Jump to content

DidierVancouver

Chroniqueur(e) immigrer.com
  • Content Count

    194
  • Joined

  • Last visited

About DidierVancouver

  • Rank
    Incontournable

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé
  • Profession
    IT Consultant
  • Pays d'origine
    Paris
  • Pays de résidence
    Canada

Contact Methods

  • Website URL
    http://www.liferebootspirit.com
  • ICQ
    0

Recent Profile Visitors

3,016 profile views
  1. Jimmy a tout à fait raison, hors Québec la langue français est dans une position très précaire .
  2. Merci Rony. Le film l'Empreinte (lien dans l'article) est vraiment à voir !
  3. +1 KanadianFR Un monde unilingue en effet quel cauchemar ! C'est pour cela que j'ai scolarisé mes enfants dans un établissement francophone à Vancouver. Je tiens à ce que mes enfants soient réellement bilingues (au minimum :-)) La langue anglaise est historiquement au Canada, contrairement au français, la langue des dominants sur le plan économique, politique et militaire. Il existe heureusement des communautés francophones ultra minoritaires hors Québec qui essaient d'exister face au rouleau compresseur anglais, grâce à des initiatives associatives, mais ce n'est pas facile. cf http://www.rcinet.ca/fr/2016/02/22/excuses-officielles-de-lontario-pour-avoir-interdit-tout-francais-dans-ses-ecoles/ Pourquoi beaucoup de Canadiens hors Québec ne parlent pas plus le français ? tout simplement parce qu'ils n'en éprouvent pas le besoin de l'apprendre et pratiquer pour trouver un boulot ou leur vie quotidienne. Les rares personnes qui parlent français sont celles qui ont un parent français , ou les personnes plus ambitieuses qui souhaitent faire carrière en politique ou dans l'administration fédérale. Pourtant, ce qui est assez paradoxal à Vancouver, c'est que beaucoup d'écoles d'immersion francophone croulent sous de longues listes d'attente. Les parents prennent ils enfin conscience de l'intérêt du français ? difficile d'y croire, mais ce n'était pas le cas il y a 10 ans. Le Canada est bilingue surtout sur le papier. Il y a beaucoup de pays dans le monde qui ne sont pas officiellement bilingue (je pense aux pays scandinaves, au Pays-Bas et à pas mal de pays africains) mais où la vaste majorité est capable de parler au moins 2/3 langues parfaitement.
  4. L'immobilier , la construction font partie des piliers de l'économie de BC, donc être électricien est un énorme atout pour vous. C'est un métier en demande , profitez en ! faites un tour sur le site de l'agence d'emploi de BC qui montre des témoignages dans vos métiers techniques et les pré requis de compétences. Pour l'anglais, commencer dès le Québec à l'exercer (film VO, Youtube etc....) ça ne sera que du positif, même si vous restez au Québec ! Côté météo, c'est plutôt pluvieux en automne et hiver, mais il n'y a pas les chocs thermiques de l'Est.
  5. Si tu a une expérience significative dans le milieu culturel, à ta place je ne négligerais pas cette voie professionnelle. Je vois assez régulièrement dans le milieu francophone, qui commence à s'agrandir depuis les JO, des offres d'emploi dans ce secteur. Au moins tu capitaliseras sur ton domaine d'expertise, quitte à te réorienter plus tard dans le "bien être" une fois stabilisée. Au début de l' installation, il y a tellement à faire :-)
  6. Merci Piwi pour ce très beau texte, avec une vision pour s'installer dans un nouveau pays qui force le respect ! Mon cheminement dans ce pays est plus récent, ( depuis 2013) mais je me reconnais bien dans votre parcours. Je suis arrivé au même âge (la quarantaine bien entamée), avec ma petite famille. Ce choix de quitter un pays et une situation plutot stable et confortable a sucité des interrogations de notre entourage. Qu'importe ! L'avantage quand on part plus "vieux" c'est que l'on part avec plus de détermination et de convicion que si j'avais la vingtaine : cette décision a été réfléchie, et avec cet état d'esprit on est plus à même d'affronter les obstacles qui ne manquent pas. Merci encore !
  7. Il y a pas mal d'anglophones sur Vancouver qui recherchent des sessions d'échanges français/anglais. des ressources intéressantes sur Youtube pour améliorer l'écoute , par exemple se mettre dans tous types de situations permettant de pratiquer l'anglais au maximum avec des natifs anglophones ; pas évident au début car on sort de sa zone de confort, mais c'est vraiment payant à terme :-) !
  8. Pour info, le dispositif "Avantage Significatif Francophone" sera supprimé le 30 septembre 2014. C'est donc maintenant ou jamais si vous souhaitez déposer une demande :-)
  9. Meme en regardant craiglist et en sortant de vancouver,je trouve rien en dessous de 1500$ pour 2 chambres et un animal..ça me parait enorme quand meme,surtout si en arrivant,nous travaillons au salire minimum. Pour la météo,c'est pas vraiment un souci en fait. J'ai visité récemment, par curiosité, un appartement 2 Bedroom avec parking voiture , situé à North Vancouver (Londsdale Avenue) à 1400$ ; pourtant cet endroit est réputé plus cher. Rien en dessous de 1500 $ pour un 2 Bedroom en dehors de Vancouver, impossible !
  10. Merci SebAurel :-) Blueberry l'a indiqué précédemment, l'immobilier à Vancouver reste à des niveaux élevés dans les zones proches de la mer, avec tous les spots touristiques. Les prix deviennent vraiment "plus humains" à l'est de l'agglomération, et cela mérite d'être aussi investiguée. Concernant la météo, pour cette 1ère année à Vancouver la pluie a été faible comparativement aux autres années, le mythe est tombé :-) j'en ai été presque déçu. Grâce à l'Ile de Vancouver la ville est protégée des vents, ce qui fait que la pluie y est plus facilement supportable qu'en région parisienne ou en Bretagne.
  11. @SebAurel J'habite sur North Vancouver, grande municipalité verdoyante et résidentielle de l'agglomération de Vancouver, j'y trouve toutes sortes de patisseries orientales (forte communauté persane), glacerie italienne, patisserie canadienne en supermarché etc.... mais aucune patisserie à la française ; je suis pourtant persuadé que la clientèle y existe avec le pouvoir d'achat qui correspond. Nous sommes obligés de faire un long déplacement downtown Vancouver pour trouver ces patisseries à la française. Comme vous venez en famille, 1an et demi / 2 ans pour préparer ce projet au Canada (démarche Visa, cours d'anglais, diplôme de patissier, épargne financière....) ne serait vraiment pas un luxe, si je puis me permettre Bonne continuation !
  12. C'est l'énorme atout du Canada de pouvoir changer d'orientation professionnelle sans pour autant être pris pour un "extra terrestre" Merci pour ce rappel !
  13. Tout est dit ! Bravo et très bonne continuation. PS : Remarquable transformation vue sur le nouveau site, cet été sera formidable
  14. Beaucoup de similitudes dans vos propos avec le Canada ( 2 pays du Commonwealth vivant sur d'immenses richesses naturelles après tout), en revanche l'école publique est gratuite. Au niveau santé, je ne qualifierais pas d'excellent le système de santé ici. Niveau boulot au Canada les employeurs peuvent être très tatillons pour l'obtention de certaines certifications. Est ce le cas en Australie ?
  15. Hello yadhamos, Pour maximiser vos chances de réussite à Vancouver, je vous recommanderais 2 choses avant d'envisager Vancouver: - se constituer une épargne pour se donner quelques semaines de recherche d'emploi (il faut bien payer transport, nourriture et logement en attendant le job !) - être à l'aise en anglais Les opportunités d'emploi il y en a surtout dans votre domaine (Logisitique), Vancouver étant une importante ville portuaire, mais soyez prévoyant, car comme dit les autres ça risque d'être plus galère que Montréal si les conditions ci-dessus ne sont pas réunies.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines