements et souvent les prix sont élevés pour les mêmes types logements. 
      Il y a t'il des quartiers que vous pouvez me conseiller pour une femme seule? 
      Les prix sont différents pour sont différents pour l'accessibilité ou la sécurité? 
      Merci d'avance pour vos réponses
    • Par egedan
      y a t il des presque arrivés ou en fin de processus d'immigration ? même les autres d'ailleurs
      la firme de services conseils en TI pour laquelle je travaille est continuellement à l'affut de "nouveaux" talents sur le territoire québécois ?
      si vous voulez en savoir plus, envoyez moi un message avec votre adresse courriel. on pourra échanger et je vous en apprendrais plus sur l'entreprise pour laquelle je bosse depuis presque 6 ans maintenant.
      je ne suis pas recruteur mais je travaille avec eux dans leur équipe.
      sachez aussi que "ma" firme sera aux Journées Québec 2017 donc ceux qui souhaitent avoir déjà ou plus des contacts ici, contactez moi.
      le siège social est certes à Montréal mais nous avons aussi un bureau à Québec et à Ottawa (entre autres)
    • Par immigrer.com
      Geneviève Lasalle Devenir fan  Globe-trotter et auteure, fondatrice du blogue Ge Voyage
      Ce que Vancouver a de plus beau (et gratuit) à offrir
      Publication: 05/04/2017 09:25 EDT 
        Nichée entre mer et montagnes, combinant dynamisme urbain et plein air, Vancouver est sans contredit l'une des plus belles et fascinantes villes en Amérique du Nord. Et bien que sa réputation quant à l'exorbitant coût de la vie n'est plus à faire, Vancouver offre à ses habitants et visiteurs une multitude d'activités gratuites ou encore très peu dispendieuses.
      Alors, ne vous laissez pas dissuader. Voici quelques-unes des choses à ne pas manquer pour un séjour à Vancouver mémorable... et à peu de frais!
        x Baladez-vous dans le Stanley Park

      Le Sea Wall - un sentier du Parc Stanley offrant une vue imprenable sur la ville.
      Bordés d'un côté par la mer, de l'autre par la ville, les 400 hectares du parc Stanley offrent aux visiteurs des prises de vues incomparables sur Vancouver, des plages magnifiques, des kilomètres de sentiers cyclables, dont le fameux Sea Wall.
      Ceinturant le nord du centre-ville de Vancouver, le parc Stanley est facilement accessible, en plus d'être gratuit tout au long de l'année.

      Visitez la Galerie d'Art de Vancouver gratuitement
      L'un des plus importants musées de Vancouver, la Galerie d'Art propose une multitude d'expositions permanentes et spéciales mettant en vedette de nombreux artistes amérindiens et d'origines asiatiques. En temps normal, le billet coûte 25$ par adulte, mais l'entrée est gratuite les mardis entre 17h et 21h. Profitez-en!
      Relaxez sur la plage

      Plage de Kitsilano
      En plus des plages accessibles depuis le parc Stanley, vous pouvez vagabonder, vous prélasser, ou encore jouer au volley sur de nombreuses plages publiques à Vancouver, dont les plus populaires sont celles d'English Bay, Jericho et surtout celle de Kitsilano, dont les rues avoisinantes (la 4e en particulier) regorgent de boutiques aux produits bios et de petits cafés à ne pas manquer!
      Et comme la température y est clémente, on en profite tout au long de l'année!
      Mangez au centre-ville pour moins de 5$

      Le fameux Japadog, un hotdog sauce japonaise
       
      Suite et source: http://quebec.huffingtonpost.ca/genevieve-lasalle/ce-que-vancouver-a-de-plus-beau-gratuit_b_15747504.html
    • Par immigrer.com
      Les employés du consulat français de Montréal rue McGill ont eu la surprise de découvrir 2 cartouches de fusil pleines devant leurs bureaux.
       
      Selon les caméras de sécurité, ces deux hommes sont recherchés par la police de Montréal dans cette affaire d'objets déposés devant le consulat français de Montréal.

      En savoir plus : http://www.tvanouvelles.ca/2016/11/21/une-cartouche-trouvee-au-consulat-de-france-a-montreal-deux-hommes-recherches-1
       
       

    • Par souriante
      Bonjour,
      Je me demande si quelqu'un sait combien de temps ça peut prendre apres la fin de l'enquete de securité avant de recevoir un courriel de CIC nous indiquant qu'ils sont prêt a émettre le visa (résidence permanente).
       
       
      merci
    • Par immigrer.com
      Malorie Sarr Devenir fan Auteure du blogue Themetisinfo
      courriel     Vivre le racisme à l'école québécoise
      Publication: 05/10/2016 20:50 EDT Mis à jour: 05/10/2016 20:50 EDT   Partager0 Tweeter Commenter19           L'école québécoise n'est pas raciste. Mais le racisme y est néanmoins très présent.
      Combien de fois, mes enfants y ont-elles été confrontées? Je ne compte plus. Et même si elles sont fortement conscientisées à cette problématique, en tant que métisses, noires, d'origine française et sénégalaise, elles en souffrent.
        x  
      J'ai demandé à mes filles de m'aider à écrire cet article, en me racontant leurs expériences, comment elles vivent ou ont vécu le racisme et l'exclusion, au primaire et au secondaire. Il n'est pas question, ici, de diaboliser l'école québécoise, car, comme mes enfants me l'ont dit, en général, elles s'y sentent bien. Cependant, elles avaient, toutes les trois, plusieurs anecdotes à me raconter, de petites histoires pas si anodines...

      Les mots qui blessent viennent souvent des autres enfants, mais que fait l'école?
      Les enfants peuvent être méchants entre eux, mais l'insulte raciste n'est pas innée. Un enfant de 10 ou 11 ans qui en insulte un autre de « nègre » répète, très probablement, un terme utilisé dans sa sphère familiale. Autrement dit, le racisme des cours d'école est en grande partie, la responsabilité des parents. Néanmoins, cela ne veut absolument pas dire que l'école ne doit pas s'en mêler.
      J'ai demandé à ma fille ce qu'il s'était passé après que les deux enfants soient allés dans le bureau de la Directrice. « Rien, ils ont été punis tous les deux. » Et voilà comment la Directrice d'une école primaire a transformé une agression raciste en petite « chicane » d'enfants.
      J'avais déjà expérimenté cette politique de l'autruche lorsqu'Oumy était en deuxième année. Nous avions invité plusieurs de ses camarades à sa fête d'anniversaire et l'une d'elles avait répondu à ma fille qu'elle aurait bien aimé, mais que sa grand-mère (qui l'élevait) ne voulait pas. C'était « une question de race », avait-elle dit. J'avais aussitôt interpellé l'enseignante qui m'avait répondu : « Qu'attendez-vous de moi? »... J'aurais apprécié une action, peut-être une petite discussion en classe, sur la notion de race et de racisme... Évidemment, cela n'a pas eu lieu.
      « Est-ce que je peux jouer avec toi? Non, parce que t'es Noire. » Voici ce qu'un petit garçon a répondu à Amy lorsqu'elle était en maternelle. Elle s'est plainte à l'enseignante qui surveillait la cour de récréation et le petit garçon a été forcé de jouer avec elle. Encore une fois, le problème a été nié...

      Au secondaire, le racisme est encore très présent, mais il prend d'autres formes. Il est moins direct. Les adolescents ont appris la Charte des Droits et Libertés, ils savent qu'il est interdit de discriminer une personne de par, notamment, son origine et réfléchissent à deux fois avant de sortir certains propos. Le racisme prend alors des formes plus insidieuses et se camoufle derrière des blagues douteuses.
       
      suite et source: http://quebec.huffingtonpost.ca/malorie-sarr/vivre-le-racisme-a-l-ecole-quebecoise_b_12357062.html
    • Par Laurent
      Si peu de meurtres à Montréal, du jamais vu depuis les années 60
      RCQC  |  Par Radio-Canada.ca Publication: 03/10/2016 19:45 EDT Mis à jour: 03/10/2016 19:46 EDT        
      Montréal se dirige vers un record du plus faible nombre de meurtres depuis 50 ans. Il y en a eu 14 jusqu'à maintenant en 2016, en date du 3 octobre.
      Un texte de Benoît Chapdelaine
        x  
      Il y en aura donc à peine une vingtaine d'ici la fin de l'année, si la tendance se maintient. Ce serait une baisse environ du tiers par rapport à l'an dernier.
      Le commandant de la section des crimes majeurs au SPVM, Vincent Rozon, attribue la diminution des dernières années à plusieurs facteurs comme les progrès de la médecine, qui permettent de sauver des vies, et le succès de ses enquêteurs.
      « Sur 29 dossiers d'homicide en 2015, 21 ont été résolus. Ce qui donnait 72 % de taux de solution, un excellent taux. Des joueurs importants sont mis hors d'état de nuire, ce qui fait qu'ils ne peuvent pas commettre d'autres crimes, donc ça calme parfois cette traînée de violence là », explique M. Rozon.
      Les statistiques du SPVM remontent au regroupement des services de police municipaux de la Communauté urbaine de Montréal, en 1972. Il était alors survenu 92 meurtres, dont plusieurs attribuables à l'incendie criminel du Blue Bird Café, rue Union, qui avait fait à lui seul 37 victimes.
      Ce nombre est tombé à 28 en 2013 et 2014, un record. Avant 1972, les données recueillies par le criminologue Daniel Élie, dans son livre L'homicide à Montréal de 1944 à 1975, indiquent qu'il y a eu 17 homicides dans la métropole en 1966, un nombre qui s'est toujours maintenu au-dessus de 20 par la suite.

      suite et source: http://quebec.huffingtonpost.ca/2016/10/03/si-peu-de-meurtres-a-montreal-du-jamais-vu-depuis-les-annees-60_n_12321858.html
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles