Jump to content

Search the Community

Showing results for tags 'primaire'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Salle d'attente - échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lina's Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti?
  • Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral's Documents

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Gender


Date d'arrivée


Année de naissance


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


City


Skype


Facebook


Website URL


ICQ

Found 8 results

  1. Bonjour, le sujet et a été abordé mais pour les enfants qui rentrent au CP (1ere année en France) mais là ma demande concerne un enfant de 9 ans né en novembre. Mon fils serait rentré en cm2 en France, il devrait donc rentrer en 5eme année au Quebec. Sauf qu'étant né en novembre, il n'a pas l'âge requis (avoir 10 ans au 30 septembre). Il est donc question de le faire rentrer en 4eme année dans l'école de notre quartier. Nous avons donc pris un livre pour évaluer son niveau de 4eme, et hormis l'anglais qui est beaucoup plus poussé qu'en France, en maths et français, c'est à peu près la même chose. L'ecole veut donc lui faire passer le test de passage en 5ème par un orthopedagogue pour voir s'il est apte à suivre ces cours. Avez vous déjà vécu cette situation ? Comment avez vous fait ? Avez vous insisté pour avoir une dérogation ? Nous avons peur qu'il s'ennuie à refaire une année qu'il a déjà fait en France. Merci de de vos avis. Kanico
  2. Sur base de mes experiences personnelles, voici une serie d'astuces utiles pour son immigration. Ou pas. Astuce #06 : l'ecole, a presque 6 ans, au Quebec Au Canada, l'ecole maternelle commence a 5 ans et le primaire a 6 ans. A condition d'avoir 6 ans avant le 1er octobre. Que faire alors lorsqu'on est parent d'un enfant de 6 ans moins quelques jours seulement ? Lorsque nous avons quitte la Belgique, mon fils frequentait deja l'ecole primaire. Mais au Quebec, trop jeune de quelques jours, il ne respectait plus les criteres d'admissibilite. Il y avait donc un choix a faire : se resigner : le remettre en maternelle en attendant de lui faire recommencer sa 1ere primaire a la rentree scolaire suivante s'insurger : chercher un psy comprehensif et pousser pour obtenir une derrogation Personnellement, nous avons prefere une autre option pour nos enfants. La charte de la langue française ("Loi 101") fixe le francais comme langue officielle du Quebec. Toutefois - privilege d'arriver au Quebec avec un permis de travail temporaire - nous n'etions pas soumis a cette contrainte. Nous avons donc fait usage de notre liberte pour inscrire notre fils dans un etablissement public anglophone. Avec plusieurs considerations: nous vivons presentement a moins d'une heure des Etats-Unis dans notre region, les cours d'anglais pour enfants sont excessivement dispendieux et/ou avec des listes d'attentes interminables les ecoles anglophones que nous avons visites nous ont seduits par leur programme educatif et leurs moyens pedagogiques nos enfants ont besoin d'etre continuellement stimules, d'apprendre en permanence. Ayant deja fait une premiere primaire, mon fils avait un relative avance sur ses camarades. Pour eviter l'ennui, et le sentiment d'etre penalise en retournant en maternelle, nous lui avons lance un nouveau defi: acquerir la meme aisance d'expression en anglais. Apres seulement quelques mois : il etait capable de lire/ecrire en anglais. Apres quelques annees : sa maitrise des langues est impressionnante. Un bon investissement pour evoluer dans un Canada bilingue. Autre detail qui nous a conforte dans notre choix : dans notre ecole, nous croisons beaucoup d'enfants issus de familles anglophones mais aussi de nombreux autres francophones, qui vivent comme nous au Quebec avec un statut temporaire. Rencontrer d'autres familles avec qui nous partageons autant de points communs, c'est pas mal interessant au quotidien.
  3. Bonjour, Nous envisageons une immigration au Quebec en famille. Toutefois, ma femme tient à continuer d'enseigner. Elle est professeur des écoles et à 9 ans d'ancienneté. J'ai 3 questions à poser à ceux qui ont un profil similaire : 1. J'ai lu plusieurs posts qui illustrent les difficultés à obtenir l'autorisation d'enseigner puis à trouver un poste. Je me demande toutefois si ces retours reflètent des situations particulières où si c'est l'image d'une situation globale. Pour celles et ceux qui ont trouvé un poste, pouvez-vous rapidement me décrire votre parcours ? Pour les autres, vos difficultés ? 2. Pour avoir l'autorisation d'enseigner, il faut justifier des 450h d'enseignement en psychopédagogie (de mémoire). Sachant que ma femme a eu la chance d'avoir le concours en candidat libre et qu'elle n'a donc pas fait la PE1, la PE2 permet-elle à elle seule de justifier de ce volume horaire ? (pas facile d'avoir les programmes de formation... mais ça vous le savez déjà !) 3. Est-ce que le fait d'avoir des "qualifications" particulières est un atout pris en compte (maîtresse d'accueil, CAFIPEMF) ? Merci d'avance pour vos retour. Bonne journée Vincent
  4. Les Français du Canada ont aussi voté et c'est le candidat Alain Juppé qui a récolté plus de 50% des votes au pays. En effet, plus de 2500 Français du Canada sont allée voter pour choisir un candidat pour la droite française. Il y a même à Montréal, un comité de soutien au candidat Alain Juppé. Les Français du Canada ont voté à 27.6% pour François Fillon. Dans toute l'Amérique du Nord c'est aussi Alain Juppé qui gagne haut le main avec 47,44% du suffrage, le candidat François Fillon obtient 33,32%. En savoir plus : http://www.ledevoir.com/international/europe/485690/primaire-de-la-droite-en-france-la-voix-des-francais-de-l-amerique-du-nord
  5. Bonjour, je suis actuellement en master en France dans le but de devenir professeur des écoles et j'aurai besoin de témoignages en particulier de la part de professeur des écoles en cycle 3 au primaire. Voici mon sujet d'étude comparée : Les enseignements artistiques au Québec et en France. Ma problématique est la suivante : L'art pour l'art ? Quels sont les enjeux des enseignements artistiques au cycle 3 et comment le Québec et la France en tirent ils profit ? Il s'avère qu'en France, officiellement, il est préconisé de faire des arts visuels et une éducation musicale mais les horaires restent limités, les programmes d'éducation peu détaillés, et, malheureusement ces enseignements "passent à la trappe". Au Québec, les programmes sont beaucoup plus détaillés. Les arts correspondent à un domaine et regroupent les arts dramatiques, les arts plastiques, la danse... Ce qui est très varié. Les programmes sont très détaillés et complets. J'aurais donc aimé savoir si vous pensez qu'effectivement ces enseignements occupent une place importante au sein des apprentissages au Québec ? Ces enseignements sont ils parfois éviter par les enseignants ? Tous les enseignants se sentent ils concernés par ce domaine ? Les enseignants respectent ils à la lettre les recommandations des programmes ? Autre question : En France, nous avons toute une partie du programme qui concerne l'histoire des arts ? Retrouve t-on cela au Québec ? Les enseignements artistiques occupent ils, selon vous une place aussi importante que la maîtrise de la langue ou des mathématiques ? Et selon vous, est ce que ces enseignements artistiques apportent une véritable plus-valu aux différents apprentissages ? Je vous remercie d'avance pour le temps que vous consacrerez à répondre
  6. Bonjour, Nous allons nous installer à Montréal dans les prochains mois et nous voudrions avoir vos avis sur les écoles maternelles et primaires à Montréal et Longueil que ce soit dans le privé ou dans le public. Dans le privé nous avons vu notamment le Collège Stanislas, le Collège international Marie de France et le Collège français. Décrivez-nous la qualité et le niveau de l'enseignement, la qualité du suivi de l'élève, les relations parents/profs, comment votre enfant vis sa scolarité, bref tout ce que vous trouverez intéressant de savoir ? Précisez si possible le nom de l'école dans votre réponse. Nous sommes très intéressés par vos retours d'expérience qui orienteront bien évidemment notre choix. Pour info nous avons 3 enfants de 3, 5 et 7 ans et savons qu'il n'y a pas d'école pour les enfants avant 5 ans sauf dans le privé. Merci d'avance pour le temps que vous aurez consacré à nous répondre.
  7. Éducation : Former la relève Publié le 30 janvier 2013 par Jean-François Venne | 209 lectures Sujet(s) : 2013, Enseignement, Les carrières d'avenir, Secteurs d'emploi Laugmentation du nombre détudiants au cégep soutient la demande denseignants, alors que la réduction de la taille des classes fait de même au primaire. Dans tout le réseau, les enseignants spécialisés en langue seconde, en mathématiques et en sciences naturelles et appliquées sont les plus recherchés. Emploi Il faudra 3 783 enseignants de plus par année entre 2012 et 2015, au préscolaire et au primaire, selon le ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport (MELS). «À elle seule, la baisse du nombre délèves par classe aura créé 3 500 postes pour les enseignants au primaire entre 2010 et 2013», indique Manon Bernard, présidente de la Fédération des syndicats de lenseignement. Au secondaire, il faudra recruter 1 371 enseignants par année entre 2012 et 2015. Bernard Tremblay, directeur des relations de travail à la Fédération des commissions scolaires du Québec, souligne un problème récurrent de pénurie de main-duvre du côté des enseignants de mathématiques, de sciences et danglais langue seconde. En 2009, les cégeps accueillaient 24 427 étudiants de plus quen 2005. Et les inscriptions continuent de grimper dans plusieurs établissements. Or, les départs à la retraite y sont plus marqués quau primaire et au secondaire. Micheline Thibodeau, porte-parole de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec, note des difficultés de recrutement dans des domaines comme les techniques de soins infirmiers, de génie, ou en économie. «Les conditions salariales dans ces domaines sont plus intéressantes à lextérieur de lenseignement», explique-t-elle. Un phénomène présent aussi à luniversité, «notamment en sciences naturelles et en génie», selon Frédéric Deschenaux, porte-parole de la Fédération québécoise des professeures et professeurs duniversité. Relève Selon le MELS, 729 enseignants du primaire et 384 enseignants du secondaire prendront leur retraite annuellement entre 2012 et 2015. «Il y a déjà eu une vague de départs à la retraite à la fin des années 1990, on nattend donc pas de départs massifs dans les prochaines années», explique Bernard Tremblay. Lâge moyen des enseignants des commissions scolaires était de 40 ans en 2010, selon le Ministère, et de 44,1 ans au collégial. Il était de 49,5 ans à luniversité en 2008-20091. Portrait statistique Il y a 3 178 écoles préscolaires, primaires et secondaires au Québec, dont 353 sont privées. Le réseau public compte plus de 103 000 enseignants. Au collégial, 48 établissements publics emploient près de 22 000 enseignants. Environ 7 % des étudiants optent pour des collèges privés. Les 19 universités et leurs constituantes occupent plus de 9 400 professeurs2. 11/12 Où travailler? Les besoins se font sentir partout, mais ils sont très prononcés dans les couronnes nord et sud de Montréal en raison de la concentration de jeunes familles. La demande est aussi marquée dans des régions éloignées comme le Nord-du-Québec et la Côte-Nord, où les enseignants se font plus rares. 1. et 2. Rentrée scolaire 2011 Indicateurs de lÉducation édition 2011 Recherchés Audiologistes Éducateurs en service de garde Éducateurs spécialisés Enseignants au primaire et au secondaire Orthopédagogues Orthophonistes Psychoéducateurs Pour aller plus loin Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec Fédération des cégeps Fédération des commissions scolaires du Québec Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport http://www.jobboom.com/carriere/education-former-la-releve/
  8. Bonjour a tout le monde !!! Je m'appele Laura, je suis espagnole et marié avec un français. On a un enfant de 7 ans, et d'ici trois ou quattre mois on commencera a faire les papier pour la RP. Je me suis pas mal renseigner sur bcp des choses sur le Québec, ses régions, travail, écoles.... et en regardant les sites des écoles, j'arrive pas a trouver l'info. Mon fils parle très bien l'espagnol et le français. Il est allé a l'école en espagne et en france. En espagne on paie les livres de texte pour l'école, materiel scolaire et tout ça. En france non. On ne paie rien de tout en primaire je parle. Vous pouvez me dire si au Québec on doit payer les livres pour la primaire?? Son prix plus ou moins?? Merci beaucoup.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines