Aller au contenu
tohonu

Offres d'emploi entreprises dans le Nord du Québec

Messages recommandés

Hello tous,

Apres un petit -- mais vraiment petit -- echange avec Laurent, je decide d'ouvrir ce fil sur les offres d'emploi dans le nord du Quebec. Tout le monde a entendu parler du plan Nord, et donc les 80 milliards prevus dans cet investissement. Le Quebec ne sera pas seul a financer cela, les pays etrangers sont appeles a investir dans ce plan.

Je me rends compte en lisant ici et la que les immigrants recherchent en priorite Montreal, Quebec, puis les grandes villes pas trop loin puis les regions. Je ne sais si les regards se portent jusqu'au nord du 49eme parallele car c'est loin et il y a cette image de l'igloo, la glace et la neige 15 mois par an, les ours blancs. J'en oublie certainement au passage. Et pourtant il faudrait regarder un peu en direction du nord, non seulement pour eviter de le perdre mais aussi comme possibilite de faire ses griffes et ses dents sur le marche de l'emploi.

Du cote des offres d'emplois, il faut jeter un oeil sur le site du http://www.krg.ca/en/careers sans oublier de jeter un oeil egalement http://www.krg.ca/images/stories/docs/PDF-other_employers/Microsoft_Word_-_Job_Postings_Aug._29-Sept.02_2011-Sept._02_2011.pdf pour d'autres offres. Le KRG, ou l'ARK en francais, est l'Administration Regionale du Kativik.

Dans un autre registre, et certainement plus connu, est d'aller sur le site de emploi Quebec http://emploiquebec.net/index.asp et de cocher la case " Nord-du-Quebec".Il y a des offres, surtout a Chibougamau mais cette derniere je ne connais pas.

A cote de cela, il y a toutes les mines qui recherchent du monde. Rio Tinto, Canadian Royalties, Barrick Gold, Semafo ... donc il y aurait de quoi faire non ?

J'entends d'ici les "C'est Loin" ou encore "Il fait froid" ... alors je vais conter un peu ma vie ici.

La boite qui m'embauche est une societe de Montreal et mon poste est situe a Kuujjuaq. Kuujjuaq est en gros la "capitale" du Nunavik, ce Territoire grand comme la France mais peuple que de ... 35 000 personnes il me semble. Il y a ici 2 restaurants, un cinema qui ne passe que des films en anglais a $8 la seance, deux magasins d'alimentations, 2 hotels, deux bars. J'ai du faire le tour la. Oui c'est tout, tout petit en rapport a Montreal ou Quebec, on n'est que 2500 a 3000 habitants. Il doit y avoir environ 500 blancs.

Comment cela se passe-t-il pour les emplois ? Facile, tu es deporte envoye par exemple a Kuujjuaq et la, l'employeur te loge. He oui, tu es loge. Soit cela est entierement pris en charge pas l'employeur, soit tu payes une petite participation qui se monte dans mon cas a 10% du loyer. Tout compris (loyer, electricite, eau, entretien ...) cela se chiffre a $ 300 environ. Je n'ai pas oublie de zero, il n'y a pas d'erreur. L'appartement fait environ 60m2, deux chambres et tout equipe.

Quelles sont les conditions pour monter, je parle financieres et logistiques. FInancieres, tout depend de qui t'embauche et du poste de travail. Les salaires d'un taux horaire entre $25 et $50 c'est courant. L'overtime regulier si j'en crois ce que j;entends par-ci et par-la. Cote logistique, la regle de base semble etre 3 voyages par an vers Montreal, 4 pour le KRG. Donc oui, tous les 4 ou 3 mois, un petit tour dans le sud. Non ce n'est pas mon cas, je n'ai que 2 voyages. Oui je suis le parent pauvre du Nord !

Cote nourriture car bien sur, tout le monde ne pense qu'a cela. Effectivement c'est plus cher qu'a Montreal car tout arrive par bateau (le dernier etant en Octobre) et par avion. Eloignement oblige. Mais on trouve de tout (sauf du Halal, quoique je me suis fait des hotdogs aux saucisses Halal mais c'est tres rare). Produits laitiers, legumes, fruits ... on ne meurt pas de faim, on ne mange pas du gruau a tous les repas ni de pork'n beans. Et puis il y a les deux restaurants. Bon OK, un cheeseburger-frites avec un the -- le the est pour l'equilibre dans le repas -- cela tourne dans les $13. Donc cote nourriture, pour une personne il faut compter environ $100 par semaine. Pas besoin de pousser de hauts cris, ce n'est rien car cela sera presque la seule depense effectuee.

J'oubliais le bar. Effectivement si tu es un accroc de la boisson, tu vas te ruiner. Et rapidement. Aller acheter en magasin ? Pas de bol, pas d'alcool dans les magasins. L'astuce est de ramener dans son demenagement puis a chaque descente dans le sud une cargaison de ce qui coute cher ici ou de ce qui est introuvable. Je ne le fais pas, j'achete tout localement, car je ne veux pas me charger. En bagage accompagne, c'est environ 70 Kgs et puis tu peux mettre au fret et cela n'est pas -- trop -- cher.

Le transport ? Le 4 roues est le vehicule ideal pratiquement toute l'annee.

Le climat ? Bon OK, effectivement il faity plus frais que dans le sud. La temperature a du tourner toute la journee de ce dimanche entre 4 et 7, mais un tshirt a manches longues et une polaire et le tour est joue. Lorsque l'hiver est la, le canada goose et les Sorel sont les bienvenues. Mais cela ne sera pas pire qu'un autre endroit du Canada. On a eu des poussees a -35 pendant quelques temps mais tout est a portee ici, rien n'est loin. Et puis il y a toujours quelqu'un pour te deposer ou te prendre sur le bord de la route. De ce cote la, le cote social, c'est developpe. Ne compte pas rester seul dans ton coin, abandonne de tous. Sauf si tu le souhaites. Les liens se font rapidement. Normal c'est une petite ville. Les repas a droite ou a gauche se font regulierement, chacun amenant un petit quelque chose. Resultat: le petit repas se transfrome en orgie car il y a toujours de trop a manger.

Il y a la question de la famille. He oui, soit on monte avec soit on la laisse dans le sud. Dans ce cas il faut peser le pour et le contre. Beaucoup dans mon entourage sont ici pour le boulot et redescendent tous les 3 mois. Bon OK, certains contrat sont en 6 x 2, six semaines en haut - 10 jours en bas, ce qui est appreciable. Mais la plus part, c'est 3 mois ici. Avec les salaires qui sont proposes ici, il est facile de ne venir ici que pour le travail et laisser sa famille dans le sud et justement dans un coin plaisant sans se coller a Montreal ou Quebec. L'avantage du travail bien remunere sans les inconvenients de se taper lqa circulation pour aller au boulot. L'avantage pour la familel d'etre dans une ville a taille humaine dans le sud sans avoir le defaut de la grande ville.

Pour en revenir aux offres d'emploi, ne pas oublier que le Nord se developpe. Les besoins en personnels qualifies cont etre importants. Les entreprises ne sont pas refractaires a embaucher des immigrants. Il faut que le boulto se fasse. Point. Ne pas oublier que les investisseurs ne seront pas forcement canadiens, quebecois .. mais etrangers egalement. Donc le cote "experience canadienne" pourrait passer en second plan pour ces investisseurs. Les petits chinois qui investissent 400 millions ne vont pas voir la productivite diminuer parcequ'il faut que tel guguss ait la bonne carte pour bosser. Ils ont besoin de personnels, je suppose que tout sera fait cote formation ou remise a niveau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Beau post :)

Sans aller jusqu'au Grand-Nord, il y a Port-Cartier et Sept-Iles ... on a un mal de chien à trouver du personnel ici, il y a des jobs en masse ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu n'y penses pas. C'est a 800 Km de Montreal et pratiquement 12h de route. Trop loin !!

Je viens de jeter un oeil et tu as raison, 184 offres pour Sept-Iles, 20 pour Port-Cartier et 130 a Baie-Cormeau.

Comment est la vie dans ton coin ? Maison, social, sorties ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me rends compte en lisant ici et la que les immigrants recherchent en priorite Montreal, Quebec, puis les grandes villes pas trop loin puis les regions. Je ne sais si les regards se portent jusqu'au nord du 49eme parallele car c'est loin et il y a cette image de l'igloo, la glace et la neige 15 mois par an, les ours blancs. J'en oublie certainement au passage. Et pourtant il faudrait regarder un peu en direction du nord, non seulement pour eviter de le perdre mais aussi comme possibilite de faire ses griffes et ses dents sur le marche de l'emploi.

Pas besoin d'être immigrant pour avoir cette vision du Grand-Nord! :biggrin2:

Ton message est très joli et aussi instructif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que c'est très intéressant ton message. Je le couplerais bien avec le vademecum que j'avais fait. En effet je reproche souvent aux immigrants de se cantonner à la fausse impression de sécurité qu'est la grande ville (Montréal, ou Toronto). Il faut sortir des entiers battus pour chercher de l'emploi et aller au Nord peut-être une option parfaitement viable....

je pense que cela sera encore plus vrai dans les temps à venir avec la récession ou ralentissement au moins qui pointe son nez.

Salut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu n'y penses pas. C'est a 800 Km de Montreal et pratiquement 12h de route. Trop loin !!

Je viens de jeter un oeil et tu as raison, 184 offres pour Sept-Iles, 20 pour Port-Cartier et 130 a Baie-Cormeau.

Comment est la vie dans ton coin ? Maison, social, sorties ...

Bon, comment est la vie dans mon coin ... ? Ben ... belle ! :biggrin2:

Tout d'abord, je ne te ferai pas un comparatif : je n'ai jamais mis les pieds à Montréal, juste Québec / Bas-Saint-Laurent / Gaspésie ... ! (Comment ça, ça paraît que je n'aime pas les grandes villes ?!) :smile:

La Côte-Nord :

L'ambiance est particulière, tu te sens en région éloignée, puis en pays minier.

Tout d'abord, dans le sens de l'arrivée : la route, la fameuse 138, la seule et l'unique ^^

Oui elle est un peu croche, il y a quelques nids de poules, plein de gros camions, mais elle est tellement belle que tu as le goût de t'arrêter à chaque croche pour prendre le temps de voir le paysage, la côte déchiquetée, les plages, les baleines, ... Par contre, c'est long, il ne faut pas espérer aller à Québec tous les 15 jours pour magasiner. La dernière fois on a mis 9h, toute la 138 était en travaux, et il y avait des portions de gravelle tous les 20km. D'un autre côté dès que tu passes Tadoussac, la côte semble "fade" et te fais t'ennuyer des paysages de la Côte-Nord ! :cool:

C'est une région de plein-air, quelqu'un qui n'aime pas spécialement les sports de pleine nature va vraiment s'ennuyer. Il n'y a que l'embarras du choix : randonnée, vélo de montagne, 4 roues, kayak de mer, bateau, kite-surf, raquettes, ski, skidoo, chasse, pêche, canotage, etc etc. La plupart des habitants de la Côte-Nord ont le kit complet "skidoo - 4 roues - bateau - chalet à la plage - chalet dans le bois". C'est du monde de plein air, à tous les âges : ça surprend de voir les jeunes filles de 18 ans quitter la robe de soirée le samedi soir et embarquer en combinaison de 4 roues le lendemain, ou à la chasse avec leur père !

Par contre ce qui peut être gênant pour le nouvel arrivant, c'est que le monde est équipé : tout le monde à son ski-doo, son 4 roues, son kayak, son canot, etc, donc il n'y a presque pas de location de matériel.

Fait peu réjouissant qui surprend au début : les villes sont généralement moches. Des cités minières tracées au cordeau, avec des bâtiments qui n'ont pas rapport entassés les uns à côté des autres, de vieilles architectures douteuses des années 50, et pas vraiment de "centre-ville" agréable. Baie-Comeau et Port-Cartier sont encore pas si pire, le Havre-Saint-Pierre n'est pas très beau, mais le front de mer et la vue sur les îles fait vite oublié ça, et Sept-Iles, c'est vraiment la palme d'or de la ville moche ! Par contre dès qu'on sort des villes, la nature et les paysages sont à couper le souffle.

Sept-Iles :

A Sept-Iles, le problème principal pour un nouvel arrivant est le logement. En résumé : il n'y en a pas ! Ce n'est pas rare qu'un nouvel arrivant passe 1 ou 2 mois à l'hôtel avant de trouver quelque chose (et encore, il s'estimera heureux si le logement est salubre !). Les hôtels sont pleins de travailleurs sans logements, les logements sont pleins et quand ils se libèrent ils sont reloués avant d'être vidés. Bien entendus, ils sont aussi très chers. Et tout ça ne va pas aller en s'arrangeant avec le développement du Plan-Nord. La ville de Port-Cartier est dans la même dynamique. C'est le problème principal, à ne pas prendre à la légère.

Niveau social, c'est une ville industrielle, avec beaucoup de gens qui ont de gros moyens financiers (le fameux kit skidoo - 4 roues - 2 chalets), et beaucoup de gens qui en ont très peu et qui sont au BS. Mais tout ce monde est très accueillant, facilement abordable, et sans chichis. La ville est assez multiculturelle, depuis le début de son histoire, beaucoup de travailleurs étrangers ont toujours débarqués ici. Notre vieille voisine nous racontait que dans les années 50, tout le monde, québécois, portugais, polonais, etc, passaient leurs fin de semaines ensemble à la pêche. Bon, ça a un peu changer depuis, mais on retrouve quand même des gens de toutes les communautés assez bien intégrés. Les gens "de couleurs" ne sont pas regardés de travers comme on le voyait parfois en habitant au Bas-Saint-Laurent.

Malheureusement, le paradis n'existe pas et chaque région a ses problèmes, ici il y en a un avec la drogue ... ça circule partout, et à tous les âges.

Les sorties, ben c'est comme le logement ... il y en a presque pas ! Un cinéma, une boîte de nuit, quelques restos, et un café concert à Port-Cartier (40min de route). L'été est plus animé et agréable, avec un festival de musique et des concerts à chaque semaine. Heureusement, il y a la plage, pour y jouer au volley, au frisbee, y faire des feux et des soirées :smile:

Du travail, il y en a en masse, et il y a de tout, du commis sous payé à Walmart au petit jeune qui passe à la mope à la mine pour 22$ de l'heure (non, c'est pas une joke ...). On a de la misère à trouver du personnel qualifié et avec de l'expérience. Pour ce qui est des jobs (surtout des jobines), il y a plus d'offres que de candidats en général. C'est sur que les boulots les plus demandés et payants sont en rapport avec l'industrie minière (maintenance industrielle, ingénierie, soudeurs, opérateurs de machines, etc)

Niveau job, c'est un peu le même profil au Havre-Saint-Pierre : on manque cruellement de personnel, les entreprises peinent à recruter. Mais c'est sur, c'est le bout du monde, c'est 3000 habitants, c'est isolé, mais c'est tellement beau !

Bref, voilà pour ce coin de pays, ce n'est pas le paradis, mais ce n'est pas mal non plus :cool:

Toute région à ses attraits, ses inconvénients, ses contradictions ...

A passer une semaine entière sans sortir de la ville, on se dit que c'est moche, bancale, et qu'on serait sûrement mieux ailleurs, puis il suffit de prendre la route et de voir les environs, ou alors de faire une court séjour dans le bourdonnement des grandes villes, et on se dit qu'on ne laisserait notre place ici pour rien au monde :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci tohonu et novossibirsk pour vos descriptions fort intéressantes sur vos coins de brousse.

Mon mari a travaillé avant notre rencontre dans le Nord (Baie-James et Manic 5) et il en fait les mêmes descriptions, avec un peu trop de nostalgie à mon goût... en fait il y retournerait volontiers. Je me sens plus frileuse à cette idée, voir des pingouins dans mon jardin l'hiver je ne suis pas sûre d'être psychologiquement prête. Je vais m'arranger pour qu'il ne tombe pas sur vos textes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je connais quelqu'un à Kuujjuaq qui se fait voler son skidoo régulièrement , paraît que le vol c'est la façon de passer le temps chez les ados inuit, comme y'a tellement de choses à faire :biggrin2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne se le fait pas voler, il se le fait "emprunter". La difference est que la ville etant petite, tu ne peux aller le refourguer ailleurs. Donc on emprunte e on roule jusqu'a epuiser l'essence et on le laissela, sur le bord de la route.

Je n'ai ni 4 roues ni moto-neige, juste un gros truck. Ensuite je marche si il ne veut pas aller plus loin.

Novassibirsk, ton coin est tentant ... malgre le probleme du logement. C'est comme ici en somme car les logements, il en manque a la pelle: pres de 1000 pour tout le Nunavik. La co-location, cela marche par chez toi ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

j'ai faailli oublier: quelle langue parler ?

La cela depend du poste, de l'employeur, donc cela peut aller du bilinguisme a l'anglais conversationnel de base. La je ne pourrai dire plus que cela. Les Inuits parlent Inuktitut et anglais en majorite. Oui le francais est aussi parle mais pas forcement utilise, par contre il se peut que cela soit bien compris.

Autre renseignement important: on est au dessus du 49eme parallele donc il y a des regles et des lois differentes que sous le 49eme. Ben oui sinon je n'aurai pas pris la peine d'en parler. En resume suite a la Convention de la baie James, il y a des contraintes pour les non-Inuits ou non-Cris. Les terres sont partagees entre des categories de Land de 1 a 3, avec en gros beaucoup d'interdictions pour les non-beneficiaires (restrictions sur la peche, la chasse, pas d'echange de poissos ni de viande de caribous, pas de possibilite d'installer une cabine ou tu le souhaites ...). Ce ne sont pas specifiquemeent des reserves comme le serait celle de Kanawake mais elles en ont quelques traits. Les Inuits n'ont pas voulu de systeme derogatoire pour les taxes et impots a payer.

Mon mari a travaillé avant notre rencontre dans le Nord (Baie-James et Manic 5) et il en fait les mêmes descriptions, avec un peu trop de nostalgie à mon goût... en fait il y retournerait volontiers. Je me sens plus frileuse à cette idée, voir des pingouins dans mon jardin l'hiver je ne suis pas sûre d'être psychologiquement prête.

Je te rassure, tu n'en verras pas .. peut etre un phoque ou deux, un ours, un caribous, un loup ... mais pas de pingouins. Rassuree ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il ne se le fait pas voler, il se le fait "emprunter". La difference est que la ville etant petite, tu ne peux aller le refourguer ailleurs. Donc on emprunte e on roule jusqu'a epuiser l'essence et on le laissela, sur le bord de la route.

Je n'ai ni 4 roues ni moto-neige, juste un gros truck. Ensuite je marche si il ne veut pas aller plus loin.

emprunter sans demander pour moi c'est du vol :biggrin2:

avantage aussi , les aurores boréales!

désavantage : l'été y'a des maringouins en masse! ça prend un moustiquaire dans la face..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je te rassure, tu n'en verras pas .. peut etre un phoque ou deux, un ours, un caribous, un loup ... mais pas de pingouins. Rassuree ?

Je n'aurais pas utilisé le mot "rassurée" mais merci à toi pour la tentative... ;-))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Morgie, c'est tout mignon les pingouins... ils ne vivent pas plutot dans l'hémisphère sud??post-113815-0-35419800-1315898559_thumb.

sinon, merci pour les infos!

point de vue scolarité, les enfants peuvent aller jusqu'où? je suppose que pour aller en Fac, il faut qu'ils se délocalisent?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en rajoute encore un peu sur le Nord : ces régions sont très ouvertes à l'immigration.

C'est parmi les seuls endroits du Québec où on peut trouver un job à distance et obtenir un visa de travail rapidement, vu le manque crucial de main d'oeuvre.

Osez le Nord .... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'en rajoute encore un peu sur le Nord : ces régions sont très ouvertes à l'immigration.

C'est parmi les seuls endroits du Québec où on peut trouver un job à distance et obtenir un visa de travail rapidement, vu le manque crucial de main d'oeuvre.

Osez le Nord .... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et tout d'abord merci pour tes longs messages bien détailles sur ta region. Et aussi pour tes traits d'humour qui nous ont bien fait rire! Personnellement je suis sur le point d'immigrer dans la belle Province avec ma femme et ma fille et (pour faire court) nous n'avons peur de rien et sommes ouverts sur toutes les opportunités.

En bref voici notre profil: Laurence est bardée de diplômes (3ème cycle) et parle, lit, et écrit le francais (ha tiens?) l'anglais et l'allemand. Elle se débrouille aussi en espagnol mais pas avec autant d'aisance. Elle a un cv bien fourni aussi etant cadre de la fonction publique en France sur la communication, la presse et l'international. Personnellement c'est un peu le contraire. Je parle ecrit etc.. le francais, mais baragouine un brin d'anglais, guère mieux... Point de vue des diplômes c'est pas meilleur! Mais cela fait 20 ans que je cree et dirige mon entreprise de commerce (2 créations sans faillite). Bref je suis le ( petit mais convenable) entrepreneur de commerce de la famille. Enfin nous viendrions au Quebec après avoir vendu notre maison en France, c'est a dire avec environs 200.000 dollars canadien (idéalement pour se loger et conserver un pactole pour nos 6 premiers mois chez vous).

Penses tu que nous pourrions aisément trouver a vivre vers ta contrée? Ou s'adresser pour trouver un employeur pour moi ou ma femme depuis la France?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Je pense que oui, vous pouvez trouver sans problème !

Communication, presse et international, je pense bien sur à chargé de communication dans une entreprise minière, les postes sont sur leur site web (IOC, Wabush, Alouette, ...), mais les cv en candidat libre sont souvent les bienvenus.

Pour toi je ne m'inquiète pas non plus (D'ailleurs, si tu arrives demain matin, j'ai une job pour toi lol !!). Ca sera plus dur à distance, quoi que c'est possible si tu t'y prend peu de temps avant ton arrivée. Le problème pour chercher à distance c'est qu'il n'y a pas d'annonce, il te faut envoyer des candidatures libres. Je pense que 80% des entreprises sont en recrutement permanent ici ... on est rendus au point où ça ne sert à rien de mettre des annonces ... c'est l'employé qui choisit son entreprise !

Pour l'exemple, dans notre commerce, en 1 mois et demi de recrutement, on a eu un seul cv ... pas d'entretien d''embauche, on l'a prit tout de suite, il a commencé le lendemain !

N'hésite pas si tu veux plus d'info, mais en messages privés, tu as plus de chances que je vois ton message :)

Bonne journée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evidemment ça change de l'emploi en Europe!

La seule chose en fait c'est qu'il faut accepter d'aller un peu "en cambrousse" finalement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Penses tu que nous pourrions aisément trouver a vivre vers ta contrée? Ou s'adresser pour trouver un employeur pour moi ou ma femme depuis la France?

pour les employeurs, il y a le KRG, le school board, le service de sante, les mines, la FCNQ ... mais cote logement ou lancer ton commerce tu ne pourras ici, accord de la baie James oblige ! Venir en solo tu ne trouveras pas de logement, l'appartement vient avec le travail.

Il y en a pas mal que je croise ici qui viennent des Laurentides, de Gaspe ... et de par leur contrat il sont 6 semaines ici et 2 chez eux. Certaines mines c'est 3 semains ON - 3 semaines OFF. Cela sera peut-etre la solution a envisager: toi dans un coin pas trop mal dans le sud, ta femme sous contrat avec une mine dans le nord. A reflechir ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par Bahtey01
      Je suis caissière, est-ce que j'ai une chance ? De quel justificatif ai-je besoin ? Merci 
    • Par evitse
      Bonjour,
      Ce sujet vise à aider et renseigner les juristes français désireux de s'installer au Québec
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
      La situation est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
       
      PARTAGEZ !!!!!!!!!!!
    • Invité
      Par Invité
      Bonjour tout le monde, je suis un futur étudiant au Québec et l'école me dit de faire une demande de permis de travail pour un stage mais je suis assez perdu, j'ai recherché moi-même le dit permis mais je ne suis pas sûr. Puis-je avoir de l'aide ?
       
      Je vous remercie d'avance ?
    • Par smato
      Comment postuler à un poste au Québec depuis la France ?
      A ceux qui ont déjà fait cela: comment faire? je veux dire : moi j’ai du mal me voir envoyer ma candidature pour une offre d’emploi en disant :’ je vis en France, mais je serais dans à peu près 9 mois à Québec, et c’est moi que vous devez embaucher ? ..j’ironise’
      Sérieusement, comment postuler et dire que nous sommes dans une démarche d’immigration ? 
      Merci à vous tous
    • Par Frsely
      Bonjour à tous ! Je fais appel à vous car je suis vraiment perdu et c'est très urgent... 
       
      Je fais actuellement mes études de droit en France et je prépare un dossier Bci pour passer un an au Québec. 
      Le problème est que je n'arrive pas à me décider entre l'université Laval et L'UQAM... 
       
      Tout d'abord je voulais savoir au niveau des cours de droit laquelle est la plus réputé ? Je trouve toujours l'université Laval dans les classements mais jamais L'UQAM... 
       
      Ensuite au niveau de l'université en elle même laquelle me conseillez-vous ? Niveau ambiance, divertissement etc... Je dois aussi avouer que je trouve l'université Laval juste magnifique ! 
       
      Et ensuite au niveau de Montréal et Québec ? La le choix est vraiment compliqué... Est ce qu’il y a de quoi faire à Québec ? Parce que j'imagine qu'à Montréal cela doit forcément beaucoup bouger. Après je le dis que québec est magnifique avec beaucoup de nature juste à côté mais j'ai peur de passer à coter de quelque chose en n'allant pas à Montréal mais je peux toujours y aller le week-end donc voilà je suis perdu...
       
      Ainsi donc entre les deux pour une petite étudiante française qui vient passer une année au Québec pour ses études de droit, vous me conseillerez quoi ? 
       
      Je vous remercie en espérant que vous puissiez me sauver de ce choix juste horrible à faire haha! 
    • Par immigrer.com
      [ENQUÊTE] Des chercheurs d’emplois floués par une agence montréalaise
      Par Camille Lopez
       
      Convaincus d’avoir été floués, plusieurs jeunes et nouveaux arrivants se sont tournés vers les médias sociaux pour dénoncer la «fraude» dont ils se disent victimes: une formation vendue par une agence de recrutement d’employés en restauration. L’enquête de Métro a révélé que cette entreprise a recours à des techniques d’hameçonnage pour tirer profit de gens sans expérience à la recherche d’un emploi.
      «On m’a vendu du rêve»
      Mikaël* vit à Montréal depuis quelques mois. En janvier dernier, sur le site de petites annonces Emplois Resto Montréal, il tombe sur une offre d’emploi alléchante: un établissement recherche des «barmans, busboys ou serveuses» «avec ou sans expérience» et promet un «salaire très compétitif».
      Tenté par cette annonce puisqu’il n’a aucune expérience en restauration, le nouvel arrivant pose sa candidature et est rapidement convoqué en entrevue. Toutefois, ce n’est pas un propriétaire de restaurant ou un gérant de bar qui lui répond mais bien le Mentoring Service for Small and Medium Businesses of Canada (MSMB), une agence de placement en restauration créée par Simon Primeau et Guillaume Giraud en novembre 2016. «Ç’a été ma première surprise: je m’attendais à [faire affaire avec] un établissement», a relaté Mikaël à Métro.
      Sous un nom d’emprunt, Métro a répondu à une annonce similaire, trouvée au hasard. Moins de 24 heures plus tard, l’agence a répondu et transmis une convocation pour une entrevue dans ses bureaux situés à l’Atrium Le 1000. Au moment de mettre sous presse, l’offre était toujours sur le site.
       

      L’annonce du site Emplois Resto Montréal à laquelle Métro a répondu. 
       
      Métro a rencontré plusieurs anciennes recrues du MSMB. Leur histoire est toujours la même. Lors de l’entrevue initiale, les candidats apprennent rapidement qu’il n’y a pas nécessairement d’emploi qui les attend. La raison de leur convocation est moins alléchante que l’offre publiée sur internet: on leur propose une place dans l’agence.
      Le MSMB propose à ses candidats de faire partie d’une banque d’employés où plusieurs établissements viennent recruter du personnel. Contrairement aux autres services similaires, cette entreprise ne prend pas de pourcentage sur le salaire des candidats recrutés à l’aide de ses services.
      Alors, d’où proviennent les revenus? La réponse, qui se trouve sur le contrat signé par tous les candidats du MSMB, est plutôt floue: «Je reconnais que MSMB Canada reçoit des revenus de diverses sources pour ses activités de placement de personnel. Ces revenus peuvent, entre autres, provenir des employeurs clients, des candidats et des écoles spécialisées directement et indirectement liés à l’administration de MSMB Canada.»
      Les employés du MSMB font ensuite savoir aux candidats que leur profil convient parfaitement à l’entreprise. Dans chaque cas, on leur dit qu’une fois placés dans un établissement, ils pourraient gagner «au moins 200$ en pourboires» chaque jour.
      Il y a toutefois un «petit problème» avec les candidatures des personnes à qui Métro a parlé: leur manque d’expérience. On leur propose alors une offre «qu’ils ne peuvent pas refuser»: une formation pour compenser. S’ils refusent, ils ne pourront pas se joindre au MSMB. Le cours en ligne coûte un peu plus de 300$.
       
      suite et source
       
    • Par celineff
      Bonjour,

      J'écris désespérément sur le forum parce que je ne trouve aucune réponse concrète ailleurs, ou alors des réponses contradictoires. Ma situation est la suivante:
      Je suis française et j'étudie en ce moment au Québec (j'ai un permis d'étude depuis 1 an et demi). Mon permis d'étude est valable jusqu'en 2021, date de fin de mes études. Sauf que j'ai prévu un long voyage d'une session entière au milieu de mes études (l'année prochaine). Ca prolongera alors mes études. J'ai donc 2 préoccupations : Vais-je pouvoir reprendre mes études en ayant quitter le pays une session? (Car je crois que les conditions rattachées à mon statut d'étudiant sont d'être aux études à temps plein, tout le temps). Et, si je peux reprendre mes études, vais-je être admissible à une prorogation sur mon permis après? Puisqu'il me faudra un temps supplémentaire pour terminer.
      Sur les sites du gouvernement et autres, j'ai trouvé plein d'infos. Il est exigé d'être aux études à temps plein, MAIS, sur un autre site je lis que j'ai le droit à un congé régulier de 4 mois pourvu que je sois présente la session d'avant et d'après. (https://www.canadavisa.com/fr/les-etudiants-internationaux-au-canada-conformite.html#gs.axgIiGQG)
      J'ai été voir la conseillère de mon établissement qui m'affirme catégoriquement que mon permis d'étude deviendra CADUC si je ne m'inscris pas à une session. 

      Bref, j'ai besoin d'aide. Je compte faire ce voyage mais je ne veux pas qu'il mette mon statut légal en danger, me sentant déjà assez chanceuse d'être ici.

      Quelqu'un aurait-il des pistes?

      Merci beaucoup beaucoup d'avance. :)
    • Par Chavelita
      Bonjour à tous/toutes,
      Il est indiqué au bas de mon PTT  (Permis Travail Temporaire) que je ne peux travailler ni dans le domaine de la santé ni au contact d'enfants. Ces restrictions valent-elles aussi pour les emplois purement administratifs? Car du coup cela empêche de travailler dans un bureau en mieu hospitalier, dans une fac de médecine, une commission scolaire, etc. Impossible de joindre IRCC au tel ni de trouver la réponse sur leur site...
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles