Jump to content
Sign in to follow this  
Sailorphoenix

Travail permanent Montréal : si licenciement..

Recommended Posts

Bonjour, 

Voilà je viens vers vous car j'ai participé aux journées Québec et je vais peut être avoir un poste dans l'informatique. En fait je redoute, dans l'hypothèse où je suis vraiment pris, le fait d'être virer au bout de quelques semaines après mon arrivée. C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

 

En vous remerciant pour votre aide ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, crazy_marty a dit :

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

 

Tt a fait dac !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, zakharov a dit :

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

 

D'accord, c'est la même chose en France sans la notion de visa en fait. Mais ca serait dommage de passer à côté c'est sur. Puis comme à dit crazy_marty, l'employeur aussi engage des frais donc ca serait une perte pour lui aussi :) du coup je vais positiver après tout c'est une bonne occasion :)

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zakharov a dit :

jet un coup d'oeil sur cette page sur que ca peut t aider surtout les derniers liens !

http://www.quebecentete.com/fr/permis-et-visas/permis-de-travail/

Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, zakharov a dit :

De rien ! Tiens nous au courant n hesite pas a partager ton experience ! et courage !!

Envoyé de mon GT-I9500 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Aucun problème ! Je vais avoir un entretien RH donc je poserai la question au pire. Et si jamais je trouve plus de détails, je les posterai ici. Et dans le cas où tout se déroule comme sur des roulettes, je ferai partie de la section "expérience" du site :) Merci encore et n'hésitez pas à m'envoyer des informations si vous en trouvez d'autres je suis preneur ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 
 

Pour le changement d employeur c est facile: il faut recommencer tout au début EIMT CAQ Nouveau permis... Ca durera autant que la 1ere fois c est à dire autour de deux mois. En attendant le permis précédent vous permet de rester sur place mais pas de travailler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sailorphoenix a dit :

Bonjour, 

Voilà je viens vers vous car j'ai participé aux journées Québec et je vais peut être avoir un poste dans l'informatique. En fait je redoute, dans l'hypothèse où je suis vraiment pris, le fait d'être virer au bout de quelques semaines après mon arrivée. C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

 

En vous remerciant pour votre aide ! 

 

En famille c'est plus problématique mais si tu es seul et si ton profil est recherché tu trouveras toujours du taff.

 

Il y a 17 heures, crazy_marty a dit :

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

Frais ou pas frais l'employeur s'en fiche royalement s'il veut se débarrasser de toi, il le fera sans état d'âme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sailorphoenix a dit :

C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

C'est ta seule responsabilite de prevoir un plan B : garder des sous de cote pour un billet retour, reseauter pour nouer des contacts avec d'autres employeurs potentiels, avoir des economies pour survivre plusieurs mois en attendant un autre EIMT/PTT, maintenir de bons contacts avec ton ancien employeur en France, etc.

 

 

Il y a 18 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Tu peux rester au Canada jusqu'a la date d'expiration indiquee sur ton permis de travail. Mais si tu quittes/perds ta job apres quelques semaines/mois seulement, alors qu'une entreprise a beaucoup investi pour te recruter depuis l'etranger, ca risque d'etre complique pour convaincre un autre employeur canadien potentiel de te faire confiance pour se lancer lui-aussi dans des demarches EIMT/PTT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Hei a dit :

En famille c'est plus problématique mais si tu es seul et si ton profil est recherché tu trouveras toujours du taff.

 

Frais ou pas frais l'employeur s'en fiche royalement s'il veut se débarrasser de toi, il le fera sans état d'âme.

 

Ben oui. Tout comme n'importe quel employé devrait aussi s'en ficher royalement et ne pas hésiter à quitter sans état d'âme si il trouve mieux ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, crazy_marty a dit :

 

Ben oui. Tout comme n'importe quel employé devrait aussi s'en ficher royalement et ne pas hésiter à quitter sans état d'âme si il trouve mieux ailleurs.

 

La différence c'est que c'est le salarié qui prend tous les risques dans le cadre d'un PTT et qui se retrouve sur le carreau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Sailorphoenix a dit :

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, nico35 a dit :

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

Il y a 1 heure, Jefke a dit :

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

 

D'accord, oui c'est sur mais ce n'est pas le même tarif de partir à Paris ou de partir à Montréal :)

Mais c'est rassurant de voir des retours d'expériences positives sur le sujet. Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

 

Ca s'appelle aussi être réaliste. Enfin quelqu'un qui réalise AVANT que le Canada n'est pas l'Eldorado et qu'il y a des risques. Il y a toujours un risque que vous vous retrouviez sans rien. Je connais personnellement un couple dans ce cas. Ils ont quand même conservé de quoi se payer le billet d'avion de retour. Quand on parle de "risque à prendre" voilà. Vous y êtes. À vous de décider. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Jefke a dit :

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

C'est clair que le risque 0 n'existe pas mais comme tu dis, pour une très grande majorité tout roule très bien.

Perso, je connais plus de personnes qui sont revenues en France (pour X raisons) une fois la RP obtenue que parce qu'ils se sont fait virer pendant leur PTT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Nardida77
      Bonjour à tous, 
       
      J’ai un permis de travail fermé valide, CSQ obtenu et la demande de résidence permanente en traitement (visite médicale passée). Je travaille pour le même employeur depuis des années, mais celui-ci compte me licencier économiquement en raison du COVID-19.
      De ce que j’ai compris, les détenteurs de permis de travail fermé n’ont le droit à rien... pas de chômage et pas d’aide. 
      Ma crainte est que ce licenciement mette en péril ma demande de résidence permanente. Est-ce que qqn sait si ça peut être le cas? Que peut-il concrètement m’arriver? Si vous êtes dans cette situation ou que vous avez des réponses, merci de partager sur ce forum. Ça fait deux semaines que je cherche cette info, sans succès 😩.
    • By Qlfnda
      Bonjour à vous, 
      Bon voilà mon cas 
      Je suis actuellement étudiante en médecine en Algérie et j aimerai faire un dec technique au quebec dans un tout autre domaine 
      Je me suis rendu compte que je n aime pas la medecine et j'aimerai changer de domaine 
      Est ce que y a de grands risque de refus car C'est une dégradation ?? 
      Comment je dois faire 
      Je dois obligatoirement étudier à l université ??
       
    • By delt
      bonjour,
      j'ai le traitement de ma résidence permanente qui s'achève bientôt et et un CSQ encore valide.
       
      j'ai eu un permis de travail postdiplome  qui expirait en décembre 2019
      avant son expiration jai pas demandé une "prorogation" ou un nouveau permis.
       
                   POURQUOI?:
      car avant sont expiration l'agent d'immigration m'avait dit au téléphone d'envoyer mon passeport pour la confirmation de ma RP .
       
      3 semaine apres avoir envoyé le passeport  jai reçu un courriel  de l'immigration où je devait fournir encore de documents supplémentaires (information sur la famille ) avant d'avoir ma RP. ce qui a ete fait. et le monsieur ma dit ça devait encore prendre quelques temps avant d'avoir la réponse finale. pourtant 3 semaines plutôt je savait déjà jetait résident permanent. 
       
      jetait dont obliger d'arrêter le travail et faire le rétablissement de statut pour rester légalement en attendant le nouveau permis ou la RP
      1) il me manque l'offre d'emploi pour le rétablissement.  mon employeur (une agence de placement santé ) veut pas le faire (...car dit mon permis est expiré )
       
      2) faut-il l'offre avec EIMT?
       
      2) comment  vivre pendant plus (3 mois) le temp de traitement du rétablissement?  car ne peut sortir du Canada . ni travailler .
       
      merci pour vos élément de réponses 😗
    • By Tokug
      Bonjour à tous, j'espère que vous allez bien ! 
       
      Je suis installé au québec depuis 2018, en AEC d'animation 3D à Québec. Je souhaite m'installer au Canada sur le long terme, et décrocher un emploi dans le secteur du Jeu vidéo/cinéma, et me spécialiser en modélisation 3D. 
       
      J'ai raté deux matières au cours de la session d'hiver 2019, et mon premier permis d'étude ayant expiré en Août 2019, je suis retourné en France, et j'ai refait un nouveau permis d'étude pour rattraper les  deux matières en hiver 2020.
       
      Je viens d'arriver, et j'ai reçu aujourd'hui donc mon second permis d'étude à la douane. 
       
      Mon visa actuel est valide jusqu'au 30 Août 2020, et je recevrais mes résultats totaux en début Août 2020.
       
      De Septembre 2018 à Août 2019, j'étais étudiant à temps plein. 
       
      De Janvier 2020 à Août 2020 je suis étudiant à temps partiel (pour valider les deux matières qui me manquent), sachant que normalement je reçois mon AEC en Août. 
       
      J'ai plusieurs questions à poser : 
       
      - Est-il possible de cumuler deux permis ? Un permis d'étude et de travail ? 
      - Quelles sont les conditions pour être admissible à un permis de travail ouvert, voir un permis de travail post diplôme ? 
      - Est-il possible de faire les démarches à l'intérieur du territoire canadien, sachant que les données biométriques sont valables pour 10 ans, avant que mon permis d'étude 
      actuel n'expire, pour obtenir un permis de travail (ouvert de préférence) ? 
       
      Dans l'attente de vos réponse, je suis ravi de faire votre connaissance à tous. 
       
       
       
    • By veroula
      Bonjour à tous, ma demande de parrainage de ma conjointe vient malheureusement d'être refusée. Nous avions risqué la catégorie Partenaires conjugaux et c'est un échec.
       
      Nous allons donc faire une deuxieme demande de parrainage mais dans la catégorie conjoint de fait.
       
      Ma question est la suivante:
      Lors de ma première demande de parrainage, ma conjointe a obtenu un permis de travail ouvert grâce au projet pilote. Ce permis de travail est valide jusqu'au debut de 2021.
      Puisque nous ferons maintenant une deuxième demande de parrainage dans les mois à venir, puis-je demander un second permis de travail afin qu'elle obtienne une autre periode de travail de 2 ans? Ou dois-je attendre la fin de son permis de travail actuel pour demander une prolongation de permis? (Je ne suis pas sur que l'on puisse prolonger le permis de travail dans le cas du projet pilote??!)
      Merci d'avance pour vos réponses! 
    • By mabblehd
      Hey ! Long story short, je viens de France et je vis au Canada depuis août 2018, j'ai un statut d'étudiante depuis le même mois, et valide jusqu'à août 2021. Seulement, après 1 an et demi à étudier dans le même programme, je me suis rendue compte que je n'étais peut-être pas faite pour ça, et je struggle pas mal aussi, et j'aimerais changer de programme d'études (et d'université), je vais quand même finir ma session (parce que j'ai quand même payer une blinde je vais pas abandonner maintenant). Seulement je ne veux pas réappliquer pour la session d'hiver 2020 directement, je voudrais prendre une pause et appliquer pour l'automne 2020. Entre temps, je ne veux pas quitter le Canada.
       
      Je souhaiterais, changer mon statut, de janvier à août 2020, et simplement travailler (donc permis de travail), puis redevenir étudiante (donc permis d'études à nouveau), pour la rentrée de la session d'automne 2020. Les sites canada.ca ou cic.gv.ca ne m'ont pas vraiment aidé, je suis encore plus mélangée après les avoir consulté. J'aimerais donc savoir si certains ont changé de statut au Canada pendant que leur permis (études ou travail) était encore valide, puisque je rappelle que mon permis d'études est valide jusqu'à août 2021. Ou si d'autres pourraient directement me dire vers quel formulaire m'orienter ou quelle demande exacte je dois faire. Sinon simplement me faire part de vos expériences, et quelles démarches vous avez suivies, ou quelles démarches je devrais suivre ? (si je dois forcément retourner en France, ou si c'est possible de rester au Canada, etc). Je compte aussi aller au MIDI à Montréal et au Consulat de France pour avoir plus d'infos sur place.
    • By Samira9880
      Salut 🙏
      J'espère que vous allez bien 🌸
      Alors je suis sur le point de commencer mes démarches pour la demande de Pe 
      🌸ma mère a dans so  compte l argent à son nom
      💎Et C'est elle mon garant 
      💎Elle va laisser la Somme en son nom et me faire une attestation de don non remboursable 
      🌸est ce que je vais avoir un refus si l argent n est pas dans mon compte ?
      📖Sachant que je suis encore étudiante et que je ne travaille pas 
       
      Merci de me répondre 🌸
    • By DaphGoodwater
      Bonjour !

      Mon compagnon et moi allons bientôt commencer une nouvelle vie au Canada et j'ai pas mal de petites questions ! (j'espère que je poste tout ça au bon endroit !)
      Petite présentation de notre situation :
      Mon compagnon (Maxime) a trouvé un emploi à Montréal, il commencerait début septembre et pour l'instant pour quasiment 3 mois (avec dans le principe réembauche derrière si tout se passe bien). Ils lui font son permis de travail (fermé donc je suppose), lui paient le vol et un appartement/hotel pendant deux semaines à l'arrivée. (tip top quoi).
      Pour moi (Daphné) je n'ai pas encore trouvé d'emploi là bas (j'ai commencé à postuler) je me suis inscrite au pvt, en me disant qu'avec énoooormément de chance je serai tirée au sort (je m'y étais déjà inscrite 2 ans d'affilée dès le début sans avoir été tiré au sort, donc je me fais très peu d'espoir pour cette fois). Donc en partant du principe que : -je n'ai pas de travail sur place et - je n'ai pas de pvt, Je compte partir en même temps que lui deux semaines en tant que touriste, puis revenir en France (ne pas laisser mes parents rendre mon appartement actuel seuls et déménager ce qu'il peut rester de meubles) et y rester jusqu'à ce que je trouve un emploi ou tirage au sort du prochain pvt. (En faisant quelques aller-retour de temps en temps).
      Et précision : nous sommes ensemble depuis plus d'un an et demi mais n'avons jamais vécu ensemble. Donc je suppose que tout ce qui est conjoint de fait c'est rapé.
       
      Donc voici enfin mes questions :
       
      01 - A l'arrivée à la douane là bas, est ce que nous devrions passer "ensemble" ? (sachant que nous ne sommes pas conjoint de fait) ou bien mieux vaut passer séparément ? (Je crains surtout que vu que je cherche un emploi ça ne crée plus de problèmes qu'autre choses même si j'aurais un billet de retour en main).
       
      02 - Vu qu'il y a un délai de carence pour l'assurance santé au Canada, il devra souscrire lui même à une assurance. Laquelle lui conseillerai vous ? (Je pensais à GlobePVT de base mais je ne sais pas s'ils couvrent les permis de travail fermé)
       
      03 - Pendant ces deux semaines nous comptons donc trouver un appartement :
                   - Sachant que je serai en visa touriste, vaut-il mieux qu'il loue son appartement "seul" ?
                   - Je suis payée par le chômage jusqu'au mois de Mars est ce que mon attestation Pole Emploi certifiant des versements peut compter pour obtenir un appartement ?
                   - Si j'ai bien compris il n'y a pas de caution à payer là bas pour un appartement ?
                   - Je pensais fournir une preuve de fond de nos comptes français, le contrat de mon compagnon évidemment, éventuellement mon attestation d'aide de Pole Emploi si cela peut valoir quoi que ce soit. Ainsi que les trois dernières quittances de nos loyers en France y a t-il autre chose qui pourrait faciliter les démarches ? (Je me base sur ce que l'on devrait fournir plus ou moins en France). Y a t-il la règle du " gagner 3 fois le montant du loyer" ? Le fait que sont contrat ne dure que 3 mois peut-il poser problème aussi ?
                   - Et pensez vous qu'en deux semaines environ nous puissions trouver un appartement ? Nous pensions à un 3 1/2 et au mieux un 4 1/2 pour environ 1200 - 1500$ ? (Niveau quartier nous ne nous sommes pas encore complètement penché sur la question mais je pensais Côté des Neiges / Westmount / Outremont / Rosemont la "petite ceinture" autour du vieux Montréal en quelque sorte)

      04 - Nous avons (enfin j'ai) un chat, je ne pense pas l'emmener tant que nous n'avons pas une situation stable là bas (aka un appartement et au mieux un boulot pour moi). Il est vacciné tout ce qu'il faut, papiers à jours etc... mais je me posais des questions concernant le voyage en avion. C'est un grand chat (avec un peu de graisse) qui fait 7.5 kilos.
      Il pourrait donc théoriquement voyager avec moi en cabine (j'avais regardé pour Air Canada et Air transat si je ne me trompe pas) mais j'ai vu que la caisse devait être assez petite et que donc pendant mettons une petite dizaine d'heure (en comptant le temps d'attente à l'aéroport) il ne pourrait quasiment pas bouger. Je me demande donc si ce ne serait pas plus confortable pour lui de voyager en soute ? Si vous avez des retours d'expériences là dessus et notamment des différentes compagnies aériennes concernant les animaux je suis preneuse !
       
      05 - Est ce que vous me confirmez que un téléphone acheté sur internet (Amazon) est bel et bien débloqué pour d'autres opérateurs ? (Pour moi oui, mais sait-on jamais). Et je pensais prendre à l'aéroport une carte sim prépayée le temps de souscrire à un abonnement sur place. Y a t-il plusieurs "offres" de carte prépayées ? laquelle serait la meilleure ? Ou bien peut-on directement souscrire à un abonnement sans compte canadien ?
       
      06 - Et maintenant une question pour les adaptateurs/transformateurs. Lorsqu'il est mentionné sur l'alimentation de l'appareil "100-240V 50-60Hz" est ce que l'on a seulement besoin d'un adaptateur ou bien faut-il quand même un transformateur ?

      Désolée pour le gros pavé ! Merci beaucoup !
      Daphné
           
    • By annafinck
      Bonjour ! 
       
      Je suis une étudiante française qui part étudier à Montréal à la rentrée prochaine. Je pars d'abord quelques jours à New York en vacances puis j'aimerai rejoindre le Canada en bus. Malheureusement je ne trouve nul part si la validation de mon permis d'étude peut être faite à un poste de frontière ?
      Si quelqu'un a déjà fait cela ou s'il possède des informations je suis preneuse ! 
      Merci d'avance pour vos réponses
    • By YasT
      Bonjour,
       
      Actuellement dans ma seconde année de bac en psycho j'ai un permis d'études valable jusqu'en 2021. afin d'étoffer mon dossier pr les cycles supérieurs j'aimerais effectuer des stages l'été mais on m'a refuser car mon permis stipule que je ne peux pas travailler dans le domaine de la santé, ni avec les enfants. 
      Cela veut-il dire que je ne peux pas faire de stage (d'été.ou régulier) dans mon domaine ? Dois je demander un autre permis?
       
      Merci d'avance ! :)
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines