Jump to content

yow_lys

Habitués
  • Content Count

    4,665
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

yow_lys last won the day on August 21 2015

yow_lys had the most liked content!

About yow_lys

  • Rank
    The Matrix
  • Birthday 11/24/1977

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé
  • Profession
    Travailleur
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Ottawa

Recent Profile Visitors

7,349 profile views
  1. Pas plus que penser comme un demeuré. De quelle réalité tu parles? Transposer la situation d'une immigration massive, incontrôlée autant qu'incontrôlable (ce qui est la situation européenne) à la situation canadienne d'une immigration très peu massive, très contrôlée et très contrôlable c'est pas franchement utile à quoi que ce soit. Je peux élaborer sur chacun des adjectifs ci-dessus si t'as envie, mais pour revenir à Trudeau, je ne pense pas que ce soit très productif de s'amuser à soudainement rentrer dans une paranoïa étant donné la différence de contexte. L'autre point aussi c'est la responsabilité. Appelez cela comme vous vous voulez: frappes chirurgicales, campagne, actions ciblées. La réalité c'est que la population syrienne subit une guerre que les pays occidentaux mènent aussi. Car il n'y a pas trente mille façon de nommer le fait de se prendre des missiles sur la courge. Quand ce ne sont pas les pays occidentaux c'est Bashar, c'est ISIS etc... Alors ouais il doit y en avoir plus d'uns qui ne savent plus trop où donner leur amitié. On aime dire que les Arabes ne font pas leur part, je trouve que quand la Jordanie, la Turquie ou le Liban en font pas mal plus que nous autres. Ils se ramassent avec des millions de réfugiés, une stratégie à peine masquée de destabilisation car ils ont simplement le malheur d'être les voisins d'un pays qui subit la destabilisation. Cette destabilisation quand même causée par les pays Occidentaux (pour rappel.... super guerre en Irak pour démocratiser faute d'armes de destructions massives). On peut bien entendu débattre de la légitimité des "frappes chirurgicales" tant qu'on veut mais avec 2 de QI on peut comprendre facilement que quand tu te prends des bombes sur la gueule de la part d'un pays (ou groupe de pays) tu as tendance à ne pas être super fan de celui-ci. Même si c'est pour un grand bien qui dépasse sa propre personne (rappelez vous les bombardements alliés pour la libération de l'Europe). Bon bref je digresse et m'étale... bien que je n'ai pas de doute que cela ne serve absolument à rien.
  2. Si un premier ministre se met à réfléchir comme toi, c'est vraiment un signe de la fin de la civilisation.
  3. Allemagne: 1 millions de réfugiés dans un processus non-contrôlé Canada: 25.000 réfugiés (soit 40 fois moins) qui sont sélectionnés en amont. T'as raison ça ne va probablement pas faire réfléchir Trudeau... et c'est toujours rassurant de voir qu'il ne réfléchi pas comme toi finalement.
  4. Mais clairement tes us et coutumes sont bien différents des miens.... et c'est tant mieux. Oui je suis un soumis si cela te plait. Je préfère être un soumis qu'un trouillard qui se replie sur soit, sur de prétendus "us et coutumes" pour justifier sa xénophobie. Oui clairement dans le camp de Zaatari c'est un repaire de salafistes, ils viennent pour nous coloniser (25.000 sur 33.000.000 bonne chance) ils vont se reproduire comme des lapins, pour nous déborder avec la jeunesse. Alors pour ta gouverne, je suis très nationaliste, j'aime, j'adore mon pays... mes pays. Mais tu vois, j'ai un peu de mémoire. Mon pays était un berceau de l'anti-sémistime, comme le berceau des lumières. Mon pays qui a vu éclore l'incroyable De Gaulle, à aussi vu éclore de sacrés connards. En même temps qu'on gravait Liberté, Égalité, Fraternité sur nos écoles on faisaient des choses pas très classes. Ça n'altère en rien ni mon nationalisme. Plein le cul de voir que "nationalisme" et le mot utilisé par des petit fachos du web pour se définir. Tes idées, je m'en torche le cul, autant que je suis fier de mon drapeau, de mes drapeaux. Va donc vivre aux Us et voter Trump, ça devrait te plaire ses idées avant-gardiste, registre musulman, camp etc.... Et par pitié arrête d'insulter la noblesse des idées comme patriotisme ou nationalisme avec ta paranoia xénophobe. Bien à toi, Vive la France, vive le Canada, vive le Québec. Le soumis lâche. PS: mes us et coutumes s'expriment clairement en ouvrant ma grande gueule de Français quand je lis un ramassis de connerie. Je m'en retourne manger mon couscous royal, qui est, comme on le sait, la branche gastronomique de l'invasion islamique!
  5. Donc "avoir de la colonne" consiste à parler comme un gros cave incapable d'aligner deux phrases sans sacrer, avoir des propos à l'emporte-pièces, faire des généralisations douteuses (la syrie était un pays laïc... les babouches c'est pas franchement dans ce coin là du monde), tirer des conclusions hâtives et assez globalement être haineux. Finalement je préfère que la "colonne" (qui commence par colon) reste aux gens très intelligents comme toi et Harper.
  6. Pour ce qui est du "filtrage" des réfugiés. En fait faut être réaliste et prendre en compte la réalité Canadienne. Contrairement à l'Europe où il suffit de marcher ou sauter dans un esquif, on a le luxe, ici, de pouvoir filtrer les réfugiés avant qu'il prennent leur aller simple pour le sirop d'érable. D'abord les réfugiés seraient sélectionnés parmi les millions présentement enregistrés par le HCR. Pour la Turquie et la Jordanie, c'est fastoche car en plus il y a des camps plus ou moins structurés, mais avec une administration par l'ONU. Au Liban, bien que l'enregistrement soit là, ils sont malheureusement beaucoup plus livrés à eux même. Il faut bien comprendre que 25.000, même si cela parait énorme ici, ce n'est qu'une goutte d'eau. Bref, trouver 25.000 gars enregistrés depuis longtemps dans les camps, et qui ne posent pas de risques, dans cette perspective, c'est pas si compliqué que cela. Et oui on peut identifier des groupes moins à risques que d'autres. D'abord ceux qui justement fuyaient l'avancée d'ISIL, ensuite les groupes traditionnellement victimes (Yezidis, kurdes, chrétiens, shiites) et oui, on peut facilement savoir quelles sont les religions des gens là bas. Soit le lieu de naissance, les signes distinctifs (bijoux, vestimentaires), les papiers d'identité (qui dans ce coin là n'hésitent pas sur ce genre de mention), sinon, les papiers religieux, le nom des gens.... bref c'est pas bien compliqué. Enfin, ceux qui sont dans les camps depuis plusieurs années.. Je dis pas que l'entêtement pour tout faire en moins d'un mois et demi est nécessaire, mais croire que c'est impossible d'avoir un processus maîtrisé c'est vraiment pas raisonnable.
  7. Titre foireux et qui donne un faux crédit à Trudeau. Trudeau n' "autorise" absolument pas le niqab. Comment peut-il autoriser ce qui n'est pas interdit? Il refuse simplement de poursuivre une bataille déjà perdue par le gouvernement précédent. Celui-ci voulait défier une décision de la cour qui n'a JAMAIS statué sur le niqab mais sur la validité de la procédure qui avaient été utilisée pour interdire celui ci. C'était un jugement sur la forme et non sur le fond.
  8. Je pensais bien aussi... mais j'aime faire mon casse-bonbons Est-ce que je peux me plaindre de nouveau d'être dé-censuré sans explication?
  9. Tiens donc, je remarque que mes propos précédents ont dû être offensants (?!) car je vois cette inscription: " Votre contenu devra être approuvé par un modérateur " C'est qui que j'ai choqué là?! Se faire censurer sans même un mot ou une explication.... on arrête pas le progrès.
  10. De ne pas être européen, ni d'y avoir vécu ne t'empêche pas de comprendre deux trois trucs de bases sur l’Europe comme la sensibilité sur les données ethniques. Il est probable que certains ici puissent prétendre comprendre ce qui se passe ici. Note que j'analyse rien du tout ici... mais tout le monde analyse une situation en fonction de son prisme personnel. Toi, moi, kobi... qui peut prétendre détenir la vérité absolue et totalement neutre et dénué de tout prisme personnel. C'est dur, très dur, et rares sont ceux qui y arrivent. Essaye de voir un prisme, plutôt que des œillères. Ce sera déjà moins condescendant pour commencer et ensuite plus juste. Car tout le monde a un prisme...
  11. Depuis quand tu te modères en fonction des autres toi?! Les États-Uniens, les Indiens... c'est pas l'Europe. Le but n'est pas que tu te retiennes ou non, mais juste que tu saches pourquoi les gens tiltent en voyant cela. on en a déjà parlé plein de fois. Et je suis surpris que tu sois encore surpris de cela. Les USA, le Canada n'ont pas cette blessure, où du moins n'ont pas la mémoire du passé aussi prononcée qu'en Europe. Car des camps d'internements pour Japs ça a existé ici aussi (USA et Canada), l'antisémitisme a malheureusement eu sa forte existence en amérique du Nord. Mais le vice n'a pas été poussé aussi loin qu'en Europe ce qui explique donc le fait que ce ne soit pas perçu comme mal absolu. En Europe continentale, c'est vraiment très très mal perçu ce genre d'idée de statistiques. C'est ainsi. Donc soit pas surpris de la réactions d'européens face à ce genre de propos. De la même façon que j'expliquerai à un Français que ce qui en France est perçu comme un moquerie amicale quand on moque l'accent québécois, ici ça ne passe pas. C'est tout. Oui ou non, raison ou pas... ça passe très mal.
  12. Oui très juste. La spécificité anglaise à cet égard tient aussi de la seconde guerre mondiale... les britishs n'ont pas été envahis et furent épargné donc des affres de l'utilisation exterminatrice de ces statistiques / recensements.
  13. Enfin tu révèles ton secret Jimmy.... petit coquin va! Je pense pas que ce soit cela l'origine de ce "mal" (la bien-pensance, etc...). En Belgique c'est une volonté d'apaisement entre Wallons et Flamands, et aussi et là c'est similaire à bien d'autres pays européens l'héritage tragique de la seconde guerre mondiale. (et non la Grande Guerre). Pour des raisons évidentes, ils ont conclus à l'époque que les bénéfices d'un recensement "ethnique" ne surpassaient pas le risque. La bien-pensance c'est ce qui fait qu'on rouvre pas cette décision. en effet tu la commets Plus sérieusement, ce genre de débat revient toujours au même. Jimmy démonte assez joyeusement et sans subtilité aucune celui qui fait l'affirmation. Tout le monde rentre dans la mêlée. Ensuite certains vaillants vont expliquer qu'il y a un peu de finesses à avoir... par exemple: "oui on peut travailler en Français mais c'est loin d'être une généralité et surtout cela ne veut pas dire vivre sans nécessité de parler anglais." Au final tout le monde se calme et s'auto modère dans son ardeur, et voila la boucle est bouclée. Au final si des immigrants trouvent leurs bonheurs en allant ailleurs qu'au Québec grand bien leur fasse. Si certains se trompent et pensent vivre en Français à Mosse Jaw, SK et bien qu'ils en tirent les conclusions, ce sont un peu des pigeons. Oui il y a parfois un embellissement, mais il me parait pas plus criminel que les conneries que raconte Immigration Québec sur l'intégration facile au Québec notamment (et entre autres) dans les séances de "recrutement" dans le milieux de la santé. Tout le monde essaye de tirer la couverture à soit, tout le monde fait son marketing. Mais pour l'immigrant le seul vrai message c'est que c'est à lui de faire son bonheur, et où qu'il aille, c'est à lui de se documenter vraiment, de travailler et de faire son opinion. Si on est rendu à juste accepter toute informations sans jugeote franchement, c'est plus mon souci. Que ce soit prendre pour du cash les propos de Yow_Lys ou Jimmy sur un forum ou les niaiseries dans les foires aux bestiaux d'immigration Canada ou Immigration Québec.
  14. Euh... sérieux... c'est qui qui pond des vannes aussi plates. "si t'Es pas content rentre chez toi". Putain rien que pour pouvoir répondre à ça j'aimerai être un maudit français en face de cette personne là... juste pour me faire plaisir.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines