Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'palmarès'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 31 results

  1. L’entreprise sociale torontoise YouhtfulCities a dévoilé son classement des 13 villes les plus attrayantes pour les 15 à 29 ans du pays sur les plans personnels et professionnels. Montréal tient la troisième position tandis que Québec occupe le septième rang au palmarès. Cet indice se base sur 121 indicateurs rassemblés et divisés en trois catégories, soit la «vie», le «travail» et les «loisirs», elles-mêmes déployées en 20 attributs. Chaque ville est ensuite notée selon ces attributs sur un maximum de 1634 points. Montréal : moins plaisante pour les entrepreneurs En effet, la métropole se situe bien bas dans la section «travail». Elle se positionne septième en ce qui a trait aux services financiers, à l’éducation et l’entrepreneuriat. D’ailleurs, l’étude souligne que le prix d’une licence commerciale est «de loin» le plus cher des villes présentes dans l’indice. Étonnamment, la ville aux cent clochers compte le plus grand nombre d’incubateurs d’entreprises dans la liste. Autre fait intéressant : l’accessibilité aux sports est la plus dispendieuse des villes du palmarès. À titre comparatif, les frais d’inscription à une saison de soccer dans une ligue récréative sont dix fois plus élevés qu’à Calgary! Au moins, Montréal peut se targuer d’être la reine des «loisirs» puisqu’elle règne sur cette section. Elle compte notamment le plus grand nombre de divertissements musicaux et de festivals gastronomiques annuels des colistiers. Québec : où il fait bon travailler Jeunes professionnels, la capitale nationale devrait être à considérer pour vous épanouir dans votre milieu de travail. La ville de Régis Labeaume trône au sommet de la liste pour l’indicateur «emploi». Celui-ci «mesure les outils et mécanismes proactifs mis en place pour lutter contre le chômage des jeunes.» Selon le sondage, Québec affichait le taux de chômage le plus bas de l’indice, avec 4,5% en 2017. CLASSEMENT GÉNÉRAL (SUR 1634 POINTS) 1. Toronto, 1033.64 2. Vancouver, 1006 3. Montréal, 974.76 4. Ottawa, 760.91 5. Edmonton, 757.39 6. Calgary, 721.25 7. Québec, 717.89 8. Winnipeg, 715.01 9. Moncton, 684. 28 10. Saskatoon, 660.19 11. Halifax, 654.01 12. Hamilton, 604.51 13. St John's, 581.42 source et suite
  2. Le Canada figure encore parmi les 10 pays les moins corrompus du monde, révèle le plus récent rapport de l'organisation anticorruption Transparency International. Le Canada obtient 82 points sur une possibilité de 100, ce qui le place en 8e position, derrière la Suède et Singapour, et devant le Luxembourg et les Pays-Bas. La palme du pays le moins corrompu revient à la Nouvelle-Zélande, qui obtient une note de 89, en baisse d’un point par rapport à l’année précédente. Le Danemark suit de près avec une note de 88. La Finlande, la Norvège et la Suisse obtiennent également de meilleurs scores que le Canada dans ce palmarès qui mesure chaque année le degré de corruption dans le secteur public. Le Canada figure encore parmi les 10 pays les moins corrompus du monde, révèle le plus récent rapport de l'organisation anticorruption Transparency International. Le Canada obtient 82 points sur une possibilité de 100, ce qui le place en 8e position, derrière la Suède et Singapour, et devant le Luxembourg et les Pays-Bas. La palme du pays le moins corrompu revient à la Nouvelle-Zélande, qui obtient une note de 89, en baisse d’un point par rapport à l’année précédente. Le Danemark suit de près avec une note de 88. La Finlande, la Norvège et la Suisse obtiennent également de meilleurs scores que le Canada dans ce palmarès qui mesure chaque année le degré de corruption dans le secteur public. Lire la suite
  3. Selon ce classement mondial de Freedom House qui mesure la démocratie et la liberté des pays selon plusieurs facteurs, le Canada se positionne en 4ème place alors que la France est en 41ème position, je vous laisse regarder les détails et la méthodologie employée. Source : Freedom House
  4. Le Palmarès des écoles secondaires POPULAIRE Le top 5 des écoles de chaque région Voici la liste des 5 meilleures écoles publiques et des 5 meilleures écoles privées de chaque région, en fonction de la cote (sur 10) que l’Institut Fraser leur a accordée. À LIRE ÉGALEMENT: 57 écoles en forte progression Montréal Écoles publiques •9,9: Collège Saint-Louis Montréal •9,3: Vincent Massey Montréal •8,9: Royal West Montréal-Ouest •8,9: Académie de Roberval Montréal •8,5: École internationale de Montréal Westmount Écoles privées •10,0: Jean-de-Brébeuf Montréal •10,0: Jean-Eudes Montréal •10,0: Sainte-Anne de Lachine Montréal •10,0: Collège Pasteur Montréal •10,0: Sainte-Marcelline Montréal suite et source: http://www.tvanouvelles.ca/2017/11/10/le-top-5-des-ecoles-de-chaque-region
  5. On adore les Québecois. On les aime tellement qu’on finit par les envier un tout petit peu. Beaucoup même. Alors oui, on ne veut pas trop se l’avouer mais il y a dans chaque Français, un Québécois qui s’ignore. Comment ça cette phrase ne veut rien dire ? Quoi qu’il en soit, voici 10 bonnes raisons d’effectivement jalouser nos cousins d’outre-Atlantique… 1. Leurs expressions Quelques petits exemples ? « Il pleut à boire debout » (Il pleut comme vache qui pisse), « Tire-toi une bûche » (prends une chaise et assieds-toi), « Avoir des bibittes » (avoir des soucis)… C’est tout de même rigolo non ? 2. Leur accent Car on a beau se moquer, l’accent québecois c’est quand même quelque chose. Grâce à lui, les Québecois sont reconnaissables, ils possèdent une vraie particularité. Accent québecois = meilleur accent du monde. 3. Leur humour Stéphane Rousseau ça vous dit quelque chose ? Bon ok c’est pour rire. Enfin non justement ce n’est pas très drôle. Mauvais exemple. Cela dit, à part deux ou trois exceptions, la scène comique Québecoise est très vive, tout comme le cinéma. Et puis il en faut de l’humour pour encaisser les vannes sur l’accent à longueur de temps ! 4. Justin Trudeau On ne va pas rentrer dans les discours politiques mais il a l’air sympa non ce Justin ? Plus que le Bieber en tout cas, qui est lui aussi canadien, mais pas québecois. Ouf ! 5. Le Québec Ben oui tout simplement. Parce que le Québec c’est génial. Montréal bien sûr, l’une des plus belles et des plus accueillantes grandes villes du monde, mais aussi tout le reste. La nature sauvage, les paysages, le climat, les baleines, les écureuils, la proximité avec les États-Unis… 6. La poutine Petit rappel : la poutine se compose de frites, de cheddar et de sauce brune. C’est sale et c’est bon. Certes, pas besoin d’être Québecois pour en manger ni même d’aller au Québec, mais force est de reconnaître qu’un peuple qui a inventé un truc pareil est forcément exceptionnel. 7. Leur réputation Les Québécois sont aimables, ils sont serviables, hospitaliers et en plus ils sont beaux et sentent bons. Doit-on vraiment rappeler la réputation des Français à l’étranger ? 8. Leur taux de chômage 6,1% en août 2017 contre 9,6% pour la France. Ce n’est pas encore le plein emploi mais ils en sont moins loin que nous… Pas étonnant qu’il y ait entre 3000 et 4000 Frenchies qui décident de s’y établir de façon permanente tous les ans. 9. ? 10. ? source : Topito Lire et suite
  6. Nous vous avons parlé récemment que le Canada était le deuxième meilleur pays au monde selon un classement du magazine américainU.S. News & World Report, tout juste derrière la Suisse. Le Canada a obtenu une note de 9.7 sur 10, bon pour la seconde place derrière la Suisse qui a obtenu un résultat parfait de 10 sur 10. Mais, dans ce même palmarès, le Canada a obtenu la meilleure note en ce qui attrait à la qualité de vie. En effet, le pays arrive au 1er rang dans la catégorie de la «qualité de vie», qui mesure la stabilité économique, politique et la qualité des systèmes de santé et d’éducation. Le Canada a obtenu une note parfaite grâce à son système d’éducation et de santé hors pair, une économie et une démocratie stable, un sentiment de sécurité et de bons emplois, selon 21 000 répondants. Aussi le sentiment de sécurité, la stabilité économique, l’environnement favorable aux familles et le système de santé publique ont pesé lourd dans les réponses de ce sondage comparant plus de 80 pays. La France quant à elle se classe à la 16ème position pour sa qualité de vie, loin devant la plupart des pays développés. Voici une capture d’écran du U.S. News & World. US News Ranking classement mondial France : 16ème position Classement US News Ranking Archives
  7. source : http://fr.canoe.ca/voyages/nouvelles/archives/2012/07/20120704-145547.html
  8. Selon la 22e enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie tout juste publiée aujourd'hui, Vancouver (142e rang dans le classement mondial) reste la ville la plus chère au Canada, suivie de très près par Toronto (143e) puis Montréal (155e), Calgary (162e) et Ottawa (171e). "Enquête internationale Mercer 2016 sur le coût de la vie", ou le classement des villes les plus chères au monde pour les expatriés Comment ça marche ? Tout d'abord, il faut savoir que Mercer établit ce classement dans le but d'aider les gouvernements mais aussi les entreprises multinationales à rémunérer convenablement leur personnel lorsqu'il est affecté à l'international: ce qui nous intéresse en tant qu' "expatriés". Ensuite, l'enquête a été faite sur 200 villes réparties entre cinq continents et compare les prix de plus de 200 produits et services dans chaque ville tels que le logement (qui reste le critère le plus important), mais aussi les transports, la nourriture, l'habillement, les produits ménagers ainsi que les divertissements. Comme d'habitude chez Mercer, la ville de New York est utilisée comme référence et la fluctuation des monnaies a été mesurée par rapport au dollar américain. Selon l'enquête sur le coût de la vie, Hong Kong est la ville la plus chère au monde pour les expatriés et a délogé Luanda en Angola, désormais en deuxième position. À l'opposé, la ville la moins chère du monde est Windhoek en Namibie. Dans le classement 2016, les villes canadiennes reculent de plusieurs rangs en raison de la faiblesse du dollar canadien. Vancouver (142e rang dans le classement mondial) reste la ville la plus chère au Canada, suivie de très près par Toronto (143e), puis Montréal (155e), Calgary (162e) et Ottawa (171e). Top 5 des villes canadiennes les plus chères en 2016 : 1. Vancouver (142e) 2. Toronto (143e) 3. Montréal (155e) 4. Calgary (162e) 5. Ottawa (171e) Détails de cette 22e enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie 2016 : http://www.mercer.ca/fr/salle-de-nouvelles/2016-cout-de-la-vie.html Classement complet : https://www.imercer.com/content/mobility/rankings/col2016-rankings.html Bien que le classement ait comme chaque année de quoi surprendre, comprenez bien que ces résultats regardent les expatriés et les multinationales qui les emploient en poste à l'étranger.
  9. Le cabinet d’études sur la jeunesse YouthfulCities vient de publier pour la deuxième année consécutive son palmarès des villes les plus accueillantes et adaptées aux jeunes de 15 à 29 ans. Elle a sélectionné 55 grandes villes et les a classées selon 101 indicateurs et les réponses de 10 000 jeunes pour une note finale sur 1 630 points. Les indicateurs couvrent aussi bien le travail, les loisirs que la vie quotidienne. Ainsi, le cabinet a observé le développement de la musique, du cinéma, de la mode, du sport ou de la vie nocturne, mais aussi l’emploi, l’accessibilité au logement, l’éducation, l’environnement, la vie civique, la santé, la sécurité, etc. Les cinquante-cinq grandes villes sont les plus peuplées de six régions du monde, l’Amérique du nord, l’Amérique latine, l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie-Océanie. Voici le Top 10 des villes où il fait bon vivre quand on est jeune : 1. New York 2. Londres 3. Berlin 4. San Francisco 5. Paris 6. Toronto 7. Chicago 8. Los Angeles 9. Mexico 10. Amsterdam Article à lire en détails : http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/753/reader/reader.html?t=1464019923402#!preferred/1/package/753/pub/754/page/5
  10. Même palmarès que l'année dernière : selon le tout récent classement annuel 2016 des meilleures villes au monde de Mercer, la ville canadienne de Vancouver offre la meilleure qualité de vie en Amérique du Nord et elle arrive même 5e au niveau mondial. À lire en détail : "Enquête internationale Mercer 2016 sur la qualité de la vie" ou le classement des meilleures villes du monde (en anglais). Cette année, 230 villes sont concernées dans cette enquête qui englobe les principales capitales internationales mais aussi un certain nombre de villes plus modestes, à travers le monde, accueillant également des expatriés. Au palmarès du classement on retrouve Vienne (Autriche) en haut du panier : la première ville à offrir la meilleure qualité de vie au monde. Zurich (Suisse) arrive en deuxième position, suivie d’Auckland en Nouvelle-Zélande, et de Munich en Allemagne. Le même podium que l'année passée. Dans l’ensemble, les villes de l'Amérique du Nord, particulièrement celles du Canada, offrent selon Mercer, un niveau de qualité de vie élevé et constituent des destinations de travail intéressantes pour les travailleurs expatriés et les entreprises qui les emploient. Le Palmarès des villes d'Amérique du Nord en 2016 : 1 Vancouver, Canada (#5 mondial) 2 Toronto, Canada (#15 mondial) 3 Ottawa, Canada (#17 mondial) 4 Montréal, Canada (#23 mondial) 5 San Francisco, USA (#28 mondial) Quant à la France, pour info, Paris ne se classe qu'à la 71e place. Et la dernière ville de ce classement mondial est... Bagdad (#230). À quoi sert ce classement ? Mercer établit ce classement dans le but d'aider les gouvernements mais aussi les entreprises multinationales à rémunérer convenablement leur personnel lorsqu'il est affecté à l'international: ce qui nous intéresse en tant qu'expatriés. A noter que pour élaborer le classement, Mercer a utilisée New York comme référence (c'est aussi le siège de la firme). New York est associée à l’indice de référence de 100 points.
  11. Selon un tout récent classement du New York Times, le Canada fait partie des 52 endroits à visiter en 2016 avec Toronto à la 7e place, suivi plus loin des Îles du Golfe du côté de Vancouver à la 50e place. Palmarès à lire au complet, avec de belles images en passant, ici : http://www.nytimes.com/interactive/2016/01/07/travel/places-to-visit.html
  12. Selon la Fondation Citi, Toronto a été classée "meilleure ville au monde pour les jeunes", devant New York et Chicago. source : http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/2015/11/23/007-toronto-meilleur-ville-jeunes.shtml Toronto : meilleure ville au monde pour les jeunes Pour les jeunes de 13 à 25, il fait bon vivre à Toronto. C'est le constat de la Fondation Citi qui a rendu public son index « Youth Economy Strategy », qui cherche à offrir aux politiciens et chefs d'entreprises des données comparatives sur la situation des jeunes dans 35 villes du monde. La ville de Toronto a obtenu une note de 77,4 sur 100. La ville est au premier rang de 10 des 31 critères, dont la facilité de commencer une entreprise, la qualité des possibilités d'emplois pour les jeunes et l'accès à la technologie. New York figure au 2e rang et Chicago au 3e rang du palmarès. L'indexe a évalué les villes dans quatre domaines : le soutien gouvernemental et institutionnel pour les jeunes, les possibilités d'emplois et d'entrepreneuriat, l'éducation et la formation, ainsi que le capital social et humain. D'autres indicateurs comme le soutien que le gouvernement municipal offre aux jeunes et la présence et l'efficacité de réseaux jeunesse. L'index s'est appuyé sur des données de « The Economist Intelligence Unit ». Toutefois, le rapport reconnait que les jeunes de Toronto seront confrontés à certains défis pendant encore quelque temps, notamment le taux de chômage élevé qui touche ce segment de la population. Présentement le taux de chômage chez les jeunes de Toronto est de 18%, soit deux fois plus élevé que la moyenne générale de la municipalité. Le déclin du secteur manufacturier et la croissance du secteur des services, où les emplois sont plus précaires, expliquerait cette différence.
  13. Il y a quelque chose qui est évident au Québec, c’est la qualité de ses villages! Il y en a beaucoup et sont tous vraiment de beaux endroits… Le Québec est tellement vaste qu’il y en a beaucoup à découvrir et visiter, à n’importe quel moment de l’année. Comme je suis plutôt sympathique, j’ai décidé de t’aider et de te parler des villages les plus magiques au Québec. Que tu sois originaire du Québec ou d’ailleurs, que tu veuilles développer ton addiction au tourisme local ou alors que tu veuilles juste connaitre des endroits qui vont te donner un orgasme visuel, tu te dois d’aller au moins visiter un de ces villages! Et puis qui sait? Tu vas peut être trouver ton village d’enfance…. Crédit photo – Québec Original Wakefield (Outaouais) Sympathique petite ville anglo-saxonne, Wakefield a un côté pittoresque qui risque de te plaire! À voir absolument lors de ta visite, l’Eco-Odyssée, tu prends un pédalo et tu te ballades dans un labyrinthe aquatique de plus de 6 km dans les marais. Crédit photo – Flikr Gardiole Saint-François de l’Ile d’Orleans (Région de Quebec) C’est le plus petit village de l’Ile d’Orléans, les bâtiments ont gardé leur authenticité et les points de vue sont nombreux pour voir le Charlevoix et la côte Beaupré! Crédit photo – Flikr Normand Gaudreault Sainte-Rose-du-Nord (Saguenay) Donnant l’impression d’un petit village réalisé en carton,Sainte-Rose-du-Nord est pourvu de boutiques artisanales et d’une magnifique église, Sainte-Rose-de-Lima. À visiter pour sa décoration sur le thème de la forêt, avec branches, racines et écorces de bouleau! Crédit photo – Flikr Pierre Belhumeur Havre-Aubert (Iles de la Madeleine) Direction le nord, avec le village de Havre-Aubert qui a vraiment tout pour plaire! Avec son site historique de La Grave, tu auras la possibilité de voir l’un des plus beaux endroits du Québec! À noter également qu’on y trouve aussi des bâtiments historiques… Crédit photo – Flikr Pascal L’Islet (Chaudière-Appalaches) L’Islet se démarque de par son musée maritime qui doit faire partie de ta ”to do list” lors d’une visite dans le coin! Un charmant village qui borde le Saint-Laurent et totalement mignon. L’ensemble architectural du village est à découvrir aussi pour son authenticité, sa qualité de conservation et son homogénéité! Crédit photo – Flikr Jespacan Métis-sur-Mer (Gaspésie) Sa situation géographique est des plus idéale, puisque Métis-sur-Mer surplombe l’estuaire du Saint-Laurent et quelques kilomètres plus loin, tu as les Jardins de Métis, connus mondialement pour son art horticole! Crédit photo – Flikr Michel G. North Hatley (Cantons de l’Est) North Hatley te donne l’impression d’être en Nouvelle -Angleterre, tout en restant au Québec! Au bord du lac Massawippi, tu pourras découvrir des points de vues exceptionnels! De belles auberges et des restaurants gastronomiques te permettront d’encore plus profiter de ton séjour! Crédit photo – Flikr Josée Boyer Kamouraska (Bas-St-Laurent) Un savant mélange de maisons victoriennes et de maisons du régime français, Kamouraska est un sympathique petit village du Bas-Saint-Laurent! Son panorama t’offre une vue des plus féerique qui risquent de te faire user ton appareil photo. Crédit photo – Flikr Louis-Philippe Verrier Port-au-Persil (Charlevoix) La notoriéte de ce petit port est due à sa chute d’eau, son église anglicane et ses paysages pittoresques! C’est un village traditionnel avec des maisons le long du fleuve et la petite chapelle en guise de symbole du hameau… Crédit photo – St-Donat.com Saint Donat (Lanaudière) À côté du Mont-Tremblant, Saint Donat est bordée par des montagnes pouvant atteindre 900 m de haut! La richesse de ses paysages boisés et une multitude de lacs et de rivières autour, rendent le panorama encore plus excitant à voir. Crédit photo – Flikr Dom Roberge Sainte-Anne-de-Sorel (Montérégie) Si tu aimes la chasse ou la pêche, ce petit village de Montérégie est l’excellent compromis… Tu es juste à côté des îles de Sorel, ce qui te permet d’observer la faune aquatique! Crédit photo – Flikr Luc Belisle Cap Santé (Région de Québec) Si tu es un amateur de belles maisons, tu dois te rendre à Cap Santé. Les maisons datent du Régime Français et ont été restaurées de la meilleure des façons pour conserver leur authenticité! suite et source
  14. Voici un extrait du magazine français "challenges" : voici le classement : 1. Norvège 2. Qatar 3. Suisse 4. Australie 5. Koweït 6. Danemark 7. Suède 8. Canada 9. Singapour 10. États-Unis Parmi ces pays, dans lequel aimeriez-vous vivre ? C'est la question de notre sondage.
  15. Palmarès des écoles publiques de Montréal selon les résultats des examens du Ministère de l'éducation du Québec. http://www.lapresse.ca/multimedias/palmares-des-ecoles-primaires-publiques/
  16. Traduction Google: "10 meilleures villes au monde pour être un étudiant Par José Santiago 7 août 2015 Quels facteurs font une ville désirable pour les étudiants? Selon QS meilleures villes étudiantes Index, qui met en évidence le top 50 villes du monde pour étudier dans, il est bas à une combinaison de facteurs clés. Ceux-ci comprennent: les universités bien respectées, bonne qualité de vie, beaucoup de perspectives d'emploi, l'accessibilité générale et une communauté étudiante dynamique. La méthodologie de l'indice se fonde sur 18 indicateurs qui sont combinés pour donner à chaque ville un score. Pour être inclus dans l'indice, une ville doit répondre à deux conditions: une population supérieure à 250 000 et au moins deux établissements d'enseignement supérieur qui figurent dans les classements des universités QS. Paris en tête de liste pour la troisième année consécutive, alors que Melbourne bascule Londres pour la deuxième place dans le classement. Ci-dessous vous trouverez les 10 villes qui ont obtenu le plus grand ensemble." ------------------------ source : https://agenda.weforum.org/2015/08/10-best-cities-to-be-a-student/ 10 best cities in the world to be a student By José Santiago Aug 7 2015 What factors make a city desirable for students? According to QS Best Student Cities Index, which highlights the worlds top 50 cities to study in, its down to a combination of key factors. These include: well-respected universities, good quality of life, plenty of employment prospects, general affordability and a vibrant student community. The indexs methodology draws on 18 indicators that are combined to give each city a score. In order to be included in the index, a city must meet two prerequisites: a population greater than 250,000 and at least two higher-education institutions that feature in the QS university rankings. Paris tops the list for the third consecutive year, while Melbourne topples London for the second spot in the ranking. Below youll find the 10 cities that scored the highest overall.
  17. Publié le 11 mai 2015 à 08h47 | Mis à jour à 08h51 La joie de vivre au Québec Agrandir Selon une étude minutieuse menée conjointement par Statistique Canada, l'Institut canadien de recherches avancées et la Vancouver School of Economics, c'est à Saguenay et à Trois-Rivières que les Canadiens se sentent le mieux. PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE RUDY LE COURS ANALYSE La Presse On le sait déjà : c'est au Canada que la vie serait la meilleure, selon la compilation faite par Le Québec économique de l'« Indice Vivre mieux » mis au point par l'Organisation de coopération et de développement économiques. Mais le Canada est un vaste pays, le deuxième après la Russie. Alors la question se pose : où les Canadiens se sentent-ils le mieux ? À Vancouver où les hivers sont plus doux ? À Toronto, sa métropole et son premier centre financier ? À Windsor, ville collée sur notre grand voisin dont beaucoup de Canadiens apprécient les faibles taxes à la consommation ? Pas du tout. C'est à Saguenay et à Trois-Rivières. Vous avez bien lu. Ces résultats ne sont pas ceux d'un tirage au sort, mais d'une étude minutieuse menée conjointement par Statistique Canada, l'Institut canadien de recherches avancées et la Vancouver School of Economics. Depuis 2009, Statistique Canada pose la même question chaque année dans l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes et l'Enquête sociale générale : à l'aide d'une échelle de 0 à 10, quel sentiment éprouvez-vous maintenant à l'égard de votre vie, où zéro signifie très insatisfait(e) et 10 très satisfait(e) ? Les auteurs ont colligé et traité les quelque 340 000 réponses, ce qui représente un échantillon colossal, sans doute inédit. À titre de comparaison, la maison de sondage Gallup mène depuis 2005 un sondage mondial sur le bien-être subjectif dont l'échantillon moyen est de 1000 personnes par pays. John F. Helliwell, un des quatre signataires de l'étude ici traitée, participe aussi aux travaux de Gallup en la matière. L'étude présente permet d'obtenir un échantillon minimal de 1400 réponses pour les plus petites des 33 régions métropolitaines de recensement (RMR) canadiennes et d'au moins 2000 pour les plus grandes. La moyenne canadienne de satisfaction se situe tout juste sous la barre de 8. Seulement 13 des 33 RMR font mieux, dont les six situées au Québec quand on inclut celle d'Ottawa-Gatineau. Les auteurs précisent même que la moyenne obtenue par Saguenay, Trois-Rivières, Québec, Sherbrooke et Ottawa-Gatineau est « significativement différente de l'estimation de la moyenne canadienne », ce qui signifie une différence de plus de cinq centièmes de points. Ô surprise, au bas du classement, on retrouve Vancouver, précédée de peu par Toronto et Windsor. Les autres RMR qui surpassent la moyenne canadienne sont St. John's, Grand Sudbury, Saint-Jean, Thunder Bay, Moncton et Saskatoon. Les auteurs ont poussé plus loin l'analyse et cherché à voir là où se trouve le plus grand nombre de répondants très satisfaits (ceux qui ont répondu par un 9 ou un 10) ou très insatisfaits (6 ou moins). Dans la cohorte des très satisfaits, la moyenne canadienne se situe à 38 %. Saguenay et Trois-Rivières glissent aux cinquième et sixième rangs. Parmi les RMR québécoises, seule celle de Montréal est inférieure à la moyenne canadienne. Vancouver et Toronto ferment à nouveau la marche. Windsor monte en grade, mais reste en bas de la moyenne canadienne. Ce qui fait la différence, c'est avant tout la cote de satisfaction inférieure à 6. La moyenne canadienne est aux environs de 14 %, si on tient compte de l'intervalle de confiance calculé à 95 %. Celles de Saguenay, Québec et Trois-Rivières sont inférieures à 10 %. Celle de Montréal, la plus faible des RMR québécoises, est à 13 %, un écart néanmoins significatif avec la moyenne canadienne. Windsor et Toronto regroupent le plus d'insatisfaits avec une moyenne de 17 %. Vancouver les talonne avec une moyenne légèrement au-dessus de 16 %. suite et source : http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201505/11/01-4868641-la-joie-de-vivre-au-quebec.php
  18. LUniversité de Montréal (UdeM) a obtenu la 92e place du classement QS World University, se hissant parmi les 100 meilleures universités au monde. Par Daphnée Hacker-B. Métro 10/09/2013 Mise à jour: 10 septembre 2013 | 11:01 En plus de son classement général, qui lui a permis de monter de 22 places par rapport à lan dernier, lUniversité a amélioré sa position dans cinq secteurs disciplinaires. Il sagit des arts, des sciences humaines, des sciences de la santé et médecine ainsi que des sciences sociales et de la gestion. Selon le recteur Guy Breton, lUdeM et ses écoles affiliées HEC Montréal et Polytechnique Montréal- demeurent parmi les universités francophones les mieux cotées au monde. À ce sujet: 173,4 M$ pour le nouveau Complexe des sciences de lUdeM 173 M $ pour un complexe des sciences de l'UdeM Gare de triage Outremont: LOCPM accueille positivement le plan de revitalisation Le classement QS, qui existe depuis 2004 et évalue 2000 institutions, avait déjà placé lUdeM dans le top 100, en 2008. McGill détrônée par Toronto Luniversité McGill, qui occupait en 2012 le rang 18 du classement QS, a été reléguée à la 21e place. Pour une première fois, McGill nest plus luniversité canadienne occupant la plus haute position, cest plutôt lUniversité de Toronto, qui a été classée au 17e rang. Le classement complet est disponible sur le site Top Universities. source : http://journalmetro.com/actualites/montreal/369867/luniversite-de-montreal-dans-le-top-100-mondial/
  19. J'adore mon maire Source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/12/17/006-recherches-populaires-google-canada-2013.shtml
  20. Ha bon ? Source : Huffington Post du 29 octobre 2013 http://quebec.huffingtonpost.ca/2013/10/29/francais-langue-la-plus-sexy-au-monde_n_4173432.html
  21. Déclaration faite ce matin au congrès de la Fédération Professionnelle des Journalistes du Québec par le patron de Google Québec. Ça fait également suite à un article publié en janvier 2013 :
  22. Bien prétentieux celui qui prétendra ne jamais se tromper dans un projet aussi long et complexe que celui de changer de vie en s'installant dans un pays outre-mer. Nous avons tous fait des erreurs, et le recul nous aide à les identifier et à les comprendre. Basé sur votre expérience personnelle, quelles sont selon vous les pires erreurs à éviter dans un tel projet d'installation au Québec et au Canada ?
  23. Il fait mieux vivre à Montréal cette année Par Jeff Yates Métro Mise à jour: 28 août 2013 | 17:32 Dans le palmarès annuel du niveau dhabitabilité des grandes villes du monde, publié vendredi dans le magazine américain The Economist, Montréal sest amélioré, passant de la 17ième à la 16ième place cette année. La métropole a obtenu un score parfait dans les catégories soins de santé et éducation, mais son plus faible score en culture et environnement (90) et en infrastructures (92,9) place Montréal derrière d'autres villes canadiennes telles Vancouver, Toronto et Calgary, qui occupent la 3ième, 4ième et 5ième place respectivement. Melbourne, en Australie, conserve toujours son trône de la ville la plus habitable du monde pour la troisième année consécutive. Trois autres villes australiennes se retrouvent aussi parmi les 10 meilleures : Adélaïde, Sydney et Perth. Damas, en Syrie, théâtre dun guerre civile et de tensions internationales, se retrouve quant à elle bonne dernière, après avoir baissé de 10 échelons dans le recensement de 140 villes. source : http://journalmetro.com/actualites/montreal/364224/il-fait-mieux-vivre-a-montreal-cette-annee/
  24. Histoire de se détendre, voici un palmarès de photos proposé par buzzfeed et illustrant un canadianisme intense, voici quelques unes d'entre elles: La surfeuse en bikini Le vandalisme façon canayen Le 4 litres de sirop d'érable L'orignal au milieu de la piste de ski La froidure de l'hiver Que faire sans mon Tim Horton? Voir toutes les photos
  25. Selon une étude du World Economic Forum, le Canada figure parmi les pays les plus accueillants au monde. Le volumineux document fait état de l'ensemble des paramètres qui ont conduit à ce palmarès. Cela tiens compte de la perception des habitants vis à vis des étrangers, des infrastructures aéroportuaires, etc... Sur cette carte, les pays en bleu foncé sont parmi les plus accueillants alors que ceux en rouge sont ceux où les étrangers sont les moins bien vus.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines