Jump to content

Avis écoles primaires quartiers Villeray/Ahuntsic


SaraR33

Recommended Posts

il y a une heure, Azarielle a dit :

J'aimerais bien savoir ce que les enfants de maternelle en France apprennent

Globalement, c'est la même chose que dans une CPE québécoise. 

Le seul avantage à aller chez Stanislas ou Marie de France, c'est que les nouveaux arrivants ne vont pas avoir de place en CPE avant un boutte, fait que comme les enfants scolarisés en France, Stan ou MdF ont l'obligation d'assurer la continuité de la scolarisation, et bien les nouveaux immigrants ont tout de suite un endroit ou mettre les enfants. 

Je l'ai fait, puis dès que j'ai pu, je suis passé dans le système québécois

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 16 minutes, PhilMP a dit :

Globalement, c'est la même chose que dans une CPE québécoise. 

Le seul avantage à aller chez Stanislas ou Marie de France, c'est que les nouveaux arrivants ne vont pas avoir de place en CPE avant un boutte, fait que comme les enfants scolarisés en France, Stan ou MdF ont l'obligation d'assurer la continuité de la scolarisation, et bien les nouveaux immigrants ont tout de suite un endroit ou mettre les enfants. 

Je l'ai fait, puis dès que j'ai pu, je suis passé dans le système québécois

 

Tu vois, là je saisis mieux. À défaut d'avoir accès aux CPE, l'école française devient une solution. Ce qui me rend chatouilleuse c'est quand on dit que c'est tellement mieux en France parce qu'ils ont été scolarisés, qu'ils en savent tellement plus que les petits d'ici. Les programmes éducatifs en petite enfance et au préscolaire tiennent, entre autres, compte de la maturité neurologique des élèves. On développe les bases de la numératie et de la littératie. Merci de m'avoir confirmé que ça ressemble à ce que les enfants font en petite section et en moyenne section. 

Edited by Azarielle
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Azarielle a dit :

Tu vois, là je saisis mieux. À défaut d'avoir accès aux CPE, l'école française devient une solution.

Et oui. Parce que dans les garderies familiales, c'est pas toujours évident d'y trouver un programme éducatif.

Sinon, il y a des CPE privées, mais les tarifs sont assez ... calmant !

Reste que Stan et MdF, il faut aussi débourser pas mal car au delà des frais de scolarité, ils suivent les vacances françaises (15 jours de vacances pour 7 semaines de cours) et ont se retrouve à payer leurs "camps de jour" à la toussaint, en Février, à Pâques ...  Et ça alourdi la facture. Il faut compter 10 K$ par an par enfant, sachant que contrairement à une CPE, il n'y a pas le même taux de remboursement dans les impôts ...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

 

il y a 56 minutes, PhilMP a dit :

Globalement, c'est la même chose que dans une CPE québécoise. 

Le seul avantage à aller chez Stanislas ou Marie de France, c'est que les nouveaux arrivants ne vont pas avoir de place en CPE avant un boutte, fait que comme les enfants scolarisés en France, Stan ou MdF ont l'obligation d'assurer la continuité de la scolarisation, et bien les nouveaux immigrants ont tout de suite un endroit ou mettre les enfants. 

Je l'ai fait, puis dès que j'ai pu, je suis passé dans le système québécois

Le Forum a un bug, j'ai donc perdu ma réponse qui bouclée la boucle de mon expérience que je vous partage.

Je vais essayer de le refaire, c'est jamais simple.

 

Tout d'abord, je n'ose pas te croire, je veux bien écouter ton partage si c'est possible concernant "c'est la même chose" ? 

 

Pour l'obligation, elle n'est plus respectée (ça n'a pas du s'améliorer), simple logique de limites et d'offres et de demandes. Il faut se battre, alors imagine si tu es quelqu'un de respectable qui harcèle pas l'école 2 ans avant son départ virtuel...
Mon gamin est retourné en garderie à cause de ça (pas d'autres solutions) et des erreurs d'informations qu'on a reçu, donc légèrement dans l'urgence. 
J'en retiens qu'on fera mieux, on a trop fait confiance et encore, je suis gentil.

 

Pour le reste, changer aussi de système scolaire, on change pas toute sa vie en 5 minutes, même si on est déjà dans son nouveau Pays.

 

Pour boucler la boucle, je vous laisse réfléchir à l'histoire
Peut-être un jour par obligation nous devrons rentrer dans un Pays, par exemple la France et que mon enfant dans 5ans perdent 2 ans de justifications.

Car, pour un enfant X né le 2 octobre qui, à 10 ans, au Québec il sera à un niveau qu'on va appeler POUTINE-1.
En France ce même Poutine-1 est Camembert-3 et ça correspond à la grille officielle de comparaison entre les 2 systèmes.

Sauf qu'en France, sans justification, il sera au niveau Camembert-1, il risque de l'être, surtout avec un système sclérosé et aussi peut-être réaliste avec la différence de niveau (en gros).

Ou alors la France va valider l'enfant dans Camembert-3 du fait de son âge et l'enfant sera perdu.

C'est exactement notre obligation qui nous pend au nez et bon courage pour gérer ça.

 

Et oui, au Québec, un enfant de 5 ans qui a sa fête le 2 octobre, sera en CPE ou garderie ou autre, alors qu'en France ou les écoles FR à Québec, il sera au même age en Grande Section qui correspond à la Préscolaire.

Le système Québécois pour l'école primaire (hors préscolaire si vous l'intégrez) c'est 6 années, la France c'est 5, c'est ainsi il n'y a rien à juger de plus. 1 + 1 = :)

 

Le dernier truc que je vous partage et c'est la boucle bouclée. Au Québec l'enfant né le 2 octobre, pourra aller quand même en préscolaire, s'il respecte la procédure (qu'on nous cache en France ou on a pas eu de chance) et même si ce n'est pas clairement dit et mis en avant, on peut y arriver, même en pandémie, même au dernier moment et merci au Québec d'avoir eu du bon sens de "déroger" à ses règles. Les Parents cette fois, ils avaient raison.

Partant de là l'enfant qui passe des évaluations chez le Psychologue (membre des Psy du Québec + agréé pour cette procédure) s'il a des résultats qui précisent qu'au 30 septembre il a 5 ans, il n'ira pas en préscolaire.

Le Québec veut des enfants avec des résultats, minimum, au 30 septembre de 5 ans et 6 mois et qu'il soit donc "exceptionnel".

Et ça, c'est un détail ultra important vu la procédure à faire, le montant à payer qui peut varier avec un vrai Psychologue à des centaines de dollars ou à un comique agréé à plusieurs milliers de dollars.

Donc, savoir ce critère (que personne te dit, bon courage pour le savoir quand tu n'y connais rien) est très important puisque ce sont les Parents qui doivent décider, qui connaissent quand même parfois bien leurs enfants et si tu sens qu'il n'a pas les 5 ans et 6 mois au 30 septembre alors qu'il est né le 5 octobre, laisse le au calme et te lance pas dans un truc difficile. Si tu es ultra riche, c'est bien plus facile, tu ne feras que Payer et c'est plus facile pour toi mais l'enfant à 5 ans reste un petit enfant fragile, argent ou pas argent.

 

Je ne cherche pas à comparer, juger et comprendre, le Québec fait ses règles et les Parents qui vivent ici vont faire leurs choix, comme ailleurs.

Si vous voulez apporter votre contribution, je ne peux que vous remercier de m'aider à être plus efficace pour les enfants et les gens en général. C'est un sujet qui revient souvent et pour les Français un problème comme une solution, d'autres nationalités, c'est bien plus simple.

 

Bonne vulgarisation de tout ça :)

 

 

il y a 47 minutes, Azarielle a dit :

 

Tu vois, là je saisis mieux. À défaut d'avoir accès aux CPE, l'école française devient une solution. C'est ce qui me rend chatouilleuse c'est quand on dit que c'est tellement mieux en France parce qu'ils ont été scolarisés, qu'ils en savent tellement plus que les petits d'ici. Les programmes éducatifs en petite enfance et au préscolaire tiennent, entre autres, compte de la maturité neurologique des élèves. On développe les bases de la numératie et de la littératie. Merci de m'avoir confirmé que ça ressemble à ce que les enfants font en petite section et en moyenne section. 

Qui a dit ça ? Pas moi, arrête de te chatouiller quand c'est pas la peine :)
 

Pour les enfants, jamais je ne vais dire que c'est mieux ici ou ailleurs, les études il y en a tellement, des bonnes, des mauvaises, des biaisées, des rassurantes.

On essaye de faire au mieux et j'aime vraiment la bienveillance de l'école publique, en France dans notre expérience c'était pas ça, il y avait d'autres avantages/inconvénients.

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, QCmonCA a dit :

Pour l'obligation, elle n'est plus respectée (ça n'a pas du s'améliorer), simple logique de limites et d'offres et de demandes. Il faut se battre, alors imagine si tu es quelqu'un de respectable qui harcèle pas l'école 2 ans avant son départ virtuel...
Mon gamin est retourné en garderie à cause de ça (pas d'autres solutions) et des erreurs d'informations qu'on a reçu, donc légèrement dans l'urgence. 
J'en retiens qu'on fera mieux, on a trop fait confiance et encore, je suis gentil.

Obligation respectée pour les 2 enfants d'amis Québécois qui sont rentrés fin aout 2020 de plusieurs années en France. Cette obligation est appliquée si on arrive avec le livret scolaire des enfants. Ils ont prévenu MdF 3 mois avant. Leurs enfants retournent dans le système Québécois à la rentrée prochaine.

il y a 15 minutes, QCmonCA a dit :

Peut-être un jour par obligation nous devrons rentrer dans un Pays, par exemple la France et que mon enfant dans 5ans perdent 2 ans de justifications.

Car, pour un enfant X né le 2 octobre qui, à 10 ans, au Québec il sera à un niveau qu'on va appeler POUTINE-1.
En France ce même Poutine-1 est Camembert-3 et ça correspond à la grille officielle de comparaison entre les 2 systèmes.

Sauf qu'en France, sans justification, il sera au niveau Camembert-1, il risque de l'être, surtout avec un système sclérosé et aussi peut-être réaliste avec la différence de niveau (en gros).

Ou alors la France va valider l'enfant dans Camembert-3 du fait de son âge et l'enfant sera perdu.

C'est exactement notre obligation qui nous pend au nez et bon courage pour gérer ça.

Ces même amis, quand ils sont parti en France, ont été rencontrer le directeur de l'école en France et leurs enfants n'ont pas été "rétrogradés". 

il y a 16 minutes, QCmonCA a dit :

Et oui, au Québec, un enfant de 5 ans qui a sa fête le 2 octobre, sera en CPE ou garderie ou autre, alors qu'en France ou les écoles FR à Québec, il sera au même age en Grande Section qui correspond à la Préscolaire.

Ce qui est faux. En France, sous la pression des parents qui s'évertuent à qualifier leur progéniture de géniale, les dérogations pleuvent pour faire sauter une voire 2 années comme si finir plus tôt sa scolarité était un trait de génie mais qui n'est finalement que la fierté des parents. Si en France on faisait passer les enfants devant un pédopsychiatre, beaucoup de parents déchanteraient de découvrir que leurs enfants sont normaux. Et en plus, quand on voit la difficulté que les enfants ont à trouver leur voie, leur mettre en plus une pression temporelle, c'est pas utile à mon avis. 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 4 heures, PhilMP a dit :

Obligation respectée pour les 2 enfants d'amis Québécois qui sont rentrés fin aout 2020 de plusieurs années en France. Cette obligation est appliquée si on arrive avec le livret scolaire des enfants. Ils ont prévenu MdF 3 mois avant. Leurs enfants retournent dans le système Québécois à la rentrée prochaine.

Ces même amis, quand ils sont parti en France, ont été rencontrer le directeur de l'école en France et leurs enfants n'ont pas été "rétrogradés". 

Ce qui est faux. En France, sous la pression des parents qui s'évertuent à qualifier leur progéniture de géniale, les dérogations pleuvent pour faire sauter une voire 2 années comme si finir plus tôt sa scolarité était un trait de génie mais qui n'est finalement que la fierté des parents. Si en France on faisait passer les enfants devant un pédopsychiatre, beaucoup de parents déchanteraient de découvrir que leurs enfants sont normaux. Et en plus, quand on voit la difficulté que les enfants ont à trouver leur voie, leur mettre en plus une pression temporelle, c'est pas utile à mon avis. 

 

Et pour le CPE vs système FR? 

 

Je n'ai pas beaucoup d'expérience. La seule, il a eu cette année une Maitresse exceptionnelle, une tendresse et Amour qu'il n'aurait jamais eu dans toutes les écoles qu'on a fait auparavant.

La chance reste aussi le chance.

 

Yes, tout est question de timing & période. Aout 2020, il y a moins de monde qui viennent au Canada, exemple rapide les CRP >18 mars (sauf rare exception) ne peuvent plus venir etc... 

Par le passé, je te confirme qu'à une certaine période, la priorité n'était pas respecté et des Québécois qui rentrent au Pays, savent exactement quand ils vont partir/rentrer (pandémie ou pas) donc pour eux c'est bien plus facile de s'organiser.
En temps normal, tu sais jamais parfaitement quand tu auras ta CRP pour venir au Pays, donc prévoir c'est pas si simple. Je comprends ton point, merci et tant mieux pour eux et je n'ai pas parlé de temporaires.

 

Pour la France et la rétrogradation, peu importe le bien ou le mal de rétrograder ou laisser, j'ai pas de doute en rentrant en France car j'ai la loi pour moi, si l'enfant est prêt pour son niveau d'âge. Je l'ai payé très cher en France pour le savoir et plus particulièrement mon enfant qui a été jeté à la poubelle par l'éducation nationale et il y en a pas eu un pour rattraper l'autre. Je ne généralise pas, c'était comme ça à un moment donné par une vilaine Directrice qui gèré mal son école, gestion par des chiffres, si X enfants = classe maintenue, si moins d'enfants on va perdre encore du terrain. L'éducation n'est pas la priorité, l'enfant non plus et à l'époque on parlait d'un enfant de  4 ans qu'on a fait redoubler parce qu'on est vilaine et qu'on a tout fait dans le dos, le plus tard possible. Puis dans un système sclérosé qui se remet pas en cause, difficile d'avoir gain de cause quand les dés du jeu son pipés.
A cette époque, l'instruction obligatoire = En CP (de mémoire), ce n'était donc que de la sociabilisation. 
Maintenant c'est à partir de 3 ans et ça évitera bien moins de cas comme mon garçon.
 Au final, mensonges, rétention volontaire d'informations et bien d'autres délires. C'est pas bien grave dans la connerie on en devient plus fort et le gamin, au prix de gros efforts est redevenu presque normal et heureux.

 

Tu dis que c'est faux, je vois pas de quoi tu parles mais sinon, pour la pression temporelle et tout ce que tu dis, tu as super raison, je suis à 1000% d'accord et le Québec nous l'apprend bien mieux qu'en France mais, son système est plus propice à la cool attitude (à tort ou à raison).

Dans mon expérience, je ne dis pas quoi faire, je parle de ce que je sais et tous les tests effectués c'est pour que nos enfants puissent juste aller à l'école normalement et éviter soit le cirque de gens mauvais, soit le prix de l'immigration dans notre situation. (Je vous laisse imaginer quand un bordel commence dans un Pays et que tu dois immigrer dans un autre ou beaucoup de choses changent, c'est vraiment pas si simple de garder un équilibre, j'étais pas dans le plateau à MLT mais, l'école FR était l'unique bonne solution (quand on a eu de la chance d'avoir une place au milieu de l'année).

En tant que Parents, nous s'avons nous remettre en question et n'avons pas besoin de parler de génie, pousser ou faire d'autres tests, on a même pas commencé et on s'en moque, on a pas cette réalité, qu'ils soit heureux et de bonnes personnes, le reste suivra.

 

Pour finir, je conseille à toutes personnes de faire passer des tests psychologiques au Québec (s'ils jugent que les enfants vont trouver ça cool et easy) ça aide énormément à s'améliorer en tant que Parents si on le fait bien et pour moi, ça n'a fait que conforter mon rôle d'être un parent normal, rien d'autre ou alors disons un bon père de famille. Chaque age aura son test, je parle dans mon cas de petits enfants, plus grand c'est une autre game.

A+

Edited by QCmonCA
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 19 heures, trefle a dit :

Oui ils apprennent même un peu c'est mieux que rien. Mon fils avait 6 ans qd on est arrivé et crois moi il s'ennuyait beaucoup à sa 1ère année. Dans la classe les élèves apprenaient à compter déjà jusqu'à 9 alors que lui comptait bcp plus il a eu du mal à s'adapter. Il ne voulait rien faire.

Et chose non négligeable (pour moi y a pas mieux) ça libère la mère si elle veut aller travailler, et aussi les finances.

je sais pas à quel époque pour ton enfant mais mes enfants sont présentement en maternelle et ils apprennent toutes les lettres, les chiffres jusqu'à 20 et la segmentation des lettres. puis un autre tas d'affaires. Mon fils de 5 ans est même capable de faire des additions et soustractions avec des chiffres jusqu'à 10. Je sais pas ça sort d'où, ils apprennent pas ça en maternelle mais il a vu sa soeur plus grande en faire et il a compris le truc.

 

En première année, ils apprennent à écrire ,lire et les maths. rendu à décembre, sont déjà capable de lire. 

 

Je sais qu'il y a un nouveau programme obligatoire pour les maternelles 5 ans qui va rentrer en vigueur en septembre. Mais l'école où vont mes enfants, faisait déjà depuis plusieurs années ce qui est écrit dans le nouveau programme alors pour moi, ça va pas changer grand chose. J'ai l'impression que chaque école fait un peu comme ils veulent parce que j'ai parlé avec une maman d'un autre centre de service et son enfant en maternelle font pas les mêmes affaires que nous. Donc j'imagine avec ce programme, ça va uniformiser tout ça. 

