Jump to content

Vero_31

Habitués
  • Content Count

    580
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Vero_31 last won the day on November 18 2011

Vero_31 had the most liked content!

About Vero_31

  • Rank
    Incurable
  • Birthday 06/26/1973

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis - 1an
  • Date d'arrivée
    01-04-2012
  • Profession
    Moi: Architecte IT - Lui: Graphiste - Heureux parents de deux schtroumpfs
  • Préoccupation
    Partager avec des gens qui vivent la même chose que moi
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  1. Mmmmhhhhh je me rends compte que je n'ai pas été très claire dans mon précédent post: j'ai obtenu le "oui" fédéral fin août, mais la zolie carte de RP pas encore. Voili voilou.
  2. En fait j'avais commencé les démarches pour la RP avant les JQ. Quand j'ai fait les JQ j'avais déjà mon CSQ en poche. J'ai obtenu la RP après mon arrivée au Québec. Encore aujourd'hui je n'ai toujours pas reçu ma carte de RP. Deux choses à savoir je pense: - Oui, on peut faire rouler en parallèle une demande de RP et une demande de permis temporaire. - Non, le fait de décrocher un job n'a absolument pas accéléré ma procédure de RP. En espérant que ça aide
  3. Gné? Euh non. Suite aux JQ de décembre 2011, j'ai eu un poste permanent (=cdi), et un permis de travail temporaire de 3 ans. Pour la question sur le statut que cela confère, voici mon expérience. Mon permis de travail est "fermé", ça veut dire qu'il est lié à l'entreprise. Concrètement, si je me fais virer je perds mon droit de travailler au Canada. La solution dans ce cas consiste à trouver un autre employeur qui accepte de se lancer dans les démarches d'un permis temporaire, et pour cela les Français ont 6 mois avant d'être obligés de rentrer en terre gauloise (6 mois = durée max du séjour en tant que touriste). Attention, la croyance générale est que la période d'essai n'existe pas dans les entreprises canadiennes, moi j'en ai eu une de huit mois (et renouvelable en plus), pfiou. Mon permis a donné à mon mari accès à un permis "ouvert", ce qui veut dire qu'il peut travailler pour qui il veut. Par contre, il faut savoir qu'avec ce statut vous n'avez pas droit aux aides pour les enfants, ni au retour anticipé de crédit d'impôt. A titre d'exemple, la garderie (c'est comme ça qu'on appelle les crèches ici) pour mon fils de 2 ans me coûte en moyenne 650 $ par mois, et le service de garde à l'école pour mon fils de 5 ans coûte en moyenne 160 $ par mois. Les garderies pas chères existent, mais les listes d'attente s'étendent sur plusieurs années. L'école c'est à partir de 5 ans. Les classes de pré-maternelle à partir de 4 ans existent, mais pas partout et les places sont limitées (nous on n'a pas eu de place). Ce que je veux dire, c'est que ce sont des frais importants à prendre en considération.
  4. Ta situation me parle beaucoup, même si je suis ici depuis moins longtemps que toi. Le mal du pays, j'ai connu. Le travail acharné de longues heures tous les soirs pour enchaîner des semaines à 50-55 heures, je suis encore en plein dedans, avec en plus un mari qui travaille de soir (une jobbine) et des enfants en bas âge, donc je connais aussi le sentiment d'usure qui en résulte, et qui vient s'ajouter au mal du pays. J'en ai passé des moments à ruminer et à tourner en rond à me demander quoi faire: rester ou rentrer. La réponse s'est imposée comme une évidence lorsque j'ai cessé de me projeter à un ou deux ans. Je me suis projetée plus loin: 5 ans, 10 ans, 20 ans. Et je me suis posé la question de savoir où je souhaitais être dans ces années futures. En résumé: où faire grandir mes enfants, où faire carrière et où vieillir (et oui, ça aussi il faut y penser). Si j'avais 15 ans de moins et pas d'enfants, ces questions-là auraient moins d'importance. Me poser ces questions m'a aidée à faire mon choix, je ne dis pas que ça t'aidera toi aussi, chacun est différent, mais si ça peut aider... Bon courage!
  5. Oui ça va Et toi même ? Ah ah ah oui ça va bien merci, mes chevilles en ont quand même pris un coup avec mon immigration ici à vrai dire Nos 2 billets ne sont pas complètement identiques non plus, meme si la réflexion de départ est la meme. Tous les gens avec qui j'ai discuté et qui avaient -ou ont toujours- une bonne situation chez eux, parlaient surtout de lassitude de leur vie quotidienne et d'envie de renouveau. Ils étaient bien conscients que niveau boulot, cela allait difficile et que cela prendrait probablement du temps, mais n'étaient pas découragés pour autant. Je crois que c'est plus pour l'aventure ou le défi que par recherche d'opportunités professionnelles. Immigrer est prendre des risques qui sont payants....ou non et qui sont pas mal reliés aux attentes de chacun. Attentes parfois démesurées ou irréalistes. Je me retrouve complètement dans ce que tu écris là. J'avais une bonne situation professionnelle, j'étais propriétaire de mon appartement, et j'ai 39 ans. Aventure, défi, renouveau: voilà ce qui m'a poussée à venir ici, comme tu dis ;-) Je n'avais pas d'attentes particulières, sauf celle de casser ma routine, ouvrir mes horizons et enrichir mes expériences.
  6. Euh ça va les chevilles Puda? Bon article, et ça correspond avec mon vécu ici. Merci pour l'article Blueberry!
  7. Je la fais tout le temps cuire dans du vin blanc (hips!) ou de la crème fraîche pour éviter qu'elle soit trop sèche en effet.
  8. Oui, tu as raison. Mais un amalgame se fait, je trouve: le raccourci Arabe = musulman est fréquent. C'est pour ça que je disais que la vie doit être plus dure pour eux, car comme tu le dis il y a la crainte du terrorisme ou de l'"agenda caché", c'est exactement ça.
  9. Bonsoir, Comme je suis 100% entourée de Québécois à part mon mari (hihi) et que je me fais la plupart du temps discrète, les gens finissent par oublier que je suis là, et j'entends pas mal de choses. C'est mon vécu, et ça n'a pas vocation à être une vérité universelle hein. D'une manière générale, oui nous les Français, on les agace. C'est indéniable, mais à part quelques très rares cas, je n'ai pas l'impression qu'ils nourrissent à notre égard quelque haine ou crainte. On les agace certes, mais dans l'écrasante majorité des cas j'ai l'impression que l'animosité envers les Français ne va pas plus loin que ça. A nouveau, c'est mon vécu personnel. Par contre, ce qui leur porte un sérieux problème, ce sont les communautés qui, par les "accommodements raisonnables" qui leur sont accordés, perturbent à leurs yeux leur quotidien et forment (toujours à leurs yeux, je ne juge pas) même une atteinte à leurs propres droits fondamentaux en tant que Canadiens. Bien sûr je ne dis pas que 100% des Québécois pensent ainsi, mais c'est un sujet qui revient régulièrement sur le tapis dans les conversations, et qui déchaîne les passions, presque autant que la question nationale ou la saison de hockey qui reprend. Brisons la langue de bois: je n'entends jamais rien contre les personnes de couleur ni les asiatiques (mais j'imagine que ce racisme-là doit exister aussi), par contre comme le disait yow-lys ça ne doit pas être toujours évident d'être un Arabe ici malheureusement :-/
  10. Salut, Les garderies gèrent les enfants âgés de quelques mois jusqu'à l'âge de 5 ans (ou 4 ans si vous trouvez une place en classe de pré-maternelle). Les tarifs commencent à 7 $ par jour jusqu'à... le max que j'ai vu pour l'instant c'est 70 $ par jour. J'imagine qu'en cherchant bien on doit pouvoir trouver pire Attention, les places à 7 $ par jour sont très rares, et les listes d'attente s'étalent sur plusieurs années. Ces garderies sont des CPE (Centres de Petite Enfance), elles sont gérées par l'Etat. La moyenne sur l'île de Montréal tourne autour de 30 $ par jour. En garderie privée (familiale ou non).
  11. Sérieux, on peut avorter à n'importe quel terme de la grossesse??? Personnellement je trouve ça très choquant, et pourtant je suis pour le droit à l'avortement. Ou alors j'ai mal compris?
  12. Argentino, pourquoi dis-tu que les garderies peuvent être un sujet d'inquiétude? Depuis que je suis ici, j'apprécie grandement la facilité avec laquelle on peut trouver une garderie et en changer. Pour des Français, c'est un confort inestimable! Par contre, le revers de la médaille doit être pris en compte: - Facile de trouver une garderie? oui tant que tu alignes les dollars. 700 $ par mois en ce qui me concerne, un budget qui pèse pas mal dans le mois. - La qualité du service rendu est inégale d'une garderie à une autre. Mais personnellement, je suis ravie de la facilité avec laquelle j'ai pu trouver une garderie et en changer quand je l'ai voulu, en 2 semaines.
  13. Tiens, un sujet qui dérape... Grrmmmbbbllllll.... Bon, je viens pour répondre à une de tes toutes premières questions car j'ai eu la réponse cette semaine: tu me demandais si ça valait le coup d'avoir une voiture quand on habite et travaille à Montréal. Si si, il y a bien eu une question comme ça au début de ce sujet lol. Eh bien j'ai testé. Une heure dix pour faire Saint-Michel / centre-ville en heure de pointe. Ça m'a rappelé Toulouse, tiens Je bosse du côté de Square Victoria, inutile de dire que pour garer sa voiture il faut réserver une place au mois, ça coûte dans les 300 $ par mois d'après ce que j'ai compris. Donc euh en ce qui me concerne le métro c'est pas si mal finalement On verra si je dis toujours la même chose en plein mois de janvier A part ça, cet oral d'anglais, ça a donné quoi? perso quand j'étais sortie de là j'étais bien incapable de dire si ça s'était bien passé ou non.
  14. Ungeduld décrit très bien la réalité d'ici. J'y ajouterai quand même une petite nuance: oui les Québécois sont peut-être plus réservés que les Français, mais il leur arrive de s'engueuler vertement et de manifester leur mécontentement avec fracas. Bref, des humains quoi
  15. Ah zut j'avais raté cette nouvelle mise à jour sur ce sujet. Deux phrases très importantes dans ce que tu écris: "Nous avons souhaité privilegier notre couple et sa santé." et "le plus important est de faire en sorte d'être bien avec les gens qu'on aime". Bien sûr que oui. Je ne suis pas devin et je ne suis pas à votre place, mais je suis prête à parier que ce regret que tu redoutes tu ne le vivras pas car à te lire il me paraît clair que ce choix que vous venez de faire est celui que vous aviez vraiment envie de faire, et pour des raisons importantes. Bon retour chez vous
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines