Aller au contenu

Jefke

Habitués
  • Compteur de contenus

    971
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Jefke

  • Rang
    Speculoos

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Pays d'origine
    Belgique
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

5486 visualisations du profil
  1. Mon retour en tant que parent : - Beaucoup d'ecoles privees offrants du temps complet ou partiel anglais/bilingue ont des listes d'attente impressionnantes. Et ce, malgre leurs couts. Ces details ne sont pas negligeables dans une reflexion personnelle. - Dans mon entourage, beaucoup de me connaissances quebecoises, apres leur scolarite francophone, ont effectue une annee post-secondaire dans un etablissement anglophone . C'est une solution qui visiblement produit aussi de bons resultats. Bonne reflexion.
  2. Jefke

    Tour du poteau possible a pied ?

    Il me semble que cette procedure ne se traite plus a la frontiere mais uniquement en ligne. Une verification serait necessaire avant d'effectuer un deplacement inutile.
  3. Le bilinguisme: plus important qu'il n'y paraît?

    Vos avis sur ce billet ?

     

  4. Maîtriser le français est essentiel pour réussir son intégration au Québec, mais est-ce suffisant pour assurer la réussite de son immigration? La question est ouverte. Pour ce qui me concerne, avec un statut de travailleur temporaire, je ne veux écarter aucune option. Il est possible que mes enfants fassent leur vie au Québec tout comme il est possible qu’un jour ma compagne me convainque de poursuivre notre aventure en Nouvelle-Zélande, que nous migrions en Amérique du Sud ou simplement que nous nous installions dans une autre province canadienne. Qui sait de quoi notre avenir d'immigrant sera fait ? D’ici là mes enfants continuent leur scolarité dans une école bilingue. Et voici quelques éléments que je partage sur l’avantage d’être bilingue en tant que nouvel arrivant. Autant que je me souvienne, en Belgique, être trilingue est un prérequis de base pour la beaucoup d’emplois de qualité. C’est sans doute pour cela qu’encore aujourd’hui, j’ai du mal à me faire à l’idée que beaucoup de mes voisins québécois maîtrisent si imparfaitement l’anglais. Ici, en Amérique du Nord. Ici, dans la région de Sherbrooke. Nous avons pourtant une présence anglophone relativement importante - à Lennoxville ou North Hatley par exemples - et la frontière US n’est qu’à une trentaine de minutes. Pendant les périodes touristiques, la gêne est palpable. Quand nous vivions à Toronto, ma conjointe a travaillé un temps dans l’aéronautique. Après quelques jours seulement, elle devenait le principal point de contact notamment de tous les fournisseurs québécois. Outre ses habiletés, ce qui a justifié cette promotion rapide : elle était la seule personne parfaitement bilingue dans tout son département. Une qualité différentielle qui s’est avérée gagnante. Dans un économie globale, être unilingue peut vite devenir un handicap. Il y a quelques mois, je discutais avec un informaticien de Chicoutimi. Il m’expliquait qu’après plus de 25 années dans la même compagnie québécoise, certains collègues qui étaient rentrés en même temps que lui sont, depuis, devenus directeurs. Lui a sans doute atteint prématurément l’apogée de sa carrière. Il aurait pu évoluer vers plus de responsabilités : diriger des équipes au Canada ou en Inde, négocier avec des fournisseurs d’autres provinces, etc. Mais à l’évidence sa non-maîtrise de l’anglais ne lui permet pas de nourrir de trop grandes ambitions. Résultat : la compagnie a recours au recrutement international pour chercher à l’étranger des gestionnaires parfaitement bilingues. Le Canada est officiellement un pays bilingue. Mais avec un seuil de 18% d’après les chiffres du dernier recensement. Cela laisse pas mal de place pour les immigrants qui auront pris la peine d’investir du temps et tout l’effort nécessaire pour maîtriser les deux langues nationales. Pour les autres, cela reste dommage de vouloir immigrer au Québec par défaut, parce qu’on ne maîtrise hélas que le français. Au contraire, arriver sur le marché du travail en présentant des compétences que la plupart des Canadiens n’ont malheureusement pas c’est, d'après ma petite expérience personnelle, une excellente carte à jouer pour booster son immigration. Particulièrement lorsqu’on sort de nulle part, avec un diplôme délivré par un établissement inconnu, des références professionnelles suspectes et des recommandations douteuses. Voilà sans doute pourquoi aussi, même lors des Journées Québec, la plupart des recruteurs prennent quelques instants pour sonder le bilinguisme des candidats à l’immigration. Alors, le bilinguisme: un avantage plus important qu'il n'y paraît?
  5. Jefke

    Permis de travail ouvert (question délai)

    Bonjour. Etant donne que les deux permis sont lies, ce serait recommande d'etre tous les deux presents lors de leur reception a la frontiere. Les agents de l'immigration sont parfois tres pointilleux. Et pratiquement, votre compagne devrait apprecier que vous l'aidiez a s'installer. Apres quoi, pendant toute la duree de validite de votre permis ouvert, vous etes libre de voyager, retourner en France, travailler au Canada pour n'importe quel employeur qui veut de vous, etc.
  6. Jefke

    Permis de travail temporaire

    Specialement s'il n'y a aucune exigence contractuelle pour la date (ex: "au plus tard le xxx", "dans les 2 mois qui suivent l'obtention de l'EIMT"), tout se discute et se valide avec l'employeur. Ne pas oublier que l'employeur recrute a l'etranger pour combler une penurie aigue qui fragilise ses affaires. Essayer de le faire attendre 12 mois, ca peut etre dangereux. Peut-etre qu'il trouvera d'ici la une autre solution. Une autre personne? Peut-etre qu'il aura structurer sa business. Peut-etre que ton gestionnaire de dans 12 mois n'aura absolument aucune idee du pourquoi tu arrives... Dans un pays ou les delais pour changer de job se situent entre quelques heures et 2 semaines, faire attendre un employeur 6 mois ou 12 mois ne fait souvent pas de bon sens. De toute facon, la duree maximale de ton PTT (renouvelable) est de 2 ans. Si ca se trouve ca sera beaucoup moins : 9mois, 12mois, 18mois... Et 3 mois avant expiration il faut deja penser a son extension. Si d'ici la ton employeur n'a pas eu suffisament de temps pour se convaincre de ta valeur ajoutee, peu de chances qu'il investisse encore des sous, de l'efforts et du temps pour toi...
  7. Jefke

    Permis de travail temporaire

    Bonjour, Avez-vous discute d'une date de prise de poste avec l'employeur ? A ce stade, c'est sans doute la contrainte la plus importante. Cuisinier me semble etre un metier de categorie B. Donc, ok pour un permis ouvert pour conjoint. Plusieur possibilites : - faire la demande des PTT + PTO directement a l'aeroport (Montreal...) - faire une demande en ligne (delais ~3 semaines) et juste retirer les permis a l'aeroport Pour les enfants, rien ne presse. Vous avez presqu'1 an d'avance. Allez-y un pas a la fois. D'abord vos permis et mettre de l'ordre dans vos affaires.
  8. Jefke

    Besoin de vos avis sur mon pvt

    Meme si c'est un metier en penurie, caissier n'est pas un metier susceptible de mener a un permis temporaire (Categorie D) Il faudrait sans doute negocier un poste de gestionnaire (superviseur / directeur / ... ) pour etre dans une categorie pertinente pour une immigration. Apres 1 an et 1 jour dans cette fonction, une demande de PEQ/CSQ pourrait etre faite. Reponse en principe dans les 30 jours suivants et en route pour la Residence Permanente. http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/cnp.asp#trouvez
  9. 1464501-selon-site-slice-sherbrooke-cout

     

    http://www.lapresse.ca/ Sherbrooke aurait le coût de vie le moins élevé parmi les villes de plus de 100 000 habitants au Canada selon un palmarès publié par le site Slice. Selon ces indicateurs, Sherbrooke aurait un coût de vie 15,6 % moins cher que le reste du pays.

     

    Source : http://www.lapresse.ca/la-tribune/actualites/201709/04/01-5130222-sherbrooke-la-moins-chere-au-canada.php 

  10. Jefke

    Proposition visa de travail

    Une plainte et la proposition salariale est augmentee de plus de... 40% Pour les augmentations, bonus et autres primes/promotions, il faudra chialer de meme avec cet employeur?
  11. Jefke

    Proposition visa de travail

    Avec un PTT, tenir 1 an et 1 jour est deja tres ambitieux. Il arrive periodiquement que de grandes banques (BNC, Desjardins, TD...) aient des restructurations et mettent a pied pas mal de monde du jour au lendemenain. Ca peut arriver a N'importe qui. Avec un seul revenu pour 5, vous devriez - a mon humble avis - jouer la securite : venir avec un bon matelas, et reduire au maximum vos depenses au moins la premiere annee, jusqu'au PEQ/CSQ. Toutes les economies sont bonnes a prendre les premiers mois d'un PTT. Après, etant moins dependant de l'humeur d'un seul employeur, vous pourrez davantage profiter du Quebec. 1.600$/mois. A ce prix-la, simplement enn regardant duproprio, ca vaut la peine de se demander si ce n'est pas plus interessant et/ou moins cher d'etre proprietaire.
  12. Jefke

    Proposition visa de travail

    4 semaines de vacances et 85.000$, par rapport aux Quebecois moyens, c'est plus que correct. Par rapport a ton expertise et a ton train de vie (exemple : vivre avec des produits/habitudes etranger(e)s, voyages, etc.), a vous de voir. Personnellement, je trouve qu'une location initiale a 1.600$, ca ne fait pas de sens. Avec mon PTT, j'ai commence avec un 5 1/2 pour bcp moins cher que ca. Le temps de trouver mes reperes. Si ta conjointe travaille, vous etes confortables.
  13. Jefke

    Leur arrivée au Québec se transforme en cauchemar

    L'epicerie va reouvrir... http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1051649/une-deuxieme-vie-pour-le-delices-des-nations-de-sherbrooke
  14. Jefke

    Devenir travailleur autonome pendant processus RP

    Si ta conjointe beneficie du permis ouvert (sans aucune mention d'employeur), elle peut se mettre a son compte.
  15. Jefke

    Devenir travailleur autonome pendant processus RP

    Attendre la RP et avoir sa RP sont 2 choses bien distinctes. Tu as besoin d'un employeur pour travailler.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles