Jump to content
Sign in to follow this  
evitse

Juriste français

Recommended Posts

Bonjour,

Ce sujet vise à aider et renseigner les juristes français désireux de s'installer au Québec

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai remarqué que ce sujet suscitait un intérêt chez les candidats français à l'immigration de formation juridique, mais que les réponses apportées manquaient parfois de précision ou de caractère pratique, ou étaient parfois décourageantes: pas de panique, "when there is a will, there is a way"...

Etant moi-même juriste français de formation, immigré au Québec et ayant été confronté à ces questions, je me propose d'apporter ma modeste contribution, aussi courte et concrète que possible.

1/ Immigration / permis de travail:

Je ne parlerai pas ici du processus d'immigration lui-même (résidence permanente RP directement ou pas), sauf à dire que le principe (au QC) a changé depuis 2018: on ne présente plus de dossier, mais une "déclaration d'intérêt" et on est contacté (ou pas) ensuite, suivant les priorités et besoins du Québec (bref, suivant que le Québec a de l'intérêt pour vous en retour...).

NB: Pensez aussi que vous pouvez faire une demande d'immigration "au fédéral", c'est à dire pour le reste du Canada, sachant que rien ne vous empêche de bouger ensuite, une fois obtenue votre RP,  valable pour le pays dans son ensemble. Le Québec n'est pas un pays indépendant, mais bien une province du Canada. Demande en français possible au fédéral aussi, l'anglais et le français étant les deux langues officielles pour tout le Canada.

On peut aussi (au QC) passer par un programme temporaire style PVT ou PEQ (Programme de l'Expérience Canadienne), étudiant sur place + activité post-étudiant + demande de rester, avec appui de l'employeur. C'est une piste sérieuse, car si on vous propose un contrat sur place, c'est un atout décisif pour l'immigration, surtout en région/province, hors des grandes villes (Montréal et Québec Capitale).

Un autre bon moyen d'explorer peut consister à venir faire une maîtrise (LLM, = Master) au QC au lieu de le faire en France...

Dernière piste et j'arrête: les Journées Emploi-Québec à Paris.

Voir:

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/accueil.html

Au fédéral:

https://www.canada.ca/fr/services/immigration-citoyennete.html

Si vous avez une double formation (ex: comptabilité, gestion, informatique), il peut être conseillé de postuler sur cette base, car les besoins sont sans doute plus importants dans ces domaines. Bref, obtenir un permis de travail, c'est le problème n°1, condition sine qua non.
Autre astuce: on peut aussi postuler sur la base de la formation/exprience de son conjoint.

Je ne parlerai pas non plus des Accords de Reconnaissance Mutuelle (ARM, MRA en anglais), qui sont des accords destinés aux professionnels (à ma connaissance rien pour les notaires, pour les avocats inscrits cf http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/arm/ARM-avocats.pdf)

2/ Avocat

https://www.barreau.qc.ca/fr/ressources-avocats/devenir-avocat/

Pour faire court, que ce soit pour devenir avocat ou notaire, il faut obtenir l'équivalent d'un "baccalauréat" en droit ( = Licence, soit 90 crédits canadiens, 30 par an, en principe 10 cours de 3 crédits). En pratique, il faut demander une équivalence à une des facultés de droit du Québec, (à Montréal: Université de Montréal ou UQAM, à Québec: Université Laval), pour la partie francophone (voir peut-être aussi Sherbrooke ou Ottawa). Avec un cursus complet de préférence (Licence, M1 et M2) pour obtenir un maximum d'équivalences. Compter 45 crédits accordés maximum, soit avec de la chance 1,5 ans temps plein à faire quand-même.

Après, il faut entrer à l'Ecole du Barreau (http://www.ecoledubarreau.qc.ca), pour une formation de durée variable selon votre profil (4 à 8 mois) et finir par un stage.

3/ Notaire

Depuis une réforme récente, le parcours est plus long, pusiqu'on passe par la case Bac (au sens québequois !), puis une "Maîtrise" (Master) en droit notarial (UDM, Laval, Sherbrooke, Ottawa), soit 1,5 à 2 ans. Plus stage. Demander l'équivalence soit à une université, soit directement à la Chambre des Notaires du Québec. 

https://www.cheminementequivalences.com/devenir-notaire#!

Remarque complémentaire : entrer en fac de droit en première année au QC est dur, politique malthusienne. L'équivalence est un avantage, une genre d'admission parallèle qui non seulement raccourcit le cursus mais aussi évite la sélection à l'entrée... donc si cela vous paraît long quand-même, estimez-vous heureux !

Autre chose qui devrait vous rendre heureux: une fois devenu Notaire, vous n'avez pas de charge à acheter et vous pouvez vous installer partout au QC !!! Rien à voir avec les réformes bidon de Macron.

Remarque: pas de notaire ailleurs au Canada, uniquement au QC. Ailleurs, on n'a que des avocats (et de la common law).

Lien utile:

https://www.cheminementequivalences.com

4/ Parajuriste ("paralegal" en anglais).

A mon avis une piste à ne pas négliger, dont il est fait peu souvent état, c'est dommage. 

Pour ceux qui ont déjà bouclé des études de droit, souvent à bac+5 en France, on veut limiter le "retour aux études". Le DEC (Dipôme d'Etudes Collégiales), c'est en principe 3 ans, l'équivalent d'un DUT Carrières Judiciaires (ou BTS Notariat) en France. Si on veut entrer "par la petite porte" en étant l'équivalent de clerc de notaire ou d'avocat, je conseillerais une AEC (Attestation d'Etudes Collégiale, à distinguer du DEC, précité), qu'on pourrait comparer à un DUT Juridique en "année spéciale" en France, soit en 1 an, voire un peu plus (1 session = 4 mois, par exemple 5 sessions chez Bart à Québec). On en trouve plusieurs à Montréal (ex: dans le public, pas cher, l'excellent collège Ahuntsic) et Québec (ex: collège Bart, privé, 6000 dollars environ), ainsi qu'en "région". Le public (CEGEP) est moins cher, mais le privé reste raisonnable (sauf collège CDI). 

Voir aussi une possibilité intéressante: le DEC juridique accéléré du collège O'Sullivan de Montréal.

PS1: l'anglais, toujours l'anglais, encore l'anglais pour travailler en Amérique, même au QC !! 

PS2: Ailleurs, il y a d'autres pistes à explorer, par exemple en Ontario ou en Colombie Britannique (philosophie différente), pour ceux d'entre vous qui sont vraiment bon en anglais. Cela pourra faire l'objet d'un autre message, si cela vous intéresse.

Voilà, hope it helps, comme ils disent.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bien resumé! A épingler pour tous les juristes qui passent par là. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By CobRex123
      Bonjour,
      Les personnes qui ont postulé pour la RP en tant que travailleur qualifié sélectionné par le Québec voient le délais de traitement augmenter d'un mois encore. C'est la 4ème fois que le ministère allonge les délais de traitements de ces demandes.
      J'arrive pas à comprendre cette situation honnêtement, est-ce que c'est le Québec qui a fermé les vannes de l'immigration et le Canada est obligé de respecter ? Est-ce que quelqu'un a une idée claire de ce qu'il se passe ?
       
      Merci
    • By brissoujojo
      Bonjour , 
       
      Je voudrais savoir s'il est possible d'étudier en attendant sa RP.
      En fait j'ai envie de demander un permis d'études ( sachant que j'ai déjà un Permis Post diplome) pour faire un certificat.
      celà va til affecté ma résidence?
       
      Merci 
       
    • By Cmirad12
      S'il vous plait je veux savoir si le test de français est obligatoire pour un algérien pour faire une admission au universités de québec 
    • By Samira9880
      Salut 🙏
      J'espère que vous allez bien 🌸
      Alors je suis sur le point de commencer mes démarches pour la demande de Pe 
      🌸ma mère a dans so  compte l argent à son nom
      💎Et C'est elle mon garant 
      💎Elle va laisser la Somme en son nom et me faire une attestation de don non remboursable 
      🌸est ce que je vais avoir un refus si l argent n est pas dans mon compte ?
      📖Sachant que je suis encore étudiante et que je ne travaille pas 
       
      Merci de me répondre 🌸
    • By Samira9880
      Bonjour 🙏 
      💎je suis actuellement étudiante à l'université en Tunisie et j'aimerai faire un dec techniqu au quebec 
      💎est ce que C'est considéré comme une dégradation ? (De l université au dep )?
      💎est ce que je risque de me faire refuser le per a cause de ça ? 
       
      Merci de me répondre 
    • By virginiaz67
      Bonjour, je suis actuellement en 3ème année de licence, pour ceux qui connaissent Administration Economique et Sociale, or l'an prochain j'aimerais poursuivre mes études dans la région de Québec. Toutefois, j'ai plusieurs questions et j'aimerais avoir des avis et/ou témoignages de personnes qui ont pu faire la même chose. Tout d'abord je vous explique mon parcours, j'ai fait un DAEU A qui est équivalent au bac français, puis un BTS Management des Unités Commerciales, à la suite de ce BTS j'ai intégré la 2ème année de licence AES. A l'automne 2020 je souhaite postuler soit en baccalauréat Administration des Affaires, soit en Maître Administration des Affaires ce qui correspond au mieux au type d'étude et d'emploi qui débouche sur ce que je veux faire par la suite. Seulement j'ai un soucis, le cursus contient de la comptabilité qui est d'une part différente de celle de la France et d'autre part ayant intégré directement la 2ème année de licence je n'ai pas pu avoir les cours d'initiation à la comptabilité, ceci dit je l'ai appris toute seule pour me remettre à jour de certains cours mais, du coup ce n'est pas du "concret". Pensez-vous que cela peut-t-il être un soucis et d'autre part est-ce que d'autre personnes après une licence AES sont parti au Canada étudiez si oui sur quels programmes vous as-t-on admis?
       
      En vous remerciant
    • By Samira9880
      Bonjour 🙏🙏 
      J ai quelques questions à poser concernant les preuves financières pour les étudiants étrangers 🙏🙏🙏🙏🙏
      💫 est ce que que la Somme requise doit OBLIGATOIREMENT être à mon nom ? 
      💫Ou est ce que ma mère peut me faire une attestation de don ? 
      💫ma mère est la seule personne qui peut se porter garante pour moi sachant qu elle ne travaille pas ,mais elle à un appartement 🌸est ce que C'est suffisant ? Est ce que j ai des chances d avoir le pe ?? 
      Merci de me répondre 🙏🙏🙏
    • By John1801
      Salut ! 

      J'ai une petite question qui me tourne en tête. 
      Je suis actuellement en Visa de Travail lié à l'employeur ( VT avec CSQ) et en attente de la RP (septembre 2020 si ça s'allonge pas encore)

      J'ai lu qu'on est pas obligé d'avoir de visa d'étude pour un programme de moins de 6 mois, mais une session de Cegep est-elle considérée comme un programme ou on peut s'inscrire juste pour une session de cegep en même temps que travailler (je travail seulement le week-end donc je pourrais aller à l'école la semaine).
       

      Car j'aimerais juste m'inscrire pour faire le tremplin DEC en vue de mon futur ici et gagner du temps. 
      Merci pour vos futurs réponses

      John
    • By bibich-man
      Bonjour,
       
      Je suis un informaticien Algérien en processus d'immigration, je prépare ma certification Cisco CCNA, car je veux occupé une fois au Quebec le job d'administrateur réseaux.
       
      Je demande de l'aide au amis informaticiens déjà la-bas au Quebec, s'il peuvent me dire les compétences minimales d'un profil recherché sur le  marché du travail; et qui va avec ma certification CISCO, que je dois acquérir avant d'immigrer, histoire de trouver plus facilement du boulot dans ce domaine.
       
      Merci d'avance pour votre aide les amis.
       
      Bonne journée.
    • By Raiemanta33
      Bonjour, je suis nouveau sur ce forum et je souhaite poser une petite question... 

      Depuis mai, je fais mes démarches pour aller au Canada (Québec), j'avais trouvé l'emploi avec promesse d'embauche, j'ai obtenu mon Visa, mon permis de travail, mais... Seul souci... L'employeur qui devait me prendre avec la fameuse promesse d'embauche ne peut plus me prendre par manque de temps donc il fallait rapidement quelqu'un pour être en poste ! (je comprends tout à fait son choix) Donc... Je vais vous demander si c'est possible de toujours rentrer au Québec sans emploi et de vivre avec la capacité financière nécessaire jusqu'à que je trouve un emploi... J'ai mon permis de travail d'une durée de 2 ans, mon Visa, mon passeport valide, mon assurance Permis Jeunes Travail et la capacité de fonds... 


      Merci beaucoup de me répondre !
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines