Jump to content
Sign in to follow this  
Sailorphoenix

Travail permanent Montréal : si licenciement..

Recommended Posts

Bonjour, 

Voilà je viens vers vous car j'ai participé aux journées Québec et je vais peut être avoir un poste dans l'informatique. En fait je redoute, dans l'hypothèse où je suis vraiment pris, le fait d'être virer au bout de quelques semaines après mon arrivée. C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

 

En vous remerciant pour votre aide ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, crazy_marty a dit :

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

 

Tt a fait dac !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, zakharov a dit :

y a pas de recours dans ce genre de situation, l'employeur reste libre durant les 3 premiers mois dit '' d'essai '' de limoger son employé s' il ne fait pas ses preuves ... faut juste t'assurer que tes droits sont garantis sur papiers et montrer ton aptitude a faire ce qu'on te demande ... bon courage en ts cas et surtout positive y'a pas mieux ! dit quoi que t'es passé par plus pire et que c'est une occase a ne pas rater ;)

 

D'accord, c'est la même chose en France sans la notion de visa en fait. Mais ca serait dommage de passer à côté c'est sur. Puis comme à dit crazy_marty, l'employeur aussi engage des frais donc ca serait une perte pour lui aussi :) du coup je vais positiver après tout c'est une bonne occasion :)

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, zakharov a dit :

jet un coup d'oeil sur cette page sur que ca peut t aider surtout les derniers liens !

http://www.quebecentete.com/fr/permis-et-visas/permis-de-travail/

Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, zakharov a dit :

De rien ! Tiens nous au courant n hesite pas a partager ton experience ! et courage !!

Envoyé de mon GT-I9500 en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Aucun problème ! Je vais avoir un entretien RH donc je poserai la question au pire. Et si jamais je trouve plus de détails, je les posterai ici. Et dans le cas où tout se déroule comme sur des roulettes, je ferai partie de la section "expérience" du site :) Merci encore et n'hésitez pas à m'envoyer des informations si vous en trouvez d'autres je suis preneur ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement c'est assez complet comme article. Le cas d'un changement d'employeur n'y est pas spécifié mais les demarches sont là! C'est cool merci ! 
 

Pour le changement d employeur c est facile: il faut recommencer tout au début EIMT CAQ Nouveau permis... Ca durera autant que la 1ere fois c est à dire autour de deux mois. En attendant le permis précédent vous permet de rester sur place mais pas de travailler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sailorphoenix a dit :

Bonjour, 

Voilà je viens vers vous car j'ai participé aux journées Québec et je vais peut être avoir un poste dans l'informatique. En fait je redoute, dans l'hypothèse où je suis vraiment pris, le fait d'être virer au bout de quelques semaines après mon arrivée. C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

 

En vous remerciant pour votre aide ! 

 

En famille c'est plus problématique mais si tu es seul et si ton profil est recherché tu trouveras toujours du taff.

 

Il y a 17 heures, crazy_marty a dit :

L'employeur engageant des frais pour te faire venir sur un visa de travail, sans parler de la paperasse à remplir pour prouver qu'il ne peut pas trouver quelqu'un sur le marché local, ce n'est pas dans son intérêt de te mettre dehors quelques semaines après ton arrivée. 

 

Ceci dit, c'est toujours le risque sur un visa de travail fermé lié à un employeur en particulier, c'est que si tu es mis dehors, ben tu as plus de visa. Si tu te plais pas, tu peux pas non plus aller travailler ailleurs facilement. 

Frais ou pas frais l'employeur s'en fiche royalement s'il veut se débarrasser de toi, il le fera sans état d'âme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sailorphoenix a dit :

C'est un risque mais du coup, je voudrais savoir s'il existe des recours, des démarches pour avoir un nouveau travail ou éviter ce cas de figure ou simplement si vous avez déjà expérimenté ceci ? 

C'est ta seule responsabilite de prevoir un plan B : garder des sous de cote pour un billet retour, reseauter pour nouer des contacts avec d'autres employeurs potentiels, avoir des economies pour survivre plusieurs mois en attendant un autre EIMT/PTT, maintenir de bons contacts avec ton ancien employeur en France, etc.

 

 

Il y a 18 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Par contre, est ce que quelqu'un a déjà expérimenté le changement de permis de travail pour travailler ailleurs au Canada ? Les délais sont longs ? Et si on est viré combien de temps avant nous avant d'être obligé de retourner en France ? 

Tu peux rester au Canada jusqu'a la date d'expiration indiquee sur ton permis de travail. Mais si tu quittes/perds ta job apres quelques semaines/mois seulement, alors qu'une entreprise a beaucoup investi pour te recruter depuis l'etranger, ca risque d'etre complique pour convaincre un autre employeur canadien potentiel de te faire confiance pour se lancer lui-aussi dans des demarches EIMT/PTT.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, Hei a dit :

En famille c'est plus problématique mais si tu es seul et si ton profil est recherché tu trouveras toujours du taff.

 

Frais ou pas frais l'employeur s'en fiche royalement s'il veut se débarrasser de toi, il le fera sans état d'âme.

 

Ben oui. Tout comme n'importe quel employé devrait aussi s'en ficher royalement et ne pas hésiter à quitter sans état d'âme si il trouve mieux ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, crazy_marty a dit :

 

Ben oui. Tout comme n'importe quel employé devrait aussi s'en ficher royalement et ne pas hésiter à quitter sans état d'âme si il trouve mieux ailleurs.

 

La différence c'est que c'est le salarié qui prend tous les risques dans le cadre d'un PTT et qui se retrouve sur le carreau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Sailorphoenix a dit :

Donc en somme, si je pars, je prends des risques, il faut que je sois sur de mon choix et d'avoir les moyens de revenir avec mes affaires sous le bras :) Autrement, il faut avoir les moyens de rester là bas sans salaire le temps d'avoir un nouveau permis :) 

Quelqu'un a déjà expérimenté ceci ? 

 

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, nico35 a dit :

Bonjour,

 

Étonnant d'avoir autant de doutes... Mais compréhensif étant donné le projet. 

 

Néanmoins, si tu es franc dans ta démarche et clair sur tes expériences, je ne vois pas pourquoi cela se passerait mal ! l'employeur sait qui il recrute et toi tu sais chez qui tu vas travailler. Pas de surprise en vue donc pourquoi s'inquiéter pour un licenciement qui n'a pas lieu d'être ?

Bon courage.

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

Il y a 1 heure, Jefke a dit :

Changer d'emploi est toujours un risque. Que ca soit en France ou ailleurs.
Le plus grand risque que tu prends, c'est d'accepter une job pour de mauvaises raisons. Parce qu'elle est au Canada plutot que dans une banlieu parisienne.

 

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

 

D'accord, oui c'est sur mais ce n'est pas le même tarif de partir à Paris ou de partir à Montréal :)

Mais c'est rassurant de voir des retours d'expériences positives sur le sujet. Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Sailorphoenix a dit :

 

Bonjour, 

J'avoue mais je souhaite avoir toutes les informations et toutes les clés en main pour réussir et même penser au pire si jamais j'échoue au cas où :)

C'est un projet qui demande un investissement financier et personnel, je n'ai pas envie d'échouer et me retrouver sans rien :) Je suis peut être pessimiste. 

 

 

Ca s'appelle aussi être réaliste. Enfin quelqu'un qui réalise AVANT que le Canada n'est pas l'Eldorado et qu'il y a des risques. Il y a toujours un risque que vous vous retrouviez sans rien. Je connais personnellement un couple dans ce cas. Ils ont quand même conservé de quoi se payer le billet d'avion de retour. Quand on parle de "risque à prendre" voilà. Vous y êtes. À vous de décider. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Jefke a dit :

Je cotoye de nombreux PTT. Tout roule sans probleme.
Et je n'ai aucun regret d'etre venu avec un permis temporaire^_^

C'est clair que le risque 0 n'existe pas mais comme tu dis, pour une très grande majorité tout roule très bien.

Perso, je connais plus de personnes qui sont revenues en France (pour X raisons) une fois la RP obtenue que parce qu'ils se sont fait virer pendant leur PTT.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Samira9880
      Salut 🙏
      J'espère que vous allez bien 🌸
      Alors je suis sur le point de commencer mes démarches pour la demande de Pe 
      🌸ma mère a dans so  compte l argent à son nom
      💎Et C'est elle mon garant 
      💎Elle va laisser la Somme en son nom et me faire une attestation de don non remboursable 
      🌸est ce que je vais avoir un refus si l argent n est pas dans mon compte ?
      📖Sachant que je suis encore étudiante et que je ne travaille pas 
       
      Merci de me répondre 🌸
    • By DaphGoodwater
      Bonjour !

      Mon compagnon et moi allons bientôt commencer une nouvelle vie au Canada et j'ai pas mal de petites questions ! (j'espère que je poste tout ça au bon endroit !)
      Petite présentation de notre situation :
      Mon compagnon (Maxime) a trouvé un emploi à Montréal, il commencerait début septembre et pour l'instant pour quasiment 3 mois (avec dans le principe réembauche derrière si tout se passe bien). Ils lui font son permis de travail (fermé donc je suppose), lui paient le vol et un appartement/hotel pendant deux semaines à l'arrivée. (tip top quoi).
      Pour moi (Daphné) je n'ai pas encore trouvé d'emploi là bas (j'ai commencé à postuler) je me suis inscrite au pvt, en me disant qu'avec énoooormément de chance je serai tirée au sort (je m'y étais déjà inscrite 2 ans d'affilée dès le début sans avoir été tiré au sort, donc je me fais très peu d'espoir pour cette fois). Donc en partant du principe que : -je n'ai pas de travail sur place et - je n'ai pas de pvt, Je compte partir en même temps que lui deux semaines en tant que touriste, puis revenir en France (ne pas laisser mes parents rendre mon appartement actuel seuls et déménager ce qu'il peut rester de meubles) et y rester jusqu'à ce que je trouve un emploi ou tirage au sort du prochain pvt. (En faisant quelques aller-retour de temps en temps).
      Et précision : nous sommes ensemble depuis plus d'un an et demi mais n'avons jamais vécu ensemble. Donc je suppose que tout ce qui est conjoint de fait c'est rapé.
       
      Donc voici enfin mes questions :
       
      01 - A l'arrivée à la douane là bas, est ce que nous devrions passer "ensemble" ? (sachant que nous ne sommes pas conjoint de fait) ou bien mieux vaut passer séparément ? (Je crains surtout que vu que je cherche un emploi ça ne crée plus de problèmes qu'autre choses même si j'aurais un billet de retour en main).
       
      02 - Vu qu'il y a un délai de carence pour l'assurance santé au Canada, il devra souscrire lui même à une assurance. Laquelle lui conseillerai vous ? (Je pensais à GlobePVT de base mais je ne sais pas s'ils couvrent les permis de travail fermé)
       
      03 - Pendant ces deux semaines nous comptons donc trouver un appartement :
                   - Sachant que je serai en visa touriste, vaut-il mieux qu'il loue son appartement "seul" ?
                   - Je suis payée par le chômage jusqu'au mois de Mars est ce que mon attestation Pole Emploi certifiant des versements peut compter pour obtenir un appartement ?
                   - Si j'ai bien compris il n'y a pas de caution à payer là bas pour un appartement ?
                   - Je pensais fournir une preuve de fond de nos comptes français, le contrat de mon compagnon évidemment, éventuellement mon attestation d'aide de Pole Emploi si cela peut valoir quoi que ce soit. Ainsi que les trois dernières quittances de nos loyers en France y a t-il autre chose qui pourrait faciliter les démarches ? (Je me base sur ce que l'on devrait fournir plus ou moins en France). Y a t-il la règle du " gagner 3 fois le montant du loyer" ? Le fait que sont contrat ne dure que 3 mois peut-il poser problème aussi ?
                   - Et pensez vous qu'en deux semaines environ nous puissions trouver un appartement ? Nous pensions à un 3 1/2 et au mieux un 4 1/2 pour environ 1200 - 1500$ ? (Niveau quartier nous ne nous sommes pas encore complètement penché sur la question mais je pensais Côté des Neiges / Westmount / Outremont / Rosemont la "petite ceinture" autour du vieux Montréal en quelque sorte)

      04 - Nous avons (enfin j'ai) un chat, je ne pense pas l'emmener tant que nous n'avons pas une situation stable là bas (aka un appartement et au mieux un boulot pour moi). Il est vacciné tout ce qu'il faut, papiers à jours etc... mais je me posais des questions concernant le voyage en avion. C'est un grand chat (avec un peu de graisse) qui fait 7.5 kilos.
      Il pourrait donc théoriquement voyager avec moi en cabine (j'avais regardé pour Air Canada et Air transat si je ne me trompe pas) mais j'ai vu que la caisse devait être assez petite et que donc pendant mettons une petite dizaine d'heure (en comptant le temps d'attente à l'aéroport) il ne pourrait quasiment pas bouger. Je me demande donc si ce ne serait pas plus confortable pour lui de voyager en soute ? Si vous avez des retours d'expériences là dessus et notamment des différentes compagnies aériennes concernant les animaux je suis preneuse !
       
      05 - Est ce que vous me confirmez que un téléphone acheté sur internet (Amazon) est bel et bien débloqué pour d'autres opérateurs ? (Pour moi oui, mais sait-on jamais). Et je pensais prendre à l'aéroport une carte sim prépayée le temps de souscrire à un abonnement sur place. Y a t-il plusieurs "offres" de carte prépayées ? laquelle serait la meilleure ? Ou bien peut-on directement souscrire à un abonnement sans compte canadien ?
       
      06 - Et maintenant une question pour les adaptateurs/transformateurs. Lorsqu'il est mentionné sur l'alimentation de l'appareil "100-240V 50-60Hz" est ce que l'on a seulement besoin d'un adaptateur ou bien faut-il quand même un transformateur ?

      Désolée pour le gros pavé ! Merci beaucoup !
      Daphné
           
    • By annafinck
      Bonjour ! 
       
      Je suis une étudiante française qui part étudier à Montréal à la rentrée prochaine. Je pars d'abord quelques jours à New York en vacances puis j'aimerai rejoindre le Canada en bus. Malheureusement je ne trouve nul part si la validation de mon permis d'étude peut être faite à un poste de frontière ?
      Si quelqu'un a déjà fait cela ou s'il possède des informations je suis preneuse ! 
      Merci d'avance pour vos réponses
    • By YasT
      Bonjour,
       
      Actuellement dans ma seconde année de bac en psycho j'ai un permis d'études valable jusqu'en 2021. afin d'étoffer mon dossier pr les cycles supérieurs j'aimerais effectuer des stages l'été mais on m'a refuser car mon permis stipule que je ne peux pas travailler dans le domaine de la santé, ni avec les enfants. 
      Cela veut-il dire que je ne peux pas faire de stage (d'été.ou régulier) dans mon domaine ? Dois je demander un autre permis?
       
      Merci d'avance ! :)
    • By Chavelita
      Bonjour à tous/toutes,
      Il est indiqué au bas de mon PTT  (Permis Travail Temporaire) que je ne peux travailler ni dans le domaine de la santé ni au contact d'enfants. Ces restrictions valent-elles aussi pour les emplois purement administratifs? Car du coup cela empêche de travailler dans un bureau en mieu hospitalier, dans une fac de médecine, une commission scolaire, etc. Impossible de joindre IRCC au tel ni de trouver la réponse sur leur site...
    • By Hiro465
      Bonjour tout le monde,
       
      J'ai quelques questions concernant les permis de travail fermé et les changements d'employeur.
       
      Je suis actuellement en permis fermé avec mon employeur et mon contrat se fini le 31 décembre. J'ai mon CSQ qui est valide jusqu'en octobre 2020 et j'ai eu une offre d'emploi pour un nouvel employeur. Mes questions sont les suivantes:
       
      Est-ce que je peux faire le tour du poteau la semaine prochaine avec mon CSQ, passeport, offre d'emploi, numéro employeur et la preuve de paiement ? Si l'agent resude de me faire le visa, est-ce trop tard pour faire la demande en ligne et beneficier du statut implicite ? Si je peux faire la demande en ligne et etre en statut implicite, est-ce que je peux travailler pour mon nouvel employeur ?  
      Merci d'avance
    • By Lyranel
      Allo tout le monde !
       
      Je poste ce sujet sur le forum, parce que j'ai cherché en vain un peu partout sans trouver de réponse. Donc voilà, je suis présentement en train de corriger mon essai de second cycle (tous mes cours sont finies depuis plus d'un an).
       
      Toutefois, mon permis d'études et mon CAQ expirent le 31 Août 2018. Mais je ne peux pas les renouveler car j'ai déjà entamé ma procédure de résidence. Je suis dans l'attente de mon CSQ. Je sais que certains me diront que ce n'est pas très fûté de commencer mes démarches d'immigration sans l'obtention préalable de mon diplôme.
       
      Mais ceci était sans compter mon ancien directeur de recherches (mauvais soit-il) qui n'a littéralement pas fait son travail et m'a fait perdre une session complète. J'ai donc dû changer de direction de recherches et refaire les corrections depuis le début.
       
      Ceci contrecarre donc mes projets initiaux et prolonge encore ma durée d'études. Or, mes autorisations expirent dans une semaine. Pourrais-je malgré tout continuer à corriger mon essai et graduer en Septembre 2018 ? La loi sur l'Immigration prévoit-elle des cas exceptionnels comme le mien ? 
       
      Je dispose aussi d'un permis de travail post-diplôme valide jusqu'en 2019. Quelqu'un aurait un début de réponse à me donner ? J'ai appelé à l'Immigration sans succès. J'ai contacté les responsables de mon université et personnes ne m'a donné encore de réponses.
       
      Je compte donc sur une âme charitable experte en Immigration canadienne qui saura me conseiller.
       
      Merci à tous et bonne journée !
    • By Skill92
      Bonjour,
       
      J'ai un peu cherché sur le forum si il y avait des sujets similaires, je suis sûr que oui, mais je ne les ai malheureusement pas trouvé... désolé par avance si la réponse à mon soucis a ainsi déjà été traité quelque part.
       
      Je suis étudiant français en L2 (Informatique) et j'ai été accepté à l'université de Sherbrooke au Québec via un programme d'échange de 1 an afin d'y faire ma L3.
      Je suis censé partir le 6 août, mais je n'ai toujours pas reçu certains documents. Je vais recevoir mon CAQ d'ici quelques jours mais sachant qu'il faut environ 2 semaines pour avoir le permis d'étude il n'est pas possible que je reçoive ce dernier à temps. Ainsi plusieurs options s'offrent à moi :
      - soit je vais devoir annuler mes billets d'avion et attendre de recevoir mon permis d'étude pour en reprendre d'autres... option que je souhaite bien évidemment éviter à tout prix.
      - soit je me demandais si il était possible de quand même tenter le coup et de simplement venir avec mon CAQ et d'expliquer ma situation à la douane ? Mais on m'a dit qu'il y avait des chances que je soit renvoyer chez moi en tentant cela... le fait que j'ai déjà signé un bail de logement pour la durée de ma mobilité ne pourrait-il pas aider ?
      - soit je me demandais si il était possible de venir en tant que touriste (je n'aurais alors qu'à simplement obtenir un AVE) et faire tout le nécessaire pour obtenir mon permis d'études sur place au Canada, ou bien que je demande à ma famille de faire les démarches à ma place en France et qu'ils m'envoient mon permis d'étude par courrier ?
       
      Le temps m'est malheureusement compté... Tous renseignements sur mon problème sont les bienvenue, je vous en remercie d'avance. 
       
      PS: j'ai bien sûr contacté des ambassades et plusieurs autres organismes en affiliation avec l'immigration au Québec et aucun n'a été capable de me donner une réponse satisfaisante.
    • By RachelG1V4X4
      Bonjour à tous. Je suis française et réside actuellement à Québec, je suis venue grâce au permis d'études qu'on m'a attribué avant que j'arrive au Canada. Je ne suis actuellement plus étudiante dans le programme que j'avais choisi à l'origine puisqu'il ne me plait plus. Je souhaite immigrer dans la province de l'Ontario afin d'y entreprendre de nouvelles études et y travailler par la suite et enfin faire ma demande de résidence permanente. Quelqu'un saurait il si comme au Québec après un certain nombre de mois d'etudes on y attribue un visa post diplome? Ou la durée d'études n'importe pas? quelqu'un sait il si ils sont aussi sélectifs en Ontario qu'au Québec en terme d'embauche des étrangers? Je suis véhiculé, pourrais je traverser la frontiere du Quebec vers le Canada anglophone avec mon permis français?
      Pour informations je suis diplomée d'une licence professionnelle dans la gestion d'entreprise et le secteur dans lequel je souhaite travailler serait la bijouterie. 
      J'ai vraiment besoin de ces informations.
      Cordialement. 
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines