Jump to content
  • 0
Sign in to follow this  
mouin25

Un PVT, la bonne idée ou d'autres démarches ?

Question

Bonjour,

Je suis tout juste diplômée d'un master en métiers du livre, bibliothèque. J'ai fait un DUT et une licence pro dans le même domaine. J'aimerais partir m'installer au Canada pendant au moins 3 ans et je ne sais pas trop vers quoi me tourner. Je n'ai pas d'expérience professionnelle autre que mes stages (4 de  3 mois).  J'aimerai partir dans une des provinces anglophones (nouveau Brunswick, ile du Prince Edouard) mais je n'ai que le niveau B2. Ca serait suffisant ou pas ? Faut-il mieux viser le Quebec dans un premier temps ?J'ai envie de demander le PVT mais ça me parait risqué de partir si je ne trouve pas de travail sur place dans mon domaine. Je pensais faire une demande de résidence permanente ou une "entrée express" mais je ne suis pas éligible au vue de ma non-expérience. Quelles sont les autres solutions ?

Merci pour vos réponses !

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Le PVT est le visa le plus simple à demander. Le risque est en effet que tu ne trouves pas de travail, mais au moins, comme c'est un visa ouvert, tu peux aller où tu veux et travailler où tu veux.

 

La RP ou Entrée Express ont le même risque niveau emploi que le PVT. Tu n'as aucune garantie d'avoir un emploi, et encore moins dans d'en avoir un dans ton domaine. Ces deux visas sont aussi plus longs, plus chers à avoir qu'un PVT.

 

Le NB est pas juste anglophone, mais bilingue. Ceci dit sans parler anglais correctement tu seras sans doute désavantagé dans ta recherche d'emploi.

 

Au final dans un esprit de vie canadienne temporaire, le PVT me semble parfait. C'est pour ça que ce visa existe après tout!

Edited by crazy_marty

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci beaucoup pour ta réponse ! Penses-tu qu'il est possible de trouver un emploi avant de partir ou les employeurs sont pressés de recruter et ne m'attendront pas si j'arrive dans le mois qui suit (oui je pense que je rêve...) ?

Je n'ai pas trouvé les dates pour partir en 2019. As tu une idée de quand ce sera ouvert les inscriptions pour le PVT ? Y'a t-il des villes à privilégier pour travailler dans les bibliothèques ? J'ai du mal à trouver des offres pour pouvoir cibler où je veux aller..

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Déjà que trouver dans ton domaine sur place sera pas évident alors avant sans avoir de visa... faut pas non plus trop rêver. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 17 heures, mouin25 a dit :

Bonjour,

Je suis tout juste diplômée d'un master en métiers du livre, bibliothèque. J'ai fait un DUT et une licence pro dans le même domaine. J'aimerais partir m'installer au Canada pendant au moins 3 ans et je ne sais pas trop vers quoi me tourner. Je n'ai pas d'expérience professionnelle autre que mes stages (4 de  3 mois).  J'aimerai partir dans une des provinces anglophones (nouveau Brunswick, ile du Prince Edouard) mais je n'ai que le niveau B2. Ca serait suffisant ou pas ? Faut-il mieux viser le Quebec dans un premier temps ?J'ai envie de demander le PVT mais ça me parait risqué de partir si je ne trouve pas de travail sur place dans mon domaine. Je pensais faire une demande de résidence permanente ou une "entrée express" mais je ne suis pas éligible au vue de ma non-expérience. Quelles sont les autres solutions ?

Merci pour vos réponses !

 

Sur emploi Canada il y a plus de 90.000 offres d'emploi pour 35 dans le domaine bibliothécaire. 

Risqué de partir sans emploi? C'est le propre d'une immigration, beaucoup arrivent sans emploi puis font leur trou.

Le pvt serait le mieux dans ton cas, tu seras libre de faire ce que tu veux pendant 2 ans et si tu t'en sors bien tu seras capable de viser la résidence permanente par après. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

A titre personnel, et par expérience, je te déconseille de partir au Canada avec juste tes diplômes et tes stages de quelques mois, surtout si ton objectif est de vivre là-bas quelques années.

 

Quand j'étais à Montréal (sur la période 2012-2013) et malgré de nombreux entretiens d'embauche qui se sont plutôt bien déroulés, impossible de décrocher quelque chose, toujours la même chanson "votre CV est intéressant malheureusement vous manquez d'expérience". Et je n'étais pas le seul dans ce cas, en fait presque tous les français que j'ai croisé et qui étaient dans la même situation (départ Canada avec juste diplôme français en poche), aucun n'ont réussi à décrocher un job hormis les jobs saisonniers/précaires genre livreurs Domino Pizza, vendeurs dans une boutique, employés dans un call center etc.

 

Et plus les mois passent, plus il te deviendra difficile avec l'approche de la date d'expiration du PVT et ce, même si tu leur dis que tu es OK pour faire les démarches pour renouveler ton visa.

 

Malgré ça, je ne regrette pas mon séjour là-bas, on apprend beaucoup sur soi, sur sa capacité à se débrouiller par soi-même (sans papa et maman) même si j'aurais bien voulu, ne serait-ce une petite expérience professionnelle valorisante, quitte à ne pas être payé (surtout que quand j'y étais, me refusant les jobs précaires, j'ai vécu uniquement sur mes économies, autant de dire qu'en revenant en France j'étais bien fauché ^^)

 

Donc pour moi, si tu veux te mettre toutes les chances de ton côté, tu as deux options :

 

- signer un contrat de travail avant de partir au Canada

- poursuivre tes études au Canada pour obtenir un diplôme canadien (le diplôme français n'a aucune valeur pour eux, à moins de payer 100€ pour obtenir une équivalence mais là encore aucune garantie)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By GastonLebeurre
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais partager le projet d'immigration sur lequel ma copine et moi travaillons, pour idéalement avoir des retours d'expérience de personnes ayant eu le même cheminement.
      D'abord, le contexte : ma copine est vietnamienne, je suis français, nous sommes ensemble depuis 3 ans et vivons ensemble depuis 2 ans à Hanoi. Nous sommes en train de collecter tous les documents / certificats / tests de langue nécessaires pour postuler en tant que travailleurs qualifiés dans le cadre de l'obtention d'un visa de résidence permanente au Canada.

      L'idée est d'y aller en deux temps :
      1. à court/moyen terme : immigrer au Canada (en mode "couple" puisque nous pouvons prouver notre résidence commune pendant plus d'un an) > nous sommes très intéressés par une ville en particulier dans laquelle nous aimerions prendre nos marques et travailler (et a priori y rester 1-4 ans, le temps également que le niveau de français de ma copine atteigne le niveau B2/C1 via des cours sur place)
      2. à moyen/long terme (et si nos plans n'ont pas changé d'ici là, si nous sommes prêts à quitter la ville dans laquelle nous nous serons installés au Canada) : immigrer au Québec > l'idée serait de s'y rendre une fois que ma copine aurait le niveau de français suffisant permettant son intégration
       
      D'après nos recherches, c'est en théorie possible car il est indiqué qu'un résident permanent du Canada bénéficie des mêmes droits qu'un citoyen et peut donc s'installer au Quebec (à l'exception des migrants étant passés par une "nomination provinciale"). Nous sommes cependant perplexes car il nous semble que cela rend caduque le fait même d'avoir un système d'immigration propre au Quebec (s'il suffit d'immigrer au Canada puis de changer de province une fois que la procédure est terminée).
      Si cela était possible, nous tenterions directement de migrer au Quebec mais le niveau de français de ma copine semble disqualifiant et le processus semble également bien plus long et complexe depuis la dernière réforme. Mais en réalité, si nous tentons le Québec, je risque d'être le seul de nous deux à avoir le nombre de points suffisants alors que dans le système canadien, nous devrions tous deux remplir les critères et augmenter nos chances d'être acceptés ensemble.

      Je précise que l'étape 1 de notre plan n'est pas juste une étape transitoire en prévision de l'étape 2 : nous serions prêts à rester au Canada "hors Quebec" et c'est une option qui nous motive réellement. C'est juste que la perspective d'être au Quebec nous attire encore plus, et nous sommes prêts à décaler l'échéance.

      Voila, j'espère avoir bien décrit notre situation : nous avons fait des recherches et trouvé des vieux messages de gens ayant eu des expériences similaires mais nous craignons que beaucoup de ces informations soient obsolètes avec la nouvelle réforme, et nous apprécierions vraiment d'avoir d'autres informations à ce sujet.

      Merci d'avance et bonne journée.
    • By carter15
      Bonjour;
      J'ai vécu et travailler au Canada pendant 3 ans et j'étais obligé de quitter le pays l'année dernière car mon permis de travail est expiré.
      J'ai dû appliquer pour avoir un nouveau permis à mon pays natal en rentrant et ça fait plusieurs mois que j'attends une réponse d'IRCC.
      Entre -emps, j'ai reçu un petit job en ligne d'un employeur Canadien et je demande si je peux transférer mon chèque vers mon compte bancaire Canadien et si je dois payer des impôts sur le montant que je vais recevoir.
      Merci.
    • By Alienaute
      Bonjour
       
      Je suis actuellement interne de médecine générale en dernier semestre en France. 
      Avec mon époux nous discutons depuis depuis quelques années déjà d'une potentielle immigration permanente au Québec, pays qu'il adore, et je me demandais dans quelle mesure pouvions commencer à engager les démarches.
       
      Le souci étant que même pour les premières démarches comme la Déclaration d'intérêt il faut renseigner les mentions du diplôme, que je n'aurai que dans quelques mois.
       
      Je me demande donc si il serait intéressant de tout de même de commencer les (longues) démarches dès à présent quitte à renseigner les informations manquantes ou ayant évolué par la suite. Ou si la moindre démarche avant l'obtention du diplôme est une perte de temps voire pire, confusant pour le service d'immigration. Je me permet d'ouvrir un topic la dessus car je n'ai trouvé aucune réponse claire à cette question malgré plusieurs heures de recherches.
       
      Merci d'avance !
    • By HeleneCanada
      Bonjour à toutes et à tous, 
       
      Avec mon conjoint nous pensons suivre un DEC soins infirmiers à Montréal. Nous souhaitons venir vivre ici et s'installer après le permis d'études. J'ai un bac ES et j'ai ensuite fait des études jusqu'en master mais qui ne sont pas dans ce domaine (Enseignement) et mon conjoint à un BPJEPS (niveau bac). 
      Est-ce que d'autres personnes ont suivi ces études? Est-ce qu'avec nos cursus français il serait possible d'être admis ? 
      Nous avons vu qu'il y a de très bonnes perspectives d'emploi ici. 
      Merci beaucoup
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous, comme j'ai pu le mettre dans un autre poste je me renseigne actuellement pour une poursuite d'étude a Québec.
      Je viens d'avoir ma licence française et j'aimerais poursuivre en maîtrise comptabilité. Cependant la licence que j'ai faite est assez "pluridisciplinaire" on y trouve de la comptabilité, du droit, du marketing, de l'économie, des RH...un peu tous les domaines de la gestion. 
      J'ai pris contact avec l'université de Laval m'indiquant que pour accéder à une maîtrise en comptabilité il faut faire une remise à niveau sur le certificat comptabilité gestion et passer le titre CPA (ordre comptable). 
      Cependant, comment cela peut t il.se passer dans mon cas ? En tant étudiante étrangere puis je passer ce titre CPA via un vida étude ? Ne vaut t il mieux pas que je postule pour un bacc en comptabilité ? J'ai cependant peur vis à vis que si je prend un niveau inférieur au moment de la demande du visa étude j'ai des difficultés pour l'obtenir. 
      Que me conseiller vous ? En sachant qu'actuellement je suis prise pour un M1 achat ou en contrôle de gestion en France. Certaines universités de Québec m'avait conseiller d'avoir bac+4 pour intégrer plus facilement un programme de Maîtrise. En vous remerciant d'avance 
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous et à toutes.
      Nous sommes en train de commencer à préparer une demande de visa pour Québec (étude +visa travail ouvert) ou EIC pour l'année prochaine .  Seulement, au vu de la crise sanitaire j'aurais besoin de témoignages, concernant l'avenir des métiers touchant l'hôtellerie restauration. De base c'était un domaine assez demandé mais avec la crise qu'en est t- il et qu'en pensez vous pour l'avenir  ? Ma compagne est directement concernée. 
       
      En vous remerciant d'avance 
    • By virginiaz67
      Bonjour, voulant présenter une demande pour l'année prochaine, j'aimerais connaître quelles sont les perspectives d'emplois concernant 2 domaines.
      Les metiers de l'achat et la logistique d'une part et d'autre part du secteur audit, comptabilité et contrôle de gestion ? Je demande cela car je poursuis actuellement des études et je vais devoir me spécialisé dans un domaine. Or ces 2 domaines m'intéresse particulièrement cependant j'aimerais connaître quel métier sera plus probant pour faire une demande de visa par la suite. 
       
      En vous remerciant d'avance
    • By olivierthms
      Bonjour à tous,

      J'ai parcouru le forum sans trouver la réponse à mon problème. Si vous jugez que ça n'a pas sa place ici, n'hésitez pas à supprimer le post. 

      J'ai un cas très particulier, et j'aimerais savoir si certains d'entre vous pourrait m'aider (ou connaissent des personnes qui peuvent m'aider) :
       
      Ma situation :
      - je suis freelance en marketing, et je travaille depuis chez moi
      - résident québécois depuis le 1er Octobre 2019 (arrivé sur le sol le 03/09/2019).
      - déménagement annoncé aux impôts FR à partir du 03/09/2019
      - auto-entrepreneur en France depuis 2016 (j'établis mes factures via cette micro-entreprise)
      - j'ai envoyé un formulaire à l'ARC pour définir mon statut de résidence fiscal du Québec, sans retour de leur part
       
      2019 : 
      - 100% des revenus réalisés via des sociétés françaises
      - déclaration annuelle faite en France, et 3 mois au Québec (Oct, Nov, Dec) via une déclaration française : n°2024 NR.
      - aucun revenu réalisé grâce via une société canadienne (0$ gagné)
      - aucune facture émise à une société canadienne
      => le comptable m'a annoncé une somme de 2500$ couvrant les cotisations des retraites, et pas de paiement des impôts pour cette année.
       
      2020 : 
      - chiffres d'affaire estimé à l'année de 70 000 CAD$ (30000$ à date).
      - A ce jour, société toujours domicilié en France.
      - Déjà 4790€ versés pour les cotisations françaises (Janvier, Février, Mars, Avril). Ce ne sont pas des impôts mais des cotisations d'entreprise versées à l'URSSAF (charges sociales).

      Mes recherches : 
      La convention fiscale entre la France et le Canada semble dire que si mes bénéfices sont faits entièrement en France via mon entreprise, je paye mes impôts la bas (Source : https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/programmes/politique-impot/conventions-fiscales/pays/france-convention-refonte-1975-1987-1995-2010.html)
       
      Questions :
      • dois-je payer mes impôts aux Québec ou en France ? 
      • Si je dois les payer au Québec, j'envisagerais de stopper mes cotisations à l'URSSAF français et de facturer en tant que travailleur autonome canadien, pour éviter de payer les 22% supplémentaires à l'URSSAF Français. Ainsi je payerais uniquement les impôts canadiens et la retraite canadienne. Est-ce la meilleure solution ? 
      • Si je dois les payer au Québec, puis-je espérer avoir un remboursement des 4347€ versés à l'URSSAF français (Janvier, Février, Mars, Avril, Mai) ?

      Je suis véritablement perdu... ! 
      Si vous connaissez quelqu'un qui peut m'accompagner, ça serait génial ? A date, le comptable que j'ai vu ne semble pas savoir véritablement... 

      Merci beaucoup pour votre aide,

      Olivier
    • By Icham59
      Bonjour, je me presente je Suis un Boulanger experiments de 26 and et je voudrais savoir comment je pourrais trouver un travail en boulangerie au Canada en faisant un visa de travail pouvez vous me conseiller.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines