Jump to content
Sign in to follow this  
oliver44

10 ans plus tard, nous avons décidé de rentrer en France

Recommended Posts

il y a 14 minutes, kuroczyd a dit :

Tout comme le fait que les maisons sont construites de manière de plus en plus 'cheap' en France.

J ai plusieurs connaissances dans la construction en France. Pour ne parler que de ca, là où il y a plusieurs années on posait des charpentes en poutres et poutrelles, aujourd'hui c est des planches agrafées. Il parait qu il s agit de la 'charpente américaine'. Comme quoi le débat sur la qualité de la construction en France supérieure à ici c est bien du pipeau.

 

Oui et non, pour le prix de cheap on a du cheap, les gens veulent toujours moins cher mais avec plus de qualité... c'est juste pas possible. Donc un entrepreneur, pour pouvoir aligner ses prix avec la concurrence, doit parfois faire des choix. Juste un exemple, les châssis de fenêtre... ils viennent tous des pays de l'est et c'est de la mer** , mais si vous proposez des bons châssis dans votre devis avec un surcoût de 10.000 euros bah ça passera pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, kuroczyd a dit : Tout comme le fait que les maisons sont construites de manière de plus en plus 'cheap' en France.

J ai plusieurs connaissances dans la construction en France. Pour ne parler que de ca, là où il y a plusieurs années on posait des charpentes en poutres et poutrelles, aujourd'hui c est des planches agrafées. Il parait qu il s agit de la 'charpente américaine'. Comme quoi le débat sur la qualité de la construction en France supérieure à ici c est bien du pipeau.

 

Oui et non, pour le prix de cheap on a du cheap, les gens veulent toujours moins cher mais avec plus de qualité... c'est juste pas possible. Donc un entrepreneur, pour pouvoir aligner ses prix avec la concurrence, doit parfois faire des choix. Juste un exemple, les châssis de fenêtre... ils viennent tous des pays de l'est et c'est de la mer** , mais si vous proposez des bons châssis dans votre devis avec un surcoût de 10.000 euros bah ça passera pas.

Oui c est 'historique' : quand les marchés n étaient pas aussi ouverts, l accès au cheap venant de centaines ou milliers de km n était pas si facile et on prenait ce que l on avait en local.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, seba666 a dit :

Les maisons en France et en Belgique sont très rarement en bois... l'ossature bois est un peu à la mode ces derniers temps mais ça reste une minorité qui utilise ce procédé car plus coûteux.

Ici les maisons individuelles sont ''en dur" avec une ossature en blocs béton (parpaings), des planchers en béton (hourdis) et les cloisons intérieures en blocs béton également... le bois est seulement utilisé pour la toiture ou en parement.

Pour ce genre de construction il faut beaucoup d'eau... donc pas l'idéal dans un climat froid comme le Québec, ou alors vous vous contenterez de travailler 6 mois par an et avec des matériaux plus chers que le bois!

 

 

 

Les premiers colons arrivés d'Europe ont reproduit leur méthode de construction en maçonnerie, ce sont les vieilles maisons en pierre du Régime français dont quelques unes sont encore existantes de nos jours. Très vite, le bois s'est imposé pour la charpente pour plusieurs raisons, disponibilité de la ressource, facilité d'exécution, meilleure résistance au froid (à l'époque...), meilleures résistance au cycle du gel et du dégel (à l'époque), coût moindre, etc... De fil en aiguille, l'utilisation du bois est devenu la norme pour les constructions résidentielles et de faible hauteur. L'utilisation de la pierre s'est poursuivie essentiellement  pour les bâtiments publics ou institutionnels de grande envergure et à plusieurs étages. Le béton et les charpente d'acier sont arrivés bien plus tard en remplacement des structures en pierre mais toujours que pour les constructions d'envergure (gratte-ciel, maison de rapport, couvent et monastère, magasin à rayon, etc...). Bref, la construction à ossature en bois n'a jamais cessée d'être et est devenue la norme généralisée pour la construction résidentielle. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, kuroczyd a dit :

Oui c est 'historique' : quand les marchés n étaient pas aussi ouverts, l accès au cheap venant de centaines ou milliers de km n était pas si facile et on prenait ce que l on avait en local.

 

Tout n'est pas forcément bon ici aussi, mais c'est la concurrence et la course aux prix qui font que certains préfèrent rogner sur le budget "qualité" ... après ,d'un point de vue structurel, il n'y aura pas vraiment de différences mais c'est comme comparer une voiture à 5.000 $ et une autre à 50.000.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 1 heure, kuroczyd a dit :

Je ne m obstine pas sur les détails de la resistance du cheap (je te le laisse) mais juste sur le fait de faire croire que parce-que c est en tout béton historiquement en France c est forcément meilleur par rapport à l Amérique ou c est tout bois.

Tu es bien placé pour savoir que le type de construction que l on a dans un pays correspond plus à l histoire de la construction du dit-pays.

C est aussi risible que de s ostiner de la cohérence d avoir en France sur les maisons anciennes des ardoises dans certaines régions et des tuiles dans d autres... Simplement à l époque , on n'y trouvait que ça et qu on construisait avec ça...

 

N'oublions pas les toits en sagne (sorte de roseau) en Camargue !! ;)

 

index.jpg.fa3fc42afa060483e51fc06e894705

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2/10/2015 at 20:36, oliver44 a dit :

Notre histoire:

Couple avec 2 jeunes enfants née en France qui voulaient tenter l'aventure aux Canada. Démarche longue etc... et enfin sept 2005 Montréal......................................10 plus tard (noter que les pointiller veulent en dire long…galère, emploi, logement et faire sa place) nous avons décidés de rentrer en France et allons commencer les démarches pour rentrer l'été prochain.

Nous allons donc comme je disais commencer les démarches pour rentrer, j'en profites pour passer une annonce qui peut valoir de l'or pour la personne ou le couple concernés..Nous avons comme beaucoup d'immigrant chercher un logement et habiter sur le plateau ...puis re-déménager... etc. jusqu'à ce que nous ayons trouvé l'endroit impeccable pour nos besoins, (non ce n'est pas la rive sud avec maison et jardin avec piscine, et attention à cela si vous chercher à l'extérieur de l'ile, pensez aux pont et au trafic , c'est une vie tout à fait différente de vivre en dehors de l'île).

 

J'ai réduit le texte, sinon, on va se retrouver avec 3000 pages sur le sujet ;)

 

J'ai fait la même chose que vous en septembre 2014. Je venais de fêter mes 10 ans au Canada, quand, avec la mort dans l’âme, je suis parti.

J'ai laissé derrière moi une ex, qui comptait encore beaucoup pour moi, ses deux enfants, avec lesquels j'avais tissé des liens (6 ans de vie "commune"), quelques amis, Québécois, mais aussi français.

Je n'avais plus de travail depuis trop longtemps, j'étais séparé de mon ex depuis 8 mois, et n'ayant plus de chômage, il fallait prendre des décisions. Bref!

Je suis reparti vers ma chère France, que parfois j'idéalisais. Mais je savais aussi que je pouvais me refaire. J'en ai discuté sur le forum, ici, dans ces pages, avec racinette et soulman. 

 

Je suis arrivé en septembre la-bas. Quel changement! Au départ, la peine et la tristesse. Je pense n'avoir jamais pleuré autant. Puis, quelque temps ont passé. J'ai doucement avancé, seul, sans l'aide de mes frères et de mes parents. Pour eux, qui n'ont jamais connu ça, j'en fessais peut-être un peu trop. 

 

J'ai essayé de rester la tête au-dessus de l'eau, englué dans la paperasse administrative. Le RSA, la CMU, les allez et venues dans les organismes d'État, mais surtout le pessimisme français, la chose la plus terrible des retourneux!

 

Ça n'a rien changé! Je le pensais à un moment, et je me disais, Stu! tu vas pouvoir voir ta famille régulièrement, tes frères. Allez faire de l'airsoft régulièrement avec tes anciens potes, et pouvoir te rouler dans l'herbe sans avoir peur de chopper l'herbe à puce, de te promener, et de sentir une odeur différente...Je me suis trompé. Je n'ai pas vu mes frères plus que ça (10 fois en 6 mois) alors qu’ils n'étaient qu'a 10 kilomètres max de chez moi. Mes potes, nous nous sommes vu qu'une fois. Pas de temps, puisqu'en famille et au boulot.

 

Mais le plus terrible dans tout ça, c'est qu'elle a bien changé notre France en 10 ans. Je n'y ai pas retrouvé mes marques. Trop de négativisme. Alors, je suis revenu, et j'y suis mieux, sans boulot de nouveau, mais mieux.

 

Pensez-y. La France est dans mon cœur, et je suis fier d'être français. Nos amis, notre familles, on peut en profiter vraiment, quand nous sommes en vacance avec eux et qu'ils sont aux petits oignons pour vous, pas en y vivant, même proche. C'est mon point de vue.

 

Good luck!

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Stuche

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Stuche a dit :

 

J'ai réduit le texte, sinon, on va se retrouver avec 3000 pages sur le sujet ;)

 

J'ai fait la même chose que vous en septembre 2014. Je venais de fêter mes 10 ans au Canada, quand, avec la mort dans l’âme, je suis parti.

J'ai laissé derrière moi une ex, qui comptait encore beaucoup pour moi, ses deux enfants, avec lesquels j'avais tissé des liens (6 ans de vie "commune"), quelques amis, Québécois, mais aussi français.

Je n'avais plus de travail depuis trop longtemps, j'étais séparé de mon ex depuis 8 mois, et n'ayant plus de chômage, il fallait prendre des décisions. Bref!

Je suis reparti vers ma chère France, que parfois j'idéalisais. Mais je savais aussi que je pouvais me refaire. J'en ai discuté sur le forum, ici, dans ces pages, avec racinette et soulman. 

 

Je suis arrivé en septembre la-bas. Quel changement! Au départ, la peine et la tristesse. Je pense n'avoir jamais pleuré autant. Puis, quelque temps ont passé. J'ai doucement avancé, seul, sans l'aide de mes frères et de mes parents. Pour eux, qui n'ont jamais connu ça, j'en fessais peut-être un peu trop. 

 

J'ai essayé de rester la tête au-dessus de l'eau, englué dans la paperasse administrative. Le RSA, la CMU, les allez et venues dans les organismes d'État, mais surtout le pessimisme français, la chose la plus terrible des retourneux!

 

Ça n'a rien changé! Je le pensais à un moment, et je me disais, Stu! tu vas pouvoir voir ta famille régulièrement, tes frères. Allez faire de l'airsoft régulièrement avec tes anciens potes, et pouvoir te rouler dans l'herbe sans avoir peur de chopper l'herbe à puce, de te promener, et de sentir une odeur différente...Je me suis trompé. Je n'ai pas vu mes frères plus que ça (10 fois en 6 mois) alors qu’ils n'étaient qu'a 10 kilomètres max de chez moi. Mes potes, nous nous sommes vu qu'une fois. Pas de temps, puisqu'en famille et au boulot.

 

Mais le plus terrible dans tout ça, c'est qu'elle a bien changé notre France en 10 ans. Je n'y ai pas retrouvé mes marques. Trop de négativisme. Alors, je suis revenu, et j'y suis mieux, sans boulot de nouveau, mais mieux.

 

Pensez-y. La France est dans mon cœur, et je suis fier d'être français. Nos amis, notre familles, on peut en profiter vraiment, quand nous sommes en vacance avec eux et qu'ils sont aux petits oignons pour vous, pas en y vivant, même proche. C'est mon point de vue.

 

Good luck!

 

 

 

 

 

 

 

wow, toute qu'une aventure :) il n'y a rien du tout comme travail dans ton domaine ici? ou bien peut être pas la bonne ville?

tu penses aller faire des études dans autre chose?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Automne a dit :

wow, toute qu'une aventure :) il n'y a rien du tout comme travail dans ton domaine ici? ou bien peut être pas la bonne ville?

tu penses aller faire des études dans autre chose?

 

Je suis revenu en janvier 2015 de Paris à Montréal. J'ai cherché pendant 5 mois pour trouver un 6 mois de juin à novembre dans mon domaine, mais depuis, rien de concret, même temporaire, alors, je dois laisser mon appartement (pas assez d'heures pour le chômage, il me manque 26...heures...)

 

Et donc, pas envie de retourner chez maman, en France. Mon ex m'a proposé de m'heberger! en attendant de trouver autre chose, mais à Gatineau :(

 

C'est clair, c'est l'aventure, mais je m'y fais...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Stuche a dit :

 

Je suis revenu en janvier 2015 de Paris à Montréal. J'ai cherché pendant 5 mois pour trouver un 6 mois de juin à novembre dans mon domaine, mais depuis, rien de concret, même temporaire, alors, je dois laisser mon appartement (pas assez d'heures pour le chômage, il me manque 26...heures...)

 

Et donc, pas envie de retourner chez maman, en France. Mon ex m'a proposé de m'heberger! en attendant de trouver autre chose, mais à Gatineau :(

 

C'est clair, c'est l'aventure, mais je m'y fais...

 

 

 

Et pourquoi ne pas avoir choisi un autre pays ou un autre état/province ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Stuche a dit :

 

Je suis revenu en janvier 2015 de Paris à Montréal. J'ai cherché pendant 5 mois pour trouver un 6 mois de juin à novembre dans mon domaine, mais depuis, rien de concret, même temporaire, alors, je dois laisser mon appartement (pas assez d'heures pour le chômage, il me manque 26...heures...)

 

Et donc, pas envie de retourner chez maman, en France. Mon ex m'a proposé de m'heberger! en attendant de trouver autre chose, mais à Gatineau :(

 

C'est clair, c'est l'aventure, mais je m'y fais...

 

 

 

Si tu es bilingue pourquoi ne pas tenter de rentrer au Federal ?  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Lefrancais a dit :

 

Et pourquoi ne pas avoir choisi un autre pays ou un autre état/province ?

 

Je voulais refaire l'essai à Montréal. Avoir la proximité de ce qui m'importe. Le travail, mon ex, des amis Québécois et Français, profiter de la vie Montréalaise...etc...

 

Je me débrouille bien en anglais, mais pas suffisamment pour d'autres provinces ou pays.

 

Il y a 11 heures, Hei a dit :

 

Si tu es bilingue pourquoi ne pas tenter de rentrer au Fédéral ?  

 

Le fédéral, "j'y travailles" depuis des années. Ce n'est pas évidant. Pour plus de chance, c'est clair que Ottawa/Gatineau, c'est la place. J'ai ma cote de sécurité secrète, je postule régulièrement, mais pour le moment, ça ne perce pas, mais c'est mon objectif. J'aimerais tant!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les concours sont si durs que ça au Federal ? Sinon le gouvernement du Québec embauche des informaticiens tu devrais peut être tenter ta chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps ils sont tellement désespérés qu'il aurait toutes ses chances. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎2016‎-‎02‎-‎16 at 08:45, Mark-Beaubien a dit :

Un gars blanc chrétien et francophone au gouvernement du Québec ? Il part avec deux prises...

 C'est très déplacé comme commentaire ! surtout quand on prend en compte que l'entrée se fait sur concours ...#lespréjugés

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement non ce n'est pas la vérité !

1- tu ne peux pas travailler au gouvernement sans avoir passer de concours

2- tu n'as pas à décrire tes origines ni ta religion A AUCUN MOMENT.

3- une fois en poste à des fins statistiques, tu pourras identifier tes origines pour qu'on puisse établir à quel point la masse des employés représente la société canadienne.

 

Une fois de plus ton commentaire était déplacé et mal informé !

Qu'il soit dure de rentrer au gouvernement je le concède ....mais de là à le justifier par de la segregation , faut pas pousser quand meme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je constate, que ce soit par le biais de gens y travaillant ou par les noms qui signent les lettres provenant du gouvernement, que le l'homme - blanc - francophone - chrétien - hétérosexuel - non-déficient - etc. est devenu rare. 

 

Ou alors c'est une pure coïncidence, y compris dans une ville comme Québec où l'immigrant est rare.

 

Que veux-tu, je hais la discrimination.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien pour revenir sur le sujet des embauches au fédéral, j'ai été sélectionne pour deux ministères.

La défense et la commission nucléaire.

 

Et je pense que ce n'est pas fini. Juste bien remplir la demande, et ça peut fonctionner.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dérive du sujet d'origine ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines