Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/   

PhilMP

Habitués
  • Compteur de contenus

    749
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de PhilMP

  • Rang
    Incurable

Informations du profil

  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  • Date d'arrivée
    04-04-2010
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

1338 visualisations du profil
  1. Dépression et Mal du Pays

    C'est sûr que si tu veux boire ton petit côte du Rhone à 5€, tu vas le payer pas mal plus cher à la SAQ (12$ pour le plus bas prix), mais vu la qualité du vin, il vaut mieux se tourner vers d'autres pays et tu trouveras de la qualité équivalente aux alentours de 10$ sur les tablettes de l'épicerie. Par contre, quand on monte un peu en gamme, ça devient une autre histoire. Je donne pour exemple : j'adore les vins blancs et jaunes du Jura. Une bouteille de Chateau Chalon 2008 se trouve en France entre 40 et 60€ la bouteille en fonction des domaines. Ce ne sont pas de vins à large distribution, et à part dans le Jura, le choix en France même à Carrefour est limité. Mais je trouve les bouteilles assez facilement à la SAQ pour un prix entre ... 48 et 65$ la bouteille. La différence ne couvre ni le change ni les frais de transport. Je trouve même en succursale des bouteilles du domaine où je me fournissait quand j’habitais en France. Et on s'entend que là, on ne parle pas de "surplus" qui sont "moyens dans leur pays d'origine". La dernière fois que mon père m'a ramené une bouteille lors d'une visite, on a trouvé la même à la SAQ pour 5$ de plus. Depuis, il ne s'embête plus et ne ramène que des choses qu'il a acheté en primeur et fait vieillir lui même ... Et si on veut retourner sur des prix plus acceptable, on peut se tourner vers des pays à la distribution anecdotique en France, mais distribués à grande échelle par les épicerie Québecoise. Par exemple, la Nouvelle-Zélande produit des vins blanc médaillés en concours internationaux, qui n'ont rien à envier à des Français, même meilleurs pour le prix, et tout ça sur les tablettes de Metro ... Le vrai problème au Québec, c'est charcuterie et fromage. Pour la charcuterie, non seulement le Québec ne produit pas de charcuterie (un ami boucher m'a confirmé que le climat ne se prêtant pas au séchage, le ministère interdit la production à l'ancienne !), mais l'import est très cher. Heureusement, on arrive à trouver, par exemple, des jambon cru entiers chez Aubut à Montréal, et là, le tarif est imbattable, mais il faut de la place dans le frigo pour stocker le morceau ! Les fromages, c'est le gros point noir ! C'est pas que les fromages Québecois soient mauvais ou sans goût, on peut en trouver des vraiment sympa. Mais on ne retrouve malheureusement pas l’exceptionnalité de certains fromages européens. On doit payer le prix fort, entre 3 et 4 fois, pour se faire plaisir, mais encore là, certains fromages ne sont tout simplement pas importés. La petite astuce, c'est qu'on a le droit d'en ramener jusqu'à 20kg par personne quand on revient de France, et sans restrictions ! Donc quand on voyage ou qu'on a des visiteurs, on leur demande de ramener du fromage !
  2. Ne vaut il mieux pas attendre la RP quelques mois ? Il faut faire attention au coût des études car en tant que temporaire, on est considéré comme étudiant étranger non ?
  3. obligation de statut de residence

    Raaaaaaaah la vache ! Faites un effort sur la ponctuation et la construction des phrases ! C'est une horreur à lire et à comprendre !
  4. Est-ce que mon diplôme est reconnu aux Québec?

    http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/travailler-quebec/evaluation-comparative/index.html
  5. Est-ce que mon diplôme est reconnu aux Québec?

    Difficile à dire car le site web de l'école n'est pas clair (et on se demande pourquoi). En effet, l'ESGCI est reconnue par l'état français comme établissement d'enseignement supérieur, mais pour ce qui est des diplômes, ils ne sont mentionnés nulle part. Le site ne parle que de titres et de reconnaissance de niveau que par l'état français. Donc je pense que la réponse est "non". Il faudrait faire une demande d'évaluation comparative pour savoir si ça correspond à un diplôme Québecois, ce qui te permettrait d'avoir les points en tant que diplôme étranger équivalent le cas échéant ...
  6. Intention rejet de votre demande

    Les attestations sont en français, mais y-a-t-il sur ces attestation le moindre mot en langue autre que le français ou l'anglais ? Par exemple, des candidats se sont vus refusés parce que le tampon officiel contenait des mots ni français, ni anglais et qu'il faut ABSOLUMENT les faire traduire aussi !
  7. Visa de travail pour un visiteur au Québec

    Non ! l'immigration Canadienne est une immigration économique choisie. En conséquence sont favorisés les emplois en pénurie. Donc quand un employeur veut recruter un étranger, il doit prouver qu'il n'a pas pu trouver un Canadien pouvant faire l'affaire. Pour cela, il faut publier l'offre d'emploi et faire une demande d'EIMT (étude d'impact sur le marché du travail) auprès des services d'immigration. Et c'est à l'employeur de le faire moyennant paiement ! Si l'offre d'emploi est validée par l'immigration, alors il faudra faire les démarches pour obtenir d'abord un CAQ auprès des services Québecois, puis demander un permis de travail fermé (i.e. lié à cet employeur, ce qui veut dire que si cet employeur te licencie, tu perds ton permis de travail et tu retournes dans ton pays) auprès des services Canadiens.
  8. Immigration

    http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/
  9. Déclarer un cadeau noël à la douane française

    Tu n'as pas à la déclarer car tu n'as pas prévu de le revendre ! Et si un douanier te pose la question, tu lui racontes la même chose qu'à nous et ça passera sans problèmes.
  10. Diplôme Ecole Privée Maroc

    Euh ... On parle d'une école privée non ? J'ai plutôt tendance à dire que tout le monde n'a pas la chance de pouvoir se payer un enseignement privé ! Elle est bien bonne celle là ! Quant aux règles, il n'y a pas que le Québec. La France fait pareil, les USA aussi pour ne citer qu'eux. Une autorisation d'enseigner, ce n'est pas du tout la même chose qu'une reconnaissance de diplôme. Par exemple, il y a des écoles qui enseignent la spiritualité sur plusieurs années, elles ont l'autorisation de la faire, mais elles ne peuvent en aucun cas se targuer, prétendre délivrer un diplôme de maitrise qu'il faudrait comparer à des maitrises de sciences, lettres ou autres délivrées par des université.
  11. Comment convaincre L'agent d'immigration

    Comment prouver qu'on va revenir au pays ? En ayant des perspectives professionnelles dans son pays suite aux études, qu'il y ait une continuité professionnelle (domaine de formation cohérent), avoir des biens immobiliers, la famille ... Comment prouver la situation financière ? En produisant des relevés de compte suffisamment approvisionnés pour couvrir les frais de scolarité et de subsistance en suivant le barème fourni par le ministère de l'immigration ... Comment prouver qu'on a des liens familiaux au Canada ? Bah, si on a de la famille qui vit au Canada, je pense qu'une copie de leur passeport et/ou d'extraits d'actes de naissance avec filiation devraient suffire ... Est ce que les agents vont se douter du but final des études, à savoir immigrer ? Évidemment ! C'est même la première chose à laquelle ils pensent. Et c'est à toi de prouver le contraire, même si au final tu décides de rester.
  12. Lettre explicative

    Attention, quand ils stipulent une date, ce n'est pas la date d'envoi qui compte, mais la date de réception. Il faut que ton dossier soit sur leur bureau le 17/12. D'ailleurs, c'est étrange car ça tombe un dimanche ...
  13. Diplôme Ecole Privée Maroc

    Seuls les diplômes d'état sont reconnus par l'immigration du Québec. Ton école t'a délivré un diplôme, mais pas le ministère qui ne t'a délivré qu'une attestation de suivi d'enseignement, ce qui ne constitue en rien une validation de diplôme. Donc ce n'est pas un diplôme d'état ...
  14. Formation DEP 1800 heures

    Ne pas "perdre du temps" ... Il va falloir vous faire à l'idée que l'immigration est un processus long. Admettons que ça passe : vous faites l'inscription à la fac. Déjà, là, dans quelle filière ? Parce qu'avec une maitrise de biologie, on va vous proposer un doctorat, ce qui implique de trouver un labo d'accueil. Si vous tentez autre chose, probablement que le CAQ comme le PE vous seront refusés au motif que ça ne cadre pas avec la continuité de votre formation professionnelle, et que si vous tentez une réorientation, le fédéral va bloquer sous prétexte que vous ne les convaincrez pas que vous rentrerez dans votre pays à l'issu de la formation. Mais admettons que ça passe, il s'est déjà passé 6 à 8 mois depuis votre demande de CAQ. Vous faites le switch et entamez votre formation de 1800 heures, soit au minimum 2 ans. N'oubliez pas qu'à ce stade, vous n'aurez pas le droit de travailler plus de 20h par semaine, que vous devrez subsister par vos propres moyens, et que vous n'êtes, en tant qu'étudiant étranger, éligible à aucune aide provinciale ou fédérale. Il s'est déjà passé plus de 2 ans depuis votre demande de CAQ. Vous n'êtes toujours pas RP, n'avez pas le droit à la RAMQ, ni au prestations sociales quelles qu'elles soient. Mais admettons que vous ayez atteint ce stade. La suite du processus demande encore au plus court une dizaine de mois, le temps d'obtenir le CSQ et de faire le fédéral, mais si pendant ce temps vous voulez rester, il faudra demander un PT post-diplôme, sinon, il faudra retourner au pays en attendant. Et tout ça sans travailler à temps plein. Sachant que vous allez payer : -inscription à l'université -CAQ -PE -inscription au centre de formation -droit de scolarité pour étudiants étranger -assurance santé -CSQ -PT post-diplôme -RP On parle de 3 années et de plusieurs dizaines de milliers de dollars. Et ça, c'est si tout va bien. Sauf que vous avez toutes le chances de trébucher en route et de perdre beaucoup d'argents ... Alors que si vous êtes patient, vous lancez la procédure "travailleur qualifié", vous continuez à travailler dans votre pays et vous ne payez que CSQ et RP.
  15. Fait défiler plus bas : le code passeport pour l'Algérie, c'est DZA !
×