 

ça donne une idée de ce qu'ils apprennent en maternelle et 1ière année.

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Automne
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, QCmonCA a dit :

Et pour le CPE vs système FR? 

J'ai testé les 2 et aucun des 2 systèmes ne prend d'avantage sur l'autre. 

Mais est ce que franchement ça ferait une différence ? C'est pas au préscolaire que se joue l'avenir d'un enfant, mais plus dans l'environnement familiale à cet âge là. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, PhilMP a dit :

J'ai testé les 2 et aucun des 2 systèmes ne prend d'avantage sur l'autre. 

Mais est ce que franchement ça ferait une différence ? C'est pas au préscolaire que se joue l'avenir d'un enfant, mais plus dans l'environnement familiale à cet âge là. 

Oui mais tu parlais autrement et je cherchais ton expérience, je t'en remercie pour cette réponse.

Au final, on peut avoir la meilleure école du monde, si on a pas de chance avec une Maitresse pas bien dans sa vie, ça sera pas génial, pareil pour les Parents.

 

J'aime au Québec, moins de poésie, moins de travail de mémoire mais beaucoup plus de choses à faire/respecter pour réciter 3 phrases que tu auras au préalable fait créer à l'enfant. En France on va plus devoir savoir par coeur la longue poésie pour des petits enfants, parfait pour la mémoire et l'effort mais au final l'enfant on ne lui dit pas aussi bien de se tenir et quil sera noté sur beaucoup de choses. Même si en France c'est du bon sens, actuellement on ne note plus aussi bien un élève qu'avant.

Vive la richesse de l'immigration de découvrir et d'en tirer du positif de tout ça.

Edited by QCmonCA
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, Automne a dit :

je sais pas à quel époque pour ton enfant mais mes enfants sont présentement en maternelle et ils apprennent toutes les lettres, les chiffres jusqu'à 20 et la segmentation des lettres. puis un autre tas d'affaires. Mon fils de 5 ans est même capable de faire des additions et soustractions avec des chiffres jusqu'à 10. Je sais pas ça sort d'où, ils apprennent pas ça en maternelle mais il a vu sa soeur plus grande en faire et il a compris le truc.

 

En première année, ils apprennent à écrire ,lire et les maths. rendu à décembre, sont déjà capable de lire. 

 

Je sais qu'il y a un nouveau programme obligatoire pour les maternelles 5 ans qui va rentrer en vigueur en septembre. Mais l'école où vont mes enfants, faisait déjà depuis plusieurs années ce qui est écrit dans le nouveau programme alors pour moi, ça va pas changer grand chose. J'ai l'impression que chaque école fait un peu comme ils veulent parce que j'ai parlé avec une maman d'un autre centre de service et son enfant en maternelle font pas les mêmes affaires que nous. Donc j'imagine avec ce programme, ça va uniformiser tout ça. 

 

ça donne une idée de ce qu'ils apprennent en maternelle et 1ière année.

 

 

 

 

 

 

 

 

C'était en 1988 et crois-moi cela a été dur de le motiver car il s'ennuyait mais bon ça ne l'a pas empêché de réussir.

 

A quoi sert la maternelle dès l'âge de 3 ans ? Comme je l'ai dit financièrement ce n'est pas rien et il y a que des + (mon avis)

Le rôle de l'école maternelle

L'école maternelle est une étape essentielle du parcours des élèves pour garantir leur réussite scolaire. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

C'est une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble. Ils y développent leur langage oral et commencent à découvrir les écrits, les nombres et d'autres domaines d'apprentissage. Ils apprennent en jouant, en réfléchissant et en résolvant des problèmes, en s'exerçant, en se remémorant et en mémorisant.

https://www.education.gouv.fr/l-ecole-maternelle-11534#:~:text=Les apprentissages à l'école maternelle,-Les enseignements sont&text=Mobiliser le langage dans toutes,outils pour structurer sa pensée

 

Crdl

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, trefle a dit :

 

C'était en 1988 et crois-moi cela a été dur de le motiver car il s'ennuyait mais bon ça ne l'a pas empêché de réussir.

 

A quoi sert la maternelle dès l'âge de 3 ans ? Comme je l'ai dit financièrement ce n'est pas rien et il y a que des + (mon avis)

Le rôle de l'école maternelle

L'école maternelle est une étape essentielle du parcours des élèves pour garantir leur réussite scolaire. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

C'est une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble. Ils y développent leur langage oral et commencent à découvrir les écrits, les nombres et d'autres domaines d'apprentissage. Ils apprennent en jouant, en réfléchissant et en résolvant des problèmes, en s'exerçant, en se remémorant et en mémorisant.

https://www.education.gouv.fr/l-ecole-maternelle-11534#:~:text=Les apprentissages à l'école maternelle,-Les enseignements sont&text=Mobiliser le langage dans toutes,outils pour structurer sa pensée

 

Crdl

 

depuis tout ce temps, ça a changé. Maintenant les enfants vont plus dans les CPE et garderie qui ont des programmes similaires et peuvent aller à la maternelle 4 ans par la suite ( si c'est disponible dans la région). Au final, ça revient au même. 

 

Edited by Automne
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 15 minutes, trefle a dit :

 

C'était en 1988 et crois-moi cela a été dur de le motiver car il s'ennuyait mais bon ça ne l'a pas empêché de réussir.

 

A quoi sert la maternelle dès l'âge de 3 ans ? Comme je l'ai dit financièrement ce n'est pas rien et il y a que des + (mon avis)

Le rôle de l'école maternelle

L'école maternelle est une étape essentielle du parcours des élèves pour garantir leur réussite scolaire. Sa mission principale est de donner envie aux enfants d'aller à l'école pour apprendre, affirmer et épanouir leur personnalité.

C'est une école où les enfants vont apprendre ensemble et vivre ensemble. Ils y développent leur langage oral et commencent à découvrir les écrits, les nombres et d'autres domaines d'apprentissage. Ils apprennent en jouant, en réfléchissant et en résolvant des problèmes, en s'exerçant, en se remémorant et en mémorisant.

https://www.education.gouv.fr/l-ecole-maternelle-11534#:~:text=Les apprentissages à l'école maternelle,-Les enseignements sont&text=Mobiliser le langage dans toutes,outils pour structurer sa pensée

 

Crdl

L'éternel QC et son laisser le temps aux enfants et la France et son, on ne sait plus prendre le temps.

Pas de place pour les faire garder, la société est encore plus stressante et rapide en France.

La pression c'est pas si mauvais, ou est l'équilibre dans tout ça ?

Un mix de 2 expériences.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 25 minutes, Automne a dit :

 

depuis tout ce temps, ça a changé. Maintenant les enfants vont plus dans les CPE et garderie qui ont des programmes similaires et peuvent aller à la maternelle 4 ans par la suite ( si c'est disponible dans la région). Au final, ça revient au même. 

 

Sauf changement récent, la Maternelle 4 ans (en plus de ce que tu dis) n'est pas ouverte aux enfants sous dérogation. Donc l'enfant qui a 4 ans le 22 octobre reste en CPE. L'obligation de scolarisation = 5 ans au 30/09 et dérogation, on accepte si dossier + critère et décision finale.

Si tout était simple et harmonisé, les règles il en faut, tout évolue tellement vite, c'est tellement la pagaille qu'on en oublie le plus important, il y a toujours celle des lignes au milieu de 2 situations.

Le Marathon c'est cool, tu aimes ç coup sur passer la ligne d'arrivée. :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
à l’instant, QCmonCA a dit :

Sauf changement récent, la Maternelle 4 ans (en plus de ce que tu dis) n'est pas ouverte aux enfants sous dérogation. Donc l'enfant qui a 4 ans le 22 octobre reste en CPE. L'obligation de scolarisation = 5 ans au 30/09 et dérogation, on accepte si dossier + critère et décision finale.

Si tout était simple et harmonisé, les règles il en faut, tout évolue tellement vite, c'est tellement la pagaille qu'on en oublie le plus important, il y a toujours celle des lignes au milieu de 2 situations.

Le Marathon c'est cool, tu aimes ç coup sur passer la ligne d'arrivée. :)

ma fille est née le 3 octobre et au début, ça m'embêtait un peu qu'elle 'perde' une année mais finalement non. Comme elle était plus vieille que les autres, elle apprenait super rapidement et tout était plus simple. Faire une dérogation pour la maternelle n'est pas nécessaire à moins vraiment que l'enfant soit très évolué et au dessus des autres sinon il va s'ennuyer.

J'ai une voisine prof au primaire et elle voit la différence d'apprentissage quand un enfant est né aout-sept-octobre par rapport aux autres. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, QCmonCA a dit :

Sauf changement récent, la Maternelle 4 ans (en plus de ce que tu dis) n'est pas ouverte aux enfants sous dérogation. Donc l'enfant qui a 4 ans le 22 octobre reste en CPE. L'obligation de scolarisation = 5 ans au 30/09 et dérogation, on accepte si dossier + critère et décision finale.

Pourquoi toujours vouloir une dérogation ? Pourquoi toujours vouloir gagner une année ? A quoi ça rime de mettre de la pression ?

il y a 13 minutes, QCmonCA a dit :

Si tout était simple et harmonisé, les règles il en faut, tout évolue tellement vite, c'est tellement la pagaille qu'on en oublie le plus important, il y a toujours celle des lignes au milieu de 2 situations.

C'est pas la pagaille. Il y a une règle établie au 30 septembre. Et ça, depuis longtemps !

La schnoutte, elle est mise par les parents qui pensent leurs enfants toujours surdoués ou en avance sur les autres. C'est juste des parents qui essayent de se faire mousser par procuration. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 27 minutes, Automne a dit :

ma fille est née le 3 octobre et au début, ça m'embêtait un peu qu'elle 'perde' une année mais finalement non. Comme elle était plus vieille que les autres, elle apprenait super rapidement et tout était plus simple. Faire une dérogation pour la maternelle n'est pas nécessaire à moins vraiment que l'enfant soit très évolué et au dessus des autres sinon il va s'ennuyer.

J'ai une voisine prof au primaire et elle voit la différence d'apprentissage quand un enfant est né aout-sept-octobre par rapport aux autres. 

 

Je suis totalement d'accord avec toi. Et là où ça se corse pour certains élèves qui ont sauté une année, c'est au secondaire, dans les relations avec leurs pairs. Le passage de l'enfance à l'adolescence ne se fait pas en même temps pour tous. Certains restent physiquement petits plus longtemps, certains restent "bébés" plus longtemps. À un moment où les jeunes changent leur cercle d'amis, où ils se jugent beaucoup entre eux (trop à mon goût), ça peut alors compliquer l'adaptation à ce niveau scolaire. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Automne a dit :

ma fille est née le 3 octobre et au début, ça m'embêtait un peu qu'elle 'perde' une année mais finalement non. Comme elle était plus vieille que les autres, elle apprenait super rapidement et tout était plus simple. Faire une dérogation pour la maternelle n'est pas nécessaire à moins vraiment que l'enfant soit très évolué et au dessus des autres sinon il va s'ennuyer.

J'ai une voisine prof au primaire et elle voit la différence d'apprentissage quand un enfant est né aout-sept-octobre par rapport aux autres. 

Ceci est ma dernière réponse dans ce sujet, je vous souhaite la meilleure réussite possible et que notre monde puisse sourire à nouveau, si je peux le résumer simplement comme ça, sans qu'on continue à aller plus loin.

Au moins là, l'Auteur(e) il pourra pas dire qu'il n'a pas de solutions, ni personne d'autre :)

 

Je vous jure c'est bien plus utile quand tu es dans une situation de folie (ou moins) d'avoir la meilleure expérience possible pour prendre les bonnes décisions et pas celles classiques ; dans l'urgence d'une pandémie, d'une situation particulière urgente et en plus tu n'as pas tout le temps pour ton/tes enfant(s) car tu penses à tous les autres que tu vas lâcher, en essayant de protéger leur avenir.

 

Tu as parfaitement raison @Automne et la pour avoir fait tout ce que je vous explique, vous imaginez bien que c'est mon expérience et surtout je ne l'avais pas voulu, ni prévu (anticipé un peu malheuresement, oui) ou, mon enfant est un génie ou pas...

C'est pour ça que c'est facile pour moi d'être sur que je ne suis pas arrogant, désolé.

Un enfant, peu importe qui il est, il a selon moi besoin, d'amour, d'un temps pour tout et qu'on le pousse et c'est en effet pas facile pour des Parents de toujours savoir quand c'est le bon moment.

Pour ma dérogation au Québec, j'avais vécu "un peu le même problème" (pas de chance hein, mais si tu veux me répéter PhilMP ce qu'on pense déjà trop ici, je comprends ça semble la norme) en France, je me suis juré que ça n'arrivera plus à aucun enfant et que je vais essayer de partager au mieux mon expérience en me mettant de côté et surtout les émotions.

Pour mon second au Québec, c'était plus facile car j'avais appris que même si je suis bien trop gentil, au Québec pour l'autre enfant, à la vue de la situation, c'était simple, mon Fils n'a rien à faire en garderie (ou CPE dans l'urgence) ou pas de place, il devait aller en préscolaire au minimum (pas de place 4 ans en plus et une pandémie).

Au final, il a eu les bonnes notes, ça ne change rien sur mon sentiment envers lui, qu'il soit heureux et qu'il partage ça.

Partant de là, cette fois au Québec, j'étais "sur" de moi et c'était bien la meilleure chose à faire, s'écouter en tant que Parents, même si l'autre est contre toi et te coule ta certitude, l'important c'est l'enfant et attention à l'excès de confiance.

Bref c'est une réussite et comme dit la Meilleure Maitresse qui m'a été connu de connaitre depuis 10 ans, il est parfaitement ou il fallait, il perdra peut-être une année (dans le futur), je m'en moque un peu, une situation acceptable et bonne et on verra par la suite, le Québec nous offre ça, rien n'est figé dans le marbre et on peut avoir confiance.

Néanmoins,  j'avais d'autres enfants autour de moi dans cette situation, tu sais aider et tout ça, le Québec n'a pas voulu aller plus loin pour une autre, je ne suis pas à 1000% dans le sujet, juste 99%, pour moi le Québec a eu tort et un jour on verra bien, l'erreur est humaine. Les Parents n'ont pas voulu se battre comme moi, malgré mon aide. Résultat, la petite qui parle plusieurs langues, tourne en rond, en pleure et a quand même de très bonnes notes. Néanmoins elle ne parlait pas du tout le Français en arrivant dans notre belle Province et le Québec a jugé que c'est important pour Elle d'avoir cette rapidité en Francais de lecture, ça peut se comprendre et ici au moins c'est évolutif, l'enfant est une priorité, l'éducation pas mal aussi.

Bref, chacun son expérience, moi j'avais juste raison et je m'en fou d'avoir eu raison et d'avoir fait ce que je devais, l'important c'est l'enfant, la Maitresse, l'école et sa classe, sa Maitresse le dit, c'est un enfant bonheur, donc c'est facile pour tout le monde.

 

Du coup tu as ta réponse @PhilMP je préfère la belle route à la fausse route.
Tu sais il y a encore des Parents qui sont des parents et pas des gens qui veulent toujours le temps/l'argent. Si c'était le cas, je serai pas sur ce forum :)

C'est bien beau de juger souvent l'habitude négative et l'échec mais on peut juger aussi autre chose, qui tire vers le haut.

Finalement pour ça, il n'y a pas de Culture différente.

 

Pour l'avenir, laissons la chance à l'enfant dans un système attentif qui aura eu des résultats exceptionnels pour être ou il est et à nous Parents d'être attentif au futur et les difficultés. Et s'il y en avait pas et si c'était le contraire ? 

A l'heure actuelle, dans une Pandémie, j'ai déjà la réponse et tout est évolutif, c'est la vie.

J'ai confiance en l'avenir, on a le droit de l'être en tant que Parents et surtout le devoir de l'être, pour tous les Enfants.

L'enfant est en plus très petit de taille et alors ? Tout va très bien, c'est un enfant bien et bonheur, rendez-vous dans 15 ans avec tous ses amis qu'il a déjà, rien ne gêne et je m'entends très bien avec tous moi et mon masque covid qui sera critiquable par les Adultes mais pas par les enfants, ça fait sourire. A+ 

Edited by QCmonCA
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 9 minutes, QCmonCA a dit :

 

 

 

J'ai confiance en l'avenir, on a le droit de l'être en tant que Parents et surtout le devoir de l'être, pour tous les Enfants.

L'enfant est en plus très petit de taille et alors ? Tout va très bien, c'est un enfant bien et bonheur, rendez-vous dans 15 ans avec tous ses amis qu'il a déjà, rien ne gêne et je m'entends très bien avec tous moi et mon masque covid qui sera critiquable par les Adultes mais pas par les enfants, ça fait sourire. A+ 

 

Sais-tu ce que je fais dans la vie? Je suis enseignante au secondaire. 180 jours par année et ce depuis 1996, je côtoie les adolescents. J'ai 120 élèves par année, je te laisse faire le calcul pour le nombre d'adolescents avec qui j'ai passé du temps. J'ai vu ce qu'ils pouvaient faire de meilleur, j'ai aussi vu ce qu'ils pouvaient faire de pire. Tout comme nous, ils ont leurs moments où ils sont des anges et d'autres où le démon se pointe le nez. Si c'était si parfait, il n'y aurait pas eu de loi 56 sur la violence et l'intimidation à l'école. Et je m'arrête ici. Si la personne qui a initié ce sujet a des questions, il me fera plaisir de lui répondre. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement