Jump to content
Sign in to follow this  
Goldmund

Taux de chômage criant chez les immigrants

Recommended Posts

Publié le 27 novembre 2012 à 11h36| Mis à jour le 27 novembre 2012 à 11h36

Taux de chômage criant chez les immigrants, particulièrement au Québec

615693.jpg

Agrandir

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

10902.jpg

LOUISE LEDUC

La Presse

Avec des taux de scolarisation largement plus élevés que la moyenne des Québécois d'origine, les immigrants affichent des taux de chômage de deux à trois fois plus élevés. Les compétences ne sont pas tant en cause que la discrimination à l'emploi, plus manifeste au Québec que dans d'autres provinces de référence.

C'est ce qui ressort d'une étude toute fraîche de l'Institut de recherche et d'informations économiques (IRIS).

Selon les auteurs Laura Handal et Mathieu Forcier, «le problème de la non-reconnaissance des diplômes étrangers non occidentaux est nettement plus important au Québec que dans les provinces canadiennes de comparaison», nommément l'Ontario et la Colombie-Britannique.

Au Québec, un immigrant diplômé d'un pays dit développé a 60% plus de chances de se trouver un premier emploi qu'un immigrant diplômé d'un pays considéré moins développé. En Colombie-Britannique, cet avantage n'est que de 36%.

C'est aussi au Québec que la probabilité que l'expérience de travail étrangère soit reconnue est la plus faible (32%) et c'est en 0ntario que cette probabilité est la plus élevée (47%).

D'un point de vue salarial, l'écart se creuse. «En 1980, les nouveaux immigrants au Canada gagnaient en moyenne 85% du salaire des natifs; cette proportion avait chuté à 63% en 2005», fait remarquer M. Forcier.

Pour ce qui est du Québec, la langue y est-elle pour beaucoup? Les chercheurs émettent des réserves, évoquant le fait que les Maghrébins ont des taux d'emploi inférieurs à des non-francophones.

Les chercheurs ont tiré leurs conclusions d'une revue de littérature et de données statistiques gouvernementales.

Voir ce LIEN...

Bonne lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites

et le hasard faisant bien les choses... :girl_devil:

on attend le démenti de certains troll.... :biggrin2:

Edited by Claranne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelqu'un a déjà mis le liens dans un autre post ;)

Merci qu'au même ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur que dans le mythe de l'Eldorado Canadien, on oublie tres souvent ce "petit détail", qui n'est pas réservé qu'au Québec d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

Un article bidon qui fait de la déinformation. Par exemple il y a un argument stupide de l'article de La Presse à l'effet que taux de scolarisation des immigrants est plus élevé que la moyenne des Québécois d'origine, c'est un argument totalement idiot de La Presse parce que beaucoup de diplômes acquis à l'étranger ne valent RIEN puisque non-reconnus. L'article parle aussi des Maghrébins comme des francophones, ce qui est faux, ce sont des arabophones. Aussi l'article omet de mentionner que l'immigration au Québec et celle du Canada est différente, les critèrs dans les provinces anglophones sont plus sévères et mieux adaptés à la réalité du marché du travail. Les provinces anglophones recoivent plus d'immigrants chinois par exemple qui ont un très bon taux d'emploi partout au Canada inclunat le Québec ce qui a nécessairement une influence sur les statistiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Claranne: en quoi le hasard fait bien les choses ?

En ce sens que dans un autre post, certains troll prétendent le contraire, nient ce fait pourtant avéré...

Qu'un journal fasse un article comme par hasard dans ce sens tombe à pic !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest mckenzie

et voila; la troll Mac truc est bien intrervenue... >

Et voilà le troll ClaraTruc et son commentaire idiot... Claranne, tu n'apporte rien au débat, tu ne fais que pourrir ce fil de discussion :whistlingb: .... dommage.

Edited by mckenzie

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est un argument totalement idiot

un argument stupide

commentaire idiot

tu ne fais que pourrir ce fil de discussion .... dommage

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme d'habitude... laisse la , elle n'en vaut pas le coup...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut lui reconnaître le don de nous mettre "de la broue dans l'toupète" du moins pour moi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

ÇA est tannant, en effet. Impossible d'exposer quoi que ce soit sans être agressé avec des racontars. ÇA pourrit l'ambiance générale de ce forum avec sa morale bon marché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention : qu'un diplôme ne soit pas reconnu ne veut pas dire que la formation en arrière soit de la m*rd*

Non bien sur, mais malheureusement quand le diplôme n'est pas reconnu, cela signifie que la formation ne l'est pas non plus, quelque soit sa qualité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non bien sur, mais malheureusement quand le diplôme n'est pas reconnu, cela signifie que la formation ne l'est pas non plus, quelque soit sa qualité.

Là ou est l'incohérence, c'est qu'ils nous sélectionnent sur les diplômes et qu'il faut ensuite soit faire une reconnaisance, soit une équivalence, soit le repasser...ou alors s'attendre à être sous payé ou condamné aux jobines...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article bidon qui fait de la déinformation. Par exemple il y a un argument stupide de l'article de La Presse à l'effet que taux de scolarisation des immigrants est plus élevé que la moyenne des Québécois d'origine, c'est un argument totalement idiot de La Presse parce que beaucoup de diplômes acquis à l'étranger ne valent RIEN puisque non-reconnus. L'article parle aussi des Maghrébins comme des francophones, ce qui est faux, ce sont des arabophones. Aussi l'article omet de mentionner que l'immigration au Québec et celle du Canada est différente, les critèrs dans les provinces anglophones sont plus sévères et mieux adaptés à la réalité du marché du travail. Les provinces anglophones recoivent plus d'immigrants chinois par exemple qui ont un très bon taux d'emploi partout au Canada inclunat le Québec ce qui a nécessairement une influence sur les statistiques.

Alors pourquoi les selectionner si leurs competences ne valent rien au Quebec?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non bien sur, mais malheureusement quand le diplôme n'est pas reconnu, cela signifie que la formation ne l'est pas non plus, quelque soit sa qualité.

Là ou est l'incohérence, c'est qu'ils nous sélectionnent sur les diplômes et qu'il faut ensuite soit faire une reconnaisance, soit une équivalence, soit le repasser...ou alors s'attendre à être sous payé ou condamné aux jobines...

Je te souhaite de ne pas galerer vue que je lis que tu es medecin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention : qu'un diplôme ne soit pas reconnu ne veut pas dire que la formation en arrière soit de la m*rd*

Certe mais certains diplomes sont de la m*rd* comme tu le dis!

Je ne comprend pas comment des diplômes du fin fonds d'un pays en guerre depuis 3 siècles (comme le Cambodge par exemple) a la même portée qu'un diplome d'une Ivy league dans le comptage des points de l'immigration.

Pour immigrer en Nouvelle-Zélande, ils ont des listes d'écoles reconnues au travers le monde et si le diplome n'est pas d'une de ces écoles .. tough luck comme ils disent! Ca évite bien des surprises une fois le visa obtenu.

H

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By GastonLebeurre
      Bonjour à tous,
       
      J'aimerais partager le projet d'immigration sur lequel ma copine et moi travaillons, pour idéalement avoir des retours d'expérience de personnes ayant eu le même cheminement.
      D'abord, le contexte : ma copine est vietnamienne, je suis français, nous sommes ensemble depuis 3 ans et vivons ensemble depuis 2 ans à Hanoi. Nous sommes en train de collecter tous les documents / certificats / tests de langue nécessaires pour postuler en tant que travailleurs qualifiés dans le cadre de l'obtention d'un visa de résidence permanente au Canada.

      L'idée est d'y aller en deux temps :
      1. à court/moyen terme : immigrer au Canada (en mode "couple" puisque nous pouvons prouver notre résidence commune pendant plus d'un an) > nous sommes très intéressés par une ville en particulier dans laquelle nous aimerions prendre nos marques et travailler (et a priori y rester 1-4 ans, le temps également que le niveau de français de ma copine atteigne le niveau B2/C1 via des cours sur place)
      2. à moyen/long terme (et si nos plans n'ont pas changé d'ici là, si nous sommes prêts à quitter la ville dans laquelle nous nous serons installés au Canada) : immigrer au Québec > l'idée serait de s'y rendre une fois que ma copine aurait le niveau de français suffisant permettant son intégration
       
      D'après nos recherches, c'est en théorie possible car il est indiqué qu'un résident permanent du Canada bénéficie des mêmes droits qu'un citoyen et peut donc s'installer au Quebec (à l'exception des migrants étant passés par une "nomination provinciale"). Nous sommes cependant perplexes car il nous semble que cela rend caduque le fait même d'avoir un système d'immigration propre au Quebec (s'il suffit d'immigrer au Canada puis de changer de province une fois que la procédure est terminée).
      Si cela était possible, nous tenterions directement de migrer au Quebec mais le niveau de français de ma copine semble disqualifiant et le processus semble également bien plus long et complexe depuis la dernière réforme. Mais en réalité, si nous tentons le Québec, je risque d'être le seul de nous deux à avoir le nombre de points suffisants alors que dans le système canadien, nous devrions tous deux remplir les critères et augmenter nos chances d'être acceptés ensemble.

      Je précise que l'étape 1 de notre plan n'est pas juste une étape transitoire en prévision de l'étape 2 : nous serions prêts à rester au Canada "hors Quebec" et c'est une option qui nous motive réellement. C'est juste que la perspective d'être au Quebec nous attire encore plus, et nous sommes prêts à décaler l'échéance.

      Voila, j'espère avoir bien décrit notre situation : nous avons fait des recherches et trouvé des vieux messages de gens ayant eu des expériences similaires mais nous craignons que beaucoup de ces informations soient obsolètes avec la nouvelle réforme, et nous apprécierions vraiment d'avoir d'autres informations à ce sujet.

      Merci d'avance et bonne journée.
    • By virginiaz67
      Bonjour, j'aimerais avoir des témoignages de personnes qui sont passé par entrée express ou par un visa pour Québec (travail ou etude) avec un Master en contrôle de gestion et audit. 
       
      Les métiers relié sont généralement soumis à des ordres professionnels.
       
      Je dois effectuer un choix d'étude, mon but est de pouvoir immigré au Canada par la suite. Y a t il des personnes qui ont réussi à immigré avec des Masters dans les domaines du contrôle de gestion, audit ou de la compta ? Si oui est ce que cela a été assez facile ou plutôt compliqué ? Plutôt a Québec ou au Canada ?
      Ceux qui sont passé par EE, avez vous été tiré du bassin avec des difficultés ou assez facilement ? Quels sont vos profils.
       
      En vous remerciant d'avance 
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Je voulais savoir si il existe quelque part au Québec une formation rapide comme une AEC dans le domaine de la protection de l'environnement que ce soit marine ou terrestre mais de préférence marine et quels métiers sont possibles avec ce type de formation s'il vous plaît ?
       
      J'ai beau chercher mais je ne trouve rien de concluant...
       
      Merci d'avance. 
       
      Bonne journée à vous. 
    • By carter15
      Bonjour;
      J'ai vécu et travailler au Canada pendant 3 ans et j'étais obligé de quitter le pays l'année dernière car mon permis de travail est expiré.
      J'ai dû appliquer pour avoir un nouveau permis à mon pays natal en rentrant et ça fait plusieurs mois que j'attends une réponse d'IRCC.
      Entre -emps, j'ai reçu un petit job en ligne d'un employeur Canadien et je demande si je peux transférer mon chèque vers mon compte bancaire Canadien et si je dois payer des impôts sur le montant que je vais recevoir.
      Merci.
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      J'ai vu que l'Université de Laval faisait des MOOC (une formation à distance gratuite et illimité en terme de places), si la formation est réussie on peut obtenir une attestation de réussite.
       
      Mais à quoi peut servir une attestation de réussite dans le monde du travail au Québec ? Si par exemple on a une licence de droit en France avec option/spécialité Droit du Travail et l'attestation de réussite (de l'Université de Laval) d'une formation plutôt axée en rapport avec les ressources humaines, peut on trouver un travail dans les ressources humaines...? Malgré que le droit du travail français ne soit pas le même que au Québec ce dont je suis conscient, le savoir-faire peut être similaire non? De plus une attestation de réussite d'une formation québécoise permettrait qu'on ait un certain savoir local non?
       
      Merci pour vos avis
    • By Quebec98
      Bonjour, 
       
      Voilà je suis dans une situation particulière et difficile, j'ai beaucoup de difficultés dans ma licence de droit notamment du fait que dans ma fac les profs notent extrêmement sévèrement encore pire lors des rattrapages, et je ne voudrais pas passer ma vie dans les études c'est pourquoi je me demandais si il était possible de trouver un emploi au Québec après avoir obtenu une licence de droit en France, je ne sais pas dans un domaine comme les ressources humaines par exemple ou un métier dans une PME. 
       
      Ou bien peut on passer un certificat/ une certification de 1 an au québec donc sur place et directement travailler après ?
       
      Quels sont les moyens à ma disposition si je souhaite vivre au québec après ma licence de droit? S'il vous plaît 
       
      Le problème est bien évidemment financier comme vous pourrez l'imaginer... car il me faudrait quelque chose qui me permette d'avoir d'avoir un revenu quand je serais sur place pour vivre de manière autonome...
       
      Je désespère vraiment 
       
      Merci d'avance pour vos réponses. 
       
      Bonne journée à vous. 
    • By virginiaz67
      Bonjour à tous et à toutes.
      Nous sommes en train de commencer à préparer une demande de visa pour Québec (étude +visa travail ouvert) ou EIC pour l'année prochaine .  Seulement, au vu de la crise sanitaire j'aurais besoin de témoignages, concernant l'avenir des métiers touchant l'hôtellerie restauration. De base c'était un domaine assez demandé mais avec la crise qu'en est t- il et qu'en pensez vous pour l'avenir  ? Ma compagne est directement concernée. 
       
      En vous remerciant d'avance 
    • By Darksplit
      UNE INFORMATION IMPORTANT
      Très bon pour tous, je pense que cela n'a pas encore été dit. Le 27 juin, la nouvelle réforme PEQ aurait dû entrer en vigueur. Après les 30 jours obligatoires d'attente pour pouvoir dicter cette réforme, selon le site officiel: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/, la réforme n'a pas encore été réalisée, n'a pas été soumise encore moins voté au Parlement pour son entrée en vigueur. Même ainsi, LE PROJET DE RÉFORME N'A PAS ÉTÉ TOMBÉ, IL EST TOUJOURS ACTIF, MAIS EN SUSPENSION. Apparemment, MIFI étudie les plaintes et les recommandations de groupes et d'entreprises. C'est tout ce qui est connu, et à mon avis ce n'est pas une mauvaise nouvelle, c'est quelque chose de très positif, car le MIFI essaierait de créer une réforme moins sévère, laxiste et réaliste avec l'économie de la région et les immigrants / étudiants . Ce serait même possible si nous avons de la chance, une autre seconde suspension. Rien d'autre n'a été publié, pour le moment et selon le site officiel, LA RÉFORME CONTINUERA DÈS MAINTENANT, SANS AUCUN CHANGEMENT, AVEC LES MÊMES CARACTÉRISTIQUES USUELLES. Merci à tous pour votre compréhension et votre attention.
      Source officielle: https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/actualites/actualites-2020/projet-reforme-peq.html
    • By virginiaz67
      Bonjour, voulant présenter une demande pour l'année prochaine, j'aimerais connaître quelles sont les perspectives d'emplois concernant 2 domaines.
      Les metiers de l'achat et la logistique d'une part et d'autre part du secteur audit, comptabilité et contrôle de gestion ? Je demande cela car je poursuis actuellement des études et je vais devoir me spécialisé dans un domaine. Or ces 2 domaines m'intéresse particulièrement cependant j'aimerais connaître quel métier sera plus probant pour faire une demande de visa par la suite. 
       
      En vous remerciant d'avance
    • By Dominic75
      bonjour,
        J'ai rencontré une fille merveilleuse, originaire du Pérou, qui réside actuellement en Californie. Elle souhaite venir me retrouver ici et éventuellement, pratiquer son métier (elle est enseignante d'anglais). Elle ne parle pas français, mais parle très bien anglais et évidemment espagnol. Elle désire apprendre la français et s'intégrer à notre société. Nous regardons les différentes options d'immigration mais on peine à s'y retrouver.
       
      Elle aimerait pouvoir étudier ici, à l'université pour se mettre à niveau aux standards québécois pour l'enseignement. 
       
      Quelle est la façon la plus rapide pour qu'elle puisse entrer au pays? Est-ce qu'elle peut venir avec un visa touriste (valide 6 mois), et demander des extensions, le temps d'obtenir un visa d'étude? Ou est-ce mieux de demander un visa étudiant immédiatement? Et avec un visa étudiant, comment peut-elle par la suite demander sa résidence permanente et travailler (après ses cours de francisation)  ?
       
      C'est une vrai tour de Babel l'immigration, nous aimerions bien nous y retrouver pour qu'on puisse enfin se retrouver ensemble!!
       
      merci de vos conseils!
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines