Jump to content

Les Québécois sont-ils méchants ?


Recommended Posts

  • Habitués

Très drôle, mais non ils sont gentils. Mais comme partout ils y a des cons des imbéciles....

Faut pas croire tout ce qui est dit ici.50 000 immigrants par an depuis des annéesss rien que au Québec et combien de furomistes sur ce site ? 2000 ? 5000? pas le reflet de la réalité, les autres ont autre choses à faire que de venir dire du mal sur immgrer .com.

+1000

:thumbsup:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 168
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Les Québécois détestent les gens prétentieux et donneurs de leçon et, malheureusement, trop de Français débarquent ici avec ce genre d'attitude, se permettant de tout critiquer alors qu'ils arrivent à

Les Québécois sont comme beaucoup de gens à travers le monde, ils respectent les gens qui les respectent.

personnellement, un licheux de cul ça m'attire pas..

  • Habitués

Très drôle, mais non ils sont gentils. Mais comme partout ils y a des cons des imbéciles....

Faut pas croire tout ce qui est dit ici.50 000 immigrants par an depuis des annéesss rien que au Québec et combien de furomistes sur ce site ? 2000 ? 5000? pas le reflet de la réalité, les autres ont autre choses à faire que de venir dire du mal sur immgrer .com.

+1000

:thumbsup:

Merci pour eux, pour nous...

Etant sur ce site, t'en fais partie aussi, n'est ce pas ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Les Québécois détestent les gens prétentieux et donneurs de leçon et, malheureusement, trop de Français débarquent ici avec ce genre d'attitude, se permettant de tout critiquer alors qu'ils arrivent à peine, faisant constamment des comparaisons - désavantageuses, évidemment - avec la France. Ils le disent tout haut en plus. Certains vont même jusqu'à se moquer de notre accent - j'ai déjà eu affaire à des spécimens du genre. Alors, forcément, ils se font détester et rejeter.

Bien dit aussi, j'en connais un qui est complètement isolé sur le lieu de ma job à cause de genre d'attitude...il sait tout ce monsieur français :blush2:

+1000 :thumbsup:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Très drôle, mais non ils sont gentils. Mais comme partout ils y a des cons des imbéciles....

Faut pas croire tout ce qui est dit ici.50 000 immigrants par an depuis des annéesss rien que au Québec et combien de furomistes sur ce site ? 2000 ? 5000? pas le reflet de la réalité, les autres ont autre choses à faire que de venir dire du mal sur immgrer .com.

+1000

:thumbsup:

Merci pour eux, pour nous...

Etant sur ce site, t'en fais partie aussi, n'est ce pas ?

Effectivement, vous et moi sommes des furomistes. Mais même avec des années d'expériences et ou de résidences.

Ni vous ni moi ne sommes représentatif des Québecois combien sur ce forum ?

Retirons les immigrants et futurs immigrants, combien reste t- il de Québecois de souche ?

Comme je suis à la retraite, j'ai donc le temps de dire du bien ici des Québecois :biggrin2::give_rose:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bien sur qu'ils ne sont pas méchants. Ils sont mêmes plutôt sympathiques dans l'ensemble. Apres, il y a des imbéciles partout.

Mais ça ne veut pas dire qu'ils vont tous devenir vos meilleurs amis du jour au lendemain. Il y a des différences culturelles, des codes sociaux implicites et des barrières à briser. C'est normal, mais ça peut être frustrant. Et ça ne veut pas forcément dire que vous êtes un imbécile de maudit français, n'en déplaise à certains. Simplement que les interactions sont différentes et qu'il faut un peu de temps et d'ouverture de part et d'autre pour s'adapter.

L'intérêt de ce genre de forum, au delà du témoignage des frustrés, c'est de comprendre que le Québec est un endroit avec bien des mérites, mais que ce n'est pas toujours le pays des bisounours-joie-amour-bonheur-et-grands-espaces qu'on s'imagine en France.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour à tous,

Merci à toutes les personnes qui ont participé à ce sujet qui ont plus qu'enrichi ce petit débat et qui ont su m'encourager dans mes démarches avec des conseils et des propos encourageants.

Je vois que personne n'est à l'abri de clichés et qu'il va falloir composer avec, peu importe la destination choisie.

Les appriori sur les français sont nombreux, mais je pense qu'il est facile de s'en sortir si l'attitude adoptée est positive.

Dans mon cas, si je pars au Québec, c'est pour connaître une des nombreuses facettes de la culture nord-américaine. Il y a aussi ce côté rassurant, cet héritage européen qui se retrouve aussi complétement intégré à la culture outre-atlantique.

J'ai bien compris que le Canada n'était ni la France, ni les Etats-Unis, malgré les influences " subies " par son histoire coloniale et/ou sa situation géographique, c'est en ça que ce pays est intéressant.

La proximité lingustique fait que certains français arrivent en terrain conquis au Québec, je pense. Tous les français ne sont pas comme ça. Je ne suis pas comme ça. Je ne me tarais pas si je participe à une conversation. Nous pouvons être français, exprimer nos points de vue, argumenter, faire part de nos connaissances sans pour autant être arrogants et intélorants non ?

En tout cas, je pense que lorsque l'on fait des démarches approfondies avant d'immiger (partage sur les forums, prise de contact, lecture de récits d'autres immigrés et de locaux, prise de connaissance sur la culture et l'histoire du pays...), on est loin de ce cliché du maudit français souvent décrit.

Oui il y a plein de choses à reprocher aux français... Ils sont ce qu'ils sont... on a tous nos traits de carac`tère, nos habitudes sociétales.

Le truc pesant, mais j'imagine que tout les immigrants, d'où qu'ils soient connaissent cela, c'est que tu sera toujours une française... et donc toujours suceptible d'être une maudite française potentielle. Ce truc de maudit français est un piège qui peut se refermer sur toi sans que tu t'en rende compte.

tu vois tu as un gugusse ici qui se fait super donneur de leçon... "Les français ne donnez pas de leçon sur les fautes d'orthographes". C,est un classique...

alors c'est vrai qu'en france on ne se fait pas trop prier pour se chambrer si un gars dit "des journals"... ici si tu le fais, tu brises plusieurs non-dits:

1. oui le gars fait des fautes de français et c'est pas agréable de se faire dire que l'on fait une faute

2. Tu es français... la même remarque venant d'un autre québécois ne serait pas prise de la même façon

3. Ici on ne fout pas quelqu'un dans l'embarras devant tout le monde... on en chambre pas, on ne vannes pas

4. Pas mal de québécois sont au courant que le français est un peu chahuté ici, et en faisant une telle remarque c'est comme mettre du sel sur une plaie

Mais ce qui est amusant c'est que la même personne qui te dis de ne surtout pas donner de leçons va être très prompte à t'expliquer comment en France on est en train de s'angliciser à outrance et caetera.

La difficulté étant que lorsque le gugusse il te dit cela tu n'as pas beaucoup d'options:

1. Tu dis rien, ou oui oui.... tu conforte le gars dans son idée exagérée, voire il utilisera ton acquiesement pour justifier sa connerie

2. Tu dis quelque chose de gentil.... genre "tu sais ce n'est pas si facile que cela, les langues évoluent"... il comprendra que tu nie la vérité

3. Tu lui dis, "barf tu sais.... prendre une marche, tomber en amour, c'Est fucké, canceller, céduler, avoir un appointement, kicéki, faire du sens... c'est pas non plus de quoi faire le fanfaron" là tu es maudite française.

quelqu'un a dit quelque chose d'interessant, en effet par contre les gens ici ne juge pas quelqu'un en fonction du français... dans une certaine limite. MAis faut être habituer à voir des gens qui en France seraient contraint à une excellence linguistique avoir ici un niveau d'expression moins policé. J'ai souvent pour exemple le maire de Gatineau, mais il est loin d'être seul. J'ai entendu hier l'ancien ministre des transport Sam hamad qui suivait la lignée. C'est différent pour sûr. En France on s'attend pas

ce qu'un ministre baragouinne comme une commercant du blanc-mesnil. ici cela donne un sentiment de proximité avec le peuple.

Tout cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'excellence bien entendu.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Plusieurs messages sur ce fil m'ont fait sourires, d'autres carrément rires et d'autres bof hein :smile:

Et si nous nous contentions de dire que chaque individu est différent, avec une éducation, un vécu, des valeurs, différents et qu'il faut beaucoup d'ouverture d'esprit ET de volonté, de part et d'autres, pour pouvoir cohabiter ensemble sans trop de heurts.

Mon mari est français et travaille dans une fromagerie. Il a mit du temps à se faire à l'attitude de certains collègues qui faisaient semblant de ne pas comprendre ce qu'il disait.

Or, tous les autres le comprenaient très bien sauf ce trio.

Lorsqu'il m'en a parlé je lui ai dis: "Écoute, de toute évidence ce sont des cons à la puissance 10, qui la jouent mépris et tout le tralala".

Attitude de mon mari: je vais leur casser la gueule ... petit cours intensif express sur le fait qu'ici (icitte) ça ne se fait pas "because" la prison direct.

Je lui ai dis des les ignorer. Alors là, pour mon mari, impossible ... parce que ... moi les cons je ne les laisse pas gagner soupirrrrrrrrr

Je lui ai fais remarquer que tu ne gagnes jamais avec les cons ... parce qu'un con ... il n'admettra jamais qu'il fait une connerie.

Mais bref, la chose s'est finalement tassé le jour ou les gars en question ont du travailler avec mon mari, en équipe.

Un genre de boulot de la dernière chance pour eux, mit au pieds du mur comme on dit.

Or comme seul mon mari connaissait le travail à faire, il a fait celui qui ne comprenait pas lorsque les gars lui ont demandés de répéter comme à leur habitude :D

Au bout d'une heure, nouvelle tentative, nouvelle période de surdité de mon mari.

A la 3ième tentative mon mari leur lance ... Ohhh c'est à moi que vous parlez ? Désolé, je ne comprenais pas. Gniak gniak gniak :D

(Ça ne vous rappelle pas De Niro dans "Taxi drivers" non ? You taking to me ?)

Et la ... oh miracle ... ils ont compris :smile:

Depuis, tout va bien.

Il ne faut pas accorder trop d'importance aux cons, sinon, ils en rajoutent car ils ne savent pas s'arrêter.

Edited by Lilideslacs
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Plusieurs messages sur ce fil m'ont fait sourires, d'autres carrément rires et d'autres bof hein :smile:

Et si nous nous contentions de dire que chaque individu est différent, avec une éducation, un vécu, des valeurs, différents et qu'il faut beaucoup d'ouverture d'esprit ET de volonté, de part et d'autres, pour pouvoir cohabiter ensemble sans trop de heurts.

Mon mari est français et travaille dans une fromagerie. Il a mit du temps à se faire à l'attitude de certains collègues qui faisaient semblant de ne pas comprendre ce qu'il disait.

Or, tous les autres le comprenaient très bien sauf ce trio.

Lorsqu'il m'en a parlé je lui ai dis: "Écoute, de toute évidence ce sont des cons à la puissance 10, qui la jouent mépris et tout le tralala".

Attitude de mon mari: je vais leur casser la gueule ... petit cours intensif express sur le fait qu'ici (icitte) ça ne se fait pas "because" la prison direct.

Je lui ai dis des les ignorer. Alors là, pour mon mari, impossible ... parce que ... moi les cons je ne les laisse pas gagner soupirrrrrrrrr

Je lui ai fais remarquer que tu ne gagnes jamais avec les cons ... parce qu'un con ... il n'admettra jamais qu'il fait une connerie.

Mais bref, la chose s'est finalement tassé le jour ou les gars en question ont du travailler avec mon mari, en équipe.

Un genre de boulot de la dernière chance pour eux, mit au pieds du mur comme on dit.

Or comme seul mon mari connaissait le travail à faire, il a fait celui qui ne comprenait pas lorsque les gars lui ont demandés de répéter comme à leur habitude :D

Au bout d'une heure, nouvelle tentative, nouvelle période de surdité de mon mari.

A la 3ième tentative mon mari leur lance ... Ohhh c'est à moi que vous parlez ? Désolé, je ne comprenais pas. Gniak gniak gniak :D

(Ça ne vous rappelle pas De Niro dans "Taxi drivers" non ? You taking to me ?)

Et la ... oh miracle ... ils ont compris :smile:

Depuis, tout va bien.

Il ne faut pas accorder trop d'importance aux cons, sinon, ils en rajoutent car ils ne savent pas s'arrêter.

T'as raison, faut pas prendre les cons pour des gens :smile:

Link to post
Share on other sites

Salut.

J'ai mis beaucoup de temps à me décider pour intervenir dans ce topic, tant la question qu'il pose m'est apparue...naïve ?

Y'a-t-il des bons québecois ? Des mauvais ? Des bons français ? Des mauvais ? Des bons ceci ou des mauvais cela ? Gentils ou méchants, je crois que la question ne se pose pas vraiment dans ces termes. Le sujet central étant, selon moi, celui de la volonté de s'intégrer pour celui qui migre et de la capacité de l'hôte de sa terre d'accueil à l'accepter. Et dans ce domaine, je crois qu'on trouve de tout.

Chacun vivra une expérience unique et aura toujours des anecdotes particulières à raconter concernant l'aspect positif ou négatif de son immigration, en fonction de ce qu'il est, de ce qu'il fait et de comment cela est perçu par ses interlocuteurs. Il y a donc autant d'expériences que de migrants et d'hôtes. La généralisation s'avère, selon moi, impossible.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Tu veux plaire à un Québécois et l'avoir comme ami? Dis lui qu'il est génial, qu'il est le meilleur. Remercie le en tout temps, dis lui que heureusement qu'il était là, sinon tu pouvais pas y arriver tout seul. Le Québécois aime ca. Il sera le plus gentil gars au monde avec toi. :smile:

Conseil d'immigrant aimé par les Québécois :biggrin2:

personnellement, un licheux de cul ça m'attire pas..

Ben c'est clair, y a tjrs des exceptions. Mais la majorité des gens adorent ca.

Il est vrai qu'il n'y a qu'en France ou l'on peut immigrer puis dire "n***e la France" et que cela ne choque personne!

Perso, je ne me tape pas 2 ans de procédures pour venir dire aux québécois " vous êtes des cons" sinon je peux tout aussi bien le faire de France!

Si nous sommes venus au Québec , c'est effectivement pour être aussi agréable que ceux qui nous reçoivent!

Je te signale qu'immigrer en France avec l'équivalent de la RP canadienne prend plus de temps que la procédure québecoise alors ton argument n'est pas valable. Parole d'immigré en France qui va bientôt la quitter!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Tu veux plaire à un Québécois et l'avoir comme ami? Dis lui qu'il est génial, qu'il est le meilleur. Remercie le en tout temps, dis lui que heureusement qu'il était là, sinon tu pouvais pas y arriver tout seul. Le Québécois aime ca. Il sera le plus gentil gars au monde avec toi. :smile:

Conseil d'immigrant aimé par les Québécois :biggrin2:

personnellement, un licheux de cul ça m'attire pas..

Ben c'est clair, y a tjrs des exceptions. Mais la majorité des gens adorent ca.

Il est vrai qu'il n'y a qu'en France ou l'on peut immigrer puis dire "n***e la France" et que cela ne choque personne!

Perso, je ne me tape pas 2 ans de procédures pour venir dire aux québécois " vous êtes des cons" sinon je peux tout aussi bien le faire de France!

Si nous sommes venus au Québec , c'est effectivement pour être aussi agréable que ceux qui nous reçoivent!

Je te signale qu'immigrer en France avec l'équivalent de la RP canadienne prend plus de temps que la procédure québecoise alors ton argument n'est pas valable. Parole d'immigré en France qui va bientôt la quitter!

Je ne vois pas vraiment ce qui n'est pas valable dans mon argument.... Mais bon de mon point de vue, quelque soit le nombre d'année de procédures , je n'ai pas fait tout ça pour venir critiquer les québécois ....

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour à tous,

Merci à toutes les personnes qui ont participé à ce sujet qui ont plus qu'enrichi ce petit débat et qui ont su m'encourager dans mes démarches avec des conseils et des propos encourageants.

Je vois que personne n'est à l'abri de clichés et qu'il va falloir composer avec, peu importe la destination choisie.

Les appriori sur les français sont nombreux, mais je pense qu'il est facile de s'en sortir si l'attitude adoptée est positive.

Dans mon cas, si je pars au Québec, c'est pour connaître une des nombreuses facettes de la culture nord-américaine. Il y a aussi ce côté rassurant, cet héritage européen qui se retrouve aussi complétement intégré à la culture outre-atlantique.

J'ai bien compris que le Canada n'était ni la France, ni les Etats-Unis, malgré les influences " subies " par son histoire coloniale et/ou sa situation géographique, c'est en ça que ce pays est intéressant.

La proximité lingustique fait que certains français arrivent en terrain conquis au Québec, je pense. Tous les français ne sont pas comme ça. Je ne suis pas comme ça. Je ne me tarais pas si je participe à une conversation. Nous pouvons être français, exprimer nos points de vue, argumenter, faire part de nos connaissances sans pour autant être arrogants et intélorants non ?

En tout cas, je pense que lorsque l'on fait des démarches approfondies avant d'immiger (partage sur les forums, prise de contact, lecture de récits d'autres immigrés et de locaux, prise de connaissance sur la culture et l'histoire du pays...), on est loin de ce cliché du maudit français souvent décrit.

Oui il y a plein de choses à reprocher aux français québécois... Ils sont ce qu'ils sont... on a tous nos traits de carac`tère, nos habitudes sociétales.

Le truc pesant, mais j'imagine que tout les immigrants natifs, d'où qu'ils soient connaissent cela, c'est que tu sera toujours une français québécoise... et donc toujours suceptible d'être une maudite française pure laine québécoise potentielle. Ce truc de maudit français pure laine québécoise est un piège qui peut se refermer sur toi sans que tu t'en rende compte.

tu vois tu as un gugusse ici qui se fait super donneur de leçon... "Les français québécois ne donnez pas de leçon sur les fautes d'orthographe la mentalité, le sens du respect et les usages". C,est un classique...

alors c'est vrai qu'en france qu'au Québec on ne se fait pas trop prier pour se chambrer ridiculiser si un gars dit "des journals"... ici si tu le fais, tu brises plusieurs non-dits le sens du respect et les usages:

1. oui le gars fait des fautes de français et c'est pas agréable de se faire dire que l'on fait une faute C'est vrai, raison de plus pour ne pas crucifier le gars sur la place publique. Une simple question de politesse et de respect.

2. Tu es français... la même remarque venant d'un autre québécois ne serait pas prise de la même façon Effectivement, une remarque amenée avec gentillesse et respect dans le but d'aider (et non pas juger, déprécier, comparer, ridiculiser) aura plus de chance d'être bien reçue

3. Ici on ne fout pas quelqu'un dans l'embarras devant tout le monde... on en chambre pas, on ne vannes pas' Exact, ce n'est pas dans notre mentalité et c'est très bien ainsi.

4. Pas mal de québécois sont au courant que le français est un peu chahuté ici, et en faisant une telle remarque c'est comme mettre du sel sur une plaie Exact, les Québécois en sont conscients, reste que de reprendre un individu dans une conversation est une attitude contre-productive et jugée irrespectueuse. En fait, c'est une mentalité bien française fondée une une valeur toute française et tout à fait acceptable en France, seulement en France.

Mais ce qui est amusant c'est que la même personne qui te dis de ne surtout pas donner de leçons va être très prompte à t'expliquer comment en France on est en train de s'angliciser à outrance et caetera. C'est un commentaire mesquin de ta part. Dit autrement, tu exprimes l'idée suivante: Comment un si piètre locuteur peut-il oser porter un jugement sur les anglicismes en France? No comment.

La difficulté étant que lorsque le gugusse il te dit cela tu n'as pas beaucoup d'options:

1. Tu dis rien, ou oui oui.... tu conforte le gars dans son idée exagérée, voire il utilisera ton acquiesement pour justifier sa connerie Ridicule. La question est: Pourquoi t'arroges-tu le droit de le reprendre, au demeurant, sans finesse et respect? Cela est réconfortant? C'est une activité amusante de chambrer quelqu'un?

2. Tu dis quelque chose de gentil.... genre "tu sais ce n'est pas si facile que cela, les langues évoluent"... il comprendra que tu nie la vérité...ou bedon que les Français "trippent" à parsemer leur vocabulaire de mots anglais parce que cela fait "in".

3. Tu lui dis, "barf tu sais.... prendre une marche, tomber en amour, c'Est fucké, canceller, céduler, avoir un appointement, kicéki, faire du sens... c'est pas non plus de quoi faire le fanfaron" là tu es maudite française. Merci pour ce jugement qualitatif et généraliste qui exprime si bien la finesse et la grandeur de ton jugement.

quelqu'un a dit quelque chose d'interessant, en effet par contre les gens ici ne juge pas quelqu'un en fonction du français... dans une certaine limite. MAis faut être habituer à voir des gens qui en France seraient contraint à une excellence linguistique avoir ici un niveau d'expression moins policé. J'ai souvent pour exemple le maire de Gatineau, mais il est loin d'être seul. J'ai entendu hier l'ancien ministre des transport Sam hamad qui suivait la lignée. C'est différent pour sûr. En France on s'attend pas

ce qu'un ministre baragouinne comme une commercant du blanc-mesnil. ici cela donne un sentiment de proximité avec le peuple. Ce n'est pas tant la proximité du peuple que cela exprime que la distance moindre entre les classes sociales. Le Québec est une société moins hiérarchisée et élitiste que la France

Tout cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'excellence bien entendu.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour à tous,

Merci à toutes les personnes qui ont participé à ce sujet qui ont plus qu'enrichi ce petit débat et qui ont su m'encourager dans mes démarches avec des conseils et des propos encourageants.

Je vois que personne n'est à l'abri de clichés et qu'il va falloir composer avec, peu importe la destination choisie.

Les appriori sur les français sont nombreux, mais je pense qu'il est facile de s'en sortir si l'attitude adoptée est positive.

Dans mon cas, si je pars au Québec, c'est pour connaître une des nombreuses facettes de la culture nord-américaine. Il y a aussi ce côté rassurant, cet héritage européen qui se retrouve aussi complétement intégré à la culture outre-atlantique.

J'ai bien compris que le Canada n'était ni la France, ni les Etats-Unis, malgré les influences " subies " par son histoire coloniale et/ou sa situation géographique, c'est en ça que ce pays est intéressant.

La proximité lingustique fait que certains français arrivent en terrain conquis au Québec, je pense. Tous les français ne sont pas comme ça. Je ne suis pas comme ça. Je ne me tarais pas si je participe à une conversation. Nous pouvons être français, exprimer nos points de vue, argumenter, faire part de nos connaissances sans pour autant être arrogants et intélorants non ?

En tout cas, je pense que lorsque l'on fait des démarches approfondies avant d'immiger (partage sur les forums, prise de contact, lecture de récits d'autres immigrés et de locaux, prise de connaissance sur la culture et l'histoire du pays...), on est loin de ce cliché du maudit français souvent décrit.

Oui il y a plein de choses à reprocher aux français québécois... Ils sont ce qu'ils sont... on a tous nos traits de carac`tère, nos habitudes sociétales.

Le truc pesant, mais j'imagine que tout les immigrants natifs, d'où qu'ils soient connaissent cela, c'est que tu sera toujours une français québécoise... et donc toujours suceptible d'être une maudite française pure laine québécoise potentielle. Ce truc de maudit français pure laine québécoise est un piège qui peut se refermer sur toi sans que tu t'en rende compte.

tu vois tu as un gugusse ici qui se fait super donneur de leçon... "Les français québécois ne donnez pas de leçon sur les fautes d'orthographe la mentalité, le sens du respect et les usages". C,est un classique...

alors c'est vrai qu'en france qu'au Québec on ne se fait pas trop prier pour se chambrer ridiculiser si un gars dit "des journals"... ici si tu le fais, tu brises plusieurs non-dits le sens du respect et les usages:

1. oui le gars fait des fautes de français et c'est pas agréable de se faire dire que l'on fait une faute C'est vrai, raison de plus pour ne pas crucifier le gars sur la place publique. Une simple question de politesse et de respect.

2. Tu es français... la même remarque venant d'un autre québécois ne serait pas prise de la même façon Effectivement, une remarque amenée avec gentillesse et respect dans le but d'aider (et non pas juger, déprécier, comparer, ridiculiser) aura plus de chance d'être bien reçue

3. Ici on ne fout pas quelqu'un dans l'embarras devant tout le monde... on en chambre pas, on ne vannes pas' Exact, ce n'est pas dans notre mentalité et c'est très bien ainsi.

4. Pas mal de québécois sont au courant que le français est un peu chahuté ici, et en faisant une telle remarque c'est comme mettre du sel sur une plaie Exact, les Québécois en sont conscients, reste que de reprendre un individu dans une conversation est une attitude contre-productive et jugée irrespectueuse. En fait, c'est une mentalité bien française fondée une une valeur toute française et tout à fait acceptable en France, seulement en France.

Mais ce qui est amusant c'est que la même personne qui te dis de ne surtout pas donner de leçons va être très prompte à t'expliquer comment en France on est en train de s'angliciser à outrance et caetera. C'est un commentaire mesquin de ta part. Dit autrement, tu exprimes l'idée suivante: Comment un si piètre locuteur peut-il oser porter un jugement sur les anglicismes en France? No comment.

La difficulté étant que lorsque le gugusse il te dit cela tu n'as pas beaucoup d'options:

1. Tu dis rien, ou oui oui.... tu conforte le gars dans son idée exagérée, voire il utilisera ton acquiesement pour justifier sa connerie Ridicule. La question est: Pourquoi t'arroges-tu le droit de le reprendre, au demeurant, sans finesse et respect? Cela est réconfortant? C'est une activité amusante de chambrer quelqu'un?

2. Tu dis quelque chose de gentil.... genre "tu sais ce n'est pas si facile que cela, les langues évoluent"... il comprendra que tu nie la vérité...ou bedon que les Français "trippent" à parsemer leur vocabulaire de mots anglais parce que cela fait "in".

3. Tu lui dis, "barf tu sais.... prendre une marche, tomber en amour, c'Est fucké, canceller, céduler, avoir un appointement, kicéki, faire du sens... c'est pas non plus de quoi faire le fanfaron" là tu es maudite française. Merci pour ce jugement qualitatif et généraliste qui exprime si bien la finesse et la grandeur de ton jugement.

quelqu'un a dit quelque chose d'interessant, en effet par contre les gens ici ne juge pas quelqu'un en fonction du français... dans une certaine limite. MAis faut être habituer à voir des gens qui en France seraient contraint à une excellence linguistique avoir ici un niveau d'expression moins policé. J'ai souvent pour exemple le maire de Gatineau, mais il est loin d'être seul. J'ai entendu hier l'ancien ministre des transport Sam hamad qui suivait la lignée. C'est différent pour sûr. En France on s'attend pas

ce qu'un ministre baragouinne comme une commercant du blanc-mesnil. ici cela donne un sentiment de proximité avec le peuple. Ce n'est pas tant la proximité du peuple que cela exprime que la distance moindre entre les classes sociales. Le Québec est une société moins hiérarchisée et élitiste que la France

Tout cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas d'excellence bien entendu.

Merci pour la leçon.... pauvres québécois martyrisés par ces méchants français....

Bon je vais pas te faire l'affront de te prendre pour une abrutie, donc je t'invite à me relire. Le gugusse dont je parle, ce n'Est pas celui qui fait une faute de français, c'est celui qui fait te fait la leçon. Ce sont les ungeduld de ce monde qui t'expliquent la vie, mais ô mon dieu si tu leur réponds alors là ça les démange de te dire que t'es un maudit français. Je ne parle pas d'un gars qui fait une faute d'orthographe.

Pas la peine de nous sortir les violons. Des fautes on en fait tous, et c'est pas parce qu'un gars fait des fautes que c'est nécessairement un âne. Donc tu me reprends c'est très bien, mais tu n'as même pas lu comme il faut ma phrase qui clairement fait référence aux donneurs de leçons... et non je ne faisait aucune allusion à toi. je parle de ceux qui ont pondu le torchon des valeurs de Gatineau, de celui qui explique à un français qui demande juste comment se passe l'immigration: " tu sais si tu n'es pas arrogante, bla bla bla", ceux qui vont te regarder sérieusement et te dire "pas fort les français donneurs de leçons avec vos anglicismes"... Tu sais très bien que des québécois comme cela il y en a. Et faut en rigoler de ces ignorants, les envoyer ch**r, tout ce que tu veux... mais après 5 ans je peux te dire que je commence à avoir un entrainement assez prononcé pour les reconnaitre... comme un arabe en France quand il entant le fameux "Je suis pas raciste mais xxxxxxx" il connait la musique.

La suite de tes commentaires étant basé sur cette incompréhension de ta part je ne vais pas aller plus loin dans ma réponse.

Edited by yow_lys
Link to post
Share on other sites

J'ai 9 mois d'expérience au Québec et 12 ans d'expérience à l'étranger. Comme partout, il y a des C**s avec un grand C et les québecois ne dérogent pas à la règle, pas plus que les français bien que je leur discerne la palme!

Je suis arrivée au Québec avec l'idée de ne plus fréquenter les français pour la simple et bonne raison qu'on est imbuvables à l'étranger puis j'en avais sérieusement ras la casquette de la France.

Quand nous sommes arrivés avec mon amie à Montréal (c'était d'abord pour "affaires") deux québecois nous on gentiment accueillis chez eux... Enfin, accueillis non puisque nous avions un loyer... sauf qu'à l'issue des deux premiers mois on s'est rendu compte qu'on payait l'intégralité du loyer ainsi que les courses.. (Entubage n°1)

Par la suite, une autre connaissance (pseudo journaliste de surcroît) Nous a invité chez elle en nous louant une chambre pour la modique somme de 400$.. (A noter qu'ils étaient déjà deux colocs et que le loyer était de 700$ mais passons...) On arrive chez elle : un lit sur une sol sale, des placards pleins de fringues pourries et des odeurs de cannabis se mêlant à la litière d'un chat intoxiqué malgré lui.. Le cauchemar. (Entubage n°2)

Nous devions rentrer en France et une autre amie nous invite chez elle les cinq derniers jours et nous propose gentiment de garder nos affaires, le temps de revenir de france avec notre visa.. Déjà, frigo vide, donc restaurant tous les jours et c'est bibi qui paye bien sûr...

Mais la cerise sur le gâteau, on revient 6 mois plus tard : certaines nos affaires ont été "perdues", meubles disparus, fringues abîmées, laissées dans un garage pourri on a du tout jeter..(Entubage n°3)

La conclusion est simple et désolée si ces constats en froissent certains, c'est du vécu.

Et là, nous revenons malgré tout et qui nous aide ? Un français qui nous trouve un super 4 1/2 et une française qui nous aide à trouver du boulot.

Voila qui m'a remis à ma place sur mon opinion des français alors que je mettais les québécois sur un pied d'estale !

Edited by Emma_k
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Le coup des colocs qui couvrent largement le prix du loyer c'est un grand classique...

Il y a vraiment des arnaques au niveau du logement et il faut vraiment attention. Après je ne sais pas s'il y en a plus qu'ailleurs, et je ne pense pas qu'on puisse en déduire que tous les québécois sont des escrocs.

un truc intéressant dans la remarque d'ailleurs, c'est le français qui partent en détestant les français et qui idolâtrent les québécois. Plus on tombe de haut, plus la chute est dure, alors que les québécois sont juste normaux, il y en a des sympas et des moins sympas. Et les autres expats - français ou non - sont un réseau incroyablement utile et réconfortant qu'il est dommage de renier.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

je vous raconte ma petite après-midi avec ma fille dans sa poussette.

j'étais quelque part au centre-ville et je suis rentrée dans une station de métro mais y'avais pas d'escalator pour descendre en bas.une dame m'a vu et est venue m'aider à descendre la poussette.

puis rendu à la station berri-Uqam, je trouvais pas comment sortir pour aller à la sortie où je voulais aller. c'était juste des tourniquets 'simple' . donc pour passer une poussette euhh.. y'avait comme une porte pour faire passer les poussettes, mais c'était écrit que ce n'était pas une sortie.. une dame qui m'a vu et est venue m'aider. elle a été demander au préposé et elle m'a dit par la suite où passer.

puis au retour, pour descendre prendre le métro, direction honoré beaugrand, encore là, pas d'escalator. je prend la poussette et commence à descendre. une fille est venue m'aider puis plus bas, un gars qui attendait en bas des escaliers est monté et nous a aidé à prendre la poussette. pour finir, à la station de métro frontenac en bas, pas d'escalator évidemment.. un monsieur m'a monté la poussette.

tout ça, sans que je demande quoi que ce soit à personne.ils sont venu m'aider spontanément.

puis aussi, toute l'après-midi, on m'a tenu les portes quand je rentrais ou sortait quelque part.

sont gentils les gens :biggrin2:

Edited by Automne
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

je vous raconte ma petite après-midi avec ma fille dans sa poussette.

j'étais quelque part au centre-ville et je suis rentrée dans une station de métro mais y'avais pas d'escalator pour descendre en bas.une dame m'a vu et est venue m'aider à descendre la poussette.

puis rendu à la station berri-Uqam, je trouvais pas comment sortir pour aller à la sortie où je voulais aller. c'était juste des tourniquets 'simple' . donc pour passer une poussette euhh.. y'avait comme une porte pour faire passer les poussettes, mais c'était écrit que ce n'était pas une sortie.. une dame qui m'a vu et est venue m'aider. elle a été demander au préposé et elle m'a dit par la suite où passer.

puis au retour, pour descendre prendre le métro, direction honoré beaugrand, encore là, pas d'escalator. je prend la poussette et commence à descendre. une fille est venue m'aider puis plus bas, un gars qui attendait en bas des escaliers est monté et nous a aidé à prendre la poussette. pour finir, à la station de métro frontenac en bas, pas d'escalator évidemment.. un monsieur m'a monté la poussette.

tout ça, sans que je demande quoi que ce soit à personne.ils sont venu m'aider spontanément.

puis aussi, toute l'après-midi, on m'a tenu les portes quand je rentrais ou sortait quelque part.

sont gentils les gens :biggrin2:

Oui ils sont gentils, mais la véritable morale de cette histoire ne serait-elle pas plutôt: punaise mais qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre des ascenseurs pour les poussettes dans les stations de métro???? Une vraie galère quotidienne, même s'il est vrai qu'il y a toujours quelqu'un qui se précipite pour vous aider ;)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

je vous raconte ma petite après-midi avec ma fille dans sa poussette.

j'étais quelque part au centre-ville et je suis rentrée dans une station de métro mais y'avais pas d'escalator pour descendre en bas.une dame m'a vu et est venue m'aider à descendre la poussette.

puis rendu à la station berri-Uqam, je trouvais pas comment sortir pour aller à la sortie où je voulais aller. c'était juste des tourniquets 'simple' . donc pour passer une poussette euhh.. y'avait comme une porte pour faire passer les poussettes, mais c'était écrit que ce n'était pas une sortie.. une dame qui m'a vu et est venue m'aider. elle a été demander au préposé et elle m'a dit par la suite où passer.

puis au retour, pour descendre prendre le métro, direction honoré beaugrand, encore là, pas d'escalator. je prend la poussette et commence à descendre. une fille est venue m'aider puis plus bas, un gars qui attendait en bas des escaliers est monté et nous a aidé à prendre la poussette. pour finir, à la station de métro frontenac en bas, pas d'escalator évidemment.. un monsieur m'a monté la poussette.

tout ça, sans que je demande quoi que ce soit à personne.ils sont venu m'aider spontanément.

puis aussi, toute l'après-midi, on m'a tenu les portes quand je rentrais ou sortait quelque part.

sont gentils les gens :biggrin2:

Oui ils sont gentils, mais la véritable morale de cette histoire ne serait-elle pas plutôt: punaise mais qu'est-ce qu'ils attendent pour mettre des ascenseurs pour les poussettes dans les stations de métro???? Une vraie galère quotidienne, même s'il est vrai qu'il y a toujours quelqu'un qui se précipite pour vous aider :wink:

ouai.. ils ont déjà du mal à mettre des ascenseurs pour les personnes handicapés, alors pour les poussettes.. :biggrin2:

s'il y avait des escalators partout, là ça serait bien.. parce que la première station, il y en avaient mais ils fonctionnaient pas!

nah, mais je veux pas trop me plaindre des escaliers d'ici. j'ai pris le métro à Paris avec la poussette et là, y'a vraiment de quoi à râler! c'est pas 20 marches que tu te prends, c'est des centaines.. :biggrin2:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines