Aller au contenu

Messages recommandés

Bonjour, j'ai un fils adopté au Maroc sous Kafala. J'ai un grand problème à régler sa situation. Y en a t-il sur ce forum qui ont ce problème. Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 40 minutes, AZAPAZAP a dit :

Bonjour, j'ai un fils adopté au Maroc sous Kafala. J'ai un grand problème à régler sa situation. Y en a t-il sur ce forum qui ont ce problème. Merci.

Salut,

 

Je pense que tu devrais appeler un avocat au Canada, spécialisé en immigration ou au moins appelé le CIC.

 

As-Tu lu ceci :

 

En matière d’immigration, ne pouvant être adoptés, les enfants de ces pays ne peuvent donc pas être parrainés. De plus, les législations canadienne et québécoise ne prévoient pas que les enfants sous tutelle puissent immigrer à ce titre.

 

L'article au complet : http://adoption.gouv.qc.ca/fr_kafala-et-adoption

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, AZAPAZAP a dit :

Bonjour, j'ai un fils adopté au Maroc sous Kafala. J'ai un grand problème à régler sa situation. Y en a t-il sur ce forum qui ont ce problème. Merci.

 

Malheureusement, la kafala n'est pas considérée comme une adoption officielle. C'est juste une tradition locale. Vous trouverez ci-dessous des liens de personnes qui ont été confrontées comme vous à ce problème. 

 

 

 

Si l'enfant n'a plus de parents biologiques, il faut entamer une adoption plénière et vous n'aurez aucun problème pour l'emmener avec vous. 

 

Modifié par Cherrybee

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, dentan01 a dit :

Salut,

 

Je pense que tu devrais appeler un avocat au Canada, spécialisé en immigration ou au moins appelé le CIC.

 

As-Tu lu ceci :

 

En matière d’immigration, ne pouvant être adoptés, les enfants de ces pays ne peuvent donc pas être parrainés. De plus, les législations canadienne et québécoise ne prévoient pas que les enfants sous tutelle puissent immigrer à ce titre.

 

L'article au complet : http://adoption.gouv.qc.ca/fr_kafala-et-adoption

Merci beaucoup ! Je ne sais pas trop comment cela fonctionne ici mais j'aimerai bien être en contact avec des familles qui vivent le même problème.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 13/9/2014 at 19:07, dentan a dit :

As-tu essayé de faire un appel en stipulant que le Canada est signataire de la Convention relative aux droits de l'enfant. Cette Convention reconnaît le kafala

 

Il y a 23 heures, dentan01 a dit :

Salut,

 

Je pense que tu devrais appeler un avocat au Canada, spécialisé en immigration ou au moins appelé le CIC.

 

As-Tu lu ceci :

 

En matière d’immigration, ne pouvant être adoptés, les enfants de ces pays ne peuvent donc pas être parrainés. De plus, les législations canadienne et québécoise ne prévoient pas que les enfants sous tutelle puissent immigrer à ce titre.

 

L'article au complet : http://adoption.gouv.qc.ca/fr_kafala-et-adoption

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos commentaires! Je chercher des familles quii vivent le même problème que moi : enfant sous kafala et difficulté à régulariser sa situation. Merci

Modifié par AZAPAZAP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par j2l2
      Bonjour,
      On vivait au Canada durant 3 ans (avec des coupures vacances), et on a eu notre 2eme enfant au Canada. On a dû rentrer en France à cause de nos parents en fin de vie. Et ça fait plus de 3 ans maintenant que l'on n'est pas retourné au Canada.
      Maintenant on voulait y retourner pour quelques jours mais apparemment, on ne peut pas demander l'AVE (toujours en status RP mais sans les 730 jours sur 5 ans et enfant canadien).
      Le gros problème c'est pour notre enfant, canadien et français, mais avec seulement un passeport français. Il est citoyen, mais aucun moyen VALABLE de le prouver selon IRCC (passeport seulement pas certificat de naissance).
       
      On a contacté IRCC,  qui a fait une réponse copié-collé sans répondre à la demande spécifique.
       
      Ce qui est dommage c'est qu'on a déjà les billets d'avions. J'ai compris l'évolution de la situation après.
      Est-ce que vous avez déjà vécu ce cas ? Ou rencontré cette situation récemment ?
      Une demande de passeport Canadien de la France, ça prend combien de temps d'après vos expériences ?
      J'ai besoin d'informations réelles, des expériences vécues ou proches. 
      Merci
       
       
       
       
    • Par sivmia1
      BONJOUR A VOUS!
      MERCI DE PARTAGER VOS INFORMATIONS POUR CEUX QUI ONT DÉPOSÉS LEURS DEMANDES DE CITOYENNETE CANADIENNE EN 2019.
      EN CE QUI ME CONCERNE, JAI ENVOYÉ LE 28 DECEMBRE 2018. ACCUSÉ RECEPTION POSTE CANADA LE 31 DECEMBRE.
      AR CIC??
    • Par tyrox
      Bonjour à tous !
       
      Je suis résident permanent depuis 5 ans et je vis au Québec. 
       
      Pour des raisons professionnelles je dois retourner en France quelques temps mais je souhaite demander ma citoyenneté cette année.
       
      Puis-je faire ma demande de citoyenneté pour le Canada depuis la France ? 
       
      Merci de vos lumières car impossible de trouver l'info !!!
       
      Damien 
    • Par frexville
      Bonjour à tous,
       
      depuis toutes ces nombreuses années que je consulte de temps à autre ce forum pour alimenter mon vieux fantasme d'immigration au canada ...
      enfin venu mon tour puisque rapidement je viens d'être sélectionné par une entreprise IT et là tous mes doutes refont surface ...
       
      Je ne suis pas très informé de la procédure à suivre, mais mon immigration cette fois devrait être en famille pour les raisons suivantes :
      - engranger de l'expérience (contexte anglo-saxon)
      - améliorer la qualité de vie de ma famille
      - faire peut-être une année d'étude MBA
      - vivre en famille une aventure et si tout va bien devenir citoyens
       
      Je ne quitterai pas la France par dépit, puisque nous considérons que nous gagnons bien notre vie pour une famille de 3 personnes.
      D'ailleurs nous espérons y conserver notre bien. et nous comptons faire en sorte de pouvoir rapidement réintégrer nos emplois en cas de retour prématuré. (gestion du risque)
       
      J'ai aujourd'hui une proposition certes, mais accompagnée de pleins de questionnements :
      1- est-ce qu'un revenu de 90k$ à MTL peut faire vivre un couple avec 1 enfant (le temps que Madame commence à travailler) ?
      2- est-ce que le marché de l'informatique est aussi dynamique à MTL qu'en région parisienne ?
      3- quels sont les points de vigilances en cas de PTT fermé ? et combien de temps prend la procédure si c'est l'employeur qui s'en charge pour toute la famille ?
      4- selon vous est-ce que ça vaut le coup ? (question ouverte lol)
       
      merci d'avance pour vos avis.
    • Par cathy60000
      Bonjour,
      mon mari a obtenu le feu vert de l'immigration pour partir travailler au Quebec il a un contrat de travail et aura donc un visa fermé en arrivant à l'aeroport (si j'ai bien compris).
      De mon coté je n'avais fais aucune démarche.Nous sommes une famille recomposée un des enfants est à lui mais pas les 3 autres.Je suis actuellement enceinte et j'aimerais evidemment le suivre alors qu'il doit partir rapidement.
      Son employeur lui recommande un depart imminent pour que j'accouche au Quebec en profitant d'abord de la securité social francaise (3mois) puis de l'assurance de son travail.Donc son enfant , moi en aura un permis de travail ouvert grace à son permis fermé et son contrat de travail à l'aeroport moyennant 250$ et 155$.Mais comment faire pour les autres enfants ??J'ai pris rendez vous  avec une avocate.Ou en prenant juste un AVE et un billet aller est possible de regulariser une fois sur place?
      Desolée du fouilli mais la nouvelle est toute fraiche et j'ai 1500000 questions...
    • Par romainpa
      Bonjour,
       
      Je m'appelle Romain, et je vais vous présenter ma petite famille.
      Tout d'abord, il y la maman Jennifer, 31 ans, Gynécologue à l'hôpital.
      Les enfants : Adam 5ans, et Sixtine 2 ans
      Et moi, Romain, 35 ans et quelques mois, responsable d'activités dans une société de services informatique
       
      Notre projet est en parti tiré par maman, qui dans le cadre de son travail à l'opportunité de faire un "fellowship". Il s'agit d'un échange universitaire d'une durée de 2 ans.
      Apparemment, c'est 2 ans et pas plus, car il semble compliqué pour un médecin étranger de s'installer au Canada.
       
      Nous voici donc parti dans les démarches, et les interrogations. Notre objectif étant - idéalement - de pouvoir commencer cette expérience en Juillet 2019.
       
      Quelques avantages :
      Jennifer aura déjà son poste avant d'arriver, moins d'inconnus pour elle.
      Le jour venu, cela devrait simplifier nos recherches de logements, en nous permettant de mieux choisir ce dernier. Proche de son travail, ou du moins simple d'accès.
       
      Quelques inconvénients :
      Le programme Fellowship est intéressant sur le plan humain et professionnel, mais financièrement, elle gagnera moins qu'aujourd'hui. A moi de voir si je peux combler la différence, et faire en sorte que cette expérience soit la mieux possible. Mais je ne me fais pas de soucis de ce côté, dans le pire des cas, la revente de notre logement actuel versus le montant restant à payer sur notre crédit, devrait nous permettre d'arriver au Canada avec quelques dizaines de milliers d'Euros devant nous... même si nous voudrions en dépenser le moins possible, car ce voyage étant un aller-retour, une nouvelle vie sera à (re)construire en France 2 ans après.
       
      Le fait que Jennifer dispose déjà d'un poste est un plus pour elle, mais une contrainte pour moi. Je serai "limité" d'un point de vue géographique à Montréal.
       
      Ne sachant pas exactement la durée et la forme de la procédure, je souhaite prendre les devants pour initier la démarche de mobilité.
      Et c'est là que les 1ères questions se posent : Quelle démarche est la plus adaptée pour moi/nous. Dois-je faire une demande de PVT ou une demande via Arrima, qui si j'ai bien compris est pour une demande résidence permanente ? J'aurais tendance à dire que le PVT est plus adapté, j'ai encore l'age de le faire et être limité à 24 mois est en phase avec notre projet. Arrima semble ne pas être en phase avec le timing de notre projet (Environ une 20aine de mois si j'ai bien lu).
       
       
      Au plaisir de vous voir réagir sur notre situation
       
       
       
       
    • Par OthmanT
      Salut à tous. Je voulais partager mon experience avec ce forum, que je visite de temps en temps et qui m'à été utile, donc je voulais rendre la pareille en partageant mon histoire.
      Je suis arrivé au Canada depuis le Maroc en 2006 pour finir mon secondaire, donc permis d'étude etc, jusqu'en aout 2012, ou je suis entré en tant que résident permanent.
      Loi Harper la semaine ou je pouvais déposer ma demande de citoyenneté, ce qui a ajouté un délai de 1 an et demi, jusqu'à l'annulation de la loi par Trudeau... beaucoup de temps perdu !
       
      voici le récap de ma demande et des délais. Il y'a 2 convocation pour la cérémonie parce que j'ai demandé un report, j'était en déplacement quand on m'a convoqué.
       
      Nous avons reçu votre demande de citoyenneté canadienne (attribution de la citoyenneté) le 10 juillet 2017. Nous vous avons envoyé de la correspondance accusant réception de votre ou de vos demande(s) ainsi qu'un livre d'étude intitulé Découvrir le Canada le 11 août 2017. Nous avons commencé le traitement de votre demande le 15 août 2017. Nous vous avons envoyé un avis de convocation le 21 novembre 2017, pour l'examen de citoyenneté qui aura lieu le 4 décembre 2017, à 12:46. L'avis de convocation que vous recevrez par la poste confirmera officiellement votre rendez-vous. Si vous ne recevez pas cet avis de convocation avant la date de votre rendez-vous, veuillez communiquer avec nous. Nous vous avons envoyé un avis de convocation le 19 janvier 2018, pour prêter le serment au cours de la cérémonie de citoyenneté prévue le 13 février 2018, à 09:00. L'avis de convocation que vous recevrez par la poste confirmera officiellement votre rendez-vous. Si vous ne recevez pas cet avis de convocation avant la date de votre rendez-vous, veuillez communiquer avec nous. Nous vous avons envoyé un avis de convocation le 11 avril 2018, pour prêter le serment au cours de la cérémonie de citoyenneté prévue le 25 avril 2018, à 13:00. L'avis de convocation que vous recevrez par la poste confirmera officiellement votre rendez-vous. Si vous ne recevez pas cet avis de convocation avant la date de votre rendez-vous, veuillez communiquer avec nous. Vous êtes devenu(e) citoyen(ne) canadien(ne) le 25 avril 2018.  
      Demande de passeport effectué le 30 avril 2018.
       
      Voila voila !
       
    • Par The PDN
      Salut,
       
      J'éspère que tout l monde va bien ici...
       
      Une Question s.v.p:
      Qui peux me dire pourquoi ce retard de traiter nos documents et surtout ici à Montréal ???!!!
       
      Merci

    • Par shonguiz
      Bonjour je débute mes démarches d'obtention de la citoyenneté canadienne, et donc la je passe par la calculatrice de CIC pour calculer ma présence effective. Je mets ma période de présence en tant que résident permanent et puis une partie de ma présence en tant que résident temporaire. Là je rentre mes périodes d'absence et la je remarque un truc sur le nombre de jours d'absence calculés. Pour les périodes d'absence au cours de ma période passée en tant que résident temporaire, chaque jours d'absence est comptabilisé comme une demi journée, est ce normal ? Je demande parce que CIC mentionne que les journées de présence en territoire canadien en tant que résident temporaire comptaient en fait pour des demi journées mais aucune mention n'est faite nulle part que le même principe s'appliquait pour les journées d'absence survenues en période de résidence temporaire. Aussi est ce que ce principe s'applique t il pour savoir si je dois présenter un extrait de casier judiciaire ? En effet il est mentionnée sur le site de CIC que si au cours des quatre dernière années le nombre de jours accumulés au sein d'un pays dépasse les 183 jours alors il faut présenter un certificat de police de ce pays, hors je dépasse les 183 jours si je calcule les journées passes dans ce pays comme des journées entières lors de ma période résident temporaire mais si je les calcule comme des demi journée alors je ne les dépasse plus. Quel principe faut il adopter dans ce cas ?
    • Par The PDN
      Salut,
       
      J'espere que tout l monde va bien...
      Pouvez vous me dire le delais entre chaque Etape pour obtenir la Citoyenneté ?
       
      Actuellement on est au 2eme Etape
      1- Nous avons reçu votre demande de citoyenneté canadienne (attribution de la citoyenneté) le 15 février 2018
      2- Nous vous avons envoyé de la correspondance accusant réception de votre ou de vos demande(s) ainsi qu'un livre d'étude intitulé Découvrir le Canada le 11 mars 2018.
       
      C'est à vous Maintenant
      Merci
       
       
       
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles