Jump to content
Sign in to follow this  
oliver44

10 ans plus tard, nous avons décidé de rentrer en France

Recommended Posts

Ah ça c'est comme quand on s'etait fait cambrioler... (ben oui le monde est respectueux mais il y a des vols quand même et étrangement le marché de l'alarme est enorme... un peu contradictoire!) ma femme appelle la police vers 12h15 on lui demande si le voleur est encore là, elle répond qu'elle ne sait pas. Le répartiteur lui dit alors de se réfugier chez un voisin car la police arrive au cas où le voleur est encore sur les lieux! Résultat des courses j'ai eut le temps de rentrer du centre ville, faire le ménage, réparer la porte et chercher les enfants à la garderie avant que la police arrive vers... 17h! Ben oui cherrybee la police arrive immédiatement ! Vraiment n'importe quoi!

C'est ça. Vous êtes vraiment des malchanceux, les deux qui détestez le Québec. Moi, les deux fois où mon alarme a déclenché parce que la centrale n'arrivait pas à nous joindre, les policiers ont débarqué.

Je dois être une bénie du Dieu de la Police :innocent::biggrin2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deuzio, faudrait voir à ne pas confondre altruisme et solidarité. La sécurité sociale, ce n'est pas Emmaüs.

C'est un système où chacun participe par l'intermédiaire de son salaire au bien et aux soins de tous les salariés (qui ne sont nullement responsables du chômage de masse créé par des actionnaires aux dividendes en constante augmentation).

Faux

C'était un système qui fonctionnait sur des mécanismes de transfert du type contribution / rétribution....

Autrefois...

Maintenant, ce qu'on entend, c'est "j'ai cotisé, je dois récupérer" et " j'y ai droit" (combien de fois l'ai-je entendue celle-là!)

Et il fonctionne comment aujourd'hui ??

Non, parce que là, si j'ai raté un épisode, j'aimerais bien qu'on me mette au courant ...

Aux dernières nouvelles, l'ensemble des cotisations et contributions prélevées sur les salaires sont immédiatement redistribuées sous formes de prestations maladie, retraite, famille et accidents du travail.

Et le "j'y ai droit" est légitime puisqu'il s'agit de notre argent.

Bon alors je vais expliquer puisque cela a l'air un peu trop difficile à comprendre.

Maintenant, lorsqu'on a cotisé 20 000 euros, on veut récupérer ses 20 000 euros. Peu importe que le voisin ait un cancer qui en coûtera 70 000 et nous une bronchite à 50 euros (radio + traitement).

On utilise pour cela tous les stratagèmes, y compris vouloir faire passer sur sa carte vitale quand on est un homme de 50 ans avec une exonération pour maladie longue durée le test de grossesse sanguin d'une de ses conjointes.

Ca va comme ça les exemples ou je continue ?

Je ne vois pas le rapport avec le système de fonctionnement de la sécurité sociale.

Vous voulez parler des fraudes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il y a un rapport. Le français abuse du système et après il est étonné qu'il y a des déficits.

C' est le principe très répandu chez nous de " tout pour ma gueule et que les autres crèvent" .

Un exemple : il est très facile de consulter un médecin et de se prétendre en dépression nerveuse.

Pendant plusieurs mois, vous pouvez toucher l' intégralité de votre salaire en restant chez vous ( je rappelle que je travaille à l' hôpital donc fonctionnaire; pour le privé je ne sais pas comment ça marche).

Ces personnes étaient aussi dépressive que moi et elles m' avaient à l' époque avoué qu' elles avaient l' intention d' abuser du système. Et la " délation " ne servirai à rien car c' est dans les mœurs ( même mes supérieurs le savaient et rien n' était fait ).

J' en ai même connu qui pousser le vice a travailler en intérim pendant leurs congés maladies.

Je vous laisse imaginer le coût pour la sécu, mais c' est normal; à près tout ils cotisent, ils y ont droit.

De l' escroquerie légale en somme.

Un autre exemple de la mentalité générale dans cette région.

Mon ex-femme travaillait à l' hôpital de Brignoles; une des infirmières avait quitté pour travailler en libéral. Un soir; elle vient rendre visite à ses anciennes copines dans son ancien service. Avec des sacs vides sous le bras. Personne ne se méfie, tout le monde est content de la voir.

L' équipe part faire son tour de nuit pour coucher les patients.L' équipe pense que l' ancienne collègue est parti.

Lorsque l' équipe de nuit revient en salle de soin le stock de bétadine, de pansements , de bandages, de compresses, de seringues est vide! plus rein!

Alors certes, ça ne concerne pas directement la sécu mais plutôt le budget de l' hôpital et certes certains diront que ça ne représente pas une grande somme.

Mais tout ces abus mis bout à bout finissent par représenter beaucoup et je suis désolé mais je trouve bizarre que l' on puisse considérer cela comme normal ( je cotise; c' est un hôpital public, donc.......)

Edited by bleu-sang

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cherrybee c'est où que je dis détester le Québec? Dire que la police ne vient pas immédiatement c'est détester le Québec? Un bon nombre de personnes qui vivent doivent alors détestez le Québec selon tes critères! Mais bon continue de transformer mes propos en répondant n'importe quoi si cela te fait plaisir et te conforte dans ta vision uniquement négative de la méchante France versus le parfait quebec! Bleu sang... tu crois pas qu'ici personne n'abuse du système!!! J'etais déjà en accident de travail et le médecin me demande ouvertement après que ma fracture soit guérie combien de mois je veux encore! Tu penses que les vols dans les hôpitaux n'existent pas? Que les dépressions imaginaires sont une invention française? Que les fraudes aux assurances salaire ou au chômage c'est inconnu... faut arrêter de rever.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais en France c est teeeeeeeellleeeeent plus facile d avoir un arrêt de travail de complaisance qu'ici. On la voit au fait qu il existe des brigades entières d inspecteurs qui ne font que traquer cela. Fraude à la sécu, faude aux allocs... Je ne parle même pas de l absentéisme du travail. Dans certaines organisations c est carrément un sport: les gens s en foutent car il suffit d être syndiqué pour être intouchable et au moindre rhume de rester à la maison en étant payé.

Ces derniers temps, il y a eu ces histoires d infirmiers et infirmières libérales qui ont facturé pour des centaines de milliers (il y en a une qui est arrivée à 2 millions en 5 ans) de prestations factices.

Bien sur qu en France c est plus facile de gruger les système public puisque c est publique ... et donc à tout le monde et avoir la conscience tranquile: le maître mot c est "tout le monde le fait, pourquoi pas moi"

Bien sur que la fraude existe bien ici mais l intérêt commun a (encore) une certaine valeur qui a malheursesement déjà disparu la bas.

Non mais sacrilège juetben, ce ne serait pas bisounoursland où tout est amazing, le Canada, on nous aurait menti ? L'autre caricature ambulante, c'est vrai que c'est quelque chose.

Je vais te raconter une petite chose. Je travaille dans un CHSLD où nous avons 3 alcooliques, qui s'alcoolisent quotidiennement et créent du trouble (ils mendient à l'extérieur vu qu'on ne leur remet pas d'argent). Agressivité, coups donnés dans les murs, insultes, vols même. Crois-tu que la police magique, qui est déjà venue (mais nous demande de bien vouloir ne plus les appeler) ou même les transferts à l'urgence (et retours aussi rapides) y ont changé quelque chose ? Que dalle....

Mais si, tout est magique ici, aucun problème, que des solutions. Normal, on est au pays de cocagne !

C'est vrai qu'il vaut mieux rire que pleurer, en en lisant certaines...

D après ton profil tu est commercial dans un chsld?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kuroczyd, il existe encore un tout petit peu en France, l'intérêt commun. Il y a encore des gens intègres et citoyens. Oui on n'est pas beaucoup, mais on résiste ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kuroczyd, il existe encore un tout petit peu en France, l'intérêt commun. Il y a encore des gens intègres et citoyens. Oui on n'est pas beaucoup, mais on résiste ;)

J ose l espérer :)

Mais l esprit "c est publique donc j ai droit d en abuser" est malheureusement fortement ancré :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

Désolée je rejoins le sujet un peu tard, je voulais juste vous apporter mon témoignage sur le système de santé en FRANCE. Ma fille qui va bientôt avoir 7 ans, revient de loin ! Quand elle avait 6 mois, elle est tombée gravement malade, donc comme tout parent responsable, on fonce aux urgences pédiatriques, on nous sort : "c'est rien, ça va passer, rentrez chez vous". 2ème jour, ça s’aggrave, on va dans un autre hôpital, et finalement on repart avec 2 médocs et un "ça va passer". 3ème jour, elle respire mais n'a plus la force de se réveiller, on fonce aux urgences, elle passe en soins intensifs, perfusion, etc... Puis elle restera 2 semaines à l’hôpital en pédiatrie, le temps que son état se stabilise et qu'ils trouvent enfin ce qu'elle a (batterie de tests dans tous les sens sur ma petite crevette de 6 mois, c'était dur à supporter, et je ne compte pas les 2 semaines de nuits blanches, car l’hôpital est très bruyant la nuit, impossible de dormir...). Résultat, une semaine après, ils finissent par trouver qu'elle a choppé un virus grave qui ne touche que les enfants, qui est mortel s'il n'est pas pris à temps. Voilà, le système de santé en France, on ne s'inquiète de l'état d'un bébé que quand il est mourant ! La veille de son admission en soins intensifs, le médecin m'expliquait, sic, que tant qu'elle avait la force de pleurer, c'est que ça ne devait pas être bien grave !!!

Donc je ne sais pas comment est le système au Québec, je n'ai pas l'occasion d'être malade quand j'y étais, mais franchement, il ne faut pas croire que les problèmes dans les hôpitaux n'arrivent qu'au Québec et qu'en France c'est formidable... Et je ne reviendrai pas sur les déremboursements qui s'aggravent en France, je crois que ça a été dit dans d'autres messages plus haut...

Bon, pour la partie éducation, j'avoue j'ai un demi-sourire quand on m'explique que le système éducatif français est bien mieux qu'ailleurs... Les enfants qui grandissent en France, sont, pour les 3/4 d'entre eux, illettrés à leur entrée en 6ème. Les classes sont surchargées (35 élèves par classe en petite section de maternelle !!!), et je ne parle même pas de l'insécurité (entre élèves : moqueries, racket, agressions verbales et physiques, suicides, et envers les enseignants : plus aucun respect... et ça commence dès le primaire...).

J'ai la chance d'être privilégiée, car j'ai les moyens de mettre ma fille à l'école privée depuis la maternelle, donc je le fais, et pour le moment j'en suis très satisfaite... Au Québec je la mettrai aussi certainement au privé, mais pas tout à fait pour les mêmes raisons (plus pour le niveau académique que pour échapper à la violence...)

Pour le reste, cf. l'un des 1ers messages de Kuroczyd au début du sujet, nous aussi on est en couple autour de la quarantaine, ras-le-bol généralisé de ce qui se passe en France, 20 ans que je pratique la région Parisienne, c'est de pire en pire, je n'en peux plus, stress quotidien tant côté boulot que côté organisation familiale, insécurité grandissante également (15 ans qu'on vit quotidiennement avec des militaires armés qui patrouillent dans les gares, pas forcément rassurant...)

On veut retrouver un équilibre familial, un environnement plus serein, et quand je vois le Canada, pays avec la meilleure qualité de vie en 2015, est-ce que les Canadiens ont soudoyé les instituts qui publient ces statistiques ?? Sincèrement, je ne pense pas... Il y a forcément un fond de vérité, même si tout n'est pas rose... Et mes amis Français établis au Québec depuis plusieurs années, ne veulent rentrer en France pour rien au monde, il doit bien y avoir une raison :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une chose m avait fait halluciner il y a quelques années : un producteur de champignons de Paris exploitait une grotte naturelle, des jeunes ont décidé d y faire un rave. La personne a appelé la police pour les déloger. La police a conseillé au gars de laisser finir ces "jeunes qui s amusaient" et de faire appel à l assurance pour payer les dégâts de l exploitation! Là, je me suis dit que même la propriété privée n existait pas en France. Laisser aller, je m en foutisme, le moi-je-même avant l intérêt public et le bien privé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'intérêt commun ? :huh2:

Comme :

  • le travail au noir,
  • les affaires dans la construction,
  • les marchés informatiques des ministères,
  • l'octroi des places en garderie,
  • la corruption à différents niveaux (municipal comme à Laval et Montréal, ...),
  • le placement des amis à des postes où ils n'ont pas forcément de compétences,
  • le fait que les parrains de la mafia aient quasiment pignon sur rue,
  • les cas de harcèlement et d'abus de pouvoir,
  • ...

A tout niveau (du sommet de l'Etat jusqu'au particulier), il y aurait à balayer devant sa porte avant de regarder ailleurs, peu importe le pays !

Là où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie ! Et malheureusement, même encore aujourd'hui, seule la peur du gendarme en freine certains.

Après, on ne découvre que ce qu'on veut bien chercher et qu'on accepte de regarder en face... :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello !

Désolée je rejoins le sujet un peu tard, je voulais juste vous apporter mon témoignage sur le système de santé en FRANCE. Ma fille qui va bientôt avoir 7 ans, revient de loin ! Quand elle avait 6 mois, elle est tombée gravement malade, donc comme tout parent responsable, on fonce aux urgences pédiatriques, on nous sort : "c'est rien, ça va passer, rentrez chez vous". 2ème jour, ça s’aggrave, on va dans un autre hôpital, et finalement on repart avec 2 médocs et un "ça va passer". 3ème jour, elle respire mais n'a plus la force de se réveiller, on fonce aux urgences, elle passe en soins intensifs, perfusion, etc... Puis elle restera 2 semaines à l’hôpital en pédiatrie, le temps que son état se stabilise et qu'ils trouvent enfin ce qu'elle a (batterie de tests dans tous les sens sur ma petite crevette de 6 mois, c'était dur à supporter, et je ne compte pas les 2 semaines de nuits blanches, car l’hôpital est très bruyant la nuit, impossible de dormir...). Résultat, une semaine après, ils finissent par trouver qu'elle a choppé un virus grave qui ne touche que les enfants, qui est mortel s'il n'est pas pris à temps. Voilà, le système de santé en France, on ne s'inquiète de l'état d'un bébé que quand il est mourant ! La veille de son admission en soins intensifs, le médecin m'expliquait, sic, que tant qu'elle avait la force de pleurer, c'est que ça ne devait pas être bien grave !!!

Donc je ne sais pas comment est le système au Québec, je n'ai pas l'occasion d'être malade quand j'y étais, mais franchement, il ne faut pas croire que les problèmes dans les hôpitaux n'arrivent qu'au Québec et qu'en France c'est formidable... Et je ne reviendrai pas sur les déremboursements qui s'aggravent en France, je crois que ça a été dit dans d'autres messages plus haut...

Bon, pour la partie éducation, j'avoue j'ai un demi-sourire quand on m'explique que le système éducatif français est bien mieux qu'ailleurs... Les enfants qui grandissent en France, sont, pour les 3/4 d'entre eux, illettrés à leur entrée en 6ème. Les classes sont surchargées (35 élèves par classe en petite section de maternelle !!!), et je ne parle même pas de l'insécurité (entre élèves : moqueries, racket, agressions verbales et physiques, suicides, et envers les enseignants : plus aucun respect... et ça commence dès le primaire...).

J'ai la chance d'être privilégiée, car j'ai les moyens de mettre ma fille à l'école privée depuis la maternelle, donc je le fais, et pour le moment j'en suis très satisfaite... Au Québec je la mettrai aussi certainement au privé, mais pas tout à fait pour les mêmes raisons (plus pour le niveau académique que pour échapper à la violence...)

Pour le reste, cf. l'un des 1ers messages de Kuroczyd au début du sujet, nous aussi on est en couple autour de la quarantaine, ras-le-bol généralisé de ce qui se passe en France, 20 ans que je pratique la région Parisienne, c'est de pire en pire, je n'en peux plus, stress quotidien tant côté boulot que côté organisation familiale, insécurité grandissante également (15 ans qu'on vit quotidiennement avec des militaires armés qui patrouillent dans les gares, pas forcément rassurant...)

On veut retrouver un équilibre familial, un environnement plus serein, et quand je vois le Canada, pays avec la meilleure qualité de vie en 2015, est-ce que les Canadiens ont soudoyé les instituts qui publient ces statistiques ?? Sincèrement, je ne pense pas... Il y a forcément un fond de vérité, même si tout n'est pas rose... Et mes amis Français établis au Québec depuis plusieurs années, ne veulent rentrer en France pour rien au monde, il doit bien y avoir une raison :)

C est certain que tout n est pas rose mais relativisons et arrêtons de parler du tiers monde pour le système de santé et du Pakistan pour les routes. :)

L'intérêt commun ? :huh2:

Comme :

  • le travail au noir,
  • les affaires dans la construction,
  • les marchés informatiques des ministères,
  • l'octroi des places en garderie,
  • la corruption à différents niveaux (municipal comme à Laval et Montréal, ...),
  • le placement des amis à des postes où ils n'ont pas forcément de compétences,
  • le fait que les parrains de la mafia aient quasiment pignon sur rue,
  • les cas de harcèlement et d'abus de pouvoir,
  • ...
A tout niveau (du sommet de l'Etat jusqu'au particulier), il y aurait à balayer devant sa porte avant de regarder ailleurs, peu importe le pays !

Là où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie ! Et malheureusement, même encore aujourd'hui, seule la peur du gendarme en freine certains.

Après, on ne découvre que ce qu'on veut bien chercher et qu'on accepte de regarder en face... :wink:

J aimerai que tu mettes en face la corruption en France pour plus de réalité....

Share this post


Link to post
Share on other sites

J aimerai que tu mettes en face la corruption en France pour plus de réalité....

Hi hi hi :) Ca me fait penser, dommage pour ceux qui sont au Canada et ne regardent pas le 20h de France 2, l'autre jour il y a eu un reportage sur les logements à bas coûts des hôpitaux de Paris (réservé en théorie au personnel des hopitaux), qui étaient joyeusement alloués à des élus, et même à un ministre :biggrin2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J aimerai que tu mettes en face la corruption en France pour plus de réalité....

De un, je reste courtois avec les autres membres.

De deux, pour ce qui est de pointer les travers de ton pays d'origine, tu le fais déjà très bien tout seul ! :wink:

Faque, on dira que je rééquilibre et apprends à relativiser... :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J aimerai que tu mettes en face la corruption en France pour plus de réalité....

De un, je reste courtois avec les autres membres.

De deux, pour ce qui est de pointer les travers de ton pays d'origine, tu le fais déjà très bien tout seul ! :wink:

Faque, on dira que je rééquilibre et apprends à relativiser... :bye:

Et de trois l éternel débat de ce sujet est "je quitte le Canada pour revenir en France car c est tout pourri par rapport à la France", non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et de trois l éternel débat de ce sujet est "je quitte le Canada pour revenir en France car c est tout pourri par rapport à la France", non ?

Ce qui prouve bien que, malgré le fait que tu aies un avis sur tout (et n'importe quoi), tu XXXXXXX ne lis que ce que tu veux bien et qui te conforte dans ta position !

Sur ce, ... :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et de trois l éternel débat de ce sujet est "je quitte le Canada pour revenir en France car c est tout pourri par rapport à la France", non ?

Ce qui prouve bien que, malgré le fait que tu aies un avis sur tout (et n'importe quoi), tu XXXXXXXXX ne lis que ce que tu veux bien et qui te conforte dans ta position !

Sur ce, ... :bye:

Ça doit sûrement être ça. Grand bien te fasse. Merci de relever le débat, lol !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si il y a un rapport. Le français abuse du système et après il est étonné qu'il y a des déficits.

C' est le principe très répandu chez nous de " tout pour ma gueule et que les autres crèvent" .

Un exemple : il est très facile de consulter un médecin et de se prétendre en dépression nerveuse.

Pendant plusieurs mois, vous pouvez toucher l' intégralité de votre salaire en restant chez vous ( je rappelle que je travaille à l' hôpital donc fonctionnaire; pour le privé je ne sais pas comment ça marche).

Ces personnes étaient aussi dépressive que moi et elles m' avaient à l' époque avoué qu' elles avaient l' intention d' abuser du système. Et la " délation " ne servirai à rien car c' est dans les mœurs ( même mes supérieurs le savaient et rien n' était fait ).

J' en ai même connu qui pousser le vice a travailler en intérim pendant leurs congés maladies.

Je vous laisse imaginer le coût pour la sécu, mais c' est normal; à près tout ils cotisent, ils y ont droit.

De l' escroquerie légale en somme.

Un autre exemple de la mentalité générale dans cette région.

Mon ex-femme travaillait à l' hôpital de Brignoles; une des infirmières avait quitté pour travailler en libéral. Un soir; elle vient rendre visite à ses anciennes copines dans son ancien service. Avec des sacs vides sous le bras. Personne ne se méfie, tout le monde est content de la voir.

L' équipe part faire son tour de nuit pour coucher les patients.L' équipe pense que l' ancienne collègue est parti.

Lorsque l' équipe de nuit revient en salle de soin le stock de bétadine, de pansements , de bandages, de compresses, de seringues est vide! plus rein!

Alors certes, ça ne concerne pas directement la sécu mais plutôt le budget de l' hôpital et certes certains diront que ça ne représente pas une grande somme.

Mais tout ces abus mis bout à bout finissent par représenter beaucoup et je suis désolé mais je trouve bizarre que l' on puisse considérer cela comme normal ( je cotise; c' est un hôpital public, donc.......)

On est d'accord pour dire qu'on ne retrouvera pas certains abus, comme ceux qui piquent sur leur lieu de travail, ça se fera moins (mais ça existe aussi). Ayant travaillé 10 ans à l'AP-HP, j'ai vu aussi des trucs pas tristes comme ceux que tu décris.

Pour les dépressions, ici aussi c'est un sport national d'être dépressif, la prise de médocs de la sphère psy (antidépresseurs, hypnotiques...) me semble très généralisée et "normale", ça fait toujours bizarre de voir des collègues au repas de midi raconter qu'elle prend des antidépresseurs devant tout le monde, comme si c'était quelque chose de normal. Bref tu trouveras aussi ici ces dépressifs de naissance qu'on trouve en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors certes; il y a certainement de la corruption; des profiteurs et des manipulateurs au Canada et au Quebec comme dans tout les pays du monde.

La bonne question a posé pour vraiment se faire une idée à peu près juste à mon avis c' est "à quelle proportion ?"

Par exemple les cambriolages dont il a été question à un moment un peu plus haut.

France: ENVIRON 400 000 par an ( source : ministère de l' intérieur )

Cambriolages de la résidence principale 222 000 227 000 311 000 292 000 293 000 Nombre pour 100 ménages 0,8 0,8 1,1 1,0 1,0 Vols sans effraction de la résidence principale 295 000 309 000 309 000 311 000 269 000 Nombre pour 100 ménages 1,1 1,1 1,1 1,1 1,0 Cambriolages et vols sans effraction de la résidence secondaire ou dans un autre lieu possédé ou loué par les ménages 111 000 52 000 145 000 100 000 110 000 Nombre pour 100 ménages 0,4 0,2 0,5 0,4 0,4 Tentatives de volvisant les résidences des ménages 272 000 262 000 322 000 343 000 355 000 Nombre pour 100 ménages 1,0 1,0 1,2 1,2 1,3

Pour le Canada source : université de sherbrooke école de politique appliqué

Cambriolages, CanadaCambriolages, France2004200520062007200820092010100 000200 000300 000400 000
2003 284 925 2004 275 869 2005 261 362 2006 251 361 2007 231 520 2008 211 065 2009 205 998 2010 196 565

population en france 66,03 millions

population canada 35,16 millions

Le nombre de cambriolages au Canada me semble inférieur à la France pour quand on compare à la population nationale.

De plus si on observe bien le graphique; on constate que le nombre continu de baissé au Canada alors qu'il augmente en France.

Je n' est pas réussi à obtenir des chiffres plus récent; désolé.


A zut! les tableaux et les graphiques ont foirés!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pour faire court vu que j' ai merdé ( pas content je suis ! )

france 355 000 cambriolages en 2009

canada 196 565 cambriolages en 2010

Voilà. Et si j' étais doué en informatique vous verriez que la courbe continue de décroitre pour le canada alors quelle part à la hausse pour la france.

Share this post


Link to post
Share on other sites

france 355 000 cambriolages en 2009

canada 196 565 cambriolages en 2010

Soit approximativement moitié moins de cambriolages pour environ deux fois moins d'habitants...

Pas super impressionnant comme stat... Surtout si on considère qu'on y est moins confronté au problème de promiscuité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines