Aller au contenu
manie

examen médical et l'envois des dossiers

Messages recommandés

Bonjour,

Je suis en France. J'ai un examen médical. Je vais payer les frais au médecin pour l'examen. J'ai quelque question.

Pendant l'examen, le médecin examine quoi ?

Est-ce que Sécurité Sociale ( carte vitale ) peux payer la partie de paiement. ?? :)

Vous pouvez partage votre expérience s'il vous plaît ?

Comme j'avais reçu l'email pour l'examen médical et Le paiement du Droit d'Etablissement . L'attestion de virement que je l'ai, .... Est-ce que c'est moi qui dois envoyer à l'ambassade ou l'attestion doit être envoyer avec des dossiers médical par le médecin ???

Si je dois envoyer l'attestation de virement .. est-ce que j'ajoutes quelque d'autre document ( je sais pas laquelle ) ou l'attestation de virement toute seule avec mon addresse et date de naissance. ???

Je vous remercie de votre temps de me répondre.

Très Cordialement,

Imran Khan

France

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

pendant l'examen médical le médecin vérifie:

- votre état de santé général (il vérifie que vous n'ayez pas de grosses et/ou lourdes maladies).

-vos antécedants médicaux

-vos vacinations

ça m'a couté 100 euros par personnes

en suite il demande de faire des analyses médicales (environ 40 €, si tatouage:15€ de plus)

et des radio des poumons ( 40€ par pers.)

et bien sur tout ceci n'est pas remboursé par la sécu.

Ensuite; pour ton attestation de virement tu doit l'envoyer toi même à l'ambassade avec juste la première page du mail que tu as reçu (comme ça il ont touts tes identifiants).

Bonne continuation

Lucie

petit ajout....

c'est le medecin qui s'occupe d'envoyer sont bilan de santé avec les résultats d'analyses et les radios

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

J'ai passé l'examen au début du mois. Lors de la visite, le médecin a un formulaire de plusieurs pages à remplir concernant les antécédents médicaux, les opérations chirurgicales, les maladies familiales, etc. Il t'examine du pied à la tête, et vérifie ta vision.

Par la suite, il y a une radio des poumons à faire, avec une prise de sang et un examen des urines. Ces examens sont transmis au médecin qui envoie le tout à l'ambassade. Toi tu dois juste envoyer ta preuve de paiement des frais pour la carte, et attendre...

Si tu n'as pas de soucis médicaux, cette visite n'est qu'une formalité.

A noter que la sécurité sociale française ne prendra rien à charge. C'est un choix de partir au Canada, donc il faut assumer tous les frais qui en découlent. Après, peut être peux-tu te renseigner auprès de ta mutuelle si tu en as une. Certaines prennent en charge certains examens non pris en compte par la sécurité sociale. C'est rare, mais tu peux toujours demander.

Bon courage pour le reste de la procédure d'immigration.

Mylia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je remercie Lucie et Mylia pour votre suggestion et le guide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la conversation

Vous pouvez poster maintenant et vous enregistrer plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous pour poster avec votre pseudo.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • Contenu similaire

    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
    • Par GattaNera
      Le Québec a décidé de fermer, PUREMENT ET SIMPLEMENT, tous les dossiers ouverts avant aout 2018 ! C'est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
      Je suis tombé ce soir sur cette vidéo d'une immigrante qui s'adresse directement au 1er ministre du Québec. 
      PARTAGEONS LA VIDEO jusqu'à ce qu'elle lui parvienne ! 
       
       
      La situation est incroyable, inhumain, et surtout INACCEPTABLE ! 
       
      PARTAGEZ !!!!!!!!!!!
    • Par Ally82
      Bonjour tout le monde, je suis tunisienne, médecin spécialiste en pediatrie avec une expérience de 7 ans, mon mari est vétérinaire de formation mais travaille comme délégué médical depuis 9 ans. Au vu de mes recherches je vois que l'obtemption d'une équivalence de mon diplôme est très très difficile.. Alors je veux me renseigner sur les possibilités de réorientation, que savez vous sur les possibilités de travailler comme déléguée (visiteur) médical pour moi et pour mon mari ? Les propositions d'emploi sont facilement disponibles ?? Le salaire est de quel ordre ? Et sinon, j'ai lu un peu de ci de là que je pouvais trouver des postes plutôt valorisants comme conseiller en santé publique, en bioethique etc..en quoi ça consiste et quelles formations faut-il poursuivre ? Merci d'avance pour votre aide ! 
    • Par Laurent
      Voici un récit écrit par @jimmy, que je trouve utile car il relate son expérience en France et au Québec, et remet en perspective certaines idées reçues par les Français à propos du système de santé du Québec.
       
      Bon…chu tanné….voici mon coup de gueule à ce sujet;
      Je trouve les Français du forum pas très honnêtes dans leurs interventions sur les comparaisons de système de santé en France et ici (lorsque le système de santé vient sur le sujet).
      Je vais souvent en France, j’ai des amis (surtout des amies ) en France, ma sœur vit en France… Donc j’ai eu l’occasion de voir de mes yeux le système Français.
      À première vue ça semble fantastique… Jusqu’au moment ou on comprend de quoi il s’agit vraiment.
      J’écris ce texte pour remettre les pendules à l’heure parce que les Français du forum ne le font pas… Et aussi pour informer les Québécois du forum que l’on s’amuse à ridiculiser ici… Sauf que on ne vous dit pas tout sur le merveilleux système de santé en France.
      Alors il y a quelques mois, en France, ma compagne Française doit se faire opérer à un genou.
      Elle appelle son médecin pour un rendez-vous, la secrétaire du médecin lui dit ‘’oui bien sur, quand cela vous conviendrait-il ? ‘’
      Wow vous vous rendez compte, le choc pour un Québécois, c’est le patient qui décide quand cela lui convient de voir son médecin.
      Finalement elle prend rendez-vous pour le lendemain… re-Wow
      Le lendemain elle voit le médecin, j’y vais avec elle.
      Tout va bien , peu de personnes dans la salle d’attente, elle attend à peine 5 minutes… re re-Wow
      Elle sera opérée dans quelques jours… re re re Wow
      Elle sort du bureau du médecin et se dirige au comptoir de la secrétaire… ET SORT SON CHÉQUIER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      Elle paye 60 Euros.
      Le Québécois éberlué que je suis lui dit : ‘’ qu’est-ce que c’est que ça ? ‘’
      Ben elle me dit que c’est une clinique privée, que c’est payé en partie par l’État, en partie par sa mutuelle (qui est une assurance) et en partie par le patient
      Ah bon !
      Et je lui dis mais c’est quoi ce système de santé supposément gratuit et efficace en France dont le monde entier parle ? Elle est ou la gratuité ?
      Elle me répond ‘’ah il n’y a pas de problème, tu peux très bien aller dans une clinique et éventuellement dans un hôpital public et tu ne payeras absolument rien… Mais tu vas attendre 6 mois pour être opéré et tu vas être traité comme de la merde’’.
      Tiens tiens,… Ils ne le disent pas ça les Français du forum.
      PLUS DE WOW !
      Finalement elle sera opérée quelques jours plus tard,  le coût devait être 400 euros, finalement il y a eu des complications et ce fut 450 euros, de plus.
      Donc avec la visite chez le médecin, avec l’opération, avec une autre visite quelques semaines après l’opération pour vérifier que tout va bien tout ça lui a couté un peu moins de 1000 Euros.
      La pour les immigrants qui nous lisent, comprenez bien que TOUS les rendez-vous et toute l’opération que ma compagne a fait dans cet exemple, TOUT aurait été complètement gratuit au Québec.
      ET VOILÀ LE POINT QUE VOUS NE METTEZ PAS EN ÉVIDENCE MES CHERS AMIS FRANÇAIS
      C’est un choix de société que nous avons fait au Québec, on a dit : ‘’oui tout sera gratuit, par contre comme c’est gratuit, il y aura beaucoup de monde et donc il y aura beaucoup d’attente’’
      Et si vous ne voulez pas attendre, et bien il y a le privé… Où vous allez payer de votre poche.
      Alors finalement et si on regarde historiquement les expériences dans d’autres pays (je pense aux USA ici) le système Français est le pire système possible.
      Car (et c’est ce qui est arrivé aux États-Unis) ce qui va arriver avec le temps en France, c’est que la contribution de l’État va diminuer (pour éliminer leur déficit), les mutuelles seront de plus en plus chères (ma compagne paye déjà 78 euros par mois).
      Donc, avec le temps les mutuelles seront tellement chères que ça va devenir l’élite uniquement qui peut se le payer… Ou les familles vont se ruiner à payer ces mutuelles… Alors qu’en plus, ces mutuelles ne payent pas 100%, il faut que le patient paye de sa poche… Ou comme aux États-Unis, les mutuelles qui payent tout sont extrêmement chers… Seuls les riches peuvent se les payer.
      Je répète, tout ça est absolument gratuit ici au Québec.
      Entre vous et moi, je trouve le système Québécois bien supérieur à ce capharnaüm en France.
      Bon tout n’est pas parfait dans ce système Québécois bien sur… Il y a un gros problème, c’est le manque de médecins.
      Ainsi par exemple une autre fois ma compagne se réveille le matin avec un mal de dos. Elle prend son téléphone, sans se lever, appelle son médecin… Qui est venu chez elle en dedans d’une heure. Encore une fois Wow… Un médecin qui vient a la maison…et en dedans d’une heure!
      On n’a pas vu ça au Québec depuis mille ans 
      Je raconte ça à des amis Français qui me disent : ‘’Ah c’est parce que en France les médecins ont le cœur sur la main et ils ne laisseront une patiente souffrir, ils ne sont pas a l’argent comme au Québec’’.
      Comme je ne crois pas du tout en la nature humaine… Je m’informe un peu plus… Et je découvre le pot aux roses.
      Et c’est très simple, c’est que si le médecin que ma compagne a appelé ne serait pas venu rapidement, et bien elle en aurait appelé un autre, qui lui serait venu rapidement.
      Ah, la voilà la vraie explication.
      ET ÇA, ÇA MANQUE DANS LE SYSTÈME QUÉBÉCOIS, : LA CONCURRENCE
      Et ça ce n’est pas près de s’arranger avec un premier ministre et un ministre de la santé qui sont médecin… Et qui donc veulent maintenir ce cartel des médecins.
      Vous comprenez que plus il y a de concurrence , plus il y a de médecins, moins chaque médecin fera de l’argent.
      Plus il y a de médecins, plus il va y en avoir qui doivent travailler le soir, la nuit, les weekends.
      En période de pénurie comme actuellement, les médecins peuvent se permettre de choisir quand ils travaillent et quand ils ne travaillent pas, ils peuvent faire plus d’argent sans travailler la nuit ou les weekends.
      Ça c’est un vrai problème au Québec (et au Canada anglais aussi d’ailleurs).
      Par contre pour le reste du système… come on mes amis Français, racontez toute l’histoire.
      Racontez que oui vous avez eu un rendez-vous rapidement, oui on vous a traités rapidement… Mais non seulement pour tout ça vous devez payer une contribution à même vos impôts, en plus vous devez vous payer une mutuelle… Et en plus vous allez débourser de votre poche… Tout ça pour quelque chose qui est complètement gratuit au Québec.
       
      D’après le récit de Jimmy sur le forum de discussions
    • Par kysanchi
      bonjour souhaitant nous installer au quebec(famille de 5 personnes) nous nous renseignons depuis 1 ans sur les perspectives qu offre le canada mais je souhaiterai avoir plus d informations concernant le systeme medical car j ai lu qu e c était très différent du systeme francais.je m explique:en arrivant au quebec il faudra avoir un medecin de famille apparemment le delai d attente peu etre tres long et meme quand on en a un il est parfois difficile d avoir un rendez vous quand on en a besoin.comment faire si un membre de la famille tombe malade il faut partir aux urgences et attendre plusieurs heures pour soigner une grippe ou arrivé a 6h du matin devant une clinique sans rendez vous pour pouvoir avoir une place ou bien se payer une clinique privée .pour prendre mon exemple je dois consulter une fois par an un dermatologue sans medecin de famille peut on consulter un specialiste?vous l aurez bien compris j ai beaucoup d interrogations concernant ce sujet.merci d avance aux membres qui prendront le temps de me répondre.
    • Par olivia2000
      Bonjour,
      N'ayant rien trouvé de concret sur Internet, je me demandais s'il y avait une possibilité de faire médecin au USA lorsqu'on a un diplôme venant du Canada. Il y a-t-il des tests à passer? Les Etats-Unis considèrent-ils les diplômes canadiens comme étant équivalent?
      Merci d'avance. 
    • Par mogo3
      Bonjour,
      J'ai ouvert ce volet pour pouvoir partager avec vous quelque selections de questions pour pour vous entrainer ou pour juste avoir une idée sur les type de question poser au cours d'un examen de citoyenneté Canadienne.
      Et j'encourage tout ceux qui ont récemment des examens de donner une idée sur les question qu'ils ont passer,
       
      les réponses sont en bas de la page,

      1. La déportation des Acadiens est aussi connue sous le nom de
       A. Le Grand Départ
       B. Le Grand Dérangement
       C. La Grande Déportation
       D. Le Grand Désarroi

      2.La Proclamation Royale de 1763 a été signée par
       A. le Roi George III
       B. la Reine Elizabeth I
       C. le Roi George V
       D. la Reine Elizabeth II

      3. Depuis quand le protocole d’amendement de la constitution canadienne existe t-il?
       A. 1972
       B. 1962
       C. 1982
       D. 1885

      4. Que veut dire le mot « inuit » dans la langue Inuktitut ?
       A. La paix
       B. Le village
       C. Le Grand Dérangement
       D. Le peuple
      5. Quand fut ouverte la première institution financière du canada?
       A. Au début du 18ème siècle
       B. Fin du 18e et début 19e siècles
       C. Fin du 19e siècle
       D. Au début du 16ème siècle

      6. Qui était le général Sir Arthur Currie?
       A. Un chef militaire des Métis au XIXe siècle.
       B. Un grand héros de la colonisation.
       C. Le plus grand soldat canadien de la Première Guerre mondiale.
       D. Un explorateur de l'ouest du Canada.

      7. Nommez un fleuve important coulant au Québec?
       A. Le fleuve Saint-Laurent
       B. Le fleuve Fraser
       C. Le Niagara
       D. La baie d'Hudson

      8. Quand les femmes canadiennes ont-elles obtenu le droit de voter aux élections fédérales?
       A. 1918
       B. 1865
       C. 1940
       D. 1945

      9. Quel est le plus haut tribunal du Canada?
       A. La cour de la Reine
       B. La cour du Sénat du Canada
       C. La Cour suprême du Canada
       D. La cour d’assises du Canada

      10.Nommez le réformateur qui devint plus tard le 'Père de la Confédération'.
       A. James Naismith
       B. Sir Etienne-Paschal Taché
       C. Terry Fox
       D. Joseph Brant

      11. Quelles sont les trois parties du Parlement?
       A. Le Souverain, le gouverneur général et le premier ministre
       B. La Reine, l'assemblée législative et le Sénat
       C. La Chambre des communes, l'assemblée législative et le Sénat
       D. Le Souverain, la Chambre des communes et le Sénat

      12. En quelle année la Confédération a-t-elle vu le jour?
       A. 1898.
       B. 1871.
       C. 1864.
       D. 1867.

      13. Comment appelle-t-on le premier ministre et les ministres du Cabinet réunis?
       A. La Chambre des Communes
       B. Le Cabinet
       C. Le Sénat
       D. Le gouvernement

      14. Quelle partie de la Constitution protège légalement les droits fondamentaux et les libertés de tous les Canadiens?
       A. La Charte canadienne des droits et libertés
       B. La Charte canadienne des libertés
       C. La Charte britannique des droits et libertés
       D. La Charte canadienne des droits

      15. Qui a suggéré le nom Dominion du Canada en 1864?
       A. Sir John Alexander Macdonald
       B. Lord Elgin
       C. La Fontaine
       D. Sir Leonard Tilley

      16. Comment appelle-t-on le système canadien de gouvernance politique?
       A. Le processus démocratique
       B. Le gouvernement parlementaire
       C. La monarchie
       D. La dictature bienveillante

      17. D'où vient le nom « Canada »?
       A. D'un mot français signifiant « réunion »
       B. D'un mot Inuit signifiant « pays »
       C. De « kanata », le mot huron-iroquois signifiant village.
       D. D'un mot métis signifiant « rivières »

      18. À quelle date le Nunavut est-il devenu un territoire?
       A. Le 31 mars 1949
       B. Le 24 juin, 1995
       C. Le 1er juillet 1867
       D. Le 1er avril 1999

      19. Les Canadiens admissibles peuvent indiquer leur consentement à être ajoutés au Registre National des Electeurs sur leur formulaire fédéral de déclaration du revenus.
       A. VRAI
       B. FAUX

      20. Que devons-nous apporter avec nous pour voter ?
       A. La carte de crédit
       B. La carte d’information de l’électeur, la preuve de l’identité et de l’adresse de l’électeur
       C. Aucune de ces réponses
       D. Le bulletin de vote
      Réponses:
      1.B; 2.A; 3.C; 4.D; 5.B; 6.C; 7.A; 8.C; 9.C; 10.B; 11.D; 12.D; 13.B; 14.A; 15.D; 16.B; 17.C; 18.D; 19.A; 20.B

      Questions tirées du site web https://www.examencitoyennete.ca/
       
    • Par immigrer.com
      François Cormier | TVA Nouvelles | Publié le 5 février 2018 à 16:17 - Mis à jour le 5 février 2018 à 16:27
       
      Ce sont 545 postes de médecins spécialistes qui sont vacants au Québec, selon des données obtenues et compilées par TVA Nouvelles.
       
      Avec le vieillissement de la population, la gériatrie est particulièrement touchée alors que 43 des 141 postes sont vacants. La pédopsychiatrie, la physiatrie, la chirurgie plastique, la dermatologie et la génétique médicale font partie des spécialités où les proportions de postes vacants sont les plus élevées.

      «La majorité des finissants ne veulent pas aller en région» a indiqué le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, tout en spécifiant que ces nouveaux chiffres n'avaient pas été portés à sa connaissance. 
       
      «Certains vont (en région) par choix, mais la majorité ne le veut pas. C'est pour ça que notre parti a instauré les plans d'effectifs médicaux qui font en sorte qu'on puisse distribuer la main-d’œuvre médicale adéquatement sur le territoire», a-t-il poursuivi. 
       
      suite et source: http://www.tvanouvelles.ca/2018/02/05/medecins-specialistes--545-postes-vacants-au-quebec
    • Par immigrer.com
      Le médecin et travailleur humanitaire syrien Khaled Almilaji et sa femme étudiaient au Rhode Island depuis 2016. Alors qu'il était en voyage en Turquie plus tôt cette année, son visa d'étudiant américain a été révoqué. Il a donc été séparé de sa femme enceinte pendant six mois. Ils ont finalement été réunis au Canada, juste avant la naissance de leur fille.
      Un texte deChristian Noël, correspondant à Toronto
      Khaled Amilaji a perdu des collègues et des amis, des médecins et des patients dans des hôpitaux bombardés durant la guerre en Syrie. C’est pour cette raison qu’il a décidé de participer aux efforts d’un organisme de charité qui offre des soins de santé aux Syriens assiégés.
      Récemment, lui et son équipe ont construit un hôpital souterrain. L'édifice recouvert de dunes de sable permet au personnel médical de soigner les Syriens à l'abri des regards et des bombes.
        Photo : Khaled Almilaji
      C’est aussi pour venir en aide à son peuple que sa femme Jehan et lui sont allés étudier aux États-Unis en 2016 : elle en médecine générale, lui pour se spécialiser en santé publique. Mais quand Donald Trump a pris le pouvoir, en janvier 2017, la situation est devenue plus compliquée.
      Khaled devait retourner en Turquie pour s’occuper de son organisme de charité et rencontrer des donateurs, des bénévoles et des représentants de l’ONU.
      Après une semaine en Turquie, la veille de son retour, son visa est révoqué. Il ne peut pas rentrer aux États-Unis. Non seulement il est séparé de sa femme, mais en plus, Jehan est enceinte de leur premier enfant.
      Un exil long et douloureux commence pour Khaled. Chaque tentative de réactiver son visa échoue. La grossesse de Jehan progresse. Les obstacles se multiplient et semblent insurmontables.
      Accueil au Canada
      Finalement, après six mois sans succès, une bonne nouvelle. L'Université de Toronto accepte sa demande de transfert du Rhode Island. Khaled et sa femme obtiennent un visa d'étudiant canadien. En juin, ils sont réunis pour la première fois à l'aéroport Pearson.
       
      suite et source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1066148/medecin-syrien-retrouver-femme-enceinte-canada-trump-etats-unis
    • Par immigrer.com
      Médecin diplômé à l’étranger et sans travail au Québec Arrivé au pays il y a 7 ans, un physiatre algérien ne peut toujours pas exercer
       
      Arrivé au Québec il y a sept ans, un physiatre algérien désespère d’exercer un jour la médecine en sol québécois, alors que les délais dans cette spécialité s’étirent sur des mois pour les patients.
      «Je savais que ce ne serait pas facile d’obtenir mon permis d’exercice, mais je ne pensais pas me heurter à un mur. Même quand on franchit les obstacles, il se dresse de nouvelles embûches. On n’est pas préparé à cela», critique Noureddine Soual.
      Cet Algérien de 41 ans détient un diplôme de médecin spécialisé en réadaptation physique, obtenu après douze années de formation universitaire. Comme ce diplôme algérien ne lui permet pas de pratiquer ici. M. Soual travaille comme chef thérapeute dans une clinique chiropratique du secteur Cap-Rouge, à Québec.

      Premier revers Il a connu un premier revers en décembre 2013, après avoir échoué à l’examen d’évaluation du Conseil médical du Canada. «Je travaillais à temps plein pour faire vivre ma famille. Je me suis rendu compte que j’étais mal préparé. J’ai renoncé à repasser l’examen, car il aurait fallu que je débourse à nouveau 1600 $, sans aucune garantie que j’obtiendrais par la suite une place dans une faculté de médecine au programme de résidence», explique M. Soual, qui a trois jeunes enfants.
       
      Selon lui, des médecins diplômés hors Canada et États-Unis qui ont réussi l’examen d’équivalence attendent depuis quatre ou cinq ans d’être admis au programme de résidence, autre étape obligatoire pour l’obtention d’un permis d’exercice au Québec.
      «Une deuxième condition est d’avoir travaillé au moins un an en spécialité dans les deux dernières années. Or, le processus est tellement long qu’on ne se qualifie plus!» s’exaspère M. Soual.
      Aucune garantie
      L’autre voie offerte aux médecins diplômés hors Canada et États-Unis est de reprendre ses études en médecine à partir de l’externat (3e année de médecine). «Le problème, c’est que le nombre de places est très limité et qu’il n’y a pas de garantie d’un poste à la clé. On voit une fois de plus la porte se refermer», dit-il.

      source et suite: http://www.journaldequebec.com/2017/05/28/medecin-diplome-a-letranger-et-sans-travail-au-quebec

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×
×
  • Créer...

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles