Jump to content

Échec scolaire : une étudiante française réclame 1,2 M$ à l’Université Laval


Recommended Posts

Une étudiante de la Faculté de médecine dentaire de l'Université Laval poursuit l'établissement suite à un échec de stage, ce qui a interrompu sa formation.

Elle réclame 1,2 million de dollars, estimant avoir été injustement exclue du programme spécialisé de parodontie. En mai 2023, une demande introductive d'instance a été déposée à la Cour supérieure par un bureau d'avocats au nom de cette étudiante d'origine française. Celle-ci a quitté son pays pour s'installer à Québec au printemps 2022, afin de pratiquer la parodontie en Amérique du Nord après sa formation à l'Université Laval. Selon la poursuite, elle avait obtenu un diplôme en médecine dentaire de l'Université CESPU au Portugal en décembre 2020, après six années d'études.

Elle a déménagé à Québec après son admission au programme spécialisé en parodontie de l'Université Laval, qui l'aurait informée que sa formation commencerait en mai 2022. À sa grande surprise, elle a découvert que la formation ne débuterait effectivement qu'à l'automne. La poursuite indique qu'elle était déçue d'avoir interrompu prématurément ses activités professionnelles en France, car le but de son voyage n'était pas touristique.

En septembre, elle commence son stage clinique sans avoir reçu de plan de cours écrit, ce qui l’a laissée sans connaissance des objectifs de la formation ou des attentes. Malgré cela, elle s'est investie pleinement dans sa formation. À la fin de ce stage en décembre, elle n'aurait reçu aucune rétroaction de ses superviseurs, ni positive, ni négative, ni même une évaluation finale. Elle poursuit alors sa formation postdoctorale avec un deuxième stage en 2023, encore sans plan de cours ni objectifs.

Après un examen en mars lui permettant de pratiquer des chirurgies plus complexes, tout se serait effondré en avril. Le 3 avril 2023, elle est convoquée par son superviseur et directeur du programme de parodontie, le Dr Reginaldo Gonçalves, et deux confrères, qui l'informent de son échec au stage, trois semaines avant sa fin prévue. Sous le choc, elle demande une évaluation écrite et des explications, mais ne reçoit que quelques motifs qu'elle juge contestables.

Les chirurgies programmées dans le cadre de son apprentissage ont été annulées. Ébranlée, elle quitte la réunion en larmes, choquée d’apprendre son échec sans évaluation préalable ni avertissement pour améliorer ses performances académiques. Elle a également été exclue d'une réunion du comité de promotion où elle aurait pu défendre son point de vue, en contradiction avec les règles de l’Université Laval.

Elle a tout de même poursuivi son stage, tout en contestant sa note d’échec, et a repris ses chirurgies. En mai, son échec est officialisé. Selon la poursuite, le Dr Gonçalves aurait ajouté une fiche d’évaluation à son dossier sans son accord, ce qui a privé l’étudiante de la possibilité de réviser cette note. Ses tentatives d’appel ont échoué, et elle a été exclue du programme de parodontie, bien qu'elle soit restée inscrite au programme de maîtrise en sciences dentaires, obtenant une note finale A le 22 mars dernier. Elle a aussi réussi un examen requis pour pratiquer comme dentiste aux États-Unis.

L’étudiante affirme avoir subi un préjudice considérable, se voyant contrainte de renoncer à une carrière de dentiste spécialisée en parodontie à l’international. Elle accuse l’Université de l’avoir traitée de manière injuste et abusive, et réclame 1 million de dollars, dont la majeure partie pour pertes de revenus futurs évalués à 835 000 dollars. Elle revendique aussi 287 691 dollars pour les revenus perdus pendant ses études, ainsi que le remboursement de ses frais de scolarité et de voyage, et 50 000 dollars pour atteinte à sa réputation. L’Université Laval a choisi de ne pas commenter cette affaire en cours de litige.

 

D'après l'article publié sur Radio-Canada le 9 mai 2024

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Elle est française et a fait ses études au Portugal. Sûrement une mauvaise étudiante, comme les orthophonistes qui vont en Belgique car ils n'arrivent pas à avoir le concours en France. Arrivée au Québec,  ses manques étaient flagrants mais ça doit encore être la faute des autres

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
On 5/10/2024 at 9:10 PM, PowerRanger said:

Elle est française et a fait ses études au Portugal. Sûrement une mauvaise étudiante, comme les orthophonistes qui vont en Belgique car ils n'arrivent pas à avoir le concours en France. Arrivée au Québec,  ses manques étaient flagrants mais ça doit encore être la faute des autres

c'est un peu gratuit ce genre de remarque, non? On ne connait pas le niveau de cette étudiante qui apparemment pratiquait déjà en France.

 

Les études à l'étranger dans l'union européenne se multiplient et les accord pour exercer se développent aussi, preuve de la qualité des formations. Avant c'était plutôt l'imbécilité des concours d'accès aux études imposés en France qui orientait de très bons étudiants vers l'étranger. Je pense qu'elle a été confronté à l'abbération du numérus clausus aux concours de médecine faisant en sorte que des "aspirants docteurs" se retrouvaient en dentaire par défaut car ils ne parvenaient pas à entrer dans le top xx pour faire médecine. Depuis la France a changé le système (2018 avec le numerus apertus).

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 17 minutes, Angeliqueetromain a dit :

c'est un peu gratuit ce genre de remarque, non? On ne connait pas le niveau de cette étudiante qui apparemment pratiquait déjà en France.

 

Les études à l'étranger dans l'union européenne se multiplient et les accord pour exercer se développent aussi, preuvent de la qualité des formations. Avant c'était plutôt l'imbécilité des concours d'accès aux études imposés en France qui orientait de très bons étudiants vers l'étrangers. Je pense qu'elle a été confronté à l'abbération du numérus clausus aux concours de médecine faisait en sorte que des "aspirants docteurs" se retrouvaient en dentaire par défaut car ils ne parvenaient pas à entrer dans le top xx pour faire médecine. Depuis la France a changé le système (2018 avec le numerus apertus).


Il y a beaucoup d’étudiants en médecine qui vont en Roumanie, ça ne veut pas dire qu’ils sont mauvais.

 

C’est comme les pilotes qui vont aussi se former à l’étranger parce que ça coûte une blinde en France.

Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, Hei said:


Il y a beaucoup d’étudiants en médecine qui vont en Roumanie, ça ne veut pas dire qu’ils sont mauvais.

 

C’est comme les pilotes qui vont aussi se former à l’étranger parce que ça coûte une blinde en France.

Comme les pilotes d'Air France qui ne savent pas comment piloter un avion manuellement en cas de panne du pilote automatique ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_Air_France_447

 

Peut être qu'ils ont été  formés en Roumanie.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, Angeliqueetromain a dit :

c'est un peu gratuit ce genre de remarque, non? On ne connait pas le niveau de cette étudiante qui apparemment pratiquait déjà en France.

 

Les études à l'étranger dans l'union européenne se multiplient et les accord pour exercer se développent aussi, preuve de la qualité des formations. Avant c'était plutôt l'imbécilité des concours d'accès aux études imposés en France qui orientait de très bons étudiants vers l'étranger. Je pense qu'elle a été confronté à l'abbération du numérus clausus aux concours de médecine faisant en sorte que des "aspirants docteurs" se retrouvaient en dentaire par défaut car ils ne parvenaient pas à entrer dans le top xx pour faire médecine. Depuis la France a changé le système (2018 avec le numerus apertus).

Oui, c'est gratuit, mais il y a quand même beaucoup de mauvais qui passent par ces voies alternatives. C'est une réalité.

 

Elle n'a pas non plus été exclue sans raison et ça ferait tout de même 2 échecs dans son parcours. Ça fait beaucoup pour une personne qui excelle. 

Quand tu es bon, tu te donnes les moyens.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 17 heures, Snoopy_ a dit :

Comme les pilotes d'Air France qui ne savent pas comment piloter un avion manuellement en cas de panne du pilote automatique ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_Air_France_447

 

Peut être qu'ils ont été  formés en Roumanie.


Air France forme ses propres pilotes et chaque pilote est formé sur un avion spécifique, si t’es formé sur un Boeing tu ne peux pas piloter un Airbus. C’est pas parce que tu es pilote que tu peux piloter tout et n'importe quoi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
49 minutes ago, Hei said:


Air France forme ses propres pilotes et chaque pilote est formé sur un avion spécifique, si t’es formé sur un Boeing tu ne peux pas piloter un Airbus. C’est pas parce que tu es pilote que tu peux piloter tout et n'importe quoi.

 

C'est pas grave toute façon, si on suit la théorie du prince, on sait bien qu'avec le télétravail, le pilote peut être basé en Inde et piloter l'avion pareil. Comme un médecin, il peut t'opérer du coeur en étant tranquillement en train de manger des chips sur son canapé aux Maldives.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, crazy_marty a dit :

 

C'est pas grave toute façon, si on suit la théorie du prince, on sait bien qu'avec le télétravail, le pilote peut être basé en Inde et piloter l'avion pareil. Comme un médecin, il peut t'opérer du coeur en étant tranquillement en train de manger des chips sur son canapé aux Maldives.

Entéka moi je peux piloter n'importe quel avion...j'ai appris sur ''Flight Simulator''

 

 

FSX_Cover.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 5 minutes, jimmy a dit :

Entéka moi je peux piloter n'importe quel avion...j'ai appris sur ''Flight Simulator''

 

 

 

...et si jamais tu veux devenir chirurgien (et partir manger des chips aux Maldives) :

image.jpeg.e6ee945c9ee2a32a5daad542c1e5f277.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Vous êtes durs avec elle quand même, si elle a décidé de poursuivre pénalement l'université Laval, alors qu'elle est étrangère dans un pays qui n'est pas le sien, c'est que c'était du sérieux

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 17 minutes, amine172 a dit :

Vous êtes durs avec elle quand même, si elle a décidé de poursuivre pénalement l'université Laval, alors qu'elle est étrangère dans un pays qui n'est pas le sien, c'est que c'était du sérieux


Honnêtement, je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais les élèves, contrairement à la France,  sont considérés comme des clients. Ils évaluent aussi les profs du moins jusqu’au Bac (licence), pour la maitrise et le doctorat, je ne sais pas si c’est le cas.

 

Toujours est-il qu’il est très étonnant qu’elle n’ait pas eu de plan de cours puisque c'est ce que les élèves reçoivent avant de débuter leur session. Il y a des zones d’ombres. De plus, les profs sont à la dispositions des élèves, donc logiquement au moindre problème elle aurait pu s’informer auprès des profs et ne pas attendre que la situation s’envenime.


Après est-ce que c’est différent en médecine ?  Je ne sais pas.

 

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, crazy_marty said:

 

 Comme un médecin, il peut t'opérer du coeur en étant tranquillement en train de manger des chips sur son canapé aux Maldives.

Justement depuis la pandémie, les cliniques dites sans rendez vous n'acceptent plus les consultations en personne. Il faut tout d'abord prendre un rendez vous pour une consultation en vidéoconférence ou par téléphone et on peut venir à la  clinique seulement si le médecin juge nécessaire, parce que les médecins préfèrent travailler à partir de chez eux.  Donc je ne vois pas l’intérêt d'embaucher des médecins ici, on peut faire une consultation à distance avec un médecin en Inde ou ailleurs et si il juge nécessaire une consultation en personne , il peut dispatcher à son collègue canadien et ce sera une solution au manque de médecins ici.

Le médecins donnent même des ordonnances par téléphone ou vidéoconférence et envoient un courriel à la phramacie.

La médecine en télétravail existe bien au Canada, renseigne toi ignorant.

Edited by Snoopy_
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 4 minutes, Snoopy_ a dit :

Justement depuis la pandémie, les cliniques dites sans rendez vous n'acceptent plus les consultations en personne.

 

T'as pas fini de raconter n'importe quoi?  

Link to comment
Share on other sites

5 minutes ago, bencoudonc said:

T'as pas fini de raconter n'importe quoi?  

Dans ma province c'est le cas, je sais de quoi je parle. Plusieurs fois je me suis rendu à une clinique  "walk-in", La réceptionniste m'avait dit qu'il faut d'abord  faire une consultation téléphonique ou par vidéo conférence avec le médecin et je pourrais venir le voir en personne seulement s'il juge nécessaire. Pour les cas urgents ils m'ont dit qu'il faut aller directement à l’hôpital.

 

Edited by Snoopy_
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
à l’instant, Snoopy_ a dit :

Dans ma province c'est le cas, je sais de quoi je parle. Plusieurs fois je me suis rendu à une clinique  "walk-in", La réceptionniste m'avait dit qu'il faut d'abord  faire une consultation téléphonique ou par vidéo conférence avec le médecin et je pourrais venir le voir en personne seulement s'il juge nécessaire. Pour les cas urgentes ils m'ont dit qu'il faut aller directement à l’hôpital.

 

Alors ce ne sont pas "les" cliniques, ce sont certaines cliniques de ta province. 

Link to comment
Share on other sites

Just now, bencoudonc said:

Alors ce ne sont pas "les" cliniques, ce sont certaines cliniques de ta province. 

Non , j'ai appelé toutes le cliniques sans rendez vous de ma région et ils m'ont dit la même chose . ils m'ont même dit que c'est devenu la pratique standard de toutes les cliniques depuis la pandémie. J'ai même appelé le bureau de mon député provincial pour me plaindre ., ils ont confirmé la même chose et  ils m'ont dit que ces cliniques sont des établissements privés même si les soins sont remboursés par la gouvernement et ils ne peuvent pas faire grand chose et qu'il faut aller à l’hôpital en cas d'urgence.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement