Jump to content

Coût de la vie au Québec


dvefirm

Recommended Posts

  • Habitués

Pourtant, pour avoir une rente garantie de 70% de ton dernier salaire pendant les 25 ans de ta retraite approximatif (parfois 10, mais parfois 40), il faudra bien un million dans le fonds de retraite. Ta deuxième vie, c'est le contribuable qui te la travaille, puisque tes prestations sont GARANTIES. Ce seul mot-là fait une énorme différence. Ce sont des ententes prises à une époque où les taux étaient haut et les enfants pullulaient dans les rues.

 

Quant à ma retraite, ben tu sais arriver ici à 30 ans, faire des jobines, retourner aux études, ne jamais avoir de réponse du gouvernement malgré des tests de 90%, avoir trois enfants... ça n'aide pas à être prévoyant. Mais je me débrouille. Avec la moitié de mon salaire qui me reste le jeudi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 6 minutes, qwintine a dit :

 

Très théorique tout cela ... car c'est pas avec les 0.5% offert par les banques que tu atteins les projections que tu fais basées sur des taux de 4 ou 5% ... taux que tu ne peux atteindre qu'en développant toi même des compétences de gestionnaire de placements.

La majorité des gens n'ont pas la connaissance ni l'envie de s'improviser gestionnaire de patrimoine, trader et expert en produit de placement sans cesse plus complexes.

 

Ca fait rêver mais entre le rêve et la réalité vécue de chacun, il y a plus qu'une marche à gravir

 

Q

 

 

 

 

Ca fait quand meme 16 ans que je suis la...

Les 4 premières années, j'ai alterné bonne job a 35 et 53 000 $ et jobine au salaire minimum et période de chomage et pas de jobine et pas de chomage en m'entetant a chercher une job 'a môa mesure'....

Dans mon entreprise, il y a des immigrants de 2-3 ans ici, et des immigrants de 20-25 ans ici...

 

En tout bonne foi, j'ai donc pondéré mes hypothèses....  on peut pas être contre la vertue... 

Oui il y a des bonnes, et oui il y a des mauvaises années ou on cotise pas a son REER....

Oui il y a (une majorité) d'années ou notre employeur n'en est pas un qui abondera a notre REER... mais 15 sur 43 ans ca me paraissait honnete...

 

Apres ca prendre un autre outil d'estimation pour simuler l'intéret composé....

mais ca donne une idée de grandeur.... 

il faut bien partir quelque part....  

 

Par contre, j'ai magasiné un peu, j'ai surtout surtout posé beaucoup de questions aux banques et représentants en épargnes en 2008...  pour pas un rond, c'est eux qui ont fait mon éducation financière en quelques semaines hihi....

 

Depuis les dernières années, mon placement fait environ du 6,2%....  enleve ceci, enleve cela... il en restera bien pour vivre.... sauf que j'ai commencé a mettre de coté a 34 ans... pas a 24 ans (enfin j'ai tout utilisé durant mes périodes de galères entre 29 et 31 ans...). Pas irrattrapable mais c'est chaud pareil....

 

De toute façon, il faut bien s'y mettre a un moment...

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 2 minutes, Lapin a dit :

 

Ca fait quand meme 16 ans que je suis la...

Les 4 premières années, j'ai alterné bonne job a 35 et 53 000 $ et jobine au salaire minimum et période de chomage et pas de jobine et pas de chomage en m'entetant a chercher une job 'a môa mesure'....

Dans mon entreprise, il y a des immigrants de 2-3 ans ici, et des immigrants de 20-25 ans ici...

 

En tout bonne foi, j'ai donc pondéré mes hypothèses....  on peut pas être contre la vertue... 

Oui il y a des bonnes, et oui il y a des mauvaises années ou on cotise pas a son REER....

Oui il y a (une majorité) d'années ou notre employeur n'en est pas un qui abondera a notre REER... mais 15 sur 43 ans ca me paraissait honnete...

 

Apres ca prendre un autre outil d'estimation pour simuler l'intéret composé....

mais ca donne une idée de grandeur.... 

il faut bien partir quelque part....  

 

Par contre, j'ai magasiné un peu, j'ai surtout surtout posé beaucoup de questions aux banques et représentants en épargnes en 2008...  pour pas un rond, c'est eux qui ont fait mon éducation financière en quelques semaines hihi....

 

Depuis les dernières années, mon placement fait environ du 6,2%....  enleve ceci, enleve cela... il en restera bien pour vivre.... sauf que j'ai commencé a mettre de coté a 34 ans... pas a 24 ans (enfin j'ai tout utilisé durant mes périodes de galères entre 29 et 31 ans...). Pas irrattrapable mais c'est chaud pareil....

 

De toute façon, il faut bien s'y mettre a un moment...

 

 

@Lapin ne te méprend pas, bonne partie de ton argumentaire est correct et je suis d'accord.

Mon problème est le taux "miracle" ... et le fait qu'on a pas tous l'envie, l'attrait du risque (même si on sait en prendre car on a immigré) et la compétence pour gérer soi-même et obtenir ce genre de rendement.

 

Q

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 57 minutes, qwintine a dit :

 

Très théorique tout cela ... car c'est pas avec les 0.5% offert par les banques que tu atteins les projections que tu fais basées sur des taux de 4 ou 5% ... taux que tu ne peux atteindre qu'en développant toi même des compétences de gestionnaire de placements.

La majorité des gens n'ont pas la connaissance ni l'envie de s'improviser gestionnaire de patrimoine, trader et expert en produit de placement sans cesse plus complexes.

 

Ca fait rêver mais entre le rêve et la réalité vécue de chacun, il y a plus qu'une marche à gravir

 

Q

 

 

 

 

Enfin placer son argent à 0.5% c'est chercher à en perdre à chaque année aussi...avec une inflation à 2%. 

 

Pas besoin d'être expert en placement ou trader, il existe des bons courtiers qui vont être capables de te conseiller des placements adaptés à ton envie de risque (ou à ton aversion du risque) et qui rapporteront plus que 0.5% - et possiblement beaucoup plus les bonnes années. Il est aussi possible, sans forcément s'y connaitre beaucoup, de demander à avoir des placements plus agressifs quand tu es plus éloigné de ta retraite, puis progressivement les bouger sur du moins agressif (= moins risqué) au fur et à mesure que tu approches du jour J. 

 

En tout cas moi je suis loin d'être expert, mais j'ai un bon courtier, et mes placements sont à bien plus que 4% de rendement depuis que je les ai ouverts. Que ce soit CELI, REER ou autres. Peut-être qu'en faisant la gestion moi-même je pourrais même avoir de plus beaux rendements. Ou pas en fait.

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

REER, CELI, RPA....    l'idée que je dis surtout, c'est que meme si on gagne pas beaucoup au début, il faut essayer quand meme de mettre 10$ de coté par semaine environ....  

parce que meme petite, ces sommes la vont travailler au fil des années... c'est bien connu....

 

Si on continue a parler de la retraite sur le fil de messages, il est clair qu'un effort supplémentaire sera a faire par une famille immigrante pour atteindre une capitalisation relativement raisonnable pour sa retraite...

 

Pour les 'natifs' (non immigrants), les faits montrent que beaucoup vont devoir faire des choix pour redresser la barre (essentiellement parce qu'ils s'y prennent un peu tard...)...

 

Plus qu'une question de montant mis de côté, j'insiste (il est lourd lui là d'insister là là...) surtout sur le rôle du temps....

immigrer, c'est pas toujours de la tarte....  

il faudra en moyenne 5 a 8 ans pour que cela se tasse....    (c'est Statistiques Canada qui le dit)

et  pendant ces années là, l'immigrant moyen (je l'ai jamais vu, mais il parait qu'il existe) gagne 70% du salaire moyen au début, puis 85% quelques années après, et 95% du salaire moyen après une dizaine d'année...

 

Je dis simplement que ne pas perdre ses 5 a 8 ans dans :

la création d'un fond d'urgence en cas de chomage

la mise de côté pour le complément retraite,

c'est mieux....

Je suggère (pour avoir fait l'erreur moi-même les 2 premières années et en voir encore faire l'erreur en ce moment même dans notre entourage) de prendre très rapidement des jobines....  

cela n'empêche pas de continuer a chercher une job dans ses cordes.... une job payante, juicyyyy !!!

 

Pour vous donner une idée... a 26 ans je gagnais 240 000 francs par an et j'habitais sur la Cote d'Azur

A 30 ans, apràes 3 ans au Québec, j'avais environ 35$ en poche, pas de carte de crédit, plus de job, et pas droit au chomage dans le cas ou j'étais....  

la nuit, je dormais dans une pièce a 12 degrés.. ca a durait plusieurs mois....   

il y a eu des soirs ou je devais choisir a l'épicerie entre acheter des oeufs ou acheter de la viande... acheter du lait ou acheter du beurre....

Ca a durait un temps....  ca donne de l'humilité pour sûr... 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Crazy-Marty,

 

On est bien d'accord dans l'ensemble...

y'a pas de secret....

 

De toute facon, meme quand le marché plante, tant que tu passes pas en caisse, tu perds rien...   le marché se rattrape plus tard....   d'ailleurs quand ca plante, c'est le temps d'acheter, avant que ca remonte....

 

il es-tu mort de rire le milliardaire dans le giron du nouveau président américain....  le jour ou ca a planté après les résultats de l'élection, il a acheté... et hop ca a remonté....  il a fait 700 millions je crois de mémoire...  j'ai oublié son nom, mais bon, 'nous le bas peuple, affutons nos guillotines' lol  :lol:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 10 heures, qwintine a dit :

 

Très théorique tout cela ... car c'est pas avec les 0.5% offert par les banques que tu atteins les projections que tu fais basées sur des taux de 4 ou 5% ... taux que tu ne peux atteindre qu'en développant toi même des compétences de gestionnaire de placements.

La majorité des gens n'ont pas la connaissance ni l'envie de s'improviser gestionnaire de patrimoine, trader et expert en produit de placement sans cesse plus complexes.

 

Ca fait rêver mais entre le rêve et la réalité vécue de chacun, il y a plus qu'une marche à gravir

 

Q

 

Voilà bien un mode de pensée typiquement franco-français, et c'est sûrement ton cas pour avoir cette vision des choses. Il n'y a pas besoin de grandes connaissances, il faut juste se donner la peine de faire des lectures. La vérité, c'est que les gens sont feignants alors que tout est à portée. Et après ça vient pleurer de devoir se contenter de 0,5 %. Faut assumer et point barre.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 7 heures, Demina47 a dit :

 

Voilà bien un mode de pensée typiquement franco-français, et c'est sûrement ton cas pour avoir cette vision des choses. Il n'y a pas besoin de grandes connaissances, il faut juste se donner la peine de faire des lectures. La vérité, c'est que les gens sont feignants alors que tout est à portée. Et après ça vient pleurer de devoir se contenter de 0,5 %. Faut assumer et point barre.

 

@Demina47 n'y vois pas forcément de la fainéantise mais un manque de temps et des priorités placées ailleurs et tout simplement ça ne m'intéresse pas. Pour ce qui est des priorités, je préfère donner ce temps à me former pour mon expertise (une certification ou de la veille) pour ma carrière ou travailler une nuit pour une offre pour la job ...

 

Q

 

Edited by qwintine
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 20 heures, Lapin a dit :

 

Tu fais référence au 1 millions, cible standard s'il en est.... 

 

ce qui traduit en année et dollars mis de coté, et rendement moyen (hope for the best my friend) :

Sur un horizon 43 ans de carrière (24 ans a 67 ans)

(dont 5 ans total cumulé au chomage avec 0 capitalisé en REER, 8 ans job bof, 20 ans job moyen normale et 10 de bonnes années bien payées)

Sorti du salaire et mis en capital 98 000 $ estimé (sur environ 1,5 Millions de $ gagné en brut moyen si si !!!!!)

A 3% moyen sur 43 ans, tu auras un royal 350 000$

A 4%, 530 000$

A 5% si tu aimes des fonds de placement plus dynamique, 800 000$

 

Sur 43 ans, si tu as la chance que des employeurs successifs abondent pendant 15 ans environ (J'estime un total de 20 000$  versé pendant ces 15 ans)

ca devient respectivement

280 000 $ (ca sent le Kraft Dinner a vie   :fou4:   )

420 000 $

640 000 $

960 000 $  (pas loin, pas loin)

 

La Morale de cette histoire......  

quand vous arrivez avec votre famille et n'avez pas encore de 'vrai job' apres quelques mois, plutot que de dilapider vos économies d'avant, sautez rapidement dans des jobines....  en plus de vous faire une expérience, vous payez vos factures, vous ouvrez un REER (si si) et vous mettez meme 30 ou 50$ par mois, pas plus... ca vous donne la bonnes habitudes....

 

Pour le fun (on s'amuse comme on peut...), disons que vous cumulerez au pire 3 ans de jobines jusqu'a ce que votre carrière se soient complètement stabilisée (si ca existe)....   

Outre que ca paye 3 x 50 semaines x 37 h x 10.50 $ = 58275 $ au brut

ca donne aussi la somme dans les REER de 3 x 12 mois x 50 $/mois = 1800$

 

Vous arrivez a 30 ans, prenez la retraite a 67 ans = 37 ans d'horizon...

A 4% de rendement (quelle audace), votre petit 1800$ mis de coté donne un royal 8000$ (presque)....  :blink:

 

Ca fait des jobines payantes non ???!!!!  qu'est-ce que vous en dites.... ?

Et en plus en ayant évité de trop tapper dans votre fond d'urgence.....  :wub:

 

Ca vaut ti pas le coup de mettre son orgeuil de côté, je vous le demande.... !!???  :P

 

 

 

Il y a une autre raison d'accepter une jobine en attendant de se replacer dans son domaine. 

 

Bien des immigrants l'ignorent, mais ils ne sont pas automatiquement admissibles aux programmes comme RQAP, RRQ et sûrement d'autres que j'ignore. Les Québécois de souche ne le sont pas plus d'ailleurs. Il faut avoir cotisé un minimum pour y avoir accès.

 

Pour RRQ (devenue Retraite Québec depuis 2015), il faut avoir cotisé au moins 10 ans pour être admissible à une rente (en cas de décès ou d'invalidité). Pour mes enfants comme tous les autres Québécois, pas de problème, ils travaillent depuis qu'ils ont 14-15 ans et commencent à cotiser dès 18 ans. Ils sont donc admissibles à une rente en cas de coup dur dès 27 ans. Pour les citoyens des pays ayant une entente fiscale avec le Québec (France, Belgique, Maroc, ... ) aucun souci non plus. Par contre, si tu viens du Sénégal ou de Syrie, ou du Rwanda, il faut se mettre au travail le plus tôt possible. 

 

Dans mon cas perso, je ne suis admissible à Retraite Québec que depuis 2015. C'est long mais au moins, maintenant, s'il m'arrive quelque chose, j'aurais une pension d'invalidité. Ou mon mari aurait une pension de veuf. Et quand je vois des immigrants arrivés à 40 ans passés se traîner les pieds et enchaîner formations sur formations (et les prêts et bourses qui viennent avec), je me demande comment ils comptent faire vivre leurs familles en cas de pépin. Et j'en connais aussi, des familles qui ont dû solliciter la charité (GofundMe et cie) pour enterrer un des leurs. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 20 minutes, Kweli a dit :

 

 

Il y a une autre raison d'accepter une jobine en attendant de se replacer dans son domaine. 

 

Bien des immigrants l'ignorent, mais ils ne sont pas automatiquement admissibles aux programmes comme RQAP, RRQ et sûrement d'autres que j'ignore. Les Québécois de souche ne le sont pas plus d'ailleurs. Il faut avoir cotisé un minimum pour y avoir accès.

 

Pour RRQ (devenue Retraite Québec depuis 2015), il faut avoir cotisé au moins 10 ans pour être admissible à une rente (en cas de décès ou d'invalidité). Pour mes enfants comme tous les autres Québécois, pas de problème, ils travaillent depuis qu'ils ont 14-15 ans et commencent à cotiser dès 18 ans. Ils sont donc admissibles à une rente en cas de coup dur dès 27 ans. Pour les citoyens des pays ayant une entente fiscale avec le Québec (France, Belgique, Maroc, ... ) aucun souci non plus. Par contre, si tu viens du Sénégal ou de Syrie, ou du Rwanda, il faut se mettre au travail le plus tôt possible. 

 

Dans mon cas perso, je ne suis admissible à Retraite Québec que depuis 2015. C'est long mais au moins, maintenant, s'il m'arrive quelque chose, j'aurais une pension d'invalidité. Ou mon mari aurait une pension de veuf. Et quand je vois des immigrants arrivés à 40 ans passés se traîner les pieds et enchaîner formations sur formations (et les prêts et bourses qui viennent avec), je me demande comment ils comptent faire vivre leurs familles en cas de pépin. Et j'en connais aussi, des familles qui ont dû solliciter la charité (GofundMe et cie) pour enterrer un des leurs. 

 

Si je ne me trompes pas c'est conditionné par les accords bilatéraux en matière de sécurité sociale entre le Québec/Canada et le pays de l'immigrant.

Etre Français ou Belge est très avantageux et ramène à zéro ces délais de carence.

 

Q

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 3 heures, qwintine a dit :

 

@Demina47 n'y vois pas forcément de la fainéantise mais un manque de temps et des priorités placées ailleurs et tout simplement ça ne m'intéresse pas. Pour ce qui est des priorités, je préfère donner ce temps à me former pour mon expertise (une certification ou de la veille) pour ma carrière ou travailler une nuit pour une offre pour la job ...

 

Q

 

 

Moi non plus, ça ne m'intéresse pas. Mais tu as raison, tout est question de choix, continuer à se faire arnaquer par les banq... commerciaux et rester à s'appauvrir, ou alors se bouger. 

Edited by Demina47
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 7 minutes, qwintine a dit :

 

Si je ne me trompes pas c'est conditionné par les accords bilatéraux en matière de sécurité sociale entre le Québec/Canada et le pays de l'immigrant.

Etre Français ou Belge est très avantageux et ramène à zéro ces délais de carence.

 

Q

 

 

Me semble que ça fonctionne que si tu as cotisé dans ton pays d'origine non?

 

Moi j'ai beau être Français, c'est pas avec mes minuscules 10 mois de cotisation avant de quitter pour l'étranger que je vais droit à quoi que ce soit je pense. 

Edited by crazy_marty
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 34 minutes, Kweli a dit :

 

Pour les citoyens des pays ayant une entente fiscale avec le Québec (France, Belgique, Maroc, ... ) aucun souci non plus. Par contre, si tu viens du Sénégal ou de Syrie, ou du Rwanda, il faut se mettre au travail le plus tôt possible. 

 

 

Alors attention, l'entente fait que tes années de travail sont reconnues comme validées par le système de retraite français si tu fais moins de 10 ans d'emploi ici, d'accord. Mais ce ne sera que la retraite provinciale qui te sera versée, pour avoir la fédérale, il faut bien travailler plus de 10 ans pour pouvoir toucher la fédérale, donc la retraite totale. Et si tu quittes le sol canadien à ta retraite, ils t'amputent ta retraite si tu n'as pas travaillé au moins 20 ans dans le pays. C'est ce que j'ai compris de mes différentes lectures sur le sujet, si quelqu'un a une info contraire, il est bienvenue pour la fournir et la sourcer.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 28 minutes, Demina47 a dit :

 

Alors attention, l'entente fait que tes années de travail sont reconnues comme validées par le système de retraite français si tu fais moins de 10 ans d'emploi ici, d'accord. Mais ce ne sera que la retraite provinciale qui te sera versée, pour avoir la fédérale, il faut bien travailler plus de 10 ans pour pouvoir toucher la fédérale, donc la retraite totale. Et si tu quittes le sol canadien à ta retraite, ils t'amputent ta retraite si tu n'as pas travaillé au moins 20 ans dans le pays. C'est ce que j'ai compris de mes différentes lectures sur le sujet, si quelqu'un a une info contraire, il est bienvenue pour la fournir et la sourcer.

 

 

Je ne comprends pas trop ce que tu dis là. Les Québécois ne sont pas bénéficiaires du régime fédéral car ils ont leur propre régime (RRQ). À 65 ans, ils touchent la pension de la sécurité de la vieillesse. Celle-ci est conditionnelle à 10 ans de présence au Canada même si tu n'as pas travaillé. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Kweli a dit :

 

 

Je ne comprends pas trop ce que tu dis là. Les Québécois ne sont pas bénéficiaires du régime fédéral car ils ont leur propre régime (RRQ). À 65 ans, ils touchent la pension de la sécurité de la vieillesse. Celle-ci est conditionnelle à 10 ans de présence au Canada même si tu n'as pas travaillé. 

 

La pension de sécurité de la vieillesse, c'est bien la retraite versée par le fédéral, non ? Pour la toucher au bout de 10 ans, tu la toucheras seulement SI TU RESTES SUR LE SOL CANADIEN.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 8 minutes, Demina47 a dit :

 

La pension de sécurité de la vieillesse, c'est bien la retraite versée par le fédéral, non ? Pour la toucher au bout de 10 ans, tu la toucheras seulement SI TU RESTES SUR LE SOL CANADIEN.

 

 

Je ne pense pas. Tous ces Québécois qui vivent en Floride doivent toucher leur chèque non? 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Tu le touches en partant vivre à l'étranger si tu as au moins 20 ans de présence (?)/travail au Canada.

Edited by Demina47
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

On dérive du sujet initial, on dérive, on dérive..   ^_^

 

anyway, c'était quoi déjà le sujet du début !!!???  :P

 

Sinon, je cherche encore une analyse un peu approfondi du cout de la vie et de la tendance en BC....   j'ai trouvé comme les autres des stats sur l'évolution indicielle de telles et telles affaires....   notamment les salaires médians etc...   mais c'est plus barbare a lire qu'un bon paragraphe de blabla et blibli digéré  :B) 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement