Jump to content

Oursmoureuse

Membres
  • Content Count

    50
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Oursmoureuse

  • Rank
    Débordée

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    rentré
  • Profession
    Développement personnel
  • Préoccupation
    Être sexy dans la quarantaine
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

1,362 profile views
  1. Bonjour 

     

    J aimerai bien vous poser quelques questions , nous sommes arrives en 2008 , et pensons repartir en France pour excatement les memes raisons .. Famille , et plusieurs deuils , et nous sommes seuls au quebec avec notre fils de 02 ans , nous avons une grande famille dans la region parisienne qui nous manque , nous sommes aussi originaire de l Inde , il nous est impossible de faire des voyages en Inde en etant au Quebec , prix du billet et pas assez de conges! les vacances que nous utilisons c est pour le voyage en France voir la famille , quoi qu<il en soit , c est une grosse decision , car nous aimons le Quebec , le style de vie , la qualite de vie , les activites hivernales... la securite..  nous ne voulons pas regretter un jour d etre revenu en France .. 

     

    Oursmoureuse , pouvez vous me contacter en prive SVP ou par courriel i.boutha  gmail .com

     

    Merci 

     

    Olivier 

  2. Cela fait maintenant plus d'un an que nous sommes revenus en France après avoir passé 11 ans à Joliette, Québec. Timothy est revenu le premier car il avait une journée d'information obligatoire au sein de l'école où il était accepté pour la rentrée 2017/18. Il s'est rapidement trouvé une entreprise pour faire son Bac Pro en alternance. Cela se passe très bien pour lui, aussi bien au travail qu'à l'école. Dans son carnet d'apprentissage, son responsable n'a que des éloges pour lui. Il fait souvent des sorties avec ses collègues de travail. À l'école il a eu les félicitations dans tous ses bulletins. Comme il est le plus vieux de sa cohorte, il tempère les plus jeunes. Avec son parcours atypique et ses résultats exceptionnels, il a été désigné par son école pour faire une vidéo promotionnelle pour mettre en lumière sa formation. Je suis arrivée avec Kathleen et Sidney ainsi que nos 2 chats, début juillet 2017. J'avais une pression énorme sur les épaules car je devais m'occuper des démarches administratives pour les enfants et moi à mon arrivée. Les mois qui avaient précédés mon départs avaient été très éprouvants pour moi (je vis avec un Etat de Stress Post-Traumatique - ESPT - et tout les petits amis qui viennent avec depuis août 2015 et j'ai eu une prise en charge absolument déplorable au Québec.) entre la mise en vente de la maison, un voyage imprévu en France pour dire au revoir à ma grand-mère en fin de vie, son décès, les préparatifs du déménagement, les démarches à faire en quittant le Canada et pour emmener les chats avec nous. J'avais brûlé toutes mes cartouches depuis longtemps. Je ne sais pas comment j'ai fait pour arriver à fonctionner jusqu'à l'arrivée de mon Oursmoureux à la fin juillet 2017. Si bien qu'une semaine après son arrivée, j'ai décompensé de façon assez violente. Mon état a nécessité une hospitalisation en psychiatrie pendant 7 semaines. De plus, j'ai eu un petit soucis avec une partie de mon traitement qui n'est pas disponible en France. Fort heureusement, j'ai un psychiatre très compréhensif qui me fait une ordonnance européenne pour que je puisse acheter mon médicament en Allemagne. Pour le volet ESPT j'ai été vraiment très bien prise en charge ici. Comme cela a été déclaré comme une ALD auprès de la sécu, tout ce qui est relié à ma santé mentale est pris en charge à 100%. Je commence enfin à pouvoir sortir de chez moi sans être prise à chaque fois par la terreur. Pour le Volet gynécologie, je suis très bien prise en charge aussi. J'ai eu le luxe de pouvoir choisir mon gynécologue qui va aussi être mon chirurgien. Une grosse page va se tourner au début de l'année prochaine de ce côté là et je suis pas mal sereine par rapport à ce qui va se passer. Quel bonheur de savoir qu'en remontant du bloc opératoire, je ne partagerais pas ma chambre avec un homme ! Dans un premier temps, nous avons été hébergé par mon frère. Puis nous nous sommes trouvé un chouette appartement dans le centre-ville de Mulhouse. La vue de mon appartement est absolument magnifique. Je vois les Vosges depuis ma chambre et une bonne partie de la Plaine d'Alsace. Depuis ma cuisine et de mon salon je vois la Forêt-Noire et le début du Jura. À chaque fois la vue me coupe le souffle tellement que c'est beau. Cela change à chaque heure du jour en fonction de la lumière, de la météo et de la température. Je me sens vraiment choyée à chaque fois que je regarde par la fenêtre. Mon Oursmoureux à trouvé du travail hyper rapidement. D'abord en Intérim où il a enchainé plusieurs longues missions, puis un CDI où il se sent super bien. Il travaille à 5 km de la maison. Quand il fait beau, il y va à vélo. Il a retrouvé son club de baseball et le plaisir de jouer et d'arbitrer. Cela lui avait beaucoup manqué. Ça lui fait tellement de bien Il s'implique beaucoup au sein du club. Kathleen ne vit pratiquement plus avec nous. Elle étudie à Strasbourg et a réussi avec brio sa première année de Licence. Elle se plait bien dans sa cité U. Elle s'est rapidement fait des copains à la fac avec qui elle va souvent passer ses week ends à la campagne. Sa bourse lui suffit pour vivre en toute autonomie. Ça fait vraiment bizarre de ne plus l'avoir à la maison. Kathleen est une artiste et la maison est envahie par ses oeuvres qu'il faudrait bien qu'on finisse par accrocher. Elle trippe vraiment sur Strasbourg mais elle se dit haut-rhinoise avant tout ? Pour Sidney c'était plus chaud au niveau du lycée. Comme il avait plus de 16 ans révolu aucun lycée n'était obligé de le prendre. De plus, les différences entre le système scolaire Québécois et le système Français sont beaucoup trop importants pour définir exactement à quel niveau il pouvait prétendre. Du coup, on l'a mis dans un lycée privé. Un lycée très chouette qui accompagne les jeunes vers la réussite. Il est dans la plus part des matières dans un groupe de 15 élèves. Même si il a trouvé un peu rageant de se retrouver en seconde, il a quand même su tirer son épingle du jeu en concentrant ses efforts là où il avait des lacunes par rapport à ses camarades (Français, Histoire-Géo). En Allemand, il a réussi le tour de force de passer de LV2 à LV1 alors qu'il n'en n'avait jamais fait de sa vie. Il a bûché très fort pour en arriver là. Il a eu les félicitations pendant toute son année scolaire. C'est un leader positif que ses profs et ses camarades adorent. Pour la rentrée 2018/19, il avait souhaité intégrer le lycée en bas de chez nous puisqu'il y a la filière ST2S. C'étais son premier voeux et il y a été admis, mais au bout de 3 semaines il n'en pouvait plus. Il n'aimait pas l'ambiance du lycée et commençait à s'y sentir mal. Un jour qu'il a fini plus tôt que prévu, il est allé à son ancien lycée et a fait part de son désir d'y revenir au CPE. Celui-ci lui a dit qu'il se renseignerait et 2 jours plus tard, Sidney avait arrangé une rencontre avec la directrice-adjointe pour son inscription. Ils étaient vraiment tous très heureux de le revoir. Et lui est vraiment très heureux de se retrouver dans SON lycée pour lequel il ressent un sentiment d'appartenance très fort, même si il doit faire 1h de transport en commun matin et soir. Il trippe vraiment là-bas. Je le comprends car je l'ai moi-même fréquenté. Et puis Sidney a trouvé l'amouuuuuuuuuuuuuuuuuur. Une fille absolument adorable, gentille comme tout. Les 4 s'entendent vraiment très bien. C'est chouette quand tout le monde est là de les voir chahuter et de les entendre rire tous ensemble. En ce qui concerne les chats, ils se sont bien fait à leur 2 déménagements. On aurait jamais pu les laisser au Canada. On les aime bien trop fort. Est-ce que le Québec me manquent ? Certains trucs, oui. Vous voulez savoir quoi ? La possibilité de retirer de l'argent en payant mes courses et les oreilles de criss. Est-ce que je regrette d'avoir fait le move ? Absolument pas. Je me sens revivre, ici.
  3. Aucun problème à ce niveau scolaire. C'est plus compliqué pour un jeune en âge d'être au lycée.
  4. Oui le salaire médian est inférieur, mais l'important n'est pas de faire plus ou moins d'argent. L'important c'est tout ce que tu as pu faire avec ton argent pendant tout le mois.
  5. Pourquoi est-ce un triste récit ? Il ne nous a pas fallu plus de courage pour revenir en France que pour venir nous installer au Québec. On a vécu de belles choses au Québec. On est content d'avoir fait cette expérience. Je pense qu'on s'en serait toujours voulu de ne pas l'avoir tentée. Mais la vie n'est pas quelque chose de linéaire. Dans la jeune 30 aine, nous avions besoin de cela pour nous épanouir. Avec l'âge, les besoins changent. On aspire à d'autres choses. Pour nous, il était temps de retourner en France. Ce n'est pas un échec. Mon mari a retrouvé du travail en moins de 3 semaines. Mon grand est ravi de pouvoir se perfectionner en étudiant par alternance. Ma fille tripe de faire ses études dans une ville aussi trépidante que belle qu'est Strasbourg (elle étudie en arts-plastiques), elle s'est rapidement intégrée dans un beau groupe. Mon plus jeune s'est tout de suite senti appartenir à son groupe. Il est dans une classe de 15 élèves. Les profs ont été très impressionné de voir la facilité et la rapidité avec laquelle il s'est intégré. C'est un leader positif, il fait du mentorat dans son école. Quand à moi j'ai accès aux soins qui sont nécessaires à ma condition médicale. On voit nos familles, on rattrape le temps perdu, on apporte un réel soutien à ma belle-mère qui est en train de perdre son mari. Nous sommes revenus juste à temps. Je suis contente que mes enfants puissent profiter encore un peu de leur grand-père. Je suis contente que l'on se soit donné cette possibilité-là.
  6. J'ai siégé la première année au primaire. Il a siégé jusqu'en juin dernier, du début du secondaire du plus vieux, jusqu'à la fin du secondaire du plus jeune, soit de septembre 2008 à juin 2017. Il aussi siégé au conseil d'administration du Cégep. Et nous avons siégé au conseil étudiant de notre association à l'université. Je siégeais même au niveau de la province car je faisais partie de l'exécutif de mon association locale puis j'ai été dans la présidence. Alors les enjeux sur l'éducation, les partenaires et le milieu socioculturel dans lequel nous vivions, on le connait par coeur. Mais ça l'implication, je crois que c'est de famille. Nous l'étions déjà de différentes façon avant de nous installer au Québec
  7. Alors la corde à linge c'est simple... tu restes sur place. Tu poses ton panier sur la table, tu accroches ta pièce de linge, tu fais avancer la corde avec la poulie, tu reprends une autre pièce de linge, tu fais avancer la corde avec la poulie et ainsi de suite. Ce n'est pas toi qui te déplaces, mais la corde. Tu n'es pas obligée de transporter ton panier de linge tout le long de ta corde, ou de courir après ton panier à linge. Tu ne forces pas pour les pièces de linges lourdes et encombrantes.
  8. C'est peut-être moche la corde à linge mais c'est vachement ergonomique par contre.
  9. Je m'étais mise sur la première liste annoncée en 2008 et qui a été réellement opérationnelle en 2009 pour mon CSSS. Je l'ai fait quand j'ai eu la grippe code postale en novembre 2009. J'ai eu mon médecin de famille en décembre 2014, mais pas par le biais de la fameuse liste. C'est grâce au bouche à oreille que j'ai pu y accéder.
  10. Pour ceux qui ont suivi nos tribulations depuis le début et qui doivent se poser la question : OUI je rentre avec mon fameux vélo
  11. Surtout en ce qui concerne la santé féminine quand on est en région.
  12. C'est exactement ça Tu as su l'expliqué mieux que j'aurais pu le faire.
  13. Bien sûr que nous nous sommes déjà vu en vrai ! Plusieurs fois... à Joliette !
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines