Jump to content

Travail permanent Montréal : si licenciement..


Recommended Posts

Bonjour, 

Voilà je viens vers vous car j'ai participé aux journées Québec et je vais peut être avoir un poste dans l'informatique. En fait je redoute, dans l'hypothèse où je suis vraiment pris, le fait d'être virer au bout de quelques semaines après mon arrivée. C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

 

En vous remerciant pour votre aide ! 

 

Link to comment
Share on other sites

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, crazy_marty a dit :

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

 

Tt a fait dac !

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, zakharov a dit :

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

 

D'accord, c'est la même chose en France sans la notion de visa en fait. Mais ca serait dommage de passer à côté c'est sur. Puis comme à dit crazy_marty, l'employeur aussi engage des frais donc ca serait une perte pour lui aussi :) du coup je vais positiver après tout c'est une bonne occasion :)

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, zakharov a dit :

jet un coup d'oeil sur cette page sur que ca peut t aider surtout les derniers liens !

http://www.quebecentete.com/fr/permis-et-visas/permis-de-travail/

Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, zakharov a dit :

De rien ! Tiens nous au courant n hesite pas a partager ton experience ! et courage !!

Envoyé de mon GT-I9500 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Aucun problème ! Je vais avoir un entretien RH donc je poserai la question au pire. Et si jamais je trouve plus de détails, je les posterai ici. Et dans le cas où tout se déroule comme sur des roulettes, je ferai partie de la section "expérience" du site :) Merci encore et n'hésitez pas à m'envoyer des informations si vous en trouvez d'autres je suis preneur ! 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 
 

Pour le changement d employeur c est facile: il faut recommencer tout au début EIMT CAQ Nouveau permis... Ca durera autant que la 1ere fois c est à dire autour de deux mois. En attendant le permis précédent vous permet de rester sur place mais pas de travailler.
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 19 heures, Sailorphoenix a dit :

C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

C'est ta seule responsabilite de prevoir un plan B : garder des sous de cote pour un billet retour, reseauter pour nouer des contacts avec d'autres employeurs potentiels, avoir des economies pour survivre plusieurs mois en attendant un autre EIMT/PTT, maintenir de bons contacts avec ton ancien employeur en France, etc.

 

 

Il y a 18 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Tu peux rester au Canada jusqu'a la date d'expiration indiquee sur ton permis de travail. Mais si tu quittes/perds ta job apres quelques semaines/mois seulement, alors qu'une entreprise a beaucoup investi pour te recruter depuis l'etranger, ca risque d'etre complique pour convaincre un autre employeur canadien potentiel de te faire confiance pour se lancer lui-aussi dans des demarches EIMT/PTT.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 50 minutes, Hei a dit :

En famille c'est plus problématique mais si tu es seul et si ton profil est recherché tu trouveras toujours du taff.

 

Frais ou pas frais l'employeur s'en fiche royalement s'il veut se débarrasser de toi, il le fera sans état d'âme.

 

Ben oui. Tout comme n'importe quel employé devrait aussi s'en ficher royalement et ne pas hésiter à quitter sans état d'âme si il trouve mieux ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 22 minutes, Sailorphoenix a dit :

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, nico35 a dit :

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

Il y a 1 heure, Jefke a dit :

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

 

D'accord, oui c'est sur mais ce n'est pas le même tarif de partir à Paris ou de partir à Montréal :)

Mais c'est rassurant de voir des retours d'expériences positives sur le sujet. Merci :)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 5 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

 

Ca s'appelle aussi être réaliste. Enfin quelqu'un qui réalise AVANT que le Canada n'est pas l'Eldorado et qu'il y a des risques. Il y a toujours un risque que vous vous retrouviez sans rien. Je connais personnellement un couple dans ce cas. Ils ont quand même conservé de quoi se payer le billet d'avion de retour. Quand on parle de "risque à prendre" voilà. Vous y êtes. À vous de décider. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 6 heures, Jefke a dit :

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

C'est clair que le risque 0 n'existe pas mais comme tu dis, pour une très grande majorité tout roule très bien.

Perso, je connais plus de personnes qui sont revenues en France (pour X raisons) une fois la RP obtenue que parce qu'ils se sont fait virer pendant leur PTT.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 22 minutes, Hei a dit :

 

J'avais lu une histoire de 2 familles recrutées en même temps par le même employeur qui avaient dû repartir pendant le PTT. Je trouve ça criminel.

 

Quand je vois le comportement de beaucoup d'employeurs potentiels, je suis assez écoeurée. 

On devient de plus en plus des produits à consommer que des êtres humains à considérer. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 4 heures, kuroczyd a dit :
Il y a 11 heures, Jefke a dit :

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

C'est clair que le risque 0 n'existe pas mais comme tu dis, pour une très grande majorité tout roule très bien.

Perso, je connais plus de personnes qui sont revenues en France (pour X raisons) une fois la RP obtenue que parce qu'ils se sont fait virer pendant leur PTT.

 

Pour preciser mes propos : pour les PTT que je cotoie, tout roule sans probleme... les premiers mois.

 

Lorsque nous avons commence notre PTT, nous avions le dos au mur. Un seul objectif : obtenir le PEQ/CSQ apres 1 an. Meme quand ca va moins bien, on serre les dents et on garde le nez dans le guidon. Productivite enorme. Tableau d'honneur, employe du mois, etc.

 

Puis le temps passe. Arrive 1 an et 1 mois. Une fois le CSQ en poche, on se sent moins vulnerable, on s'investit plus dans des activites extra-professionnelles, on relache la pression, on se disperse davantage. J'en ai meme vu dans mon entourage qui se sont senti libre d'elever leur voix pour un oui ou pour un non. Tout ca, ca se voit aussi dans les evaluations periodiques. Et pour les personnes qui .n'ont pas sur se ressaisir, l'histoire s'est generalement conclue par une demission ou une mise a la porte.

 

Edited by Jefke
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement